Du haut du mât

A l'heure de certaines interrogations, en voici une qui nécessite l'avis des experts.
Le problème à résoudre est simple:
Un voilier navigue dans l'hémisphère Nord au cap 360°. Sa vitesse est de 5 noeuds sous moteur et la mer est d'huile. Le capitaine en a profité pour monter dans le mât pour réparer le feu de mouillage. Arrivé en haut du mât qui mesure 12 mètres, le capitaine laisse malcontreusement tomber l'écrou de fixation du feu, devant le mât sans vitesse initiale.

Question: où devrait tomber l'écrou sur le pont ?
devant le mât ? à gauche du mât ? à droite du mât ? derrière le mât ?

Nota: On supposera que la resistance de l'air est négligeable et que la latitude du navire est de 47 ° N pour la force de Coriolis.

L'équipage
02 déc. 2008
02 déc. 2008
0

le bateau
navigant à 5 nd, l'ecrou a forcement une vitesse initiale horizontale de 5 nd :reflechi:

02 déc. 2008
1

Le plus probable
c'est pile sur le crane de l'équipier qui l'a hissé, de la même manière qu'une tartine tombe toujours coté miel !

A l'aise de négliger la résistance de l'air alors qu'elle est bien supérieur à la force dite de Coriolis !

03 déc. 2008
1

mauvais côté.
Certains scientifiques prétendent même que si la tartine ne tombe pas du côté beurre, c'est qu'elle est beurrée du mauvais côté !

03 déc. 2008
0

Je suis plus gourmand
la mienne était recouverte de miel !

03 déc. 2008
0

Hors sujet scientifique
C'est d'ailleurs ainsi qu'un génial génie a découvert le mouvement perpétuel : il suffit d'attacher une tartine beurrée sur le dos d'un chat puis de lâcher le tout d'une hauteur quelconque. Un chat retombe toujours sur ses pattes, une tartine beurrée tombe toujours du côté du beurre ...

05 mar. 2021
02 déc. 2008
0

Je ne sais pas pour la loi de Cariolis
mais d'après la loi de Murphy, dans la mer, alors que c'était ton dernier écrou.

02 déc. 2008
-1

ben alors
je dirai devant le mat

02 déc. 2008
0

remarque
vaut mieux que se soit l'ecrou qui tombe, que le cap'taine...

02 déc. 2008
0

a droite du mat
pendant que l'ecrou tombe, le bateau se déplace vers l'ouest (à babord s'il va au nord)

02 déc. 2008
0

impossible
impossible de répondre a cette question,plusieurs réponses possible(ca dépend aussi si e capitaine est droitier ou gaucher)ça peut tout changer.
ps regarde mon avatar(l'oeil vif , le regard évéillé= :-D

03 déc. 2008
0

non
l'écrou au départ se déplace aussi vers l'ouest

03 déc. 2008
0

Pourquoi vers l'ouest ?
Si c'est à cause de la rotation de la terre, elle tourne vers l'EST ainsi que tout ce qu'elle entraine avec elle !

Si le soleil va en apparence vers l'Ouest, c'est bien que la terre tourne dans le sens opposé .

AMHA

03 déc. 2008
0

M...de
20100LR pas ponton2

03 déc. 2008
0

vers l'est bien sûr
c'est ponton2 qui m'a perturbé...

02 déc. 2008
0

plusieurs choses...
...

Déjà, cap au 360, je n'y arrive jamais, c'est soit 359° soit O°, soit 1°

Ensuite, comme son nom l'indique, j'attends d'être au mouillage pour réparer le feu du même métal.

Et pour finir, par 47° N, c'est très rare d'avoir une mer d'huile, pas de vent, pas de courant...

De toutes façons l'écrou passera à l'eau car il rebondira sur le pont, alors que ce soit devant ou derrière...

