Eclairage à bord avec des ampoules à diodes

J'ai entedu parler d'ampoules à diodes qui remplacent les ampoules à incandescences classique.
avantage: durée de vie multipliée, consomation divisée par 10 au moins, ça ne chauffe pas
inconvénient: le prix, bien sur, mais ça évolue dans le bon sens.

le gros inconvénient, c'est que je n'ai rien trouvé concernant le bateau, tant pour l'éclairage intérier, que pour les feux extérieurs (nav, mouillage, feu de pont, etc...), ni concernant les torches étanches (lucido fait bien quelque chose, mais juste étanche aux projections)

merci des tuyaux...

L'équipage
23 juin 2003
23 juin 2003
0

D'apres moi...
J'ai entendu (a confirmer) que les LEDs blanches ne présentent que peu d'interet par rapport a l'ampoule classique (durée de vie certes, mais conso seul. 2 fois plus petite) et aucun interet par rapport au tube neon.

Par contre les LEDs rouge et vertes devraient diminuer effectivement (par 10) le conso des feux de routes.

J'en ai (des rouges et vertes) sur mon velo. Ca flashe bien et ca consomme peu.

Problème: il n y a pas a ma connaissance de feux de routes a LEDs homologués...

24 juin 2003
0

Neon ?
J'ai navigue des annees avec un eclairage interieur au neon. Il y a du bon et du moins bon. Actuellement un tube au neon achete chez AD dure environ 4 mois de nav. La conso reste importante malgre la theorie (16 watts) les parasites sur la BLU sont infernaux, les tubes de rechange coutent relativement cher (8 W = 10 €) et l'eclairage est vite fatigant.

J'ai aussi remarque que c'est peut etre une question de qualite, j'ai un neon d'il y a 23 ans qui marche encore parfaitement bien...

Alors les neons ! moi je dis Bof !

24 juin 2003
0

diode blanche
Bonjour!
Il existe des informations sur le site perso.wanadoo.fr[...]mpe.htm
Bon vent à tous! Serge.

24 juin 2003
0

Règlementation LEDs
Bonjour la compagnie,

Il me semble, mais peut etre me trompe je, que la réglementation des feux de route n'est établie que sur les couleurs et les distances de visibilité : donc des ampoules, des LEDs voire une compagnie de vers luisants (pas de rhum) , ce doit etre bon.
Si un plaisancier un peu juriste , donc sachant lire entre les lignes, pouvait nous éclairer à ce sujet ce serait sympa.

Bonne journée

24 juin 2003
0

C'est relativement... flou
le texte (division 224) dit que les 'feux de navigation' doivent être d'un type approuvé et que leur portée doit être conforme aux spécifications du RIPAM. Mais il ne dit rien concernant les ampoules. On peut en conclure que si tu mets des LED dans un feu approuvé et que, ce faisant, tu n'en diminue pas la portée...

@ +

24 juin 2003
0

Il y a un dossier...
... dans Voiles et Voiliers de Juillet à ce propos. Je ne l'ai recu qu'hier, et ne l'ai pas lu, mais il semble bien complet (et confirmer la conso 8 fois plus faible).

PS: je ne travaille pas chez V&V...

24 juin 2003
0

Confirmation VV
Oui effectivement, j'ai lu ce dossier dans V&V.
trés interressant et pas mal fait, j'ai appris pas mal de chose
Il existerait des kits pour les feux de nav
PS: moi non plus je ne travaille pas pour V&V

24 juin 2003
0

pour osmose
Ca me semble difficile d'installer des leds dans une lampe homolguée car:

voltage differents
directionalité de la lumiere
et surtout, tu cherche a enlever les filtres verts et rouges pour ne pas perdre de lumiere (vu que les leds eclairent deja en vert ou rouge)

D'accord que le RIPAM est pas clair mais jusqu'ou a t-on le droit de bricoler une lampe homolguée?
Si tu change le voltage, que tu mets une led directionnelle et que tu ote les filtres, ta lampe est-elle toujours homologuée?

D'ailleurs, existe-t-il une vraie homolgation ou n'importe quelle lampe visible a deux nm sur le bon angle (horizontal et vertical) est de facto consideree comme homologuée?

24 juin 2003
0

Benoît, en effet,
Je suis bien d'accord avec toi. Si tu changes les verres, c'est plus bon, vue que la 'couleur' du vert (et du rouge) est spécifiée dans le texte réglementaire. Je voulais juste mettre en exergue le flou de la réglementation. Attention, ce n'est pas le RIPAM qui est en cause, c'est la D 224.

