Dufour 38 : voie eau salée inexpliquée , HELP please !

bonjour,
propriétaire depuis peu d'un Dufour 38, j'ai une voie d'eau salée que je n'arrive pas a expliquer, qui n'arrive qu'au mouillage ou en navigation. pas a quai.

joint quille refait et pas d'eau aux boulons, loch et sonde pas d'eau, passe coque ras, pas d'eau au sail drive ni sous moteur, pas d'eau a arrière (tube jaumiere, tuyau echappement, pompe de cale). rail de fargue: je verrai de l'eau au niveau des cab cabines arrières, et je les mets pas forcément dans l'eau...

des idées? merci!!!

L'équipage
12 fév. 2019
12 fév. 2019
0

Voie d'eau ou infiltration d'eau ?

12 fév. 2019
0

quelle différence?

12 fév. 2019
0

Une voie d'eau la pompe de cale aura du mal à suivre, il faut également colmater la brèche (pinoche...)
Une infiltration d'eau c'est moins grave.
A mon avis vous avez une infiltration d'eau. Peut-être que l'ancien proprio en sait quelque-chose ?

12 fév. 2019
0

Évacuation de la baille à mouillage ?
Dom

12 fév. 2019
0

bien vu , mais non, baille a mouillage vide et pas d'eau a priori quand je regarde sous la baille,
a noté qu'il y a propulseur d'étrave: pas d'infiltration a priori

12 fév. 2019
1

Depuis combien de temps avez vous ce bateau?
Il est fort possible que ce soit un résiduel d’unr Infiltration plus ancienne que le contre moulage libère petit à petit au fur et à mesure des navigations !

12 fév. 2019
0

A priori c'est donc une infiltration car cela fait environ 4 seau par navigation. et 15 seau sur 5 jours avec mouillage et nav.

le problème existait avec l'ancien proprio, a priori résolu lors de changement passe coque et joint quille.
mais présent depuis qu'on a le bateau cela fait déjà plusieurs mois.

donc je ne crois plus a un reliquat , mais bien a une infiltration dont je ne comprends pas l'origine.
l'eau arrive dans les fonds surtout au milieu (fonds proche de la pompe de cale) . l'ancien proprio avait talonné, mais vu que les boulons de quille ne rendent pas d'eau, la quille ne peut etre responsable si?

12 fév. 2019
0

Il se peut qu'il ait trop serré le nouveau passe-coque.
J'ai un ami qui a un Dufour 34 et il a eu le même problème.
La coque est en fait trop fragile à l'endroit où est placé le passe-coque. En serrant trop fort on écrase la partie entre les deux coques, ce qui finit par laisser passer de l'eau.
Sur ce même Dufour 34 il a aussi eu une infiltration d'eau par un hublot placé à tribord.

12 fév. 201912 fév. 2019
0

"qui n'arrive qu'au mouillage ou en navigation. pas a quai."
???

12 fév. 2019
2

15 seau c’est plus qu’une infiltration, c’est limite voie d’eau

12 fév. 2019
0

Bonjour,
Peut être dire ou l'eau se récupère.
Jac

12 fév. 2019
0

Bonjour Sanka,
Une idée, car cela m'est arrivé il y a plus de 10 ans, le joint tournant à soufflet (appelé souvent à tord presse-étoupe) était légèrement décompressé. au port au cat way, il y avait surement assez de compression et l'eau ne rentrait pas. En nav sous voiles, moteur arrêté, la pression de l'eau sur les pales de l'hélice devait faire reculer l'arbre d'hélice de quelques millimètre et cela ne fuyait pas mais au moteur, cela suintait. je l'ai resseré en le compriment de 3 ou 4 millimètres et cela n'a plus jamais fuit. Pas sur, mais cela vaut le coup d'essayer.
Bon courage et bonne recherche.
Jacky

12 fév. 2019
0

salée ok, sale ou clair ? ça peut donner une idée du cheminement,
Au niveau de votre bateau contremoule ?

12 fév. 2019
0

L'eau ne va pas vers la pompe de cale?
Pleins d'hypothèses, ou sinon joint de quille qui fuit à la gite ou au roulis.

12 fév. 2019
0

As-tu regardé du coté du passe coque d'échappement ? J'en ai déjà eu un qui se fendait à cause d'un problème d'alignement. Ca ne fuyait que en marche avec une certaine vitesse ou sur un bord à la voile. On a cherché longtemps !

12 fév. 201912 fév. 2019
2

salut
après toutes les vérifications passe coque, tube d'étambot, safran, presse-étoupe, etc... et si fuite uniquement au mouillage et en navigation donc fuite due aux mouvements plus ou moins faibles du bateau la voie d'eau ne pourrait venir que d'une fissure de coque ou des boulons de quille, comme cela pourrait gravement empirer suite a navigation musclée il vaudrait mieux mettre le bateau au sec et chercher la fuite avant de couler en sondant toute la coque après décapage de l'antifouling jusqu'a la fibre et decapage peinture et gelcoat/résine sur toute la hauteur des boulons de quille, bon courage

12 fév. 2019
3

mettre du sopalin autour de toute les entrèes d'eau salé possible, en mettre partout, un petit tour en mer revenir à quai et voir desuite lesquels sont imbibés

12 fév. 2019
1

Ce que je conseille de faire lors de la prochaine sortie : fermer toutes les vannes (moteur, évier, w-c, lavabo) et voir si çà s'améliore. Procéder par élimination !