;-)

02 déc. 2008
0

Oui, il devrait
tomber sur le pont. Mais il tombe à l'eau, sans question. Plouff. C'est pour ça qu'il faut du scotch à bord.

02 déc. 2008
0

Dans notre monde moderne
ce sont les écrous qui tombent...
A la source, c'était seulement un caillou..mais le résultat est le même et la bordée d'injures bienvenue :whaou:

Le lien pr la source: www.hisse-et-oh.com[...]cle.php
;-)

03 déc. 2008
0

tout est relatif........................
non??????? moi je dis pied de mat puis à la mer........ :-|

03 déc. 2008
0

Voui,mais c'est plus compliqué que çà....
...Ce put$$µ d'écrou échappe.Le skip jure comme un charetier et se penche pour voir ou tombe le bazard.
Ce faisant,il décroche la clé de 8 de la ceinture,qui tombe aussi.
Celle-là,il la voit clairement tomber sur le roof et sauter à l'eau....

Du coup,c'est l'équipier qui rale,parce qu'il va devoir renvoyer son gros skip dans les hauts!
Pas simple,non..

03 déc. 2008
0

Du haut du mat
Bonjour,

Selon la loi de Murphie il tombera à la mer, toute blague a part, l'écrou tombera à la verticale de son point de départ, la vitesse du bateau et le cap du bateau non rien à voir.
AMHA.
Cordialement.

03 déc. 2008
0

Bah...
Vu tes hypothèses, l'écrou tombera pile à la verticale du point ou le capitaine l'a laché :)

Donc si le capitaine a pensé à mettre un seau au pied du mat pour le récupérer, il pourra le remonter facilement en tirant sur la drisse qu'il aura préalablement attachée au seau.

03 déc. 2008
0

Eh oui !
Comme l'ont dit Macaba et un certain Albert E., tout est relatif...

Mais au 1er rebond, parfois au 2e, plouf !

03 déc. 2008
0

ça se fait tout les jours ça ????
en mer se ballader en haut d'un mat pour un feu ???

03 déc. 2008
0

et si
arrivé en haut du mat,il a oublié le boulon en bas hein ???? :mdr:

03 déc. 2008
0

c'est sur
que si ca m'arrive ,l'ecrou va tomber pile poil à coté du sceau et rouler tout doucement avant de tomber à l'eau ..plouf en bas ..mrd.. en haut

03 déc. 2008
0

au pied
du mat
la vitesse de l zcrou pris au moment du lacher se perpetue jusqu au sol
je crois dinstein l a mùieux explique

03 déc. 2008
0

Pas exactement...
Dans ce genre de problème amusant, on ne tient pas compte de la résistance de l'air. La parabole parfaite vient du fait que la vitesse horizontale est constante et la vitesse verticale uniformément accélérée (at²/2)

Imaginons une résistance de l'air très grande, justement, c'est alors que l'objet tomberait verticalement. Si d'un bateau en route, on laisse tomber un objet dans l'eau (résistance très grande), malgré sa vitesse initiale horizontale, il va couler verticalement car celle-ci va tomber à zéro presque insantanément.

Quant au boulon qui tombe, il va tomber suivant une parabole légèrement "tordue" par rapport à l'espace puisque le centre de gravité de la terre ne se trouve pas sur une perpendiculaire à un plan tangent à la surface de celle-ci puisqu'elle est aplatie.(la terre)La c'est Coriolis qui s'en mêle.

J'espère que tout le monde comprend que ceci est infinitésimal et non mesurable...

03 déc. 2008
0

clitoris
qu'es-ce qu'il à voir la dedans
je savais pas qu'il avait de la force ..... :-D

04 déc. 2008
0

justement, cornichon
c'est parce qu'on est là pour se marrer qu'on tient compte des données négligeables et non des réelles :-)

Ce ne serait pas drôle si on prenait le problème sérieusement...

(d'ailleurs, j'espère que tu as compris que je ne prenais pas le paramètre Coriolis au sérieux...)