Oui, il existe des feux 'approuvés' Marine Marchande.

A +

24 juin 2003
0

URL LED Nav.
Y a des feux de nav. homologués à base de LED et des éclairages (même en bleu !) chez les autrichiens de
www.hellamarine.com[...]/

On voit qu'y zont breveté le support qui ressemble à un mirroir multifacette de façon à renvoyer dans toute la largeur du secteur du feu l'étroit faisceau de quelques LED.

24 juin 2003
0

J'y vois pas bien...
Bonjour,

sur le site de Hella, j'ai vu des feux homologués, des feux à led, mais pas des feux homologués à led. C'est ou ? Merci Nono

24 juin 2003
0

URL LED Nav. (suite)
Les cons, zont refait leur site avec du flash en plus :-(

zont du pot j'avais gardé l'url de leur site pour ces feux à LED : --beurk, là aussi ya du flash--
lien direct : www.naviled.com[...]cts.htm

24 juin 2003
0

Homologué ?
Les fabriquants sont en général discrets sur l'homologation ou la non-homologation de leurs feux à LED. Comme on le sait, en France on a le droit de tout vendre (même non homologué), mais pas le droit de s'en servir. Il y a donc un bel espace "marchand" pour les attrappe-gogos, et c'est vrai ailleurs que dans le nautisme pour tout ce qui est soumis à homologation.

C'est pas évident de réaliser un feu homologuable, car il faut conserver le verre coloré d'origine. En plus la norme qui impose les 2 milles de portée conduit à environ 4 à 5 candelas d'intensité

Cela conduit à au moins 30 à 40 LED blanches actuelles pour un feu blanc sur 360°, et à environ 10 à 15 LED pour un feu sectoriel vert ou rouge si les LED ont la bonne couleur (vert - rouge). Si les LED sont blanches, il faudra environ le quadruple (donc 40 à 60 LED !) par feux vert-rouge sectoriel car le verre coloré absorbe 75% de l'intensité.

On notera qu'un feu homologué normal contient une ampoule qui produit 20 à 40 candelas dont il reste 4 à 10 candelas à la sortie à cause du verre coloré, justement.

Oui, je sais, y en a qui vont dire que ça ce n'est QUE de la théorie :-)

Mais, bon, si il y si peu de feux à LED homologués, c'est qu'il y a une bonne raison !

Robert.

24 juin 2003
0

Où sont les feux ?
"Mais, bon, si il y si peu de feux à LED homologués, c'est qu'il y a une bonne raison !"

Bonjour Robert,

donc, il y en a ? Où ?

Merci.

24 juin 2003
0

Osmose,
ma phrase était formulée avec les précautions d'usage, car, si je n'ai pas encore vu (avec mes petits yeux à moi) de feux homologués à LED, cela ne signifie pas qu'il n'y en a pas :-)

Robert.

24 juin 2003
0

La beauté cachée...
...des LED, des LED !
Pour des feux en tête de mât, qui irait voir s'ils sont homologués ?
J'ai acheté une petite lampe torche à led blanche dans un Mr Bricolage, j'en suis super content. Une seule petite boule de rien du tout qui éclaire correctement, avec un lumière légèrement bleutée, pas désagréable. Le fabricant dit que la led a une durée de vie de 80 000 heures, même s'il exagère et que c'est la moitié seulement c'est énorme. La torche est alimentée par 3 piles LR4, et annonce une durée de 80 heures. Là je verrai bien si c'est vrai, et si ça l'est, c'est énorme aussi.
Pour revenir aux feux de nav. le plus important c'est de vérifier si les angles sont respectés et si la visibilité à 2nm est effective.
Le jour où je trouverai des feux à led, je prendrai, sauf si c'est hors de portée de ma bourse. Si ça n'est pas homologué et que c'est un bon produit, hé bien faisons le homologuer, en utilisant entre autre la force d'union que l'on peut susciter sur ce forum, et en envoyant un paquet de mails aux zautorités con pétantes !

24 juin 2003
0

J'ai trouvé...
... les feux de nav a LEDs de chez hellamarine.
Il faut aller a "new products" et a la 3eme page, il y a le merveilleux naviled bicolore a monter sur arceau avec une conso de 110 mA sous 12V (1.4W!!)

Et quand on va dans les details techniques, on lit:
visi minimale 1nm
"European approvals pending"
ce que l'on peut traduire par "pas d'illusion, ca sera jamais accepté en europe"

dommage...