12 fév. 201916 juin 2020
0
  • passe coque echappement: pas de fuite
  • ok pour le forcing de l'hélice au niveau du sail drive MORDROUZ mais maintenant je mets en marche arriere pour éviter que cela ne force justement. et selon ton hypothèse : je devrais voir de l'eau sous le moteur.. ce n'est pas le cas
  • mettre sopalin: on a fait , c est comme ca que j'ai vu que les boulons de quille ne fuiyaient pas.
  • ci joint photo de l'eau salée, plutot jaune / marron,
  • le joint de quille peut fuir sans que l'eau ne sorte pas les boulons de quille?
  • la pompe de cale ne se déclenche pas car l'eau n'est pas assez haute pour la délcencher
12 fév. 2019
1

Sur la photo, le bas des boiseries semblent noircies d’humidité !Si tel est le cas, le problème est ancien.....

12 fév. 2019
0

exact, mais officiellement le pbl avait été reglé via changements passe coque et joint de quille

12 fév. 2019
0

Un copain avait la même chose sur un oceanis 40 il y a quelques année, bateau de 3 ans: le bateau avait également talonné, légèrement soit disant... et en réalité seul le join de quille avait été refait, les boulons resserré...
Après 1 saison le bateau faisait de l’eau, trop tard pour faire quoi que ce soit avec l’ancien proprio (pour prise en charge au titre du sinistre passé...)

Bref, démâtage, déquillage, et le début du drame: un goujon de la quille avec un amorce de fêlure dans la quille (une fissure quoi) sur le goujon de devant, un joint de quille qui avait bien morflé, et qui ne servait plus à rien, et seul le côté avait été refait en réalité, donc l’étanchéité faisait illusion...
Côté coque, une petite zone délaminée sur l’arrière de la quille, rien de grave mais à réparer, et un contremoule partiellement décollé...
35ke, incluant une quille neuve, mais un bateau qui navigue bien aujourd’hui...

Précision: le bateau avait été expertisé et vendu par un concessionnaire Beneteau... les frais pris en charge après 10 mois d’immobilisation du bateau/expertise/mise en demeure /LRAR pour une grosse partie (mais pas tout...)

En bref pour ton bateau, si il a talonné, un dequillage me semble une précaution élémentaire, et ton assurance couvrira... tu dis que tu as touché et que tu fais de l’eau: aucun expert refusera de dequiller.

12 fév. 2019
0

Ton explication tient la route Cédric sauf que dans ce cas ci j'attaquerais l'ancien propriétaire pour vice caché.

12 fév. 2019
0

Y a t-il l'air d'y avoir un joint au niveau du passe coque, vu de l'intérieur ?

12 fév. 2019
0

Bonjour Sanka

Les contres moules avec en plus les trous de communications peuvent stockés bien plus d'eau que tu l'imagines, j'ai mi des mois a sécher le fond de mon bateau suite à une entrée d'eau (douce) hublot resté ouvert pendant 2 semaines plus fuite du réservoir d'eau.

As tu vérifier le circuit d’échappement et le waterloock (fisure).

Courage cela peut être long.

Le Moko

12 fév. 2019
2

Pompe à eau du moteur qui fuit quand il tourne...

12 fév. 2019
0

Cédric 1983 :
le bateau avait talonné avec l'ancien proprio qui avait fait joué son assurance, dématage et réparation au niveau quille, puis joint refait.
penses tu que je puisse avoir une fuille au niveau de la quille sachant que l'eau n'entre pas par les boulons de quille?

SuperTyphoon: de quel passe coque parles tu?

12 fév. 2019
0

@ Sanka77
Je parle du passe coque qui a été changé par l'ancien propriétaire.

12 fév. 2019
0

comment vérifier? il faut déconnecter le tuyau d'eau?

12 fév. 2019
0

Non juste regarder si en dessous de l'écrou de serrage du passe coque il y a un joint (caoutchouc, sikaflex..)

12 fév. 2019
0
  • Le moko: circuit échappement ok, mais je suis pas certain de situer le waterlock? je n'ai pas d'eau sous le moteur...

l'eau est sockée au niveau des contre moules mais j'ai bien vidé avec pompe manuelle.. donc les seau à répétition je pense qu'il y a une entrée...

  • Phil Ose off: j'ai fermé les vannes qui vont au chauffe eau et j'ai enlevé le chauffe eau. j'ai bien pensé a une fuite sur le tuyau d'arrivée d'eau mais encore : pas d'eau sous moteur ou entre moteur et batterie..
13 fév. 2019
1

Nous avons eu un problème similaire: eau dans les cales à la suite des navs, mais rien au quai. Pendant des semaines. J'ai découvert finalement par accident, en cherchant qqch dans la lazarette pendant qu'on naviguait qu'il s'agissait d'une fuite au niveau de la bague(?) ou de la presse-étoupe du safran, où la mèche du gouvernail passait à travers la coque. Quand on ne naviguait pas, la ligne de flottaison était en dessous de la bague, et, évidemment, pas de problème. Quand on naviguait, surtout au largue, l'eau s'attachait à la coque et la bague se trouvait sous la ligne de flottaison. On aurait dit une des fontaines de Versailles toutes les trente secondes. Une heure au quai à nettoyer et à renouveler l'étoupe (qui n'a pas dû être touché depuis une vingtaine d'années) et plus de problème. Je vois que la mèche du safran du Dufour 38 passe près de la ligne de flottaison, alors... bon vent!

