Doc ou info sur régulateur alternateur Volvo Penta MD2020 et Ctek D250SA

Bonjour,
je refait l'électricité d'un Gib'Sea 262 équipé d'un MD2020 dont l'alternateur fournit 14V/60A maxi (plutôt 12,5V quand le moteur est au ralenti, je n'ai pas trouvé d'abaque donnant la tension et l'intensité en fonction du régime moteur).
Cette tension est probablement (?) suffisante pour charger complètement une batterie plomb/antimoine, mais semble insuffisante pour assurer la charge complète de batterie plomb/calcium ou AGM. Vrai ou faux ?
Est-il possible d'augmenter la tension de sortie du régulateur d'origine (réf Volvo 872720, pas trouvé de doc sur la bestiole), au moins pour charger à 100% une batterie moteur Pb/Ca ? Quelqu'un l'a-t-il déjà fait ?
Si je branche un coupleur (type Cyrix) ou un séparateur (type ArgoFet) sur l'alternateur, pas de chute de tension, mais pas d'augmentation non plus, cela ne résoudra pas ce problème de tension trop faible, et les batteries Pb/CA ou AGM ne seront pas chargées à 100%. Vrai ou faux ?
De plus, le régulateur Volvo étant du genre basique, il n'y aura toujours pas de cyclage de la charge (bulk, absorption, floating...). Vrai ou faux ?
Quelqu'un peut-il faire un retour d'expérience du Ctek D250SA ou SE (moins cher que Sterling, pas besoin de coupleur ou de séparateur, il dispose de 2 entrées, une/alternateur, l'autre/panneau solaire avec régulation MPPT, mais ne charge à 100% que la servitude) ?
J'utiliserais également un chargeur de quai 20A (utilisation peu fréquente) et un panneau solaire de 50W. Côté batterie : 70Ah/moteur et 90Ah/servitude, techno à voir (la priorité étant de pouvoir les charger correctement).
Merci pour vos réponses, bonne soirée.
Denis

L'équipage
13 fév. 2020
13 fév. 2020
0

la seule solution un chargeur d'alternateur ,genre mastervolt ou a2b
alain

13 fév. 2020
0

Bonjour Alain, merci de ta réponse (les plus courtes sont toujours les meilleures).
Mon porte-monnaie dit Aïe : chargeur d'alternateur (Sterling AB1280 à 350€, Seatronic à 415) + chargeur de quai 2 sorties + régulateur MPPT 2 sorties, et donc batteries de techno identiques (on ne peut pas paramétrer indépendamment chaque sortie des chargeurs/régulateurs).
Accessoirement, je lis des fils ou docs affirmant qu'il n'est pas bon pour une batterie de la recharger trop vite, ce que font les chargeurs d'alternateur.
Aucun retour concernant le Ctek, soit personne ne l'utilise, soit personne ne le connaît, ce qui me surprend.
Pas de retour non plus concernant la modification de la tension de sortie du régulateur d'alternateur, sur un moteur assez courant...
Denis

13 fév. 2020
0

sur mon boat j'ai un mastervolt que j'ai monté sur un alternateur ishcra de 90A
avec une courroie plate .j'ai trouvé le mastervolt sur ebay à 150€
j'ai deboyauté le régulateur pour ne récuperer que les balais sur lesquels j'ai branché la sortie du régul
j'ai 250ah de batterie plomb calcium en service et 70 en démarrage avec un relais de couplage qui ne fonctionne que pendant la charge .
comme je ne consomme environ que 50ah sur une nuit en été ,plus en hiver ,le jour les panneaux 200w compensent ,si vraiment j'en ai besoin en 1h mes batteries sont à 100% et ça depuis 5ans .
alain

13 fév. 2020
0

que les batteries soient de capacité différentes ce n'est pas un problème pour le chargeur à 2 sorties
du moment que la technologie est identique .
alain

13 fév. 202013 fév. 2020
0

Bonjour,
je refait l'électricité d'un Gib'Sea 262 équipé d'un MD2020 dont l'alternateur fournit 14V/60A maxi (plutôt 12,5V quand le moteur est au ralenti, je n'ai pas trouvé d'abaque donnant la tension et l'intensité en fonction du régime moteur).
Cette tension est probablement (?) suffisante pour charger complètement une batterie plomb/antimoine, mais semble insuffisante pour assurer la charge complète de batterie plomb/calcium ou AGM. Vrai ou faux ?

