du bon usage du plaisir de naviguer (1)

le cap que donne le gps,c'est un cap :géographique,en fait,tu navigue sur ta carte...
et tout les elements perturbateurs,sont corigés instantanément.
ex :tu passe dans un cisaillement de courants,tu vois aussitot ton cap a suivre qui change si tu est en usage "go to" qui est le plus intelligent,pour moi,car il te permet d'avoir une analyse parfaite de la situation,en comparent les donnés gps et les données bateau,c'est a dire le comportement fond,et celui de la surface (choix du bord,ou recherche courant favorable)et ecartement de la route en cas de remonté au vent.de ce fait,je pense que le gps develope le sens marin de celui qui l'utilise "inteligement".
de plus,il ne faut pas etre borné.....
le gps est bien moins fragile qu'un compas,un compas la nuit,sans courant..............
combien de navigateur ont ete au tas,a cause d'un compa dereglé par une masse deplacee dans le bateau.......il y a toujours des piles de rechange dans un bateau,quand on les prevois,et puis merdre,si on ne vivait pas avec son temps,et si on voulait rester des "putistes",on serait toujours a cheval sur un tronc d'arbre,a attendre que quelque chose nous fasse bouger.
que les nostalgiques du compas restent avec leurs habitudes,ne me géne pas,qu'ils se croient meilleurs et veuillent faire la morale aux autre ,me géne un peu,si au lieu de se croirent superieurs,ils nous expliquaient gentiement,les avantages qu'ils trouvent a cette navigation.ils la disent a l'ancienne,ou traditionelle,ce qui me fait bien rire,car leurs methodes sont malgrés tout trés recentes et,tant que les montres n'ont pas donné l'heure exact,les sextant.............
les compas et autres boussoles ont ete aussi de trés grandes nouveautée modernes,mais surement pas decriés a l'epoque,sauf peut etre par ceux qui n'y ont pas accée (et il y en a encore )et par ceux qui sont incapable de conprendre l'usage que l'on peut en avoir,(et il y en aura toujours.).
profiter des nouveauté,a toujours ete l'apanages des gens attirés par le progrés,refuser le progrés n'a jamais fait avancer les choses.....
il n'y a aucune obligation dans le choix des methodes de navigation,et chacun,fait comme il l'estime le meilleur.
il faut cependant reconnaitre,que pour quelqu'un qui arrive sur un bateau,en 1/4 d'heure,il est capable de se situer sur une carte,donc dans un espace donné avec un gps,alors qu'avec les ancienne methodes............
une fois ce premier probléme reglé,de savoir ou on est,rien n'empechera le nouveau navigateur,sans stress,de s'amuser a integrer les principes classique de naviguation.avec en plus,la possibilité de verifier ses calcule,ce qui est trés motivant.
alors, chacun son trip,il y a sans doute moins de mauvais usager du gps que du compas,et du sextant.qui se plantent regulierement.le but,etant outre le voyage,l'objectif qu'on se donne,laissons a chacun le choix d'y parvenir.

gérard

ps,ci join,un antivirus gratos......

L'équipage
01 fév. 2004
01 fév. 2004
0

GPS
BRAVO Gerard pour ton propos qui sans agressivite pour les "puristes du compas" remet bien à flot les pro et anti.
J'aimerai ajouter que le meme type de reflexions me vient au sujet des pro-metal versus les pro-alu ou les pro-polyester.
-les pro-mouillages versus les marinas,
-les pro-solitaires versus ceux qui naviguent avec femme et enfants.ect,ect...............Pour moi quelque soit l'age,la fortune,la taille du bateau,les differences:je ne vois que des gens qui aiment la mer et comme ds tout echantillon tres large il y en a avec qui le courant passe .
Ce qui me deçoit c'est les avis preconcus,les dogmatiques et les jaloux.
Perso je me sers du ou des gps que j'ai à bord et que ceux qui veulent faire autrement continuent à se faire plaisir

01 fév. 2004
0

Fais gaffe, Gérard...
Tu vas droit sur les cailloux !

C'est pas prudent d'accrocher ta canne blanche à la bôme, tu vas te manger la digue.

A part ça, c'est quoi tes clopes ?

