ecole de croisière

Bonjour,
Je suis débutante en voile et ait décidée cette année de prendre des cours dans un école de croisière de manière à progresser rapidement.
Au salon nautique, je me suis renseignée sur les stands des Glénans et de l'UCPA, et j'aurai aimé savoir si l'une des deux écoles était préférable à l'autre. Existe t'il d'autres écoles de croisière encadrées par des bénévoles (je suis assez attachée au coté associatif) ?
Cordialement,
Aglaée

L'équipage
05 jan. 2006
05 jan. 2006
0

Pour L'UCPA
ce ne sont pas des bénévoles, les Glénans je ne sais pas aujourd'hui.
le bénévolat, n(est pas un gage de qualité, quel que soit le sujet d'ailleurs, mais un gage de bonne volonté.

Maintenant, a ma connaissance, ces 2 écoles ont autant de partisans que de détracteurs mais semblent dispenser un enseignement de qualité.

il y a aussi sur le havre une école (ou un club) qui ont excellente réputation

bon courage

05 jan. 2006
0

A l'epoque, ...
les chefs de bord UCPA etaient des benevoles. Seuls quelques encadrants ne l'etaient pas.
Je ne pense pas que ca ait changé.

Sinon, a mon avis, ces 2 grandes ecoles se valent.
J'ai connu des experiences positives et negatives dans les 2.

06 jan. 2006
0

Le Havre
Oui,il y une excellente école(club)si l'on parle de la même.Merci de me communiquer en privé à laquelle tu penses.J'envoye aussi un message.

05 jan. 2006
0

agla agla aglagla......
tu as aussi macif centre de voile et les guides de Haute Mer eux au moins payent normalement leur personnel encadrant ce qui peut etre un gage de qualité comme un autre, on n'est d'autant plus exigeant envers le personnel qu'il est rémunéré. Un autre aspect de la chose est que je crois que dans cesdeux structures les moniteurs ont un B.E. et ne sont pas auto-proclamé par une association sportive comme al fédé
:-(

05 jan. 2006
0

en suivant
les glénans, c'est environ 14 000 stagiaires formés par an, l'UCPA, c'est 3 000 stagaires, mais l'une et l'autre se valent,

la qualité des cours n'est plus à démontrer pour l'une comme pour l'autre sachant que le problème éventuel peut venir de ce que tu n'accroches pas avec le moniteur ou les autres stagiaires mais c'est dans tout type d'enseignement pareil

moi, j'ai un faible pour les glénans car c'est là que je me suis formé mais à chacun de choisir

cordialités maritimes
larent le hareng

05 jan. 2006
0

gb
tu te gourres!

05 jan. 2006
0

c'est pascal qui se gourre
c'est pascal qui se gourre, les écoles de voile doivent faire intervenir des moniteurs diplômés et c'est le cas pour l'UCPA et les glénans

cordialités maritimes
larent le hareng

05 jan. 200616 juin 2020
0

non gébé se gourre en effet !!!
On peut encadrer sans brevet d'état. Pour la simple et bonne raison que le diplome de moniteur de voiles délivré par la FFV (par le biais des glen' ou autre) n'est pas un brevet d'état mais un brevet de monitorat federal; il est reconnu par la FFV. On peu également passer un brevet d'état qui est comme son nom l'indique reconnu par l'état et donc plus considéré dans la profession du fait d'une formation plus longue , mais il ne le faut pas necessairement de brevet d'état pour encadrer.

En habitable il y'a deux diplomes monitorat fédéraux : le monitorat premier degré, et le monitorat deuxieme degré.

05 jan. 2006
0

Je confirme, il y a erreur !
Pour l'UCPA, sauf pour les stages "uccep", plus technique, les moniteurs n'ont que la formation maison, dispensée à Pauillac.

Pour l'UCPA, ce que je peux dire c'est que tout dépend du skippeur, s'il n'a pas envie de faire un "cours", tu n'apprendra rien :-( J'ai fait 7 stages à l'UCPA, et ca m'est arrivée une seul fois. Mais bon, il suffit de tomber sur celui là la première fois pour être décu.