""Cette tension 14V est simplement trop basse pour toutes les batteries, une pl/Cal se charge aux alentours de15V te les AGM PL/Antimoine à 14.6V""

Est-il possible d'augmenter la tension de sortie du régulateur d'origine (réf Volvo 872720, pas trouvé de doc sur la bestiole), au moins pour charger à 100% une batterie moteur Pb/Ca ?

""Impossible ""

Si je branche un coupleur (type Cyrix) ou un séparateur (type ArgoFet) sur l'alternateur, pas de chute de tension, mais pas d'augmentation non plus, cela ne résoudra pas ce problème de tension trop faible, et les batteries Pb/CA ou AGM ne seront pas chargées à 100%. Vrai ou faux ?

""Vrai"".

De plus, le régulateur Volvo étant du genre basique, il n'y aura toujours pas de cyclage de la charge (bulk, absorption, floating...). Vrai ou faux

""Vrai"".

Quelqu'un peut-il faire un retour d'expérience du Ctek D250SA ou SE (moins cher que Sterling, pas besoin de coupleur ou de séparateur, il dispose de 2 entrées, une/alternateur, l'autre/panneau solaire avec régulation MPPT, mais ne charge à 100% que la servitude) ?
J'utiliserais également un chargeur de quai 20A (utilisation peu fréquente) et un panneau solaire de 50W. Côté batterie : 70Ah/moteur et 90Ah/servitude, techno à voir (la priorité étant de pouvoir les charger correctement).

""Un MPPT pour de petites puissances (50W) n'amène rien voir est inférieure en rendement à un bon PWM"".

13 fév. 2020
0

Oui, je sais qu'il faut que la techno soit la même, et si possible la marque, la gamme...
Chez Mastervolt, je n'ai pas trouvé de chargeur d'alternateur, juste ce régulateur : www.mastervolt.fr[...]ro-iii/ . Est-ce cela que tu as installé ?
Sur eBay, il se balade entre 380 et 425€, il est à 330 chez SVB. Et si tu l'utilises pour batterie moteur + démarrage, faut un coupleur ou un séparateur...

14 fév. 2020
0

c'est ce que j'ai
j'ai modifié le régulateur de mon alternateur hiscra 90a c'est à dire qu'avec un régul en panne je n'ai branché que les charbons sur la sortie.
j'ai une relais de couplage de 200a
service 250ah
démarrage 70ah

13 fév. 2020
0

Merci Elect pour ce retour. Je laisse tomber l'éventration du régulateur, d'autant plus que je n'en ai pas trouvé de schémas. Ceci étant, si je suppose que c'est bien un régulateur Alpha Pro III que Fritz a monté sur son alternateur, c'est parce qu'il écrit avoir déboyauté le régulateur (d'origine) pour n'en garder que les balais.
J'ai lu que le MPPT était plus performant que le PWM, également qu'on préconisait le MPPT à partir de 50 W. Je ne sais pas ce qu'est un "bon" PWM, d'où l'orientation vers MPPT. Rien n'est encore fait.
Bonne fin de soirée,
Denis

14 fév. 202014 fév. 2020
0

Ne garder que le support balais du régulateur est en effet une possibilité, je l’ai déjà fait sur différents modèles, vouloir changer l’algorithme de charge est une autre histoire.

Concernant les régulateurs solaire ils se distinguent en trois catégories, le meilleure marché et aussi le plus simple, le régulateur "Shunt" ou encore On/Off prix entre 5 et 10 EU, il raccorde simplement le panneau à la batterie et une fois la tension d’absorption (~14.2V) atteinte, il la déconnecte pour la reconnecter lorsque la tension tombe en dessous d’un certain seuil (~13.6V), inutile de préciser que ce genre de régulateur est inefficace à la recharge.
Les régulateurs PWM (pas tous, les bons) prix 50-100 EU peuvent assurer une charge en trois phases Bulk, Absortion et Float et son programmable pour différents types de batterie, ils peuvent suivant les cas rivaliser avec un MPPT, surtout en basse tension (12V),si la puissance des panneaux est faible, et suivant où l’on habite/navigue,et enfin les MPPT prix 150+ EU qui ne sont et de loin pas tous égaux (Ils y en a de mauvais voir très mauvais), il excelle par temps nuageux, par temps froid et tension des panneaux élevée, en fait plus la tension est haute (dans les limites du régulateur) plus il marquera la différence avec un PWM…voilà

