Electronique [programme côtier et semi-hauturier]

Bonjour,

Je viens d acquérir un petit voilier de 8 Mètres avec lequel je souhaite faire essentiellement des sorties a la journée, beaucoup de côtier et occasionnellement un peu de semi hauturier .
Le bateau n a pour l instant qu'une VHF (navicom rt 550 dsc) de fin 2008 qui fonctionne parfaitement . Quelle solution me conseillez vous au plus simple pour avoir au moins un GPS (fixe/portable/tablette) ainsi qu'a AIS au moins en réception ?
Y a t il autre chose d indispensable ?
Merci

L'équipage
04 jan. 2021
04 jan. 2021
0

L'équipement doit impérativement correspondre au type de navigation
Tout est répertorié sur le Bloc-marine de l'année.
L'électronique étant toujours susceptible de tomber en panne, on doit pouvoir avoir une solution immédiate de rechange et toujours tenir à jour sa navigation qui ne se résume absolument pas à jouer avec un GPS.


04 jan. 2021
0

Merci Outremer pour ta réponse
Je vais aller jeter un coup d œil sur le bloc marine
J ai déjà pensé aux solutions de rechange en récupérant les cartes papiers de ma zone et
J ai plusieurs application sur mon téléphone mais je suis toujours a la recherche du "système principal" . Je vois que beaucoup de plaisancier utilisent des tablettes cela me parait etre une option interessante .


04 jan. 2021
0

Si tu veux faire au plus simple et moins coûteux c est tablette avec navionics... une trentaine d euro pour un super GPS...
Pour l ais en réception il te faudra investir dans une autre vhf ais on en trouve pour 200 euros à peu près ( neuf )
Après tu trouveras plein de combines sondeur GPS en occasion sur LBC par exemple... ça peut valoir le coût un sondeur selon ton bassin de nav.
En gros moins cher c est tablette avec appli GPS...
Pour être vraiment pas mal c est vhf ais, combiné sondeur GPS et navionics sur ton smartphone pour doubler ton GPS en cas de panne...
D occasion tu peux avoir tout ça pour 300 euros peut être..


Louarn:Le moins couteux, c'est une carte du shom avec une regle CRAS.Ca ne tombe jamais en panne, et il est indispensable de savoir s'en servir.Il faut impérativement un sondeur.Ensuite, un GPS portable avec branchement sur la batterie.Après, cela relève de l'optionnel, mais ce n'est pas dénué d'intérêt, un speedometre / loch·le 05 jan. 13:35
palatrek:Je suis bien d'accord avec toi pour la règle cras et la carte papier... toutefois quand je navigue en Bretagne nord dans des zones très mal pavée dans le brouillard. J apprécie mon petit GPS 😉·le 05 jan. 13:38
Louarn:Je saurais m'en passer, mais j'aprécie grandement de l'avoir.Souvent je navigue avec un oncle qui a toujours le compas de relevement en guise de collier. Pour lui, regarder la position au GPS, c'est comme une défaite (qu'il accepte de temps a autre cependant)·le 05 jan. 15:04
04 jan. 2021
0

Merci Palatrek
Je suis tombé la dessus en charchant sur le net
www.mpis.fr[...]ea.html
Ce type de Recepteur AIS et Wifi pourrait il me permettre de conserver ma VHF tout en envoyant les informations sur une tablette en wifi ? Merci