Il me semble que les glenans ont de vrai cours en revanche. Ce serait à refaire, je crois que j'irais aux Glenans ;-)

05 jan. 2006
0

dagget, tu te gourres aussi
dagget, tu te gourres aussi

l'enseignement de la voile en france est régi (comme dans tous les sports, je pense) par la fédération française de voile et donc tous les moniteurs sont diplômés "fédéral", ça peut être via une école interne mais les moniteurs de moniteurs ont les diplômes fédéraux leur permettant d'enseigner aux moniteurs et valider leurs cursus

et c'est le cas pour l'les glénans et l'UCPA, qui sont les deux premières écoles en france

cordialités maritimes
laurent le hareng

05 jan. 2006
0

allez voir le site des glenans

C'est bien expliquez, les encadrants croisiere sont des benevoles ayant une formation federale "croisiere".

Par ailleurs les Glenans forment à Concarneau des chef de base formation reconnu par l'éducation nationale , mais là c'est une autre histoire.

josé

05 jan. 2006
0

pour gébé
vas jeter un paquet de cils sur:
www.ffvoile.net[...]le.html

et sur :

www.ffvoile.net[...]nt.html

05 jan. 2006
0

il y a confusion

Toutes structures associative doit etre dirigé par une personne ayant un diplome d'état (BE)c'est le directeur qui dirige,controle,coordonne,gere etc...

Par contre les encadrants doivent avoir un diplome federale (BAFA,CAEV..).

Le directeur peut pres bien etre à 1000km du groupe de jeunes .

Il y a d'ailleurs un quota dont je ne me rappelle plus qui oblige d'avoir 1 ou plusieurs BE en fonction du nombre d'encadrants.et ensuite BE1 ou BE2 ou 3 en fontion de l'importance de la structure.

josé

05 jan. 2006
0

Glénans
Ma femme et moi y avons suivi deux stages croisière : Certes ce n'est pas le Club Med, mais on n'y va pas pour ça. ;-)
Cours et pratique nous ont emballés (on n'y connaissait rien du tout ou a peu près...). La réputation fait que l'echantillon des stagiaires est très large , tant en condition sociale qu'en age, ce que nous avons trouvé génial.
Il n'y a pas de refoule-connard, donc on peu aussi en rencontrer, mais les equipages de la flotille tournaient chaque jour, ce qui limite les désagréments.
Seul problème : le premier stage niveau 1 implique dormir en dortoir, et comme je ronfle comme un sonneur, ma femme a passé ses nuits a siffler tellement elle avait honte... :-D
Bref, super et on envisage un prochain stage ausx Antilles avec eux...
PS : Ils insistent enormément sur la sécurité et nous avons trouvé celà très utile...
Je crois bien que les moniteurs étaient diplomés de quelque chose, en tout cas ils étaient trés responsables.

05 jan. 2006
0

autre asso
www.asso.ffv.fr[...]/cmn/

je n'y ai pas d'action mais une superbe expérience de formation embarquée, il y a qqs années.

Pornic - Lisbonne avec un stop à La Coruna, je me suis régalé. Je crois que le skipper et le co-skip étaient bénévoles. C'étaient des retraités passionnés. L'équipage était constitué de jeunes et moins jeunes.

Assez regardant sur mes sous à l'époque, je crois que j'avais choisi ce stage pour son petit prix comparé à d'autres offres.

05 jan. 2006
0

Gébé, attention, tu as raison,
Gébé, attention, tu as raison,

si le chef de bord est au minimum moniteur fédéral, la crosière est encadré par un BE

un moniteur fédéral ne peut pas encadrer seul une croisière, il doit prendre l'avis et l'accord d'un responsable croisière qui est BE, pour toute option qui se présente à lui,
le BE peut être à terre mais la croisière est bien organisée par lui et sous sa resposnsabilité,

en tout cas, ça se passe comme cela aux glénans,

ne mélangeons pas tout svp

cordialités maritimes
larent le hareng

05 jan. 2006
0

d'accord

C'est bien ce que je disais plus haut.