01 fév. 200416 juin 2020
0

des trucs perso...
t'inquiete,pas garçon,dans huit jours,j'aurais arreté depuis un an de trouer la couche à zozone...avec mes poumons....
par contre,il me semble,que c'est moins grave que de se faire remarquer,sans doutes à cause des meme clops' , à se fendre la gueule avec les copains, alors que l'on navigue sans eau.....

voir document "joint"..
;-) ;-) ;-) ;-) ;-) ;-) ;-) ;-)

:-D :-D :-D

01 fév. 2004
0

plaisir .... naviguer....
sont les deux mots qui motivent beaucoup d'entre nous.

.. et en plus on ne sait pas vraiment pourquoi on prend plaisir à naviguer..

.. alors pourquoi se prendre la tête pour savoir comment ....

.. si au final on a le plaisir en naviguant

PS une expression que j'aime bien c'est : AMHA !

02 fév. 2004
0

groupe AMHA
bien d'accord. Le gps est une merveille qui a éliminé beaucoup de stress voire d' accidents dans la nav amateur et professionnelle.
plus de confusion sur des amers douteux "le clocher de plabennec par la perche penchée du chreac'h dans le 334° arriere"(:&gt)
plus de Duperray qui se paye la basse du chat en croyant que c'est la plate
plus de Chistophe Colomb croyant arriver aux indes!

a condition de ne pas mettre au garage les autres methodes , soit en controle, soit pour apprécier beaucoup plus vite par exemple une dérive: le compas indiquant la direction du nez du bateau, alors que le gps indique la route fond, idem le loch qui décèle immédiatement un courant traitre (on fait du 2nds au gps, et du 6nds au loch!)

mais tout ça a été dit et redit (:&gt)

02 fév. 2004
0

AMTTHAQNEQM
Pourquoi utiliser un compas alors que le GPS fait le job si bien?

La question est du même ordre que "Pourquoi, s'envoyer un spi alors qu'on va aussi vite au moteur?" ou "Pourquoi se faire chier une journée en bateau alors qu'on va au même endroit en 1/2 heure de voiture?".

02 fév. 2004
0

tu navigue toi ?
ou tu viens juste te defouler.......

02 fév. 2004
0

Encore une argutie...
1) Facilité ne veut pas dire Sécurité.

C'est pas parce qu'une méthode pour faire le point est plus facile qu'elle est plus sure. Bien sur reporter un point GPS sur la carte laisse moins de place a l'erreur humaine que de faire un point a trois relèvement mais

2) La Facilité entraine souvent le manque d'attention.

On peut naviguer très bien au GPS mais bien souvent, malheureusement on fait moins attention a sa nav, on identifie plus les amers, on délaisse un peu la table à carte et on se met en état de faire des fautes grossières, genre on se goure de graduation pour reporter le point, on ne se rends pas compte que les coordonées du WP sont fausse...

Quand on navigue au compas, on est obligé de recouper ses relèvements avec les observations du paysages et des autres amers qu'on aura identifié auparavent. Ce qui laisse la possibilité de critiquer son point.

Avec le GPS on peut facilement perdre cette faculté.

Conclusion:

Naviguez au GPS si vous le voulez mais naviguez BIEN. Et gardez la possibilité de critiquer et recouper votre point avec d'autres observations du paysage.