palatrek:Je pense que oui. ·le 04 jan. 20:55
04 jan. 2021
1

Carte marine rapporteur breton compas de relèvement
Il ne tombe pas en panne


Les Marquises:En 20 ans mon éléctronique n'est jamais tombé en panne et maintenant un GPS usb te coute 15 euros et opencpn avec ses carte cm93 tu les trouves cadeau sur le net et ça marche, j'ai un peu navigué avec depuis 30 ans... sans emmerdes et un inestisement de -de 100 euros sur une tablette et t'es le roi du pétrole·le 05 jan. 00:10
santipi:Top merci·le 05 jan. 08:32
Louarn:Oups, je viens de répondre comme tobago ...Marquises, tu n'as jamais connu de panne de batterie ? Aurais tu toujours navigué avec un moteur in board ?Une VHF en veille, c'est 0.150 mA environ. Si on ajoute un gps, un sondeur, un speedo, un peu d'éclairage et une capacité de production électrique limité, y'a un risque non nul.·le 05 jan. 13:37
Les Marquises:Comme tout le monde j'ai eu des pannes de batterie ou moteur mais depuis 20ans sur Shazzan j'ai toujours eu des panneaux solaires qui ont subvenu à mes besoins électriques et pour tout dire, au début j'avais les cartes papiers que j'ai fini par plier et mettre sous caisses étanches en plastique que je n'ai jamais ressorties depuis et même mon compas pour mesurer mes distance est maintenant inutilisable aujourd'hui, rouillé dans ma table à carte. Là, j'ai une tablette ordi pc windows, 2 tablettes android et 2 téléphones android dans lesquelles se trouvent "Opencpn" avec les "cm93" gratuit et dans une tablette, ma blakview et mon phone principal "navionix" et donc il y a toujours au moins un de chargé et surtout, en réalité tu en as surtout besoin quand tu décides de rentrer dans un endroit délicat ce qui n'est pas toujours le cas, mais bon, chacun fait ce qu'il veut, moi je ne donne que mon avis avec mon expérience et je pense pas que Santipi, si il pose ce genre de question, soit suffisamment argenté pour dépenser tant d'argent et en plus un 8 m c'est pas vraiment grand. Maintenant tu as des tablettes à -de 50 euros et des androids encore moins cher. Et pour le coup, même aujourd'hui ma VHF est toujours allumée, mon ordi allumé en permanence pour mon mouillage et ça depuis 2013 le début de mon tour.Et maintenant, un panneau souple que tu sors au mouillage et que tu étales sur le pont te coute 150 bals pour une autonomie énergétique sur un petit canot, alors pour moi, garder l'ancienne génération de carte ne me semble pas obligatoire, mais c'est juste mon avis et tant mieux si tu penses le contraire, il faut de tout pour faire un monde ... pascal·le 05 jan. 14:57
Louarn:Merci pour ton retour !Je ne pense pas forcément le contraire, mais n'oublie pas que toi, tu sais lire une carte papier, et que ça aide pas mal pour lire une carto électronique, faire un relèvement ou un cap en moins de 5 secondes et un coup d'oeil.Tu as raison, avec un panneau solaire, pour pas grand chose on est autonome en électricité. C'est sur, c'est la bonne solution.Je note pour open CPN, il est fort possible que je m'y mette.Pour les cartes papiers, quand tu fais un plan de nav a l'intérieur d'un groupe d'ile ou d'un archipel, c'est bien agréable de tout voir d'un coup, meme si ca prend toute la table, tout le monde peut regarder et commenter en meme temps.·le 05 jan. 15:10
04 jan. 2021
2

Hello,
Si tu hésites, installe OPENCPN sur une tablette à 2 balles, ca te donnera une bonne idée de ce qu'est un traceur et la navigation electronique.
Et ensuite tu aviseras du niveau de sophistication électronique que tu finiras par installer.

Sinon, avant tout ça: sondeur et anémo. A moins que tu ait déjà, mais tu n'en parles pas.

Amicalement.
FX


04 jan. 2021
0

Merci Tobago effectivement peu de risque de pannes ...
En solution de secours en cas de panne tout a fait d accord mais je recherche une solution GPS


Les Marquises:Si tu as déjà un android tu as le GPS et le reste en appli cadeau·le 05 jan. 00:11
04 jan. 2021
0

Merci Fxvt pour ta réponse
Effectivement la priorité c est bien le loch-sondeur et l'anémomètre
non présent sur le bateau mais plus facile a trouver .
Le GPS me pose davantage de problemes car je ne sais sur quel systeme partir entre un GPS fixe / GPS portable ou tablette (pour laquelle j ai peur de la lisibilité dans la baignoire en plein soleil