13 fév. 2019
0

Pour savoir ou l’eau rentre, tu bouches chaque trou de communication entre les différentes parties du contre moule avec un morceau de plastique type carte de fidélité collé au silicone (étanche et se décolle facilement (ou la CB de ta femme!) et tu pars naviguer en allant régulièrement vérifier.
Tu sauras ainsi dans quelle partie chercher.

Pour ta remarque sur le waterock, désolé de te dire ça, mais si tu ne sais pas où il est situé, c’est inquiétant...

Enfin, un vice caché après quelques semaines/mois de navigation pour une entrée d’eau n’aboutira jamais, à moins que tu apportes une preuve incontestable... mais on te dira que c’est toi qui a talonné depuis que tu as acheté le bateau.

13 fév. 2019
0

Bonjour Sanka

Pour le waterlock c 'est une grosse boite qui ce trouve sur le tuyau échappement il est souvent 1m après la sortie moteur et ressemble voir lien.
www.seimi-equipements-marine.com[...]pdt_804

ou

www.yachtboatparts.com[...]0-p.asp

Le Moko

13 fév. 2019
0

Au sujet de la couleur de l eau l année dernière une petite fuite au niveau du flexible de douchette coqueron arrière l eau qui finalement arrivait au point bas au pied de mât etait huileuse un peu orange sans passer par le dessous du moteur
je pense que c était de la cire de demoulage sans en être sur

13 fév. 2019
1

Va voir effectivement la mèche du safran en navigation, ça peut être une piste sérieuse.
Tu as bien les évents des 2 cotés dans ta baille à mouillage? Parce que là c'est une source d'ennui si le fond de ta baille est poreuse.

13 fév. 2019
1

Un truc vicieux que j'ai vu une fois, tuyau d'échappement craquelé qui entrainait une légère fuite d'eau moteur en marche - sans odeur d'échappement ni présence de gaz à l'intérieur.

13 fév. 2019
0

Le constat est fuite en nav' ou au mouillage et pas au port ?
Dans ce cas chercher AU DESSUS de la ligne de flottaison car l'entrée d'eau se fait en dynamique et pas en statique.
Ou peut être voir l'utilisation d'un appareil quelconque qu'on n'utilise jamais au port, genre membrane de pompe eau de mer sur l'évier.
M'enfin vu la couleur de l'eau je crois que le problème est ailleurs.

13 fév. 2019
0

Compte tenu de l'importance de l'entrée d'eau, je n'attendrais pas trop avant d’assigner le vendeur ...
Il sera toujours temps de trouver une solution amiable si l'origine de la fuite n'a pas de conséquences trop couteuses.

13 fév. 2019
0

@ cedric je vois pas bien a quoi ca sert de boncher les anguilles du contre moule pour savoir d ou vient la fuite ???? Ca pourrait etre valable ton truc si cetait de l eau douce et encorela c est de l eau de mer le monsieur te la dit elle se trouve entre coque et contre coque

Seule avantage de boucher certains anguilles faire sortir l eau ou c est le plusfacile de la vider
si tu reperes pas une telle entree d eau moi 15 seaux j appelle pas ca une infiltration c estque ca rentre sous le contre moule et c est sûrement grave joint de quille ou pire grave delaminage

13 fév. 2019
0

Un de mes amis , sur un Dufour 44 race , a eu un problème identique , entrée d’eau de mer en navigation . Bateau quasi neuf et très bien entretenu .
Finalement , ils se sont aperçus qu’en navigation, en souquant légèrement le pataras , le collage du pont sur la coque , au niveau de la jupe arrière , s’ouvrait et laissait passer l’eau . Ils ont tout repris à zéro en refaisant le collage + la strat de reprise des efforts et tout est rentré dans l’ordre .

13 fév. 2019
4

Bonjour,
ça fait peur.
Penser qu'une ferrure de paratas ne soit reprise que sur le pont et qui se soulève en dit long sur le sérieux de certaines constructions.
Même le pire des constructeurs amateur n'oserait un tel montage.
Pitoyable.
Jac

13 fév. 2019
0

Deja je tiens à vous remercier pour vos réponses, bravo pour votre disponibilité

@PaulK:
si c'était le cas, je devrais avoir de l'eau en nav au niveau safran , j'y ai accès par les trappes cabines arriere: je vois pas d'eau a ce niveau.

@cedric1983: j'ai deja testé en bouchant les compartiments: l'eau à l'air de s'accumuler entre les compartiments et se libère quand j'enleve les bouchons... (je constate l'eau au niveau des fonds de cabin douche avant et cabin douche arrière quand tout est bouché.) ok pour le waterlock, je suis novice encore! je vois bien la boite d'échappement, je regarderai mieux...

pour le recours: l'expert qui n'avait rien vu et le vendeur sont bien au courant, on essaye de trouver la fuite, mais ils savent que je suis a 2 doigts de passer sur une procédure..

13 fév. 2019
0

@pascal8383: oui j'ai bien les event sur ma baille a mouillage. au touché, je n'ai pas d'humidité quand j y accede en nav par trappe cabine avant..