02 fév. 2004
0

mon petit,benoit.
tu sais je ne sais pas ce que tu traine comme passé de navigateur........je ne vois sur ta fiche,aucune photo,et un vague projet a moyen terme.
mon plaisir,est de naviguer dans les cailloux de anglos,la plupart du temps en solo,et dans tous les sens.si je n'etait pas vigilent,et que je ne sache pas ouvrir les yeux,il y a belle lurette,que je gaverais les crabes.
de plus,la premiere chose que je fais losque j'emmene des amis,c'est bien sur de leur faire faire des relevements et de les reporter sur la carte,en leur expliquant les raisons du pourquoi du comment de la chose.ensuite,je leur montre le gps,et on fait les verifs.ils sont en general ravi d'avoir,au compas de relevement situé notre position,il faut aller trés vite,souvent des courants de 5à6 noeux.ensuite explication de la touche mob! ne cherche pas il n'y en a pas sur le compas.et aussitot relever l'heure du gps pour apprecier la derive du truc a la mer......par la meme occasion,j'expliqueles diverses manieres avec les outils du gps et ceux du bateau,d'aprecier,les courants derives,et autres variation de vitesses.
et là,je donne pour consigne de faire le point par relevement toutes les 10 mn,ce qui plais beaucoup.beaucoup.avec verif au gps et concour de precision,par beau temp,grosse ambiance et franche rigolade a bord.suivi plus tard de discution animées....avant tout,je donne le conseil de regarder autour de soi,et de savoir aprecier les paysages en les identifiant,et ce n'est pas ce qui manque dans notre belle region.
alors,je ne sais pas ce que vous faites du votre,mais moi,je trouve que le gps.est un super outil pedagogique,pour celui qui accepte de se remettre en question,accepte de reconnaitre les avantages de cet outil,arrete de dire des betises du genre "on peut se tromper en reportant la position sur la carte," evidement il n'y a aucun risque d'erreur avec un compas......
et si je comprend bien une crainte de voir la mer encombrée de voiliers qui ne naviguent pas ,car ces cons se sont fait peur une fois et depuis reste au port........
avec leur gps de merdre...............

02 fév. 2004
0

Argutie bis
Cher Benoit,
Ce que tu dis sur la nav au gps s'applique tout autant à la nav au compas ;risque d'erreur ds le report sur la carte.
Que ce soit compas ou gps,l'on doit faire preuve d'attention de toute façon par contre le point gps est plus rapide et laisse plus de temps pour affiner les calculs de maree,de courant.
Je me sers du compas uniquement pour les releves de mouillage ou pour expliquer aux non inities.
Naviguez au compas si vous le voulez mais naviguez BIEN. Et gardez la possibilité de critiquer et recouper votre point avec d'autres observations type GPS.
denis

02 fév. 2004
0

bravo gérard
et ne fais pas gaffe à ceux qui prônent les anciennes méthodes

s'ils sont sur le forum, c'est qu'ils ont un ordinateur avec internet et je suis sûr qu'il n'ont pas un boulier à coté au cas où l'ordinateur se tromperait

connaitre sa position rapidement et sans ambigüité est un grand progrès dans la sécurité et le traitement du stress et les anciens de la gonio ( dont je suis) ne regrettent rien de ce temps là

mais bon, j'ai vraiment aucune admiration particulière pour ceux qui marchent encore au sextant avec des mats en poteaux téléphoniques, mais aussi c'est pour ça que je passe pour un iconoclaste ou autre chose ce qui ne m'empeche pas de dormir....
amicalement

02 fév. 2004
0

merci m'sieur JP...
venant de ta part,ça reconforte........
et ça rassure......

02 fév. 2004
0

proliferation
je ne suis pas pour la proliferation de l'electronique,mais il faut reconnaitre que le gps est une merveille il remplace presque tout a lui tout seul et pour les inquiets il suffit d'en avoir deux :c'est pas cher comme un radar
je suis allergique aux maths et aux divers calculs que le sextant oblige alors le gps c'est pour moi!

03 fév. 2004
0

GPS et sens des responsabilité
Aout 2003
Brouillard à couper au couteau.
Nav de l\'Aber Wrach à Molène.
On embouque le chenal de Molène sans voir le moindre cailloux, la moindre bouée, le moindre phare. Ceux qui connaissent réaliseront l\'épaisseur du brouillard.
Dans le chenal nous avons affalé les voiles et mis le moteur au ralenti.
Soudain, un bateau, un bon 30 pieds plein d\'antennes, mouillé en plein dans le chenal. Les gars me demandent avec des regards ahuris si le brouillard était le même dehors.
On continue, un moment on aperçoit plusieurs bateaux mouillés, à moins de 10 m de nous, j\'en conclue que nous sommes arrivés, nous continuons quand mème pour nous approcher le plus possible du fond du port.
Je mouille.
Je suis fier.
J\'ai utilisé mon GPS tout le long de la traversée, et sans lui, je serais resté à l\'Aber Wrach. Tous les quarts d\'heure, je faisais le point sur la carte, au cas où le Dieu GPS tomberait en panne.
Mais j\'ai eu trouille tout le long de la nav. Pourquoi ? à cause du brouillard ? non. la peur des cailloux ? non plus.
J\'avais la trouille parce qu\'à bord tout le monde me faisait une confiance aveugle.
Ce jour là, mon GPS à grandi mon sens marin, donc mon sens des responsabilité.
Et beaucoup de bateaux suréquipés étaient restés au port.
Conclusion, le GPS ne change pas l\'homme.

