echouage d'un oceanis 430

Nouveau proprio d'un oceanis 430, quille à ailettes est il possible de l'echouer facilement sur une cale le long d'un quai?

L'équipage
12 déc. 2005
12 déc. 2005
0

Euh......
S'agissant d'un bateau contre moulé et d'un poids conséquent....moi j'hésiterais avant de l'échouer quille à ailettes ou pas. Un chantier à fait à ses dépens l'expérience de poser un First 31.7 sur sa quille.....et crack (le bateau étant neuf, je crois qu'il a été réparé sans pour autant en être sur).
Cela dit et pour paraphraser JP, chacun fait bien comme il le veut.
A +

12 déc. 2005
0

eviter
ton boat n'est pas prévu pour échouer ,

tu peux le sortir et le poser sur un ber
mais l'échouer et le poser sur sa quille ce sera à tes risques et périls

sur certains bateaux ça ne se voit pas trop
sur d'autres , tu vois bien la quille qui rentre dans la coque
déformation et compagnie !!!

les méthodes de construction avec contremoule ne permettent pas à certains bateaux d'échouer .

le tien en fait partie

yves

13 déc. 2005
0

bénéteau
pourquoi ne pas poser la question au constructueur? J'ai posé des tas de bateaux sur leur quille, y compris des Half tonners en papier à cigarette, jamais rien cassé. J'ose naïvement espérer que tous les bateaux construits aujourd'hui résistent à un léger talonage, qui sollicitera plus le varangage qu'un échouage dans de bonnens conditions. Donc c'est peut être possible le temps d'un carénage, si le bateau est à plat pour éviter les transferts d'aplication du centre de gravité, si on ne saute pas dessus à quinze. Dernière anecdote, j'ai vu un bénéteau avec quille à ailettes posé en équilibre à la cote aprés un mauvais calcul de marée. Il n'y a pas eu de mauvaises surprises coté structures.
Alex

13 déc. 2005
0

rassurez moi
quand vous mettez votre bateau sur ber, c est pas 4 patins qui tiennent votre bateau ???, si c est le cas, là ca m inquiete

Quand un bateau est sur ber, les bers servent juste a le tenir droit, donc il n y a pas d effort sur la coque, mais le plus gros du poid passe dans la quille.

Pour ilustrer, observez le motard, deux jambes au sol, bien que ca becane face 150 ou bien plus KG, il la tient droite ( sa moto.... ) et n a que qq grammes dans les chevilles

Le pb de l echouage vient plus de la forme de la base de la quille a mon avis

13 déc. 2005
0

ben là, je suis pas completement d'accord avec toi
ça ne se fait pas avec tous les bateaux.
Je sais par exemple qu'un certain nombre de course croisière actuelles necessitent des bers permettant au bateau de ne pas peser de tout son poid sur la quille. (sun fast, first 31.7...)
Ils n'aiment vraiment pas repser sur leur quille.
Sans en arriver jusqu'à l'extreme du voile de quille qui finit entre la table à carte et la cambuse, ça degrade fortement la liaison coque quille. J'ai déjà vu un quille d'un sun fast 37 devenir "pendulaire" sans aucun talonnage, juste en touchant legerement le fond alors qu'il etait amarré en cas de baisse du niveau de l'eau.

13 déc. 2005
0

C'est à voir!

Si ce bateau est uniquement contremoulé et éventuellement renforcé
de quelques omégas, sans un robuste varangage, il me semble risqué
de lui faire subir les outrages de l'échouage.

Pour lever le doute, je ne vois que 3 solutions, du plus simple au
plus compliqué:

  • Essayer: ça passe ou ça casse. Mais comme ça tu sais de suite!
    Le célèbre psy Boris Cyrulnik prétend qu'il vaut mieux se reconstruire
    après une catastrophe, que souffrir en permanence dans l'angoisse
    d'une probable catastrophe.

  • Demander au constructeur de communiquer ses plans et son cahier
    des charges (en principe c'est ce qu'on doit faire avant d'acheter,
    mais mieux vaut tard que jamais...)

  • Ouvrir des lumières dans le contremoule pour y faire passer
    un petit robot-caméra télécommandé du type de ceux qu'utilisent
    les archéologues pour explorer les recoins secrets des tombeaux.

13 déc. 2005
0

J'en ai vu un...
d'Océanis 430 au grutage pour carénage.

Au moment de le poser sur la quille, le proprio (qui venait de l'acheter et le grutait pour la première foi) a crié "STOP STOOOOP !!!" au grutier car la quille s'enfonçait de manière évidente dans la coque...
J'ai vu et j'en ai eut des sueurs froides!

Le bateau est resté sous sangles jusqu'à ce qu'ils ajustent un ber pour faire reposer le bateau sur les patins (une hérésie AMHA...).

Du coup, ce sont les patins du ber qui ont déformé la coque jusqu'à entendre un grand "CRAAACKK" dans le bateau...

Résultat : une cloison de fendue !

En ce qui me concerne, je trouve complètement inadmissible ce genre de choses et estime qu'un voilier de croisière (exclusion faite de certains modèles de course) doit pouvoir être posé sur sa quille, avec un ber qui ne sert qu'à le maintenir droit !

Mais c'est mon avis et je le partage... quitte à passer pour un dino.

13 déc. 2005
0

Et ben,
soit les 430 sont des bateaux formidables car ce sont les seuls bateaux au mooonnnddee (oui môssieur !) à ne jamais faire de carénage, soit il ne devrait plus exister de 430 du tout vu qu'ils devraient exploser au premier carénage, et les 430 ont du faire quand même un sacré paquet de carenage depuis 1986 date de la sortie du premier exemplaire, non ...... ?:reflechi:

Allons, allons, soyons sérieux: notre 430 est sorti de l'eau chaque année, et la quille ne s'enfonce pas dans la coque. Ce n'est pas un contre moule intégral, et la quille est boulonnée de la cabine avant à la descente pratiquement, soit la moitié de la longueur de la carène. Par contre il faut faire attention de placer les patins du ber au niveau des varangues, comme tout les bateaux.