@cezembres: si tuyau d'échappement fuyait j'aurai l'eau au niveau juppe arriere: en nav, pas d'eau sur l'arriere.

@w de l'horn: oui j'ai regardé pompe a pied par exemple, mais non. que veux tu dire par vu la couleur de l'eau ,le pbl doit etre ailleurs?

@yeswecan: oui je me donne encore une nav test puis j'assigne... d'ailleurs comment procéder? huissier?

@tahitou: je le crains... tu crois que le joint de quille peut etre en cause si l'eau ne rentre pas par les boulons de quille?

@safioran: j'y ai pensé surtout que un skipper avait tapé la juppe arriere lors d'une expertise, ça a été refait. mais pas d'eau quand je regarde en nav par cabine arriere;

13 fév. 2019
0

@Sanka,

pour le cas que j'évoque cela ruisselait gentiment autour du berceau moteur, puis ressortait au niveau du carré en cheminant par le contre moulage - c'était sur un Sun Odyssey 32i

13 fév. 201913 fév. 2019
0

A ta place je me tournerai vers l'assistance juridique de mon assurance pour leur demander conseil sur le déroulement de la procédure.
Si tu n'as pas d'assistance juridique et compte tenu de l'enjeu financier, j'irai consulter un avocat quitte à lui donner 100 ou 200 euros (pour commencer) !
Bon courage.

13 fév. 2019
2

Le bateau a un contremoulage ?
Si dans le passé , le bateau a talonné , et que seul le joint de quille a été refait , et les boulons de quille resserrés , il faut , avant tout , vérifier que le contremoule a été retiré pour restrater les fonds , en effet , après talonnage , en général les fonds vers l’arriere de la quille morflent et toute réparation n’ayant pas été faite dans les règles de l’art doit être dénoncée .
Après ce dernier constat , faudra passer par la voie juridique .

13 fév. 2019
1

Perso, j’essaierais de faire une nav au moteur uniquement, et de voir si de l’eau rentre quand même. Si non, ça permet d’éliminer certaines causes possibles.

13 fév. 2019
1

pour moi, la question est qu'est ce qui change en nav(ou mouillage) par rapport a au port: la position ou les mouvements du bateau.
Un passe coque qui est étanche au port, je vois pas pourquoi il ne serait plus.
Par contre, les efforts sur la quille ne sont plus du tout les mêmes et a chaque mouvement du bateau, ils changent.
Et la traction du gréement sur la coque aussi
Je verifierai donc la liaison quille/coque et le joint.
Si la quille bouge un peu, elle peut faire entre l'eau pas une petite fissure dans la coque.
le probleme de l'eau est toujours le même, on voit ou elle sort, mais pas ou elle rentre...

13 fév. 2019
0

Es tu sur que c'est de l'eau de mer en non de l'eau douce (réservoirs) qui serait salée par les restes de sel restant dans les fonds du aux problèmes antérieurs.
J'ai lu les posts rapidement et je n'ai rien vu concernant un siphonnage à la gite comme les toilettes par exemple.
J'ai eu le cas sur mon bateau lors d'une transat avec près de 100l d'eau rentrées par les toilettes à la gite avec la vanne oubliée ouverte et un problème sur l'anti-siphon.

Franck.

13 fév. 2019
0

@mobilis: j'ai déconnecté le tuyau d'eau douce branché sur une pompe a pied qui fuyait mais tjs pareil..
sinon toutes les vannes sont fermées habituellement.
prochaine nav je navigue réservoir fermé, pour éliminer probleme eau douce , + colorant dans reservoir.

@dica: lors expertise préachat le bateau a été posé brievement sur quille pour tester si il y avait du jeu: ça n' a pas bougé.

@nuvaman: pourquoi pas!

@safioran, oui il a un contremoulage, c'est tout le probleme.. je vois l'eau sous le contremoule sans savoir par où ca entre. apres talonnage, le bateau a subit les réparations dans les regles avec destratification semble t il.

@cezembres: je vais encore checker..

13 fév. 2019
0

Demander les factures de travaux

13 fév. 2019
0

Le tuyau d.evacuation de la pompe de cale ne siphonnerait t.il pas à la gîte ?
Dom

13 fév. 2019
0

je verrai l'eau entrer par la trappe arriere, ou compartiment moteur ou au niveau de pompe de cale..

13 fév. 2019
0

Bonjour Sanka

Une petite idée. Avec une camera endoscopique regarde dans les trous du contre-moule Afin si il y a une infiltration faire cela au port avec des copains qui secouent le bateau idée simuler les conditions extérieur afin de voir si c'est le joint de quille.

Ne pas oublier l' apéro pour les copains :-D

Bon courage

Le Moko

13 fév. 2019
0

j'ai testé la caméra endoscopique, ou plutot un ami a essayé, mais il a pas reussi a voir grand chose..

13 fév. 2019
0

S'il s'agit d'eau salée,
Checker d'urgence toute la ligne d'échappement et en particulier le silencieux, surtout s'il s'agit d'un Volvo. En effet, les deux coupelles métalliques entrée et sortie ont tendance à s'oxyder et finissent à terme par se perforer, en particulier coté sortie.
L'eau de mer de refroidissement moteur ressort par là, et ne demande qu'à circuler sous le contre moulage...
Histoire vécue sur un de mes précédents bateaux..

