Dragonfly 920 versus Challenge 30

Salut à tous, actuel propriétaire du beau monocoque, j'envisage de passer au tri pour diversifier mes navigations (rayon d'action, échouages, fun...).

J'hésite entre le DF 920 (intérieur cosi, réputation, solidité, pliage sur un plan horizontal) et le Challenge 30 (habitabilité, hauteur de la plateforme, vélocité).

Avez-vous des retours d'expérience sur ces deux tri ?

L'équipage
04 déc. 2009
04 déc. 2009
0

Pour le DF920...
...Trihéol est bien placé pour nous en parler, nul doute qu'il ne tardera pas à te répondre s'il se connecte.
D'ailleurs , il vend son DF920 Racing ( une belle bête !)pour cause de "changement de programme":

www.hisse-et-oh.com[...]dex.php

J'ai lu en son temps un certain nombre d'essais sur le Challenge 30, c'est un tri transportable sans démontage qui m'a toujours fait rêver. De ce que je m'en souviens, il s'agit du Drop26 en fait, que NavalForce3 a rallongé avec une jupe.

NV3 relance le Drop 26, qu'il avait arrêté de produire à la sortie du Challenge 30, et le propose même maintenant sans emménagements , afin de satisfaire les régatiers du circuit Multi2000 ou bien d'alléger la facture d'achat pour les amateurs de bricolage qui voudraient l'aménager eux-même en se contentant d'un intérieur spartiate genre "mini-transat"...

PHIL

04 déc. 2009
0

merci Winnie,
de me faire de la pub!
Je ne me risquerai pas pour ma part à faire des comparatifs...
Tout ce que je peux dire, c'est que le 920 me convient parfaitement, c'est un bateau accompli, qui remplit parfaitement son programme, et avec lequel j'ai fait de belles navs; en effet, si je change, c'est parceque j'ai des envies de très grand large (avant d'être atteint par la "limite d'âge"), et que le DF 920 n'est pas fait pour ça.
Mais je ne suis pas pressé, et il est certain que je m'en séparerai à regret :-(

04 déc. 2009
0

challenge 33 ...
Ne serait-il pas plus judicieux de comparer le
DF 920 avec le NF3 Challenge 33 ?

04 déc. 2009
0

Drop 26
Si le challenge est une copie du Drop 26, de mémoire le fardage est assez conséquent, et coté esthétisme il faut aimer :-(

04 déc. 2009
0

bravo pour ce changement !
à chaque fois que je vais au ponton visiteurs j'ai de la visite pour mon dragonfly 920, c'est LE bateau idéal pour caboter, s'échouer en 2', se mettre dans un trou de souris de mono en 4' coque pliées, de la vitesse (18,3 knt notre record) du cap, de la surface habitable extérieure mais bon vous n'aurez pas celle intérieure d'un first 300. Pour la petite histoire madame criait sur mon first 210 dès qu'il partait à la gite, là on navigue en couple, les bouteilles de rhum restent en place et on retrouve un petit 5-8° de gite dans la brise au près pour les nostagiques du mono...
On ne peut pas vraiment comparer le challenge 30 et le df 920, le 1er est assez léger, un mélange peu intimiste du carré et de la couchette avec un accès type descente à la cave, un système de repliage que je n'aime pas mécaniquement, les bras montent au ciel et les flancs trempent dans l'eau avec un risque de fouling important en cas de station prolongée, sur mon df 920 la coque pliée à plat est bien plus stable plus esthétique mais la longueur passe à 10,30m le df dispose d'un mat carbone de 13 m ce qui limite le tangage contrairement au challenge 30
coté finitions, y a photo,le df est bien plus chaleureux, tout est bien pensé c'est du danois il n'a qu'un inconvénient le prix de la qualité une ferrari des mers ! le 920 tri Héol est un bateau très bien entretenu avec un propriétaire méticuleux, compétent.
Si vous êtes en Bretagne cet été je peux vous inviter une journée à bord pour vous faire un avis. je vous rassure je ne vends pas le mien pas avant 7 ans pour un autre programme hauturier en multicoque évidemment quand on y a goûté !
capt'ain lu

04 déc. 2009
0

ferrari ferrari ....
:une ferrari des mers
par rapport au finition peut etre, par contre question vitesse c'est un multi rapide certes, ferrari faut pas pousser non plus :-)

Mon ex pulsar 26, très habitable mais bien moins "fini" que le df920, les 18.3 nds il les avalait tout cru. Une fois 16 nds de MOYENNE sur 4 heures, pointes reguliere au dessus de 20 nds dans la brise en restant bien toilé (chose que permet le pulsar 26 avec des volumes de flotteurs important et que ne permet pas les trimarans repliables), avec une pointe une fois à 27.5 nds. Ca c'est de la ferrari :-) (pour cette taille de bateau)

Par contre dans la catégorie des trimarans repliables effectivement la famille des dfs sont bien mieux lotis que la plupart (que ce soit au niveau vitesse, confort, finition).

04 déc. 2009
0

j'ai visité un challenge 30
et j'avais été décu par le faible volume de rangement, ne serai ce que pour la cuisine ;

pour faire de la croisière, à 2 ça peut le faire mais pas + .

04 déc. 2009
0

Transportabilité
Surement un avantage pour le Challenge 30/33, sa largeur replié ( 2.55 m ) qui permet le transport " lambda "

Le DGF 920 ne le permet pas a moins de passer par un pro
Largeur replié =&gt 3,20 m

Bien sur si la place au port ne pose pas de soucis c'est juste un détail ;-)

10 déc. 200916 juin 2020
0

oui
il faut démonter! Et un permis spécial pour le transport

10 déc. 2009
0

c'est pas vraiment le but..
on distingue deux conceptions différentes :
- les Dragonfly, prévus pour être repliés dans l'optique d'un amarrage dans une place de port "normale", avec un système de repliage rapide.
- les Farrier, Corsair et Challenge 30, prévus pour être repliés au gabarit routier dans le but de changer de bassin de navigation, mais pas vraiment pour un stockage repliés (salissures sur les flancs des flotteurs, mécanisme de repli age + compliqué à mettre en œuvre)

04 déc. 2009
0

Il y a un challenge 30
(mais peut-être est-ce un Drop26 ?) à port la foret que je croise de temps en temps.
Cet engin là marche trés trés fort, intouchable dans la brise, par contre je confirme qu'il est d'un aspect un peu particulier et pas trés flatteur.
Les DF ont des lignes plus jolis, mais ne doivent pas nécessairement beaucoup mieux marcher.
Je deteste le style intérieur type "chalet à la montagne" des DF, je trouve ça complétement déplacer et décalé sur un tri moderne, je préfère de loin le style simple et épuré du challenge.

04 déc. 2009
0

Un article assez complet ici sur le Challenge 30
www.bateauxonline.fr[...]e/7/418

;-)

10 déc. 2009
0

Du coup j'ai un doute...
[i]Une remorque conçue sur mesure, permet au Dragonfly 920 d'être transporté d'un plan d'eau à un autre, sa largeur n'excédant pas 2,50 m.[/i]

Et dans les caractéristiques,

[i]Largeur replié 3,20 m[/i]

Source:
www.multisailing.com[...]920.php

Donc, j'en conclus qu'il faut "démonter" les bras pour le transport :-)

Mais donc, il est bien transportable...

10 déc. 200916 juin 2020
0

mais
possible

04 déc. 2009
0

merci de l'invit
Votre DF s'appelle Tsunami ? Je passe devant à chaque sortie de Vannes. En effet il a de la gueule (au mouillage :-)).

04 déc. 2009
0

ferrari
quand je pensais ferrari c'est surtout le coût et la qualité de finition et c'est sûr qu'un drop 26 n'est pas comparable mais le df 920 à un rapport confort-vitesse intéressant pour un poids de 2000 kg !

04 déc. 2009
0

ok, merci pour les infos
En ce qui concerne le DF 920, savez-vous à partir de quelle année ils ont un mât carbone ?

Par ailleurs, le système de repliage du DF 920 paraît en effet plus simple d'utilisation et plus adapté à une place de ponton (ce qui est mon cas à Vannes), mais la lecture d'un article sur le repliage accidentel des bras d'un DF 920 me fait un peu froid dans le dos !!!

Atalante et Triheol, pouvez-vous me donner les points à contrôler sur un DF920 d'occas ?

Enfin, est-ce le version touring est beaucoup moins rapide que la version racing (je ne parle pas du DF 920 extreme...)

05 déc. 2009
0

puique tu es à Vannes,
viens me voir à Quiberon, je t'expliquerai tout ça!
mon téléphone en MP.

04 déc. 2009
04 déc. 2009
0

Plus de tofs' ici
www.boatdesign.net[...]56.html

Mais si mon Anglais ne me fait pas défaut, c'est du a l'erreur du proprio qui a oublié de " blocker " le bras d'un des flotteurs...

04 déc. 2009
0

mat carbone
tous les df 920 ont un mat carbone,
les points à contrôler avec facture à l'appui
les waterstays que l'on doit changer en principe
préventivement (4 gros cables en dessous les bras tous les 5 ans) mais tout dépend de l'usage du bateau,

moi j'ai changé l'étai et les haubans car je ne connaissais pas l'usage de précédent proprio anglais et un multicoque en gitant moins tire plus sur son gréement, je démate tous les 3 ans c'est ultra simple pas de ridoirs avec un grue pour vérifier. on peut gruter avec les cables fournis par le constructeur sur 4 pontets prévus à cet effet, cà fait peur au début mais on tout est ok !
les cables des trampolines également ils sont encore d'origine et je pense les changer au printemps bien que tout semble nickel
pour ce qui est du naufrage cas extrêmement rare, il faudrait questionner l'importateur exclusif des DF multisailing à Lorient (Jean Marc Le Gouef) pour savoir vraiment ce qui s'est passé ! je pencherais pour un oubli de goupille
en tout cas le bateau est insumersible... je connais un proprio qui va exprès bastonner ) dans le golfe de gascogne avec son 920, il a même arraché les pattes de la barre d'écoute ! (pas tri héol qui navigue aussi beaucoup en solitaire, c'est dire si le bateau est facile après il faut toujours anticiper la prise de ris ultra simple et ramenée au cokpit le risque étant d'être surtoilé (sous spi) au portant et d'enfourner une coque, c'est valable pour tous les multis.
il est prévu pour force 8 et vagues de 4m norme CEE constructeur.
en restant à votre disposition,
capt'ain lu

04 déc. 2009
0

la version du proprio
www.dragonfly-trimarans.org[...]pic.php

il semble que cela vienne plutôt d'une rupture mécanique due à un précédent choc

05 déc. 2009
0

bof
j'hesiterais plutot entre le D 920 et un F 31

05 déc. 2009
0

F31 oui mais...
question habitabilité c'est pire que les DF 920 ou le Challenge 30. Et puis personnellement la moquette au plafond c'est un peu rédhibitoire.

05 déc. 2009
0

ah
pire que le D920?

Je n'ai vu que des photos, en particulier le 32, et cela me semblait plus grandmais manquant cruellement de rangements

06 déc. 2009
0

oui il s'appelle tsunami d'arradon
c'est un anglais qui lui a donné ce nom et on me l'a beaucoup reproché par la suite surtout au moment de l'évènement, alors le rabaptiser en partant un vendredi avec du rabbit dans les gamelles on aurait jamais atteint labeuwra ( l'aber wrach pour nos amis britiches !)
capt'ain lu

12 déc. 2009
0

Vous cherchez un à bras repliable, habitable et à 35 000 euros, j'enconnais un
Tout est dit dans le titre.

Bras repliables, l'habitabilité d'un monocoque de 7,5 m, une cabine indépendante avec une (petite) hauteur sous galipette, un vrai carré sympa, rapide sans atteindre les performances des multi récents plus spartiates.

17 exemplaires construits en polyester.

25 avr. 2016
0

Un speed 944 de chez ocqueteau, le grand frère du Freely

25 avr. 2016
0

Quel est ce tri ?

11 fév. 2010
3

CH 30 for sure
Propriétaire d'un Mono 41 pieds j'en avait marre de me trainer à 6-9 noeuds . Ancien et toujours planchiste et maintenant kiter à 50 balais les débats sans fin pour gratter 2-3 knts sur un mono me font doucement rigoler ! Puis un jour j'ai essayé un weta 4,4 enfin je retrouvais un semblant de sensation de glisse , on se retrouve à 15 knts comme qui rigole , c'est ardent , réactif ... mais ca mouille un max . Problème on ne peut rien n'y mettre à par un pax . Alors petit à petit m'est venu l'idée du tri en lieu et place du mono . Pour être franc c'est quant j'ai compris que mes projets familiaux de tour de med ou + n'intéressait que moi , j'ai donc cherché un tri que je puisse maitriser à 100 % en solo, programme med, traversée corse , etc , Pas de tour du monde ...mais qui me permette de naviguer seul ( ou accompagné 1 pax + 2 dans carré exceptionnellement ) chaque week end et les vacances avec suffisamment d'autonomie ( une semaine par exemple ) sans devoir payer un place aussi chère que le voilier ou se faire jeter au bon gré des marinas azuréennes ou autres selon la saison , et/ou le bon vouloir de l'amodiataire . J'ai donc écumé tous les sites , forums et autres , et visité Corsair, DF , etc aux salons . J'ai fait le tour des occas , du neuf , pour finalement acheter un CH 30 d'occas .Pour en revenir au DF , l'intérieur est pour moi atroce , design-déco hors d'age , j'ai pas du tout accroché , esthétique à la Halberg Rassy, trop scandinave, boiserie, rideaux de mémére et ambiance de pépére , beurk ....! J'admets que c'est un point de vue purement perso , le CH30 est épuré, pas de teck, pas de frime ,étonnamment moderne pour un conception d'il y 15 ans , une cabine arrière très large , un salon de pont ( avec les deux hublots frontaux de roof ca lui donne un super look ) , 180 cm de hauteur , kitchenette pratique au pied de la descente - que je trouve assez commode - j'ai réservé l'avant aux toilettes + SDB . J'ai limité la modernisation au radar traceur + refonte complète du système électrique (câblage, batteries, chargeur, prise de quai , disjoncteur, répartiteur , conv sinus ) , mais pas de pompe elec , ni dessal, ni gene, ni chauffage,ni clim, ni micro onde, surtout pas de frigo, pas de rangement pour deux valises de fringues . Seul '' luxe '' un moteur neuf avec démarrage électrique et télécommande ( 10 cv BF10D4 Honda ) .

Donc programme roots qui n'enchante pas Madame ( Ah les douches chaude au matin sur le 41 pieds , le géné pour le lisseur de l'ado , important à 16 ans l'absence de boucles , le dessal pour les 4 douches journalières , la lumière partout au mouillage avec la musique dans le cockpit , les glaçons avec le rosé , les coussins alcantara et ce merveilleux teck qui me fait bondir à chaque tache de graisse et me crame les pieds en Août ...) . Sur le CH30 , c'est camping , on mouille dans un mètre d'eau ( on beache dans la pétole ) en voyant au loin la troupe se battre à l'évitage dans les 4-5 m syndicaux du dernier spot de monsieur Imray , ou dans les marinas fort chères de Monsieur Vagnon alors que vous êtes au fond d'un vieux port de pêche que vous atteindrez rarement avec le long appendice fixe et raide que votre mono trimbale sous lui . Je vais vraiment regretter le 41 pieds et ce que j'appelle le syndrome du rital du soir ( je me permets cette familiarité étant moi même d'origine italienne ) . Je suis catégorique en été méditerranéen il y toujours un bateau italien ou mieux une horde qui arrive à la nuit tombante et va planter sa pioche à 3 m de la votre et dans les meilleurs des cas vous n'aurez même pas droit à un '' scusi '', diner à minuit quant vous dormez, ou alors comme à Gouvia Corfu une super pépé italienne de 25 ans , que vous zyeutez en biais - He bin oui ! y a bien un string entre les deux lobes de ses fesses , c'est du 2 mm ça c'est sur ! Soutien gorge taille timbre poste . Bon en attendant elle vous aura fait partager au fond de votre cabine - elle sur le ponton exactement à 15 places du bateau de son papa elle a choisi VOTRE voilier - ses tourments amoureux téléphoniques à 3 heures du mat .... juste une anecdote parmi des dizaines ,... vous voulez celle du philosophe italien nocturne et de sa belle à 4 heures du mat à Lipari , bateau tête bêche et littéralement 50 cm de distance entre notre hublot et les organes vocaux du couple ......! J'arrête là les expériences vécues .

