Eco de P Balta

l'un des membres d'équipage de Heo aurait il construit un exemplaire du voilier ECO de Patrick Balta??

J'aimerais avoir son avis sur les qualités de navigation d'un plan aussi simple !

L'équipage
03 jan. 2009
03 jan. 2009
0

jamais vu
ni entendu parler sur le site de P.Balta ?

03 jan. 2009
0

On est deux...
et s'il y a un archi que j'apprécie, c'est bien P. Balta...

dfe, si tu peux nous donner plus de précisions...

Son site www.balta.fr[...]e1.html

04 jan. 2009
0

je lui ai posé la question directement
étant intéressé par ce plan. Il n'est pas sur son site web, mais avait fait l'objet d'une étude de plan dans LN. C'est une coque à simple bouchain, en CP, avec un joli rouf et pensé pour être simple et économique (d'où le nom). Il me semble qu'il faisait 10m.

j'ai donc envoyé un email à l'archi et j'attends sa réponse.

à+

hervé

04 jan. 2009
0

Eco de P Balta
Le plan ne figure plus sur son site depuis 2ans environ.
Ce qui me laisse à penser qu'il n'a pas rencontré le succés attendu!!
Dans l'etude de plan de LN il était présenté avec un gréément au tiers ce qui est rebutant pour beaucoup.

Mais peut être un exemplaire a t'il été construit, je doute qu'un architecte propose un plan sans avoir au moins un client au départ!!

05 jan. 200916 juin 2020
0

réponse de M. Patrick Balta
j'ai reçu une réponse rapide et très sympa du concepteur de ECO. La voici :

ECO (CP à bouchain)
Longueur au pont 10 m
Largeur 2,90 m
Tirant d'eau 1,60 m
Longueur de la flottaison 9,80 m
Déplacement à mi-charge 4,5 t
Lest 1,6 t (35%)

"Vous trouverez ci-jointes quelques informations sur ce bateau. La construction est très "classique" avec des quilles de bouchains, serres, porques..

Les plans sont très fouillés, ils comprennent une centaine de planches de détails.

Le gréement étudié est uniquement l'aurique mais un bermudien sur mât alu peut être adapté sans problème. J'ai abandonné le gréement au tiers qui s'avère plus difficile à manipuler et n'est donc pas trop adapté pour un navire de croisière.

J'ai lu les commentaires (élogieux, merci) sur le site de Hisse-et-ho et je confirme que le gréement au tiers est assez difficile d'emploi !
Oui, ce plan a existé à la suite de deux commandes. La premier plan n'est pas encore construit à ce jour, je ne sais même pas si la construction aura débuté ; le second je l'ai envoyé intégralement à une personne qui souhaitait le payer à tempéramment. Cette personne n'a jamais daigné me régler le moindre centime ni même me retrouner la liasse. Je suppose que la construction n'aura pas commencé non plus sauf à plus ample informé..."

ci-joint un profil d'ECO.

à+

hervé

06 jan. 2009
0

Un Balta sinon rien !
Un type vraiment sympathique. Mais en plus d'être sympa, c'est un des archis les plus compétents, ses liasses de plans sont d'une précision remarquable rarement égalée par ses confrères (interrogez Charlie Capelle de Technologie-marine qui a déjà construit quelques plans Balta).

Je ne parle même pas de sa très grande disponibilité....

12 jan. 2009
0

réponse de P Balta
suite à une question sur l'ECO en version biquille ou quille rétractable, voici la péonse que j'ai rapidemet reçue de P. Balta :

"J'ai réinstallé le bateau "ECO" sur mon site

Je ne sais pas si je ferai une autre version (pour un seul exemplaire ?) car ce bateau n'a pas suscité beaucoup d'intérêt..
Mais les choses peuvent changer !
N'hésitez pas à me solliciter.
Cordialement
Patrick Balta "

à consulter d'urgence ! :bravo:

31 juil. 2013
0

Le croisement entre l'ECO et l'Enfant Perdu existe : c'est l'Enfant Perdu version bouchains vifs www.balta.fr[...]cp.html