13 fév. 2019
0

je vais reinsister lors inspection, mais je devrai voir de l'eau autour du silencieux ou au niveau moteur.. or c'est bien un des endroits qui est sec..

15 fév. 2019
0

Sec peut-être mais la chaleur du moteur peut évaporer l'eau. Y a-t-il du sel ?

13 fév. 201913 fév. 2019
0

Comme disait ... , procéder par éliminations. En premier Faire une sortie du port à la voile par vent favorable ou tracté. Conserver la vanne d'eau de mer de refroidissement fermée et toutes vannes fermées. Naviguer, mouiller et onstater si le bateau prend l'eau.

13 fév. 2019
0

Bonjour Sanka,

J'ai l'impression que ca na pas été proposé : pour isoler la zone qui fait entrer l'eau, je te propose de boucher les anguillets du contre moule avec des pinoches. Ca aidera peut être à certifier que ca vient de l'avant ou de l'arrière.

13 fév. 2019
1

bonsoir
beaucoup de causes ( toutes ? ) possibles ont ete dites .
mais quand tu dis au mouillage , et pas au port , c'est un mouillage mouvemente ou pas : vague , vent .
l'impression que c'est uniquement quand la coque bouge me laisse penser comme a d'autre que c'est une petite fissure ou joint sous la flotaison .

salut

13 fév. 201913 fév. 2019
0

Si Jjerome, cela a été proposé, mais à mon avis ce n'est pas une bonne idée, l'eau passera sous le contre moulage.

Et l'eau c'est très vicieux dans un bateau "contre moulé" pour savoir d'où elle vient, le sopalin ce n'est pas très cher et en mettre partout, du coqueron arrière à la cabine avant (au fond des coffres) en passant par les équipets de côté et derrière le vaigrage quand c'est accessible.

Mais il faudrait bien expliquer le problème, car s'il y a de l'eau qui rentre au mouillage et pas au port...???

@ edit : il faut peut-être vérifier le serrage des boulons de quilles ???

13 fév. 2019
0

@phil ose off: ma toute 1ere idée était de faire resserer les boulons de quille, mais pensez vous que cela soit nécessaire sachant qu'avec pinoches et sopalin, j'ai constaté que l'eau vient de toute part sauf des boulon ?

effectivement l'eau vient (environ 2 seau ) au mouillage avec le roulis, et pas au port (j'ai un reliquat d'un fond de seau au port seulement apres plusieurs jours)

faire une sortie du port a la voile là où je suis me semble tehcnique... mais je vais réfléchir

13 fév. 201913 fév. 2019
0

peut être entrée d'eau au niveau des évents de la baille à mouillage. L'eau s'infiltre par les évents entre la coque et le contremoule. Voir si les évents sont bien au dessus du contre moule ou juste à la limite. Ceci expliquerait l'entrée d'eau au mouillage et en navigation.....

14 fév. 2019
0

La baille à mouillage n'est pas contre moulée...

J'ai le petit frère de Sanka, un 36 Classic, et je réfléchis...

J'ai eu des entrée d'eau par l'arrière suite à une modification de l'ancien proprio sur l'ouverture de capot de l'échelle de bain, tout con, mal fait l'étanchéité des fixations des charnières, ça rentrait par là chaque fois que le cul du bateau s'enfonçait un peu dans l'eau...

Et côté "jonction" du bas du tableau jupe arrière et coque, c'est comment, sous le gros joint blanc ?
Du sopalin a-t-il été mis là bas au fond ? un ruissellement minime n'est pas toujours visible.

Et l'eau est bien salée ? On peut avoir aussi des fuites d'eau douce sur les tuyaux qui passent dans les contre moulages...

14 fév. 2019
0

effectivement je pensais a une infiltration au niveau de la juppe arrière, sachant d'autant plus que l'arrière avec été endommagé et refait..

mais en nav je n'ai qu'un minimum ruissellement a peine visible, mais mouillant la main. ce n'est pas normal mais n'expliquant pas le seau d'eau...

14 fév. 2019
0

Cela fait quand m^me beaucoup: talonnage et maintenant un arrière endommagé.....
Je reste très dubitatif sur ces traces d’humidité au bas des boiseries. L'eau a du stagner un bon moment a hauteur confortable pour en arriver là!

14 fév. 201914 fév. 2019
0

Une infiltration d'eau de pluie, (au pied de mât ou ailleurs) pompe de cale non fonctionnelle, un hiver sans visite : et les bas de cp baignent.

14 fév. 2019
0

Un recours contre le vendeur est il encore possible ?
Quand on parle de sceaux, pas possible que l’ancien propriétaire ait pu oublier de le mentionner lors de la vente.

Ça me rappelle l’histoire d’Alderamane...

14 fév. 2019
3

Faire tourner le moteur embrayé au ponton pendant une heure où deux permettrait d’eliminer cette possibilité d’entree d’eau.

15 fév. 2019
0

excellent idée!! je vais tester et te dis!!

14 fév. 2019
1

Bonjour,
Plusieurs hypothèses ont été faites. Sauf si j’ai mal lu, les pieds de chandeliers n’ont pas été évoqués : resserrage, refaire les joints d’étanchéité.
Perso, j’ai cherché longtemps...
Bonne continuation

15 fév. 2019
0

j'y ai pensé mais je ne mets pas à chaque fois le rail de fargue sous l'eau et par contre je prends l'eau a chaque fois...
de plus je le verrai sur la paroi des cabines arrieres non?

