Dynamo montée sur vélo pliant ?

Salut

Il m'est venu une idée qui permettrait de joindre l'utile à l'agréable, tout en incluant le facteur "santé".
Il s'agit d'un tout petit vélo d'intérieur (pliant) qui actionnerait une dynamo.
Cela donnerait de l'électricité au mouillage, quand il n'y a ni vent, ni soleil, tout en faisant un exercice physique entre 2 siestes, 3 apéros, et 4 repas...
Le système pourrait se monter sur ces petits vélos, déjà destinés aux bateaux.
Ce serait plus silencieux et moins polluant que le diesel qui tourne...

Alors, y a-t-il un chef d'entreprise qui tente le coup ?

:pouce:

L'équipage
15 mar. 2013
15 mar. 2013
0

Bonjour,
Il faudrait aussi trouver le médecin pour prescrire l'EPO...

15 mar. 201315 mar. 2013
3

Bof...

Option 1
Un animal cycliste de haut niveau développe de l'ordre de 250 à 300W.
Si on retire les pertes du système (rendement mécanique du vélo, perte alternateur (on dira qu'on a remplacé Lady Namo par un haltères natteur) pertes en lignes, etc... on peut raisonnablement imaginer que cet animal, sportif de haut niveau, va fournir à la batterie du bord environ 200W durant le temps de son pédalage.

Effectivement, si ce cycliste pédale longtemps, il aura un peu de courant et il passera son temps à pédaler.
Autant rester dans sa grotte et alimenter sa télé écran 5 pouces avec sa dynamo de vélo de salon.

Option 2
Un animal utilisant sa cervelle plutôt que ses muscles va réfléchir et imaginer pouvoir munir la roue de son vélo d'aubes qu'il pourra mettre au contact de l'eau pour faire tourner l'alternateur sans fatigue.
Cet animal (pour mémoire, le nom de cet animal pensant est homo sapiens) disposera donc de tout son temps pour continuer à réfléchir et à envisager une option 3

Option 3
Après réflexion, l'homo sapiens pourrait imaginer immerger une hélice "étudiée pour" afin qu'elle entraine au moyen d'un dispositif hydraulique un alternateur situé à bord.
Il appellerait ce dispositif hydrogénérateur Wat'n Sea et on pourrait le vendre la peau des ballustines.

Pas de pot, c'est déjà fait... :oups:
:mdr: :mdr: :mdr: :mdr:

15 mar. 201315 mar. 2013
0

l'animal pensant @nemo1 n'a pas lu l'énoncé, il y figure une mot "mouillage".

1

1°) Némo1 est, comme nous tous, un animal, mais il n'a pas, loin de là, la prétention de détenir les qualités qui pourraient lui permettre d'accéder au qualificatif de "pensant" (c'est déjà tellement compliqué de se contenter d'exister...).

2°) le mouillage qui accueille actuellement son vaisseau est soumis à un courant qui oscille entre -4 et +4 noeuds selon la marée.
Mouillage ne veut donc pas dire nécessairement que le navire est immobile sur l'eau.

3°) des animaux "déjà pensants" ont, il me semble, inventé l'éolienne pour les cas d'immobilité mouillatoire.

4°) il est aussi fait mention du mot "santé" dans l'énoncée.
Quand je vois l'état des cyclistes passé 35 ans et celui des oisifs retraités qui sillonnent les océans à la barre de leurs fiers destriers des mers, j'ai comme le pressentiment que le voisinage du mot santé est un peu... abusif.

:mdr: :mdr: :mdr:

1

Donc :
Pas de vent, pas de courant, sans doute pas de soleil non plus et, bien sûr le moteur est en panne...
Pas de chance... :mdr: :mdr: :mdr:

15 mar. 2013
0

Ben, sur l'énoncé figure aussi la notion d'absence de vent...

15 mar. 2013
0

Ben dans ce cas prendre directement une Gégène à pédale.

www.toutallantvert.com[...]33.html

15 mar. 2013
1

ne serait il pas plus interressant d'acheter deux ou trois hamsters et de monter la dynamo sur cette P...ain de roue qu'ils s'évertuent à faire tourner la nuit :mdr:
:acheval:

15 mar. 2013
0

A noter que la génératrice à pédale citée développe au maximum 100W, ce qui est bien pour un péquin moyen.
Il y a une dizaine d'années, pour retraverser la Manche en avion à pédale, exploit remarquable, le concepteur (Mac Ready, je crois) avait engagé un bon sportif, avec entrainement pendant un an, car il fallait qu'il garantisse 250W en continu durant tout le périple.