Que dire des 5-6 knts dans la pétole quant la horde est au moteur et les 12-15 knts qui laisse les X bidules, J machin , A duchmole, pantois et bavants en voyant votre derrière s'éloigner à deux fois leur vitesse . Quel subtil plaisir .

Bon alors oui le tri c'est un tout autre programme , il faut faire léger , '' revenir aux fondamentaux '' . Quant au DF le concept de repliage est selon moi rédhibitoire pour la région méditerranéenne , le prix des 1 m ou + qui se rajoute va faire très mal au portefeuille , surtout si vous voulez acheter la place ( en trichant - ce que je ne fais jamais of course - un CH30 sous pavillon belge affiche sur la lettre de pavillon 7,99 m alors que 30 pieds c'est normalement ~ 9 m hors tout avec la delphinière , + 1 ou 1,5 de repliage soit 10 à 11 m pour la capitainerie...aie aie aie . L'ENORME avantage c'est les 2,5m de large , car souvent c'est plus la largeur qui embête la capitainerie que le petit extra de longueur que vous avez filouté avec la bienveillante sympathie des cerbères de port ou de la marina . D'accord Il faut se faire à l'esthétique des Farrier ou NV3 avec les papattes qui remontent ( ca me fait penser à la mémé qui il y deux jours trouvait normal de faire faire un petit pipi à son amour de chien sur le ponton juste sur ma prise de quai....... un si petit pipi m'a t elle dit . Quant je lui a demandé ce que ca lui ferait si j'allais caguer - un tout petit caca - sur son pas de porte elle est partie en maugréant .. mais bon j'ai évité le pipi ... ) Les papattes ça fait rigoler à l'escale et vous aurez droit à des questions idiotes ou saugrenues qui permettent de maintenir le lien social . En plus vous repérez votre voilier de très loin , c'est plus facile à retrouver et à surveiller .. :-). Quand on a pigé le coup ( j'ai mis du temps ) , un CH 30 se plie- déplie en moins de 2 minutes , plus vite qu'un DF où je me suis laissé dire qu'il faut mouliner quelque peu !

Le DF a quelques astuces de plus ( 2009 pour le 28 alors que le CH 30 date de la fin des années 90 ) , et la nouvelle livrée verte du DF 28 est un peu moins ringarde , bon mais ne me faites pas dire ce que je n'ai pas dit : c'est un bon tri qui '' pulse ' ' bien . En rade de Cannes les DF 920 ou 35 raflent toutes les compet ( c'est surtout parce qu'il n'y pas de CH30 inscrit ....) , mais le CH 30 c'est autre chose , plus cool , moins compet , moins je suis le meilleur, et il allume quand même , et surtout c'est tout de même moins cher et il n'y a pas à s'inscrire sur une liste d'attente de deux ans .
Avantage notable le constructeur du CH30 NV3 est en France - La Rochelle . Alors ceux qui auront trimbalé les 1,5 - 2 tonnes en remorque avec 120 kmh de tramontane-mistral à 90 ° savent de quoi je parle . Remonter au Danemark non merci pas pour moi . En plus les frères Boudon sont très sympa . Achetons français que diable quand ça le mérite !

Au fait sous couvert de matage , mise à l'eau mise en main ,SAV, etc, le passage '' obligatoire '' par un ''distributeur '' c'est 10 à 15 % de roros en plus . En réalité le gros avantage du distrib c'est de laisser les problèmes chez le concessionnaire-distributeur plutôt que d'em... le constructeur , quitte à leur lâcher du pognon ( expérience vécue - Wauquiez & Bénéteau ) .

Chez NV3 c'est vente directe ... à méditer

Voilà donc un point de vue vous l'aurez compris pas totalement objectif . A suivre quand je j'aurai mieux en main la bête à papattes là je '' débute '' .

Ciao ,

12 fév. 2010
0

merci
merci pour ton commentaire ... et ton parti-pris ! j'ai mis le C30 sur mon radar avec le F32AX.

la HSB c'est 1.80m ou 1.90m ?

au plaisir de lire tes commentaires, surtout sur ce qui ne va pas mais est améliorable.

12 fév. 2010
0

je préfère aussi les "X" de chez Farrier
parce qu'ils sont plus larges que les 2.50m du gabarit routier standard.

Ce gabarit est trop étroit ce qui oblige à mettre des choses en long, plutôt qu'en largeur, ce qui bouffe encore de la place. P.ex. WC/douche/penderie à cirés à l'avant plutôt qu'au pied de la descente et donc on mouille tout dans la longueur du bateau.

les "X" avec leur 2.95m sont à un gabarit spécifiques aux US avec un permis spécial ; il n'y a pas d'équivalent ici semble-t-il.

13 fév. 2010
0

cette année j'espère !
ça va dépendre de Melvest marine : leurs devis varient n'importe comment, sans compter les variations €/$ ; peut-être ont-ils trop de clients (surtout avec le F-22) ?

si je trouve un bon rapport qualité / prix chez NavalForce-3 je peux signer avec eux aussi, même si le C30 me semble en-dessous du 32AX quoique je cherche essentiellement du cotier pépère --mais rapide et sûr sur l'eau-- d'autant que j'ai le cash (et donc que je peux attendre) !

13 fév. 2010
0

lata ?
non, je ne connais pas si tu as des infos, je suis preneur ...

les P31 et Q31 (et tout ce que fait E. Lerouge) m'intéressent, mais j'ai un critère de HSB &gt 1.85m, et pas qu'au pied de la descente, qui filtre beaucoup de choix, c'est pourquoi je posais la question plus haut sur les 1.80m du C30.

il me faut aussi du repliable en solo et à flot au port pour une question de place d'abord et de tarif ensuite.

j'apprécie le mâtage / dématâge à flot (possible avec renforts avec le C30) pour cause de pont à faible tirant d'air.

pour le reste, je crois que je me plierai aux contraintes !

13 fév. 2010
0

32
ils en ont un qui doit sortir fin mars

13 fév. 2010
0

par contre
je suis sensible à la largeur de la couchette :-)

13 fév. 2010
0

oui
1.30 mini, c'est ce que je cherche. Sur le D920, il y a 1.40 à la tête!

14 fév. 2010
0

Sur le C30
il y a la couchette double king size du carré (prés de 2métres de large).

Pour info rien n'interdit de mettre un mat aile carbone un peu plus long sur le Drop26 (même intérieur que le C30 mais plus léger). Ca n'aura pas la même performance qu'un DG920 extréme mais ca marchera pas mal quand même.

Si vous voulais aller vite il y a le seacart30FCR repliable, repliable sur l'eau et qui est selon le constructeur la version "croisiere" (intérieur peint en blanc).

13 fév. 2010
0

quel permis ?
peux-tu en dire davantage STP ?

  • c'est quelle référence administrative ?
  • et surtout, quelle largeur max ?
13 fév. 2010
0

mais
Où est il ton beau jouet, Julep?

13 fév. 2010
0

merci
merci ;

ça signifie que les constructeurs français pourraient eux-aussi proposer du 1.90 m de large plutôt que du 2.50m sans risque de perte de la clientèle séduite par la possibilité de transport routier individuel (port à sec chez soi, changement de bassin de nav)

+40 cm c'est important me semble-t-il dans cette largeur : passage sans sens alterné ; WC/ciré dans la largeur et non plus la longueur ; sur un hypothétique C30X la cabine arrière aurait des équipets plus profonds tout en étant plus large et une possibilité de TàC.

il n'y a qu'à voir les plans d'aménagement intérieur du 32A (l=2.50m) et du 32AX (l=2.90m)

14 fév. 2010
0

Cab AR du C30
Oui, à 1,10 ça parait étroit, mais ne pas négliger que la coque est en V à cet endroit, et que la sensation d'espace est réelle.
Par ailleurs, je trouve particulièrement plus agréable une cab AR qu'une couchette avant près des toilettes, qui, tout le monde le sait, sont irréprochables au plan olfactif en bateau !
Et puis génial pour le repos à l'avant dans le clapot !

Sur le sujet de la cab AR, j'aimerai vous faire partager l'excellent idée du chantier NAV F 3 de n'avoir pas fermé la cab AR du carré. En effet, quand tu es dans le carré, tu as, outre l'excellente HSB, une très agréable sensation d'espace, avec en sus le hublot de tableau AR qui donne sur la mer.

Et à propos de ce fameux hublot qui se trouve donc au fond du lit de la cab AR, tu fais la sieste par beau temps ... au raz de l'eau, avec le glouglou de l'eau qui court sous la coque ...
... A fermer rapidement dès qu'il y a du clapot !

Et on peut lire à 3 en travers, grace au V de la coque.
Là encore, une cabine 140 à l'avant, c'est bon pour le port ! Et bien dormir ou bien siester en mer, c'est plutôt essentiel !!!

16 fév. 201016 juin 2020
0

1,10 de large ça rend amoureux !
Oui, essaye et tu verras que c'est plutôt sympa... Il reste un trempo chacun pour la sieste ensuite. Et puis c'est pour les vacances la cabine, pas pour se reposer fourbu du boulot le soir !
Tu n'imagine pas ce que cette cabine, à l'arrière est extraordinaire, avec sa vue sur mer au raz de l'eau. Essaye donc, car franchement, se reposer dans une cabine avant, ce n'est bon au port ! Comment faire sur un DF 920 pour se reposer en mer ?
Et je renchéri en faisant remarquer que dans les petits multis, ... ya pas grand chose de prévu pour les gros cirés bien mouillés. Là encore mon petit Pegasus, avec sa belle salle de bains avant, 2,5 m de long, a un vrai endroit pour ranger les cirés. Tu le mets où ton ciré toi dans un 920 ou dans un F 28 ?

Tiens, pour te donner envie, voici une courte vidéo du point du vue que j'ai depuis "ma" cabine arrière, entre le cap Creus et le cap Bear, été 2008 :

Hauteur sous barrot : elle me semble consécutive à la position des bras de mon D26. Ils sont crossés sur le flotteur, et donc ont une position haute sur l'eau. Le pont est simplement à la hauteur des bras. Il y a en plus 20 cm de rouf.
Si les bras étaient "plats", comme sur les F28 ou D920, dès que tu es dans la brise et dans du creux, tu en prendrais plain la gueule !
Là aussi, essaye... et prend un bon ciré, ... que tu ne sauras peut-être pas où ranger !

Sérieusement. Le D26-CH30 a été pensé comme un vrai bateau de croisière, de catégorie B. L'espace à bord est exceptionnel pour un tri de cette taille (il me semble que le DF28 s'en est inspiré - à voir au salon des multi à Lorient ce printemps). Et là, nos amis amateur de multi comme nous doivent réfléchir au programme.
Si on fait du gentil cabotage l'été, pas besoin d'espace ni de SDB pour ranger les cirés.
Mais si, comme moi, on veut naviguer au large et par tous temps, une belle couchette à l'arrière est plus qu'appréciable pendant les quarts de nuit dans la brise, et une vraie SDB indispensable pour les cirés, le spi mouillé, et ... poser sa p... sans avoir à se contorsionner ! :-D

Il est bien évident que dans cette catégorie des petits multis de moins de 10 m, il y a beaucoup de coques sportives et performantes. Ajouter un VRAI programme de croisière aux contraintes de ces tailles, c'est faire de bons choix.
Il faut expérimenter.
Et le mauvais au large, c'est le juge de paix !

16 fév. 2010
0

En tous cas
vous en parlez très bien de votre bateau, ça fait bien plaisir.

Je vais essayer d'en voir un, pour me faire ma propre idée

17 fév. 2010
0

différences entre CH 30 et DR 26 ?
à part la chaise moteur et donc le tableau arrière, quels sont les différences entre les 2 ?

Il y a un DR 26 à vendre au Marin en martinique qui me plait pas mal, chose étrange il a un moteur IB (quid de l'échouage !).

22 fév. 2010
0

oui
c'est bien lui

17 fév. 2010
0

merci Bus
quand tu l'auras sorti de ton jardin, je ne dis pas non, si tu ne passes pas trop loin!

22 fév. 2010
0

Ah!
merci Bus, si je suis dans les parages au même moment, je serai très intéressé non seulement de voir ton bateau, mais aussi de te rencontrer.
J'apprécie la passion qui ressors de tes interventions.

12 fév. 2010
0

à part
le prix, je préfre nettement le F 32 SRX

12 fév. 2010
0

et
quand te lances tu?

13 fév. 2010
0

et
à tu vu avec Lata en Pologne, pour le 32?

Etonnant ce que tu dis sur Melvest, je n'avais pas du tout le même rapport!

Et as tu vu le Quasar 31 ou Pulsar 31 de Lerouge?

13 fév. 2010
0

en Pologne
en.latayachts.pl[...]/ et contact Alicja Lata &ltinfo@latayachts.pl&gt

Sinon, je n'ai pas la même contrainte de HSB...les Lerouge m'intéressent donc beaucoup, comme les F 32 SRX.
Et, à priori, comme toi je voudrais du pliable, dans certains cas d'écluse ou de place, ça compte.

13 fév. 2010
0

moi itou
d'où l'importance des 10zaines de cm supplémentaires entre les deux gabarits routiers !

p.ex. la cabine arrière du C30 est très bien mais trop étroite pour deux avec ses 1.10m (de tête), alors qu'avec 1.30/1.40m (on est derrière le bau max) ce serait top.

12 fév. 201016 juin 2020
0

permis spécial pour Farrier X
Le permis est en fait assez facile à obtenir en France, Espagne et Allemagne. C'est quasiment impossible pour l'Italie, Slovenie, Croatie.

13 fév. 2010
0

permis MM F-32RX
-En France, "arreté individuel permanent de 1ère catégorie" (~€25 pour 5 ans).
voir www.bas-rhin.equipement.gouv.fr[...]xep.htm

-La largeur du MM F-32RX (photo message précédent) sur sa remorque est 2,90m.

14 fév. 2010
0

HSB du CH30 à 1.95
dans le carré.
Pour la cab AR, particulièrement agréable, tu tiens presque assis, et pour la SDB toilette Av, on doit avoir 1,60 env (il neige à Toulouse, et j'ai la flemme d'aller dans le jardin mesurer le bateau !).

14 fév. 2010
0

1.10
c'est quand même un peu beaucoup serré!

Et cette grande hauteur sous barrots (inutile pour moi ;-)), n'est ni bonne pour le fardage,ni belle.