03 fév. 2004
0

Expérience très banale vécue ...
Retour de Corse à 2h du mat au large du Levant à 10 milles: nuit noire de nouvelle lune, résidu de brouillard d'une veille orageuse, à couper au couteau, visi nulle. Nav au GPS branché sur PC, belle trace sur l'écran, tout baigne, trajectoire à 50m près comme d'hab :-)

On aurait pu pousser jusqu'à Port-Man en prenant la passe entre Levant et Cros ... Mais on est gentiment resté dans la purée de pois à 5 nautiques des côtes en allant vers l'ouest parallèle à la côte pour finir au petit jour dans un coin avec plus de marge de sécurité et un peu de lumière pour voir un peu mieux.

La différence grâce au GPS et à la carto électronique c'est que tout ça s'est fait dans la quiétude mentale, malgré la présence à bord d'un enfant en bas âge et d'un seul autre adulte, non navigateur, une nav en faux solitaire en somme.

Sur une traversée de 100 nautiques, sans autre repère que l'estime du loch (qui fait facile 10 nautiques d'erreur sur 100 milles) on aurait été obligé de rester bien plus loin de la côte, avec les boules pour tous :-(

Robert.

03 fév. 2004
0

idem
une traversée de nuit entre st martin et BVI, le cata de loc marchait "presque " tout seul (gros pilote auto, pas de vent, gros moteur..)une averse orageuse nous tombe dessus, une flotte incroyable..et le gps chéri prés de la barre s'arrète, il avait pris l'eau et rendu l'ame..
le compas ? déviation inconnue ("il est bon, vous en faites pas" ) semblait donner moins de 2° d'erreur, et le loch de coque ? ("il a été retiré, m'sieur, vous savez ça ne sert plus a rien maintenant")

bah, on a sorti les instructions nautiques, qui quoique périmées étaient au fond d'un placard (sous le tas de pub des restaurants et marins de tortola), et on a trouvé la passe avec les fameuses "vue du point A" dont tout le monde rigole..trois heures aprés car les BVI n'ont aucun feux et on a attendu l'aube ..

connaitre les méthodes anciennes évite de stresser quand les gadgets trahissent, mais les loueurs ont tendance a virer aussi au "tout gps"! moralité, en loc, vérifiez qu'il y a au moins l'essentiel a bord "hors gps"

03 fév. 2004
0

Attention quand même...
Un gps, mal utilisé peut générer de bonnes erreurs(de l'ordre de 0,5 M), cause principale une mauvaise syncronisation des georéferencements entre cartes(electroniques ou papiers), gps et soft de nav.
Les softs anglo-saxons digérent souvent mal le ED50 du SHOM !

Pis deux histoires vraies:
Avril 2002, le bateau est au mouillage à port cros
et j'ai oublié d'arreter l'informatique (scannav+gps), on descent à terre... En revenant au bateau, le soir je me fais maudire par les batteries, mais je jette un oeil sur l'écran avant de couper, et là surprise: en notre absence, le bateau à sauté de l'autre coté de l'ile, puis est gentiment revenu! Un ecart de plus d'un mile? J'ai pas d'explications, si ce n'est un essai de brouillage?

Aout 2003, on rentre sur Palavas, et d'un coup gros orage devant Sete... au debut tout va bien,
visi ~20M, mais ya pas grand monde dehors et entre le sondeur et la carto electronique on reste facilement parallele à la cote. Pis au bout de 20', ce gland d'ordi confond le signal GPS avec celui d'une souris et plante immédiatement!
j'avais entendu parler du truc, mais loi de murphy oblige, ça arrive au plus mauvais moment ;-)
En fait rien de grave, y suffit de débrancher le gps et de redemarrer, mais ça surprend!

Donc, gardez vos cartes papiers pas trop loin!