Bon ces derniers temps j'étais content, Bavaria donnait du foin à brouter aux anti tupperware de tous poils, on avait la paix avec les Beneteau ........... :-D

13 déc. 2005
0

peut être
que le bateau que tu a vu avait taloné auparavent et délaminé la liaison coque /contre moule?
Alex

13 déc. 2005
0

j'ai rien contre Bénéteau
Mais j'ai bien vu ce que j'ai vu...

Et le proprio dudit canote était en train de s'arracher les cheveux!

Maintenant, je ne suis pas allé voir personnellement l'état des varangues et je ne garanti pas que le bateau n'avait pas déjà une faiblesse structurelle avant le grutage.

Mais bon, quand même, j'ai trouvé celà très léger...

J'ai aussi un tupperware et je considère ce matériaux comme le plus adapté à mon programme actuel. Mais je n'ai aucune arrière pensées quand le grutier pose mon bateau sur la quille.

13 déc. 2005
1

Port à sec ...
je suis dans un port à sec, où il y a évidemment quantité d'Océanis 430 à terre ainsi que pas mal d'autres tupperwares ;-)

Les bers sont réglés de manière à maintenir seulement l'équilibre, sans porter le poids du bateau qui pose sur sa quille .

Il y a peut-être eu des "cas" d'enfoncement (je ne passe pas ma vie au port !) , mais cela devait être marginal et rarissime ... sinon le port ne continuerait pas à en stocker un bon millier par an en engageant sa responsabilité à chaque fois.

13 déc. 2005
0

Nouvelle rubrique?

&gt Mais c'est mon avis et je le partage... quitte à passer pour un dino.

Vu que nous sommes quelques dinos à bord, je demande officiellement à Tom de créer une rubrique "Jurassic Marine Park". :-)

13 déc. 200516 juin 2020
0

Grrrr!
foto!!!

0

une sorte
da plaisiosaure en somme
:mdr:

13 déc. 2005
0

la réponse ...
à l'interrogation est probablement donnée par Swanee lui-même quand il suppose un dégat préexistant ! Des bateaux un peu âgés ayant beaucoup servi en location peuvent avoir des défauts strucurels sérieux, qui expliquent ce qui est arrivé (le proprio venait juste d'acheter le bateau !).

J'ai eu un jour en location un Océanis 350 dont je présume qu'il se serait un peu enfoncé en cas de pose sur la quille : bas des cloisons au niveau du mat pourries sur 20 cm par l'eau, un silenbloc du moteur rompu complètement, une mèche de safran tordue , et le reste à l'avenant :-(

13 déc. 2005
0

Ouaiiiii !!!
Bonne idée !

Et on pourra relancer des fils comme :

  • avantages du ferro-ciment
  • GPS ou sextant ?
  • manoeuvres de ports à la voile
  • techniques d'épissure des haubans en galva : pour ou contre le fourrage en chanvre goudronné
13 déc. 2005
0

le dino rosi, quoi?
non pas la tête

13 déc. 2005
0

Pour conclure
Pour conclure à la mode GB, chacun fait comme il veut...
Tres souvent, ça passe, mais de temps en temps, ça casse :mdr:

0

d'ailleurs...
revenons en à la base.
tu achètes un bateau, tu l'expertises.

que tu le fasse toi même ou faire par un expert ne change rien à l'affaire.
le bateau est inspecté au sec, dans l'eau, et en route en mer...
si on saute une des étapes, on se retrouve avec ce genre de questions, alors que si le bateau est inspecté au sec, il poinçonne, ça se voit, basta!

13 déc. 2005
0

OCEANIS 430
pour info, nous avons gardés notre océanis 430 pendant 7 ans ( vie à bord ) et deux traversées de l'atlantique plus tard, nous ne nous sommes jamais posé de question quant au grutage ou l'échouage de ce bateau le long d'un quai.... même osmosé la quille n'est pas rentrée à l'intérieur.

bien que doté d'une quille standard cela ne nous a jamais posé de problèmes....

ce bateau est bien plus solide que vous croyez...

c'est un très bon bateau, n'en déplaise aux jeteurs de sort!

naviguez à fond dans vos boites de conserves en métal et ne critiquez plus les tupperwares

13 déc. 2005
0

heuuu ...
on peut apprécier à la fois les boites en métal ET les tupperware ;-) J'ai loué deux fois un océanis 430 au moment de la sortie il y a 15 à 20 ans, et j'en était très content ...

13 déc. 2005
0

J'avoue que
je serais plus qu'inquiet de naviguer sur un bateau qui ne supporte pas l'échouage (et qui donc se disloquerait au moindre talonnage), brrr, ça fait froid dans le dos...

13 déc. 2005
0

Echouage facile
grace à la quille à ailette qui permet de poser le bateau beaucoup plus doucement.
La technique consiste à faire battre les ailettes assez rapidement car contrairement aux hélicoptères, les colibris n'arrivent pas à faire tourner leur plumes du dessus dans le sens des aiguilles de pins.

  • Non, mais, qu'est ce qu'on peut lire comme conneries sur ce forum :-)

  • Vous en êtes un autre mon cher :-p

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Météo idéale pour un mouillage à l'île de Sein

Souvenir d'été

  • 4.5 (155)

Météo idéale pour un mouillage à l'île de Sein

novembre 2021