17 nov. 2003
0

éclairage intérieur avec des lampes LED
Nous aménageons l'intérieur d'un 37 pieds, nous voudrions savoir si quelqu'un sur ce forum à une opinion bien " éclairée " sur la possiblité d'équiper nos spots intérieurs avec des LED Notre motivation est le rapport : bon écalirage / faible consommation d'énergie / durée de vie des ampoules
USCHIP vend des petits spots à 4 lampes LED : qui connait et qui a déjà utilisé ?
merci beaucoup pour vos futures "lumières"
Chantal

17 nov. 2003
0

Bagarre en vue :-)
Chantal,

Si vous voulez mettre un éclairage à LED en intérieur, l'important est de savoir dans quels cas cela est intéressant. Le rendement (lumière produite par rapport à l'électicité consommée) des LED blanches n'est pas meilleur que celui des ampoules halogènes 12V de 5 à 50 watts. Par contre les LED peuvent facilement focaliser la lumière sur une petite zône, ou donner une lumière colorée sans perte due à un filtre. Elles permettent aussi de faire très faibles éclairages, ce que les halogènes ne permettent pas car on n'en trouve pas en dessous de 5 Watts. Donc, les LED sont intéressantes pour des besoins très techniques:

  • faire une lumière rouge pour éclairer une carte en nocturne
  • éclairer une petite zône pour lire un document dans le noir.
  • créer un repère lumineux permanant pour ne pas tâtonner dans le noir.
  • une lampe frontale de secours ...

etc...

Par contre vous serez déçus si vous voulez en faire un éclairage global de carré ou de cabine. Ce serait très coûteux, sans éclairer mieux que des spots halogènes pour la même consommation.

Je sais que je vais encore faire hurler les aficionados des LED :-)

Robert.

18 nov. 2003
0

conso halogènes / LED
merci Robert pour cette réponse claire et détaillée. J'ai bien compris que les LED ne sont pas concues (pas encore peut être) pour l'éclairage intérieur mais je reste septique sur " spots halogénes = même conso que les LED "
Pour équiper correctement un voilier de 11m qui passera la plupart de son temps en nav ou bien au mouillage, il nous faut prévoir environ 6 à 8 spots (ampoules de 5 ou 10 W) qui ne fonctionneront pas en même temps mais qui consomment tout de même.

Quels conseils pour équiper au meilleur rapport : conso / coût / longévité / approvisionnement / qualité d'éclairage / stockage des remplacements

Chantal

17 nov. 2003
0

j'arrive d'Allemagne avec des ampoules led en lampe de chevet à l'hotel
c'est nullissime car ça fait une espèce de lumière blanchâtre sans ombre et pas agréable du tout

en plus on voit presque rien

comme d'hab, chacun fait comme il veut avec

amicalement

17 nov. 2003
0

Une adresse:
A cette adresse:
www.nautiloisirs.com[...]/
Où je ne suis pas actionnaire! :-)
j'ai trouvé des ampoules performantes de 19 leds pour 24 euros pièce. J'en ai pris juste à l'essai pour l'éclairage intérieur et les feux de route, je suis satisfait du résultat, et je suis donc en train d'équiper tout le bateau avec ça.

Les douilles étant des BA 15, il faut juste remplacer les douilles à vis des feux de route.
Ceci dit, et sous réserve de plus amples essais, la conso tourne autour de 3 ou 4 fois moins que les ampoules à filament, ce qui n'est déjà pas si mal.

Mais bon, tout le monde n'a pas les mêmes goûts pour l'éclairage intérieur, ni la même appréciation pour l'efficacité des feux de route (qui dépend au moins autant de la qualité de l'optique que de la source lumineuse)

18 nov. 2003
0

Chantal ...
que veux-tu dire par

"... mais je reste septique sur " spots halogénes = même conso que les LED ..."

En lumière blanche c'est une réalité physique incontournable en l'état de la technologie actuelle: pour une puissance électrique donnée, une LED blanche émet en gros le même nombre de photons qu'une bonne halogène. Par contre les néons, eux, ont un meilleur rendement que les LED. Si on y gagne tout de même en utilisant des LED c'est parce qu'on se sert de leurs propriétés de directivité du faisceau qui permet d'éclairer fortement un point bien délimité au détriment de l'éclairement moyen environnant. Donc cette même propriété de directivité devient source d'inconfort en éclairage global.

