électrolyse sur l'alu!!!

Bonjour,
Suite au changement du moteur, je change aussi toute la ligne d’échappement à cause du diamètre qui est différent (plus grand).
Donc j’ai tout démonté du waterloch à la sortie d’échappement et là comme l’indique la photo jointe, toute la sortie est piquée et pourtant le contact entre l’aluminium (le boat) et l’échappement est en caoutchouc épais avec une bague en inox par-dessus juste pour le serrage.
Est-ce de l’électrolyse ? si oui quoi faire pour le remplaçant !
Dans le catalogue vetus, en caoutchouc épais comme sortie d’échappement Je n’ai trouvé que le même.
Merci de vos avis et conseils.

L'équipage
25 mai 2008
25 mai 2008
0

Incompatibilité carbone/alu
Peut être une incompatibilité électrique entre le carbone contenu dans le joint caoutchouc et l'alu.

25 mai 2008
0

Un classique des échappements sur alu !
Le plus simple est d'aller voir sur un Ovni-Alubat récent comment c'est fait, ils ont bien résolu le problème.

C'est tout de même bien attaqué, et il vaudrait peut-être mieux souder une rondelle alu dessus :reflechi:

25 mai 2008
0

Quitte à souder ..
... pourquoi ne pas souder un tube alu en guise d'échappement ... le diamètre étant choisi pour permettre au tuyau d'échappement standard (76 ou autre) de venir s'enmancher dedans ...

25 mai 2008
0

Les bateaux et barges pro en alu ...
ont leur échappement alu soudés ... faut que la pente soiy correcte pour ne pas avoir d'eau acide qui stagne ... mais à part çà, çà parait efficace ... @ suivre peut-être d'autres avis !

25 mai 2008
0

tube alu
apparement toutes les entrées sorties sont soudées sur des tubes d'alu mais pas la sortie d'échappement, est-ce étudié pour...ou juste par souci d'économie!
mais l'idée me parait de plus en plus evidente
:-)

25 mai 2008
0

Pour moi,
sortie soudée pas une piqure en 12 ans, cette année je change aussi de diamètre, et je sait pas si je vais faire venir un soudeur juste pour ça...

26 mai 2008
0

Là il y a du courant.
L'eau est un vecteur parfait le moteur doit avoir une fuite de courant.
Penser une plaie c'est bien trouver la source du probleme aussi.
Dur dur que de trouver une fuite électrique.
En ce qui concerne la réparation plusieurs solutions:
Un joint de chaque cote et une bride avec des plaque suffisamant grande pour aller chercher des surfaces épaisses penser alors a isoler du SIKAFLEX fera alors l'affaire.
Autre soudure mais là aussi prudence de l'aluminium sur de l'aluminium si il ne sont pas de même alliage feront aussi de l'électrolyse. se renseigner aupres du constructeur pour connaitre la composition et la nature de l'alliage.

26 mai 2008
0

fuite électrique
effectivement il y avait une fuite avec l'ancien moteur quand il tournait avec les lampes du carré allumées...cad. que l'électricité se déchargait par la sortie la plus propice... l'échappement
heureusement que le nouveau moteur est équipé du kit bipolaire et en plus j'ai refait toute l'installation électrique.
quant à la soudure d'un embout comment faire pour connaitre le type d'alu de la coque?
sachant que le constructeur n'est plus sur le marché depuis un moment.

26 mai 2008
0

Alliage ?
99.9% des yack sont en AG4MC autrement appelé5086 état 111...
Sauf les profilés et tubes minces (3 mm) qui sont généralement en ASG (soit 6060)

Peut-être quelques un du début des années 60 furent en AG5....

26 mai 2008
0

sortie echappement
J'ai eu le même souci, les anciennes sorties échappement Vetus étaient montée avec un anneau inox pour le maintien sur la coque. Pas terrible pour une coque alu.
Les nouvelles sorties sont en plastique un peu plus épais, sans cette bague inox (idem sur les OVNI récents) je pense judicieux de découper la zone abimée et remettre une plaque avant de refaire le percage. De toute façon la soudure d'un tube ne sera pas possible si l'alu est vraiment bouffé.
cout de l'opération qq centaines d'euros, mais si ca peut eviter de remplir le bateau quand la mer est forte, ça vaut le coût.