Arno33:franchement, l'anémo ne sert à rien, tu sent quand tu dois réduire ou renvoyer de la toile. loch-sondeur en revanche, c'est obligatoire! enfin le sondeur, le loch permet surtout de calculer une route et d'affiner ses réglages en voyant le gain de réglages fins.·le 05 jan. 09:18
santipi:Merci·le 05 jan. 09:33
Arzak:Tablette et tel portables sont très difficilement lisible dehors et ne sont pas étanches.Un GPS portable est lisible mais les écrans sont un peu petit.Il existe des tablettes étanches et lisibles dehors (ecrans plus puissants) mais ce n'est pas le même budget.Il y a un fil sur une tablette durcie/etanche/forte luminosité sur le fil;www.hisse-et-oh.com[...]ilproof ·le 05 jan. 10:17
juliusse:On parle d'un bateau de 8m, de la barre, tu vois la table à cartes. ·le 05 jan. 10:19
Les Marquises:Pour moi Arno, le loch est indispensable surtout de nuit quand tu vires de bord et le jour pour affiner ton pré et le sondeur en mer ne sert à rien et franchement même si c'est pratique les cartes sont assez bien renseignées et le lock avec ton phone tu l'as cadeau avec les applis Et pour répondre à Arzak, j'ai une tablette "blackview" étanche au ruissellement que j'ai acheté en 2018 pour - 140 euros qui a fait le tour du monde et qui fait toujours le job aujourd'hui. Alors dépenser une fortune pour une tablette durcie qui chauffe et qui consomme, pour moi c'est juste une aberration en bateau surtout quand on voit les tarifs de oufs pratiqués, mais bon, ce n'est que mon avis....·le 05 jan. 13:23
Louarn:Marquise: c'est le speedo dont du parles; le loch ne fait que compter les milles nautiques parcourus.·le 05 jan. 13:39
Les Marquises:Oui tu as raison, mais lock ou speedo, ce sont des termes marins qui veulent dire un peu la même chose, c'est comme moi j'utilise plus droite gauche que babord tribord, mais bon je suis pas un vrai marin, juste un pépé qui fait du bateau mais bon maintenant avec les gps tu cumuls aussi les miles. Moi mon loch sur Shazzan est bloqué sur 66000 depuis 2015 voir plus, raz le bol d'acheter les roulettes à 30 roros pour un coup de fabrication de quelques centimes et depuis mon gps MLR me cumule mes miles.·le 05 jan. 13:58
Arno33:Loch, c'est le compteur, pas utile... speedo, rien a voir avec ce que tu as sur ta tablette car entre une vitesse fond et une vitesse sur l'eau, il peut y avoir de très grosses différences. Sondeur, pour aller en pleine mer, on en passe toujours par du côtier et le côtier, c'est bien lui qui est dangereux! Et à moins de toujours partir et revenir du même port, c'est essentiel à mon avis. Je ne comprends pas l'histoire du virement de bord avec le besoin de connaitre sa vitesse? pourrais tu m'expliquer? merci.·le 05 jan. 14:07
Calypso2:le loch n'est pas une chose indispensable il y a d'autre instruments plus interessant a avoir avant ·le 05 jan. 14:13
Les Marquises:Arno, je me suis trompé, je parlais de l'anémo qui est très utile surtout la nuit pour le changement de bord quand on est au pré. Tu t'en passes, c'est bien, pas moi, les petits fils sur les haubans je ne les vois pas pas et une girouette en haut de mat c'est pire encore pour moi. La vitesse du GPS elle me donne justement plus précisément la vitesse d'avancement alors que le seepdo t'annonce que tu avances alors que des fois tu recules quand tu es dans le courant, tant mieux si tu trouves ça mieux, c'est pas mon cas et le sondeur si tu es suffisamment prudent, tu navigueras et rejoindras un endroit que tu ne connais pas de jour avec de bonnes cartes où tu iras ailleurs mais bien entendu c'est utile. mais je te le répètes, c'est ce que je pense, t'es d'accord ou non, je m'en fiche, tu fais ce que tu veux et moi aussi. Pascal.·le 05 jan. 15:09
Louarn:Marquise, j'ai aussi un MLR comme GPS !Et les roulettes, je pense me les faire en impression 3D dans pas longtemps. Faut juste y noyer 2 ou 4 aimants !·le 05 jan. 15:12
04 jan. 2021
0

J ai trouvé ce modèle de tablette qui me parait plus adapté a la navigation en rajoutant le récepteur AIS Wifi . Ma VHF actuelle est branchée a une antenne VHF courte, faut il que je rajoute une antenne pour l AIS ?
Merci


04 jan. 2021
1

Tout dépend de ton budget... et de ton installation électrique...
Perso j aime bien avoir un combiné à bord sur la batterie du bateau... mais j ai aussi tablette et navionics...
Si tu es dans une zone à marée un sondeur est indispensable selon moi...si tu hésite sur un GPS fixe prends un combiné tu auras les 2 pour presque le prix d un...
J ai aussi règle cras et compas... ça tombe pas en panne mais entre les cailloux dans le brouillard c est pas top...


Louarn:Si tu te ballades dans Chausey, tu auras plus besoin de ta regle Cras et de ton compas de relèvement que de ton CPG, a mon avis.·le 05 jan. 13:40
04 jan. 2021
04 jan. 2021
0

Combiné GPS sondeur + tablette + solution AIS ca va commencer a chiffrer la ...


04 jan. 202104 jan. 2021
2

Pour ma part j'ai 1 tablette samsung tab a qui fait bien l'affaire depuis plusieurs années.
Une autre tablette d'occasion à 50 balles qui fonctionne avec navionics en cas de panne de la première.
Et si vraiment le sort s'acharne sur mes tablettes mon téléphone portable étanche me permettra de me ramener.
J'ai également les cartes papiers de ma région de navigation que je consulte de temps en temps avec regle cras et compas à pointe sèche et compas de relèvement....
Mais bon je les sort plus pour ne pas perdre la main qu'autre chose.
L'électronique est quand même bien fiable et pratique d'emploi de nos jours.
Donc navionics boating hd pour la cartographie sailgrib pour le routage.