14 fév. 202016 juin 2020
0

OK pour le régulateur, soit on le remplace en raccordant le nouveau aux balais de l'ancien, soit on le laisse tranquille (bien que l'électronique ne doive pas être trop compliquée, il n'y a pas de circuit de puissance dedans).
Pour le choix du régulateur de PS, j'ai été potasser un peu le sujet, j'ai compris le principe de chaque système et je crois que j'ai compris ce que tu voulais dire "un bon PWM vaut mieux qu'un mauvais MPPT". Par contre, je n'ai pas compris pourquoi on conseillait le MPPT à partir de 50 W, et comment faire pour identifier les bons et les mauvais à partir des docs dispos ? Le calculateur Victron (vic-mppt-calculator.jelastic.trimm.net[...]/ ) me recommande les Blue ou SmartSolar MPPT 75/10...
Est-ce que cette bestiole te parle ?


15 fév. 202015 fév. 2020
0

Non je ne connais pas ce MPPT5012-25A et le BlueSolar MPPT75/10 est amha "Overkill" (exagéré) pour un si petit panneau, n'oublie pas que ce genre de régulateur est bourré d'électronique avec une consommation propre non négligeable...qui paradoxalement augmente avec la performance..

Par contre, je n'ai pas compris pourquoi on conseillait le MPPT à partir de 50 W.

Bien que chacun est libre de sa décision, Il serait fort intéressant de savoir qui propose UN MPPT à partir de 50W..! des boîtes comme Victron, Morningstar émettent des avis beaucoup plus réservé sur la question..! alors qu'ils auraient (en tant que producteurs) tout intérêt à vouloir pousser exclusivement la vente de MPPT qui sont quand même nettement plus chers.

comment faire pour identifier les bons et les mauvais

Je n'ai aucun intérêt à communiquer que, concernant la qualité, l'on ne peut guère se tromper avec des boîtes comme BlueSky,Victron,Morningstar etc..

14 fév. 2020
0

Merci Fritz, mais ce lien ne mène qu'à ton profil...

14 fév. 2020
-1

relis mon post au dessus
alain

14 fév. 2020
0

OK, j'ai vu :
"c'est ce que j'ai
j'ai modifié le régulateur de mon alternateur hiscra 90a c'est à dire qu'avec un régul en panne je n'ai branché que les charbons sur la sortie.
j'ai une relais de couplage de 200a
service 250ah
démarrage 70ah"
Tu as shunté ton régulateur d'origine (cramé ?) et brancher en sortie le régulateur Alpha de Mastervolt, c'est ce que je pensais.
Cette messagerie est bizarre, elle ne range pas les messages par ordre chrono...
A ce stade (quelques mois d'étude et réflexion, je n'y connaissais rien en électricité marine), voilà ce que j'envisage (c'est pas encore définitivement figé) :
- laisser l'alternateur alimenter la batterie moteur, comme sur les caisses à roulettes ;
- panneau solaire 50W (de 150 à 200W/jour entre avril et octobre) avec régulateur double sortie alimentant en priorité la servitude (gain d'autonomie), la sortie secondaire connectée à la batterie moteur (1A cyclé, c'est toujours ça de pris pour compléter la charge insuffisante de l'alternateur) ;
- 2 "petits" chargeurs de quai, (7A/7OAh, 10A/90Ah) paramétrables selon la techno des batteries, 1 pour chaque batterie. Chacune pompera ainsi exactement la puissance dont elle a besoin, avec un cyclage adapté. Si l'un des chargeurs a une sortie stabilisée (ça existe), ça me permettra d'avoir du 12V même si les batteries sont débranchées.
L'ensemble devrait permettre une charge convenable (aussi proche que possible de 100%) des batteries, et à un prix acceptable, en me donnant une autonomie suffisante. Pas de coupleur ou séparateur, câblage simplifié. Si à l'usage ça ne suffit pas, il sera toujours temps de rajouter un chargeur ou régulateur d'alternateur, mais je trouve ça dommage de faire tourner un moteur pour recharger une servitude.
Sur les sites "électricité auto", il est recommandé de brancher les batteries sur chargeur 2 fois/an, ça augmente leur durée de vie (et au passage ça confirme que l'alternateur ne suffit pas pour les recharger complètement).
Les chargeurs à plusieurs sorties ne peuvent être paramétrer que pour une seule techno de batterie, et surtout le cyclage est le même pour toutes les sorties, qui se partagent plus ou moins équitablement la puissance fournie - que le chargeur cale le cycle sur la batterie la plus chargée ou la moins chargée, ce n'est pas bon de toute façon (sous-charge de l'une ou surcharge de l'autre).
Encore un peu de réflexion pour valider tout ça... commentaires bienvenus.