Leur durabilité est actuellement discutée: elles durent très longtemps, mais leur pouvoir émissif serait très affaibli après quelques milliers d'heures.

Le plus simple est d'en acheter un exemplaire à l'adresse données par Christia Navis, et de voir , à ton goût, ce que cela donne.

Un grand nombre de spots de 5W hallogène commandés individuellement est bien moins cher et permet de bien contrôler le courant consommé avec un bon confort d'usage. Mon carré en a 9 indépendants .... -)

Robert

19 nov. 2003
0

merci Robert
bonne explication...
On optera pour des spots hallogènes de faible intensité mais en plus grand nombre que prévu initialement.
j'ai encore une question : je viens de relire "comment soigner son montage électrique" et toutes les interventions qui suivent, mais je ne sais toujours pas si on peut utiliser les disjoncteurs "unipolaires" (je crois qu'on dit comme ça) utilisés dans le batiment et vendus chez LEROY MERLIN par exemple, pour faire le tableau électrique d'un bateau en acier.
Je crains que ma question n'en fasse rire plus d'un sur ce forum, mais j'ai besoin d'une réponse détaillée
merci encore pour ce prochain "éclairage"
Chantal,

20 nov. 2003
0

Tu peux parfaitement utiliser des unipolaires.
Mais n'utilises pas ta coque comme retour de masse ainsi qu'on le fait pour les automobiles.
Cablage bifilaire impératif (utilses de préférence du cable souple double isolation; le rigide utilisé dans le batiment ne vaut rien à bord)

20 nov. 2003
0

un site
pour des réponses techniques claires et précises concernant electricité / electronique etc :
www.voilelec.com[...]ile.php

20 nov. 2003
0

Disjoncteur unipolaire ...
Sur le circuit 220V il te faut obligatoirement un (des) bipolaire(s) et un différentiel 30 mA (maxi) pour la sécurité.

Pour le 12V, le fait que le disjoncteur soit unipolaire (il ne coupe qu'un seul fil sur les deux) n'est pas très gênant. Un bipolaire est plus sûr car il coupe les deux fils, mais pas indispensable, et guère plus cher ... Attention à bien câbler tout en 2 fils isolé et sous gaine annelée sur le bateau acier, comme dit Aldorante.

Le problème des disjoncteurs "batiments" (pour le 12V de nos bateaux) est dans sa sensibilité et dans son mode de déclenchement magnétique ou thermique. Comme ils sont prévus pour du 220V alternatif, le déclenchement magnétique ne se fera pas nécessairement comme il faut en 12V continu, seul le déclenchement thermique marchera. Leur courbe de déclenchement est souvent très longue (plusieurs minutes à 10 fois l'intensité nominale) ce qui peut être gênant pour nous.

Dans le doute, j'ai pris des fusibles thermiques ordinaires batiments (non réarmable) pour les départs principaux à la sortie de la batterie (32A p.ex.) , et des inter-disjoncteur réarmables spécifiques 12V pour la distribution détaillée (5 ou 10A) au tableau table à carte, qui font à la fois office d'interrupteur quotidien et de disjoncteur.

En pratique, je n'ai que rarissiment eu à changer un fusible non réarmable.

Robert.

22 nov. 2003
0

chic, ça tombe bien !
Moi aussi pour changer le tableau électrique de mon 12 M en acier, je pense utiliser des disjoncteurs du bâtiment pour mon circuit 12 V (because je les paye pas) La courbe de déclenchement est « C » comme écrit sur le HS de LN : ils coupent le neutre et la phase quand on sectionne mais ne déclenchent que la phase en cas de court-jus. J’ai déjà vu des gars utiliser cela et en être contents, mais après tes explications, je me demande si c’est bon. J’ai des 2, 6, 1O et 16 Amp etc...Je me demande pourquoi il est conseillé de mettre des 2, 6 ou 1O ampères alors que sur les tableaux tout prêts du commerce ils ne mettent que des 1O ampères…. où est le problème ?
C’est comme pour l’éclairage, je pense utiliser des lampes économiques ou « écotones » en 22O V avec un convertisseur ; C’est Maheu de Mérovée qui m’en a donné l’idée. Il écrit que ça marche et c’est vrai. Je viens de faire un essai avec deux lampes de 18 W qui restituent 9O W de lumière et j’éclaire tout le bateau. Rien à voir avec les 14 spots halogènes de 10 W qui équipaient le bateau avant.
Ca m’étonne que personne n’évoque cette possibilité à mon avis doublement avantageuse : au port circuit direct en 220 V et au mouillage, avec une déviation on passe par le convertisseur (qui je le sais pompe un peu lui aussi) mais l’éclairage n’a rien à voir.
J’attends vos réactions sur ces 2 sujets avec impatience,
Christian,

