Ecorchure sur enrouleur de génois

Bonjour,
Que pensez-vous de cette écorchure sur la gaine de mon enrouleur de génois en dessous de l'émerillon ?
D'où cela peut-il provenir ?
Avez-vous déjà rencontré ce problème ?
Mon enrouleur a 18 ans, c'est un FACNOR, il est en bon état, faut-il le changer ?
Je compte justement changer mon gréement dormant, c'est peut-être l'occasion.
Merci d'avance pour vos réponses.

L'équipage
25 jan. 2020
26 jan. 202026 jan. 2020
0

Difficile d’après la photo de voir exactement de quoi il s’agit. Peut-être le résultat d’une drisse de spi qui l’a frappé lors d’une affalage? Un erreur du chantier pendant qu’on démâtait il y a cinq ans? L’oxydation à la suite d’une imperfection dans l’alliage? Il faudrait peut-être monter pour bien regarder de près. Une réparation possible serait de le nettoyer/poncer un peu et de le remplir avec du mastic d’époxy, puis re-poncer un peu pour que ça reste lisse. Une autre serait de faire appel à un soudeur de l’aluminium, pour qu’il y mette quelques gouttes et donne quelques coups de lime ensuite. Là-haut, il n’a pas trop de travail à faire pour enrouler le foc alors du moment que c’est le seul endroit endommagé, pas trop besoin de s’inquiéter.

26 jan. 2020
0

Merci PaulK pour ta réponse. Effectivement l'origine de cette fissure est assez mystérieuse. Même les représentants de FACNOR n'ont pas pu m'éclairer. Pour faire remettre de l'aluminium à cet endroit il faut d'abord tout démonter c'est à dire défaire l'étai, démonter l'enrouleur et faire descendre tous les embouts de la gaine puisque c'est celui qui est le plus haut qui est endommagé. Fastidieux. Si effectivement je me décide pour changer mon gréement dormant, ce sera plus facile de combiner les 2.
Mais est ce que cette fissure va encore me permettre de naviguer 1 à 2 années sans s'aggraver ?
J'espère trouver dans le forum quelqu'un qui a déjà rencontré ce problème et qui pourrait en dire plus.

26 jan. 2020
0

On dirait de la corrosion, peut-être par l'intérieur. Sur la photo on a l'impression que le profil est légèrement gonflé à droite du trou. Peut-être un corps étranger à l'intérieur.

26 jan. 2020
2

Je ne changerais sûrement pas mon enrouleur pour ça. A surveiller quand même pour voir si rien ne s'aggrave. MM

26 jan. 2020
0

J'ai l'impression qu'il y a une trace de frottement dans l'axe de la fissure.
Une drisse?
Peut-être que l'ancien propriétaire (s'il y en a un) à appuyer avec un tournevis à l'endroit le plus atteint pour voir s'il y avait encore de l'épaisseur. En fait non.

26 jan. 2020
1

on dirait bien une corrosion caverneuse ...
profil déformé à cet endroit ?

26 jan. 2020
0

Non, le profil n'est pas déformé. On peut remarquer que la fissure est plus large à l'extérieur.
Cela laisserait penser à une agression de l'extérieur vers l'intérieur.
Cette photo a été prise il y a 3 ans. Cela ne m'a jamais inquiété. Mais quand les représentants de FACNOR ont vu la photo ils ont attiré mon attention et m'ont suggéré de remplacer tout l'enrouleur puisqu'il a 18 ans.

26 jan. 2020
3

... ah oui, ‘faut le remplacer puisque le nouveau gréement dormant aura honte d’être vu avec un enrouleur tellement vieux. Faudrait remplacer les voiles aussi, le pont, repeindre la coque et changer les pare-battages également. Et le mât? Et les écoutes? N’oublions pas les coussins et les gilets de sauftage! Est-ce que ça scent du pigeon, peut-être, par ici? Saroyan n’a pas tort.

26 jan. 2020
1

tu peux peut-être trouver un bout de profil à remplacer ?

26 jan. 2020
1

La manille du point de drisse du génois qui a entamé la gaine de l'enrouleur ? Moi, je referai un lifting sans rien changer, comme dit par Paulk.