03 déc. 2008
0

au pied
il a dit si ca passe!!

03 déc. 2008
0

Ben non
L'écrou ne tombe pas verticalement. Il décrit en théorie une parabole par rapport à un point fixe à la surface de la mer, combinaison de sa vitesse horizontale instantanée (vitesse du bateau) et de la gravité.
Sa vitesse horizontale diminuant progressivement à cause des frottements de l'air, il va décrire une parabole (cours de 1ère ou de terminale, je ne me souviens plus bien...).

Je doute que ceci soit visible à l'oeil nu, la vitesse du bateau étant trop faible et la hauteur de la chute pas assez importante.

Ceci sera par contre bien visible pour un paquet lancé depuis un avion (lancers de colis humanitaires paer exemple).

RV

03 déc. 2008
0

Tout à fait, je me suis mal expliqué
Un objet lancé horizontalement et soumis à l'attraction terrestre décrira une parabole parfaite dans le vide.

Le meilleur exemple en est le satellite.

A cause du frottement avec l'air, sa vitesse intiale va progressivement décroître et il parcourera une parabole déformée.

Quant à Coriolis, il n'a aucune influence notable.

RV

03 déc. 2008
0

C'est bien pour cela
que ça me fait marrer de négliger la résistance de l'air et de tenir compte de Coriolis, les valeurs ne sont pas du même ordre de grandeur.

On néglige la plus importante, et on tien compte d'une force infinitésimale, du moins pour le cas présenté !

Dyptères attention à vos derrières .

03 déc. 2008
0

Oh si
une force d'attraction ! :-D

03 déc. 2008
0

ça tombe bien
la tartine beurrée tombe toujours sur le beurre .
un chat retombe toujours sur ses pattes .
que ce passe t-il si on attache la tartine sur le dos du chat ??????
alain&lt°)))))

03 déc. 2008
0

il rebondira
aussi sur le pont, pour finir a l'eau
:-D :-D :-D

03 déc. 2008
0

he
:-) :-) :-)
c est pareil avec un boulon?

03 déc. 2008
0

recto verso
la tartine beurrée tombe toujours sur le beurre parce qu'elle a été beurrée du mauvais coté !

03 déc. 2008
0

allez pour finir qui c'est qui
a trouvé le boulon ??? hein ?????

y a le gars qui est toujour en haut du mat hein !!!!!!! :-D :-D

03 déc. 2008
0

Recto-verso
Si tu beurres des deux côtés tu ne lui laisses aucune chance de faire mentir l'adage ! ;-)

03 déc. 2008
0

C'est ainsi que Saint Louis....
aurait pu découvrir bien avant Newton la loi de la gravitation universelle.
Selon la tradition, Saint Louis rendait la justice sous un chêne. Cela c'est de la basse propagande royalo-religieuse! En fait, il faisait la sieste.
C'est pour cela que ce saint roi est le saint patron des glandeurs.
Adoncques (çà, c'est pour la réalité historique), il lui arrivait de prendre un gland sur la figure. Il eut donc pu en tirer quelque déduction quant à l'attraction terrestre, mais....

Le gland étant léger et la face de Louis plutôt dure, burinée qu'elle était par le soleil des croisades, l'inconvénient pour lui était faible et ne déclenchait pas de tempête sous son crâne.

Par contre, Newton faisait la sieste sous un pommier et alors, une pomme qui vous tombe sur la figure, cela fait réfléchir.

Après quelques kilos de ce fruit délicat sur la figure(à propos, avez vous jamais mangé de la bénédictin aux saveurs délicates? Certainement non car elle n'est guère vendue dans le commerce. Elle fut en fait créée par les moines bénédictins de l'abbaye de Jumièges, OGM avant l'heure et on la trouve chez les arboriculteurs voisins, un microclimat local of course étant particulièrement favorable à l'obtention de fruits excellents)... Cette parenthèse bénédictine (alors là, il faut vous signaler la Bénédictine, liqueur fabriquée à Fécamp dans un faux monastère...) étant enfin refermée, la chute répétée de pommes sur le nez de Newton le fit réfléchir à la raison pour laquelle les pommes tombaient ainsi.
Après un certain tumulte neuronal, il en vint à la conclusion que la grosse boule attirait le petite, conclusion qui révolutionna la physique et ce que l'on ne nommait pas encore l'astrophysique...