04 jan. 2021
0

Merci pour votre réponse Thierry0809
Je suis arrivée a la même conclusion, je pense que je vais partir la dessus la tablette est elle bien lisible en plein soleil ?
Pas d ais ?
Merci


juliusse:Pour un récepteur AIS, regarde ici, bons rapports qualité prixwww.quark-elec.com[...]marine/ ·le 04 jan. 23:20
santipi:Super tarif en effet !Je crois donc que je vais partir sur la tablette Sailproof + Récepteur AIS/Wifi + Répartiteur VHF actif pour garder la même antenne Et pour les applications navionics boating hd pour la cartographie sailgrib pour le routage. Je ne connais pas OPENCPN c est aussi bien ?Merci·le 04 jan. 23:46
juliusse:Opencpn est OpenSource, le routage avec opencpn est pas au niveau de qtVlm, sailgrib ou Avalon, mais si tu débutes, le routage ne sera pas forcément une priorité pour toi.Il y a plein de fils sur opencpn, une recherche Google ainsi que sur le forum t'aidera.Quel bateau as tu acheté ?·le 04 jan. 23:52
santipi:Dufour·le 05 jan. 08:30
05 jan. 202105 jan. 2021
0

L'AIS, franchement pour des sorties à la journée, je vois pas l'intérêt.

En revanche un petit pilote pour lacher la barre de temps en temps, ça peut être pas mal. Loch, sondeur, indispensable. Une petite carto sur une tablette, un telephone en secours, et là déjà tu peux aller loin.


Arno33:100% d'accord! un truc bien aussi c'est une VHF mobile.·le 05 jan. 13:37
matelot@62903:Oui une portable, nickel en cas de pépin. Je ne me sers quasiment jamais de la VHF fixe.·le 05 jan. 13:39
Louarn:Très bon conseil; une portable qui flotte et une fixe.Sur le bon coin, les portables sont bon marché·le 05 jan. 15:13
Les Marquises:Louarn, les occases sur le boncoin c'est pas forcément top, à moins qu'elle ait une batterie neuve. sur aliexpress, j'en ai acheté une à moins de 70 roros étanche qui flotte "fr.aliexpress.com[...]87.html " mais c'est Chinois...·le 05 jan. 15:24
Louarn:Pas besoin de recoder les canaux (genre USA / International / Canada) ?·le 05 jan. 16:08
Les Marquises:J'en sais rien, moi je l'ai acheté en France et j'ai fais le tour, panama, Polynésie, ma réunion, sud Af et là Guyane, toujours marché sans rien faire ! Pascal·le 05 jan. 16:50
05 jan. 2021
0

Merci Morbleu
As tu un modele de tablette a me conseiller etanche ? Lisibilité ?
Pour le pilote c est prevu mais je ne pourrais pas tout faire en meme temps ...


matelot@62903:J'ai une vieille galaxy tab pas etanche depuis 8 ans. Pour moi c'est largement suffisant, avec navionic sur mon telephone en secours. Comme je fais parfois du semi hauturuer et de la nav de nuit, j'ai aussi depuis peu un traceur Onwa kp 708A qui fait aussi transpondeur AIS, tout ça à un prix très raisonnable.Le point faible pour moi, c'est les petits pilotes auto. J'en suis au 3eme.·le 05 jan. 09:09
Arzak:Tablette étanche lisible de jour; Sailproof.Mais cela a un prix.·le 05 jan. 10:19
santipi:Oui je l ai vu en promo en plus je pense que je vais prendre celle la . Je trouve juste dommage qu elle ne fasse que 8 pouces·le 05 jan. 14:29
Arno33:commence par le pilote avant de faire une si grosse dépense pas très utile!·le 05 jan. 14:32
05 jan. 2021
1

compte tenu du programme il faut pouvoir faire sa nav par mauvais temps c'est indispensable ..il faut donc un pilote auto ...et le reste doit etre "marin" etre etanche à la pluie et aux embruns sinon c'est une fausse securité .Car c'est bien lorsqu'il fait mauvais que l'electronique devient interessante et a tout son interet .Par beau temps c'est un gadget amusant.

