Durée pour passer un niveau FF Voile

Bonjour,

La fédération française de voile a structuré l’apprentissage en niveaux, jusqu’ici tout va bien. Quand je regarde les stages portant sur un niveau, je vois que dans une école de voile on conseille deux semaines, dans une autre c’est moins d’une semaine. Ça me laisse un peu perplexe. Si vous êtes passé par ce genre de stages, pouvez-vous me dire ce que vous en pensez ?

L'équipage
07 oct. 2021
07 oct. 2021
1

bonjour,

les niveaux FFv, c'est comme les étoiles au ski !
on peut faire sans ...
une semaine pour passer de niveau 1 à niveau 2 pourquoi pas.

au delà, il va falloir avoir une plage de vent importante, pas forcement compatible avec la durée ... enfin, au dessus du niveau 4, il va falloir user les fonds de ciré pour engranger e l’expérience ...


Tour-Tan:Je n’ai jamais passé d’étoile et effectivement, ça ne m’a pas empêché de skier. Mais le ski était pour moi un pur loisir dont la sécurité était assurée par d’autres que moi.·le 07 oct. 16:37
07 oct. 2021
0

pour vous donner une idée (recopie)

En croisière, Les Glénans proposent également un cursus de formation continue pour accéder au diplôme de moniteur FFVoile, dont la durée peut varier de 4 à 6 mois selon vos objectifs, vos disponibilités et votre niveau initial.


Tour-Tan:Ça correspond à ceci : www.glenans.asso.fr[...]iv1.pdf Extrait : Acquisition des compétences techniques et d’autonomie en tant qu’équipier à tous les postes et toutes les fonctions, en croisière côtière de jour comme de nuit. 5 modules de 12 à 14 joursVu que la suite est la validation du niveau 4, ça correspond à peu près à ce qui est dit par ailleurs pour les Glénans : pour eux, un niveau se passe en deux semaines environ (pas au jour près, bien sûr).·le 07 oct. 16:40
Chemistrebor:Oui 2 semaines, mais franchement vu la manière dont c'est fait au finish ca veut pas dire grand chose.Mais pour donner un ordre de grandeur on pourrait dire :de 0 à 1 FFV 1semaine __ de 1 à 2 FFV 2 semaines _ _ de 2 à 3 FFV3 3 semaines __ de 3 à FFV 4 3 semaines _
Quelques fois il est préférable de rester plus longtemps en FFV1 et 2 (1 à 2 semaines de plus) et partir avec des bases bien solides pour aller au 4. Ensuite attention à la durée totale de la formation, faire 1 semaine /an pendant 4 ans est moins efficace que faire 4 semaines/an.Mais bon encore faut-il qu'il y ait des évaluations sérieuses, et ça c'est pas gagné.·le 07 oct. 17:14
Tour-Tan:En fait quand je regarde leurs stages, ceux de niveau 3 prennent plutôt 5 semaines si on inclut les spécialités (navigation, manœuvres, conduite-manœuvres). Tout un programme !·le 07 oct. 17:19
Chemistrebor:Tu vises de passer le monitorat ou c'est pour apprendre la voile ?Selon le cas de figure, il y a beaucoup de variantes possibles. Même le 1er niveau de monitorat peut être passé dans d'autres structures, Macif, UCPA, TML, Yakapartir FVL ....La variété des enseignements et des bassins de nav est un plus pédagogique, il faut y penser.Si c'est surtout pour aporendre, une dose de RYA c'est pas mal non plus. ·le 07 oct. 17:26
Tour-Tan:Je ne vise pas le monitorat, plutôt à m’assurer de l’absence de trous dans mon apprentissage. Quelles parties du RYA ajouterais-tu à un cursus français ?·le 07 oct. 17:33
Chemistrebor:Je trouve que le Day Skipper est une bonne confirmation d'un FFV3, et le Coastal Skipper du FFV4. L'enseignement diffère un peu, il est moins poussé sur les reglages et la vitesse, mais plus poussé sur la navigation , les manoeuvres de port et la sécurité. Les 2 voies sont interessantes, en tout cas je ne regrette pas d'avoir bifurqué sur le système RYA après la filière FFV. Un point aussi qui ma vraiment marqué, c'est le niveau de compétences des instructeurs RYA, on est dans un autre monde comparé à ce que j'ai vu aux Glénans comme dans les autres écoles de voiles. ·le 07 oct. 17:48
07 oct. 2021
3

Ces niveaux sont du flanc
Voilà. C’est dit

L’analogie avec les étoiles est pas mal trouvée

Le jour où tu es dans un club qui a besoin d’un CQP EMV si tu es prêt à bosser pour trois fois rien tu auras ton diplôme

La s’arrête l’analogie avec le ski.