14 fév. 2019
0

Bonjour,
Une idée (un peu saugrenue je l'admet ) :
Remplir les fonds au maxi avec de l'eau colorée.
Lever le bateau au travelift et en accord avec le grutier, faire prendre au boat 10° de gîte successivement à babord, tribord, en avant et en arrière. Rechercher un suintement coloré.
Si ça vient de la quille, ça va se voir !
Bon courage

15 fév. 2019
0

une idée de l'extrème !! je laisserai ça a un expert si conflit avec le vendeur...

15 fév. 2019
0

Colorant allimentaire

14 fév. 2019
1

@ "mais en nav je n'ai qu'un minimum ruissellement a peine visible" :reflechi:

les petits ruisseaux font les grandes rivières... ne va pas chercher plus loin.

15 fév. 2019
0

c'est vrai mais de là à faire 2-3 seau...

14 fév. 2019
0

J'ai lu tous les posts et je ne sais toujours pas si l'eau s'infiltre par l'avant, par l'arrière, par le milieu ou de partout.
Il est facile de poser un sopalin roulé barrant en avant du pied de mat et un autre en arrière idem.
On voit alors lequel se mouille.
Si aucun des deux, çà vient à coup sûr de la quille.

15 fév. 2019
0

c'est difficile à préciser car j'ai navigué avec pinoches et sopalin, l'eau ne vient pas des boulons de quille , et comme elle ne peut sortir dans les fonds elle débouche de partout en enlevant les pinoches.
le probleme du contre moule est qu'il est difficile de voir puisqu 'elle se ballade ...
elle n'a pas l'air de venir de l'avant (baille mouilllage, propulseur d'étrave) et ni de l'arriere..
reste compartiment moteur, passe coque, quille, ...

14 fév. 2019
0

Bonjour à tous,
ça me rappelle une mauvais expérience....défaut étanchéité de la coque au passage de l'axe du safran. Fuite en nav avec effort sur le safran. Rien constaté au port.
Voir détails sur le forum "westerly" -> "discuss 33"

15 fév. 2019
0

dans ce cas je verrai l'eau autour du saffran non ?

14 fév. 2019
2

Ne pas perdre de temps, vice caché et tromperie envers l’ex proprio.

Plus tu attends moins c’est possible...

Désolé pour toi, good luck

14 fév. 2019
1

Essayer de trouver la cause et négocier ensuite le cout de la réparation est plus raisonnable .... de toutes façons pas d’urgence car le délai pour agir en vice caché est de deux ans après la découverte de ce vice ....
Dom

15 fév. 2019
1

Il faut marquer le coup le plus vite possible, aujourd'hui par LRAR.

14 fév. 2019
1

@ "Ne pas perdre de temps, vice caché et tromperie envers l’ex proprio."

Yaka fokon... et prouver que ce n'est pas le nouveau propriétaire qui s'est cogné le quai en marche arrière, ou à talonner avec le safran aussi en marche arrière et qui aurait provoqué une "fissure" quelque part...

"pour le recours: l'expert qui n'avait rien vu et le vendeur sont bien au courant..."
C'est "paroles" (au pluriel) de l'ancien proprio et d'un expert contre la seule parole d'un acheteur qui ne sait pas faire la différence entre :
"Voie d'eau ou infiltration d'eau ?"

15 fév. 2019
1

@Phil ose off: difficile de faire différence entre infiltration et voie d'eau car au début tu te dis que c'est un reliquat, puis apès tu te dis j'ai du laissé un hublot ouvert, ou une vanne? puis etc... donc les choses sont pas si claires.
maintenant je sais que de manière constante je prends 2-3 seau au mouillage au roulis, et 4-5 seau en nav.

après toutes les idées je vais :
-tester a quai moteur en prise voir si l'eau arrive (fuite sur échappement entre silencieux et sortie qui passe dans contre moule?)
-naviguer avec toutes vannes fermées (y compris vanne moteur)
et réservoir fermés, et eau colorées dans cuve.

J'espère trouver la fuite et avoir un arrangement intelligent avec le vendeur.
sinon ce sera procédure, contre ma volonté. L'expert sait aussi qu'il s'est fait blousé probablement et qu'il aurait pu voir la fuite en faisant une nav un peu pousée.

15 fév. 2019
0

J'avais de l'eau qui rentrait par les chadeliers , et les nables , reservoir avant , reservoir eaux noires , étancheifié par demontage et repose au MS 3000.
J'ai decoupé le contre moule pour pomper cette eau jaunasse qui trainait sans aller au puisard. J'ai sorti un sceau. Apres rincage a l'eau douce et javel ´c est propre et sec.

Des traces noires, sur les bois , vaigrages en bois striés trahissent la source , comme au bas de tes cloisons ,
Si l'eau rentre seulement lors d'effort sur la coque , roulis et ou tanguage , peut'on éliminer une entree par le pont, passeavant, cadenes
Au mouillage la chaine tire sur le davier , en nav l'etai aussi...dans l'autre sens

15 fév. 2019
0

C'est là une situation bien désagréable qui gâche la joie d'une nouvelle acquisition! Bon courage, j’espère que tout s'arrangera au mieux.

15 fév. 2019
0

Bonjour,

Il faut prendre les choses dans l'ordre et par élimination... et éviter de tout mélanger.

