Du transport personnel au transport professionnel. Et calage bateau à terre.

Bonjour à tous,
Depuis longtemps je transporte régulièrement des bateaux souvent lourds (Dufour Duo, le dernier) et j'interviens souvent sur ce sujet. C'est toujours du boulot, mais je le faisais. Là, je viens de récupérer un Superserpentaire, plan Veys, (signalé par Adonnante dans bonnes affaires, que je remercie) de 2,75 m de large. Donc convoi exceptionnel, et pas de remorque disponible rapidement.
Pour la première fois donc, recours à un professionnel. Par chance, j'en ai un basé à quelques km de chez moi, Tec 33. Je fais un retour sur la différence avec ce que je fais d'habitude.
1 : Matériel : C'est là la plus grosse différence. Véhicule tracteur impressionnant, un gros Dodge de 400 cv avec un V8, remorque de PTAC 3500 kg Bendesrup et évidement agrément convoi exceptionnel et signalètique adequat. Moi, c'était un vieux Master de 95 cv et une Meccanorem de 2500 kg. Les deux font le boulot, mais si les conditions sont difficiles, on comprend la différence. En plus, je suis toujours un peu inquiet quand c'est lourd, je m'arrête au bout de 5 km, je vérifie tout à nouveau. Ceci dit j'ai tracté sur Lorient Bordeaux sans gros problème.
2 : Compétence : Je me débrouille en général bien, je connais le bateau, j'ai le temps. Ca m'interessait de voir comment un pro adapte sa remorque au bateau. Je le vois bien regarder tout, me demander de lui indiquer les cloisons (normal..), vérifier en tapant un peu partout et regler sa remorque. Lors du grutage, mise en place du premier coup, mais à nouveau vérification si pas d'enfoncement. Il est vrai qu'un CP epoxy est plus rigide qu'un polyester standard.
3 : Après, c'est du classique, arrivée au lieu de dépose. Bonne précision de la mise en place, normal, mais c'est assez exigu. On commence à mettre en place le dispositif pour décharger. Sur l'arriere, j'ai mis en place à près d'un gros mètre de l'arriere un support bois très costaud calé au bon angle (la photo le montre mal). Sur l'avant un portique maison permet avec un palan de lever le bateau. Problème, le palan se bloque en pleine montée ! Sympa le pro me propose d'aller en chercher un à son atelier, et on a pu finir le déchargement. Voir photo.
Que conclure ? D'abord, je n'avais pas le choix. Ensuite, sur un bateau qu'on ne connait pas, les réglages de remorque, la première utilisation, tout ça est évité. En face, il y a le coût, mais le bateau ne m'ayant rien couté, ca passe. Si je compte le temps passé, il est arrivé sur zone à 14 h 30 (très précis sur l'heure annoncé) ce qui veut dire qu'il est parti de son entrepot vers 13 h, il y a 85 km, dont le final sur des routes encombrées (Gujan Mestras pour ceux qui connaissent). Fin du dechargement 18 h 30. Donc au total, environ 5 à 6 heures et 170 km. Prix 330 € TTC avec une réduction dû au fait qu'il est à coté de chez moi. Ca me semble très correct. Je ne connais pas ses prix pour d'autres opérations, mais le devis m'a été remis rapidement. Bien sûr, c'est plutôt adapté pour moi à une opération non régulière, mais c'etait un bon choix. J'en suis très satisfait.
Je profite de ce message pour une question sur mon calage actuel. j'ai pour le moment 2 supports un 1 m de l'arrière, l'autre 1 m de devant. J'ai prévu de renforcer tout ça. Bien sûr un calage latéral au maitre beau, mais probablement aussi au milieu. Un avis sur la necessité de renforcer ?

L'équipage
23 mar. 2021

    Votre réponse

    Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

    Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

    Mais éviter de …

    • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
    • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
    • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

    Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

    lever  du  soleil  à la  Cala  Mongo Costa  Brava

    Après la pluie...

    • 4.5 (0)

    lever du soleil à la Cala Mongo Costa Brava

    mars 2021