23 nov. 2003
0

je suis très curieux de comprendre
par quel miracle une solution faisant intervenir un convertisseur dont le rendement est bien inférieur à 1 peut etre économique sur le plan de la consommation d'énergie par rapport à l'utilisation directe de la basse tension
d'autant plus que plus la tension est basse et meilleur est l'éclairage pour une meme puissance

comparez par exemple une ampoule maison de 60 W avec une ampoule de phare de 55 w y a pas photo...

ensuite, le courant 220 v n'est pas un courant de sécurité et sur un bateau en milieu restreint et humide.......???????

23 nov. 2003
0

Rendement ...
Le rendement lumineux d'un néon est 3 à 5 fois celui d'une ampoule halogène ! Donc même si le convertisseur n'a que un rendement de 75% (ce qui est une valeur facilement atteinte), on a encore un gain de 2 à 3 entre un néon et une halogène !

Le problème qui fait peur c'est d'avoir une installation 220V un peu partout dans le bateau. Faut que ça soit vraiment bien fait pour être sécurisant. L'autre point est que sur un bateau on a souvent besoin d'éclairages ponctuels locaux, ce qui n'est pas faisable avec les néons. Mais je suis d'accord, prévoir (entre autre) un éclairage global en néon est une bonne idée.

La solution idéale est d'utiliser des néons écotone en 12V qui ont le convertisseur-ballast incorposé dans leur culot. Cela est excellent parait-il en rendement ... seul problème (de taille) une ampoule coûte de l'ordre de 30 à 50 euros. Cela se trouve facilement en France chez les revendeurs spécialisés en matériel électrique alimenté en solaire.

Pour ce qui concerne la courbe des disjoncteurs 220V, j'avais vu qu'il en existe moulte sortes, et que c'était pas toujours évident de savoir laquelle on avait. Comme j'avais la flemme de faire de vrais essais de disjonction en 12V, j'ai laissé tombé. Mais c'était par flemme, et pas par impossibilité technique.

Robert.

24 nov. 2003
0

réponse à JP et Robert
J’ai bien pensé à utiliser des écotones avec convertisseur intégré au culot mais comme tu le souligne c’est chérot l’ampoule alors que celles du commerce (Casto par exemple) coûte environ 12€ pour une de 18W restituant 90W d’éclairage.
Pour mon test j’en ai branché deux : une dans le carré et une en bas de la descente pour le coin cuisine, soit 2x18W = 36W / 0.9 = 40W dépensés après passage convertisseur mais 180W restitués en lumière . Je conserve des petites hallogènes pour le reste du bateau : cabine, coin toilette et table à carte because le problème des écotones c’est qu’elles doivent chauffer quelques minutes avant de donner leur plein rendement.
En réponse à JP : Maheu de Mérovée a vérifié avec son multimètre que cela tirait bien 1 Amp pour une ampoule de 12W équivalant à 60W d’éclairage. Antoine aussi utilise ce genre de néon dans Banana Split. Bien sûr, faut un convertisseur mais de toute façon j’en ai besoin pour d’autres utilisation comme le PC portable.
Quand au 220V qui fait si peur, je n’aurai que 4 m de fil dans le plafond, bien isolés, bien protégés. Même en milieu marin et humide comme le fait remarquer JP ce n’est quand même pas comme des prises de courant qu’on brancheraient et débrancheraient sous la pluie.
C’est évident que si je choisis de genre d’installation ce sera hyper bien fait
Reste l’inconvénient, je le reconnais, des parasites sur la BLU occasionné par ce style d’installation.
Prendre les disjoncteurs 220V du bâtiment quand on a un bateau en acier n’est pas recommandé non plus. Mais comme le dit Aldorande, si on n’utilise pas la coque comme retour de masse et si on est hyper précautionneux sur le cablage cela peut très bien se faire.
En ce qui concerne leur courbe, je vais m’assurer de la connaître avec certitude sinon je devrai faire des essais de disjonction en 12V et je te tiendrai au courant (je l’ai pas fais exprès)

