Dragonfly 32 dans le petit temps ?

Bonjour,
Je suis surpris des performances modestes d'un superbe Dragonfly 32 dans le petit temps (entre 5 et 10 knds) dans une mer très calme.
Ses 3 coques le freinent-ils réellement (cela a été avancé) et ne peut-il s'exprimmer en deça de 10 knds de vent ?
Le Corsair F24 décolle à la moindre risée, il semblerait que ce ne soit pas vraiment le cas du DF (bien plus lourd et luxueux c'est entendu...).
Un avis les pros du tri ?

L'équipage
20 sept. 2021
20 sept. 2021
0

Bonjour,
j'ai un TRICAT 30, ce n'est pas un DF mais il a 3 coques et cela ne le freine pas.
Performances modestes? c'est a dire? dans 6 à 8 nœuds de vent du près pas trop serré, au largue, les Trimarans marchent bien (vitesse du vent réel) , pas au vent arrière.
Ce DF était peut être surchargé, de quel modèle s'agit il, Touring, perf, évolution?


20 sept. 2021
0

Quel vent as tu eu ?
A quelle vitesse evoluais tu à quel angle de vent ?


20 sept. 2021
0

Je n'étais pas sur le tri, il s'agit d'un DF 32, touring ou perf, mais à aucune allure le bateau ne marchait à la vitesse du vent ce à quoi je m'attendais pourtant.
Effectivement Aloeki, je ne vois pas en quoi les 3 coques pourraient "freiner".
Peut-être les réglages sont-ils délicats sur ce bateau, toujours est-il qu'il est très loin derrière Bavaria 35 match et dufour 34.
Décevant.


stervraz:Tu parles au rating ou en réel ?·le 21 sept. 13:18
louis-fernand:En réel. En rating le DF était en fin fond de classement.·le 22 sept. 18:05
20 sept. 2021
0

Quid des voiles et surtout de leur réglage ?


20 sept. 2021
0

Dès qu'on décolle un peu la coque au vent on gagne sans doute quelques dixièmes de nœuds étant donné qu'on passe sur 2 coques, donc moins de frottements...
Le 32 est un très bon tri et n'est pas réputé pour se traîner. Je navigue sur un 35 Touring et on a toujours du mal à trouver des "concurrents" sur l'eau pour s'amuser, et ce, quelque soit le vent !


21 sept. 2021
0

Ah le 35 , le top !
J ai failli aller en voir à Lorient dernièrement.
Ce sera finalement un 1000 boosté.
Je n en ai jamais vu sur l eau , j espère justement ne pas me traîner dans la plage 5/15 nœuds, c est tout l interet du tri !


21 sept. 202121 sept. 2021
4

Les DF ont un diédre peu important pour éviter sur le bateau passe d'un flotteur à l'autre au mouillage. LE bateau est donc à l’arrêt et dans le vent faible sur 3 pattes. Les flotteurs ont des fond assez plats pour créer de la portance dynamique pour compenser le volume relativement faible des flotteurs. Avec ses formes, ils s'enfoncent peu et le bateau restent longtemps sur 3 pattes.
On se retrouve donc avec des flotteurs qui ont pas mal de surface mouillée qui touchent l'eau et donc freinent un peu le bateau (surtout dans le clapot).
En revanche, je suis surpris qu'il n'avance pas un minimum dans le petit temps, même avec cette configuration, ça ralenti un peu mais n'empêche pas d'avancer dans le petit temps.

Je dirais peut être un problème de réglage sur le bateau, voiles trop bordées ou trop plates, dérive pas assez baissée ou un truc comme ça. Sans parler du carénage qui est primordial sur ce genre de bateau. Il doit être nickel.

Dans le petit temps, quelque soit le bateau, les réglages sont primordiales. En mono on trouve souvent des régatiers pointus qui savent faire avancer n'importe quel bateau dans ces conditions. Sur les multis, il y a moins de régatiers et comme on a l'habitude d'avancer vite régulièrement, on est moins à la recherche du 1/2 nds en plus, on est moins à cheval sur les réglages.
Donc un mono skipper par un régatier qui va plus qu'un multi géré en mode croisière dans le petit temps, ça ne m'étonne pas.