  • dans l'ordre GPS "marin" et pilote ..

matelot@62903:Ma tablette elle reste au sec dans le bateau. Avant on sortait pas les cartes dans le cokpit pour naviguer. On allait à la table à carte. Bah moi je fais pareil avec ma tablette. Parfois dehors quand il fait beau pour approcher un mouillage. C'est tout.·le 05 jan. 13:42
Arno33:Pareille, tablette à l'intérieur, téléphone sur moi en cas de besoin (il est étanche) et également lors de rase cailloux que je n'oserai pas forcément faire si je devais descendre à la table à carte, relever 3 points, faire les déclinaisons et tracer sur carte papier...·le 05 jan. 14:11
05 jan. 2021
0

J'ai le même programme que toi. J'ai un loch speedo, une VHF ASN, un pilote, une tablette étanche Crosscall core-T4 (500€) avec Navionics et Sailgrib, et un téléphone étanche en secours. La tablette est étanche et antichoc, sa luminosité est bonne mais montre ses limites en plein soleil suivant son inclinaison. mon bateau étant petit, je l'ai installée dans la descente, elle est à l'ombre tout en étant visible depuis la barre. Comme gadget j'ai aussi une montre Garmin Quatix sur laquelle je charge le parcours prévu et visualise ma position par rapport à celui-ci.
Pas d'AIS car je navique quasiment que de jour. Pas d'anémomêtre.


santipi:Merci TuguyJe m oriente vers ce type de solution avec la tablette Sailproof qui me parait plus adapté (visibilité) a prix équivalent . Pour le lock speedo tu as pris quoi ?·le 05 jan. 10:25
Arno33:Pareil sauf que ma tablette est un vieux machin à 30€ qui reste à la table à carte au cas ou.gardes tes sous pour un pilote auto car sans lâcher la barre en solo, c'est compliqué... ·le 05 jan. 14:14
05 jan. 2021
0

Quel est l'intérêt d'un loch, sondeur, anémo lorsqu'on navigue avec une cartographie style Navionics ?
Il vaut mieux investir dans un transpondeur AIS wifi ou un pilote.