Si c'est de l'eau salée pourquoi mettre du colorant dans les cuves d'eau douce ?
Si on n'est pas sûr, on commence par vider les réservoirs avant de partir naviguer et on coupe la pompe de pression.

"maintenant je sais que de manière constante je prends 2-3 seau au mouillage au roulis, et 4-5 seau en nav."

Des seaux de 15 litres ? ça fait quand même beaucoup, et ça devrait se voir arriver ! Bien que ? une "infiltration" de 1 centilitre à la seconde (il en faut 2 pour un pastis...), ça fait 36 litres à l'heure !

Côté "justice", le "vendeur" (ancien propriétaire) reconnait-il les faits ? Et si l'acte de vente mentionne un truc du genre "bateau en bon état suite à expertise de...", l'expert a du soucis à se faire.

15 fév. 2019
0

J’ai eu deux fuites difficiles à trouver rien au port; toujours en navigation un peu musclée par intermittence
La premiere par le haut du tube de jaumiere sous pression de la vague de poupe par bon vent; l’eau faisait de petits jets et allait s’accumumer dans le puisard
La deuxième par les évacuations du cockpit et de la pompe de cale même chose, uniquement à la gîte ou avec du clapot un collier de durite mal serré à proximité du passé coque qui laissait passer un peu d’eau

Démonte et vérifie toutes les arrivées et évacuation et les passes coque il suffit d’un collier mal serré ; cela éliminera une partie du problème

15 fév. 201915 fév. 2019
0

Je vous trouve bien dur avec vos vice caché etc ...

hormis un défaut sur la fixation de quille / fond - chose que j'exclue - le bateau ayant expertisé - un expert ne serait pas passé a côté.

la cause doit être un ou des micro bordels plus lié a de l'entretien qu'autre chose.

une fuite à la jonction coque / pont au niveau du tableau arrière est un grand classique.

une fuite que j'avais mis du temps a trouver

une crépine posé sur un passe coque de pompe a eau de mer dans la cuisine.
La crépine fixée à la vis parker.
vis traversant la coque, mais pas visible de l'intérieur (sous le contre moule) - et non étanché correctement.

on parle de 15 seaux sur 5 jours
15 seaux en 120 h
moins d'1 litre / heure
c'est un micro pipi de chat qui une fois trouvé sera réglé par un collier resserré, ou une cartouche de sika, ou un bout de tuyau remplacé.

Ne pas oublier que la fuite peut être aussi présente au port, mais en l'absence de roulis rester cantonné dans un recoin du contre moulage.

Avant d'envisager de sortir le bateau je ferais au port les tests suivants

1° charger à bloc l'arrière du bateau pour immerger le tableau AR
2° charger à bloc sur un bord afin de faire giter - puis idem sur l'autre.
3° faire tourner le moteur

Tu vas bien voir si l'une de ces manips fait rentrer de l'eau.

15 fév. 2019
1

Salut,
SI ça peut aider, j'ai eu aussi des fuites "pénibles" à trouver. Le coup du sopalin n'a pas marché, pas contre du "bleu" de chantier, la poudre qui sert à marquer les murs avec une ficelle qu'on claque au mur ça marchait bien. Il faut pulvériser cette poudre en périphérie des zones à surveiller. Je l'avais fait en pulvérisant avec une poire à lavement (ou poire vaginale, désolé de la connotation, mais on peut l'appeler comme ça). J'ai eu des fuites provenant du scellement du tube d'étambot, donc autour et dans le massif d'étambot, et rien à voir avec le presse étoupe de l'arbre ni la coque et des fuites pont/coque, toujours en navigation ou au mouillage, jamais à quai. Des micro fuites qui finissent par rentrer via le contre moulage pour aller vers le puit de quille et la crépine de pompe, et curieusement, eau salée et toujours jaunâtre...

21 fév. 2019
0

merci pour vos aide précieuses...
curieusement mon bateau à couple avec un voilier au port a prit l'eau ... (alors qu'il ne prend pas l'eau a sa place avec pendille avant)..

en Nav: rebelotte: prend l'eau aussi. les passes coques ne fuient pas; la jonction coque/ juppe n'a pas l'air en cause car pas d'eau dans compartiment arriere .

mais du coup je me demande si l'eau ne viendrait pas au niveau du safran, car si elle ne vient pas au port avec pendille , peut etre que la pendille tire l'avant du bateau vers l'eau et souleve au niveau du safran ce qui expliquerai que je ne prenne pas l'eau a quai?

comment vérifier cela? l'eau irait dans contre moule directement sans couler dans compartiment arriere?

merci!

21 fév. 2019
0

Sur le miens, à l'arrière il n'y a plus de contremoule. Ca devrait se voir, mais l'idée n'est pas mauvaise. Essaie de mettre du colorant alimentaire ou bien du bleu (comme indiqué plus haut)

21 fév. 2019
0

Y a t-il un presse-étoupe sur la mèche de safran ?

21 fév. 2019
0

C'est possible que l'ancien proprio ait talonné avec le safran également.
Il faudrait savoir si le bateau a talonné sur du sable ou de la roche et si le safran descend aussi bas que la quille.

22 fév. 2019
0

Il arrive un moment où on va commencer à se répéter... :litjournal:

02 mar. 2019
0

Sanaa, du nouveau ?