Dans le cadre de la plaisance il est plus utile de passer le permis hauturier et le CRR

Pour la voile légère un niveau 3 suffit pour louer et partout où je suis passé on te pose des questions c’est dire le niveau de confiance qu’ils ont dans leur niveau FFV

Bref il faut naviguer


Chemistrebor:Tu as parfaitement résumé le système actuel en France. C'est désolant pour les élèves / stagiaires/ demandeurs/clients qui investissent du temps sur leur congés et de l'argent pour finalement recevoir une part de flan. Les seuls qui en bénéficient sont les organismes (y compris associatifs) par une communication efficace qui conservent leur petit bussiness pas trop gros mais solide sur la durée. Chacun y trouve son compte sauf ceux qui payent.·le 08 oct. 09:24
Jatim:Je suis pas trop d'accord avec l'extension hauturier.Je dirai que le plus important c'est le permis cotier avec CRR, l'hauturier c'est vraiment si on a pas compris le cap, la route, les alignements pendant les stages.·le 08 oct. 09:42
Chemistrebor:Amha, je dirais que s'il y a encore une epreuve de navigation sur carte pour le permis hauturier, avec des transports d'amer, calcul de hauteur d'eau et de cap compas, (c'était le cas il y a 30 ans) , alors c'est utile de le passer. C'est aussi une des raisons pour lesquelles j'ai trouvé que le RYA est valable, la partie théorique est assez trapue avec des exercices très complets. L'interet aussi est que c'est possible de valider le Yachtmaster Offshore Theory (ou Coastal Skipper c'est le même module) ,en mode on line , de chez soi sur une période de 6 mois max. C'est costaud, il y a vraiment du boulot mais c'est bien foutu. En plus le faire sur quelques mois est plus profitable que le faire en une semaine intensive en centre de formation ou ce sera du bourrage de crane.
www.navathome.com[...]/ Le "mais" est bien sur que c'est en anglais (cours et exercices), et cela aurait été bien utile qu'il existe l'équivallent en français. ·le 08 oct. 10:31
08 oct. 2021
0

Les niveaux FFV ont été conçu pour la voile légère (dériveur et planche), 95% des écoles affiliées à la FFV, où ils sont relativement pertinents, puis adaptés à l'habitable. Pour la l'école de croisière, ils ne correspondent pas à grand chose.
Dans les carnets de certification de la FFV, on lit que le niveau 3 est un niveau d'équipier, le niveau 4 de chef de quart et 5 de chef de bord. Le problème est que le niveau 4 est le niveau d'admission en stage pédagogique du monitorat fédéral (CQP Initiateur Voile), le niveau 5, niveau d'admission en formation BPJEPS. Ce qui revient à dire qu'un moniteur fédéral qui peut être rémunéré pour être chef de bord et moniteur jusqu'à 60 milles des côtes n'a pas le niveau chef de bord FFV! Autant dire que ces niveaux pour la croisière, en dépit des items détaillés de la carte "progression" sont disons, très interprétables. Chaque école a sa conception du niveau 4, en fonction de la hauteur de la barre qu'elle veut mettre pour ses futurs moniteurs. Quand aux 3 premiers niveaux, c'est comme les étoiles en ski : ça fait plaisir aux enfants et aux parents, sauf qu'en croisière, on à affaire qu'à des parents, mais qui sont contents quand même. Le temps d'acquisition de ces niveaux est donc très élastique.

Rappelons enfin qu'il n'existe pas de permis en yachting à voile, et ce depuis 1850. Que le permis (ou son succédané, les niveaux FFV) que réclament tous les débutants serait dangereux, car il les rassureraient sur leur compétence. Ces débutants inquiets ne comprennent pas qu'un chef de bord est comme un psychanalyste selon J.Lacan, "il ne s'autorise que de lui-même", c'est à dire que c'est à lui seul de décider s'il peut prendre la mer. C'est ce qu'on appelle la responsabilité. Elle ne peut venir d'un permis ou d'un niveau FFV. Je dirais même que quelq'un qui s'inquiète de son niveau ferait mieux de reste chez lui.