26 mai 2008
0

Idem
Ça ne serait pas un Ovni ton bateau ?

J'ai eu exactement le m^me problème. J'ai poncé l'alu, mis de l'acide de dérochage, puis un primaire d'acroche, une couche d'époxy. Ensuite j'ai fait faire la m^me rondelle que celle d'origine mais en alu et non en inox.

26 mai 2008
0

Sikka
J'ai oublié de te dire que j'ai mis aussi du sikka comme isolant.

26 mai 2008
0

legende 37
non ce n'est pas un ovni.
coque alu et pont polyester

26 mai 2008
0

bin...
tu peux tracer un cercle assez grand (D100mm)avec 1 compas autour de la partie malade. Tu découpe l'alu. Tu fais souder 1 disque de ce Diametre - 2mm que tu fais (ou fais faire) en AG4MC ép5. Un soudeur le soude puis tu fais 1 trou (scie cloche ou perceuse+ scie) au milieu pour faire rentrer un bout de tube de 10 à 15cms ép5. en diametre 50 ou 60 (suivant ton tube d'échappement)en AGS (ya pas le choix). Le soudeur le soude dans la foulée. Et voilà ta sortie définitive en alu et pas plus chère que VETUS...

26 mai 2008
0

rondelle en alu à la place de l'inox
message pour fblc:
en changeant cette rondelle en alu ca suppose que c'est elle qui fesait la cathode...
alors la question quel est le resulat aujourd'hui
et ca fait combien de temps qu'elle en alu?
sinon message pour rv:
souder une plaque et un tube après coutera pas plus chèr qu'une solution vetus!
même si la matiere est gratos la soudure a un coût indeniable...à moins qu'on s'en passe!

27 mai 2008
0

bonne idée si...
je fait moi même la pièce cad je découpe une grosse rondelle de 100mm de diamétre je fait un trou de 50mm et je fait souder une tube de 50 à l'interieur de la grosse rondelle.
après il ne reste plus qu'à la fixer par une une dizine de boulons de 6mm par ex. avec une autre grosse rondelle de l'autre côté et du sika pour étancheifier et isoler de la coque.
c'est plutôt de l'ordre de qcq dizaine de roros que de centaines
:-)

27 mai 2008
0

crepine alu!
oui je pense pour la sortie d'échappement c'est de tout souder plaque avec tuyau et le tout soudé au bato

adopté

dans le même chapitre y'a t'il sur le marché des crépines en alu pour l'éntrée moteur ?
apparement je n'en trouve pas sur la toile.
faut-il bricoler une pièce en alu qui fera office de crepine et finir par la souder.

27 mai 2008
0

Le carbone du caoutchouc fblc
Le carbone réagit avec l'aluminium, il me semble.
Et il y a du carbone dans le caoutchouc noir.

27 mai 2008
0

Le carbone (bis)
je rappelle aux p'tits vieux, que les piles de quand ils étaient mômes avaient un baton de carbone au centre du cylindre de zinc rempli d'électrolyte :heu:

Belle pile, en effet.

Mais la bague graphite ne gêne pas du tout sur un bateau alu, car cela se saurait depuis qu'on les monte dessus (y compris sur le mien depuis 20 ans).

27 mai 2008
0

heu ... qu'ai-je dit ?
Pym, je ne parlait QUE du cas de la bague graphie d'un joint tournant. Dans CE cas précis, vu la généralisation de ce montage sur les bateaux métalliques, on peut légitimement estimer que ça se saurait :oups:

Je n'ai rien dit de plus concernant d'autres usages du carbone sur un bateau, et même, je rappelais les belle piles au carbone de notre enfance pour expliquer le mécanisme qui peut se produire :heu:

27 mai 2008
0

tentative d' analyse
On peut se demander pourquoi (bizarrement) le cas des bagues graphites sur arbre et tube d'étambot ne posent pas de problème. Alors que ça devrait en poser !

En y réfléchissant, je me dis que ce qui sauve la situation est paradoxal: c'est probablement parce-que le tout est immergé de façon parfaite et qu'on a donc deux piles parfaites.

