Dragonfly 920

Bonjour !

A votre avis, est il plus destiné a être utilisé en côtier , ou bien peut on s'aventurer un peu partout mediterannee , étant insubmersible ?

Merci pour vos avis !

L'équipage
08 nov. 2011
08 nov. 2011
0

insubmersible selon le constructeur pas selon les normes CE.

08 nov. 2011
0

exact, d'ailleurs sur le mien j'avais un radeau.
Je pense que le problème en Med. c'est la marche au moteur, pour peu que les vagues soient courtes, le Hors-bord, même avec arbre extra-long, déjauge facilement.

08 nov. 2011
0

Tout à fait!

J'y vois deux problèmes:

La marche au moteur avec un petit hors bord de 15cv.....Il vaut mieux avoir le D1000 pour cela.

La mer très cassante (lorsqu'elle est mauvaise) pour un petit bateau qui travaille énormément vu les vitesses et la puissance. Pourtant, il semble très robuste, c'est vrai!

08 nov. 2011
0

Merci ! Papy boom, puisque vous en avez été propriétaire , est ce que je peux Vous demander ce que vous en avez pensé ? Effectivement, les vagues courtes doivent poser parfois problème, mais qu'en est il de s'aventrdr en pleine mer pour rejoindre la Corse ou les Baleares par exemple ? Ce se je frais habituellement avec mon Attalia

08 nov. 2011
1

de ce que je connais de la Méditerranée, je ne tenterais pas la traversée Corse ou Baléares sans une prévision météo très sûre; je suis allé 2 fois en Irlande avec le DF, j'ai eu la chance d'avoir un temps assez maniable; si j'avais eu le DF cette année, je pense que j'aurais eu des problèmes.
Cela dit, c'est un super bateau, avec lequel j'ai eu beaucoup de plaisir.
Et puis, avec l'âge, on s'assagit...

08 nov. 2011
0

Ce n'est pas l'aller qui risque de poser un problème mais plus probablement le retour!

13 nov. 2011
0

salut je viens de signer pour un dragonfly 920 je vais aller le chercher au sud de l'espagne . je pense que l'on peut sans pbl traverser baleares et corse en faisant gaffe à la metéo .. il y en a un qui est parti faire une transat il n'y a pas longtemps
à voir

13 nov. 2011
0

super. Tu vas te régaler! Faudra mettre des photos!

08 nov. 2011
0

pour sur... descendre sur Minorque ou la Corse avec une "queue" de tram ou de mistral ... yahooo !!! :acheval: et avec une bonne fenêtre météo vu la vitesse de vos libellules ça devrait le faire sans soucis...
ensuite être obligé de faire du près dans une mer formé et houle courte croisé comme on en trouve chez nous... ça le fait beaucoup moins... :blabla: :oups:

08 nov. 2011
0

C'est sur ! C'est ce qui me fait hésiter a franchir le pas et laisser de côté le monocoque, mais parait il que c'est tellement fun !
Et côté habitabilité , ça donne quoi ? De ce que j'ai vu en photo ça semble moins confortable !

09 nov. 201109 nov. 2011
0

L'habitabilité est , comme par exemple un adulte et 3 ados, tu peux voir ici :
sites.google.com[...]riheol/
ou ici :
sites.google.com[...]gnesud/

08 nov. 2011
0

Par rapport à un atalia?

C'est minus minus. Comparable à un 7m. Difficile à imaginer en famille.

09 nov. 2011
0

à un 7m heu...un fifty de 7m alors.
l'habitabilité m'a semblait plus proche d'un bon 8m quand même. ;-)

09 nov. 2011
0

bon, la moitié d'un atalia en largeur

09 nov. 2011
0

ouaip c'est pas foutu pareil, l'intérieur du DF920 est d'ailleurs fort bien pensé, optimisé mais pour de long voyage en famille...

09 nov. 2011
0

oui, il y a des vidéos où l'on voit des enfants. Mais plus de deux, et plus de deux jours.....je ne m'y vois pas ni ne saurais le conseiller

09 nov. 201109 nov. 2011
0

Pour ça j'irais plutôt regarder un "Baliverne" par exemple, ou un triforsix

09 nov. 2011
0

Il y a des familles avec des enfants en bas âge qui naviguent sur plus petit que le DF.
Quand il fait beau, les trampolines sont un bon moyen de dégagement pour les enfants ou la lecture ou le farniente tout simplement.
Mais c'est vrai que l'intérieur est plus celui d'un mono de 7m50.

J'ai fait deux longs WE sur le DF de qui vous savez ....
Le premier avec mon fils et donc 2 adultes assez encombrants (vu mon gabarit et celui du copain) et un ado puis à 3 adultes mâles de bon gabarit également et il ne s'agissait pas de parties fines au cours desquelles on aurait été ravis d'être entassés les uns sur les autres. :-D

Dans les deux cas j'aurais bien poursuivi l'aventure plus longtemps et je n'ai senti aucune gêne quant au volume réduit.

09 nov. 2011
0

Tout est possible, nous on navigue bien à 2 adultes, 3 enfants et 3 petit chiens dans un cata de 7.50m (certes plustôt habitable mais tout de même).
Par beau temps aucun problème, ce n'est que du bonheur, par méteo pourrie, après 15j il est grand temps de rentrer.

