Elargir son bassin de navigation en changeant de port d'attache tous les 2/3 ans.

Bonjour à tous,

J'arrive tout doucement aux limites qu'offre mon port d'attache au Cotentin en ce qui concerne les possibilités de découvertes sur mes croisières d'été qui ne dure en moyenne que 2 semaines maximum (2X 2semaines en moyenne).
Par exemple rejoindre les Scilly peut vite devenir un peu du forcing si le retour au port d'attache est impératif.
Pour pallier à ce défaut lié à un moyen de transport lent (voilier), j'envisage par exemple de laisser cet été mon bateau en Irlande (sud) pour hivernage. Je vois que les ports y appliquent en général des tarifs raisonnables et que les billets d'avions ne sont pas trop cher non plus. Par la suite je pourrais le laisser en scandinavie (Suède) etc au fur et à mesure de mes explorations
Quels ont été vos expériences en la matière ? J'imagine qu'après un hiver dans des régions froides ou humides on peut avoir des mauvaises surprises en début de saisons sur des éléments électriques/électroniques/moteurs par exemple non ? Quels ont été vos erreurs en la matière que vous éviteriez dans le futur ? Aussi, cherchez vous sur place généralement un endroit de stockage au sec pour divers équipements ?
Au plaisir de vous lire.
Pierre

L'équipage
22 déc. 2020
22 déc. 2020
0

Salut Pierre3,

Je n'ai pas de réponse à t'apporter mais je vais suivre ton post avec intérêt car j'ai exactement les même réflexions que toi, bien qu'ayant un peu plus de temps ( 5 semaines l'été ) mais la nécessité de revenir à son port d'attache est une vraie contrainte et limite énormément les champs du possible ! Cet été arrivé à Roscoff au départ de Ouistreham, faire demi-tour a été très ( trop ) frustrant !
bon vent


22 déc. 2020
0

Salut @shakers.
Oui effectivement. L'avantage de naviguer uniquement pour des périodes relativement longues (2 ou 3 semaines) est que le reste du temps le bateau peut rester en chantier sur bers.
A partir de la il n'y a quasi jamais un manque de place à un port donné, cela évite la problématique des listes d'attentes etc et permet le nomadisme, du moins en théorie.


22 déc. 2020
0

Nous essayons de changer de port. Nous n'en sommes qu'au deuxième. Un an à Fécamp, deux à Dives, il est temps pour moi d'aller voir ailleurs. J'essaie de rester à 2/3 heures de voiture de notre domicile pour aller sur le bateau le weekend. Ca permet de souffler de a semaine et de bricoler. Ainsi le bateau est prêt à naviguer. Nous avons aussi le plaisir, lorsque la météo s'y prête, d'aller faire une escale d'un soir dans un port voisin (BB croisière).
L'inconvénient est que nous n'élargissons pas beaucoup notre bassin de navigation.
Pour cette année, nous allons déplacer le bateau au cours des weekend de printemps pour partir d'un port Belge si possible et ainsi profiter de nos 3 semaines pour un projet en Zeelande. Cette fois nous élargissons un peu plus. Nous ne redescendrons pas à Dives mais je ne sais pas où nous nous fixerons entre Amsterdam et St Vaast.
Dans ce secteur, des places en mi-saison et basse saison ne sont pas difficiles à obtenir pour notre barquette.
Bref, nous essayons de ne plus avoir d'anneau à l'année, pas forcément économique mais nous allons expérimenter une nouvelle forme d'utilisation de notre yot


22 déc. 2020
0

Merci pour ce retour Ever young, dans mon cas je suis à 7 heures d'autoroute de mon bateau, j'habite le grand-duché (Luxembourg) et mon bateau est au Cotentin, donc que ça soit de l'avion ou de la voiture le déplacement est toujours cher et long.
Pour ce qui est du bricolage sur mon bateau. Le souci est que la courbe d'apprentissage pose question et donc le temps que ça représente d'acquérir l'expérience pour faire soit même le boulot. En termes d'éfficacité pure je pense qu'il est mieux que je me sur-spécialise dans mon boulot (compta-fiscalité) et qu'au maximum je paye des personnes qui fassent le boulot sur mon bateau mieux que moi et en moins de temps. Donc la difficulté de changer de port d'attache est aussi de trouver le chantier efficace avec qui le contact passe bien. Ce qui est le cas du chantier actuel ou mon bateau se trouve. Peut-être prendre l'avion, aller en Irlande et discuter le coup sur place. Ou alors en été si je trouve un port qui me plait je laisse le bateau, sinon je reviens en mode convoyage (Irlande-Normandie, 4-5 jours).


22 déc. 2020
1

La baltique me paraît un bassin idéal pour ce genre de plan, navigation facile, acceuil excellent , des coups de cœur genre Riga Tallinn, Suède Finlande génial

Climat bien meilleur que la Bretagne ou le nord, souvent chaud même

Hivernage pour pas cher à Riga, vols air baltic direct pour toutes les capitales et grandes villes allemandes

Euh j ai les guides et des cartes à vendre à prix d ami ainsi que la carte Garmin officielle de la zone
😎😇👏


22 déc. 2020
0

Oui Jean ça me parrait en fait tomber sous le sens dans mon cas...

1/ Ma compagne est de la région de Klaipeda en Lithuanie et suis labas au moins 3 fois par an dans tous les cas.
2/ j'ai vu une carte des heures d'ensoleillement par an et vois que la Baltique est mieux logée que l'Irlande et surtout l'écosse.
3/ je pourrais en profiter pour faire un refit esthétique de mon bateau aux coûts horaire locaux.