03 fév. 2004
0

anecdote de plus
je sors pour une partie de pêche avec ma dulcinée, entre groix et lorient. a mi distance, je bifurque plein ouest pour se balader, la pêche etant nulle. Madame s'endort dans la cabine. Moi je rêve à la barre. un brouillard au couteau tombe bien vite. je garde la barre droite, sans regarder le compas (je suis loin des cotes) et je suis cool... apres quelques temps, il me prend l'idée de me mettre en mode trace sur le gps: Surprise ! je suis en train de faire demi tour ! la houle, le courant, le vent m'a fait carrément faire route inverse ! correction au Gps. Merci l'engin! j'avais rentré de toute maniére l'entrée du chenal sur la bête, et verifié son exactitude par temps clair sur un précédent retour. une bonne leçon pour moi, le compas est a surveiller constamment dans ces conditions! PS madame s'est réveilléee par temps clair.... quelle dormeuse !

03 fév. 2004
0

désolé,mon vieux GB mais,
si tes copains sont des breles,ce n'est pas de moyens de nav qu'il faut changer,c'est de potes.......
pour les passes et les entrées de port,dés que possible,il faut saisir l'endroit en le programant au passage et le substituer a toutes autres source de relevé.,ça, tu aurais du l'expliquer a ton pote......
quand je trace en croisiere cotiere,je decale toujours ma route des "boué à boué,d'un tiers ou un quart de mille pour ne pas etre sur la route direct,d'un autre bateau qui fait la sieste.
et a chaque point de route remarquable et prévu a l'avance,je fait toujours un reperage visuel,pour verifié les données.et cela me permet,de verifié aussi bien ma route que le bon fonctionment de la becane a jule.
en ce qui concerne les remontés au prés.je vois en cela que beaucoups de ceux qui critique le gps,ne savent pas s'en servir,et evidement,on comprend mieux......
dans la fonction GOTO,il y a en bas de l'ecran,un systus qui donne l'ecard de route,c'est magique,car,cela permet,avec un peu de sens marin,bien sure de savoir de combien on s'ecarte de sa route,tout en ayant avec la donnée de raprochement de la cible,les meilleurs options de choix de bord,tout en sachant toujours ou on se trouve par rapport au fond et ainsi ne pas se faire pieger par la course du clebs'.

le bléme,ce n'est pas le gps.c'est de fait,l'usage qu'on en fait.et plutot que de se croire au dessus du lot des 'plaisantins',il serait beaucoup plus intelligent de militer,sur place,au sein des club,ou des bureau de port,pour que des personnes ayant de reels competance en navigation' viennent expliquer ,simplement,calmement,au nouveaux plaisancier,les valeurs d'une estime visuelle,et l'utilisation simple des regles de nav' et aussi,l'usage de son gps,pour ne pas etre trop tributair d'un jeu de pile.il est toujours plus facile de prevenir que de guerir,non?.
maintenant,il y a toujours cette autre categorie de raleur,c'est le : "moi,j'suis un vieux de la vielle,et je sais." "les autres des jeunes branluchons,tout juste bon a mettre des ronds dans du mato' de merdre,et bon a rien".

si! si! ,je vous promet,il y en a........au fait,comment ont ils appris a naviguer,ces gens là ????

03 fév. 2004
0

tout pareil,
mon vieux Gébé......

03 fév. 200416 juin 2020
0

Oh, la la
Gégé, t'as l'air fâché contre moi!

Ma première intervention, c'était juste pour dire que c'est pas parce que c'est plus facile que c'est plus sympa (ex, la voiture, le moteur qui sont plus facile sans etre plus sympa) et justement, moi, j'adore faire le point, tracer une route, estimer la dérive et surtout, me rendre compte, à l'arrivée que je me suis pas tellement trompé!

Ca fait intégralement partie de mon plaisir de naviguer et je comprends tout a fait qu'il y en a que ca interresse moins.

Mon deuxième point ne visait personne en particulier et j'ai dit qu'on pouvait tout a fait bien naviguer avec GPS. Je disais juste qu'on avait souvent tendance (je parle d'une tendance, pas d'une généralité) a etre moins critique avec un point GPS qu'avec un point visuel car on connait toutes les imprécisions du point visuel (incertitude sur l'identité de l'amer, compas de relèvement qui bouge, triangle de position de 5 mille de côté...) alors que le point GPS est accueilli comme un sésame et l'exemple du pote à GB est frappante.