Sinon très bien la hauteur inesthétique des bras (je préfère franchement le type D 920 extrême), dommage qu'il manque de voilure

16 fév. 2010
0

Au large sur CH 30
Je confirme , comme sur le DROP sur le CH30 la cabine arrière est un régal , en travers pour la lecture , en long pour le farniente . Pour moi approx 1,10 m de large pour quasi 2 m de long c'est assez . Par contre petit bémol par rapport au DROP 26 , le CH 30 à une jupe arrière avec le moteur dans un puits donc pas de hublot au raz de l'eau .. dommage même si on peut y mettre un joli hublot coté bâbord ( 40cm x 30 cm ) du tableau d'accès au cockpit avec tout de même une jolie vue mer sur l'arrière . En dessous de la couchette méga coffre où j'arrive même mettre le panneau solaire volant de 80W . Sur les cotés de larges équipets ( sans porte )+ étagères tout du long avec petite farge et à l'arrière étagère en largeur 1m de large sur 40 cm de profondeur . De quoi mettre tout ce qu'il faut pour la nuit . Coté cabine avant c bizance comme dit l'ami BUS on c.. à l'aise; l'air de rien c'est aussi confortable que les WC d'un 41 pieds ..! Douche assis classique mais avec un super ouverture - aération au dessus de la tête : hublot rond approx 50 cm de diam, petit lavabo et derrière le miroir une penderie très large et assez profonde 70 cm + ( que j'ai condamné en y mettant deux très large étagère en sus du fond ) . Pour les cirés ils sont pendus à un boute dans la cabine , à coté des voiles dans la pointe avant devant les WC. La pompe eaux usées évacue tout ça .

De toute façon pour le couchage la cabine avant comme dit Bus c'est pas top , un peu exiguë bas de plafond et il faut rajouter tout un bazar de tablettes rabattables + puzzle de matelas pour y coucher ( c'est inutile pour un programme à 2 ou 4 le carré suffit au couchages de 2 pax en sus le la cabine arrière 2 pax ) et moi j'aime pas du tout coucher au dessus des chiottes ....( comme sur les DF ). Cabine arrière le seul inconvénient comme sur de nombreux voiliers c'est ....le blick blick de l'onde sur la coque . On s'y fait . J'oubliais il y a deux hublots bâbord tribord derrière plus la vue sur la mer sus dite tableau arrière , donc ventilation impeccable sur le CH 30 et vue sur au moins 180 ° arrière pas mal non ? Ayant vu le DF 28 au salon je rejoins BUS on dirait sur certains points qu'ils ont copié NVF3 . J'en reviens à ce que je disais sur un autre post , pourquoi acheter DK , plus cher , plus loin, cause pas french ( si on oublie le distrib Fr charmant par ailleurs ) . Alors qu'il suffit d'aller à la Rochelle une causette avec les Boudon et une bonne négo devrait vous faire économiser au moins la com du distributeur français de DF ( oui je sais il faut bien payer les salons , la doc , les traductions, le tel , le web , eau, gaz , impôts , taxes, etc, etc j'ai entendu ca mille fois .. ) sur un prix de base qui se vaut. J'aime bien les mailing du distrib DF qui t'explique en gros que le DF28 a tellement de succès ( et compte tenu de la petite capacité de production ) que il faut vite vite s'inscrire sur une liste d'attente pour avoir une chance d'être livré avant .... 1,5 à 2 ans . Par contre y a bien une occas là à saisir tout de suite . GROSSE ficelle . Je rêve . DF : très fort en marketing , vidéos super, web site top, doc flashy , prix de ceci, award machin , présence salon partout , réseau , etc etc . Chez NVF3 : marketing nul , aucun distrib , salon à peine La Rochelle, publicité zéro, web obsolète total, communication polie mais un peu rêche (ça dépend du prénom Samuel ou Jean luc ....:-) ) . Par contre bien amené on doit pouvoir avoir un bateau en six mois chez NVF3 ( avis perso à checker )à un prix correct pour la qualité .

Mon conseil pas d'hésitation DROP ou CH30 ( pas le CH 33 + cher mais arrière horreur totale esthétiquement ) , vous ne regretterez pas !

For avoidance of any doubt j'ai aucune action chez NVF3 et j'ai acheté mon CH30 d'occas ! Juste fait faire un controle par l'un des Boudon .

Ciao , Baldo

17 fév. 2010
0

Qq vidéos D26_CH30
Ola amigos !
Quel plaisir de partager tout ceci.

Oui Baldo, les Boudon ne sont pas très fort en com mais si intensément pro, ... et un bateau super, notre D26-CH30 qui se vend au fil de l'eau, alors qu'il a bouleversé ma vie de marin !!! Alors moi aussi je n'ai pas d'action chez eux, mais on a envie de les mettre en avant tant ils sont méritants ! On est si fort en France ... la position des bras très crossés que j'ai décris pour Clarivoile est un atout phénoménal dans la brise et dans le creux pour le confort dans le cockpit. Pour moi, Pegasus présente le confort d'un mono de 12-14 m, ... à la mer, ... pas tout à fait à l'intérieur !

Oui Clarivoile, viens donc faire un tour à bord et tu verras un compromis si extraordinaire entre perf de multi, croisière intelligente, et sécurité dans le baston !

Qq vidéo en attendant l'été, et pour dévoiler un peu plus mon Pégasus.

(large du Creus)
(large des Glénans)
(de la cabine arrière au cockpit)
(sous spi entre Creus et Béar)

L'homme à la casquette, c'est mon papa, avec lequel on a contruit en 1978 un Petit Prince en acier, 12,5 m et 12 t... un autre monde !

17 fév. 2010
0

Ah!
le jaune.... :-)

17 fév. 2010
0

CH30 & DR 26 HB vs IB
J'avais contacté le broker ( aux antilles ) et fait une offre . Le vendeur comme d'hab en voulait beaucoup trop : 60 K€ et selon moi ça les vaut pas surtout si on inclus le rapatriement en France ! Par ailleurs il est équipé genre '' tour du monde '' pas vraiment le programme du DR 26 quoique ...sachant qu'il n'a pas été possible de connaitre le nombre d'heures du moteur ... Pas terrible ( sur les photos on voit des traces de corrosion attestant qu'il est pas tout jeune ) .

Tu peux peut être encore trouver le CH 30 du Dr Malot à La Rochelle ( ca ne s'invente pas ) un peu dans son jus il en voulait 60 K€ à mon avis ca vaut pas plus de 50 K€ vu l'état . Contacter NVF3 qui avait fait la révision générale en 2005 . Il est - était - en vente depuis un bon moment .

Le in board est une option possible sur DR ou CH ( voir site NVF3 ) mais un peu contradictoire avec le programme . Quand on discute avec NVF3 on sent que c'est pas vraiment la voie préconisée ....Par ailleurs le in board prend un part substantielle de la place du coffre sous la couchette . Rédhibitoire pour moi .

Préférer de loin la version HB , facile à treuillé pour la maintenance ( depuis la bôme )un régal , pas de subaquatique quand on se prend un boute-pendilles : on tilte on coupe et s'est reparti , deux clics un coup d'éponge et l'hélice est comme neuve ( pas de bestioles pour affecter les perf ) et cerise sur la gâteau HB relevé = pas de trainée . Bon c'est sûr dans une mer heurtée le HB n'a pas les perf du IB , mais quel bonheur d'éviter tout ce bazar diesel qui pue sous la couchette .

Pour les autres différences ; point fondamental du CH 30 : une delphinière avec une ancre à poste , la baille de mouillage permet 30 m de chaîne de 8mm et 40 m de câblot tranquille ( accessible depuis la cabinet avant par une petite ouverture ronde ) sur le DROP BUS me dit que l'ancre est dans la baille d'un flotteur - pas terrible , autre chose un mat un peu plus long sur le CH 30 approx 12,2 ( version dite version racing pour le DR voir les post de BUS ) . Sinon c'est la même coque ( même moule ) avec une jupe arrière en + sur le CH 30 . Question voile c'est kif kif ( 12-14 m ² de foc , 30- 35 m² de gennak , 35 m² et quelque de GV et Spi au choix jusqu'à 80 m ² )
Baldo

22 fév. 2010
0

Essais de Pegasus
Si tout se passe bien, Pegasus devrai être sur La Rochelle en avril - mai, puis Saint Malo en juin.
Si je le peux, je te donnerai rdv.

17 fév. 2010
0

Quel comportement dans la brise et mer formée ?
Bonjour,

L'âge venant (60 ans) mon superbe canot devient un peu dur pour un couple. En conséquence je commence à intéresser à un bateau moins physique mais performant et dans les monocoques je trouve pas trop. Aussi les trimarans de moins de 10 m commencent à m'attirer fortement. Jusqu'à présent, sur le net, si je lis beaucoup de choses positives sur ce type de canot je n'ai pas encore vu et lu des avis sur le comportement des petits tri dans le gros temps, à savoir force 6 à 7 avec mer de 2 à 3m de creux. &ltje navigue en manche et mer du nord et il n'est pas rare d'avoir ces conditions de navigation.

Avez vous des expérience de ce type avec vos tri ?

22 fév. 201016 juin 2020
0

L'âge et le dos
sont par contre à mon avis un souci.
Sur le D26-CH30, le cockpit est peu profond, et il devient inconfortable quand tu prends 3-4 heures de barres dans le nez. Je pense qu'il faut que tu essaye. On s'adapte, mais tu n'aura pas le confort du cockpit d'un Arpège par exemple !

Mais super Baldo a trouvé une solution qui m'intéresse avec son fauteuil de cockpit !!!
Pour ma part, la solution c'est mon "Georges" : je laisse mon pilote à poste en permanence ! Ainsi, sauf pour le plaisir de barrer, j'enclenche Georges, et je vais bouquiner avec ma belle dans l'un des trampolines, ou je cuisine !
La descente et tout de même aussi un peu sportive, bien que particulièrement agréable et super bien positionnée.

Donc en conclusion, je pense qu'un tri peut te permettre SURTOUT de gagner en confort à la mer, car beaucoup moins de fatigue dans la brise, et plus de séreinité à bord de ce fait, mais tu perdra un peu sur certains points.

Ah si, ... n'oublions pas de dire que comme tu vas aller assez vite, tu réduits les temps de nav et tu augmente les temps d'apéro ! :-D

22 fév. 201016 juin 2020
0

La rubrique "le bateau idéal" d'HEO
te permettra de lire des posts intéressants sur le sujet. J'y ai moi même pas mal contribué eu égard à une assez bonne expérience sur mon D26.

Je précise que pour moi, malgré les bras bien crossés et assez haut du D26-CH30, je pense que ces tri ne pas faits pour le près dans de la mer courte.
Ainsi, en Manche et en Atlantique, je n'ai jamais souffert au près, grâce à la houle et à une amplitude de vague généralement assez longue.
Par contre en Méditerrannée, c'est le passage à tabac quand, comme au large de Marseille, faisant route sur les Saintes Maries, tu te retrouve avec un beau Mistral qui a s'est le vé tout soudain (tu peux pas t'imaginer cette brutalité de changement de vent tant que tu ne l'a pas vécue, et la Manche te paraitra ce jour bien loin !)et la mer n'a pas encore eu le temps de suivre ce vent violent (par ex 35n). Alors babord amure tu file à 12-14 n au près (s'il vous plait), mer de travers, puis tu vire, et là c'est le massacre, mer de face, tu passe de 10 n à 4 n, tu repard à 10, ... épuisant.
Moi maintenant, dans ce cas je ne lutte plus et j'abats de 10-20°, sauf s'il faut gagner un cap.

Je pense qu'il faut relativier ce qui est dis dans le post qui suit ta question.
Pour moi, bien au contraire, ce petit tri est super cool ... tout le temps ! Mon solo de 9 jours l'an dernier entre LR et les Scilly le prouve. Avec cet équipement, tu prends ton 1er ris à 25 n, et tu reste au cockpit peinard :
- foc auto vireur (incroyable de tirer des bords de près juste en poussant la barre)
- genack / code 0 sur enrouleur (bout dehors sur le mien)
- ris semi-aotomatique (extraordinaire : de la main gauche tu choque sur le winch babord, et de la main droite, tu reprends ta bosse sur le selftailing tribord - ya pas plus tranquille ... si le Super Maramu ... !)

La comparaison avec un mono de 40 pied, je ne la vois pas.

18 fév. 2010
0

mais
le choix de cette "belle cabine arrière" comme vous le dites, impose malheureusement un cockpit haut perché et peu profond, et son corolaire, une descente profonde et "scabreuse" donnant un intérieur enfoncé comme dans un grand mono... :-(

Me semble-t-il

18 fév. 2010
0

drop 26 ou C30
Bonjour
Lors du grand pavois, il y a 3 ou 4 ans l'année ou le tri de 8m Chinois était présenté, j'avais visité le C30 ou Drop 26. Pour vous dire, j'ai eu un coup de coeur pour le bateau! l'intérieur génial, la descente sur le coté est originale et pratique à mon gout, enfin bref tout me plaisait sauf peut etre les trampo au niveau des flotteurs qui ne sont pas plats.
Surement un très bon tri et toujours un look moderne avec le temps.
Bonne journée

18 fév. 2010
0

CH30 cabine arrière
Le cockpit est effectivement peu profond , mais comme le CH30 ne mouille pas ( grâce aux bras très hauts ) ça ne pose pas de problème . Moi j'utilise depuis longtemps un '' comfort seat 70 € chez Compass '' un siège qui te tient le dos confort type salon , réglable dans toutes les positions . Ce qui m'affranchis du cockpit . Je barre , dors , fume mon cigare, bois l'apéro, mange, dans ce siège . Une révolution pour mon petit dos fragile ( colonne vertébrale cassée il y a longtemps ) je le trimbale partout .

Non je ne trouve pas la descente '' très profonde '' ni ''scabreuse'' . En tout cas équivalente au Corsair , DF , F etc , à un point tel qu'il m'arrive de retirer l'échelle , et je rentre et sors en 1/10 de seconde en faisant marcher les muscles des bras of course .

Absolument pas d'accord pour l'intérieur ''enfoncé '' sorry but t'as tout faux ...:-) .

Une des raisons majeures (entre autres ) pour moi d'avoir acheté le CH30 c'est exactement l'inverse : tu as à l'intérieur une vue superbe , un vrai salon de pont , assis avec vue sur mer . En terme de salon de pont je sais de quoi je parle . J'ai aussi un Pilot Saloon 41 de Wauquiez ( à vendre pour DS addicts ) . Le CH30 c'est deux hublots de roof frontaux ouvrants, deux longs hublots latéraux qui courent sur tout le roof , ce qui donne une ambiance-lumière sans aucune comparaison avec n'importe lequel des tri Corsair , DF , Bandit, F , Trimax etc

Dis moi il sont où les hublots frontaux de roof sur le DF 28 ..., et le Bandit ..., corsair F 28 .. Un des différentiels du CF & DF c'est d'avoir ce roof un peu bombée qui donne cette HSB pour balèze, - et bien sur revers de la médaille un peu plus de fardage - qu'un tri cul dans l'eau ou cockpit baignoire .. :-) .

Je suis un peu iconoclaste en terme de mono , à l'exception des DS ( deck Saloon ) j'ai l'impression de rentrer à la cave dans un mono chaque fois que je descends dans le carré de ces voiliers . A part les PS 41 ( 47 et au delà ) et les Nordship et/ou Southerly tous les autres sont pour moi soient des horreurs esthétiques ( genre Hunter ) ou des faux DS ( Sun Odyssée DS 42 etc ).

Tout ça pour te dire que si le CH30 m'avait donné 1/10 de seconde l'impression que tu décris j'aurais fuit en courant ...

Excuses moi je veux bien que l'on préfére du vietnamien ou du danois à du made in France mais au moins que les arguments soient plus solides ....

Ceci dit tout cela est subjectif et affaire de goût .

Le mieux c'est de faire une sortie en CH ou DR sous le soleil , tu verras le carré/salon : un vrai bonheur ...!

Ciao , Baldo

18 fév. 2010
0

made in France - yes indeed........! NVF3
c'est le genre d'approche qui va plaire aux petits et autres chantiers made in France qui ferment ou virent ds gens, venant du monde industriel je peux témoigner que ce sont des critères qu'il faut dare dare connaître , ... on s'écarte du sujet mais fais donc une petite visite à pôle - emploi ..