Christian

24 nov. 2003
0

je suis surement un peu lourd mais
je comprend toujours pas l'intéret d'utiliser un néon en 220 v tiré du 12 v par un convertisseur au lieu d'un néon directement en 12v ( il existe des tubes qui coutent 3Xrien)

amicalement

24 nov. 2003
0

lampes économiques ou écotones
je ne parle pas de néon mais de lampes écomiques ou écotones et un tube de néon en 12V même s'il ne coute 3Xfois rien, ne donnera pas autant de lumière pour pour la même intensité annoncée par une ampoule écotone (appelée aussi fluo-contact)et n'aura pas une durée de vie multiplé par 8 à 10 comme l'annonce les fabriquants d'ampoule économiques (philipps, Sylvania)

24 nov. 2003
0

JP ...
C'est vrai qu'il y a une nouvelle génération de néons qui n'ont plus rien à voir avec les petits néons 12V faiblards que nous avons l'habitude d'acheter cez A.D. ou Proship pour nos bateaux :-)

Mais comme dit, ils sont hors de prix en 12V,et bon marché en 220V . Tout est affaire de compromis, et bien que je n'ai pas utilisé cette solution, je suis persuadé qu'elle est jouable.

Robert.

24 nov. 2003
0

christian
il me semble qu'une ampoule écotone ou autre appellation est un néon mis au format normal d'une ampoule notamment au niveau du culot et non un bidule mystérieux et magique qui en fait + pour - cher ( en fait c'est pour vendre des néons utilisables avec un culot R22 traditionnel)

en clair un néon de 12 w en 12 v doit bien éclairer autant qu'une ampoule écotone de 12 w en 220 v

amicalement

24 nov. 2003
0

pour comparer ( d'après catalogue RS COMPOSANTS)
ampoule standard 220 V 60 W
FL (flux lumineux exprimé en lumens) = 730

lampe halogène spot dichroïque GZ4 12 V 20 W

FL = 600

lampe fluocompacte 220 v 11 W

FL 600

tube néon miniature 12 V 8 W

FL = 480

tube néon halophosphate T8 220 v 18W
FL = 1150

Tube néon halophosphate 15 W

fl = 850

Tube néon circulaire 22W

fL = 840

maintenant on sait un peu mieux de quoi on parle

amicalement

24 nov. 2003
0

JP ...
Merci pour les chiffres :-)

Bien entendu qu'il n'y a rien de magique et que le rendement du tube ne dépends pas de la tension d'entrée du ballast. Il dépend par contre du type de revêtement fluo interne du tube, et faut bien dire que sans faire de mesure on constate que ceux vendus par les ships (que j'ai dans mon canote) sont assez affligeants à l'oeil :-)

Reste le problème du prix: les ampoules néon modernes que j'ai vu en 12V coûtent infiniment plus cher qu'en 220V

Si par contre tu as une adresse où les 12V ne coute pas plus cher que les 220V (RadioSpares ?), je pense que cela nous intéressera tous.

Robert.

24 nov. 2003
0

ça y est ...
j'ai retrouvé le fournisseur de lampes fluo 12V ... 55 roros pour une 16Watts ...

www.sorelec.fr[...]ion.php

Robert.

24 nov. 2003
0

lampes fluo-compactes 12V STECA
Je viens de trouver un site pour se procurer des fluo compactes 12V de 5W à 11W en promo à 20€ pièce
voir : http:/perso.wanadoo.fr/energies-nouvelles-entreprises/ch9-41.htm
On trouve d'autres sites pour s'informer en tapant "lampes fluo compactes 12V" avec un moteur de recherche
merci à Christian, JP et Robert pour leurs contributions qui répondent aux deux problèmes que j'exposais précédemment concernant l'éclairage et l'utilisation des disjoncteurs unipolaires du batiment que l'on nous fourni gracieusement aussi comme Christian d'où notre intérêt pour la question.
Nous avons notre réponse pour l'éclairage mais pas tout à fait encore pour la courbe de déclenchement des disjoncteurs 220V Nous comptons sur Christian pour nous tenir informé à moins que qu'un autre "matelot" nous fournisse une réponse immédiate

PS : il que je pense à me logger sur "Boulal" pour apparaitre en incrit mais j'ai encore oublié cette fois-ci

02 déc. 2003
0

Led en série
Bonsoir
Est ce que l'on peut installer deux spots Led de 12v en série dans un circuit 24V?
Merci de vos réponse éclairées...
Pierrick

03 déc. 2003
0

NON ...
sauf s'ils sont rigoureusement identiques ... Et encore :-(

Robert.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

un éléphant ça trombe

Après la pluie...

  • 4.5 (28)

un éléphant ça trombe

mars 2021