16 fév. 2020
1

j'ai 200w de panneaux solaires avec un mppt ,entre parenthéses un mppt pour moins de 50w consomme plus qu'il ne fournit ,il est actif , un pwm est passif et ne consomme rien ,par contre il n'optimise pas la charge .
un petit cteck de 7a me suffit s'il débite sur 24h il peut remettre 150ah dans les batteries ce qui est trois fois ma conso journalière à quai donc ça n'arrive jamais .et j'ai une charge douce
alain

17 fév. 202016 juin 2020
0

Elect et Alain, concernant l'auto-consommation des régulateurs, j'ai effectivement lu qu'elle augmentait proportionnellement à la puissance fournie par le PS, ce qui me paraît logique. Je n'ai pas regardé les specs de tous les régulateurs dispo sur le marché, mais celles que j'ai lu (Victron, Epever, Hélios, Epsolar...) indiquent pour des MPPT des valeurs allant de 4 ou 6mA (en stand by) à 12 ou 25 mA (Victron 75/10-15), soit entre 0,07 et 0,3 W. L'auto-conso des PWM est donnée entre 6 et 10mA, soit 0,12W. Est-ce suffisant pour en faire un critère de choix, compte tenu de la limitation de tension en entrée (donc de puissance en sortie) inhérente au principe du PWM, qui ne peut transmettre en sortie que l'intensité reçue en entrée, alors qu'un MPPT transmet toute la puissance reçue ? Les comparatifs PWM/MPPT indiquent des différences de 10 à 30%.

Elect, je n'ai pas retrouvé où j'avais lu ce seuil de 50W, j'ai parcouru plein de fils et de sites en notant les infos qui me semblaient pertinentes, et selon les sites, les valeurs de ce seuil varient entre 50 et 200W. J'ai également lu des préconisations en faveur du MPPT dans le cas où l'on utilisait 2 panneaux ou plus - or pour des contraintes de dimensions, je suis parti sur 1 panneau de 20W + 1 de 30 W, de Vmp et Voc identiques (ré-utilisation d'un support de 36cm de large, le coût d'un nouveau support étant largement supérieur à celui des 2 PS. Au-delà de 50W, changement de support inévitable).
Recherche BlueSky : à part de l'électro-ménager, rien trouvé côté énergie solaire.
Recherche Morningstar : à part investissement et gestion d'actifs, côté énergie solaire le site www.familyby.com[...] propose des produits Morningstar Tristar de 30 et 60A, le site www.terratronic.fr[...] propose un Sunsaver PWM de 10A avec 2 cycles de charge (et auto-conso de 6 à 10mA).

Alain, OK pour un chargeur de 7A - très en-dessous des 10% de la capacité de ton parc servitude : la doc du Ctek MXS 7.0 indique qu'il est prévu pour charger une batterie jusqu'à 150Ah, 17h pour charger à 80% une batterie de 150Ah, 11h pour une 100. Ta conso/jour à quai reste très raisonnable par rapport à la capacité de ton parc (25%), tes 200W de PS peuvent fournir plus de 10Ah dans de bonnes conditions (merci le soleil). Je ne sais pas combien tu consommes en nav. Sans accès à une prise, il faut sans doute faire tourner le moteur au bout de quelques jours.
Sur mon petit Gib'Sea, pas la place de caser 250+90Ah, sans parler du poids (110 ou 120kg min, à la louche). D'où la nécessité de charger les batteries au max, et accessoirement d'utiliser une techno qui supporte plus de 30% de décharge (30Ah/jour) sans trop réduire la durée de vie. Jusqu'à présent, mes haltes au ponton dépassent rarement 10 heures.

