Divers bancs d'essais d' ancres

Félicitations pour votre page test bien balancée, claire, complète.
Mon expérience (10 ans en Méditerrannée, mais je n'ai passé de nuit foraine en Manche où j'ai navigué longtemps, par ex.):
J'ai toujours systématiquement pratiqué l'empennelage (ça s'écrit comme ça?) çàd. une petite CQR et 7,50 m de chaîne frappée sur une grosse Britany + 25m de chaîne. L'équipier de pont râle un peu sur la manoeuvre, mais dort tranquile ensuite!
Contrairement à une idée préconçue, ce mouillage en 2 temps est très facile à filer aussi bien qu'à déraper. Cela dépend, bien sûr, de l'accès au davier...
Seul problème: le rayon d'évitage, par temps mou et mouillage fréquenté.
A noter que seule la CQR travaille, la deuxième ancre se pose sans creuser et ne sert que par son poids à plaquer la chaîne.

L'équipage
30 déc. 2004
30 déc. 2004
0

ANCRES
Félicitations pour votre page test bien balancée, claire, complète.
Mon expérience (10 ans en Méditerrannée, mais je n'ai passé de nuit foraine en Manche où j'ai navigué longtemps, par ex.):
J'ai toujours systématiquement pratiqué l'empennelage (ça s'écrit comme ça?) çàd. une petite CQR et 7,50 m de chaîne frappée sur une grosse Britany + 25m de chaîne. L'équipier de pont râle un peu sur la manoeuvre, mais dort tranquile ensuite!
Contrairement à une idée préconçue, ce mouillage en 2 temps est très facile à filer aussi bien qu'à déraper. Cela dépend, bien sûr, de l'accès au davier...
Seul problème: le rayon d'évitage, par temps mou et mouillage fréquenté.
A noter que seule la CQR travaille, la deuxième ancre se pose sans creuser et ne sert que par son poids à plaquer la chaîne.

30 déc. 2004
0

desolé, je ne pige pas ton truc.
tu peux expliquer mieux,ou me mettre un cobard ?

pourquoi ton ancre (2em)ne se plante pas ?pourquoi mettre une ancre ?un lest ferait aussi bien l'affaire...en plus,c'est quoi ton ship,?longueur et poid.......et les profondeurs de mouillage ?

gg.

18 fév. 2005
0

en peine, laid!
didon t'es viooolent toi?
Faut garder le calme, pour mouiller, bien sûr. si tu as à bord un poids-chiche de 15 kg avec un anneau forgé, t'as plus bsoin de tremper une belle ancre crochue, vu qu'elle crochera pas, en 2èm position (5m après la 1ere en fait)
A l'époque j'avais une petite barque pontée de 3 tonnes et je dormais comme un bébé dans 6-8m d'eau claire, de préférence.

30 déc. 2004
0

Enfin....
Une page bien ancree.
Bravo pour le boulot a l'equipage.
Bonne annee a tous

30 déc. 2004
0

C'est pas trop tôt!

On a poireauté longtemps... ;-)
Mais tout vient à point à qui sait attendre!

30 déc. 2004
0

fixation
Christian a écrit : On a poireauté longtemps...

Tu devrais faire attention a ce que tu écris, cela pourrait-être mal interprété venant de ta part .....

30 déc. 2004
0

et c'est reparti!!!!!!
;-) ;-)

30 déc. 2004
0

et c'est reparti...
Ahhhhhhhhhhh, j'adore le son des S..... le soir au fond des baies

30 déc. 2004
0

perso
je pratique (avec succès jusqu'à ce jour) un faux empennelage :-)

j'explique:

bateau 2T avec fardage important (hachélème que j'aime ;-))
danfort 10 kg ou britany 12 kg mouillée avec 10 mêtres de chaine de 8 puis plomb de 5 kg puis cablot (3 x fond -à pleine mer- pour le cablot)

pourquoi danfort ou britany:

si je navigue en croisière cotière avec petite famille au complet, j'utilise la britany que je peus ranger facilement, ce qui libère la plage AV.
si je navigue seul ou à deux et que les conditions risques d'être plus muclées, j'utilise la danfort qui n'a qu'un défaut, son encombrante barre traversière, mais qui n'a jamais chassée sauf 1 fois (prise dans des algues laminaires et je crois que la britany aurait chassée pareillement)

30 déc. 2004
0

Je ne sais pas

si ce sera bénéfique à quelqu'un mais c'est pas mal raperché...

je ne peux même pas étriller... Vous êtes vraiment chiant lorsque vous vous y mettez ! :-)

pfffzzzz

PS: que ne ferait-on pas pour tisonner quelqu'un ... :-D

02 jan. 2005
0

Et tant que j'en ai le temps...
... avant que cela ne dérappe à nouveau ! ;-)

BONNE ANNEE A TOUTES ET TOUS !!!