Le responsable juridiquement doit etre BE ,et il doit veiller à la securité etc les activités se passent sous sa responsabilité.Chaque jour , chaque soir les encadrants doivent lui rendre compte et m^me il doit y avoir une sorte de livre de bords ou est noté les decisions et les problemes rencontrés.

josé

05 jan. 2006
0

le titulaire du B.E.
est judiquement responsable de l'activité qu'il "pilote" meme a distance (croisière, randonnée equestre) si l'accompagnant n'a qu'un diplome fédéral. C'est pour cette raison que je n'ai jamais employé d'accompagnateur avec diplome fédéral. Pas fou pascal déjà assez d'occasions de trinquer en tant que patron, pas utile d'en rajouter

05 jan. 2006
0

Diplomes et enseignement de la voile
Le BE est le diplome qui permet de toucher un SALAIRE pour l'enseignement de la voile ou d'autre sports.
Le monitorat fédéral, il y a 20 ans ça s'appelait le CAEV (certificat d'aptitude à l'enseignement de la voile c'est à dire presque rien) permettait d'encadrer des cours de voile de manière bénévole en touchant quand même un ptit qqchose défraiement ou qqchose comme ça. La grosse différence était que cela ne s'appelait pas un salaire (pas de cotisations).
A l'époque ou j'etais étudiant et faisait cela l'été, il m'est arriver de toucher quasiment le smic en "défraiement".
En ce qui concerne le titre de "chef de bord croisière" c'est aussi très variable en focntion des ecoles, mais en général à la porté de presque n'importe qui.
Le BE est un diplome de niveau BAC-12 mais qui demande quand même une certaine préparation et assiduité, c'est en général le signe de quelqu'un qui compte devenir professionnel du domaine.

Dans les écoles de voile "saisonnières" en général le seul Brevet d'Etat c'est le permanent du centre.

05 jan. 2006
0

moniteur fédéral ffv
un moniteur fédéral ffv est rémunéré, en général le smic ou un peu plus, avec cotisations sociales.

par contre, il n'a pas le droit de dépasser un certain quota d'heure annuelles, je crois que c'est 200 (ce qui est aussi la limite pour avoir droit à des indemnités arrêt de travail, tiens, tiens...): c'est un job d'été ou de we, pas un métier à plein temps.

Formation bien codifiée pour les ffv, pas (tous) des guignols. Doivent bien sûr être encadrés par un BE.

Exemple à loctudy l'été: 3 BE, une douzaine de mf.

05 jan. 2006
0

oui !
ca a changé et j'en suis sûr.
mon gamin est moniteur ffv, et a eu une fiche de paye cet été et l'été dernier à loctudy.

Il était vert de se voir prélever des charges sociales... S'entendrait bien avec quelques-uns d'ici ;-)

05 jan. 2006
0

Ca a probablement changé !
Ca a probablement changé Si un moniteur FFV est rémunéré par fiche de paye avec cotisations.

Ce que je rapporte date des années 80-85 du siècle dernier, époque a laquelle j'ai laché l'affaire, après avoir essayé les 2 formules. Je suis donc sùr de ce que je rapporte sur la situation de l'époque.
Le nombre de BE et donc de professionnels a semble-t-il pas mal augmenté à l'époque des "emplois jeunes" qui ont permis de professionaliser un certains nombre de personnes dans des domaines ou le bénéfice n'est pas le but unique.
Je ne sais pas exactement ce que cela devient aujourd'hui.

05 jan. 2006
0

J'me suis trompé ? :-(
Ce qui me gene c'est pas d'avoir tord, c'est que vous ayez raison ;-)

Dans les fiches UCPA ils indiquent concernant l'encadrement "Le chef de bord est un bénévole. Il est qualifié par l'UCPA après une formation complète et reconnue. C'est un passionné de croisière qui vous consacre du temps pour vous transmettre son expérience."

Et pour les stages chef de quart : "L'équipe d'encadrement est composée d'un moniteur breveté d'Etat spécialiste en habitable qui est responsable du stage, et de chefs de bord bénévoles qualifiés par l'UCPA. Ce sont des passionnés de croisière qui vous consacrent du temps pour vous transmettre leur expérience."

Dommage, ils m'avaient proposé de suivre leur formation à Pauillac y a 8 ans, si j'avais su qu'elle était reconnue par la FFV, je l'aurais suivie :-(

06 jan. 2006
0

ba si
je ne suis pas sure de comprendre ce que tu appelle qualif chef de bord ucpa.
Si c'est une formation pour devenir moniteur, le diplome obtenu est un monitorat federal.
Sinon, il exite peut etre comme aux glenans, une validation chef de bord plaisance, qui valide en fait un certain niveau technique mais qui ne permet pas d'enseigner la voile. A la fin de ton stage, on te remet un livret qui atteste de ton niveau. C'est reconnu par la ffv. Il parait que les loueurs en sont friands, personnelement, je ne suis pas sure que ça change grand chose pour eux...

