Echappement sec ketch acier

Bonjour
Sur notre petit prince j'envisage de monter un echappement sec couplé a un refroidissement keel cooling (gros corps creux derrière la quille, environ 2m2 de surface d'echange, autant en profiter.. . et ca servira aussi pour le groupe electrogene).

Je connais les inconvénients d'un échappement sec, et les avantages me semblent avoir le dessus, j'en peux plus de ces echangeurs bouffés, coudes echappement percés etc. Sans parler de l'impeller, a chaque tour moteur une petite pensée pour le neoprene qui se prend un pli en pleine poire.

Avez vous des idées, astuces, ou du vecu concernant ce type d'installation ?

Je pensais mettre la sortie a côté du mat d'artimon, derriere le cockpit, a environ 1m du pont afin que meme au portant il n'y aie pas trop de retours sur le barreur.

Merci

L'équipage
20 sept. 2021
20 sept. 2021
0

Bonjour LoupBlanc,

l' hiver dernier, j' ai remplacé le moteur inboard de 48 ans de mon bateau... par un moteur à refroidissement à air!

Dans un premier temps, j' avais envisager de mettre un échappement sec (j' avais d' ailleurs lancé un fil à ce sujet), mais vu la complexité de l' installation sur un petit voilier, j' ai finalement récupéré la pompe à eau et la ligne d' échappement complète de mon vieux Couach, que j' ai greffé à mon nouveau moteur.

Ayant un bateau en alu, si c' était à refaire, je crois que je ferais un système avec un échangeur "maison" directement dans les fonds du bateau, dans lequel je ferais circuler du liquide de refroidissement pour le moteur, mais çà ne résoudrait pas le problème du refroidissement de l' échappement.

Gorlann


LoupBlanc:Merci pour ce retour, j'ai lu le fil que tu mentionnes !·le 20 sept. 14:36
20 sept. 2021
0

J'en ai eu un autrefois.
Il ne faut pas naviguer sous les tropiques et être plutôt sourd ...


LoupBlanc:Intéressant, tu aurais plus de détails sur la puissance moteur, type de coque, methode d'installation ? Par ex pour le bruit y avait il un silencieux adapté ? ·le 20 sept. 14:37
20 sept. 2021
0

Surtout à notre époque, sans pot d'échappement à la hauteur pour être vraiment silencieux on peut douter que vous puissiez rester longtemps dans un port ou dans un mouillage fréquenté.
Déjà qu'une éolienne qui vise les aigus est difficilement suportable .....
En Corse j'ai eu l'occasion de monter sur un bateau de plongée avec un groupe compresseur de gonflage très mal insonorisé. Le Patron était obligé d'aller très au large et loin d'un port pour pouvoir le faire fonctionner.


20 sept. 2021
-1

Oui j'ai pris en compte cet aspect, etant moi aussi plongeur avec un compresseur qui ne sera pas insonorisé nous allons fuir les mouillages populaires. Le bateau est plutot destiné aux zones les moins habitées possibles, j'en ai marre des iles de Lerins...

Mais dans le pire des cas, nous disposerons a bord d'un petit GE parfaitement silencieux, lui, donc l'usage du moteur sera reduit a l'arrivée et au depart.


lolapo:Tu.divagues....Il ne faut pas avoir les idées trop bloquées . Si tu es sûr , ne pose pas la question.·le 20 sept. 15:12
LoupBlanc:Je n'ai pas posé la question de la pertinence d'un tel système, comme dit dans mon premier post j'en connais les inconvénients et j'ai deja pesé les pour et les contre, meme si les retours pratiques sont toujours intéressants. Ma question initiale portait sur l'installation pratique, astuces, choses a eviter,... ·le 20 sept. 15:41
20 sept. 2021
0

J'ai eu un voilier acier avec échappement sec (pas confondre avec refroidissement par air). C'est relativement bruyant, mais le problème c'est la chaleur dégagée.
Je pense que pour le confort il faudrait refroidir l'échappement en circuit fermé avec un petit échangeur à plaques.


20 sept. 2021
0

Tres intéressante idée, et plutôt facile a realiser en inox double peau. Par contre a voir les eventuels soucis de condensation dans le conduit, un point bas apres la sortie de collecteur qu'on peut purger doit solutionner ca.

Comment etait fait le silencieux et la sortie? Sur le pont ?


20 sept. 202120 sept. 2021
0

C'est très courant sur les bateaux professionnels et il existe des silencieux très efficaces (mais assez encombrants).
Il faut bien calorifuger l'échappement. Souvent dans les installations en keel-cooling, le collecteur d'échappement n'est pas refroidi à l'eau, mais isolé.
J'ai même vu une installation ou l'échappement était en tête du mat d'artimon...
Silex fabrique pas mal de produits adaptés :


20 sept. 202120 sept. 2021
0

Ah carrément en tête de l'artimon, sympa.

Peut etre monter même a 2m du coup, de toute facon a cet endroit ce n'est pas genant du tout.

Merci pour le lien silex je vais voir comment c'est fait

Pour le refroidissement j'imagine que ca serait interessant de garder le collecteur marinisé et de refroidir la tubulure d'échappement dans le bateau, ca peut se faire avec le keel cooling il faut juste calculer correctement le refroidissement supplémentaire necessaire.


Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

juste après l'orage dans le petit port irlandais

Après la pluie...

  • 4.5 (156)

juste après l'orage dans le petit port irlandais

mars 2021