Mais je constate que mes vieux neurones vagabonds échappent à mon contrôle et me font vous narrer un épisode historico scientifique dont vous vous foutez royalement, manants héossiens et je me retire donc sous mon chêne.

03 déc. 2008
0

perso
si je suis en haut du mat ....ben l'écrou tombe à l'eau vu la gite, avec mon poids dans les hauts :-D :-D :-D

03 déc. 2008
0

Et lors
de la levée d'écou est-ce que Clitoris fait tourner ce que vous pensez dans sens sur un hémisphère et dans l'autre sens sur l'autre hémisphère ? ;-)

03 déc. 2008
0

meme pas gaie
tu lache l'ecrou en tombant????? :-(

03 déc. 2008
0

C'était
pour faire remonter le schmilblick.

04 déc. 2008
0

On l'a échappé belle et
le monde ne serait pas ce qu'il est si Newton avait vécu sous les Tropiques et avait fait une sieste sous un cocotier.

Avec une belle noix sur la tête, il aurait au mieux fini à l'hôpital avec qques neurones en moins, au pire il serait passé ad patres.

Donc, pas de loi et tte l'astrophysique par terre.

RV

03 déc. 2008
0

qu'est ce qu'on gagne??
?

03 déc. 2008
0

Tout ce qui tombe du mat
finit dans l'eau! Mais toute régle ayant son exception une seule chose qui tombe du mat atterit toujours sur le bateau: le guano!!!!!

:litjournal:

03 déc. 2008
0

Il tombera du mât....
...avec un bruit mat , et faute de vent il tombera devant ...
:alavotre:

ou sur l'antenne du radar ..... qui ne l'aura pas vu venir

03 déc. 2008
0

C'est pour savoir ou il est,
ton boulon ?
toujours pas trouve ?

03 déc. 200816 juin 2020
0

Le boulon
je l'ai gobé, viens le chercher si tu l'oses !

03 déc. 2008
0

aussi !
quand on est maladroit !!!

04 déc. 200816 juin 2020
0

En tous cas moi...
...si c'est une croquette qui tombe du mât , je la rattrape ...pour le moment ,là ,j'attends...

le chat....

Et c'est pas ce Coriolis qui va me la piquer !!

et d'ailleurs Coriolis .... c'est un drôle nom pour un chat !

04 déc. 2008
0

CaptainPips
alors ,retrouvé ce boulon??

04 déc. 2008
0

la théorie, c'est bien,
mais rien ne vaut l'expérimentation; je propose donc que lors de toute sortie, le skipper de chaque bateau monte au mat avec une poignée de boulons, que l'équipier note scrupuleusement le point de chute; dans quelques mois,nous pourrons disposer de statistiques fiables, et donner une réponse concrète à notre ami Pips.

04 déc. 2008
0

l'expérience rigoureuse
voudrait qu'elle se passe sur le 47ème parallèle. Risque d'embouteillage !

Enfin, bon, il est long le 47ème parallèle, d'accord.

04 déc. 2008
0

aaarrrgghh!!!!!

expérience rigoureuse , mais bon sang ...47 nord et cap au 360 . , à 5nds on va pas y rester longtemps sur le 47ème précisément , donc faut-il lâcher l'écrou à ce moment précis , ou doit-on le lâcher de façon à ce qu'il tombe précisément à ce moment là sur le pont , ou encore doit-il être à la moitié de sa chute en passant précisément par ce point ?
:reflechi: cela change tout

Je trouve en fait que l'énoncé manque de précision ...oui , je vais prendre mes gouttes :doc:

0

en trouver un autre
le vrai problème c est d en a voir un autre
tout ce qui tombe sur le pont a une fâcheuse tendance a aller a la mer
le reste n est que théorie
bonne pêche
misha
:-)

04 déc. 2008
0

les barres de flèche, et autres guignols
est-ce que je fais abstraction du fait que l'écrou peut rebondir sur ces organeaux prohéminents (du moins vu du haut du mat), ou est-ce que je dois calculer la probabilité pour que ton écrou vienne les heurter ? Pour cela il me faudrait un élément complémentaire : quel est la qualité de l'inox ? A moins que ce ne soit du bronze ?

Pour les ceusses qui cherchent toujours à détourner les fils loin du sérieux tant attendu par l'essentiel de la populatio HeOlienne : le guignol sus indiqué N'EST PAS celui que l'on trouve dans le tiroir après avoir glissé en chatouillant coriolis. Non, non, non.

04 déc. 2008
0

Je croyais
que dans ce tiroir là c'était polichinelle (celui qui travaillera à la DGSE quand il sera grand ).

On a jamais vu Polichinelle faire le Guignol (pas eu l'info) en tête de mât pour déboulonner feu Deroute.

04 déc. 2008
0

zavez meme pas lu l'énoncé
c'est pas un boulon qu'est tombé mais un écrou. Jamais vu d'écrou pour fixer un feu. Il est sûr que ça vient pas de la girouette?

04 déc. 2008
0

Oui mais si le feu est fixé sur une patte ou une équerre...
Il y aura bien un écrou en dessous.

Toujours la réponse du cancre du fond de la classe qui discute de l'énoncé du problème parce qu'il ne sait pas le résoudre. Hou!

04 déc. 2008
0

Mais il ergote en plus....
D'abord, quel règlement maritime empêche de fixer un feu sur une patte ou une équerre. Je relis attentivement la division 240, le RIPAM et le Bonnefous Paris, rien sur le sujet. Donc mon hypothèse reste plausible.
Ensuite, dans ce cas, le boulon est enfilé par le dessus, voire par l'intérieur du feu et l'écrou est en dessous de la patte donc il risque fort de tomber avant le boulon.

Il serait peut être intéressant d'ajouter une inconnue au problème : le skipper essayant de rattraper le boulon tombe également. Qui arrive le premier en bas? Le skipper tombe-t-il sur le boulon ou le boulon sur le skipper.

Cela ouvre des perspectives métaphysiques extraordinaires et nouvelles en astrophysique qui pourraient à mieux comprendre l'orbite de Fomalhaut 2, première planète hors de notre système solaire récemment photographiée par Hubble. L'étonnant est que, parait-il, cette planète était déjà connue des astronomes persans de l'antiquité. Alors, cher ami, vos supputations et affirmations péremptoires sur la boulonnerie nautique deviennent absolument dérisoires face à une telle découverte.

05 déc. 2008
0

Oui mais...
si le skipper est en pied de mât, le problème posé au départ n'existe plus.
Dans ce cas, le feu en panne entête de mât le restera et le bateau se retrouve en infraction pour défaut de feu de navigation. Alors tu vois, cela peut éventuellement faire passer par la case ponton, je parle des vrais pontons anglais où croupissaient les marin prisonniers...

04 déc. 2008
0

Non môssieur
si le feu avait été fixé sur une patte (et pourquoi l'aurait il été d'ailleurs, c'est pas dit dans l'énoncé) je vois pas pourquoi l'écrou aurait été dessous. Parceque sinon pour le déposer il aurait d'abord fallu enlever le boulon et que ce serait plutôt alors ce boulon (que le skiper aurait négligemment glissé entre ses lèvres) qui serait tombé lorsquíl s'est coincé les doigts en faisant déraper la clé (qui d'ailleurs est tombée elle aussi comme l'a fort justement fait remarquer un intervenant).
Je pense donc que l'écrou ne vient pas du feu de mouillage et qu'il faut chercher ailleurs.
CQFD

05 déc. 2008
0

"Sur une patte ou une équerre."
Est-ce le feu ou le skipper qui était sur une patte ? Avait-il (le skipper) la patte en équerre au moment de la chute de l'écrou ?

Pourquoi une équerre ? Pour vérifier la perpendicularité du mât au pont ? Pour effectuer cette vérification, il me semble préférable de se trouver EN PIED de mât, ce qui évite de laisser tomber plein d'écrous qui de toutes façons ne servent à rien.

05 déc. 2008
0

La solution
Pour éviter le rebondissement de l'écrou vers les abysses :

Placer le chat avec la tartine sur le dos au pied du mât.

L'écrou va se planter dans le beurre. Il n'y a plus qu'à placer le chat dans la deuxième chaise de gabier et de le hisser jusqu'au skipper pour qu'il récupère l'écrou.

Précaution : le skipper ne doit pas dire "oh, le gentil minou" au chat, s'il (le skipper) tient le boulon entre les dents car celui-ci (le boulon) rejoindra alors le pont, puis la mer puisque le chat ne sera plus là pour le rattraper.

05 déc. 2008
0

Humm....
...Il est évident que ce fil est immensément technique.
Sinon,l'équipage l'aurait trappé en taverne vite fait.:reflechi:

Bon,je vais lancer un fil en taverne sur les avocats.

05 déc. 2008
0

Les avocats
Farcis à la salade de crevettes grises, c'est excellent !

05 déc. 2008
0

Pierre.
..Je m'a gouré en postant.Le fil est en Tech... :-(

Tu veux bien aller écrire ta recette?

Pardon aux boulons,la gravité tout çà.

05 déc. 200816 juin 2020
0

Hautement préférable
la levé d'écrou à leur chute, foi de bagnard !

05 déc. 2008
0

le chat
Je l'ai le chat, c'est une chatte en fait.
www.panoramio.com[...]1511574
jp :-D :-D :-D

05 déc. 2008
0

le chat
cherche la tartine de beurre pour récuperer l'écrou?

05 déc. 2008
0

Mais où est passé CaptainPips ?
Ca s'arrange pas, on a à présent a perdu l'écrou (et non le boulon que certains dissipés s'obstinent encore à chercher) et le pitaine. Y crie même plus.
En contrepartie, on a récupéré un chat.
C'est bon signe, on avance.
Quand je bricolais sous l'oeil attentif(et parfois la patte) de ma chatte et qu'un petit objet m'échappait, je n'avais qu'à la suivre pour le récupérer sans trop de peine.

05 déc. 2008
0

Faites l'expérience :
Lâchez des écrous du haut du mat. Immanquablement les écrous vont tomber pile là où, auparavant, il n'y avait aucun éclat de gelcoat.

Etonnant, non ?

05 déc. 2008
0

chat et avocat aux crevettes
je crois que le chat va avoir mieux à faire qu'à courir après l'écrou.

05 déc. 2008
0

ben dis donc
viens de lire sur mon forum flamand qu'un avion touriste volant trop bas a volé dans un mat d'un voilier et le mat est tombé
qq part en floride...

ça doit en faire des écrous :lavache:

25 déc. 2008
0

Coriolis: la force qui n'existait pas
Voilà un sujet qui fait débat, entre la tartine beurrée et la loi de Murphy. Malheureusement en lisant vos réponses la solution n'est toujours pas trouvée.

25 déc. 2008
0

le plus drole
c'est que se soit cornichon qui ai confondu coriolis et clitoris...

parce que j'ai eu une copine qui avait le clitoris comme un cornichon !!!!!

non non, pas la taille , le gout :jelaferme:

25 déc. 2008
0

cornichon
gros ou aigre comme un cornichon?
:mdr:

25 déc. 2008
0

Une tante, hative :
Le bateau avance avec une vitesse constante.

La faible vitesse et la hauteur raisonnable du mât fait que la rotondité de la terre est en fait négligeable.

L'écrou qui est en haut du mat se déplace donc à la même vitesse constante que le bateau.

Si on observe, vu du dessus, la scène, on peut définir deux axes :
- un axe perpendiculaire au déplacement du bateau,
- un axe parallèle au déplacement du bateau.

Le navire ayant le bon goût de se déplacer cap au nord, on va pouvoir dire que la terre (enfin : la mer, mais là la mer c'est la terre, même si c'est la mer :reflechi: )que la terre, donc est fixe selon cet axe par rapport à l'univers et qu'elle est mobile selon l'autre axe, perpendiculaire, toujours par rapport à l'univers.

Dans cette configuration, le bateau se déplace par rapport à l'univers à la vitesse constante de 5 noeuds dans son axe longitudinal et à une vitesse, constante, elle aussi, que l'on notera Gisèle (je fais ça que je veux c'est moi qu'esplique !) selon son axe transversal.

Gisèle ne peut pas être précisée plus finement, du fait qu'elle est éminemment dépendante de la latitude à laquelle se trouve le navire donc on continuera à l'appeler Gisèle. La seule chose sûre (et les chose sûres ça me botte mais on se lasse. Humour...)c'est que Gisèle est constante.

Ceci étant posé, revenons à notre bricoleur :

Le maladroit laisse échapper l'écrou qui se retrouve, du coup livré à lui même en proie à son inertie et désarmé devant l'adversité.

L'écrou, si il n'y avait pas de pesanteur ni de frottement aérodynamique, resterait tout simplement en place, aligné avec la tête de mât sans se déplacer ni dans l'axe longitudinal ni dans l'axe transversal.

Si à ce moment là cet abruti de maladroit avait tendu la main pour rattraper l'écrou, il aurait évité de devoir redescendre et que nous nous posions la question de savoir où devrait tomber l'écrou. Penses-tu, trop occuper à pousser un énorme juron, il ne fait rien.

Aussi sec, la pesanteur, aux aguets, se dit : tiens, encore un mauvais coup à faire.
Ni une ni deux, elle attire à elle l'écrou qui est soumis à une accélération perpendiculaire au sol et donc strictement parallèle au mât orientée vers le bas et en bas :...y'a l'pont.

Puisque l'écrou est doté d'une vitesse identique à celle du bateau dans les deux axes du plan parallèle à la surface de la terre ( enfin de la mer mais...) sans aucun apport d'une force extérieure dans ce plan, il ne modifiera pas sa position, dans ce plan, par rapport au mât.
Puisque, cet écrou est soumis à une accélération perpendiculaire au plan ci-dessus sous l'effet de la pesanteur, il va descendre parallèlement au mât jusqu'au pont.

Et comme sa position sur le plan parallèle à la surface de la terre, et donc du pont n'aura pas changé, il tombera très précisément dans la main de son équipier, qui, situé sous lui au pied du mât est occupé à le sécuriser avec la drisse.

CQFD :mdr: .

Question subsidiaire pour les matheux :

(a-x)(b-x)(c-x)........(z-x)=?
Quelle est la valeur de "x"

:reflechi:

25 déc. 2008
0

Une bonne nouvelle, on a retrouvé Gisèle.
:-)

Gisèle= (21600 * sin(47°))/24

25 déc. 2008
0

ceci est tout faux
sauf erreur ,l'écrou n'est jamais tombé ni sur le pont,ni sur la tete du coéquipier,ni en mer
pour la simple raison que le garçon en haut du mat,qui a forçément un qi presque égale au miens,
travail toujours en haut du mat avec un parapluie,a l'envers juste au dessus de son travail
ne dites pas que ce n'est pas vrais,c'est moi meme qui lui est dit de faire ainsi

25 déc. 2008
0

lire au dessous de son travail
:-)

25 déc. 2008
0

Paramètre oublié :
La quète du mât, et mât qui quète ...