05 jan. 2006
0

pas sûr...
la qualif chef de bord de l'ucpa n'est sans doute pas la même chose que le brevet de moniteur fédéral de la FFV.

Amha, tu ne peux (et l'encadrement ne peut) avoir les mêmes exigences avec un bénévole qu'avec un salarié plus ou moins diplômé... Mais les exceptions sont nombreuses ! ;-)

05 jan. 2006
0

une tite interrogation????
aglaée = non inscrite = suspicion de troll
je m'interroge, le style me rappelle celui d'un inscrite bien connue qui ne vient que rarement en ce moment faute de connexion a la maison....

06 jan. 2006
0

Je vais essayer d'eclaircir tout ça...
Grosso modo, y'a 3 qualification pour enseigner la voile:
-brevet d'etat dont c'est le metier d'ensengner la voile.
-moniteur federal 1er degré qui enseigne la voile de jour en cotier (+de nuit aux glénans, avec une validation interne qui n'est pas reconnue par la ffv)
-moniteur federal 2eme degré qui peuvent enseigner la voile de jour comme de nuit en cotier comme en hauturier.

Les moniteurs federaux 1er et 2eme degré peuvent etre remunéré pendant les vacances scolaires et dans la limite de 200 heures par an en dehors des vacances scolaires. Dans la pratique, il sont le plus souvent benevoles.
Ces moniteurs federaux encadrent sous la responsabilité d'une personne ayant son brevet d'etat. Il est donc necessaire qu'il y ai au moins un brevet d'etat dans chaque ecole de voile.

Prenons l'exemple d'une escadre de 3 bateaux Glénans faisant un stage de croisière entre la bretagne nord et les anglos normandes, sur chacun de ces 3 bateaux, il doit y avoir un chef de bord qui est au minimum moniteur federal 1er degré. En pratique, le moniteur le plus experimenté sera nomé chef d'escadre. Il devra telephoner regulierement au responsable croisière des glénans (celui ci possede son brevet d'etat) afin de l'informer de la progression de l'escadre et celui ci aidera les moniteurs à faire leur plan de croisière en fonction des condiions exterieurs (meteo, temps qu'il reste...)

En ce qui concerne le choix entre Glénans et UCPA, c'est la même chose. J'ai un cerain nombre de copains qui encadrent aussi dans l'une et l'autre des ecoles. Pour eux, la seule difference est qu'ils sont defrayés à l'UCPA.
Pour la MAcif, je n'ai jamais eu d'echos. En tout cas le fonctionnement est tres different, aucun moniteur n'est moniteur federal. Ils sont tous brevet d'etat et ont la responsabilité en permanence d'un bateau. Il s'agit d'une structure beaucoup plus petite que les 2 autres.

06 jan. 2006
0

en harmonie avec la nature
Salut Aglaée

Je te dévoile un extrait d’une lettre qui j’ai envoyé à tous les clubs et associations de voile brésiliens en rentrant d’un stage au Glénans...

Bons vents !

F. C.

Chères navigatrices, chers navigateurs,

Par ce message, je viens vous dire mon enthousiasme pour l'excellente école de voile française des Glénans, première école à l'échelle européenne avec plus de 14'000 stagiaires par année.
www.glenans.asso.fr[...]/

J'ai réalisé récemment - entre le 29 octobre et 1er novembre 2005 – un stage de voile sur le Week-end 14 « Marlin", après avoir travaillé bénévolement durant 19 jours comme stagiaire matérialiste à la base des Glénans de Marseillan, dans le Sud-Ouest de la France.
La mission de cette école, qui a plus de soixante ans d'existence, est exemplaire. Considérée d'intérêt public et donc sans but lucratif – sa force motrice est en effet fondée sur le volontariat sans lequel elle ne pourrait fonctionner - elle est ouverte à toutes et à tous sans distinction d'origine culturelle, de statut économique, de sexe ou d'âge.
Elle enseigne l'art de naviguer, de vivre en harmonie avec la nature et en collectivité, dans un esprit fédérateur, qui anime sans distinction moniteurs et stagiaires, fondé sur la solidarité, la responsabilité et l'autonomie.