matelot@62903:Loch, sondeur, ce sont les instruments de base. Quand tout merde, avec ça tu navigues. C'est pas parce que tu as Navionics que tu n'as plus de boule compas. Speedo sondeur, c'est pareil. L'AIS pour sortir à la journée c'est du gadget... Préfèrer le wifi à un sondeur... la vache ! ·le 05 jan. 13:30
faby9:J'ai navigué durant 2 ans, à raison de 4 mois par an, Hyères, Corse, Sardaigne, sans sondeur et sans loch... Par contre, j'avais un carto électronique à jour et relativement fiable (donc pas Navionics ! Weather4D + carte Shom)L'AIS est intéressant surtout en côtier, là où il y a du monde. Le WIFI permet de renvoyer les infos sur des tablettes. On peut le faire plus tard, par un mux wifi (300 euros ?) qui renverra toutes les infos présentes sur le réseau.Le pilote n'est pas un accessoire, mais un organe de sécurité primordial, en équipage réduit ou avec des emm.des en plus (enfants).·le 05 jan. 13:39
Louarn:Je ne comprend pas que l'on puisse se poser la question de l'utilité d'un sondeur.Même en méditerranée, quand tu veux mouiller, c'est mieux de savoir combien d'eau tu as·le 05 jan. 13:43
matelot@62903:Je comprends pas non plus. Le sondeur c'est la base. Tout comme je comprends pas l'intérêt de lAIS pour une sortie à la journée. Moi je ragarde dehors en bateau...·le 05 jan. 13:46
Arzak:Je n'ai pas de sondeur sur mon bateau.Sur les bateaux de location, il n'y avait pas de sondeur ou il ne marchait pas.J'ai une carte, je détermine où je suis et est donc au courant des fonds et des hauteurs, calcule la hauteur d'eau en fonction de la marée et c'est bon pour le mouillage !De plus si le sondeur du bateau de loc fonctionne on ne sait pas comment il est étalonné (quille ou ligne de flottaison ?)·le 05 jan. 14:17
Arzak:Je comprends l'intérêt du sondeur pour naviguer dans le brouillard en fonction des sondes, par contre !·le 05 jan. 14:18
Arno33:Je suis également très surpris. Panne électrique, loi de Murphy et appel SNSM? c'est ça le programme? et j'ai l'impression que certains oublient que la vitesse fond et surface n'ont rien a voir...·le 05 jan. 14:19
Arno33:Ah oui, l'AIS est largement remplaçable par une veille, ce qui m'inquiète quand je vois ce besoin impérieux d'AIS, c'est cette sensation que l'on ne veille plus du coup ou bien le visage sur sa tablette/carto.Et par forte brume, on a la veille très active, la corne. après, pour une transocéanique, c'est différent, sur de si longues périodes, on se relache forcément a force de croiser peu de monde et avec la fatigue j'imagine.·le 05 jan. 14:23
Pierre3:Pour Arno 33, ou bien entendu la vitesse fond et la vitesse eau n'ont rien à voir mais si tu connais un poil ton bateau tu pourrais +/- estimer la vitesse du courant sur base de la vitesse GPS seule. Mal estimer la vitesse du courant d'un 1/2 noeud ne devrait pas te mettre en danger. Par ailleur en changeant de cap du a bien vite compris la direction et la vitesse du courant en notant l'impact que tes changements de cap ont sur la vitesse GPS. Il n'est pas interdit d'être intelligent.·le 05 jan. 14:53
red sky:Je navigue depuis une quarantaine d'année en Manche Ouest, comme le faisaient mon père et mon grand-père et aucun d'entre eux n'a fait naufrage. Aucun d'entre nous n'a utilisé le loch, l'anémomètre ou le sondeur pour naviguer ou se positionner.Lorsqu'on en est arrivé à relever le fond et faire de savants calculs pour estimer sa position à quelques nautiques près, on est sacrément dans la merde, surtout à l'heure actuelle sans gonio.Je n'aurais aucun mal à estimer ma vitesse si mes 4 gps devaient tomber en panne simultanément car d'une part ça fait quelques décennies que les courants sont prédits, et d'autre part il m'arrive rarement de passer quelques minutes sans croiser une bouée.Enfin, que j'aimerais voir ces navigateurs calculer une position grâce au sondeur dans 2 à 3 nds de courants après quelques heures d'estime sans visibilité ...·le 05 jan. 15:13
Les Marquises:Arno, pour le coup, franchement l'AIS, pour moi est un élément de sécurité presque indispensable, tout comme le radar. La veille, franchement de nuit ça me fait marrer, surtout en solo, je viens de faire 17000 en solo et c'est l'ais qui a veillé pour ma sécurité. la veille, une ou deux nuit, OK, après tu t'écroule, mais bon, il y a toujours des Superman, j'en suis pas. Si tu as du jus, le radar te prévient pour ceux qui ne sont pas équipés et un transpondeur pour 300 roros tu en trouves et le basique pour moins de 100 bals t'en trouves aussi...·le 05 jan. 15:15
Louarn:Se baser sur les lignes de sonde me parait bien hasardeux ...·le 05 jan. 15:15
Les Marquises:Tout dépend de l'endroit Louarn, mais c'est un choix que chacun doit prendre en son âme et conscience, j'ai bien dit que c'est mieux d'en avoir un, comme dit plus haut, ce n'est que mon avis à titre indicatif... Pascal·le 05 jan. 15:27
Louarn:En bretagne nord, on a des zones sans ligne de sonde, par exemple dans la baie de St Brieuc (zone incompletement hydrographiée !)·le 05 jan. 16:10
Les Marquises:J'ai fait la Bretagne Nord à bord d'un 6m Mururoa sans aucun instrument même sans sondeur il y a 40 ans, et toute l’Angleterre même le sud de l'Irlande, juste une boussole, mais bon, c'était une autre époque, en même temps moi j'ai tout mais je ne me sers pas de tout....·le 05 jan. 16:54
faby9:Personne ne parle d'impérieux besoin d'AIS... il y a simplement d'une part ceux qui savent l'utiliser à bon escient, comme on peut utiliser à bon escient chaque aide disponible, et d'autre part ceux qui croient que ça remplace l'homme de quart et pensent que tout le monde à le même travers qu'eux. Et puis il y a ceux qui ont un équipage complet, et ceux qui sont en solo ou équipage réduit. ·le 05 jan. 18:23
Les Marquises:Tout à fait d'accord faby, pour moi c'est un élément de 1 ere sécurité qui ne coute finalement pas si cher et je trouve que si c'était obligatoire je ne trouverai pas ça abusif, mais pour le comprendre il faut encore avoir navigué un peu en hauturier pour en saisir son importance car la veille ça me fait doucement marrer même en équipage, mais bon, ici à héo ça ne sert à rien de discuter trop de spécialistes qui t'expliqueront que t'as tord, mais là aussi ce n'est qu'un avis d'un mec qui se ballade... ... Pascal·le 05 jan. 19:02
05 jan. 2021
0

Solitaire ou équipage ?
En équipage avec une veille permanente sur le pont on peut se passer d'AIS voire de pilote.
Dans l'ordre pour naviguer en équipage je me suis équipé d'abord d'un sondeur puis d'une tablette ensuite un pilote et comme je veux devenir autonome en solitaire je vais ajouter un AIS emetteur/recepteur. Pour du solitaire l'émetteur me parait indispensable.
Pour du semi hauturier si on veut faire tourner le pilote longtemps il faut ajouter un panneau solaire.