Autre exemple, une connaissance (qui pourrait bien être ce plaisancier dont on parle sur un autre fil!) faisait Jersey-Tréguier au GPS comme il se doit. A l'atterissage, il ne reconnait pas les amers qu'il devrait, il ne reconnait pas la côte mais reporte ses points GPS sans douter de leur valeur. Il ne rebroussera qu'après s'être rendu compte que sa route le jetait droit sur un rocher a 50 m devant l'étrave!
Il se rendra compte après qu'il s'était gourré de parralèle pour reporter son point GPS et qu'il avait atterit 5 milles a l'ouest :-(

C'est nul, mais si on lui avait appris a ne pas faire une confiance aveugle au GPS (et surtout au report des points GPS!) il aurait surement ouvert les yeux bien plus grand. S'il avait fait sa nav au compas, il aurait douté plus tôt.

Le GPS n'est pas en cause mais l'utilisation qu'on en fait et la confiance qu'on lui porte (au point de le croire plutôt que son observation du paysage!)

Sinon, j'adore le GPS, c'est une sécurité indéniable. Pour preuve, le tracé GPS de ma croisière estivale d'1 semaine (le GPS a quasi tout tracé mais je n'y ai pas jeté un coup d'oeil durant la croisière pour les raisons évoquée plus haut)

03 mar. 2004
0

Petite histoire du WE
Randonnée ce WE (je sais, on est loin de la mer) en emportant mon GPS (Parceque j'ai pas l'air comme ca, mais, je suis fan:-) ).

Le groupe de point entouré de vert me place a plus de 200m de ma réelle position. Il y a 11 points (pris toutes les 30 sec) donc le GPS a merdé pendant 5 min 30s (pas enorme tout de même...).

C'est le truc qui manque au GPS, une appreciation de la valeur du point. Pourtant, ca parait simple point de vue software. Le gps est capable de dire combien il touche de satellites et la qualité de reception.

Il suffirait qu'il déduise une "marge d'erreur" dépendant de la qualité de réception. On pourrait enfin etre critique vis-a-vis du point GPS.

Suis-je le seul a y avoir pensé ou certains softs le font déjà? Ou y a il une couille dans mon raisonnement?

03 mar. 2004
0

Ca doit pas être un garmin ton GPS
paske le + petit de la gamme te donne une estimation précise (en distance) de son calcul du style (précision à 25 pieds) Korec non ?

03 mar. 2004
0

vrai ca?
Il te le donne en temps reel?

J'ai jamais vu ca sur aucun GPS mais je suis curieux.

De quel garmin parles-tu?

03 mar. 200416 juin 2020
0

ca doit être le GPS II tout bête de garmin
Un truc tout bête et portable à moins de 100$ à l'époque. Maintenant ca doit être le GPSIII ou IV et bientôt le GPSIV ou V ;-)
C'est sur une des pages que tu affiches naturellement genre "position et route, etc.." ou "reception satellite". En tout cas dans les 3 premières. Je ne me rappelle plus si c'est une option qu'on peut remplacer par une autre mais c'est vrai que c'est super. Quand tu vois que tu deviens précis à 300 pieds... c'est qu'il y a un os dans le potage. :-) .
Perso j'ai des petits pb d'antenne de temps en temps alors je surveille ça raisonnablement et c'est en effet un bon indicateur.
Voili, voilo... mais il est pas à vendre :-D .

03 mar. 2004
0

excellent
Bon ben j'ai plus qu'a retirer ce que j'ai dit. :-)

Sinon que sur tous les GPS que j'ai vu, j'ai jamais vu cette option...

C'est spécifique a Garmin?
D'autres expériences sur d'autres modèles?

Y a t'il des softs qui font ca a partir des données NMEA du GPS?

03 mar. 2004
0

PC
Ben oui entre autre sur mon pc le logiciel me donne le temps réel entre le point a et b par exemple.