26 jan. 2020
0

Trois tour de scotch sur la trace, pour voir si l'agressif agit toujours.

27 jan. 2020
0

Bonne idée Polmar que de mettre du scotch. Ca permettrait de voir si la cause est toujours présente.

27 jan. 2020
0

+1 avec PaulK. Quelle que soit la cause, la corrosion s'est installée. Il faudrait la traiter avec une petite meuleuse. L'ennui c'est que cette zone est soumise à des efforts de torsion.

Dans un premier temps, il faut monter la-haut avec le génois à poste et observer ce qui se passe en manœuvrant l'enrouleur. Peut-être qu'une pièce vient frotter en navigation, alors il faudra modifier l'installation.
Coté réparation, en effet, la solution soudure est assez malcommode. Ce que je ferais, c'est d'enlever la corrosion en meulant, faire un trou propre de 4 mm à chaque extrémité pour stopper toute propagation de l'ouverture.

Pour être sûr du coup, je laisserais comme ça pour quelques semaines (mais en naviguant) et remonterais de temps en temps voir ce qui se passe. Si rien, fermeture à l'araldite pour métal. Si dommage supplémentaire, il faudra envisager la soudure ou le remplacement de l'élément de profil.

27 jan. 2020
0

il faut amputer ,la gangrène est installée ,essayer les asticots ,ça mange les chairs mortes ,pour l'alu ils sont en train de les dresser ,attendre encore un peu .
je ne pense pas qu'il y ait beaucoup de phénomène de torsion à cet endroit surtout si l'émerillon ne monte pas jusque la ce qui doit être le cas car je vois une sortie de drisse juste en dessous ,
si ce n'est pas le cas ,mettre une poulie à plaquer pour faire un angle avec l'enrouleur ce sera mieux que le camenbert reboucher au mastic époxy une fois dégraissé
par contre pour changer l'étai j'ai une combine pour éviter démonter tout l'enrouleur ce qui souvent est impossible .
alain

27 jan. 2020
0

Je veux bien croire qu'il n'y ait que peu de torsion à cet endroit, sans l'avoir vu. Mais si les asticots ne sont pas encore prêts, alors c'est que c'est venu tout seul. Y a qu'à juste le planquer et on n'en parle plus. Moi, je n'en dis que ce que je ferais si c'était MON "cher" enrouleur et ça reste des suggestions. Après, chacun fait ce qu'il veut, pas vrai?

28 jan. 2020
0

En regardant mes photos pour la centième fois j'ai remarqué que j'utilise une manille pour fixer ma drisse de génois sur la manille de l'émerillon (merci Tilandsia, bien vu!). J'imagine que cela doit être le manillon de cette manille qui a dû frotter la gaine jusqu'à la perforer. Quand j'irai sur place je vais vérifier cela. Pour la réparation je retiens l'idée de l'araldite pour métal. Je ferai passer par le trou un support pour empêcher le produit de se répandre à l'intérieur du tube. Mais pourquoi faire un trou de 4 mm de diamètre à chaque extrémité de l'écorchure ? Pour stopper la progression ?
En tout cas merci pour vos analyses et conseils.
Bon vent.

28 jan. 2020
0

La technique qui consiste à faire un trou pour stopper la progression d'une crique ne s'applique pas s'il s'agit d'une perforation par usure. Toutefois, la corrosion étant installée, un petit grattage s'impose, à la fois pour que la corrosion ne s'étende pas plus et pour que la surface qui recevra l'araldite soit favorable à la tenue en accroche. Du coup, un petit trou garantit une délimitation nette des extrémités car les criques se propagent à partir de telles anomalies.

29 jan. 2020
0

Si c'est la manille qui est en contact avec le tube, cela peut être le siège d'une corrosion galvanique. l'aluminium est le perdant.
Dans ce cas la suppression du contact supprime la cause et de l'alumine va se recréer et de nouveau protéger l'aluminium.
L'enlèvement de tous les résidus de métal (de la manille?) par brossage ou ponçage de la plaie est nécessaire.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Baie de la madeleine - vue de l'annexe

Souvenir d'été

  • 4.5 (154)

Baie de la madeleine - vue de l'annexe

novembre 2021