santipi:ca sera essentiellement du solitaire ou equipage non experimenté·le 05 jan. 14:32
santipi:Je n avais pas pensé au panneau … encore un budget a prévoir … ·le 05 jan. 19:17
05 jan. 2021
0

Santipi, Comme loch sondeur, j'ai le Raymarine Tacktick avec trisonde (passe coque) mais c'est cher juste pour ne pas avoir de fil sur l'afficheur. Par ailleurs il faudrait ajouter la passerelle Tacktick NMEA pour le connecter aux autres équipements.
Le sondeur est utile pour les mouillages lorsqu'on s'approche de la cote. Par ailleurs, comme à Morgat il y a des problèmes d'ensablement, il m'est utile aussi à marée basse de fort coefficient. La vitesse GPS est très versatile à faible vitesse le speedo est plus fidèle et réagit plus rapidement à condition que la roue soit propre. Il donne la vitesse surface contrairement au GPS qui donne la vitesse fond.
Saphi Pani, Effectivement, j'ai aussi un panneau solaire de 60w sur le panneau de descente. Ainsi je suis autonome pour mon utilisation (tablette, VHF, pilote, Sondeur Loch, éclairage et recharge téléphone, évidemment pas de frigo).


05 jan. 2021
0

Comme certains collègues, Le pilote auto passe bien avant beaucoup de choses comme l'AIS, l'anémomètre, le combiné GPS etc...

Pour moi, avec ton téléphone + n'importe quelle vieille tablette pour faire doublon, ta VHF qui fait GPS (DSC/ASN), cartographie papier, un sondeur/loch et un pilote auto, tu as le plus important voir largement assez pour la plupart des situations.

Rajouter une VHF mobile si possible ASN donc GPS serait une bonne idée.
Ainsi, ça te fait gps/carto doublé, GPS marinisé de ta VHF avec ta carto papier pour aller vite et avec fiabilité, une mobile au cas ou (pas de bole si tout est déjà en panne mais là encore même dans ton radeau, tu as moyen de communication + localisation), évidemment, règle de crass et compas.
Selon les bateaux, les allures et la météo, avoir la carto papier, règle de Crass, compas de relèvement etc... mais pas de pilote, ça ne sert à rien car tu n'auras pas la possibilité d'aller relever des points, tracer etc.

Pour résumer, tu as pratiquement tout et le premier investissement c'est le pilote car tu as déjà un téléphone, un GPS sur ta VHF et ta carto papier. au pire, une vieille tablette à 30 ou 50€ suffit largement.

c'est globalement l'équipement que l'on a et pour notre programme, ça nous suffit bien largement à ce jour. la seule nuance, c'est que l'on a une VHF mobile et un téléphone mobile. Et quand on quitte le bateau en annexe on prends toujours la VHF mobile pour communiquer avec les bateaux au mouillage si besoin (il y a suffisamment d'accidents de dérive d'annexes pour éviter de déconner et on a failli perdre la skippeuse du bateau voisin qui avait un soucis de moteur par fort vent de terre alors que l'on était à Houat).


santipi:Merci Amo33 je pense en effet que tu definis bien les priorités ... je rajoute donc une VHF portable et etanche qui peut s averer bien utile . Je ne pensais pas qu equiper un bateau pouvait couter aussi cher ! entre le radeau, le pilote, l ais, le GPS ca chiffre vite !Je vais me concentrer sur une tablette + VHF portable + pilote dans un premier temps , l AIS/Wifi et le radeau attendront les premières sorties en semi hauturier·le 05 jan. 14:40
05 jan. 202105 jan. 2021
6

Ma recette est la suivante:
1/ carte papier ("routière") de la zone ou je navigue, celle correspondant à l'endroit ou je navigue est toujours ouverte sur la table à carte.
2/ une tablette (samsung, achetée 179 EUR il y a 4 ans) avec navionics dessus.
3/ en 1er back up de ma tablette mon smartphone qui peut me donner au besoin la longitude et la latitude que je peux reporter sur la carte papier.
4/ en 2ème back-up le smartphone d'un de mes enfants ou équipier.
5/ pour maintenir le tout en charge même si panne électrique 3 powerbank acheter sur amazon (50'000mAh pour 30 eur, donc 90 eur au total)
6/ (dans la manche) un reeds almanach +/- récent (moins de 5 ans).
7/ des cartes de courants & tables de marées (les tables de marées tu peux les downloader de sites comme Marée info, pas nécessaire de les acheter, tu les imprimes sur papier, te fait une petite brochure pour la croisière que tu projetes)
8/ un compas de relèvement (que je ne n'utilise jamais) & un compas pointe sèche (que j'utilise bcp).
9/ Quand tu fais une traversée ou longue étape tu peux reporter toutes les heures au crayon ta position GPS (approx., on n'est pas à un 1/2 mile près) sur ta carte papier. Comme ça si tu fais 2 x 360° car percuté par la tourelle d'un sousmarin tu as au moins la position approx. sur carte papier quand tous tes bidules électroniques baignent dans l'eau des fonds.