02 mar. 2019
0

quelle clé pour les boulons de quille?
quel couple de serrage aussi en Nm

20 avr. 2019
1

Bonjour,
Je suis propriétaire d'un dufour 38 acheté d'occasion et j'ai eu un problème apparemment identique que j'ai pu régler et qui n'est jamais réapparu. Lors de l'achat, le bateau était sec mais on pouvait voir quelques traces jaunâtres et des cristaux de sel en quantité assez remarquable. Après achat lors du convoyage du bateau, je me suis rapidement aperçu qu'en navigation, le bateau faisait de l'eau de manière significative, soit environ un seau ou deux par 24 heures au allures de remontée au vent et rien aux allures portantes ou au moteur. A l'arrêt, il n'a jamais fait d'eau. Comme vous j'ai beaucoup cherché sans trouver. Finalement, comme le plomb de la quille comportait une petite trace, j'ai décidé un contrôle du serrage de la quille bien qu'apparemment tout était bloqué et aucune fuite n'était visible après assèchement des fonds.
Le bateau correctement calé, après avoir déposé la banquette centrale et le plancher, j'ai déposé les contre écrous (2 clefs de 32). J'ai alors constaté que je pouvais resserrer quelques uns des écrous entre un quart et un huitième de tour (j'ai utilisé un douille longue de 32 et une rallonge d'environ 80 centimètres). J'ai fait un relevé de ce serrage. J'ai également "refait" superficiellement le joint de quille qui présentait quelques altérations (décollements ponctuels). Tout a été réglé et depuis 2008, date de cette intervention, le bateau a fait plus de 25000 milles et je n'ai plus jamais eu de problème d'entrée d'eau. Dans votre cas, l'ancien propriétaire vous a informé d'un talonnage réparé. Je pense qu'il faut en premier lieu contrôler le serrage de la quille fait à l'occasion de cette réparation. Il ne faut pas grand chose en effet pour qu'une fuite se déclare en navigation au près par exemple ou par mer agitée.

20 avr. 2019
0

bonjour
j'ai eu la même expérience que MNO3329 sur mon dufour 36 classic de 2001. après des navigations au près serré venté (force 5 à 6), je retrouvais un peu d'eau salée (25cl pour une navigation d'une demi-journée). Mon bateau est une première main, quille plomb, et je n'ai jamais talonné. J'avais déjà resserré les écrous de quille en 2006 après 6 000 miles et c'est 10 ans plus tard avec 26 000 miles que le phénomène de fuite s'est produit. J'ai resserré les écrous à 18m/kg et les 11 écrous ont tourné entre 30 et 40°. A la suite de cette opération je n'ai plus eu d'entrées d'eau. J'en déduis qu'il est prudent, tout du moins avec une quille plomb, de vérifier le serrage tous les 5 ou 6 ans.

21 avr. 2019
0

Je pense que le problème pourrait très bien arriver aussi avec une quille en fonte car dans une quille en plomb les goujons sont engagés dans une armature en acier car le plomb est trop malléable et il y aurait risque de carottage autour des goujons avec risque de perdre la quille, comme c'est arrivé au constructeur de bateaux Frans Maas il n'y a pas si longtemps lors d'une régate en Mer du Nord.

20 avr. 2019
0

Ben moi aussi j'ai cherché pendant un moment l'été dernier jusqu'à ce que ça s'aggrave et là à force de pomper et de réfléchir le soir j'ai fini par trouver c'était le tuyau d'échappement craquelé juste à la sortie et dessous. Comme le contremoulage n'est pas étanche à l'arrière l'eau de mer passait entre la coque et le contremoulage ça revenait dans la gatte sous le moteur et bien sûr dans les fonds.
C'est un sacré piège à cons et je suis tombé dessus.

20 avr. 2019
0

sur le mien, j'ai eu de l'eau jaune salée dans les fonds.
c'était une fuite sur la pompe macératrice des eaux noires et j'ai mis du temps à diagnostiquer le problème à cause du contre moulage

21 avr. 2019
0

Si l’eau ne rentre quand navigation voir au mouillage
L’ infiltration peut provenir de la liaison jupe coque.
En navigation ,la jupe se trouvegenéralement sous l’eau et le jonc de protection n’est pas là pour assurer l’étanchÉité.
Un choc jupe /quai à pu décoller la liaison jupe coque qui est assurée par collage
Ne pas hésiter à enlever le jonc de protection pour vérification

21 avr. 2019
0

Désolé pour ta mésaventure Sanka77 mais... quel suspense?

Je crois que tout a été évoqué alors as tu trouvé?

27 avr. 2019
1

Tout d'abord merci à tous pour vos messages d'aide !! 81 messages, je vois que ce club fonctionne bien!!

oui j'ai trouvé... enfin!!!
fissure à la jonction tunnel du propulseur d'étrave/coque coté babord... ! non visible à l'oeil nu, mais en pressant de l'eau coulait après avoir mis le bateau au sec...
la fissure devait jouer à la gite et faire entrer de l'eau.
j'ai quand même changé les passes coques qui étaient douteux.

normalement tout est bon!!!!! :)
je vais enfin pouvoir naviguer sereinement!
merci encore et bonne journée !

27 avr. 2019
0

très important le retour et donc merci pour l'info .

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Piégeage des gouttes

Après la pluie...

  • 4.5 (91)

Piégeage des gouttes

mars 2021