15 mar. 2013
2

Et si simplement on se passait d'électricité au mouillage ...
:jelaferme: :acheval: :acheval: :acheval:

15 mar. 2013
0

Le vélo comme source d'énergie à bord d'un bateau, ça a déjà été fait !
Voir l'aménagement de pont de Groupama pour la dernière Route du Rhum... sacré Camas !

15 mar. 2013
0

Sauf erreur, il ne s'agissait pas de pédaler pour générer de l'énergie, mais pour faire tourner le winch principal....sauf erreur!!

15 mar. 2013
0

Energie mécanique dans ce cas......

15 mar. 2013
1

Ce qu'ils n'ont pas montré, c'est que c'était Cerise qui pédalait en cachette... :acheval: :acheval: :acheval:

15 mar. 2013
0

Il existe depuis quelques années des lampes de poche à dynamo et petit accumulateur qui permettent un éclairage de 20 à 30 minutes après avoir tourné la manivelle environ 1 minute.
Pour l'éclairage de la cabine, ça doit être jouable.

15 mar. 2013
0

Bon, si on est deux à bord, en pédalant une demi heure par jour, ce qui n'est pas excessif, on a 100 W pendant une heure ? ça peut aider, ma fois...

Sinon, on peut utiliser la cocotte minute, en récupérant l'énergie de la vapeur qui sort par le petit trou de soupape... Il faut juste fabriquer une turbine adaptée... et là, des Watts on en a, et sans se fatiguer ! il faut juste du gaz...

15 mar. 2013
0

ben ça, c'est la turbine à gaz .........

15 mar. 2013
0

a ne pas confondre avec la turbine à chocolat !
Mais ça, on doit tous en avoir une à bord !!
ok, je sors... :acheval: :acheval: :acheval: :acheval:

15 mar. 2013
0

Ou un moteur Stirling.... :litjournal:

15 mar. 201315 mar. 2013
0

sur les bateaux de la royale dans les années 70, il y avait 2 vélos fixes qui entraînaient un système hydraulique pour actionner la gouverne si la passerelle était détruite..jamais servis sur mon bord heureusement, mais c'était le meilleur coin pour dormir quand ça touillait dur...

16 mar. 2013
0

encore un victime des affiches en couleurs et qui a navigué sur les T47 ou 53
alain

15 mar. 2013
0

Moi je verrai bien le vélo qui au lieu de faire tourner une roue, ferait tourner une éolienne qui dans l'axe des voiles donnerait du vent quand c'est pétole...mdr!!

15 mar. 201316 juin 2020
0

Ou alors en prise directe...

15 mar. 2013
0

Même au bureau, pour l'entrainement ...

15 mar. 2013
2

Je trouve que c'est une excellente idée.
Et pour recharger plus tranquillement, je te conseille ... le vélo électrique ! :blabla:

.

16 mar. 2013
0

On peut aussi raccorder le pédalier à une éolienne pour produire de l'électricité sans vent :mdr:

16 mar. 2013
0

@gobis
Et en bricolant le truc de l'éolienne et du pédalier on peut faire du vent sans électricité .... :acheval:

16 mar. 2013
0

Eh... dis le pour rire !
C'est peut être le moins con de ce qui a été...

16 mar. 2013
0

Avec des pignons de vélo pour la faire tourner vite.
Non, sans blague, j'y crois !

16 mar. 2013
0

Et après, on supprime l'éolienne pour aller plus vite :heu: :mdr:

16 mar. 2013
0

OUI?je pense que c est interessant,est ce que 2 dynamos c est mieux???

Mais surtout cela permet une activité physique salutaire pour tous les fainéants qui se moquent et qui ne courent pas souvent sur leur boat.

En plus les nanas aiment pedaler,énergie gratuite,
je m en vais...

16 mar. 2013
0

cela ne couterais peut être pas plus cher que l'adhésion à l'année pour un club de gym.

16 mar. 2013
0

cela ne couterais peut être pas plus cher que l'adhésion à l'année pour un club de gym.

