Du bon usage du charriot d'écoute

Un des truc que j'aime bien sur mon bateau, c'est son charriot d'écoute qui, même s'il est situé sur le roof, apporte beaucoup aux réglages de voile.

En plus j'ai fait un système de retour au cockpit, autant vous dire que je ne me gène pas pour m'en servir, surtout quand je m'ennuie dans le petit temps, je m'occupe à chercher le pouième de noeud en plus.

Mais par contre, j'ai toujours appris, que ce soit dans le livre des Glénuches, aux écoles de croisières que j'ai fréquenté, ainsi qu'avec les précédents bateaux que j'ai utilisé, que l'on descendait le charriot sous le vent quand cela soufflait pour améliorer l'assiette du bateau, et que l'on l'avançait au vent quand il n'y en a pas trop justement pour donner un peu de gite au bateau et le mettre dans ses lignes.

Or, avec mon bateau, que nenni, ça marche pas comme ça.

Descendre le charriot sous le vent quand ça souffle, OK, tout marche.

Mais quand il n'y a pas de vent, je remonte le charriot et ..... je perds entre 0,5 et 0,8 nds !

Caramba, ça c'est pas dans le manuel !

On l'a refait 3 fois, et 3 fois bingo.

J'ai donc dans un premier temps écrit aux Glénans pour qu'ils modifient leur bible (en faisant apparaitre la phrase "... par petit temps on avance le charriot d'écoute au vent SAUF sur le voilier Freja") et j'espère en recevoir une édition corrigée gratuite.

En attendant, je cherche une explication. J'ai la vague idée comme évoqué dans un autre fil, que pour ma carène, à la difference d'autres carènes, la gite provoquée dans ce cas donne une surface mouillée plus néfaste que l'apport vélique. Bon, c'est pas terrible comme explication. Ma carène est assez ventrue, mais bon, pas plus que pas mal de carènes.

Alors je continue de m'interroger sur ce phénomène étrange. Cela ne m'empèche pas de dormir la nuit, mais si vous aviez une explication, cela va surement m'intéresser !

D'avance merci !

L'équipage
30 août 2004
31 août 2004
0

Variables
Monter le chariot au vent par petit temps donne la possibilité de filer l'écoute de gv et rendre la voile plus creuse -- qui est supposé être plus vite. Il faut aussi verifier quand on met le chariot au vent que la chute de la voile (peut-être à la hauteur de la deuxième latte?) est visée directement vers l'arrière du bâteau. La réduction de vitesse me fait penser que 1/ l'écoute est trop serré, et monter le chariot au vent fait monter la chute au vent également -- une situation qui est très lente - 2/ le chariot étant sur le rouf, (et pas dans le cockpit), ça magnifie l'effet, et la chute de la voile n'est pas bien visée directement en arrière, même si l'écoute et la forme de la voile sont biens, ou 3/ il te faut un nouveau jeu de voiles. Bon vent!

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Ile Grande août 2021

Souvenir d'été

  • 4.5 (41)

Ile Grande août 2021

novembre 2021