Chemistrebor:Réponse intelligente et très pertinente pour l'essentiel, à nuancer pour la conclusion (nuancer pas contre-dire).Car tout ce qui concerne l'auto-considération de ses propres compétences est aussi la résultante les modes de pensée et des caractères propres. Celui qui s'inquiète sur son niveau fait preuve d'une conscience du danger et symétriquement celui qui ne s'en inquiéte jamais est un inconscient potentiellement dangeureux pour lui et les autres. Si on retire du débat la fable du permis obligatoire, les graduations de niveaux en toutes disciplines peuvent avoir une plus value pour les néo pratiquants venus de l'extérieur du monde marin et qui ne disposent d'aucun points de repères. Seulement encore faut-il que cela soit fait sérieusement, et là..... ·le 08 oct. 15:42
08 oct. 2021
0

Ma petite expérience de cours FFV en habitable : j'ai pris quelques cours dans un école FFV (sur un voilier habitable) avec un système de carnet de ticket (on vient quand on veut, et on donne un ticket du carnet pour le cours). Je n'ai pas vraiment choisi ça, c'est un collègue de travail qui m'a donné son carnet qu'il n'utilisait pas.
Au bout de quelques cours, ça tournait en rond car il n'y avait pas vraiment de progression dans les cours, puisque nous n'étions pas une classe identique à chaque fois (les niveaux étaient disparates).
Par hasard, au retour d'un cours, un gars, sur le ponton, cherchait des recrues pour régater sur son voilier. Le moniteur s'est tourné vers moi et m'a dit : "vas-y c'est là que tu apprendras le plus !". C'est ce que j'ai fait et je n'ai pas regretté.
C'est sûr que je n'ai pas appris à tracer une route sur plusieurs jours mais c'était formateur aussi.


08 oct. 2021
0

j'ai fait Macif jusqu'à niveau 4/chef de quart, il y a une vraie progression, il faut de toute façon avoir dépassé 120h opu 140h de voile , je ne sais plus exactement, ( pas seulement à bord, vu qu'on y dort !) pour le valider.
Nos skippers s'y tenaient, j'ai vu par deux fois (sur 4) des gens se faire recaler.
Pour la progression, j'ai eu du bol du fait d'un seul stage "pétole" sur la moitié, et deux stages en conditions dures ou très dures.
J'ai vu des commentaires de gens se plaignant d'un stage niveau 3 ou 4 par pétole, insatisfaits du coup. Donc c'est possible aussi d'enchainer les stages qui tombent mal.

Dans un tel cas, autant resigner, d'une part non ce n'est pas cher (pour ce qu'on a, et comparé à une loc à la con au bord de la mer), d'autre part ça ne fera que donner de l'expérience et de la confiance, de changer de formateur, de zone de nav.

Pour le 4, avoir eu son hauturier était recommandé mais pas obligatoire. Tout le monde soit l'avait, soit était en train, à bord. J'ai trouvé le mien super instructif (pour le com plus haut, oui c'est toujours à l'ancienne, marrées, carte papier, vecteurs, dérives toussa)


holothurie:L'attestation d'expérience d'au moins 120 h de navigation pour le niveau 4 et de 240 heures pour le niveau 5 qui se trouve dans le livret de certification de la FFV n'est valable que pour le dériveur, absolument pas pour la croisière. 120h, c'est 3 semaines et 240 h 6semaines. Depuis 3 ans, le niveau 4 est le niveau d'entrée en stage pédagogique du CQP IV (le niveau 5 était le niveau d'entrée du même diplôme précédent, CQP AMV). On demande un peu plus que 3 semaines de navigation à un futur moniteur, même à la Macif!·le 10 oct. 16:01
08 oct. 2021
0

Dans mon club de voila la fille la plus capée, sur l’eau depuis 27 ans n’a aucun niveau FFV…

Moi j’ai un niveau trois depuis plusieurs années car je l’ai demandé pour pas être embêté pour louer des cata . Mais en fait personne ne le demande.

En croisière j’ai un niveau 2 validé dans un stage ucpa… après j’ai arrêté le cirque ne souhaitant pas devenir chef de bord ucpa.

Par contre je continue a noter mes heure de voile en croisière et le nombre de miles: environ 80 heures pour 400 miles cet été… mais en duo sur un 6m50 on apprend pas la même chose qu’à 7 sur un 11m

De toutes façon aucun certif sportif ne te dit quand et si tu peux naviguer en sécurité.


Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Arc-en-ciel Viveiro

Après la pluie...

  • 4.5 (50)

Arc-en-ciel Viveiro

mars 2021