16 mar. 2013
0

faut pouvoir mettre le vélo vent arrière, ça aide, parce que au près, encore tirer des bords, c'est à dégoutter de la voile... :jelaferme:
ou trouver une mer en pente :acheval:
l'idée n'est pas bète, mais il y a tellement d'autres moyens maitenant que la rentabilité ne serait pas au rendez vous
mais il n'est pas difficile de mettre une chaine supplémentaire sur le dérailleur pour faire tourner l'alternateur genre éolienne ou tt simplement un moteur/dynamo continu (genre moteur essuie glace), même avec les balais ça doit le faire
sûr qu'au mouillage, y aura des spectateurs :langue2:
JL.C

16 mar. 2013
0

"ou trouver une mer en pente"

Pédaler à marée descendante peut déjà aider.
.

16 mar. 2013
0

ça descend toujours vers le Sud vu que qu'on monte toujours au Nord

16 mar. 2013
0

avec un pédalier style vélo FF cela doit pouvoir se faire très confortablement allongé sur un banc du cockpit.

16 mar. 2013
0

Ne peut on pas entrainer une dynamo sans passer par le velo avec courroie ou chaine?

16 mar. 2013
0

:reflechi: ????? :reflechi:
ss le vélo, le fil n'a plus d'intérêt :scie:
JL.C

2

C'est vrai : s'enlever l'eau handicape la navigation... :heu:

16 mar. 2013
0

Et avec l'énergie dépensée pour dire des conneries, on pourrait produire combien d'électricité ? :heu: :oups:

16 mar. 2013
0

De ta part des millions de Kw/h !

16 mar. 2013
0

Non, sans blague, je ne plaisante plus. (non c'est vrai en plus...)
Une éolienne ne demande pas beaucoup d'énergie pour tourner vite. Si on peut la faire tourner une heure ou deux en 1 jour, à raison de, ne serait-ce que 200 ou 30 W, ça peut vraiment être utile !
Et franchement, le meilleur moyen c'est de pédaler.
Ben... à la rame j'y crois moins...

16 mar. 2013
0

Ce mode de production est écologiquement desastreux car la chaine biologique (homme, animal, végétal, solaire, et donc surface cultivable) marche avec un rendement de 10% à chaque étape, sans compter le rejet dans l'atmosphère de CO2 et de CH4 gaz à effet de serre, et la consommation d'eau à chaque étape. Mème en restant couché et dormir on est un très mauvais citoyen planétaire, à fortiori dès qu'on s'agite!

16 mar. 2013
0

@outremer : venir prêcher l'écologie et l'autoflagellation sur un forum de voileux occidentaux n'est ni un exploit ni un challenge audacieux, tout juste une façon de prolonger la rêverie post-68tarde.

Prends ton vélo, file de par le monde expliquer à ceux qui pondent des milliards d'enfants que leurs petits coup de zezette pour trouver du plaisir générent des tas de soucis allant de la raréfactions des ressources à l'écroulement des modèles sociaux si dans le même temps ils entendent augmenter leur esperance de vie au delà de celle de leurs ancêtres. C'est de la pûre arithmétique. Comme pour le rendement des transformations d'énergie.

Avant de partir, tu prendras soin de maîtriser tout risque d'explosion démographique à ton échelle famillialle en expliquant à tes proches descendants comment s'y prendre.

@baboujoli : l'idée est interessante, AMHA, le bon compromis, serait de pondre le dispositif ingénieux permettant d'entrainer en pédalant dans une position confortable et sans trop de pertes par frottements, une éolienne qui resterait fonctionnelle lorsqu'il y a du vent.

Je pense à un pédalier amovible placé sur le mâtereau la supportant, avec un boitier de pignonerie pour obtenir la rotation optimale et une courroie pour renvoyer sur une poulie prennant la place de l'hélice lorsqu'on utilise le mode "pédalage". Si le matereau est proche et dans l'axe dun banc de cockpit, avec de bon coussins, ça devient jouable.

16 mar. 2013
0

Oui ! Voilà qui est cool !
Et ma femme va drôlement maigrir, en plus !
Décidément, il n'y a que du bon là dedans !

On peut aussi installer un pédalier sur le compresseur du groupe froid...

16 mar. 2013
0

Et pour ceux qui comme moi pedalent dans la choucroute (pas la resine et mat de fibres de verre, la vraie, le chou fermente...) on peut toujours recuperer la production de gaz methane et s'eclairer avec, ce qui fait faire des economies d'electricite... d'ailleurs, n'est ce pas ce que font tous les Alsaciens? Bon, je sors...

16 mar. 2013
0

navrant

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

 Ty arc en ciel au pays du Ty punch

Après la pluie...

  • 4.5 (120)

Ty arc en ciel au pays du Ty punch

mars 2021