Empannage sous gennaker

Hello,
D'habitude j'empanne sous gennak comme sous spi sym, c'est à dire vent arrière bien stabilisé, puis empanner le gennak puis la GV, toujours bien vent arrière.
Mais c'est relou souvent le gennak s'emmêle autour du genois enroulé, il fait aussi des poches diverses, refuse de passer proprement de l'autre côté. Donc hier j'ai testé l'inverse, d'abord empanner la GV puis le gennak. Résultat nettement meilleur, le gennak n'étant pas déventé par la GV pivote plus facilement.

Et vous, vous faites comment ?

Ensuite j'ai testé un empannage "rapide" pour passer d'un largue à l'autre sans trop traîner au vent arrière. Un coup de barre assez franc sans choquer l'écoute de GV, la vitesse du bateau neutralise le vent apparent, la GV (bordée) passe sur l'autre amure et je la choque à toute vitesse, puis choque le gennak tout en amortissant le virage .. le gennak est passé comme un charme ..

Pensez vous que cette technique (ne pas temporiser par le vent arrière et garder l'écoute de GV bordée jusqu'au passage du lit du vent) soit risquée ?
C'est super bien passé mais peut être que j'ai eu du bol, et le vent était calme.

A++

L'équipage
24 mar. 2021
24 mar. 2021
0

Tout dépend des écoutes , comme en asymétrique , si les écoutes passent devant l'étai ( la solution la plus simple et la moins dure pour le gennak ) , on entame l'abattée en relâchant l'écoute et en reprenant la contre écoute , puis on marque un temps d'arrêt sur la fausse pane pour laisser passer le gennak sur la nouvelle amure en continuant à reprendre le mou sur le nouveau bord , on empanne la GV , et on lofe de nouveau en réglant gennak puis GV .


24 mar. 2021
0

Je pense que la technique dépend aussi de l'espace que tu as entre l'étai et le gennaker. J'utilise la même méthode pour le spi asy ou gennaker.

Je me mets à 170° du vent, je mets le chariot de GV dans l'axe, je borde la GV à plat, choque le gennaker jusqu'à ce que le point d'écoute soit légérement devant l'étai, j'envoi l'empannage, fais passer le gennaker rapidement au moment du vent arrière. La GV passe en douceur sans casser de lattes.
C'est surement pas la méthode régate car on perd de la vitesse mais c'est tranquille comme ca.

Sur les multicoques, on a toujours des long bouts dehors il y a donc de la place et ca passe entre l'étai et le gennaker. Si il n'y a pas beaucoup de place ou si le vent commence à forcir, on enroule, on empanne avec juste la GV à gérer, puis on déroule.


24 mar. 2021
2

J'enroule avant l'empannage puis redéroule après. C'est rapide, sans risque et ça évite de le faire passer au en force risque de l'abîmer.


24 mar. 2021
0

mes voiles d'avant empannent environ 15° avant ma Gv, je les passe ou pré-passe d'abord ce qui limite le temps au vent arrière.


Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Après la pluie...

  • 4.5 (50)

mars 2021