Découverte du soir : Balmar Digital Duo Charge (DCC 12-24). Ca vous dit quelque chose ? Une recherche sur Hisse et oh n'a rien donné...

Merci pour votre aide, bonne soirée.
Denis


18 fév. 202018 fév. 2020
0

L’autoconsommation est l’un des critères, les chiffres que tu donnes sont en stand-by donc la nuit, compare une consommation des deux types lorsque qu’il, pour le MPPT fait une recherche constante du MPP, + la perte dans la conversion DC/DC… la consommation étant la même pour un 50W que pour un 200W je te laisse le calcul en %. Plus objectivement il y a la chaleur, ennemi N°1… le prix, un bon MPPT est tout de même nettement plus cher. Effectivement un MPPT pourrait ( c’est là qu’insiste le vendeur) apporter 30% supplémentaire mais pour ça il faudrait qu’il fasse -15 à Marseille, sur un bateau c’est probablement entre 10-15% dans les meilleures conditions.

Qu’on ne se méprenne pas, ceci n’est pas un plaidoyer pour ou contre un PWM/MPPT, ce dernier sur classera en principe l’autre dans presque toutes les situations, mais est-ce qu'ils sont comparable...! ce n’est pas les mêmes machines, le MPPT excellera dans des tensions 24-48-60V (c’est marqué dessus) il est fait spécialement pour ça, donc des panneaux en en série (pas très performant sur un bateau). Le PWM rivalise dans les petites installations (jusqu’à 100W) en 12V uniquement.

www.morningstarcorp.com[...]oducts/ Bonnes infos dans les FAQ
sunforgellc.com[...]/ Genasun excellent produit
www.victronenergy.com[...]PPT.pdf tout sur la question.

Bonnes lecture, malheureusement qu’en anglais.

P.S. régulateur Balmar....amha l'un des meilleures

20 fév. 202016 juin 2020
0

Elect, merci pour les liens, ça m'a ouvert des portes vers des tas de choses que je ne connaissais pas. Il semble que de l'autre côté de l'Atlantique, ils utilisent d'autres systèmes que les nôtres.
Bien sûr, on ne fait pas un match PWM/MPPT.
Précision : les chiffres d'auto-conso que j'ai donné n'étaient pas que pour le stand-by, la différence PWM/MPPT est bien de l'ordre de 1 ou 2 dixième de W en fonctionnement, pour les régulateurs dont j'ai regardé la doc.
Genasun propose des MPPT à partir de 50W (modèle GV4 pour 65$), sa consommation : 0,09 mA en stand by, 0,125 mA en fonctionnement (oceanplanetenergy.com[...]n-gv-4/ et pièce jointe). On ne parle plus de mA, on parle de µA. Pensez-vous toujours que l'auto-conso doit être un critère de choix ?
La doc Victron est excellente. Sa conclusion : "An MPPT charge controller is therefore the solution of choice if cell temperature will frequently be low (below 45°C) or very high (more than 75°C)", & "if partial shading is a concern". En Bretagne, ces 2 cas de figures sont assez fréquents.

Balmar est distribué en France par marine-alternators. Le Digital Duo Charge est à 310€ + frais de port.
En fait, Sterling est le seul qui charge à la fois la batterie moteur et la batterie servitude. Mastervolt ne propose que des régulateurs, pas des chargeurs. Tous les autres (Ctek, Balmar, Energie Mobile, RedArc...) proposent des régulateurs de servitude, la batterie moteur restant connectée et alimentée par le régulateur de l'alternateur.