10 nov. 201110 nov. 2011
0

A vrai dire, à part avec mes collègues de ponton, je navigue souvent seul (ou avec mon chien qui s'allonge sur les écoutes qui trainent), ma fille et mon épouse étant 'alllllergiques' à la mer, le plus souvent, elles me rejoignent en voiture la ou je me trouve ! :)

10 nov. 2011
0

Les photos sont magnifiques Papy-Boom !! Excellent photographe vous êtes ! Je n'ai vu par contre que la cabine avant 'à ranger ...' coté intérieur,
Heureux petits enfants sur ce DF

10 nov. 2011
0

Bonjour,

Je profite de ce post pour rebondir, car j envisage l'été prochain de faire une petite virée en Irelande (Tour de l Irlande) sur 3 semaines....
Merci pour ce joli post PapyBoom !
Je suis a la recherche de jolies escales, conditiond rencontrées...bref tout ce qui peut interessé.

Merci a vous

10 nov. 201110 nov. 2011
0

Ne comptant pas revenir en Irlande en 2012, je peux te prêter cartes et guides.
Je cherche la même chose pour Galice et Portugal en janvier-février et la Baltique en mai-juin-juillet, j'ai mis une annonce, sans succès jusqu'à maintenant.

10 nov. 2011
0

Pour ce qui est de la Galice j ai le Bouquin Escale, et pilote cotier, de 2011.

Pour ce qui est du Portugal, j ai quelques infos sur le même support que cités précédement mais rien de bien précis...mais cela m a suffit..pour remonter et y faire de tres belles escales.

J ai par contre les cartes papier de la Galice et du Portugal, je te donnerais les numéro des cartes , et tu me dis si ca t interesse..je te les pretent aucun souci.

J ai également en CM 93 les cartes pour open cpn ou maxsea....

Merci pour ta proposition, je garde ca sous le coude... et reviendrais vers toi.

Je crois que nous ne sommes pas loin géographiquement...donc je te donne les infos dans le w end ....je vais bosser dessus......presque tout nu le pepere...enfin !

bon W end

10 nov. 201110 nov. 2011
0

Effectivement Clarivoile, je n'aimerais pas non plus perdre le confort de mon Attalia, je vais jeter aussi un oeil aux autres trimarans repliable :), mais par rapport à ma place de port actuelle sur la Grande Motte, je ne peux pas dépasser 3.80 de large !

10 nov. 2011
0

3.8 ca donne des possibilités ...

10 nov. 2011
0

Oui, ceux cités font moins, je crois.

Mais le D est un très bon (et beau :-/) bateau, au compromis confort vitesse bien positionné.

11 nov. 2011
0

Oui, il faudrait déjà que j'en vois au moins un de visu, les videos et autres photos me font déjà rêver, mais le plus proche qu'il peut m'être donné de voir, c'est au sud de l'Espagne !

11 nov. 2011
0

Je ne sais pas où tu es, mais il y en a deux en vente sur la côte méditerranéenne française, sinon, un à Lisbonne, ensuite sur la côte atlantique, plusieurs dont certains ne sont pas à vendre!

12 nov. 2011
0

Ah? Ou ça Clarivoile ? Tu as un lien ?

12 nov. 2011
0

www.dragonfly-trimarans.org[...]les.htm
www.multisailing.com[...]tif.php
www.multisailing.com[...]tif.php
Je peux sans doute retrouver celui de Lisbonne, qui est en fait à Cascais ( à coté)

13 nov. 2011
0

Apparemment je vais en avoir un comme voisin de mouillage à Regnéville.

13 nov. 2011
0

Ah! un extrême?

14 nov. 2011
0

Je ne sais pas.

13 nov. 2011
0

Vu sur le forum DF www.dragonfly-trimarans.org[...]les.htm de 2001 à 75000£,(un peu plus au nord), d'autres annonces sur ce site...dont un en espagne à 80000€.

13 nov. 201116 juin 2020
0

"Aucun bateau n'est insubmersible réellement" ai-je pu lire quelque part ...
Le pb du tri repliable, c'est que comme les voitures un peu sophistiquées, il faut faire un entretien particulièrement soigneux sur les pièces d'usures.

Jeanluc34, les tri de moyennes tailles peuvent aller très loin, et braver bien des dangers, j'en sais quelque chose.
Ce sont des bateaux exceptionnels, et je ne me pose pas la question de traverser ou pas vers la Corse ou les Baléares, seul ou en équipage. Mon Pegasus (CH 29) est admirable dans le gros temps. Mais si tu peux avoir une météo "fiable" en Méditerranée, c'est mieux. Tu sais juste comme moi qu'elle est rarement très fiable...
Donc, il te faut un bateaux dans lequel tu ais particulièrement confiance !
Je ne connais pas le D920. Je l'ai visité plusieurs fois, et j'ai navigué cet été non loin de lui. C'est un très beau bateau, très soigné dans les détails. Bel acastillage.
Il est un peu plus rapide que mon CH29, mais il mouille plus au dire du proprio rencontré (en Suède), ceci dû a des bras de liaisons bien plus bas sur l'eau que sur le CH29.
Côté habitabilité, CH29 versus D920, on n'est pas du tout dans les mêmes mondes.
A part l'ambiance, affaire de goût, le CH29 est plus habitable et dispose d'une magnifique cabine arrière (avec vue sur la mer), avec l'inconvénient d'avoir des hiloires de cockpit du coup un peu bas.

Ces tri de 9 m sont très adaptés au solitaire. Sur Pegasus, avec les ris automatiques, je ne vais sur l'avant que pour le spi. Navigation de nuit très sécurisée.

Il est important d'apprécier que ces bateaux sont très biens, même "parfait", pour un couple, et correct en ajoutant 2/3 enfants. Mais pour 4 adultes, c'est seulement pour le WE, ou bien il faut être super pote !

Vois donc qq vidéo et les photos de mon profil.
Je te souhaite de passer t'amuser quelques années sur ce type de bateau.

14 nov. 2011
0

Bonjour,
Sur la vidéo on voit un spi qui est gréé avec l'écoute passant dans une poulie en bout de flotteur. Cest quel type de spi et comment est il monté et pour quelle allure? Mon tri était également équipé de ces poulies, mais je ne m'en sert pas.