Ma politique est de fuire comme la peste les équipements électriques fixes, qui restent à bord. La majorité des pannes électriques sont dues à des mauvais contacts, notament corrosion. Une des meilleurs façons de naviguer peu et bricoler beaucoup est d'avoir un bateau truffé d'équipements électriques fixes avec les soucis de contacts que cela pose, notament après un hiver bien humide (au moins avec un circuit d'un certain âge).
La tablette, quand la croisière est finie tu la ramènes chez toi.
J'ai enseigné la navigation en temps que moniteur croisière pendant des années aux Glénans, si le système que j'utilise n'était pas suffisant je pense que je le saurais. Il est mon opinion qu'avoir trop d'électronique à bord, ça déconnecte de l'essentiel, l'univers qui t'entoure. En course c'est évidement une autre chose. Pour l'AIS je ne me suis pas encore fait une opinion définitive, je navigue beaucoup en Manche et beaucoup de nuit. L'AIS est utile par temps de brouillard et surtout sur les rails, donc relativement rarement à la belle saison (la fréquence du brouillard en Manche est de +/- 5% à la belle saison mais il est rarement à couper au couteau) . Pour le reste je ne peux pas juger de l'utilité de l'AIS en grandes traversées (plus de 400 miles) car je n'en fais pas ou quasi pas mais je ne doute pas des divers retours positifs lus ici sur HEO.
Pour le truc de la tablette étanche...je ne sais pas, la mienne ne bouge pas de la cloison en face de la table à carte.
Pour c qui est d'amener une tablette dans le cockpit, il me semble que c'est un symptome d'excès d'anxiété plus qu'autre chose. Sauf si on fonce sous spi dans une baie étroite et mal pavée, nos bateaux ne sont pas si rapide qu'on ne puisse pas descendre 10 secondes à la table à carte. On ne pilote pas des B737 non plus. Si je dois vraiment l'amener ds le cockpit (de nuit en rivière par ex.) , je la mets dans une chemise en plastique pour document, mais c'est vraiment rare.


Calypso2:et avec ça c'est le grand bonheur ..·le 05 jan. 14:23
05 jan. 2021
0

Idem, en solo ou même à 2, le pilote est vraiment très utile voir nécessaire. J'ai seulement un ST1000 mais il remplit globalement sa mission sur mon 6m50, même sous spi. Pour ton 8m il serait surement trop juste.


santipi:Le bateau etait anciennement equipé du ST 2000+ je pense repartir sur ce modele·le 05 jan. 14:43
05 jan. 2021
0

Et a votre avis pour l AIS qui viendra plus tard un transpondeur ou un simple recepteur suffit ?
Merci a vous tous en tous cas pour tous ces precieux conseils


Sapha Pani:Si tu veux dormir il faut un transpondeur.·le 05 jan. 15:46
matelot@62903:Transpondeur.·le 05 jan. 15:47
santipi:Merci·le 05 jan. 16:06
05 jan. 2021
0

Pour compléter mon propos ci-dessus. Le truc qui manque vraiment quand toute l'électronique du bord est inopérante est le sondeur. Et encore surtout au mouillage ou par ailleurs un fil avec un plomb même si fastidieux fait le job. Le reste on s'en passe assez vite. Il y a des endroits ou l'eau est trouble et les fonds hauts (mer du nord) mais en Bretagne on verra souvent les fonds ou des remous suspicieux si on se donne la peine de regarder. De l'importance d'avoir son nez dehors en bateau et pas tjs sur des écrans.
La différence vitesse eau/vitesse fond manque un peu mais ne met pas le bateau en danger par leur absence, idem anémomètre.


05 jan. 2021
1

Pour la tablette celle-ci doit intégrer un vrai GPS ! ce n'est pas le cas de toutes les tablettes.
Avec OpenCPN et les cartes de la zone c'est impec. Mais il faut avoir la solution papier+règle+ compas à portée de main, par principe.


Pierre3:Oui c'est toujours bon à rappeler.·le 05 jan. 19:05
Les Marquises:En même temps, une tablette android sans GPS, ça existe encore ?·le 05 jan. 19:12

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

un éléphant ça trombe

Après la pluie...

  • 4.5 (82)

un éléphant ça trombe

mars 2021