07 jan. 2009
0

la simplicité ne paie pas!!
Quand je lis les éloges pour P Balta et vu les essais de ses bateaux (ex; tocade, saudade..) il est vraiment dommage que personne ne fut interessé par l'ECO!!
J'ai l'impression que si ce n'est pas une "luge open" personne ne lève un oeil!!
Dommage car de l'autre coté de l'atlantique ils sont plus ouverts, ou moins "fashion victimes", car les sharpies rencontrent encore un beau succés.
J'aurais bien vu un croisement entre un "l'enfant perdu" et l'ECO. On aurait eu l'habitabilité d'un 10M avec la vitesse d'un 12 et le prix d'un 9!!!(enfin je crois :heu:)

Quand sera venu le temps de penser à mon futur voilier je suis sûr que j'irais faire un tour en belgique (si elle existe encore!!).
Allez à bientot sur l'eau, et comme je dis toujours: il n'y a que ce qui n'existe pas que ne tombe pas en panne!!!!!!!!:pouce:

0

Pour faire remonter le fil
Parce que c’est difficile de faire mieux comme concept. Le rapport coût /qualités marines/ esthétique /efficacité/faisabilité en amateur est assez proche de l’optimum.

12 jan. 2009
0

oui
comme le sharpie ou le doris !

13 jan. 2009
0

je suis ravi de voir ECO sur le site de P. Balta
questions à la communauté :

quel gain (en %, à la louche) en temps peut-on attendre d'une construction telle que celle-là, en CP à simple bouchain par rapport à une coque en strip ou en CP à multi-bouchain ?

je sais que la construction de la coque ne représente que peu, dans un projet global, mais qd même ...

il me semble que même au delà de la coque, le design simple bouchain doit simplifier la vie pour ajuster les aménagements, les cloisons etc ... bref, que du plan + 1 seul angle à gérer .... ca doit changer la vie et faire gagner du temps par rapport aux courbes des coques en forme.

quel pourrait être le programme d'un tel voilier ? 10m ... ca donne des perspectives ! La corse ? les anglo-normandes ? les antilles ????

ce design mérite (je trouve) de rester en haut des fils de H&O !

hervé

13 jan. 200916 juin 2020
0

Bravo
Bonjour tout le monde !

Pour avoir participé a la construction d'un Sharpie de 11m en CP sur plan J. Benford , je peux vous dire qu'il est impossible d'imaginer plus simple , a des années lumière d' une construction a double ou triple bouchain en CP qui elle est assez délicate . Le marbre de construction , c'est juste deux poutres ( nous on avais pris des rails de récup ) et la construction se fait a l'endroit ce qui vas aussi dans le sens de la simplicité . Un budjet non négligeable a prévoir , c'est la quille qu'il faut faire faire par une fonderie et puis le gréement bien sûr , mais là on peut voir du coté de l'occasion. Une bonne surprise ( mais finalement pas tant que ça quand on connait le Vaurien etc...)c'est que ces carènes naviguent très bien et ne tapent pas plus dans le clapot que les autres . Pour rester dans la logique d'une telle construction , il faut faire simple jusqu'au bout : petit moteur , électricité minimum , pas d'eau courante ni même de frigo a mon avis . Dans ce cas , contrairement aux idées reçues , quand la coque est finie et gréee , on peut commencer a naviguer . Le prix de l'équipement reste limité , surtout quand on a des restes du bateau précédent .
Le rayon d'action d'un tel bateau c'est la Planète Bleue .

Amicalement - Joël

14 jan. 2009
0

Construction a l'endroit
Bonjour

Quand un bateau atteint un certain tonnage , le retournement est toujours un moment délicat qui demande du matériel ( frais suplémentaires) .On a besoin d'aide et les copains ont souvent plus de bonne volonté que d'expérience . Un chantier d'amateurs , ça ne fonctionne pas comme un chantier pro .Imaginez la catastrophe si qqun se fait écraser la main ( c'est vite arrivé)et les embrouilles juridiques en perspective .
Mais ce n'est pas le seul avantage : sur ces bateaux aux formes très simples , beaucoup d'éléments de structure font ensuite partie des aménagements . Il est beaucoup plus facile de visualiser et mettre ces éléments en place quand le bateau est dans le bon sens . Un exemple : sur "Saba" les réservoirs de fuel étaient des caisses faisant partie de la coque , que mon beau-frère qui est couvreur a doublé intérieurement avec des feuilles de zinc brasées . Tout ce travail s'est fait bateau non ponté , dans sa position naturelle , ce qui aide bien .