A ton avis qui paye ta retraite ? la chine : multi23 , le Danemark DF , US & co F , Vietnam Corsair, Trimax Belgique , Seon suède , Seacart Suède ....etc

CH 30 : coque française , mat + bôme Z Spar français, voilerie : incidence française , sellerie NVequipment française ; oeuvres mortes Soromap : français

Rares sont ceux qui choisissent une voilier selon son lieu de fab sauf ceux qui veulent voir le bateau se construire ''sous leurs yeux'' - il y en a encore - devraient s'y joindre ceux qui préfèrent quelques années de nav à quelques années de boulot en plus .

19 fév. 2010
0

aïe
répondrai, :-(, entre autre

18 fév. 2010
0

ni
étranger, ni français....Voilà bien des critères qui me sont inconnus.

Je me pose juste les questions que ce que je vois m'apporte.

Pour visite et sortie, c'est en cours!

19 fév. 2010
0


C'est du parfait HS

Je n'y répondrais donc pas, si ce n'est que je ne suis pas là pour parler de ma retraite en cours passée ou à venir mais bien pour parler bateau.
Et en la matière, je regarde des bateaux, fais des essais, et seulement si j'ai des difficultés pour choisir, en ultime ressource je regarde l'endroit de fabrication.

21 fév. 2010
1

Trimarans repliables ...
Bonjour à tous,
Je viens de m'inscrire à ce forum, tout nouveau pour moi, à la demande persistante de plusieurs amis ou/et clients (c'est pour moi souvent la même chose)qui me trouvent trop silencieux alors qu'une discussion est en cours sur des bateaux que je connais bien ... et pour cause!
Sachez donc que si vous voyez dans le futur une contribution signée "ONEOFF", il s'agira de Samuel BOUDON, co-fondateur du chantier NAVAL FORCE 3 il y a maintenant, euh! 25 ans.
Conscient de ma particularité parmi vous, je ferai tout pour éviter ce qui pourrait ressembler à des avis personnels ou à des considérations "commerciales" dans mes futurs propos.
En revanche, je suis prêt à renseigner quiconque sur ce que je connais bien: la conception et la construction des bateaux (à voile), et plus particulièrement des multicoques, et encore plus spécialement des trimarans, et tant qu'à faire, des trimarans repliables, que nous construisons depuis plus de quinze ans.
NAVAL FORCE 3 communique trés mal, tout le monde le dit; il semble que nous maitrisions le savoir-faire mais pas le faire-savoir...
J'accepte le reproche et vais essayer, via ce site qui parait trés sympathique, d'améliorer notre communication.
A vous lire.

21 fév. 2010
0

ca c'est super
un nouveau pro sur le site on ne peut que se réjouir, d'autant plus quand c'est un personnage qu'on apprécie.

21 fév. 2010
0

oui
très bonne nouvelle.

21 fév. 2010
0

donc
outre les questions soulevées sur le Ch 30, vous êtes partis de ce bateau pour faire le 33; serait ce imaginable de faire à partir de l'idée du 30 faire un 31 ou 32, plus performant que le 30, avec flotteurs plus volumineux, sans doute un peu plus de largeur bras dépliés supportant une voilure plus conséquente (&gt70m2)?

Merci

:-)

22 fév. 201016 juin 2020
0

Merci de te bouger
Oneoff, parcequ'on a beau être afficionados de ton bateau, on n'a pas toutes les réponses !
Et je crois sincèrement, comme l'ami Baldo, que le D26-CH30 mériterait bien d'être connu et reconnu.

J'ai déjà évoqué pour ma part le comportement particulièrement exceptionnel de ce bateau dans du vrai et gros mauvais temps. Je confirme le propos technique de Oneoff, mais je n'en reste pas là, avec une recherche pour mon prochain jeux de voile très porté vers la perf par tout petit temps, puis qu'effectivement, le trou de puissance est &lt 15 n. Il suffit donc de bien réfléchir au choix des matériaux (et d'ouvrir aussi le portefeuille... ;-)). Aux amateurs de tri, je redirai qu'il faut se méfier : beaucoup d'aprioris sont entendus sur les tri. Moi, il y a 5 ans, j'ai suivi mon intuition, plus que la raison, car tu n'as quasiment personne capable de te parler d'un bon 8-9 sur un multi &lt10 m !

Mais là ça cause. Et le choix du type de multi doit bien coller au programme. Pour ma part, la capacité à digérer le gros temps est primordiale, car c'est là qu'on a peur. Et le bateau doit aider à maitriser cette peur.
Pour le reste, dans le petit air ou au mouillage, il y a toujours moyen de s'adapter et de jouir ! Il faut donc corriger si possible le manque de puissance du D26-CH30 par un beau jeu de voile.

Ajoutons tout de même que les autres tri ne doivent pas être mauvais dans le gros temps. Je pense par exemple à la traversée de l'Indien par Mike Horn sur un F28, un récit à lire. Simplement, il semble bien que le D26-CH30, au-delà de la performance intrinsèque du tri, soit très rassurant et ne mouille qu'au delà de 30 n !
Le plus dans la sécu et le confort à ce titre, ça me parait être la hauteur des bras, qu'on n'a pas sur les F et DF de même taille.

Il reste que pour ma part, je cherche encore à comprendre le "fonctionnement" de ce type de bateau sur l'eau, car ça n'est pas vraiment dans notre culture de marin de base !

22 fév. 2010
0

Pegasus
n'a t il pas passé quelque temps à CNF 3? :-)

21 fév. 2010
0

CHALLENGE 30
Bonjour,
A l'origine était le DROP 26: un tri repliable trés volumineux par rapport à ses performances, et surtout trés sûr dans le mauvais temps.
La création de ce premier tri repliable ayant coûté trés cher (plus de 2 millions de francs à l'époque), il a été décidé de retravailler cette bonne base pour des modèles un peu plus grand. Ainsi du CHALLENGE 30, dont l'aménagement et l'équipement sont mieux adaptés à la croisière que sur le DROP; ainsi du CHALLENGE 33 qui se veut le plus grand "vrai" transportable de la gamme CHALLENGE.
Il n'aurait absolument pas été possible de trouver à nouveau 300 à 400.000 euros pour créer ex-nihilo chaque nouveau petit modèle.
Avec la gamme CHALLENGE, le concept que nous avons choisi (et que j'assume pleinement)est celui de véritables croiseurs.
Plutôt que la vitesse à tout prix (ce qu'a choisi le chantier CORSAIR avec sa gamme de "F",nous avons mis en avant deux éléments: la sécurité (comportement dans le (trés) mauvais temps), et le confort en croisière.
Nous n'irons donc pas jouer dans le jardin de nos collègues américains avec une recherche de performances pouvant éventuellement pénaliser l'usage de nos bateaux en croisière.
Ceci étant, il ne faut pas imaginer pour autant que les DROP ou CHALLENGE sont lents: ils sont simplement meilleurs dans la brise que dans la pétole. Les quelques confrontations avec nos amis américains ou danois montrent globalement que jusqu'à 15 noeuds (de vent), les F et DF de même taille sont un peu plus rapides (quelques chevaux en plus), qu'aux alentours de 15-20 noeuds, les vitesses s'équilibrent, et qu'au dessus, les CHALLENGES prennent petit à petit l'avantage, surtout si la mer est mauvaise.
Mon meilleur "tilt" personnel a été de 19,8 noeuds et un de nos clients m'a affirmé en avoir fait un à 21 noeuds: pas de quoi rougir donc...
Il n'empêche, et c'est un fait, que nous n'avons pas prévu de nous lancer dans une recherche de vitesse absolue.
Après cette longue introduction permettant de mieux comprendre notre "politique", vous comprendrez aisément ma réponse: techniquement, il serait bien sûr possible de "jumboiser" le CHALLENGE 30, mais nous ne le ferons pas.
Tout au plus, sachant que le chassis est à la fois performant et sûr, pourrons-nous vendre (peut-être) un jour un CHALLENGE 30 sans gréement, à charge pour l'acquéreur de l'équiper avec le gréement de son choix (ce qu'a fait l'ancien propriétaire d'un DROP 26 qui se trouve aux Antilles, équipé pour la grande croisière mais doté d'un mat tournant en carbone).
Cordialement,

22 fév. 2010
0

Voilure de trimarans
Monsieur "BUS", que je ne connais pas mais qui semblez posséder un tri de notre fabrication (magie de l'internet!), il est exact qu'en changeant votre jeu de voiles, vous allez avoir la possibilité d'augmenter les performances de votre DROP (ou CHALLENGE).
Sans changer le mat et le gréement (ce qui coûterait pas mal de sous),vous pouvez jouer sur les tissus car les voiles standards sont des Incidences d'excellente qualité, mais en dacron. Il est clair qu'à surface égale, une GV et un solent en composite ainsi qu'un gennaker en spectra donneront des chevaux à votre tri. Vous pouvez aussi vous faire couper une GV à corne, (où "topsquare") dont la tenue est maintenant bien maitrisée: ce seront près de trois mètres carrés supplémentaires dans le plan de voilure.
Dernière action possible: des bastaques textiles en tête de mat et un code 0 en tête (gros "turbo" par tout petit temps).
Cordialement,

24 fév. 2010
0

ben
justement, il est répondu: "sans changer le mat....".

Il est proposé de s'intéresser à la qualité des voiles et éventuellement de mettre une GV à corne. "Rien" de plus

22 fév. 2010
0

et
il y a un Drop ou CH qui traine ces temps ci au ponton pro aux Minimes, j'y passe régulièrement pour l'observer.

Je vais finir par oser monter dessus ;-)

22 fév. 2010
0

Douceur de barre
Ayant essayé un DF 920 (merci Triheol) j'ai été particulièrement impressionné par la douceur de barre et les sensations proches d'un cata de sport.

Il semble par contre (au dire de l'essai de bateau) que le CH 30 souffre d'une barre un peu dure. Qu'en est-il du Drop 26 qui ne dispose pas du même safran ?

22 fév. 2010
0

Blog Drop 26
Bonsoir à tous,

J'ai vu, il y a quelques temps, un blog d'une personne qui a traversé l'atlantique sur un Drop 26.... Plus moyen de retrouver l'adresse....Quelqu'un aurait-il cette adresse ?

Merci !

Effectivement très sympa ce Drop 26 (j'ai un corsair 24)

22 fév. 2010
0

merci Clarivoile...
...je suis passé à coté !

23 fév. 2010
0

le jeu des 7 erreurs
mais en fait quelles sont les différences entre CH30 et DR26 ?
- une delfinière
- un safran déporté pour laisser la place au HB
- un mat plus haut

et quoi d'autre (parce que visiblement sous le pont c'est la même chose)?

22 fév. 2010
0

au port
c'est tout mou, si mou... :-), en mer j'en saurai plus bientôt!

22 fév. 2010
0

oui
[olala.over-blog.com[...]/.. .]

Donné plus haut par Anastasia

23 fév. 2010
0

E-qui-li-bré
puis-je dire !
La barre de Pegasus est particulièrement agréable, dans le sens où elle est équilibrée, déjà, mais surtout réactive au lof ou à l'abatée.

Sous genack, quant tu commence à accrocher le vent et que le bateau s'arrache grave, il faut avoir confiance à l'approche des 15 n. La barre devient nettement plus dure, mais réagit toujours docilement dans les deux sens, et c'est essentiel.
Au près, je barre à deux doigts !

23 fév. 2010
0

Safran du CH30
J'ai oui dire en effet que le fait d'avoir déporté le safran du CH30 sur l'extérieur du tableau arrière donnait une barre "différente".
Je l'ai essayé dans du gros temps (40 n à la Trinité) et là, tu te pose moins de question sur la douceur de la barre !
Comme je l'ai dit dans mon post précédent, Pegasus, mon D26, est super équilibré et très doux. Mais c'est le plan "d'origine" ! ;-)

23 fév. 2010
0

Vous donnez envie
avec vos histoires de tri…

23 fév. 2010
0

et
c'est vrai que c'est un peu dommage qu'il n'y ait plus de hublot sur le tableau arrière

23 fév. 2010
0

DROP 26 / CHALLENGE 30 / CHALLENGE 33
Tout d'abord, je rappelle à tous que ONEOFF = Samuel BOUDON, qui co-dirige à La Rochelle le chantier NAVAL FORCE 3, afin que tout soit bien clair.
En lisant plus en détail tous les écrits de ce sujet, je pense pouvoir apporter quelques informations ou éclaircissements:

  • tableau arrière: les Drop et premiers Challenges ont été construits avec un hublot ouvrant dans le tableau. Puis, avec l'arrivée des règles européennes, il a été demandé un capot de survie. Depuis, les Challenges sont construits aves un capot ouvrant dans le tableau (beaucoup plus grand que le hublot).

  • différences entre Drop et Challenge: l'architecte du DROP 26, Patrice GAUDRY (un grand monsieur, architecte notament du "CREPE WAHOU" 1ère génération) avait conçu le Drop avant tout comme un tri performant, laissant volontairement de coté quelques éléments pratiques pour l'utilisateur ou utile au constructeur ...
    En rachetant d'un bloc les plans et droits sur ce bateau, NF3 a pu adapter le DROP 26 aux besoins de la croisière. Ainsi est né le CHALLENGE 30.
    La sortie de moule est exactement la même (pas de jupe); les 4 pieds de plus sont sur la longueur hors tout (safran au tableau et delphinière); le CH30 a un vrai stockage d'ancre que n'a pas le D26. La delphinière permet à la fois de remonter l'ancre sans risquer d'acrocher l'étrave et d'amurer le gennaker sans avoir besoin de bout dehors. De son coté, le safran déporté permet d'ajuster le tirant d'eau/safran et de garder de la barre jusqu'à l'échouage du bateau (si nécessaire), ce qui est impossible en D26 du fait de la configuration du safran (ceci étant, la barre est plutôt plus agréable en D26 qu'en CH30. Dans le CH30, le déport au tableau du safran permet d'incruster le hors-bord dans la jupe AR, donc plus efficace dans le clapot et poids mieux centré (mais il ne tourne pas).
    L'aménagement du CH30 est plus pratique en croisière: en standard, on trouve un carré convertible et une salle d'eau complète.

-CHALLENGE 33: c'est vrai qu'il a des "fesses" pas terribles (j'en suis l'auteur), mais pour ceux qui ont à loger des enfants et/ou un couple d'amis, y'a pas photo. En nav. ou au mouillage, la plateforme arrière n'est pas désagréable non plus. Le 33 voit sa longueur de flottaison rallongée de 1m par rapport au 30. Quoique livré avec un diesel in-board, le 33, sous le peson, ne pèse que 150kg de plus que le 3O (dont 100 de moteur). Sous voiles, il fait jeu égal avec le 30, sa plus grande longueur de flottaison compensant son poids un peu supérieur (les gréements sont identiques).

-hauteur sous barrots: la même pour les trois modèles (et pour cause!): 1m91 trés exactement, et ce sous le plus grande partie du roof.

-nom de baptème: DROP était le nom souhaité par l'architecte. Son idée était d'associer les lignes fluides de son dessin à la traduction littérale du mot drop, à savoir la "goutte".
Manque de bol, quand nous sommes arrivés aux Etats-Unis pour le salon d'Anapolis, on a fait rire tout le monde avec ce mot qui, en langage courant est très négatif (laisser tomber ou même "à ch..." donc exit le nom drop.
Nous l'avons repris depuis peu car nous avons revu à la baisse nos prétentions de commercialisation outre-atlantique et parce que c'est à notre avis rendre hommage à ce bateau et à son concepteur que de faire perdurer ce nom.

24 fév. 2010
0

mais
comme dit plus haut par One Off:

Avec la gamme CHALLENGE, le concept que nous avons choisi (et que j'assume pleinement)est celui de véritables croiseurs.
Plutôt que la vitesse à tout prix (ce qu'a choisi le chantier CORSAIR avec sa gamme de "F",nous avons mis en avant deux éléments: la sécurité (comportement dans le (trés) mauvais temps), et le confort en croisière.
Nous n'irons donc pas jouer dans le jardin de nos collègues américains avec une recherche de performances pouvant éventuellement pénaliser l'usage de nos bateaux en croisière.

24 fév. 2010
0

et ça
c'est à pa
eu près ce que One Off a expliqué un peu plus haut:

il est exact qu'en changeant votre jeu de voiles, vous allez avoir la possibilité d'augmenter les performances de votre DROP (ou CHALLENGE).
Sans changer le mat et le gréement (ce qui coûterait pas mal de sous),vous pouvez jouer sur les tissus car les voiles standards sont des Incidences d'excellente qualité, mais en dacron. Il est clair qu'à surface égale, une GV et un solent en composite ainsi qu'un gennaker en spectra donneront des chevaux à votre tri. Vous pouvez aussi vous faire couper une GV à corne, (où "topsquare") dont la tenue est maintenant bien maitrisée: ce seront près de trois mètres carrés supplémentaires dans le plan de voilure.
Dernière action possible: des bastaques textiles en tête de mat et un code 0 en tête (gros "turbo" par tout petit temps).

:-)

24 fév. 2010
0

et pourquoi pas un DROP boosté ?
Pourquoi pas un nouveau tri, toujours sur la base du Drop 26, mais avec :
- un mat aile carbone, une voile à corne et un grand gennaker pour donner de la puissance dans les petits airs
- un moteur IB léger (comme sur le DR26 ohlala)
- le safran et le tableau arrière du Drop 26
- les aménagements intérieurs du CH 30 pour une meilleure habitabilité
- la baille à mouillage et la delphinère du CH 30

24 fév. 2010
0

oui mais
un drop "boosté" comme décrit plus haut ne nuirait ni à la sécurité dans le gros temps, ni au confort en croisière.
Il s'agit juste de prendre un peu du sportif de l'un, un peu du confort de l'autre et de corrigé le "trou" constaté dans le petit temps et le médium (qui représentent quand même la majorité du temps rencontré en croisière).

26 fév. 2010
0

Bon
aujourd'hui ce fut visite et essai par vent faible :-)

0

alors
?

27 fév. 2010
0

Entre deux dépressions
Bonjour,

Juste entre deux dépressions, c'est pas de chance ce vent faible.

Mais encore raconte !!

26 fév. 2010
0

déjà
le plaisir de rencontrer Ptitlouis 2, et de nouveau Menhir :-)

27 fév. 2010
0

en fait
hier je n'avais pas le temps de faire un compte rendu complet et en plus je voudrais lire Ptitouis sur ce sujet avant.... :-)

Par contre, je voudrais signaler la gentillesse et le sérieux, de One Off sans parler de son honnêteté comme on l'a d'ailleurs vu dans ses interventions plus haut.

27 fév. 2010
0

Un premiérement
C'est pas beau d'attendre Ptit louis pour cpoier dessus, et 2 deuxiémement, tu peux faire bref :
- bien
- moyen
- bof

27 fév. 2010
0

je descends du train et je peux confirmer
- que les personnes rencontrées sont toutes sympas et urbaines (il semble que La Rochelle soit une zone de frai des H&Oiens !) et que ce fut un grand plaisir, qui sera renouvelé sous peu.

  • que le diamètre des écoutes m'a aussi rassuré sur la force physique nécessaire à la gestion en solo ; le gréement du genaker (hummm... de feu le gen) est très simple et rapide ... surtout pour l'opération inverse, même en cas de problème et je sais que j'en rencontrerai.

  • que le bateau m'a rassuré car j'avais quelques doutes sur l'habitabilité du fait de l'étroitesse ;

  • que le temps de demoiselle était ce qu'il me fallait pour appréhender l'objet qui est (i) assez gros et grand pour ce que j'envisage : de la croisière cotière pépère avec autonomie d'une semaine, au moins, seul ou à deux "tout temps", en WE prolongés à 4 par beau temps, à la journée aux beaux jours pour 6 ; rapide entre A et B mais (ii) suffisament petit pour que je puisse apprendre à le maitriser rapidement (j'ai rencontré d'excellents professeurs, ce qui est très positif aussi)

  • le C30 illustre bien qu'un bateau est un compromis et qu'il faut savoir faire des choix, tant en conception/réalisation pour le producteur ; qu'en désirs et contraintes pour l'acheteur.

Pour ma part mon critère, ou plutôt mon filtre, principal est de nature physique car la Faculté me recommande, sinon m'ordonne, de préserver mon dos et mes os ainsi que de ne pas trop tirer sur les muscles et articulations si je veux veillir longtemps et sans trop de douleurs.

D'où la HSB exigée qui ne me laisse que deux choix en tri (C30 et F32) et ma réticence aux monocoques sur lesquels j'apprends : c'est très jouissif de faire du près quand ça tape, mais pour une journée au max, parce qu'après il faut vivre à l'intérieur et là je préfère nettement l'horizontale stable aux secousses et chocs imprévisibles.

  • La cabine arrière est très spacieuse en hauteur et donc le cockpit peu creusé, mais l'assise ne pas pas gêné ; il parait même qu'on peut y installer de véritables fauteuils. Ce compromis-choix là me convient tout à fait. Il y a un hublot ouvrant sur chaque coté pour l'aération et la vue mais pas le nouveau capot à l'arrière (ancien modèle d'avant la réglementation) et deux liseuses. Prix du compromis du gabarit routier : la largeur un peu juste à deux si on n'est pas suffisament amoureux. Mais en cas de crise conjugale, on peut toujours faire cabine et carré à part.

le carré va bien ; il manquait sur ce modèle l'option double hublot qui donne la vue et l'aération sur l'avant.

  • la partie avant entièrement dédièe "salle d'eau" me convient aussi, parce qu'un lit breton au-dessus des toilettes : très peu pour moi. Ici encore une largeur supérieure aurait permis de caser le WC dans la largeur sans bouffer de la longueur (cf la version X des Farrier) ; mais c'est un choix compréhensible et acceptable, même si je n'envisage pas de transporter le bateau. Encore un compromis assumé.

  • il y a pas mal d'équipets et de rangement partout, je n'ai pas fait le tour des volumes de rangement, ce n'était pas le but de ce premier essai, qui était simplement de constater si le C30 pouvait me convenir -- et la réponse est oui sans ambiguïté.

J'ai pu apprécier la facilité de pliage / repliage, sans effort. Une contrainte de port pour moi.

Il reste à voir la possibilité de mâter / démâter à flot (à priori possible via un renforcement du pied de mat) ou d'incliner suffisament le mât. Une autre contrainte du port que j'envisage, ou plutôt du pont à faible tirant d'air.

C'était ma première sortie sur un multicoque ; je dois dire que c'est très surprenant en terme de réactions. Le démarrage fut difficile, je ne trouvais pas la bonne allure, la barre ne répondait pas, le bateau passait d'un bord à l'autre sans que je n'y puisse rien, sans prendre de vitesse. De bons conseils m'ont permis de rectifier le tir.

Quand c'est parti, c'est tout bon ; nous avons remonté et dépassé, à l'horizontale, Alinghi (version 2007) ou un monocoque gité lui ressemblant :-D !

Le foc auto-vireur est un plus indéniable, même si je n'ai pas eu l'occasion de le faire trop fonctionner il m'est certain que c'est un gros avantage en solo. De même je n'ai pas pu appréhender le double palan de GV versus un rail, mais ça me semble fort convenable sur un bateau de cette taille.

la barre m'a semblé un peu dure, bateau ardent disait Menhir, mais, bon, ce doit être une question d'habitude ; de toutes façons il suffit de voir quel pilote automatique va avec et ce qu'il consomme.

Au retour au port, le C30 m'a semblé parfaitement maniable, mais les conditions étaient parfaites, ni vent ni courant, malgré le HB fixe dans l'échancrure de la juppe. Samuel dit qu'il est possible / envisagé de lui donner un angle de rotation. A voir.

Le bateau essayé était agé et il a bien vieilli en terme d'aspect extérieur (peinture, anti-dérapant ; filet -- moins pour les voiles évidemment) ce qui constitue un bon signe sur la qualité des matériaux et de la construction.

Donc, en conclusion provisoire, je vais devoir choisir entre deux solutions. Il est prévu un autre essai dans 15 jours, j'aurai d'ici là digéré mes impressions, celles des autres essayeurs et commentateurs de ce fil et sans doute avancé dans les questions diverses pour préciser le projet (bilan énergie et moyens de recharge ; voiles et tissus, gros sous, ...)

En tout cas très bon après-midi à La Rochelle qui s'est conclue au cidre dans la nacelle d'un monstre pour moi : j'ai terminé ma visite comme je l'avais commencée en relevant le diamètre des écoutes et des winches qui vont avec ...

27 fév. 2010
0

pour Alinghi
j'exagère peut-être un peu :-D mais ça va effectivement vite.

Avec du vent ça pourrait même voler. Je serais pilote d'avion que ce genre d'engin m'intéresserait bougrement ;-) !

27 fév. 2010
0

Jorge
toujours un grand plaisir de t'avoir à bord :-)

27 fév. 2010
0

CH30
Salut Ptilouis

Ça fait plaisir de voir que l'on partage les mêmes sentiments sur ce super tri , nous les propriétaires sommes toujours suspectés de subjectivité ... Ton programme est parfait pour ce voilier cad à deux pax ou solo et 4 occasionnels . Attention néanmoins 55 l d'eau c'est juste ( prévoir jerrycan ) . Bus y a mis un 100 l rempli à 80 l et quelques . J'ai hésité , le moment venu ( €€€ ! ) j'y mettrai un inox de 100 l ou plus en préservant le très grand coffre sous la couchette arrière.

J'ai acquis mon CH 30 en Octobre 09 et l'ai révisé de fond en comble ( 12 ans d'age ) . Les voiles étaient en très bon état ( foc , GV 2007-08 ) et donc j'ai surtout refait intégralement l'électricité : 3 batteries servitudes AGM victron de 55Ah + 1 batterie moteur 55 AH , prise de quai, tableau elec à disjoncteur 12 boutons, disjoncteur-chargeur dolphin 2 parcs, séparateur, convertisseur sinus 350 W , gestionnaire de batterie, coupe batteries, câblage, panneau solaire 80 W, etc ..je recharge par l'alternateur du HB ( ou le panneau ) qui délivre 12 A et monte à presque 15 V en charge . C'est plutôt déséquilibré pour l'alternateur ( 55 AH vs 165 Ah ) mais bon on fera avec .. Tout l'éclairage intérieur - extérieur est passé aux led ( inclus route , pont, 360 ° et tri ) . Ayant été pris en plein été en med dans du brouillard venu de nulle part en milieu de journée j'ai donc opté pour un radar Furuno ( 4 Kg ) avec traceur + GPS . C'est un peu le bazar coté dialogue de l'électronique raymarine ne '' parle '' pas à Furuno qui ne parle pas à navman . Dans la doc en creusant on s'aperçoit vite qu'il n'est pas possible d'extraire une sortie NMEA du traceur furuno ( sortie Data occupée par le radar ... faut le faire sic ! ) . Donc pas de donnée GPS au pilote ( raymarine ) ni à la VHF ( Navman ) . Dommage pour le DSC . Il faudrait que je rajoute un autre GPS dédié - n'importe quoi ...Bon je le ferai peut être plus tard avec un AIS . J'ai '' bricolé '' un système avec bras pivotants qui permet assis dans le cockpit de voir le traceur dans le haut de la descente , c'est top en nav de nuit ou nav tout court , sinon on le replie à l'intérieur , il est accroché au dessus du tableau sur le coté du bossage sous l'échelle de descente.

HB neuf : un Honda Marine BF10 D4 .Attention il y très peu de HB dont la longueur ou l'encombrement conviennent ( pas suzuki , ni mercury , Yamaha OK mais délai trop long ) le Honda a l'axe le plus long . Impératif la commande à distance ( dite télécommande ) dans le cockpit, un régal . En plus un coup de clef et hop ca démarre . (J'ai un Honda BF6 sur un autre voilier pour l'annexe : galère absolue et garantie pour le démarrer à la main ...) . Pour les manœuvres au port j'ai le petit Yam 2,5 cv de l'annexe sur chaise relevable montée sur le tableau arrière que l'on utilise comme une sorte de propulseur de poupe , le honda 10 cv assurant l'avant- arrière .
Ça marche bien ( il n'y pas besoin du safran que j'enlève ) . Pour la maintenance - je ne l'ai pas encore fait - mais je compte utiliser le bout de bôme qui est presque vertical moteur pour y mettre le palan de HB ( vidange moteur et surtout embase ) .

Pour le reste - dyneema partout pour les cordages - et c'est tout . Changé aussi les filières , croix de st andré , et bas de bastaques , embase de pied mat neuve ( le design a évolué ) . Le bateau est nickel , j'ai juste passé un produit à la javel dedans et on dirait qu'il est tout neuf le blanc est bien revenu .

BUS a mis dans son DROP un frigo avec échangeur eau de mer - il perd me dit il 0,5 Knts - mais conso très faible ( à voir en corse quant les eaux montent à 30 ° cf canicule ) . J'hésite , car on a toujours tendance à trop en rajouter pour la croisière. J'ai résisté aux pompes électriques, chauffe eau , frigo , desal, géné,éolienne, etc .

Voilà je suis bientôt prêt pour les premières régate en med sud-est début avril ( Multimed à Cannes ) .

Ciao , Baldo

:-D :-D :-D :-D

27 fév. 2010
0

Oups CH30 suite
Oublié quelques points cf voiles :

Genak , je l'ai monté sur un emmagasineur Karver ( il y avait un vieil enrouleur ronstan ) . Ayant donné question surpattage , je conseille ce système avec drosse qui revient au cockpit , ça marche super ! Du coup je monte aussi un emmagasineur cette fois facnor pour un spi asymétrique . J'ai la chance d'avoir un boute dehors inox de 1,4 m simple à monter ( sauf qu'il faut retirer l'ancre ) :-( mais il se bloque sur le stop chaine :-D , il y a une sous barbe et deux reprises sur les pointes de flotteurs et aussi deux '' bastaques '' en tête de mat qui reprennent les efforts revenant sur les flotteurs ) .

Si j'écoute BUS très fana du foc autovireur sur enrouleur ( j'hésite car il faut retailler la voile et changer le ridoir ) , ca veut dire qu'on peut avoir les 3 voiles solent ou foc, gen, spi à poste , et tout gérer depuis le cockpit parfait pour le solo .. ou ceux qui n'aiment pas se faire secouer en pointe avant . Si on ajoute des ris automatiques et renvoi drisse de GV - encore BUS moi j'ai pas - alors c'est la totale depuis le cockpit .......

Ciao Baldo

27 fév. 2010
0

Le puit de dérive
se voit très bien depuis les toilettes puisqu'il y est :-)

27 fév. 2010
0

Ah, la mémoire !
avec vos descriptions je me suis recalé !

pour le changement de HSB, je m'en souvenais parfaitement : je me suis cogné, une efficace manière d'apprendre.

28 fév. 2010
0

Modif DROP 26
Le carré du DROP n'est par modifiable en "carré CHALLENGE" car ce dernier est contremoulé en deux pièces de très grande taille (babord / tribord)qui sont stratifiées a l'intérieur de la coque avant sa fermeture.

28 fév. 2010
0

Modif DROP 26
Oui, sur le DROP aussi, le carré est contremoulé
Le problème est qu'il est impossible de faire entrer le mobilier du CH30 par l'ouverture de la descente ... sorry!

28 fév. 2010
0

non, non
ne cherche pas la solution s'appelle CH 30 :-D

28 fév. 201016 juin 2020
0

Avec une photo de drop26 c'est plus parlant
C'est le drop d'un copain, je l'ai invité sur le forum, mais il ne m'a pour l'instant pas répondu.

28 fév. 201016 juin 2020
0

Bien vu, vous connaissez bien vos bateaux
J'ai invité Éric sur le forum, mais il n'a pas encore répondu présent.

Une photo ou Petit Prince et au prés sous gennacker à environ 8knts à 55° du vent (à peu prés car nous n'avions pas tout à fait la même route, mais nous arrivions ensemble aux bouées sur les bords de prés)

A quand un tri Day boat chez NF3 ?

01 mar. 2010
0

Magnum 21 bon bateau ?
Ha bon !!!

27 fév. 2010
0

non, non
Pas copier... :-), mais je préfère lire son avis pour ne pas prendre le pas!

Et une réponse trop brève ne serait pas appropriée ;-)

J'espère seulement qu'il va venir s'exprimer!

27 fév. 2010
0

Voilà un résumé digne de ce nom... ;-)
Je n'ai pas encore eu l'occasion de gouter aux joies des tris, mais vous me donnez envie ;-p

[i]D'où la HSB exigée qui ne me laisse que deux choix en tri (C30 et F32)[/i]

1.90 quand même, donc "PtitLouis" ;-p
GrandLouis plutot :-)

Personellement, c'est plus qu'il n'en faut :-)

[i]Le foc auto-vireur est un plus indéniable, même si je n'ai pas eu l'occasion de le faire trop fonctionner il m'est certain que c'est un gros avantage en solo[/i]

ça, je connais, mais en mono ( aurique et "normal" ), clair que c'est un "bon" avantage... ;-)

[i]Quand c'est parti, c'est tout bon ; nous avons remonté et dépassé, à l'horizontale, Alinghi (version 2007) ou un monocoque gité lui ressemblant[/i]

Ca dépotte hein ? :-D :-D

J'ai eu l'occasion de naviguer avec Carivoile ( merci encore ), et c'est vrai que l'impression d'accélération sur un multi est plus que jouissible...
Plus la "stabilité" on se laisse prendre au jeu facilement... :-)
Pas encore essayé sur un tri, mais au vues de vos récits, j'imagine... :-)

[i]la barre m'a semblé un peu dure, bateau ardent disait Menhir, mais, bon, ce doit être une question d'habitude[/i]

Faut croire que du a l'accélération du/des cata/tris par rapport a un mono, une difference doit se ressentir...
Surement plus "d'action" de l'eau sur le/les safrans, du a la vitesse supérieure...

[i]- que les personnes rencontrées sont toutes sympas et urbaines (il semble que La Rochelle soit une zone de frai des H&Oiens !) et que ce fut un grand plaisir, qui sera renouvelé sous peu.

En tout cas très bon après-midi à La Rochelle qui s'est conclue au cidre dans la nacelle d'un monstre pour moi : j'ai terminé ma visite comme je l'avais commencée en relevant le diamètre des écoutes et des winches qui vont avec ... [/i]

J'espère la prochaine fois, pouvoir être des votres, ne serait-ce que pour le cidre :-D :-D

27 fév. 2010
0

4 précisions
Au retour, j'ai mis mes impressions par écrit dans le train (encore un avantage sur la voiture !) et m'étais promis de ne pas y revenir avant une semaine, le temps que ça infuse dans mes neurones (qui deviennent de + en + lents).

mais vu la demande de Clarivoile, je m'aperçois que je m'y suis remis à y penser : je me suis résolu à me relire.

J'ai oublié deux points :

  • le descente qui semblait abrute sur les photos, mais que j'ai descendu et remonté sans même y prendre garde, c'est donc bien foutu. Par temps mouillé je ne sais pas, mais il y avait de l'anti-dérapant sur les marches si je me souviens bien.

  • la dérive coulisse dans un puit qui débouche au ras du pont, devant le mât. Deux manoeuvres actionnables depuis le cockpit permettent la descente et la remontée au niveau du pont, il reste alors 40 cm sous l'eau ; il faut au besoin aller en pied de mât pour tirer les derniers 40 cm et bloquer la dérive dans cette position. Pour beacher ça me semble parfait.

Je suppose également que c'est un réglage aisé à utiliser au grand largue ou en conditions difficiles, mais là je n'ai pas l'expérience ni la compétence pour me prononcer.

Je ne me souviens même pas où passait le puit de dérive ! je n'ai pas remarqué de gêne dans le carré ni de puit / cloison comme sur les F32. Encore un truc bien pensé puiqu'il ne se fait pas remarquer.

  • il y a des mains courantes sur les cotés du cokpit ou des câbles où s'agripper si besoin, on a beau être à plat, ça peut osciller.

  • il y a même une ligne de vie utile pour l'avant car il n'y pas de filet à cet endroit. Samuel nous a expliquer que c'était une fausse bonne idée potentiellement dangereuse car elle donnerait confiance alors qu'il faudrait se méfier du fait de la pente du pont (haut sur l'eau) vers le flotteur plus bas.

28 fév. 2010
0

merci pour ces infos
ça va me permettre de décanter les options à retenir lors du passage par la case chiffrage.

  • A priori je n'aurai pas besoin de toute cette électronique, mais je peux envisager une sorte de précablage / prédimensionnement (tableau, connexions, emplacements batteries) pour les ajouter plus tard à moindre frais si le besoin s'en fait sentir.

Je me demande si monter deux batteries en série (un seul parc de servitude) et passer en 24V ne serait pas un bon choix simplificateur. Faut voir la compatibilité du coté des sources envisagées (quai, HB, panneau solaire, hydrogénératrice).

  • concernant l'eau j'avais estimopifomété, large, 100 / 120 L ; va falloir prévoir d'agrandir le réservoir à la construction et/ou manipuler des bidons de 10/12L, mais pas plus lourds. Ce n'est pas un choix critique.

  • pour la garde-robe, sur ce modèle, ça semble clair : GV, foc à poste plus gen et "code 0" à poste ensemble ou non : à décider -- j'ai bien aimé, lors de l'essai, le fait de sortir un serpent / saussisson de gen qu'il suffit de gréer sur le tambour de l'emmagasineur, sur un petit bateau ça me semble bien suffisant. Leurs stockages sont tous trouvées dans les flotteurs, avec les défenses.

Reste l'option du tissu pour chacune entre prix/durabilité dans le temps pour conserver une performance acceptable (je parle en terme de fonctionnalité opérationnelle, pas de performances pures) ;

27 fév. 2010
0

puits de dérive
Il y a à bâbord du mur du puits un volume très profond clos par deux parois ( hauteur cabine ) qui délimite et sépare la pointe avant ( SDB ) du carré ( ~ 40 cm dans l'axe du bateau et un demi largeur de bateau ) , on y accède par l'équipet rectangulaire au dessus du lavabo là où il y a le miroir . Cela peut être utilisé en penderie pour y mettre les cirés ou vêtements . Pour ce qui me concerne j'y ai mis à l'intérieur sur la paroi des équipements électriques ( gestionnaire de batteries , convertisseurs sinus, connectique et raccord elec pied de mat ) et deux larges étagères plus le fond où se trouve la pompe d'extraction eaux usées de douche. Le puits ne se remarque pas en effet car il délimite naturellement l'espace. Un petit rideau préserve l'intimité de la SDB . Par contre gaffe à le tête , on arrive dans une zone où la HSB n'est plus celle du roof . Donc on s'assoit ...!

Autre point la dérive se manœuvre - soulève d'un doigt . Surprenant .

28 fév. 2010
0

Modif drop26 ?
Pensez-vous qu'il soit possible de modifier la table du carré du drop26 pour la rendre modulable à l'image du CH30 (couchette double en position basse) ?

28 fév. 2010
0

Contremoulé sur le drop
Sur le Drop aussi le carré est contremoulé ?

28 fév. 2010
0

Et en découpant ?
Le contremoulé qui intègre le pied de table du carré du Drop26 n'est pas structurel ? On peut peut être le découpe pour réaliser une table modulable afin de faire un lit double ?

28 fév. 2010
0

Modif DROP 26
Réponse à First 300: techniquement, c'est peut-être possible, mais je ne m'y risquerai pas, d'autant qu'économiquement, ce n'est pas réaliste.
Réponse à Tangnard: il me semble reconnaitre l'intérieur de "Petit Prince": me trompes-je?

01 mar. 2010
0

TRI DAY-BOAT chez NF3?
A une époque, j'avais travaillé sur un projet de tri "day-boat" en partant d'une coque de TWIST (trés porteuse). Mais peu après est apparu sur le marché le Magnum 21 (Virus).
J'ai alors considéré que commercialement, il n'y avait plus de place sur le marché entre ces deux trés bons bateaux que sont le Magnum 21 et le F 24 (Corsair).
Désolé! ...

01 mar. 2010
0

réponse "tangnard"
Etant donné mon statut, je ne me vois pas donner d'avis négatif sur la concurrence.
De plus, et en toute honnêteté pour avoir participé à des essais comparatifs (avec TWIST), je pense que ce petit tri présente un rapport usage/comportement/prix très intéressant.
Sa réussite commerciale en témoigne.
Toujours est-il que j'ai pressenti, en le voyant arriver sur le marché, qu'il était raisonnable de ne pas insister dans mes recherches.

01 mar. 2010
0

Je m'explique
Bateau trop léger en construction, trop lourd en fabrication, bras de liaison trop légers, flotteurs trop petit.

C'est un petit bateau pépère de petit temps, on ne peut pas tirer dessus sans se faire peur (et encore j'ai navigué sur eau plate.

Pour confirmer, lors d'une régate sur la version sport, nous avons cassé une membrure en mettant l'eau normalement. Impossible de border la GV alors même que j'étais au trapèze. Un bras de liaison tordu (puis remplacé puis retordu par le propriétaire).

Pour moi un bon bateau doit pouvoir ramener ma famille même si le vent monte et sans qu'elle se fasse peur pour pouvoir continuer à venir avec moi.

28 fév. 2010
0

transport en conteneur
J'ai un ami (riche et décidé) qui après 30 ans de travail acharné loin de la mer, veut revenir à ses première amours et s'offrir un "cata de moins de 10 mètres avec deux cabine" pour faire de la croisière à Madagascar.

je suis en train de le convaincre d'acheter un trimaran parmi les deux modèles de ce fil (plus le F31), plutôt qu'un cata.
Plein de raisons à cela, dont le transport jusqu'à la réunion, et la rivière où le bateau va stationner, dont nous devons dérocter et draguer quelques mètres à l'entrée. une cale en dur permettra de monter le tri sur remorque dans le jardin à la saison cyclonique.

Ma question est simple : lequel du C30, D920 et F31 démonté rentre-t-il dans un conteneur de 40 pieds sur sa remorque ?

28 fév. 2010
0

TRI EN CONTENEUR
Pour un transport de tri repliable en conteneur, je suis en mesure d'affirmer que ni le CH30, ni le F31 ne logent tout montés dans un container 40'. A fortiori s'ils sont sur leur remorque. Ayant pendant un temps servi de base logistique à nos amis de Corsair, par l'intermédiaire de leur importateur, nous avons reçu des containers à La Rochelle, en provenance des Etats-Unis, avec des "F" dedans: le 31 arrivait démonté et il fallait un chausse-pied pour le faire sortir. Concernant le CH30, le chantier en a envoyé un aux Etats-Unis et un autre en Taïlande: ils ont tous les deux voyagés "en ponté", l'un sur remorque, l'autre sur bers.
Logiquement, le DF 920 devrait être dans le même cas. Il faut en effet savoir que 2m50 est la côte extérieur du container; à l'intérieur, on a à peine 2m40 (si container "open-top", avec chargement par le haut), et une largeur de porte qui ne dépasse pas 2m28 pour les containers classiques.

28 fév. 2010
0

Pas d'accord...
Si pour la métropole je prendrais en multicoque un trimaran, pour Mada, ce serait un cata open sans hésiter. Je pense possible de le faire sur place en CP epoxy.

01 mar. 201016 juin 2020
1

un seul containeur
Le Farrier F-33/F-32X, successeur du F-31 mais avec 30% de volume intérieur en plus, est le seul tri de plus de 9 m qui est transporté dans un seul containeur sur un "ber" qui peut servir de base à la construction d'une remorque.

Depuis le départ de Ian Farrier, le F-31 est vendu sous le nom de Corsair C31 par Corsair. Il est livré dans deux containeurs 40 pieds "high top" sans remorque.

28 fév. 2010
0

j'oubliais
avec le mat dans le conteneur, donc moins de 12 mètres.

28 fév. 2010
0

sinon
il y a le Rakham 31 qui devrait bientôt arriver chez Tregor

28 fév. 2010
0

mat
le mat du CH 30 fait 12,50m, celui du D 920 standard fait 13,1m

28 fév. 2010
0

Bon ! puisque j'y étais, je vais mettre mon grain de sel...
Tout d'abord, faut dire que l'assistance était plaisante... P'tit Louis, Clarivoile qu'on ne présente plus et One-Off alias Samuel. Le plaisir retiré de cette sortie, au-delà de la découverte du bateau, est à l'aune de la sympathie des présents.

Quant au bateau, j'ajouterais les points suivants à ce qui a été dit :

1/ Le passage entre le carré et la partie avant me semble un peu juste pour les musclés comme moi. Il paraît que ça peut s'élargir sans souci

2/ Il manque un stick à la barre et la possibilité de barrer depuis un siège installé derrière le trampoline. Cela donnerait l'immense avantage de voir naviguer le bateau, d'une part. Mais surtout cela permettrait de regarder les voiles et les penons, d'autre part.

Je pense que lorsque je serai las de la croisière côtière "confortable" avec mon Dufour, ou lorsque j'aurai abandonné tout espoir de croisière autour du monde, je pourrai alors penser à ces beaux jouets que sont les petits tri...

28 fév. 2010
0

Juste un petit oubli
Les deux petites remarques faites plus haut ne sont que pécadilles. Le stick et le siège doivent pouvoir s'ajouter sans aucun pb.

28 fév. 2010
0

oui ce n'est pas critique, mais
ça va mieux en l'écrivant : il reste ainsi trace des améliorations à apporter alors que j'avais oublié de prendre note du pb des fanions non-visibles ; et quand, comme moi, on barre pas très finement c'est une aide très précieuse.

tu pourrais louer aux constructeurs tes services de « gabarit intérieur » pour définir l'ergonomie de leurs bateaux :-D

28 fév. 2010
0

bon
rapidement et en plus ou en contradiction avec ce qui a été dit:

cabine arrière vraiment super surtout si elle est équipée de ce hublot ouvrant
Carré avec option grande couchette amovible, bien pratique même si cela gêne l’accès au toilettes
surtout avec l’option hublots ouvrant sur le devant du roof

L’assise dans le cockpit n’est finalement pas si pénible que je le pensais, je réfléchirais cependant à un siège spécial pour améliorer le confort sans doute du type décrit par Baldo

On se fait à cette descente, quand même bien moins pratique que celle d’un mono ou des tris concurrents. Mais pas rédhibitoire..

Je ne suis pas du tout convaincu de ces focs auto-vireurs et cette fois encore, je ne l’ai pas du tout aimé. En particulier sur un bateau de cette taille, je ne vois pas le problème qu’il y a à border une voile à chaque virement. En tous cas, en ce qui me concerne, il y aurait certainement un génois à recouvrement, donnant une autre puissance. Et ce, d’autant plus que je suis un amoureux des manoeuvres à la voile; et là, le petit foc a beaucoup de mal à équilibrer correctement la GV, qu’il faut choquer franchement (et encore), et bien sûr impossibilité de le maintenir à contre à partir du cockpit ( solitaire dans les manoeuvres). D'ailleurs le bateau serait un peu moins ardent.

J’en viens à ce système d’écoute de GV que j’ai déjà utilisé sur d’autres bateaux et qui sur celui ci ne m’a pas beaucoup plu. Les allers et retours de l’écoute de GV dans les palans ayant tendance à faire des coques et autres méli-mélo demandant presqu’à chaque fois d’être «aidé» lors des choqués. Bien sûr par vent plus soutenu, ce souci doit disparaître. Sans doute est il difficile d’installer un rail qui couperait l’accès à la jupe. Je regarderais de plus près ce point si je devais faire le pas. mais ces bateaux très sensibles aux réglages méritent à mon sens un système plus pratique.
De même, je n’aime pas non plus ces bateaux comme certains F ou des RM avec le système d’écoute de GV en arrière du barreur.

Ensuite, comme le dit Jérôme un long stick est plus que nécéssaire, élargissement au maximum l’ouverture du passage vers les toilettes.

J'ai beaucoup aimé les trampolines très haut, l'intérieur qui laisse libre l'imagination de chacun pour la personnalisation, l'impression de très grande légèreté.

Un bilan très positif, même si l'état du bateau et surtout de ses voiles ne le valorisait pas vraiment.

J'ai hâte d'éssayer celui de Ptitlouis2.... :-)

01 mar. 2010
0

pour le foc
Serait-il envisageable de positionner les taquets en bout de rail (ou de les ôter) pour obtenir le débattement maximal et de gréer "à l'ancienne" deux écoutes, modulo une poulie de renvoi sur chaque bord (et/ou celles du gen) pour obtenir un angle de tire acceptable ?

ça permettrait de t'occuper, si ça se fait, parce que tu seras mon premier invité ;-)

28 fév. 201016 juin 2020
0

Pour avoir visité unC30 il y a longtemps et Drop26 il y a peu
Pour une option croisière le bateau me tenterai bien (si j'avais les sous, mais passons). Mes impressions sont (sachant que je n'ai pas navigué dessus mais navigué à coté).

Le bateau marche bien (pour un bateau de croisière), mais mériterait un mat encore plus long voir un mat aile(le drop que j'ai vu navigué avait le gréement d'un C30). Cela éviterait d'utiliser le gennacker dans le petit temps (10-15nds pour nous) et donc remonter un peu plus. Il semble facile à faire marcher.

L'intérieur est sympa et donne envie de partir, mais l'intimité entre les couchettes n'est pas trés présente (j'oublie la couchette avant car trop petite). Finitions irréprochables.

La transformation du carré en lit double est obligatoire (je ne vois pas l'avantage du meuble sur le drop).

Sur le C30 j'installerais un bout dehors pour pouvoir envoyer plus loin les voiles avant, c'est impressionnant la différence de vitesse et la facilité des réglages quand on éloigne le point d'amure d'un gennack (essais fait sur notre ancien Edelcat26).

Pas mal de fardage, mais on peu pas tout avoir, bref, pour résumé, je le mets à la même hauteur que l'Aquilon800 (d'ailleurs nous avions hésité mais c'est le prix qui nous a décidé) et pour ceux qui sont habitués du forum, vous savez que c'est un compliment. Très bon bateau de croisière familial trés bien construit mais manque encore un peu de chevaux à mon gout.

Une photo de personnes assises dans le cockpit.

28 fév. 2010
0

oui
même sentiment. En travaillant un peu le plan de voilure, et l'agencement des manoeuvres....il est en liste :-)

01 mar. 201016 juin 2020
0

Options sur D26-CH30
Ouhaou, ça bouge ... sur l'eau, et bravo pour l'essai à Petitlouis2 ! Il te reste à en faire un autre par 45 n, et tu verras ce qu'il a dans le ventre ce bateau !

Sur les "options". J'ai acheté Pegasus déjà équipé d'un superbe rail Lewmar (photo lors de ma première visite près de Glasgow). Il est très bien positionné à mon goût, et l'enjamber pour aller dans le jupe se fait sans pb.
Comme l'a rappelé Baldo, je suis devenu grand adepte du foc auto vireur, qui coupé à mon rail de gv, permet de tirer des bords de près (il faut plutôt dire "enchaîner" les bords), juste en touchant la barre.
Je me souvient d'une remontée de rivière par 35n, solent et 2 ris... mer plate, et Pegasus à 12 n au près, d'un brod sur l'autre... un régal.
C'est sûr qu'en solo, j'apprécie particulièrement cet équipement (et même en famille, pour ne pas mettre de pression au tendre équipage).

01 mar. 2010
0

Super le rail et le bout dehors
Mais où as-tu mis ton ancre ?

Et effectivement l'explication de prise de ris auto c'est pas ... comment dire... facile a visualiser.

01 mar. 2010
0

Au risque d'insister
Je suis trés intéresse par le Drop mais un peu sceptique sur la capacité de couchage.

Peut- on dormir sur les banquettes du carré ?

01 mar. 2010
0

Couchage identique au Ch30
Est-ce que c'est d'origine ?
Je croyais que tous les Drop étaient livrés avec ce meuble- table au milieu du carré et qui empêche la modularité de la banquette/couchette

01 mar. 201016 juin 2020
1

Options sur D26-CH30 - suite
Autre option superbe : une vraie baille à mouillage.
Comme on a ouvert la coque pour implanter le bout dehors, j'ai en profitté pour faire découper le pont (pas de photo sous la main - sorry), reculer le haut de la cloison de la baille existante, et poser une fermeture en mousse époxy. J'y rentre ainsi outre cablot et 30 m de chaîne de 8, une extraordinaire SPADE alu de 7.5 kg.
En effet, mon D26 n'a pas la delphinière du CH30 (qui ne me plait pas perso au plan esthétique), mais je voulais absolument une encre à poste pour la sécu (pas besoin de faire de dessin).

Par ailleurs, le choix de la spade grande taille (pour mono de 12 m et multi de 9-10 m'a dit l'importateur) est excellent pour ce bateau : l'étrave est droite et sans davier déporté ni delphinière, une fois l'encre sous la flotaison, c'est bien venu d'avoir 7 gk au bout de lachaine plutôt que 15, parce qu'il faut relever à la main.
Alors certes, l'alu pourrait "se tordre" (déjà vu dans certains essais avec tracteurs). Moi je n'ai que des éloges à faire sur cette ancre, très sollicité. Les multi ont du fardage, le D26 particulièrement + 3 coques dans le vent ... alors là, faut pas lésiner
&gt + patte d'oie obligatoire dès que ça piaule au mouillage pour éviter de "tirer des bords" ce qui sollicite bp l'ancre.

Autre options en vrac :
- chauffage Mikuni (5 kg) ... installé par le propriéo écossais - j'ai apprécié en hiver !
- frigo KOK 11 kg avec échangeur externe - je ne pense pas perdre 0,5 n (cf Baldo) mais c'est sûr que le compétiteur que je fus c'est fais mal. mais rosé et beurre frais, quel pied, sans parler de pouvoir faire des course de poisson que t'es pas obligé de manger tout de suite (ne pas oublier ce point - il est impossible de pêcher à bord de PEgasus, car tu n'est jamais aux 3 noeuds de référence, ... et c'est pas plus mal - il faut donc un frigo ! J'oubliais : outre la conso très raisonnable, 20 Ah/j, 0 bruit, ce qui est essentiel à mes yeux de voileu.
- Détecteur de radar Mer Veille : une merveille pour le solo - indispensable - conso négligeable
- panneau solaire 85 w (photo), env 10 kg. J'aime l'esthétique (type Ovni...), indipensable en bretagne... parcequ'il y a toujours du vent et que tu ne fais donc pas de moteur (20 l, soit 6 h pour 3 semaines...) - et puis pour les mecs, tu peux te soulager à l'abri de la pluie ! Par ailleurs, côté ambiance dans le mauvais temps, je ne l'ai pas fait pour ça, mais les 4 tubes très proches sur l'arrière du cockpit donnent une protection très rassurante et efficace, surtout avec la position élevée du cockpit justement sur ce bateau.
- un gestionnaire électronique du parc de batterie - je ne l'ai que depuis 2 saisons, et c'est comme les ris auto "comment ai-je pu vitre sans ?" - bon j'exagère un peux, parceque l'électronique, ça fait toujours un peu gadget, mais comme on fait peu de moteur et qu'on compte sur le solaire, il faut faire bien gaffe à la conso. J'ai deux batterie (horrible poids), une moteur, et donc de secour, et l'autre serviture (75 A seulement - un peu short)
- un puissant chargeur de batterie (3 kg) conseillé par JM Le Guen (excellent électricien à LR), pour recharger à 85% en qq heures quand tu n'est que de passage au port, que t'as pas eu assez de soleil, et que les mouillages t'attirent plus (mon cas) - vous avez reconnu la bretagne je suppose !

01 déc. 2010
0

Bout dehors dans la coque
Bonjour BUS, quel chantier t'a fait l'installation de la rentrée du bout dehors dans la coque ?

Cordialement

Vincent

01 mar. 201016 juin 2020
0

Le frais d'abord, 45 n ensuite !
Cher Ptitlouis2, le frigo est le bac à glacière effectivement juste au pied de la descente.
Je l'ai isolé à mort : aux 2 cm de mousse existants, j'ai ajoutté 5 cm de polyuréthane. Le gag est que l'ancien proprio a fait passé le tuyau du chauffage à air pulsé... dans la glacière (en Ecosse, on n'a pas les mêmes priorité que chez nous !). Donc il me reste environ 16 l. au lieu de 22 env. Mais c'est tellement appréciable (ah un blanc bien sec et très frais, avec la buée sur la bouteille dans le cockpit... on rêve) ! Il y a effectivement pas mal de cochonneries autour de la descente (poil de bison, et particules diverses, que je m'applique à nettoyer en permanence - pratique, l'éponge est dans la cuisine, et dans le dos de la descente donc). Mais la fermeture est une trappe étanche donc rien ne rentre.
Le compresseur est situé au même niveau, dans le coffre ouvert sur la coursive (sous le grand coffre) - c'est aussi là que j'ai pratiqué un horrible trou de 35 mm pour passer l'échangeur.
(photo)

Il faudra que je trouve aussi une phot d'une super install que j'ai réalisée : un logement pour une belle table de cockpit tubes alu (celle du ship du coin), que je fait glisser dans le grand coffre sous la couhette arrière, en hauteur pour ne pas condamner le rangement si précieux de cet unique grand coffre.

Pour l'essai à 45 n, effectivement ça me branche bien car je sais que le bateau étale et qu'il se joue des déferlantes. Et j'aime aussi le rush dans le blanc de l'écume (enfin quand on y est autant en profiter - là je suis au coin du feu et c'est toujours facile de la ramener!). Mais une bonne météo prise en amont et un blanc sec au port à attendre que ça passe, c'est pas idiot non plus ! ... Sauf qu'en Méditerrannée, t'as pas vraiment le choix du risque : scirose ou baston, ... tu choppe les deux dans tous les cas ! :-D :-D
C'est vrai qu'il donne presque trop confiance le tri. Pour homme censé qui vient du monocoque, à 25 n tu réduit tout simplement parceque ça gîte, et là, ... rien. Donc tu continue. C'est plutôt l'état de la mer qui donne à réfléchir. Y a de la marge.

Le rail de GV a été installé par un des premiers propio, allemand. Je n'ai pas d'info sur les raisons du changement. En tout cas c'est la combinaison évidente avec l'auto vireur !

01 mar. 201016 juin 2020
0

Options sur D26-CH30 - suite
Photo : le bout dehors implanté dans la coque. Une vraie réussite.
L'espar est en carbone, et, après 5 ans et bp de miles, rien n'a bougé. Il coulisse comme aux premiers jours avec une bosse renvoyée au cockpit.
Pour le rentrer, je choque la bosse du cockpit et il rentre "seul" à 80%. Il faut finir avec un petit coup de botte.
Rentré, il est contre le bordé de la SDB et ne gène en rien le poste avant. Une vraie réussite.

Côté voile, je ne frappe dessus que mon génak / code 0 (tellement il est bien coupé orienté).

Comme l'a rappelé Baldo, j'ai aussi les 2 premiers ris semi-automatiques. Ca, ça devrait être DE SERIE sur tous les bateaux !!! En équipage, un winch chacun, et seul, main gauche à choquer la gv, main droite à border le ris. Un vrai régal... Dire que j'ai passé tant d'année sans cela. Snif !
Mais surtout, le ris auto me semble particulièrement important sur ce bateau (et sans doute d'autres multi), quand on arrive au 2ème ris, car si tu choque en grand comme on fait sur les mono sans ris auto, les grandes lattes forcée de la fullbatten passe sans demander la permission derrière la bastaque, et là, t'es dans la m... Il faut affaller, remonter au vent, hisser, ... tout ça quand la mer est pas sympa bien sûr.
J'ai donc découvert que le ris semi auto te permets de reprendre l'intégralité de la hauteur de GV que tu fais descendre : je lache par tranches de 20-30 cm, et la bosse du ris auto permets de reprendre sur l'écoute et sur le guindant en même temps.
Je me demande si celui qui ne connait pas et qui lit ces lignes peut se rendre compte... !

01 mar. 2010
0

L'ancre est à poste
comme décrit plus avant, j'ai fait poser une "vraie" baille à mouillage avec un cappôt de pont, juste sur la pointe avant.
L'ancre est en permanence dans la baille.

01 mar. 2010
0

Mais personne fait dodo ?
Incroyable ce forum.

Ris semi auto : sachez juste, mes amis, que ça existe, et qu'il faut le DEMANDER !!! Car c'est trop bien. Ensuite, il faudrait un schéma. Mais grosso modo voici le chemin de la bosse
- point d'attache sur la bôme, à l'ar, classique
- monte au point d'écoute, chute de la voile, et passe dans une poulie
- redescend dans la bôme (poulie ar)
- court dans la bôme pour ressortir au vit de mulet
- monte au point d'amure sur le guindant
- redescend dans la poulie en pied de mât
- arrive au cockpit dans son taquet coinceur, devant le winch
&gt attention, il faut bien penser les positions des poulies de pied de mât, ainsi que le vit de mulet (un modèle spécial qui intègre deux guides, deux trous dans la masse d'alu, pour les bosses ris 1 et 2).

Couchage D26 : mon Pegasus est identique au CH30
- cab ar en lit double
- carré convertible en lit double
- une petite couchette dans le carré sur tribord (pour enfant, taille max 1,60 m)
- ... et les deux trampolines pour les nuits de beau temps !

01 mar. 2010
0

où se trouve le frigo ?
l'emplacement au pied de la descente est sans doute très bien pour le refroidissement extérieur, mais il me semble que l'eau salée, le sable et toutes les saletés vont arriver directement sur l'ouverture. Bien sûr, l'accès ne s'y fait qu'en des occasions précises et prévues.

j'ai moi aussi deux contraintes de frais : le beurre salé et le blanc sec :-D

01 mar. 2010
0

heu ...
pour un essai à 45 kn, tu m'accompagnes ? dans un 1er temps je préfèrerais vivre ça sereinement avec qqu'un que ça fera rire.

01 mar. 2010
0

Bus, ton Ecossais
t'a-t-il dit pourquoi il était passé au rail de GV ?

01 mar. 2010
0

transport conteneur
vous êtes passés par dessus ma question, les gars ! (à par clarivoile pour les mats)

Est- ce que ça rentre dans un conteneur de 40 pieds une fois démonté, ces bestioles là ?
le C30, D920 et F31

merci

01 mar. 2010
0

Démonté le C30 et F31 oui
D920 je pense mais ne suis pas sûre.

01 mar. 2010
0

mais
le Dragonfly se démonte pour ça . Seul le mat est trop long

01 mar. 2010
0

Hors gabarit ??? Routier ??
Non... :-)

Replié, pour la place au port, 3.20m ( juste quelques goupilles a "dégoupiller" ;-)

mais, pour le transport, remorque "personelle", au gabarit routier
www.hisse-et-oh.com[...]144.jpg

[i]Une remorque conçue sur mesure, permet au Dragonfly 920 d'être transporté d'un plan d'eau à un autre, sa largeur n'excédant pas 2,50 m.[/i]
Source :
www.multisailing.com[...]920.php

Sauf qu'il faut le démonter entièrement...

:-)

01 mar. 2010
0

D 920
Largeur replié 3,20 m, donc hors gabarit

mais pas d'info sur la largeur coque centrale seule ...

01 mar. 2010
0

TRI EN CONTENEUR
Ma réponse se trouve deux paragraphes sous votre question.
Je la complète en signalant que le mat du CH30 est censé rentrer en diagonale (je dis "censé" car nous n'avons jamais vérifié) et qu'en ce qui concerne le CH30 (et le 33) qui sont plus volumineux que le F31, il faut absolument prendre un containeur open-top (ouvrant par le dessus) car leur coque centrale ne passe pas par la porte frontale.

01 mar. 201016 juin 2020
0

pour illustrer
ce que je disais plus haut en ce qui concerne l'agencement d'un cockpit et la descente

02 mar. 2010
0

Pour avoir essayé
Le DF920 de triheol, j'ai vraiment été surpris par la convivialité entre le cockpit et le carré qui sont presque au même niveau (une seule marche dans la descente). A mes yeux c'est un des grands avantages du DF.

02 mar. 201016 juin 2020
0

comparé
à celle du CH 30

02 mar. 2010
0

Oui mais celle du DF920
Est une vrai cabine isolées du carré par la coursive qui distribue le cabinet de toilette. En plus avec les hublots de coque (optionnels) c'est le pied en nav : pas de vue sur le sillage certes mais sur les étraves... Un autre concept. Moi j'aime bien les deux.

02 mar. 2010
0

Oui,
Et en nav. Mais je n'ai pas essayé d'y dormir. Tu penses vraiment qu'elle est si petite ?

02 mar. 2010
0

C'est vrai
Que l'entrée est étroite, mais une fois couché j'ai vraiment trouvé la couchette confortable.

Et le fait d'avoir toute la cellule de vie sur le même niveau est vraiment agréable

02 mar. 2010
0

;-)
[i]pour moi ce sera une utilisation en duo, alors la largeur , ça va dans ce cas ?[/i]

Avec vos silhouètes sveltes, ça ne devrait pas vous poser de problèmes ;-)
Et puis ça permet de faire "collé sérré" :-D :-D

[i]Par contre c'est vraiment en duo que l'entrée de cette couchette pose un problème.[/i]

Faut y acceder a la "queueleuleu" :heu: :heu:

Plus sérieusement, en adaptant une porte étanche sur la cabine du DGF, ça pourrait faire un plus pour la sécurité non ??

Et après tout, ça fait plus " intime "

;-) :-) :-)

02 mar. 2010
0

re,
[i]que veux tu dire avec "adpater une porte étanche sur la cabine?"[/i]

Je dis surement des bétises, mais un panneau (porte) qui puisse être " lockée" de l'intérieur/extérieur, un peu comme dans les sousmarins :heu:

ça pourrait servir de " zone de survie" ( ok, c'est un bien gros mot ) en cas de coup dur...

[i]as tu vu sur la photo plus haut?

imagines toi rentrer la dedans, même l'un après l'autre...puis les levers nocturnes...Faut que je pense aux vieux jours:heu:[/i]

Oui oui, j'ai vu :-)
Bein, faut rentrer a quatre pattes... ;-p

Et pour "tes vieux jours", tu en es encore loin ;-p

Eventuellement, y'a surement moyen d'élargir l'entrée ( a la scie sauteuse )

Mais honnêtement, pour la cabine et son accès, je préfère la config' du DGF...
C'est vraiment une cabine "séparée"

Bien sur, pour un couple, même ouverte sur le carré, ça ne pose pas de soucis.

Objectivement et personellement, je vois la chose, avec un ou deux enfants a bord...

03 mar. 2010
0

non
Comme dit ailleurs, il n'est bien sûr pas question de dormir en mer dans la pointe avant, mais au mouillage!

En mer, pour une nuit exceptionnellement deux (vu les croisières envisagées), ça ne me gêne pas d'utiliser le carré.

Si le confort de celle du D920 est semble-t-il très correct, je m'inquiète de son accès. Mais celui ci n'est pas pratiqué si souvent quand même. Comme le dit Jorge, un petit coup de scie sauteuse devrait résoudre le souci. A vérifier lors de ma prochaine visite.

Bien sûr celle dur Drop est excellente!

Quant aux cirés, je pense qu'il peuvent être rangés dans les toilettes du D 920 comme dans le Drop. Juste un peu moins d'espace.

02 mar. 201016 juin 2020
0

absolument
et son gros désavantage par rapport au CH30 c'est la cabine double et surtout son entrée

02 mar. 201016 juin 2020
0

ou
celle du Bepox

02 mar. 2010
0

mais
es tu vraiment rentré dans celle du 920?

02 mar. 2010
0

ben
l'entrée oui, la couchette, je ne sais pas.

Je n'ai fait que les voir très rapidement, c'est pourquoi je te le demande, car pour moi, c'est vraiment le point noir du 920

02 mar. 2010
0

souci
pour moi ce sera une utilisation en duo, alors la largeur , ça va dans ce cas, tu penses? :-)

Par contre c'est vraiment en duo que l'entrée de cette couchette pose un problème.

02 mar. 2010
0

mais
que veux tu dire avec "adpater une porte étanche sur la cabine?"

02 mar. 2010
0

as tu vu
sur la photo plus haut?

imagines toi rentrer la dedans, même l'un après l'autre...puis les levers nocturnes...Faut que je pense aux vieux jours:heu:

03 mar. 2010
0

Mais on parle croisière ou plan port ???
Parceque je ne comprends pas comment tu peux faire dormir quelqu'un, ta femme pas trop marin par exemple, en mer dans une cabine avant ... !!! :-(
Ces beaux lit dits "bretons" qui ont fleuris sur monos et multi sont pour ceux qui ne naviguent que par beau temps, et surtout qui ne naviguent pas trop !
Une belle cabine arrière est plus qu'appréciable pour un vrai repos. Alors si en plus comme sur mon D26 t'as une super vue sur la mer au raz de l'eau, c'est le Pulmann de la croisière cette cabine !

J'ai aussi écris un de mes premiers post sur "les femmes à bord" (rubrique "le bateau idéal" de HEO), où j'évoquais, car il faut avoir le courage d'en parler, la grande fréquentation des quais par les barbus, mais point trop par les ambasadrices du mont de vénus...
Le multi peut apporter aux belles point trop marin un réel plus pour nous accompagner, alors si en plus t'as une belle cabine arrière... c'est gagné non ?

03 mar. 2010
0

Cirés dans un petit tri...
Heuh! si je peux me permettre, nous proposons pour le stockage des cirés (secs ou mouillés) des crochets en façade de l'équipet babord, juste derrière la descente (4/5 cirés possibles) afin de laisser au sec l'ensemble du bateau. En bas de la descente et devant la cuisine, un peu d'eau de temps en temps ne pose pas de problème et les matérianx sont étudiés pour (pas de bois notamment). La grande penderie à l'avant est plutôt prévue pour le stockage des robes du soir et smockings, ustensiles que nous utilisons tous au gré de nos croisières, n'est-ce-pas?
Ah, j'oubliais, je parlais du DROP/CHALLENGE ...

02 mar. 2010
0

oui
tu as tout à fait raison. Je ne cherche qu'un volume suffisant à deux pour les moments au mouillage. Ainsi qu'une relative facilité de déplacement. Pour le D920, le seul vrai souci en la matière est l'accès a cette cabine arrière.
En mer, e problème en se pose évidemment pas.

02 mar. 2010
0

Je ne comprend pas vos inquiétudes
Sur le couchage en mer. Venant du monocoque les mouvements d'un tri me paraissent doux (surtout sur le DF qui possède une structure souple qui amorti les mouvements). A moins bien sur que vous ne parliez de dormir dans la baston, et là personnellement j'ai du mal à trouver le sommeil quelque soit le couchage !

03 mar. 2010
0

Private joke !
A lire ce fil, on va se dire qu'en mer tu ne penses qu'à dormir :-D

02 mar. 2010
0

Pour le CH30 je ne sais pas
Mais pour le DF la plateforme n'est pas conçue comme un tout rigide. Elle se déforme pour absorber les efforts. Il est d'ailleurs impressionnant de voir les flotteurs bouger. C'est un parti pris mais il semble assez bien marcher.

06 sept. 2010
0

bien d'accord !
Hello,
pour avoir un bateau sans couchage arrière, je confirme les dires de Bus !!
c'est vite le bordel dans le carré après 24h de bon vent + humidité !

et évidemment le couchage avant est un vrai trampoline au dessus de 7nds au prés. :-D c'est rigolo 5 minutes, mais ensuite tu reviens vite sur les banquettes du carré !

02 mar. 2010
0

euh...
je parlais de cabine avant, bien sûr

02 mar. 2010
0

euh...
structure souple!???

Kesako?

02 mar. 2010
0

Oh!
je ne connais pas beaucoup de bateaux dans lesquels je dors comme un bébé en plein baston.

03 mar. 2010
0

Cab AR, nav et baston
Pour avoir beaucoup de miles dans les flotteurs, je peux vous dire que sur un petit tri comme le D26-C30, à l'avant dans la mer formée, ça cartonne fort. Il est inimaginable d'y dormir donc par baston.
Mais si je pense à mes ma femme et mes deux enfants, tous trois blotis dans la cabine arrière justement en plein baston, et toute la nuits, ... je les aurais définitivement masacré et écoeurés du bateau si j'avais dû leur dire : bon voila 40 n pour toute la nuit, creux de 5 m et vous allez à l'avant...
Non mais soyons sérieux. Y a de l'humain à la clef ! Une cabine arrière est INDISPENSABLE sur un petit bateau ! ;-)

J'ai déjà parlé à Clarivoile aussi de la question des cirés, toujours dans le baston : où les mettre donc ? La belle SDB du D26 est super pour ça ! Où les mettre dans le D920 tout de coco et de bois vétu ?

En coisière solo (9 jours l'an dernier) il est essentiel d'avoir une belle couchette tout près des instruments et de la descente.
Si t'as pas de cabine arrière, du dois transformer ton carré en camping bordélique.
Alors quanvec un VRAI couchage arrière, tu garde ton bateau nickel :
- cab ar pour le dodo avec vue sur mer
- carré pour la nav et le casse croute
- sdb avant pour le ciré et le c... bien à l'aise

Comme il a été dit, ça reste un petit bateau, et là, il faut bien faire ses choix. En clair, quand tu ne peux avoir qu'une seule belle cabine, elle doit, à mon sens, être impérativement à l'arrière. :-D

06 sept. 2010
0

Mouais
un petit bateau demande beaucoup d'organisation.

Une fois cette organisation établie, les choses tournent bien et sans désordre.
Ceci étant, je ne parle que de balade en solo ou en couple. Avec des enfants sur de si petits bateaux, ce doit être bien difficile et en tous cas trop pour passer des nuits au large selon moi.

Exceptionnellement bien sûr, tout est possible

03 mar. 2010
0

F32RX ?
Pour ceux qui ont eu la chance de visiter ce bateau, qu'en est -il de l'habitabilité ?

03 mar. 2010
0

oui
il fait largement parti de ma sélection

03 mar. 2010
0

Tu en as déjà visité un ?
Il semble plus habitable que les DF et CH mais moins typé croisière

04 mar. 2010
0

Et le Ninja 8 m ?
jamais vu à ce jour sauf sur plan. Je crois que c'est un dessin de Gerard Chenus, bon architecte, et qu'il existe une version bras repliable. Le constructeur anglais a une excellente réputation et il semble très habitable.

04 mar. 2010
0

Excelent tri réalisé par un excelent chantier
La version repliable si elle existe n'est que sur plan

05 mar. 2010
0

COPROPRIETE EN CHALLENGE 33
CLARIVOILE, tu m'as parlé de la copropriété CHALLENGE 33 qui est en train de se monter, avec bateau basé à La Rochelle durant les 6 mois d'été et aux Canaries durant les 6 mois d'hiver.
Que souhaites-tu savoir exactement?

12 nov. 2010
0

Au fait Baldo
pourquoi le vends tu déjà?

19 déc. 2016
0

Bonjour,
j'ai lu attentivement ce fil surtout pour évaluer Challenge 30.2 vs DF28.
Le côté dépouillé du CH30 m'a toujours plu.
Cependant j'ai lu que la couchette double du CH30 faisait 1m10 de large, confirmez vous ?
merci

19 déc. 2016
0

As tu essayé la descente du 30, le cockpit?
ça va te changer du 920! Coté performances également

19 déc. 2016
1

Le Ch 30 va nettement moins vite, testé! Va en essayer un. On te tournera autour à la Tripatte

Rentre et sors deux, trois fois de suite, assied toi dans ce cockpit, regarde l'ambiance intérieure.....

Mes toilettes ne sentent pas non plus!

19 déc. 2016
0

Bonjour CE,
Je balaye toutes les options mais le CH30 me parait très peu toilé au près, le foc autovireur est ridiculement petit, amha il pourrait faire 5m2 de plus sans être autovireur.
Cependant, les toilettes de mon DF920 ne sentent pas, ma femme a expérimenté avec succès une recette à base de bicarbonate de soude à chaque fois qu'on quitte le bateau.

19 déc. 2016
0

@Prospero: Tu as vendu ton DF920 ?

19 déc. 2016
0

Bonjour AOC, c'est en cours mais pas encore.
Je me prépare à une saison 2017 sans bateau.

07 fév. 2017
0

Un article dans multicoques mag sur le tricat 30. Je me suis intéressé entre autre au tableau récapitulatif à la fin de l article. J imaginais le df28 aussi cher que le tricat mais non, y a un petit écart en faveur du df28
(Attention, tous les prix sont ht. Elles sont chères ces bébêtes)

07 fév. 201707 fév. 2017
0

En effet, surprenant!

Mais je n'ai pas lu l'article

13 mai 2021
0

Des photos du Drop Holala

13 mai 2021
0

C’est marrant de relire ce fil qui m’a conduit à l’achat d’un F32RX.
A l’époque j’avais rêvé devant ce Drop jaune avec mat aile carbone. Je crois qu’il était aux Antilles.

14 mai 2021
0

à Dielette

17 mai 2021
0

C'est ca, il est là bas

17 mai 2021
0

C'est ca, il est là bas

17 mai 2021
0

Oui, il était aux Antilles. Il a été rapatrié par cargo en Europe, car le propriétaire n'arrivait pas à le vendre la bas.

13 mai 2021
0

Il a été repeint. Il n'est plus tout jaune !

13 mai 2021
0

Waouh la classe !!! Qu'il est beau ! Chapeau pour le design, bonne mer et bon vent !

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Souvenir d'été

  • 4.5 (119)

novembre 2021