JeanLW:J ai habité 6 ans en Irlande et encore à Dublin pas cote ouest, l été dure max du 15 juillet au 15 août, on arrête à peine le chauffage pour que les chaussures ne moisissent pas, rien à voir avec un été enchanteur en baltique. Et j ai adoré l Irlande mais pas pour cela et d ailleurs jamais fait de voile plutôt de la rando·le 22 déc. 2020 18:23
Pierre3:OK ça m'a convaincu.Le programme sera probablement d'amener le bateau à la marina de Klaipeda à partir de la Normandie. Je suis déjà entré en contact avec eux la juste maintenant. Les prix m'ont l'air OK. Dans les 90 EUR/mois pour l'hivernage à sec. J'aimerais visiter vers l'est la côte lettone et Estonie, ensuite le Gotland, Stockholm, les îles Aland et quand j'en ai assez retour par le göta kanal vers Göteborg et ensuite on verra. Merci de cette bonne idée !·le 22 déc. 2020 19:02
JeanLW:Il y a une île magique où je suis allé tous les ans , un petit paradis, là premier estonienne mais à 40 milles de Riga. Et on a fait l aller retour Riga Tallinn génial. On a hésité pour st Petersbourg mais on a pris le train russe wagon lit, génial !·le 22 déc. 2020 19:26
Pierre3:A 40 miles de Riga je ne vois que Ruhnu, ce serait ça ?? En plein milieu du golfe ?·le 22 déc. 2020 19:36
JeanLW:Oui j y ai fait des séjours fabuleux, tout à pied, ce phare d Eiffel, cette église en bois du 4 eme etc·le 22 déc. 2020 20:11
Pierre3:OK j'irai voir ça :-)·le 22 déc. 2020 20:15
22 déc. 2020
4

alors pourquoi ne pas louer plutot que d'avoir son bateau que 15j par an


22 déc. 202022 déc. 2020
0

Parceque je ne veux pas naviguer sur un autre bateau, les bateaux de locs sont souvent des produits génériques qui ne me plaisent pas fort. c'est 2X 15 jours par an en fait, un mois par an au total. Je n'ai pas plus de temps à y consacrer qu'il soit labas ou ailleurs, je travaille encore et habite loin de la mer.


22 déc. 2020
0

Je vies sur mon bateau, je change tout les ans au minimum :)


Pierre3:Ca me parrait effectivement un bon plan ou sinon pourquoi vivre sur une maison qui peut bouger :-)·le 22 déc. 2020 19:39
23 déc. 2020
0
23 déc. 202023 déc. 2020
0

Ca fait plus de quinze ans maintenant que mon bateau hiverne chaque dans un endroit différent (depuis la Turquie jusqu'en Norvège, en passant par irlande et Ecosse). Les prix des ports à sec sont souvent beaucoup moins cher qu'un hiver dans une marina en France.

Avantages:
- Ca agrandit le périmètre de navigation, mais demande un peu d'organisation
-On peut naviguer dès fin avril ou mai un peu loin. Les norvégiens étaient surpris de voir un bateau français chez eux début mai!

Inconvénients:
-On ne peut pas naviguer l'hiver (ou alors en bda).
- L'entretien du bateau est un peu compliqué (dans mon cas j'ai transité 2 ans en Bretagne pour travaux).
- On a tendance à accumuler les affaires sur le bateau (pas facile à rapporter quand on rentre en avion). Ou alors il faut y aller en voiture


23 déc. 2020
0

Pour répondre aux questions de Pierre3:
-hivernage moteur: pas de problème particulier. Hivernage classique:je mets juste de l'antigel à -35 °. Et les batteries ont supporté les hivers jusqu'à présent
-pour les vetements housses de coussins, et le peu d'électronique du bateau: je mets dans des housses sous vide (le vide se fait avec un petit aspirateur 12v).
- du produit anti humidité en sachet dans les éviers. Attention à laisser la vanne de l'évier ouverte pour que l'eau captée s'écoule hors du bateau.
-j'ai une sonde et un loch traversant: je les enlève pour que l'eau puisse d'évacuer par les passe-coque au cas ou.

J'ai fait faire un taud avant de partir qui couvre le cokpit et la descente. Pratique contre la pluie en Irlande, Ecosse Norvège et ouest Suède.
Dans les pays baltes, la neige peut s'accumuler sur le taud. On peut hiverner sous hangar (plus cher et faut démater). Ou entourer le bateau d'un plastique thermoretractable (shrink wrap en anglais).

Tu peux me contacter en mp pour plus de renseignements (adresses de chantier par exemple).

PS: c'est clair que l'été suédois est plus ensoleillé que l'été irlandais ou écossais. Mais l'ambiance dans les pubs en Irlande et Ecosse n'existe que la-bas..

Benoit


23 déc. 2020
0

Merci beaucoup Benoit pour ce retour d'expérience précieux.
Donc c'est possible :-).
Je pense me diriger doucement vers la Baltique à partir de cet été en espérant y arriver pour septembre, à temps pour préparer l'hivernage que j'envisage dans les pays Baltes. Les prix que je vois sur le net pour l'hivernage à sec (Old Castle Harbour à Klaipeda) sont comparables à ce que j'ai maintenant en France. Effectivement c'est l'entreposage des coussins et matelas qui m'interpelle le plus (éviter la moisissure) mais je ne suis pas mieux lotti maintenant vu la distance entre mon domicile et le bateau (700 km).


Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Les enfants de la mer

Souvenir d'été

  • 4.5 (9)

Les enfants de la mer

novembre 2021