Si au bout de l'arbre d'hélice il y a une anode zinc, et au bout du tube d'étambot il y a aussi une anode zinc, on fabrique DEUX parfaites piles carbone-zinc comme dans le temps :oups: Et on va donc user de façon certaine et reproductible les anodes zinc, car l'immersion est permanente. La surface carbone immergée étant très faible, (de l'ordre du cm2), cela conduit à une durée de vie raisonnable des anodes de taille standard. C'est du moins ce que je constate sur mes deux anodes en question (arbre et étambot).

Le cas des pièces carbone sur de l' accastillage alu est bien plus difficile: l'immersion est aléatoire, la pose d'anodes est impossible vu cette immersion aléatoire. En plus on a le problème de l'aération différentielle au moment du séchage qui a elle seule (sans carbone) peut provoquer des dégats sur l'alu.

27 mai 2008
0

Risque divers
pHILLIPE, à mon avis, la bonne solution pour chacun est celle pour laquelle il ne fait pas de cauchemars la nuit, donc la tienne est bonne aussi :heu:

Disons que la bague graphite ne perd pratiquement pas de matière sauf dans les premières heures, et encore. Je ne suis pas sûr que de la poussière circulant peut-être dans le tube soit un problème. J'ai un tube très long aussi, pour le moment RAS.

Il y a eu au début des constructions alu des erreurs monstrueuses qui ont été faites, et qui ont créé une psychose durable, et surtout quelques fausses rumeurs débiles qui perdurent toujours, comme celle de la pièce de 20cts qui ferait un trou dans le bordé du fond :jelaferme:

Just for fun, sur le Pen Duick 6, un des premiers grands en alu, ils avaient été jusqu'à fabriquer les cintres pour accrocher les habits en alu, j'y ai pendu ma veste quelques jours dans les années 80 ... pour te dire jusqu'où allait la parano de l'alu.

28 mai 2008
0

Antifouling dingue
pHILLIPPE, j'ai vu un des bateaux dont tu parles, ayant subi les assauts de cet antifouling: impressionnant, la carène ressemblait à un gruyère , les soudeurs y ont passé quelques semaines. Il était stationné à côté du mien. C'était une bateau alu en forme de 36 pieds, fabriqués par un ex-chantier Marseillais, avec pont en composite (légende 36).

28 mai 2008
0

accord ...
Je n'en doutais pas, pHILLIPE !

La difficulté est de faire le tri entre les vrais problèmes de l'alu, (qui existent comme pour tous les matériaux), et les fausses craintes qui traînent dans l'inconscient collectif, entretenues et véhiculées par l'ignorance "alu" de la majorité des professionnels de la plaisance :heu:

Un peu comme la parano de l'osmose il y a une dizaine d'année, qui s'est bien calmée depuis ;-)

Il y a un excellent livre édité par Péchiney sur l'usage de l'alu en construction navale "l'aluminium et la mer"

www.alcan-marine.com[...]tro.pdf

28 mai 2008
0

oups ...
le bon lien "Alcan" est ici, ça vaut le détour du téléchargement des 13 chapitres:

www.alcan-marine.com[...]0482D18

29 mai 2008
0

Sing sing et naranja?
Bonjour phillippe,

sous ce pseudonyme, je sens poindre une histoire que je connais... quelque part sur les pontons de Rochefort. Nous serions tres heureux de reprendre contact...

de notre côté, les projets avancent, une coque va bientôt atterir dans le jardin, il n'y aura plus qu'à!

amicalement, Xavier & Sylvie

29 mai 2008
0

Nous t'attendons
Pas de pb, ici, la porte est toujours ouverte, au milieu des travaux...
Si tu m'envoie directement ton adresse Email, je pourrai te faire passer quelques photos.
Sylvie

29 mai 2008
0

Nous t'attendons
Pas de pb, ici, la porte est toujours ouverte, au milieu des travaux...
Si tu m'envoie directement ton adresse Email, je pourrai te faire passer quelques photos.
Sylvie

27 mai 2008
0

bin...
suffirait de payer un soudeur pour 1h maxi soit pas plus de 40euros (le + long étant de faire le trou de 50 ou 60 dans le disque sauf avec une scie cloche). Je suis pret à parier...

27 mai 2008
0

bin...
non. pas visser avec tes boulons puisque c'est du meccano et ça repart pour un tour de corrosion galvanique. Tout alu et soudé! discrétion assurée par meulage de la soudure du disque encastré dans le bordé.

27 mai 2008
0

Crépine ?
Y a-t-il un filtre à eau sur l'entrée d'eau de mer (genre Vétus) avant la pompe à turbine ? je crois que c'est tout de même le plus sûr, non ? Et du coup, plus besoin de crépine ;-)

Le pb de la crépine, c'est qu'elle peut aussi bien accrocher les saletés, genre sacs plastique.

27 mai 2008
0

Trop tôt
Je ne l'ai changée qu'il y a un mois.

A part l'inox, de cette rondelle, je ne vois pas ce qui aurait pu provoquer une telle oxydation.

Maintenant il faut bien voir que j'ai agis de la sorte car je pouvais réutiliser les trous des vis déjà faits (j'ai mis des boulons et du mastinox à la place) et que la pièce en plastique était en bon état.

27 mai 2008
0

Trot tard
J'espère que la couche d'époxy et de sika fera l'affaire.

27 mai 2008
0

Le carbone
du caoutchouc, c'est fort probable, regadez à quel niveau il se situe sur les tables, c'est le seul à être électropositif: quelle pile !

C'est bien pour cette raison que j'toujours refusé de poser un joint tournant à bague graphite, surtout vu la longueur de mon tube d'étambot....
Je fait aussi gaffe au petits bouts de mine de crayon cassés qui vont droit dans les fonds....

Pour l'alu deux gros énnemis : le cabone, et encore pire, le mercure....

27 mai 2008
0

Ca se saurait....Robert.
si tout ceux à qui ça arrive disent : "cela se saurait depuis qu'on les monte dessus", ça risque pas de se savoir.

Le fait est que :
- Carbone + alu + électrolyte = électricité
- Caoutchouc noir = caoutchouc + carbone
- H²0 + NaCl = électrolyte

En outre...ça se sait (accastillage alu sur mâts carbone, jantes alu sur voitures, joints caoutchouc sur profilé etc..) ?

En pratique ce n'est pas parce qu'il existe des mariages inox/alu qui se passent bien qu'on peut dire que ces deux métaux sont compatibles.

De même pour le coupe carbone/alu. quand ça se passe bien (pas encore mal :-) ) tant mieux.

Sinon, il vaut mieux éviter.

27 mai 2008
0

C'est rien, Robert, sois tranquille...
:-)
ma réaction est comme une sorte de grosse urticaire (un truc éruptif, rapide, parfois violent, du genre choc allergique...) devant les phrases :

"il pourrait quand même..." ou "Y'a pas de fumée sans feu..." ou ça se saurait..." et quelques autres ayant pour fondement de compter sur la sagesse du plus grand nombre pour justifier un avis.

En effet, ton propos était modéré et ne justifiait pas cette éruption.

Il n'en reste pas moins que, dans l'absolu, je ne renie pas son contenu, seule sa forme qui peut, à tort, être prise pour une sorte d'agression est en effet critiquable.

Toutes mes excuses si je t'ai mal ferlé (et donc froissé).

27 mai 2008
0

Robert ,
dans l'histoire, ce que je crains c'est le dépos de paticules de graphite dans le tube d'étambot. IL mesure 1m de long, par conséquent la réalisation d'un film de peinture parfait et son contrôle/entretien est illusoire.
Vu le palier hydrolub a son extrémité, on peut penser que la circulation de l'eau qui pourait entrainer ces particules risque bien d'être insuffisente, alors par précaution je me suis débrouillé pour trouver un autre Système...

28 mai 2008
0

Ok, ok, Robert,
mais même sans parano, il n'en reste pas moins vrai que régulièrement on voit des cas comme celui exposé au début.
Ils sont bien réels... mais on ne le découvre qu'à posteriori !

La précaution ça s'applique avant!
C'est comme pour le ciré, après la vague, c'est trop tard...

Il y a quelques années, un firme réputée de peinture ( Inter***l) avait mis sur le maché un anti-fouling "au cuivre inactivé", sans danger pour nos coques...
2 saisons plus tard quel fut le nombre de carène qu'il furent contraint de remettre en état quitte à changer des panneaux entiers ?

Juste précaution ...

Le contacteur automatique de pompe de cale à ampoule de mercure: pas de problème, le mercure est dans une ampoule...
Jour de gros temps quelque chose valdingue et brise le contacteur....et il ya des petites billes brillante plein les fonds qui se fragmentent en billes plus petites dans tous les coins....
Bonjours les dégas...

Juste précaution, quand elle est facile à faire!
Il y a bien assez de cas d'emmerdes imprévus limitons ce qui peut l'être facilement...

Enfin c'est mon idée , bien sûr chacun fait ce qu'il veux à son bord....

28 mai 2008
0

Robert,
je vois que l'on arrive tout de même à être sur la même longueur d'onde. ça me rassure....

28 mai 2008
0

merci
un grand merci à tous,
merci de vos contributions.
maintenant je sait que pour un bateau an alu, sans tomber dans la parano,il faut une grande vigilance, quant à l'équipement, les peintures
etc.. tout ce qui se met dessus, dessous, dedans et voire à côté!

28 mai 2008
0

Oui exact
j'en ai une version un peu plus ancienne, très très intructif.
Tu sais chez moi, le voilier alu, c'est un peu une culture familiale, mes parents, qui ont maintenant 82 ans ont eu Un brise de mer , puis un Romanée J'ai eu un Sing-Sing et maintenant un Naranja....

29 mai 2008
0

Bonsoir chers amis
oui bien sûr, j'imajime que ça doit avancer.

La coque a-t-elle été livrée ?

Je me suis promis depuis déja un certain temps si cela vous convient, d'aller fair un petit tour dans l'Yonne pour voir à quoi cela ressemble....
La petite doit avoir bien grandie depuis la dernière fois que l'on c'est vu...

Amitiés.a plus

L

29 mai 2008
0

Electrolyse sur l'alu
Bonjour,
J'ai un Ovni et je prends mes infos concernant l'électrolyse auprès du Chantier Meta à Tarare.
Il est certain que tout ce qui n'est pas alu va créer une attaque du métal le moins noble, l'alu dans ce cas. Il faut donc isoler les deux métaux en concurrence. Jusqu'à peu, le Mastinox était autorisé mais on n'en trouve plus que chez AD, si mes souvenirs sont bons. Actuellement, il existe le Tef-Gel que l'on trouve difficilement sauf chez Meta, justement. Par contre, contacté très récemment, le chantier conseille vigoureusement et avec des résultats probants, le traditionnel suif, qui en pâte, tient bien à la mer et donne d'excellents résultats, tant sur la visserie qu'au niveau protection contre la corrosion.
Un contact chez Meta ne coute rien sauf une réponse circonstanciée de spécialistes en electrolyse.
Bonne chance.

15 avr. 2010
0

electrolyse de l'hélice bipale de Volvo MD 2020 sur Bavaria 32 cruiser
Bonjour à tous,
je viens de sortir Maloya de l'eau saumatre du port de Kortgene en Hollande où il se trouvait aponté depuis juillet 2009, branché à la prise de quai.
J'ai découvert une hélice bipale du Volvo penta de 500 heures, perforée ou présentant de multiple cratères sur ses faces postérieures.
L'anode du saildrive veillie mais pas corrodée de façon grossière, juste une usure uniforme sans déformation.
Quelqu'un a t-il connaissance de tels faits ?

Il n'y a pas eu d'intervention sur l'installation électrique. Il a séjourné dans l'eau depuis avril 2008 avec nettoyage de la coque et vérification de l'anode en avril et aout 2009 RAS.
Qu'en pensez vous ?

J'envisage son remplacement par une hélice tripale est ce un bon choix sachant que je ne cherche pas la vitesse mais la facilité des manoeuvres ?

Merci de vos contributions

Jean-Marc

15 avr. 2010
0

Saildrive Volvo
Sur les forums on lit souvent des aventures graves de corrosion de Saildrives Volvo, dont les raisons ne semblent pas claires, même sans branchement au quai.

15 avr. 2010
0

Anode
Si l'hélice est attaquée et l'anode peu usée, c'est que le contact électrique n'est pas bon ou l'anode inadaptée (eau douce ou saumâtre = anode en magnésium suivant U.S. Government Specification MIL-A-21412A).
Il semblerait par ailleurs qu'il y ait des anodes apascher qui ne seraient pas dans la bonne nuance de zinc (ASTM-418-95 Type II).

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Baie de Naples. Quand vient la nuit..

Souvenir d'été

  • 4.5 (10)

Baie de Naples. Quand vient la nuit..

novembre 2021