Amicalement - Joel

14 jan. 2009
0

Encore un détail amusant
Figurez vous que ce bateau a été lancé ...sans sa quille ! Je n'étais pas la ce jour la , vraiment dommage , j'aurais aimé voir ça . Et il est resté comme ça au ponton un bon bout de temps avant que son proprio ait trouvé le temps et l'argent pour le finir . Quand je pense a la sophistication des constructions actuelles , plus personne n'oserait faire ça ! Ensuite il est parti faire le tour du monde ( quoi d'autre ?) mais le bateau a été totalement détruit aux iles Salomon suite a un incendie , d'après ce que l'on m'a raconté .Si l'un de vous a un jour rencontré "Saba" quelque part , il ne l'a surement pas oubliée , avec sa gueule de pirogue a la "Tilicum".

Amicalement - Joël

13 jan. 2009
0

retour d'expérience
salut ommage, peux tu nous faire partager ton expérience sur la construction à l'endroit!!!
Quelles en sont les avantages et les inconvénients. Dans cette catégorie je pense notamment aux opération de traitement époxy et de peinture de la sole ainsi que la pose des joncs de bouchains si tu en a posé dans ton cas?
Pour le reste je pense que tout en est facilité!!

merci et bientôt sur le forum.

14 jan. 2009
0

Suite de la réponse
J'ai oublié de parler du montage de la structure .
Les découpes dans l'ensemble membrure-goussets (de simples planches)avaient été faites a l'avance a la scie sauteuse lors du montage des porques a plat sur le tracé 1/1 . Les serres étaient scarfées et lors de leur mise en place , je dois dire que les ajustements étaient vraiment très "rustiques" . La serre a été ensuite été finie au rabot électrique et une sorte de contre serre a été ajustée contre le fond , déja en place afin de recevoir le bordé supérieur . La hauteur au dessus du sol était suffisante pour travailler , mais je crois que là j'aurais préfèré que la coque soit quille en l'air ! Je n'ai pas participé a toute la construction , mais disons pour résumer que bien qu'il y ait eu des improvisations dignes des vrais charlots que nous étions tous , ça a donné un bateau solide et plein de caractère . Merci a la construction hyper simple , aux échantillonages généreux et... a l'époxy !

Amicalement - Joël

13 jan. 2009
0

et en marconi il est superbe !
bien qu'adorant les gréements "ancien", je trouve que le marconi s'accorde à merveille avec la simplicité des formes. Bref, on croirait presque que c'est facile de construire un tel canot de 10 m !

hervé

13 jan. 200916 juin 2020
0

Oui....
en effet, vraiment joli ;-)

De même que tous ses autres "dessins", mais là, je me répète :-)

Ne serait ce que pour la " sauvegarde " des grééments auriques, j'adore :pouce:

De plus, ils vont vite

04 août 200916 juin 2020
0

pour faire remonter le fil ...
le site web de l'archi Jay Bendford est intéressant www.benford.us[...]ex.html et il y a un bel explicatif sur les "dories" avec une jolie série de plans.

www.benford.us[...]ex.html

J'aime le simple et efficace ... et là, c'est joli aussi !

Tout cela pour dire que ECO (même si ce n'est pas celui en photo) m'intéresse toujours autant et que "vive le bouchain vif"

hervé

31 juil. 2013
0

Merci à ceperou d'avoir remonté ce fil relatif à une plaisance différente et que j'aime bien.
Sur les "sailing dories" de Jay Benford, voir le blog de Dan Johnson :
junkdorybuild.blogspot.fr[...]/

Ils viennent d'arriver à La Corogne :


Voir aussi si intéressés :
www.benford.us[...]ex.html
clinkemaillie.free.fr[...]cle.htm

@ommage : Ce serait intéressant d'en apprendre plus sur l'histoire évoquée de "saba".

01 août 2013

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Bol d'Or 2016

Après la pluie...

  • 4.5 (153)

Bol d'Or 2016

mars 2021