ecliage : kicèkisè ce que ça veut dire

écliage ????

Je suis en train de changer d'assurance, et j'aimerais que nos doux sémanticiens me renseignent sur le sens profond du mot,et par la même occasion de la phrase :
"" Sont également exclues les pertes et avaries provenant d'une voie d'eau due à l'écliage par assèchement de la coque""

Mer sitatousse.
Even apprenti motologue :-)

L'équipage
11 mar. 2005
11 mar. 2005
0

Clins ?
Ca serait-y pas que les clins en bois baillent comme des huitres quand ils sont exposés au soleil ?

11 mar. 2005
0

Dictionnaire...
Ecliage...

Définition :
Joint ouvert dans le bordé d'un bateau en bois sous l'action de la chaleur et de la sécheresse.

11 mar. 2005
0

Ca alors !
Lagoon a sorti des catas en bois ? :tesur:

11 mar. 2005
0

Je m'disais aussi
1- ca devait pas être bon pour le bateau vu qu'on pouvait en perdre le bateau.
2- Lagoon avait un service marketing hors du commun , mais ne disait pas tout :-D

Merci tatous :bravo:

11 mar. 2005
0

Au fait cetecry
donne-moi le nom du dico paske google, encarta, DHO et universalis ne connaissent pas !

12 mar. 2005
0

Dit ksonaire
Ben si, c'est avec google que j'ai trouvé. Mais j'ai cherché...dictionnaire !

Donc:
trouvé Le grand dictionnaire terminologique
dictionnaire de la langue francaise

et tapé écliage...

Sont pas merveilleux les canadiens ?

Parce que dans le petit robert et larousse :nada

12 mar. 2005
0

crotte de bicque!
...moi qui pensais pouvoir étaler ma science, hum (toussotement..., avec et sans jeu de mots...), tu m'a pris de vitesse!
ben oui, moi taper aussi dictionnaire, et moi ( google plutot) avoir trouver réponse chez nos cousins! ;-)

12 mar. 2005
0

Le pire c'est le seul dont je me sers au boulot
Bien pratique, multilangue,..je crois même que je l'ai recommandé ici sur H&O... et là, j'ai même pas daigné y faire un saut :-( :-( :-( .
Honte sur moi...il est vraiment temps de partir, les neurones s'étiolent. Il va bientôt être temps que je paraisse à la fenêtre de l'hopital ;-) .

12 mar. 2005
0

tu prends qui comme assurance ?
si tu veux nous le dire ?
il va me falloir moi aussi changer bientot

12 mar. 2005
0

MERCI !...
...à EVENKEEL pour avoir posé la question et à CETECRY pour y avoir répondu.Hier,je m'étais précipité sur plusieurs dicos que j'ai et AUCUN ne
m'avait donné la définition de "ECLIAGE".
...je viens de mettre "le grand dictionnaire" au
nombre de mes favoris.

12 mar. 2005
0

idem
même pareil que KPK :pouce:

12 mar. 2005
0

Ce mot est-il réellement français?
Comme apparemment la totalité des intervenants j'ignorais ce mot et comme beaucoup d'entre vous j'ai suffisamment de connaissance du vocabulaire maritime pour que ce mot me pose d'autres questions que celui de son sens : D'où vient-il? Qui l'utilise? S'agit-il d'un mot de chantier naval, de jargon d'assureur, d'un régionalisme?Quelle est son étymologie ?.... En tous cas, au plan juridique l'usage dans un contrat d'un mot qui ne figure pas dans les dictionnaires usuels, pose de sérieux problêmes : en cas de sinistre, selon une jurisprudence constante l'exclusion ne serait pas opposable à l'assuré. L'auteur de la question serait bien inspiré de demander par écrit le sens de ce mot à son assureur. Connaissant bien ce milieu et sa façon de travailler, je ne serais d'ailleurs pas surpris que celui-ci ait du mal à répondre !!!

12 mar. 2005
0

Evenkeel Ta compagnie d'assurance est elle française
Car dans ce cas on peut les suspecter d'utiliser des mots aux fins de cacher certaines choses aux clients
A quand les contrats en patois Picard pour les méridionnaux ;ou en breiz pour les alsaciens ?

Ils sont forts ces assureurs, ou c'est la mondialisation qui veut çà.

12 mar. 2005
0

Le Bonnefoux et Paris....
Ce n'est pas d'aujourd'hui!!!
Pas trace d'écliage mais....
"éclié" : "se dit d'un mât, d'une vergue,ou, en général, d'une pièce de bois, qui éclatent sous l'effet d'une flexion plus ou moins considérable".
Il serait intéressant de poser la question à un vieux charpentier de marine...

12 mar. 2005
0

Cette exclusion
semble courante.
Elle vise une détérioration non accidentelle, mais résultant d'une usure (l'asséchement du bordé) non traitée par un entretien régulier, comme l'action des tarets, etc.
Mais il doit s'agir ici de la détérioration d'une coque laissée très longtemps au sec, dont le bordé se transformera finalement en bois mort.

12 mar. 2005
0

Tout à fait
Vérifiez vos contrats le mecs :-), vous y trouverez peut être de nouveaux termes de marine ;-).
J'ai fait une demande à la Matmut qui assure Monde entier pour relativement cher, mais pour le départ, ça me laisse peinard, en attendant que je sois dans un bassin déterminé pour assez longtemps et prenne une assurance locale bien moins chère.
Le fait de ne pas être assuré chez eux pour la résidence principale à l'air de leur poser un problème, mais on va voir.
Les clauses sont claires et précises sauf cet écliage dont je voulais vérifier la portée.
De toutes façons, pas vraiment d'illusion : en cas de sinistres... le contrat n'a pas grand chose à voir sauf à limiter les montants et retarder les remboursements. Je viens d'en faire l'expérience
:-( .

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

🎶Always the Sun 🎶

Après la pluie...

  • 4.5 (1)

🎶Always the Sun 🎶

mars 2021