La méthode d'enseignement appliquée aux Glénans me paraît super-efficace puisque assez agréable et pourrait se résumer ainsi: "Un petit peu de théorie suivie d’un grand beaucoup de pratique".
Je vous recommande à vous tous, navigatrices et navigateurs brésiliens, la lecture de l'extraordinaire "Bible de la voile" - comme l'appellent nos homologues français - intitulée "Le cours des Glénans", 6e édition, 2002. Difficile de concevoir un livre plus complet et mieux écrit que celui-là sur le sujet:
www.glenans.asso.fr[...]ans.php
J'attire en outre votre attention sur l'importance du projet d'insertion sociale que représentent « Frères de mer", déjà implémenté dans 34 villes françaises, et dont il serait très indiqué d’être mise en oeuvre au Brésil.

06 jan. 2006
0

bonjour
il y a aussi l'"école de la mer" TML une association basée au HAVRE, ils disposent d'une seconde base à la TRINITE
Perso j'ai effectué deux stages chez eux, et j'ai trouvé la formation excellente.
Par ailleurs les prix sont associatifs
bon apprentissage
alain

06 jan. 2006
0

tml
speedo,j'ai aussi navigué avec TML,j'y ai appris beaucoup,cette ecole devrait etre plus souvent citée.

06 jan. 2006
0

et celle là
bonjour
et jeunesse et marine, personne n'en parle, il me semble qu'ils forment aussi pour des croisiéres!! :-)

06 jan. 2006
0

Ah enfin un sujet sur lequel je suis au point
Je fais parti du CMN sus-nommé !

Nous sommes tous bénévoles à l'exception de notre permanent (qui est une permanente d'ailleurs) qui elle, est titulaire du BEES.

Pour avoir l'agrément jeunesse et sport, c'est obligatoire. Des moniteurs fédéraux ne peuvent enseigner que sous la responsabilité d'un BE. Ce qui ne veut pas dire qu'elle est la seule à enseigner !

Le CMN est avant tout un club de croisière. Nous avons cependant une forte activité de formation.

Mais je vous laisse découvrir l'asso par le site (asso.ffv.fr[...]/cmn ).

Si vous avez des questions, vous pouvez me les adresser par mail directement.

:-p :-p

:pouce:

06 jan. 2006
0

PS
Les monitorats fédéraux de niveau 1 et 2 n'existe plus depuis cette année.
Ils sont remplacé un unique niveau avec des 5 "UV" à passer...

07 jan. 2006
0

A bon ?
D'où sors tu cette information ? Qu'en est il des anciens diplomes ? Quelles sont les equivalences ?

09 jan. 2006
0

Je la sors...
de la dernière réunion de la ligue des pays de la loire.

Pour l'instant, ils n'ont pas encore réglé la question des équivalences mais dès cet année, on ne passe plus de MF1 ou MF2.

J'essaye de retrouver le CR de la dite réunion...

09 jan. 2006
0

Je la tiens de...
la dernière réunion de la ligue de voile des pays de la loire. Dès que je retrouve le CR, je le mets en copie...

09 sept. 2018
0

Oui, vous avez cité les écoles les plus importantes, donc les plus connues; il en existe une plus petite, sous forme associative, depuis 38 ans... : France Voile Loisirs (FVL); qui propose des stages de tous niveaux, de débutant jusqu'à moniteur (CQP AMV), au départ de ses bases (Vannes, St Brieuc, Bandol); stages encadrés soit par des moniteurs professionnels (et salariés), soit par des bénévoles (CQP AMV) sous l'autorité d'un Responsable Technique Qualifié (BE +).
De plus, cette association propose des croisières par son club; sans objectif pédagogique, simplement pour partager un équipage, sous la responsabilité d'un skipper qualifié - et bénévole -
ces croisières sont organisées sur toutes les zones navigables du monde...
pour en savoir plus :

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Les enfants de la mer

Souvenir d'été

  • 4.5 (55)

Les enfants de la mer

novembre 2021