écrou qui plonge, c'est bête !

26 déc. 2008
0

Et
le mât de ma jonque !

26 déc. 2008
0

Si ta Gandhi,
ma gand...houra

26 déc. 2008
0

Et gare
au Gandhi raton

25 déc. 2008
0

Un doute m'habite...
chez moi : le quai quête, pas le mât (de Majorque).

26 déc. 2008
0

Ou
le mât de ma Gandhi. Indien, vaut mieux deux tu l'auras.

26 déc. 2008
0

Hip, hip, hip
:alavotre:

05 mar. 202105 mar. 2021
0

1,2 mm à droite du mat ET 1,2 mm devant.
l'écrou met 1,55 seconde pour tomber et passe d'un cercle d'un rayon en bas de mat 11m plus court que quand il était en tête de mat.
Le bateau a avancé de 3m87 le mat fait 12 m, l'addition des 2 avec la trigo qui va bien fait bien 11m de rayon en moins soit une différence de vitesse entre tête de mat et pied de mat de 11 x 2 x pi soit 69 m de différence en 24h soit 2,88 m/heure soit 0,8 mm par seconde soit 1,2 mm de deplacement le temps de la chute. 👍👍
Pour les mêmes raisons de conservation des vitesses, (rayon diminué de 12 m au lieu de 11) l'écrou arrive au sol qui a une vitesse inférieure du même ordre donc l'écrou se retrouve à 1,2 mm devant le mat
ET 1,2 mm à droite (par effet Coriolis) .

05 mar. 2021
0

Coriolis nulle pour un écrou

05 mar. 2021
0

D'où sortent les 11 m ?

05 mar. 202105 mar. 2021
0

Le bateau a avancé vers le nord de 3m87 donc il s'est rapproche de l'axe de rotation de la terre, ce rayon s'est rétréci de 3m87 x sin (47)
Le mat fait 12m et le cercle s'est encore réduit de 12 x cos(47)

Tu fais la somme des deux et tu as le nouveau rayon de rotation terrestre de ton boulon qui est réduit de 11m.

Dis autrement, l'écrou en tombant du mat s'est rapproché de l'axe de la terre et comme pendant 1,55 secondes le bateau a avancé vers le nord, il s'est rapproché lui aussi de l'axe de la terre.

C'est un exo amusant et pratique à faire avec des enfants.

05 mar. 2021
0

OK. Merci.

05 mar. 2021
0

genial...!

05 mar. 2021
0

Vitesse le long d'un cercle c'est du primaire
sinus et cosinus, classe de troisième.

05 mar. 2021
0

L'écrou tombe dans la main de la femme de l'initiateur de ce fil qui prends une branlée car ça fait 3 mois que le robinet de la cuisine coule et que ce n'est pas en glandouillant sur HEO en lançant des fils à 5 balles qu'il va se réparer :-))

05 mar. 2021
0

Ça sent le vécu ... 😉

05 mar. 2021
0

...oui. :-)

05 mar. 2021
0

Le cap au 360° de l'énoncé est-ce le cap vrai ou le cap compas ?
L'écrou est-il en acier inox amagnétique ?

05 mar. 2021
0

Je crois qu’il manque une donnée au problème : la position de la lune.

La composante verticale de l’accélération subie par l’écrou passe par le sens de gravité du couple terre-lune. Si donc on ne connaît pas la position de la lune, on ne peut pas connaitre précisément l’orientation de la verticale. 😜

06 mar. 2021
0

🌒 🙃💨

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

lever  du  soleil  à la  Cala  Mongo Costa  Brava

Après la pluie...

  • 4.5 (106)

lever du soleil à la Cala Mongo Costa Brava

mars 2021