DUOGEN2 avis d'utilisateurs???

Je recherche des témoignages d'utilisateurs de la DUOGEN2:
- information sur les Watt produits en éolien et hydro? Quelle vitesse? Quel bateau?
- Avis sur l'installation?
- Avis sur la manipulation pour passer de l'éolien à l'hydro?
- Avis sur le bruit en éolien.
- etc...
Merci d'avance

L'équipage
01 fév. 2012
02 fév. 2012
0

:heu: le copain d'un copain qui connait un cousin qui utilise le DUOGEN 2 ? :heu:

02 fév. 201216 juin 2020
0

Pas un cousin ni un copain mais moi-même... ;-)
Cette machine marche très bien en mode hydro, elle produit 10 à 12 A autour de 6-7 nœuds (120 W en gros) avec une traînée modérée qui prend 1/3 de nœud. A 3 ou 4 nœuds le ralentissement est plus sensible et le rendement baisse. En éolienne on aura 5 A à 15-20 nœuds, réservée au mouillage car son système de rotation la fait basculer en cas de gîte. Néanmoins ça suffit souvent.
L'installation doit être rigoureuse : bien verticale, positionnement si possible assez près de l'axe du bateau, renforts sur le balcon s'il est un peu léger (attention aux vibrations). Ne pas lésiner sur le câblage : régulateur avec grosse résistance à la sortie de l’alternateur, câbles de gros calibre jusqu'aux batteries avec répartiteur sur le ou les parcs de batteries.
Le changement de mode est très facile : quelques goupilles à défaire, changer d'hélice, remettre les goupilles, en quelques secondes. Mais attention en navigation à ne pas perdre des pièces (ou une hélice !) à l'eau. Quand il y a de la mer je me fais aider et je m'attache car on est limite miction à la Florence Arthaud... :non:
En éolien ce n'est pas la plus silencieuse, au mouillage elle s'entend mais ce n'est pas assourdissant, en tout cas rien de vraiment gênant. L'équipier de la cabine la plus proche s'est davantage plaint du bruit la nuit (plutôt des vibrations).
Pour le etc. cette machine a quelques faiblesses qui tiennent aux multiples petites pièces qui tiennent l'ensemble : le montage est simple et assez astucieux mais d'une certaine fragilité. Il faut absolument avoir toutes les clavettes, goupilles, axes, etc. en multiples exemplaires de rechange car ce n'est pas standard et on n'en trouve nulle part sauf par le fabricant.
Des OFNI vont parfois se prendre dans l'hélice (on le sait tout de suite quand on n'entend plus le petit ronron...), mais c'est facile à enlever. On peut mettre un bout de protection devant l’hélice et c'est assez efficace.
Tenir compte aussi de l'usure : le système de transmission travaille énormément et il faut l'entretenir et changer les pièces dès qu'on constate un fendillement ou une torsion. Sur une transat c'est sensible.
J'ai acheté la mienne chez Nauticom, très réactif en particulier pour intervenir dans le cadre de la garantie auprès du distributeur en France qui est ATMB.
Pour la moitié du prix d'un Wattandsea on a hydro- et aérogénérateur et vraiment c'est efficace. Sur une grande traversée type transat j'avais pratiquement mon autonomie énergétique, avec des panneaux solaires juste pour appoint.

02 fév. 2012
0

Merci pour cette réponse précise et objective :pouce:

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

double arc en ciel au ras de l’eau…magique..!

Après la pluie...

  • 4.5 (78)

double arc en ciel au ras de l’eau…magique..!

mars 2021