03 mar. 2004
0

Je confirme,
J'ai un garmin II+ portable, d'y a 4~5 ans.
Y donne une marge d'erreur: +/- n feets ect...
Mais y me semble que c'est seulement sur l'altitude, je vais vérifier.

03 mar. 2004
0

Je crois pas Kidd
Ca doit être soit l'altitude soit l'estimation d'erreur dans la même page au même endroit, mais vérifie, moi c'est au bateau et c'est loin (snif :-( )

03 mar. 2004
0

Vrai Evenkeel

sur mon garmin 50 d'il y a 13 ans :

  • en page position, il affiche l'altitude
  • en page statuts des satellites, il affiche le cercle d'imprécision.
03 mar. 2004
0

ouai ......j'ai un gps,camin 12....
et vraiment,aucun lezard le seul truc,c'est que comme il est toujours allumé,dés que je navigue,(garder le tracer de route)ou je n'ai pas trouver de defaut comme le tient en plusieurs années.....il se salit....

(((au fait,si tu te rapels bien,benoit,est ce que cet equart de 5 mn ne corespond pas au moment ou tu t'es eloigné du groupe pour chier dans la nature...........?)))

au bout d'un moment,le bleme ,c'est que les touches ne fonctionnent plus.......
alors c'est simple,tu decoupe an cuter la colle dans l'enboitement du tour,tu ouvre la bete,tu nettoye les contacts et tu referme,tu met une bande da blenderm"(en pharmacie)et c'est reparti pour une vie de gps.
je branche toujours sur le circuit 12v.et je m'amuse bien avec.

03 mar. 2004
0

GPS MLR : idem
mon GPS (vieux de 3-4 ans) donne également la précision

03 mar. 2004
0

Coucou

Mon garmin 50 (portable) à 13 ans. On y trouvait déjà :

  • la qualité du signal pour chaque satellite.
  • le cercle d'erreur, qui effectivent varie sans cesse.

Je crois que ce cercle d'erreur est calculé en fonction de la plus ou moins bonne position des satellites pour une bonne triangulation.
Je ne fait pas confiance à cette fonction qui me paraît bidon, et ne la regarde jamais.

Il me paraît contradictoire qu'une machine ait une erreur et qu'elle sache en plus de combien !

03 mar. 200416 juin 2020
0

Ouais c'est ça.
Le mien doit avoir une dizaine d'année et ça doit être effectivement à partir de la multiangulation :-) qu'il calcule l'erreur.
Ca veut dire qu'il ne sait pas exactement où tu es. mais qu'il est certain d'où tu n'es pas :-) (ce qui me parait une information importante à connaître en nav , non,non, sans rire ;-) ).
C'est son chapeau du pitaine quoi ;-).
Alors t'as le choix : tu le refile au vendeur en lui précisant que ça marche, ça marche pas, ça marche, ça marche pas et le mec te propose un autre truc pas plus précis mais qui lui ne dit pas qu'il en sait rien (Et tout le monde est content), soit tu ignores l'information que tu n'as pas l'intention d'exploiter et tu mets l'altitude à la place :-D .
Bon merde, je m'ai encore gourré.
Soit, t'es encore plus fatras que tout le monde (c'est le 3ème soit, c'est pas comme ni ou ni hein ;-) ) et tu crois même l'erreur que la machine te dis qu'elle s'est trompée, mais là j'en conviens c'est plus du vice, c'est de la connerie. En tout cas c'est ce que je fais :-D :-D

03 mar. 2004
0

Petite histoire de GPS et sa précision
En naviguant de mon côté de l'Atlantique, j'étais en convoyage vers la côte Est de Terre-neuve. Nous longions la côte Sud de T-N et je faisais le point GPS que je reportais sur la carte. Observation: Le GPS me Plaçait toujours à l'intérieur des Terres. Je me suis dit que la machine n'était pas fiable, J'ai alors continué la navigation de façon traditionnelle avec relevements, etc.

Arrivé dans un joli port de pêche appellé "François" (75 habitants) je vérifie la position du quai avec mon GPS et il me place a 5Mn dans les terres!!!! Je vais à bord de deux chalutiers pour vérifier (Les pêcheurs ont le GPS mais ne s'en servent pas, c'est leur terrain de jeu après tout). Même Résultat avec leur GPS, donc c'est pas ma machine qui fout le bordel!