Je me demandais si les régulateurs solaires s'alimentaient à partir de l'énergie provenant du PS, ou à partir de la batterie (auquel cas il faudrait inclure leur conso dans le bilan énergétique du bateau). J'ai fait un test avec un PWM, la réponse est : les 2 mon capitaine, le régulateur fonctionne que l'on mette du jus sur la sortie (vers batterie), ou sur l'entrée (vers PS), et pour une bonne raison : entrée et sortie sont reliées (test réalisé sur un ICP Solar Technologies Sunsei CC25000. La carte est une Phocos CML. Pas simple de s'y retrouver dans les étiquettes, et pas moyen de trouver le schéma de la carte...).
Je vais voir ce qui se passe avec un MPPT.

Bonne soirée,
Denis


27 fév. 2020
0

Bonjour,
concernant le régulateur PWM, les pôles positifs batterie et PS sont reliés, les pôles négatifs ne le sont pas (le - du PS est donc flottant).
Concernant le MPPT, les sorties + et - sont séparées aussi bien côté PS que batterie (pas de + ou de - commun).
Les 2 bestioles s'alimentent aussi bien sur PS que sur batterie. Conclusion : seule la conso en mode stand-by est à prendre en compte dans la liste des consommables, en fonctionnement l'auto-conso est à déduire de la puissance délivrée par le PS.

Optimisation charge alternateur : les chargeurs à 1 entrée (Sterling, Cristec, Dometic/Waeco, Minn Kota, Renogy, Victron...) ou à 2 entrées (1/alternateur + 1/PS, avec régulation MPPT : Balmar, Ctek, Energie Mobile, RedArc) ne s'occupent que de la servitude, ils n'améliorent pas la charge de la batterie moteur.
Un régulateur (Balmar, Mastervolt, Sterling) me semble plus efficace et moins cher, en y ajoutant un séparateur/répartiteur type Argofet/Victron. Je retiens le régulateur d'alternateur Pro Reg BW AR12W (alternateur jusqu'à 150A) de Sterling (160 €).

Côté chargeur de quai, les recommandations concernant la puissance se baladent entre 10 et 33% de la capacité du parc :
- Seatronic : l’intensité de charge optimale depuis l’alternateur pour un parc de batterie au plomb est de C/3...
- site SVB : afin de permettre une charge rapide de vos batteries (en particulier pour les batteries AGM et gel), la puissance de charge doit être de jusqu'à 30% de leur capacité (www.svb-marine.fr[...]es.html )
- Equipements-nautiques et bateaux.com : les constructeurs de batteries conseillent une puissance de charge comprise entre 20% et 25% de la capacité des batteries.
- ne doit pas dépasser 15% de la capacité de la batterie au risque de la détériorer.
- pour un usage à quai, 10% de la capacité du parc suffit. Pour un usage à partir d'un groupe électrogène, il devra fournir jusqu'à 20 ou 30% de la capacité (réduction de la durée de fonctionnement du groupe).
- site chargeur-batterie.info : intensité de 7,2 A pour batterie de > 70Ah, intensité de 15 A pour batterie de > 150Ah
- pour choisir le chargeur le plus apte à charger votre batterie, divisez la capacité de votre batterie (en Ah) par 10h (durée minimum pour une recharge complète de la batterie)

Option 1 (Voilélec/C.Couderc) : les chargeurs de quai régulent sur la batterie la plus chargée. Astuce : n'utiliser qu'une seule des deux sorties et la câbler sur la sortie de l'alternateur, avant l'ampèremètre et le commun du répartiteur. Avantage : les 2 batteries se chargent à bloc, cela ne change rien pour la batterie moteur mais double presque la capacité réelle de la batterie servitude.
Option 2 : chargeur Minn Kota avec 2 sorties indépendantes (possibilité de choisir une techno différente pour chaque sortie, et surtout adaptation du cycle à chaque batterie) Precision Charger MK 230 PC (minnkotamotors.johnsonoutdoors.com[...]hargers ) : 2 sorties 15A, soit 15% de la capacité de la servitude, 21% de la batterie moteur, durée de charge entre 3 et 5h. Connaissez-vous d'autres produits de ce type ?

Je reste preneur de toutes observations, remarques, conseils et suggestions...
Bonne fin de journée.
Denis

27 fév. 2020
0

Détail : le Minn Kota Precision Charger MK230PC n'est alimenté qu'en 115 VAC. Plouf.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer