doublante sur tôle alu dans les fonds

Bonsoir à tous

J'ai un souci de trous de corrosion dans le petit voilier alu DI que je viens d'acheter (à priori, stagnation prolongée d'eau dans les fonds). Trous répartis sur l'ensemble des tôles des fonds...

Je connais la solution habituelle (merci aux contributeurs qui se reconnaitront, voir le fil "longévité aluminium"), solution que j'ai d'ailleurs commencé à mettre en oeuvre.

Je voudrais avoir des avis sur d'autres solutions, par acquis de conscience :
- remplacement des tôles des fonds (gros boulot... qui demande de dessouder les renforts)
- souder une doublante extérieure, donc sous les tôles des fonds du voilier, par un cordon de soudure étanche sur la circonférence de la nouvelle tôle, et des "soudures bouchon" pratiquées par de grandes ouvertures dans les tôles des fonds d'origine (problème à l'endroit du lest?).

Qu'en pensez-vous ?
avez-vous des expériences ?

Merci !
Francois

L'équipage
09 mar. 2006
09 mar. 2006
0

oublié
de préciser : travail envisagé dans un atelier de chaudronnerie.
Pas avec mes petits doigts pour clavier, autant me foutre à l'eau tout de suite...

09 mar. 2006
0

le boulot bien fait

Du premier coup coute moins cher que des solutions approximatives.

Surtout si tu t'adresses à un atelier de chaudronnerie pour eux enlever une tole c'est pas grand chose pas plus que de faire des soudures bouchons.

Si l'on veut faire les choses correctement il faut eviter les "doublantes" car il se cré entre les deux de la corrosion bien sur decelable lorsqu'il n'y a plus rien à faire.Avec cette solution l'on ne sait jamais si les deux toles sont etanche ,il suffit d'un rien dans une soudure pour que l'eau s'installe entre les deux.

josé

09 mar. 2006
0

doublante
Bien compris le risque.
Quitte à amener le voilier à l'atelier, autant aller au bout, et remplacer purement et simplement, je suppose.
Je vais aussi leur demander leur avis - et leurs prix.

09 mar. 2006
0

Doublante.
J'ai dessoudé dernièrement le tube d'étambot pour changer l'inclinaison de l'arbre d'hélice sur mon voilier en acier. J'ai carrément découpé une plaque d'environ 35 cm sur 20 cm dans le fond du bateau au passage du tube. Puis fait ressouder par le chantier naval (intèrieur et extèrieur)une nouvelle plaque galvanisée. Pour la soudure à l'intèrieur du bateau il n'y a pas eu de problème, pour l'extèrieur on se retrouve en position de soudure "au plafond" c'est un peu plus délicat, il faut trouver un bon soudeur, mais rien d'impossible finalement. J'avais ouvert le trou à la meuleuse et fini les bords à la lime. A mon avis s'il y a de la corrosion sur une coque (alu ou acier)au point qu'il y a la perce, il ne faut surtout pas chercher à recharger avec de la soudure (le travail serait certainement de mauvaise qualité), mais plutot agrandir les trous, rendre les bords très propres à la lime, avant de souder de nouvelle plaques. C'est un travail long, mais faisable pour quelqu'un de sèrieux.

09 mar. 2006
0

avant tout
bien estimer l'ampleur des dégats. Ces petits trous ne sont pas forcément causes d'affaiblissement de structure mais risque 'entrée d'eau (de faible débit en général ces piqures sont de petit diamétre)il faut estimer le profondeur en fonction de l'épaisseur de la tole. Pour une corrosion de l'ordre de 2mm sur une tole de 8mm il faut envisager de colmater aprés un bon nettoyage et dégraissage de la zone. Si c'est pas plus profond je mettrai une couche d'époxy avec de la fibre histoire d'isoler le fond d'autres agrssions puis ça doit rouler. Les réparation par soudures seront cheres bien évidemment.
je vous confirme que la résistance structurelle n'est pas forcément remise en questions par la présence de piqures de corrosion.
Tenez moi au courant pour l'ampleur des défauts.
Eric

09 mar. 2006
0

ampleur des dégâts
Pas facile à estimer, du moins pour moi. Je voudrais croire que de souder les trous est suffisant, mais je ne parviens pas à m'en convaincre : trop d'endroits, plus ou moins atteints. J'aurais préféré un endroit bien pourri, mais bien délimité.
Les trous font de 2 à 6 mm de profondeur sur 6 mm de tôle, une cinquantaine un peu partout.

L'entretien, dans les bateaux alu, c'est crucial. Et ne vous fiez pas à l'avis du chantier ou de l'expert : mettez le nez dans les fonds, grattez, grattez !

Avez-vous une expérience de remplacement de tôles des fonds sur voilier alu ?

13 mar. 2006
0

il semble....
que des piqures de 6mm dans une tole de 6mm c'est des trous.Il faut réparer si il y a une forte densite, il faut changer le morceau de tole. Pour éviter le cumul des retraits prévoir un morceau minimum de 200x200mm avec les coins arondis environ 50mm de rayon. La méthode est sure est pas difficile à mettre en oeuvre pour un profssionnel. Bon courage eric

15 mar. 2006
0

c'est bien des trous
hélas

merci pour le conseil sur la taille des tôles. Je ferai faire le boulot par un professionnel, sûr. Il me reste à appeler mon banquier.

Merci aux contributeurs du fil ! a+

Francois

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Souvenir d'été

  • 4.5 (67)

novembre 2021