21 sept. 2021
0

J'avais un tri de 28". Dès 4 knds de vent, avec d'excellentes voiles, il allait plus vite que le vent réel et remontait très serré au vent apparent (sur 2 coques). Ce qu'il n'aimait pas, c'est le clapot.


tangnard:Et ca donne quoi avec le nouveau ?·le 22 sept. 08:16
romphaire:Je ne peux pas encore juger. J'attends que le bateau soit bien préparé et que j'aie suffisamment navigué dans ces conditions. Réponse en 2022.·le 22 sept. 08:24
tangnard:On essayera de faire une sortie avec nos deux bateaux en même temps en 2022.·le 22 sept. 08:26
romphaire:👍🏻 impatient·le 22 sept. 08:31
22 sept. 2021
1

Certes le 32 est moins rapide qu'un 920 extreme ou qu'un 28 performance dans le petit temps ... et encore. A l'association nous avons l'occasion de comparer lors de parcours.
Cela dépend de la charge, de la voilure adaptée au temps (j'ai constaté que depuis que j'ai mon code 0 j'arrive à la vitesse du VR sur une plage beaucoup plus étendue de forces et de directions), des réglages, etc ... (j'allais dire comme tout bateau)
Un DF restera plus longtemps sur ses 3 flotteurs comme le dit Tangnard par contre les flotteurs sont très volumineux (sur mon DF28, en volume ils compensent plus que le poids du bateau, soit plus de 2m3 chacun et cela doit être pareil sur un 32).
Dans le petit temps avec clapot, le poids supérieur du 32 l'avantage par rapport au 28 ou au 920.
Il existe aussi un DF32 avec GV à enrouleur qui doit être moins efficace.
Ce qui fait la grosse différence à part le support, c'est l'équipage.


tangnard:2000 litres de flotteur pour un poids annoncé à 1T85 c'est pas énorme. Sur mon tri à bras fixes, pour 1T1 annoncé (1T5 en navigation), j'ai 3000-3500 litres par flotteur et par rapport au F27, il n'y a vraiment pas photo dans la brise, le bateau est vraiment plus marin et moins sous marin. Le F27 a le même rapport poids/volume que le DF28.·le 22 sept. 08:23
tangnard:D'accord pour dire que l'équipage est vraiment un poids essentiel dans l'utilisation d'un multi, encore plus que sur un mono.·le 22 sept. 08:24
22 sept. 2021
1

Je ne sais pas si le dragonfly 32 est taillé comme le 35.

Il y a un Dragonfly 35 qui régate assez souvent avec nous. Il faut + de 15 noeuds de vent pour qu'il soit dans le peloton de tête en réel. Le jour de la photo, avec 10 noeuds de vent environ et un parcours près et vent arrière qui ne l'avantage pas, je met exactement le même temps que lui en réel avec un Wauquiez Centurion 36. Ce qui me fait dire, en toute mauvaise fois, que mon camion marche aussi bien qu'un Dragonfly 35 :-)

Gilbert n'est pas un débutant, loin de là. Il a déjà fait des runs à plus de 20 noeuds, mais dans la brise.

www.hisse-et-oh.com[...]-noeuds


Pierrebeni2:Franchement vous avez vu la taille de la coque centrale, le cokpit.. sa barre à roue.. c est un mono avec des flotteurs ce tri..·le 22 sept. 18:58
22 sept. 2021
0

Un peu d accord.
Ça me fait penser à cette vidéo où les seniors s'éclatent à 20 nœuds sur un d35 .
Il doit y avoir au moins 30 nœuds de vent au vue de l état du plan d eau .
Sympa mais pas délirant non plus.
Un proprio de d32 ou 35 pourrait il ns poster ses polaires ?
Vécues, non théoriques !


ptiplouf:non, un bon F5, limite 6. Regarde l'anémo sur la vidéo. ·le 24 sept. 08:53
24 sept. 2021
4

J’ai un Countour 34, en gros une variante canadienne du Dragonfly: plutôt croisère.

Dans le tout petit temps, au près, je peux aller plus vite qu’un Corsair 28r, 27…Je pense que c’est simplement une question de longueur de flottaison. Evidemment il faut savoir bien barrer dans le petit temps, je dois avoir l’air prètentieux de dire ça mais j’ai appris á mes dèpens… donc, coup de barre, mais aussi ces bateaux semblent trés sensibles á un bonne gestion de la surface mouillée (poids au milieu pour lever le cul, sortir un flotteur de l’eau…). Moin point, c’est que ce n’est pas parceque les multis sont lègers qu’ils vont carburer tout seuls.
Par rapport á un quillard de règate bien menè, genre Fig 2 ou J109, je pense que je finirai derrière.

Au portant, (petit temps, toujours) non, je me fais gratter par des plus petit tris, mais j’ai un spi proportionellemt petit.

Entre 5 et 10 neuds c’est pas le pied, en gros je vais à la vitesse d’un quillard de taille similaire, sauf que je fais moins de cap.
Ca je pense que c’est parceque la voilure est calibrée pour rester civilisèe, donc je navigue à la vitesse de carène au mieux.

Aux alentours de 12 noeuds lá ça devient bien. Evidemment. On continue d’accèlèrer alors que les quillards plafonnent…


24 sept. 2021
0

Excellente explication! On ne peut pas avoir le beurre et l argent du beurre, par petit temps ces superbes bateaux ne font pas mieux que des monos pointus bien menés


tangnard:Avec mon F27 (vieilles voiles Dacron), dans le tout petit temps, j'étais devant tous les bateaux du port de Cabourg. La seule fois ou un bateau m'a tenu en vitesse c'était un Sun Fast 36 avec des voiles de régates. On a fait un tiré des bords cote cote, je n'arrivais pas à le douler. Une fois arrivé au port, j'ai vu que mon bout descente de dérive n'était pas bloqué et que seule la moitié de ma dérive était descendue. Je ne me suis pas comparé à des bête de prés comme les Jboat.Dernièrement avec mon nouveau tri de 8 mètres j'ai fait une régate et par petit temps 3-5 nds, on a fini premier à la bouée du bord de prés. Après on a pris un mauvaise option on s'est rattrapé, mais au portant on rivalisait avec les bateaux de régates. Seuls les bateaux équipés de spi symétrique et géré par des équipages de régatiers étaient un peu plus rapide que nous.Un trimaran de croisière ira plus vite qu'un mono de croisière. La seule solution pour doubler un tri de croisière et de prendre un mono de régate bien mené et si possible plus long. ·le 24 sept. 10:35
24 sept. 2021
1

Ma remarque était pour le Df32 sinon j ai regate contre un F 27 carbone
Si j avais un multi ça serait un tri mais pas un Neel


ganzi:ah tiens - par pure curiosité: parcequ’ils ne marchent pas bien au près ? pas de dérives, etc ?·le 24 sept. 21:23
JeanLW:Mon fils a passé 3 ou 4 jours à bord d un Neel avec 2 marins niveau Olympique. Au portant un rail, 10 noeuds faciles avec 25 noeuds, au près une catastrophe, pour virer ils ont ont fini par mettre un coup de moteur 🙈·le 24 sept. 22:04
ganzi:heula! pas bon…·le 26 sept. 02:33
pierreyves:En même temps, le NEEL a une conception proche des catas de croisière actuels et est vachement plus lourd qu'un Dragonfly. Si il avait une barre d'écoute (les Neel que j'ai vu en photo en sont dépourvus), ils auraient pu essayer de remonter le chariot de GV au vent au fur et à mesure que le bateau lofe. ça aide grandement à passer le lit du vent et faire virer un multicoque un peu trop pataud. Et en plus, quand la grand voile passe en fin de virement, elle se retrouve bien choquée et moins tendance à faire re-lofer le bateau. Rien de tout cela n'est utile sur mon F24, qui est une vrai toupie et vire dans un mouchoir de poche.·le 26 sept. 07:29
24 sept. 202124 sept. 2021
0

Sur le 35, la coque au vent décolle assez rapidement, ici par petit temps :
On a grillé un Tricat 25 évolution sous gennaker...


24 sept. 202124 sept. 2021
0

Avec mon ancien F28CC ,j'avais tordu un pogo 10,50 ou 12,50 pas bien vu , mon F9RX actuelle et encore plus performant que le F28 , le seul mono qui m'a doublé (énorme devais faire plus de 25M) me suis quand même demander si il avait pas le moteur , au mouillage a Girolata en corse il y avait celui ci (black sail),je voulais me tiré la bourre mais il était toujours au moteur


Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Après la pluie...

  • 4.5 (45)

mars 2021