Elasticité et diamètre des amarres ?

Bonjour,

On lit partout qu'il faut utiliser des amarres élastiques pour éviter les chocs sur les taquets. Ok, j'veux bien, mais 30% d'allongement ? Ca veut dire qu'une garde de 10m va s'allonger de 3m ??
C'est bien de protéger les taquets, mais il faut aussi éviter les bisous du bateau au ponton non ?

J'ai aussi une question bête sur le diamètre des amarres .. un moyen mnémotechnique serait d'ajouter 2 (ou 4 ?) à la longueur du bateau pour trouver le diamètre des amarres ..
Pour un mono coque de 10m "normal" (le dufour de base quoi), cela vous parait il suffisant ? 12mm ?
Inutile d'avoir une amarre plus solide que le taquet, mais 12mm ça semble léger en main non ?

Merci

L'équipage
09 juin 2020
09 juin 2020
0

Je viens de changer les miennes. Pour un amarrage sur ponton, la maître de port m'a déconseillé les amarres très élastiques. Un peu, oui, mais pas trop.

Pour un 8 mètres, j'ai pris du 12 mm de diamètre. Je prendrais du 14 mm dans ton cas. De bonne qualité, je crois que ça suffit.


10 juin 2020
1

L'élasticité dépends de l'age du cordage (ca diminue avec le temps), et elle s'étale de la tension 0 à la tension de rupture. (Donc 30%, c'est juste avant le crac)
Du coup, l'elongation va dépendre de la longueur du bout, mais aussi du diamètre du bout, et du nombre de bouts.

Après, des élongation de 30%, c'est forcément du polyamide... Moi j'ai abandonné pour du simple polyester... Marre de manipuler des aussieres raides comme des morceaux de bois.


10 juin 2020
0

30 % d élongation, on est ds les cordes de grimpeurs....
les amarres, c est plutot jusqu'à 10 maxi


10 juin 2020
0

outre le poids et le fardage du bateau, ça dépends aussi de l exposition au vent de ta place de port.
par exemple, mon bateau est ds un port ou qd il y a 50 knts dehors, il y a 50 knts ds le port
les diametres normalement utilisés pour sa taille ne font pas 3 coups de vent.


10 juin 2020
0

J'ai la chance d'avoir une place bien abritée et bien orientée pour les coups de vent hivernaux. Un peu moins bien pour les thermiques de l'été mais on peut pas tout avoir ;-)

En fait je compte laisser à poste mes grosses amarres actuelles et je cherche plutôt des amarres "de voyage" qui resteraient à bord. Des trucs pas trop lourds et simples à ranger, pas forcément aussi solides que les autres vu que je ne prévois pas de partir en vadrouille par 50kts.

Les amarres épissées "Handy Elestic" vendues par uship annoncent un allongement de 30% .. et 20% pour les "Moorex". Bizarre ! Ça me dit rien qui vaille.


Solent:C’est ce que j’ai, du Handy élastique il me semble, avec épissures.En 16 pour un 10m30 j’ai de la marge. C’est agréable à manipuler et ça amorti pas mal, mais 30% je n’ai pas mesuré.Le problème n’est pas trop dans le diamètre mais dans la résistance de la gaine dans les taquets de quai. Une des miennes a mal supporté l’hiver, la gaine de l’épissure s’est abîmée. Le reste de l’amarre est impeccable.Pour des amarres « de voyage » 14 suffira. C’est plus simple à passer en tête d’alouette dans les taquets du bateau. En 16 il faut forcer.SVB Les propose avec renfort cuir pour protéger l’épissure. ·le 10 juin 2020 15:54
10 juin 2020
1

un 10m qui va faire 5t, du 14 serait bien.

Pour une place à l'année du 16 vieillit mieux.

Du 12, ça va vite souffrir, ça na pas de prise en main... et le jour ou ça souffle bien ... crac


10 juin 2020
-4

Pour un 10m 5 tonnes, en amarre de croisière, avec seulement les pointes, j'ai du 8mm. Ça s'allonge mais ça ne pète pas.


Hubert, de Cherbourg:En croisière j'utilise aussi des amarres assez légères tant qu'il fait beau.Mais j'ai un jeu de grosses amarres pour doubler quand cela se gâte.·le 11 juin 2020 13:19
10 juin 2020
0

pour les amarres, le mouillage et le bout de remorquage imaginez le pire scénario pour définir le bon diamètre. c'est votre meilleure assurance.
ça prend des coups, ça rague et ça s'allonge quand on approche de la rupture...a vous de voir mais dites vous bien qu'il arrivera forcément un jour ou votre sécurité dépendra du diamètre que vous aurez choisi.


red sky:ça rague si on le veut bien, pour une nuit, il suffit de faire un amarrage adapté, et non seulement passer un noeud de chaise ou faire des tours.Si à deux vous tenez le bateau face au vent, à moins d'être des athlètes russes, un seul cordage en 6 suffit. Je mets au défi les 10 plus fort de ce groupe de casser un cordage de 6 au tir à la corde.·le 10 juin 2020 13:02
SENETOSA:un peu de sérieux red sky . ·le 10 juin 2020 13:18
red sky:et oui, amarrage en 12 depuis des années en extrémité de ponton. Cette année j'en change une à cause du ragage, et probablement les autres aussi en prévention.·le 10 juin 2020 13:31
10 juin 202016 juin 2020
1

le 10 casse à 2,5 tonnes.
Avant d'avoir 2 tonnes de traction sur une amarre, les lampadaires tomberont avant.


10 juin 2020
0

resistance à la rupture en atelier; dans la vraie vie, un noeud de chaise par ex lui fait perdre 40% de sa résistance, mouillé il en perd aussi 20%, certaines substances peuvent l'affaiblir aussi, une coque dans le toronnage encore 30% etc... sollicité à 70% de sa charge de rupture il perd définitivement son élasticité et doit etre changé etc etc...


quand ça t'arrive tu les as ou pas...


red sky:Sur des amarres aussi tendues, essayez de monter à bord, vous verrez si la tension est plus proche des 100 kgs ou de la tonne. Prévoyez un change, je connais le résultat......·le 11 juin 2020 14:36
10 juin 2020
0

Bonjour,

du coup quels amarres faut-il pour un 12 m très lourd (genre 7500 kg de déplacements) ?


Cédric 1983:du 18 ;-)ha et un 12m lourd c'est 12t par 7,5...·le 12 juin 2020 12:09
10 juin 2020
0

Triskell c'est pas si lourd 7500kgs en déplacement pour un 12m.16 ou 18 ca va dependre du produit que tu choisiras, du soin que tu porteras a ton amarrage et de la frequence a laquelle tu changes tes bouts. L'écart de prix est minime genre 0,50€ du m.


10 juin 2020
1

D'accord avec toi Senetosa. En plus, en terme d'amarre, mieux vaut trop que pas assez.


10 juin 2020
0

Pour mon 13 m 16 tonnes, les pointes sont doublées, 1 de 18 et 1 de 16 avec amortisseur caoutchouc.
Les gardes, doublées également, en 16 avec amortisseurs.
+ un traversier de 18 sur amortisseur.
Ca fait une dizaine de ficelles...
Port plutôt abrité mais fort ressac à heures fixes dû aux transrades et aux promène-couillons irrespectueux des vitesses réglementaires.


11 juin 2020
0

L'amortisseur en caoutchou n'est-il pas fragile ?


Rigil:Ben là, ils ont un an et ne montrent pas de signe de fatigue, c'est du consommable de toute façon (ce sont les gros de chez SVB)·le 11 juin 2020 14:13
11 juin 2020
0

Triskell, au pire, si ça casse, il te reste l'amarre.


Triskellbleu:Oui, c'est pour ça qu'il vaut mieux en avoir plusieurs de surplus (amarres).·le 12 juin 2020 11:47
Triskellbleu:Oui, c'est pour ça qu'il vaut mieux en avoir plusieurs de surplus (amarres).·le 12 juin 2020 11:47
11 juin 2020
0

les batos sont bien ua port ,mais ils ne sont pas faits pour ça ...
si on a la place on peut aussi lester les amarres ,quand j'avais mon neptune 99 dans le port de toulon
j'avais mis du poids de 20kgs sur chaque amarres arrières ,comme il y a mer force 6 de temps en temps même par calme plat quand les navettes passent ,les ressorts en acier duraient un mois ,avec les poids c'était parfait si je me rappelle mes amarres c'était du 16 en tergal noir
alain


11 juin 2020
0

www.letelegramme.fr[...]500.php

il semblerait que l'origine de ce drame soit une rupture d'amarre.
quand on sort les amarres on s'en remet à elles. on n'est plus à bord, on dort, on est à proximité des autres, des cailloux. bref on n'est rarement en mesure de pallier à leur défaillance.


11 juin 2020
0

Pour mon AOT, boat 12m 9t acier c'est:

1 Amarre 8 Torons diam 50mm (résistance 27T) sur manille lire 17T relié au béton
2 Amarres 8 Torons diam 28mm sur taquet acier souder au pont (résistance par amarre, 16T)

Ca n'empêche pas d'aller vérifier tout les weekend :-)


11 juin 2020
1

Tout cela est très empirique.
L'allongement d'un cordage est donné à sa charge de travail qui est typiquement (à défaut d'autre données) la moitié de la charge de rupture.
Donc, dans le cadre d'une amarre en 14 mm, l'allongement est mesuré pour approx 2 T de traction pour une CR de 4 T.
Je suis assez persuadé que mes taquets boulonnés en 10 mm au travers du pont ne résisteraient pas à 2 T de traction.
En général, sur nos canots, nous avons des cordages qui sont très très largement dimensionnés par rapport à leur fonction. Penser que ma drisse de GV tient 4000 kg est intellectuellement rassurant et bon pour limiter l'allongement mais les réas (pied et tête de mat) peuvent encaisser 1500 kg et le bloqueur au bout de la ligne lâchera à 600 kg ; quant au winch (et au pont qui le soutient), il est certain qu'il ne prendra pas les 4000 kg de résistance du cordage. Pour ce qui est du guindant de GV, je ne voudrai pas y appliquer plus de 1000 kg !

(rem : je sais que les forces s'expriment en Newton et non en kg ; mais c'est plus simple à exprimer)


12 juin 2020
1

vous confondez résistance a la rupture (CR) théorique avec la CR pratique:
en passant dans un chaumard d'un coté, avec un noeud de chaise de l'autre, après avoir ragué un hiver (un peu), pris le soleil, quelques accoups au dernier coup de vent, et en étant mouillé, pensez vous que le cordage affiche la même CR que sur la fiche technique???

Vous pouvez diviser par 4 cette données...

Il y a quelques années, j'avais fais le test avec un codage de 8mm sur un winch 65... juste pour voir... le vieux bout de 8mm, pourtant visuellement intact lâchait bien plus vite que le neuf pourtant c’était la même matière.

le cordage lachera toujours au mauvais moment et il suffit d'un accoup pour que la charge sur le bout monte en flèche!

Pour ce qui est de la résistance des taquets, c'est surtout le pont qui risque: il faut des renforts dessous. sur les polyester bien construit c'est fait, sur les alu, ça dépend, sur les polyesters récents ... joker!
la résistance du boulot de 10 en cisaillement est pas le point qui va lâcher: regardez comment sont fixées les roues des voitures... et ça tient sans soucis


brufan:Cédric, bien entendu. Déjà, un noeud de chaise réduit la CR de quasi 50%...C'est pour cela qu'on prend des marges de sécu. Mais doit-on vraiment aller au-delà de 10 fois la charge de travail réelle (pour un cordage neuf) ?C'est sûr que l'hiver j'utilise des amarres de 16 mm. Si ça s'use et que ça venait à raguer, j'ai de la marge. Mais en saison, le 14 mm que j'utilise est déjà surdimensionné. Mes plus longues amarres (30 et 50 m) sont en 10 et 12 mm histoire d'être manipulables. Elles suffisent largement pour une escale estivale (si ça venait à bastonner, on est quand même à bord). Au total, je dois avoir 30 à 40 kg d'amarres à bord. C'est déjà bien assez.·le 12 juin 2020 13:48
1

Bonjour,
Pour mon 47´, en hiver, je suis bout au vent d’Ouest.
3 pointes avant dont 2 doublées.(Les doublées en 18, la 3ème en 20)
2 pointes arrières doublées en 18
Gardes montantes/descendantes doublées en 22.
Rien à bougé. Et pourtant quelques bons coups de vent sont venus agrémenter l’hiver...
Bonne journée,
Patrice


12 juin 2020
0

Souvent, les ports exigent un diamètre minimum pour les amarres, penser à vérifier le règlement du port.


Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Calme Norvège

Souvenir d'été

  • 4.5 (183)

Calme Norvège

novembre 2021