Explication: Cette partie de Terre-Neuve n'étant que peu fréquentée, les cartes disponibles date encore de l'époque de COOK, les levés géodésiques n'ont pas été refait. Le Service Hydrographique ne fait qu'ajouter les boués et le phares... et comme disais Farley Mowat en parlant des feux de navigation dans "le Bateau qui ne voulait pas flotter": Un feu noir à Clignotements gris

Alors si vous allez du côté Sud de Terre-Neuve, faites gaffe avec le GPS

03 mar. 2004
0

ce bouquin la (le bateau ..etc..)
c'est vraiement du plaisir à 200 %
à lire absolument

03 mar. 200416 juin 2020
0

je voulais vous
mettre une petite tof

03 mar. 2004
0

Pour connaitre la précision du point
Chercher dans les menus et sous menus l'info appelée DOP (c'est pas le shampouing)
Ca veut dire dilution of precision et ça représente ceque peut faire au mieux le GPS à un instant donné

03 mar. 200416 juin 2020
0

Le plaisir du GPS portable

On peut le mettre sur sa table de nuit, quand on est loin du tupperware, pour rêver un peu.
De temps en temps, on l’allume, pour se faire un petit plaisir, mais aussi pour vérifier que la pile de sauvegarde des WP n’est pas canée.
On découvre alors avec attendrissement quelques grains de sel sur l’écran.

Tu vois ce que tu perds, Evenkeel ?

03 mar. 200416 juin 2020
0

Je fais bien mieux
J'emmène l'écran du radar, pas le radome parce qu'ils gueulent à l'avion que c'est pas un truc autorisé et que terrorisme et tout. Mais l'écran du radar, je le planque dans mes fringues et ils s'en apercoivent pas.
A la maison je l'allume vers huit heures pour voir le poivré d'abord, mais j'ai pas encore réussi à le capter.
C'est pareil pour les bateaux, j'habite à 2 pas des péniches à toutous mais rien n'y fait, ça passe pas. Alors j'ai déssiné des gros traits au feutre indélébile sur l'écran et je les contemple avant de m'endormir.
Y a des fois, je me dis que je suis vraiment très con, mais bon, si ça peut vous rassurer, on est plusieurs :-D

04 mar. 2004
0

Question pour Gérard
Bonjour,moi aussi j'ai un garmin 12, et j'aimerai bien le passer sur le 12v de ma batterie; aussi pourrais tu m'indiquer les références du cordon de raccordement à celle-ci pour ce GPS déja ancien.Merci A+
PS:Il est toujours préférable de demander conseil aux utilisateurs plutot qu'au vendeur qui ne sait pas forcément ce qu'il vend !!

04 mar. 2004
0

DE TOUTES FACONS PAS LE CHOIX
Sur la Garm II il y a le conecteur spéciale rond avec le petit détrompeur typique à Garmin donc tu demande le câble 12 volts y a pas d'erreur possible.
Par contre peut être voir deux ou trois revendeurs différend malgrés les prix imposés il se peut qu'il y en ai un qui soit bien content de virer ce cable de son stock ;-)

04 mar. 2004
0

Contrefaçons...
Tiens regardes:
www.pfranc.com[...]/
tu devrais trouver des réponses.

05 mar. 2004
0

cordon de raccordement
Merci à Babou et à Kid pour vos informations

05 mar. 2004
0

pour alain,(non inscrit?????)
:-) mon gars je vais regarder si je retrouve la ref.
en fait j'en avait 2,une simple alim' et l'autre que je branchais sur mon ch'tit radard et qui me situait les objectifs goto' sur l'ecran de celui ci,trés sympa.....en plus il faisait aussi alim'

un truc,tu laisses les piles dedans,et quand tu branche ton alim' le temoin de pile disparait de l'ecran.....donc pas de conso pile.mais!!!!si par accident,la prise est arrachée ou si a chaque virement ton fil d'alim' doit etre debranché et bouger,le gps ne s'eteint pas......

:-D :-p ;-) :-D

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Après la pluie...la houle dégonfle tranquillement...

Après la pluie...

  • 4.5 (174)

Après la pluie...la houle dégonfle tranquillement...

mars 2021