19 nov. 2011
0

Je suppose que tu parles là d'un spi symétrique?

16 nov. 2011
0

Sur l'avant de chaque flotteur, il y a en effet une poulie pour les deux bras. Le spi est un triradial léger de 80 m².
Comme les écoutes sont à poste à bâbord et à tribord, ceci est le dispositif qui permet d'empanner en reprenant le bras sous le vent qui passe au vent, et en molissant progressivement le vras au vent qui passe sous le vent.
C'est un des points forts des tri : on se passe de tangon, et les empannages sont super simple, y compris dans la brise.
Je conserve le spi léger en solo jusqu'à 25 n réel, 15 apparent.
Tu fais l'empannage au pilote progressivement.
Il te faut une bonne disposition dans le cockpit des bras et écoute, avec des coinceurs.

14 nov. 2011
0

oui, bien des tris ont fait de belles balades, la Manche d'est en ouest comme d'ouest en est, l'Ecosse, l'Irlande, le golfe de Gascogne dans uns sens ou dans l'autre, l'atlantique, l'arctique.....

Mais il est quand même raisonnable de garder en mémoire que ce sont de petits bateaux légers, qui se retournent, éventuellement qui doivent casser.

Pour ce qui est de l'habitabilité, je pense qu'ils sont très comparables, mais disposés différemment. Le D a une belle cabine avant et un très beau cockpit, le Ch une très belle cabine arrière. Les F sont peut être un peu plus étriqués, le Bandit un peu comme le Ch en moins bien pour la cabine eAR en mieux pour le cockpit.

Coté performances, les Seaon sont devant, puis les F, ensuite les D, le bandit, puis le Ch .....

14 nov. 2011
0

Je crois que Papy-Boom en a vu un (français) au nord des côtes norvégiennes.

14 nov. 201116 juin 2020
0

C'est un bon complément d'info.

Ajoutons :
- l'habitabilité est "sur le papier" comparable en nb de couchette, espace de rangement, ... Mais la sensation d'espace est bien plus forte dans le CH car la grande cabine arrière donne "dans le carré" : sensation d'espace car par de cloison, vue sur les côtés + vue sur la mer à l'arrière. Mais en contre partie, seul un rideau sépare du carré la nuit.
- le CH a une très belle salle bains sur l'avant, un choix intéressant pour la mer : mieux vaut avoir une cabine réellement confortable sur l'arrière que sur l'avant !!!
- c'est parce qu'ils sont légers que ces tri sont très performants par gros mauvais temps : la mer passe "dessous" !
- le risque de casse est le vrai pb n°1 à mon sens
- si tu dois souvent replier les flotteurs seul, le CH n'est pas adapté : tu peux faire seul 1 flotteur, mais le second nécessite d'être 2. Le système à plat et au winch du D me parait plus adapté (en contre partie, "flotteur plus bas mouille plus haut" !)

Ajoutons qu'il se peut, juste une hypothèse, mais vécue, que les femmes soient plus à l'aise sur tri que sur mono, selon leurs profils.
- plutôt évident sur le comportement à la mer pour le sentiment de sécurité
- moins évident côté cuisine (très étriqué sur ces tri)
- bons points pour le CH avec sa belle SDB et la cab arrière en mer
- la vitesse "à plat" peut aussi nourrir le goût d'une femme "sportive"
... Bonne chance

14 nov. 2011
0

Je crois que j'ai reconnu le bateau en arrière-plan :coucou:
Eric

15 nov. 2011
0

Je partage l'avis de Bus sur l’intérêt et le confort de la cabine arrière en navigation (et au mouillage). Le F32 possède aussi une cabine arrière très volumineuse qui est très prisée par la famille lors des étapes. Lumineuse et très confortable c'est un grand plus de ce trimaran.

15 nov. 2011
0

Oui, mais il s'agit de trimaran habitables. Et l'habitabilité étant un des points faibles de ce type de voilier, il me semble important d'y attacher un minimum d’intérêt. Naviguer c'est aussi vivre à bord en mer ou au mouillage...

15 nov. 2011
0

La cabine arrière du Ch est superbe, mais je ne suis pas sûr que ce soit le critère premier lors du choix d'un bateau qu'on imagine fait pour naviguer.

Je m'attacherais plus au cockpit, plan de pont, descente.....

15 nov. 2011
0

d'où le problème du cockpit et de la descente!

14 nov. 2011
0

Merci pour toutes ces infos ! Reste à voir la bête, celui sur l'espagne à 89000, j'ai discuté plusieurs fois par mail avec le proprio, le coté confort interieur me fait néanmoins encore hésiter.
Jusqu'a présent, mon épouse et ma fille me rejoignent en général en voiture la ou je me trouve, mal de mer oblige, et l'embarcation devient alors un pied à terre

14 nov. 2011
0

Merci Bus pour les vidéos !!

14 nov. 2011
0

Jean Luc j'étais dans la même situation il y a quelques mois passant d'un first 31,7 au tri (Dragonfly 28). Bien sûr le volume intérieur est plus réduit que celui d'un monocoque de même taille. Mais tout à fait convenable. Comme sur les monocoques il faut compter le nombre de couchettes proposées par le constructeur et en retirer deux pour naviguer confortablement. Donc à trois sur le DF28, pas de problème de place ou de volume. Le point négatif: l'absence de penderie à cirés, mais il est vrai qu'avec la tente de cockpit on a un espace "humide" largement suffisant pour accrocher les cirés.

Sur mer plate on navigue à 30° du vent à 8,5nds sans problème (vent réel 10-12nds). il est vrai que dans une mer hachée et croisée cela est différent. Plus question de serrer à 30° il faut laisser respirer un peu la bête et lui donner 15°à 20°de plus pour accélérer et naviguer plus confortablement. Quant au baston: fin Septembre on est parti des Sables vers l'Ile d'Yeu; on a essuyé des vents (réels) entre 28 et 35 nds avec 3m de creux, sans aucun sentiments d'insécurité en navigant à 60° du vent. Le DF28 a parfaitement tenu le coup. Concernant la "douche" je ne trouve pas qu'on se fasse plus arrosé que sur un mono de même taille. Il est vrai que les bras sont un peu plus hauts que ceux des premiers DF920.

Bonnes navigations et si tu es proche de La Trinité fais moi signe!
Bernard

14 nov. 201114 nov. 2011
0

Merci Rurik ! Intéressant point de vue, Le 31.7 est un bateau que j'avais également en vue ! Ah effectivement, ça m’intéresserait beaucoup de venir le voir de près !!! Si on peut se fixer un we, avec plaisir !

15 nov. 2011
0

Pas de pb. Rurik est en hivernage jusqu'en Avril. On se recontacte mi Avril pour une sortie vers Houat ou Belle Ile. Je te donne mes coordonnées par MP.
Bernard

14 nov. 2011
0

Et le DF 1000 ?

Les deux bateaux 920 et 1000 m'intéressent furieusement, mais je ne lis que des messages sur le 920 et jamais sur le 1000.

Pourtant, il fait 1 mètre de plus et doit être à la fois plus confortable et plus hauturier !

Qu'est ce qui justifie cette discrétion sur le grand frère ?

Vincent
(heureux propriétaire d'un trimaran à Madagascar)

14 nov. 2011
0

Le 1000 est un peu moins performant, et a un moteur inboard.

son confort est meilleur et plus orienté croisière, à cause de sa taille.

Le 920 est plus proche du jouet rapide.

Je pense que le nouveau choix du chantier de sortir un 28 plus dénudé que le 920, et un 32 plus croisière est tout à fait judicieux à cet égard.

Mon 920 Extrême est visible à La Rochelle, (je sors souvent), et des vidéos en tapant "clarivoile" sur youtube si ça peut t'aider

14 nov. 2011
0

Le 1m de plus du DF1000 est reporté sur le cockpit qui est plus grand.
Pour l'habitabilité le DF1000 et le DF920 sont comparables, 1 seule couchette double à l'avant, plus carré transformable 2 couchettes, la HSB est aussi quasi identique.

Par contre le D920 est transportable le DF1000 non-transportable.

Autre donnée non négligeable pour la place: la longueur au port du 920 est de 10,50m, la longueur du 1000 au port est de 11,50m.

15 nov. 2011
0

Le 920 est transportable démonté, non replié. En fait pas si transportable que cela à mon avis.
Le 920 Extrême passe à 11.3m si mes souvenirs sont bons.

Replier à chaque sortie est une punition. Valable si on ne sort pas trop souvent

14 nov. 201116 juin 2020
0

Je vois un autre inconvénient au DF1000 la barre à roue. Quand je vois le plaisir que l'on prend à barrer mon tri,je trouve dommage la barre à roue (même si j'ai déjà pris du plaisir à barrer avec une barre à roue).

15 nov. 2011
0

oui, la barre à roue est une ineptie, je trouve

14 nov. 2011
0

Comme Rurik j'ai franchi le pas entre mono et tri en passant cette année du first 300 Spirit au F32. Après quelques mois d'expérience je n'en revient toujours pas du plaisir offert par ces "petits trimarans" : vitesses élevées, plaisir de barre, confort en navigation (le F32 passe très bien dans la mer), et possibilité d'échouage (en ayant tout de même un regard sur la nature du fond car le bateau pose directement sur sa coque). Je pense qu'il est tout de même important de choisir son "concept" de repliage car ici s'opposent deux philosophies : la cinématique horizontale des dragonfly, qui permet un repliage rapide en conservant le flotteur dans ses lignes d'eau, et la cinématique verticale des farrier, corsaires et drop/challenge.
La première est plus adaptée à la nécessité de replier régulièrement le bateau pour rentrer dans sa place de port, la seconde (mécaniquement plus simple) permet de réduire la largeur une fois replié au maximum, et ouvre donc la possibilité de transporter le bateau sur sa remorque sans démontage des flotteurs (comme pour le DF 920). Elle présente par contre l'inconvénient d'être plus longue à réaliser et de faire remonter l'antifouling sur le flanc des flotteurs!

15 nov. 2011
0

oui, le D n'est pas vraiment un transportable, car c'est un vrai gros travail, d'après ce que j'ai vu.
Mais le repliage systématique gâche vraiment le plaisir. C'est bien de pouvoir replier, mais de devoir le faire c'est autre chose.

PAr contre, une fois replié, le D est confortable, le passage aux flotteurs est aisé, pas de souci avec l'antifouling.

Une grande différence de finition à l'avantage du D, moins de rangement sur le F, plus facile d'aller se balader en bout de flotteur, par contre, le F comme dit plus haut est plus rapide, plus léger.

15 nov. 2011
0

Tout à fait d'accord avec Payboom. J'avoue qu'aux premières sorties j'étais un peu anxieux du fait de devoir plier mes flotteurs en arrivant dans les ports. J'ai été très surpris de voir que sur le DF28 le pliage des flotteurs était un jeu d'enfant. Pour replier il faut utiliser le winch par contre pour les déplier tout se fait rapidement et facilement à la main. Le gros avantage au port est qu'on est toujours bien équilibré sur les deux flotteurs (le repliage remonte en effet la coque centrale d'environ 10cm). En deux trois minutes tout est réglé et on arrive au ponton comme un monocoque.

15 nov. 2011
0

"Mais le repliage systématique gâche vraiment le plaisir" : je ne le pense pas, j'avais à Port Haliguen une place de monocoque, et pliais/dépliais à chaque sortie, en solo, ça prend vraiment 2-3 minutes; la seule contrainte, c'est d'avoir une eau calme.

16 nov. 2011
0

Je ne replie pas souvent mon D-CH29.
Il y a un matelot sur le forum, qui le fait très souvent ayant une place à St Martin de Ré. On en a parlé et lui comme moi constatons que ça se fait plutôt vite, surtout pour un seul flotteur.

Sinon pour le transport, il faut un bon vieux 4x4, par forcément une bête. Le Discovery 125 ch est très bien. Un job de camionneur !

15 nov. 201115 nov. 2011
0

DF 1000

merci pour vos réponse argumentées concernant le 920 et le 1000;

je suis néanmoins étonné que l'habitabilité du 1000 ne soit pas beaucoup plus importante que celle du 920 avec guère plus de hauteur sous barreaux.

le 1000 est-il un 920 rallongé sur l'arrière pour mettre un inbord et une barre à roue, où une carène vraiment différente, plus large avec plus de franc bord ?

Vincent

15 nov. 2011
0

Pour le pliage sur l'eau je n'ai pas constaté de difficulté particulière sur le DF1000.
Effectivement pour le transport du DF920 il faut le "passer" au gabarit routier et cela nécessite pour reprendre l'expression de Clarivoile, "un gros travail" mais réalisable contrairement au DF1000.
Pour l'habitabilité, il n'y a que 80cm d'écart, dont une grand partie est attribuée au cockpit et la jupe, "l'habitabilité" de ces 2 DF me semble comparable en longueur mais la coque centrale du DF1000 étant plus large, l'impression "d'habitabilité" peut paraitre plus importante sur ce dernier.
Mais pour un bateau de 10m, ou de 9m, on sent que ces 2 DF n'ont pas bénéficié au mieux de l'espace disponible. Lors du renouvellement de la gamme (et face à la concurrence) le DF28 et le DF32 bénéficient d'un couchage à l'arrière.
Si l'espace intérieur n'est pas un critère, le mieux c'est de les essayer...

15 nov. 2011
0

Le 28 perd les rangements que je trouve bien intéressant sur le 920, pour gagner en impression de volume.

Rappelons que pour transporter le 920, il faut démonter les flotteurs.

Les poids et encombrements de ces bateaux demandent permis E, camionnette ou très grosse voiture

Enfin, pour le reliage, je ne suis pas très compétent, ne le faisant qu'exceptionnellement puisque j'ai une place de multi, mais lorsque j'ai visité le 920 du Portugal, le propriétaire qui avait une place de mono, utilisait une manivelle électrique, et la "corvée" du reliage était une des raisons de la vente

15 nov. 201116 juin 2020
0

Mon ressenti

La couchette arrière c'est le pied, pour le F27 on est limite chausse-pied car un peu limite en largeur mais quand on est amoureux... J'imagine sur un F31 ou F32, ça doit être génial.
Vous pourrez noter aussi la position stratégique que l'on peut avoir grâce à cette cabine arrière et un gros par-battage faut pas regarder la couleur des chaussettes.

Le CH donne vraiment un sensation d'espace, surtout grâce à sa hauteur sous barreau.
Pour le confort sans hésité c'est le CH qui a ma faveur, l'esprit chaleureux du DF peut plaire aussi. Le F27 est peu étriqué, mais le 31 s'en sort beaucoup mieux.

Ensuite, le gros point positive du F27 par rapport aux autres tris essayés (tricat22, tricat25, magnum 21S, DF800 une fois) c'est le passage dans le clapot, ça passe sans taper. J'ai souvenir du passage du raz de Barfleur par force 5-6 noroit, les vagues venaient de partout plus ou moins abruptes, et le bateau passé sans ralentir à 14nds et sans enfourner. Avec les autres tri, je suis sur que l'on aurait ralenti sur plusieurs vagues. Les flotteurs en léger V 'que je critiquais avant pour leur faible portance' fond des miracles dans ce genre de mer. Quant au risque d'enfournement, pas eu l'occasion d'essayer pour l'instant et je suis pas pressé (Max 25nds de vent au portant sous spi).

Pour ce qui est du repliage, je trouve cela plus rapide sur le F27 que sur le DF800(le CH pas encore essayé) et faisable en solo. Le souci pour les F27 et F31 c'est la largeur de 2.55m replié qui limite la stabilité ce ces engins au mat assez haut. Rester replié avec les deux flotteurs à l'année n'est pas à conseiller, de plus l'antifouling sur le flotteur, c'est pas toujours top (voir le mien :-(). Le mieux à mon gout est une couleur clair (gris pas exemple sur toute la longueur).

Pour le côté transportable, il faut arrêter les fantasmes, avec un poids de 2T (remorque comprise) pour mon F27, c'est déjà pas simple alors avec si on approche les 3T on frôle le permis poids lourd. Ce sont des déplaçables. Dans ce cas c'est super, mais c'est compliqué de mettre ce genre de bestiole à l'eau pour une navigation d'une journée. Oui certain le fond, mais pas la majorité. De même, quand je vois le prix de l'entretien d'une tel remorque qui va dans l'eau (roulement, freins ...), je préfère payer une grue pour la mise à l'eau, ça me coute moins cher (jusqu'à 2 aller-retour par an pas d'hésitation).

16 nov. 2011
0

Le F32 est un peu la limite du concept du tri transportable, mais le mien a déjà pas mal voyagé sur sa remorque dont un aller portugal/vannes l'hiver dernier. Il faut toutefois le remis B. Le plus impressionnant reste le mâtage / démâtage d'une perche de 14m seul, avec une chèvre (pas l'animal...)

16 nov. 201116 juin 2020
0

Je ne dis pas que c'est impossible le transport, j'ai ramené le mien de Montpellier (1000km), puis laisser devant la maison pour travaux (ça c'est l'avantage du transportable), puis amené à son lieu de mise à l'eau, et ce week end je vais le chercher avec la remorque pour le mettre au chantier qui pansera ses plais avant de le mettre devant la maison dans 2 mois.

Je dis juste qu'il ne faut pas acheter ce genre de bateau en se disant je le mettrais à l'eau à chaque fois que je veux faire du bateau sans prendre de place de port. C'est trop gros pour faire ce genre de chose. Et surtout, il faut le bon véhicule. Pour ma part, j'ai la chance d'avoir deux copains qui ont des 4*4 et qui contre un tour de bateau me font le transport, mais le changement de voiture et prévu pour pouvoir changer de bassin de navigation une fois dans l'année pendant des vacances de 2-3 semaines.

16 nov. 2011
0

Sur la photo, quelle est la hauteur totale de la remorque?
A+

16 nov. 2011
0

Un peu plus de 3 métres. Il faut y penser quand on passe un pont.

17 nov. 2011
0

3,10.. 3,40 3,50...3,90, d'après la photo avec une personne sur le pont du Tri, cela semble plus proche des 4m?

19 déc. 201119 déc. 2011
0

Bien vu Patrice.

Il m'a fallut du temps pour le mesurer, ca fait 3.8m remorque comprise.

16 nov. 2011
0

Bon, il sont tous superbes ces petits tris.

17 nov. 2011
0

Si l'on fait le bilan du fil, on peut dire que chaque tri (DF, CH, F ...) ont des concepts bien différents mais que chaque propriétaire ne voit que les qualités de son bateau.

C'est que nous avons dut choisir le bon cheval par rapport à notre programme. Et sur ce point je rejoint Clarivoile avec du plus performant au plus confortable :
Seacart
Seaon
Farrier
Dragonfly
Challenge
Pivert :)

Pour le bandit je ne sais pas si doit aller en dessus ou dessous du dragonfly.

17 nov. 2011
0

Si l'on fait le bilan du fil, on peut dire que chaque tri (DF, CH, F ...) ont des concepts bien différents mais que chaque propriétaire ne voit que les qualités de son bateau.

C'est que nous avons dut choisir le bon cheval par rapport à notre programme. Et sur ce point je rejoint Clarivoile avec du plus performant au plus confortable :
Seacart
Seaon
Farrier
Dragonfly
Challenge
Pivert :)

Pour le bandit je ne sais pas si doit aller en dessus ou dessous du dragonfly.

18 nov. 2011
0

Pour le bandit, je pense en dessous (de l'extrême), mais pas eu l'occasion de le croiser en mer. Il y en a un qui traine ici, je guette!

Un petit qui va bien, c'est le dash 7,5 je pense.

18 nov. 201116 juin 2020
0

Celui que j'ai vu navigué très vite c'est le F22 (voir photos). Au travers, je ne tiens pas la cadence (certes il n'avait rien à l'intérieur, j'étais en version croisière avec 5 personnes à bord). En revanche au prés dans une mer hachée on a repris le dessus mais diificilement, je pense que c'est la longueur et le poids en plus (pour une fois que ca sert en multi) qui ont aidé.

Je pense aussi que le bandit se situe en vitesse entre le racing et la version extrême pour le DF920. D'un point de vue du confort c'est différent donc pas facile de mettre au dessus ou en dessous du DF, je pense que c'est surtout affaire de gout.

19 nov. 2011
0

Je devais aller voir un DF920 sur l'Espagne, mais il m'est passé sous le nez la semaine dernière ! Grrr..... :)

19 nov. 2011
0

J'ai croisé un dash avec de superbes voiles, GV à corne cet été. Au bon plein, par 10 12 Kts de vent, nous faisions jeu égal. Malheureusement, il n'a pas été trop joueur, pour en savoir plus.

Il y en a un qui vient d'arriver à LR mais il est au sec pour l'instant. Il devrait participer aux petites régates du club, on en saura plus au printemps prochain, donc

19 nov. 2011
0

Es tu allé sur le site Dragonfly?

19 nov. 2011
0

Voici le résumé de mes sentiments sur chaque bateau avant l'achat de BM dans l'ordre des performances:

Seacart 30:

Avantages:
Vitesse sensations

Inconvénients:
Prix
navigation solo
confort trop course (rien!)
échouage
descente

Seaon 96

Avantages:
Vitesse
Finition
rangements
Dérives dans les flotteurs
Sens de repliage

Inconvénients:
Prix
Introuvable

F32:

Avantages:
Performances
Impression de robustesse
Relative légèreté

Inconvénients:
Difficile à trouver
Finition
Peu de rangements
Rangement du bout dehors à l'intérieur

Dragonfly 920 Extreme:

Avantages:
Finition contremoulage
Conception pensée dans les détails
Repliage (sens)
Confort (silence- non humide, capote de cockpit)
Rangements
Revente
Cockpit
Descente
Vue sur l'extérieur assis à l'intérieur
Impression de chaleur
Cabine avant et hublots de coques
Bout dehors "matable"

Inconvénients:
Prix
Poids
Surface de voilure
Contremoulage

Bandit 800 bientôt 890:

Avantages
Prix
Cockpit
Repliage
intérieur simple

Inconvénients
Cabine arrière
Descente
Revente

Ch 30:

Avantages:
Prix
Poids
Cabine arrière et hublots
Mouille peu
Volume intérieur

Inconvénients
Cockpit
Descente
Vue sur l'extérieur (sentiment d'enfoncement type mono)
repliage en solo
Performances
Jupe mérite le travail qu'a fait Bus
Rangements

Ceci est simplement MON avis, et ce qui a guidé mon achat.
Cela suit donc mes capacités, mes envies, mes particularités......
Que personne ne se sente agressé par un choix qui ne s'applique évidemment pas à tout le monde.

Si je dois résumer, n'étant ni très souple, ni très mince, plus si jeune, la descente du chalenge 30 et dans une moindre mesure celle du Bandit furent déterminante; en effet, en navigation comme au mouillage, je passe beaucoup de temps à rentrer et sortir, et un vrai cauchemar pour moi avec la capote.
Le cockpit très surélevé m'est pénible pour la position assise très repliée, la hauteur de la bôme, difficulté d'y mettre une table.
Coté performances, l'extrême est le minimum de ce que je cherchais.
Le Seacart relève plus du fantasme, et ne correspond pas du tout à mes besoins: descente, confort, rangements, et surtout navigation en solo (9!% de mes sorties), son prix est celui du mien mais en mettant performance à la place de confort.
Rapidement, l'idéal s'est avéré être le Seaon, malheureusement introuvable. il reste mon préféré.

La balance restait entre le F32 et l'extrême. Je n'ai pas trouvé de F32 à l'époque.

En parallèle je regardais dans le neuf un F 32, malheureusement la montée du $ est survenue juste un peu avant la signature. J'ai ensuite beaucoup hésité avec un Quasar 32, mais l'appréhension due au chantier malgré un contact sympathique avec son patron, m'a fait choisir le plus rassurant, surtout que BM était vraiment un bateau "neuf" dans sa présentation.

Aujourd'hui, je choisirais encore le Seaon, mais serais encore très tenté par un Quasar peut être non repliable, et finirais sans doute avec le même bateau!

19 nov. 2011
0

Pour ma part j'ai longtemps hésité entre le DF920 extrême (pour sa rapidite de repliage) et le challenge 30 / Drop 26 (pour sa cabine arrière). Tout ça pour finir avec un F32....
Je partage les avis de Clarivoile, mais j'ajouterai quelques qualités au F32 :
- je pense que, de tous les tri évoqués, le F32 est sans doute un des plus marin de part sa conception robuste, la cinematique de repliage qui ne peut mécaniquement se replier lorsque le gréement est en tension, la qualité de sa fabrication et le dessin des ses flotteurs.
- il ne faut pas oublier la cabine arriere qui est un modele du genre (bier que son accés soit un peu etriqué)
- enfin Farrier fait evoluer le dessin des flotteurs regulierement ce qui offre des possibilites d'amelioration de la plateforme (ajout de foils....) et permet un bateau evolutif dans le temps.

19 nov. 2011
0

Assez d'accord avec toi Clarivoile sur ce résumé. En ce qui concerne le classement vitesse par contre je crois qu'il faut être plus souple si on se réfère aux régates courues par ces multi. Le dernier trophée SNSM a été gagné par un DF28 "Dragon Time". Au tour de Belle ile 2011, le même DF28 Racing (correspondant au "Extreme" en D920) est à 15 mn derrière un Corsair 31,1, à égalité de temps avec un Seacart 30 et devant un F27, les DF920 et le DF35. Pas mal pour un 28 pieds!! Par contre je pense que le Corsair Dash 7,50 bien que plus petit doit aller assez vite!! Il y en a un à La Trinité que je connais. Je n'ai jamais eu l'occasion de me mesurer avec lui par contre je pense qu'il doit être difficile à battre. Une chose est certaine: lorsqu'on sort en short et polo l'équipage du Dash sort en pantalon et cirés!!...

19 nov. 2011
0

Pour comparer il faut des équipages équivalents.

Sur la TSC (régate de petits tris) c'est toujours le même équipage qui est devant, qu'il navigue en Astus 20.1, Astus 22, F22 il prend toujours la bonne option et vont toujours très vite.

Si l'on n’achète pas son trimaran pour faire de la régate il vaut mieux faire son choix par rapport à la philosophie du bateau et non par rapport à des performances théoriques.

20 nov. 2011
0

C'était des conditions très sport il me semble. Avec des rafales à 35nds il faut avoir le courage de tenir le Spi et la GV haute, ce qui peut expliquer la différence de temps entre des bateaux de même type.

Dans ces conditions c'est clairement l'équipage qui fait la différence.

19 nov. 2011
0

Voici les temps réels, temps compensé et classement du dernier tour de Wight:
Multi 50 1,648 3:49:58 6:18:59 1

Dragonfly 920 1,173 5:45:15 6:44:59 2
Farrier 27 trimaran 1,13 6:00:14 6:50:18 3
FIREBIRD 8m 1,416 4:52:31 6:54:12 4
Farrier Trimaran F9R 1,31 5:38:47 7:23:48 5
Dragonfly 28 1,235 6:09:05 7:35:49 6
Corsair Dash 750;1,22 6:19:13 7:44:10 7
Farrier F9-AXR 1,272 6:25:44 8:10:39 8
Dragonfly 920 E1,241 6:47:10 8:25:18 9
Dragonfly 920 E;1,274 6:39:02 8:28:22 10
DRAGONFLY 1000 1,11 7:45:25 8:39:24 11
Dragonfly 28 1,236 7:00:39 8:39:55 12
Dragonfly 920 T1,184 7:31:48 8:54:56 13
Dragonfly 28 T 1,22 7:21:30 8:58:38 14
One off Trimaran 1,2 7:28:06 9:38:57 15

Beaucoup d'abandons

20 nov. 2011
0

35 nds, c'est le début de force 8, pas pour des bateaux en catégorie B :non:

20 nov. 2011
0

En effet, c'est toujours l'équipage qui fera la différence que ce soit en régate ou pour étaler du mauvais temps. On le voit aux résultats des différentes régates de tri. Je pense que chacun de nous a choisi son tri en fonction de "son" programme. J'ai personnellement pris la version croisière et non "course" et je ne le regrette pas!!!

19 nov. 2011
0

Que vaut le Bepox 333 ? il a une tronche à marcher fort, peut-être pas très habitable ?

20 nov. 2011
0

Trés habitable, et je pense assez rapide. Avec ses 8.5 de large les ports ne sont pas ses amis, et son dièdre prononcé (bateau toujours sur deux flotteurs) il ne doit pas être très confortable sur un mouillage houleux.

Malgré ça il me fait pas mal rêver.

21 nov. 2011
0

Oui Clarivoile, je suis allé faire un tour sur le site bien sur, c'est la d'ailleurs ou j'avais trouvé celui à vendre sur l'Espagne. Ceux qui sont encore à la vente sont en version 'extreme', hélas un peu hors de mon budget !

21 nov. 2011
0

Bon, il y a un F31 qui va m'être proposé en Bretagne , :)

21 nov. 2011
0

Il y a aussi un F9A en vente

www.lemillesabords.com[...]nl.html

C'est l'équivalent au F31 mais fabriqué par une autre personne que Corsair. La finition va de moi bien à beaucoup mieux selon le constructeur.

Alex

21 nov. 201121 nov. 2011
0

il est très beau celui là.

Coté performances je pense que c'est un bon bateau. Je serais heureux de comparer, mais je pense que c'est à son avantage sauf peut être au près

21 nov. 2011
0

J'ai regaté contre lui cet été. Très beau bateau rapide et en bon état. Par contre je trouve l'interieur très spartiate et sombre (pas de peinture claire à l'intérieur).

21 nov. 2011
0

Pour la peinture sombre c'est pas terrible, mais il n'y a déjà pas la moquette à retirer comme sur les Corsaires. Un pot de peinture un pinceau un peu de ponçage et le bateau devient clair.

21 nov. 2011
0

Un farrier contre un DF, je pense que l'avantage ce situe plus sur haut plate au travers pour le DF.
Avec ses flotteurs aux surfaces vives arrondies le DF a plus d'atout pour la glisse pure. En revanche avec sa dérive sable et ses flotteurs en V, le F est plus apte à remonter au prés.

Ce n'est que mon ressentit.

21 nov. 2011
0

Cet été, sur mer plate et médium le DF 920 ex était largement devant le F9, qui lui même distançait les DF 920

21 nov. 2011
0

Quelle allure?

21 nov. 2011
0

Un peu de tout, mais c'est plus un témoignage sur le classement général car nous étions loin devant !

21 nov. 2011
0

A quelle occasion?

21 nov. 2011
0

La tripattes

22 nov. 2011
0

Ah! si je l'avais faite.... :-p

23 nov. 2011
0

En effet!

05 déc. 2011
0

A propos de performances, voilà ce qu'on lit sur le blog Seaon:

The results? A very well sailed Dragonfly 25 (“reborne” and fine tuned by Gransegel Mats a few years ago) on first place, a modified A-Cat on second and Johan Grim, new owner of Seaon SWE3 on 3rd place (with Gransegel Mats (again!) as trimmer on board). Mats Leander’s in Seaon SWE-4? Obviously they were unlucky since they picked the wrong end of track at the start and got stuck ….

Comme quoi, il ne faut pas aller trop vite dans les classements.

Personnellement, j'attends toujours de croiser en réel. Bon pour le Seacart, pas besoin! ;-)

19 déc. 2011
0

gros défaut du D: ses trampolines très très glissants

24 déc. 2011
0

Je suis tombé par hasard sur un DF35 au Cap d'Agde en allant visiter un bateau.. Ahhhh magnifique.... Enfin ça m'a donné enfin l'occasion d'en approcher un !!!

24 déc. 2011
0

ça devient une grosse bête! Mais superbe en effet.

Pour le même prix je lui aurais préféré du plus "course", un Trimax "racing" ou mieux encore

20 mai 2012
0

hello
j'avais lu un jour un topo sur la différence entre un 920 et un 920 extreme, mais je ne le retrouve pas... si qlq un peut m'aider...
thanks
stef

20 mai 2012
0

Même coque centrale

l'extrême fait 7.80m de large au lieu de 6.80m
11.10m de long contre 10.50m replié,
un mât de 14.60m contre, 13.10m,
GV de 43m2 contre 37m2
Genois de 25m2 contre 22 m2
Assy de 90m2 contre 60m2

20 mai 2012
0

ok et merci CE... je comprends mieux l'attrait pour le "Xtreme"... ;-) ;-) ;-)
regardant de + près mon futur programme (en fonction de Mme et de mes filles...) un bon tri permettant des régates, croisières et sorties solo serait peut etre une bonne alternative au DI ou cata en bretagne sud....

20 mai 2012
0

Selon l'age des filles.....

20 mai 2012
0

disons encore 3 ans d'etudes sup.... et surtout test la mère pour une grande ballade pour la suite... :aurevoirdame: :famille:

20 mai 2012
0

La différence entre les deux est vraiment sensible jusqu'à 15-20 kts de vent

20 mai 2012
0

c'est surtout que j'aimerais bien faire qlq régates (spi, belle ile, armen...), qlq belles ballades cotieres en famille copains avec mouillages cools, et sorties solo que j'affectionne...

21 mai 2012
0

Si tu es prêt à accepter leur prix, c'est un bateau de rêve pour tout cela

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

L'enfer ou le paradis….

Après la pluie...

  • 4.5 (36)

L'enfer ou le paradis….

mars 2021