Car en première opération de cette nouvelle année je viens de "rebrancher" mon PC sur HeO et c'est ce premier dossier apparemment super complet qui me tombe dessus.

Donc avant de faire le moindre commentaire rocailleux ou vaseux au risque de s'ensabler dans des herbiers inhospitaliers et glissants, je tenais à remercier les auteurs de ce dossier que je prendrais le temps d'étudier calmement.

Et je garderai pour moi les conclusions que j'en tirerai, afin de ne déplaire à personne... :-p

Telles sont mes résolutions pour cette nouvelle année :

JOIE. BONNE HUMEUR. CONVIVIALITE.

Le tout avec un minimum d'humour!!!

One more time : HAPPY NEW YEAR

Cordialement ;-)

04 jan. 2005
0

Pour l'anecdote…
Vécu dans les fleuves en Guyane où l'on dérape facilement : les ancres n'y sont pour rien, ce sont les plaques de vases qui partent à la dérive !

Et lorsque on remonte le mouillage (en dérivant à six nœuds dans le courant à marée descendante) on constate qu'on était très bien accroché... sur la plaque de vase :-(

Et là, on peut avoir la meilleure ancre du monde, rien n'y fait ! ;-)

04 jan. 200516 juin 2020
0

j'ai pas mal d'essais d'ancres si
ca vous interresse

09 jan. 2005
0

Suite !
Pierre2 m'a envoyé un test d'ancres de la revue Bateaux que j'ai ajouté à l'article, ainsi que d'autres bricoles.

Vous pouvez consulter tout ça ici:

www.hisse-et-oh.org[...]cle.php

Robert.

P.S. si certains ont des bancs d'essai d'ancres de revues, merci de me les transmettre pour ajout. Je me souviens qu'il y en a eu un dans Bateau vers la fin des années 90 ! Qui l' a ?

0

je l'ai
ainsi que ce de vet v et de voile mag mais en voulant rendre mon scanner plus rapide je l'ai trop bidouillé et jarrive plus a le brancher sur mon ordi (a cause du logiciel)

10 jan. 2005
0

Ancres 2005 l'eternel retour !!

Bonne année à toutes et tous et bonne santé pour pouvoir vivre et donc naviguer ou l'inverse!

Joli travail de compilation et de réflexions sur le sujet, la construction d'un sujet est toujours plus difficile que la critique.
Ne demandons pas l'impossible à nos mouillages et souvent il est préférable d'aller dehors d'un pseudo abri que de se trouver drosser sur le rivage trop confiant à la dernière ancre vedette!

Bonne navigation à toutes et tous!

12 jan. 200516 juin 2020
0

Extra A voir !
Un internaute a eu l'idée de faire un formulaire Web pour que chacun puisse y indiquer le genre de mouillage qu'il utilise. Sur le forum anglosaxon de YBW. J'y ai répondu aussi.

Plus de 200 personnes ont répondu et les résultats sont publiés ici:

www.topcatsail.co.uk[...]01.html

Evidemment, cela n'est pas représentatif de la France, mais c'est bien intéressant.

On pourrait imaginer de faire cela sur HEO ?

Robert.

Photo: la répartition de l'ancre principale, pas modèle.

12 jan. 200516 juin 2020
0

Extra ... suite
Ancre secondaire !

D'autre camemberts sont tracés concernant les lignes de mouillage, etc ...

Bon, ça ne prouve rien, c'est juste un sondage.

12 jan. 2005
0

étrange ...
l'URL est d'amérique latine :-D

12 jan. 2005
0

heuuu ?
non, elle est 6ème !

18 fév. 2005
0

Bugel
J'ai eu pendant 15 ans comme ancre principale une cqr originalle 45 L dans mon bateau JNF 38. Etant donné que je mouille continuellement en Meditérranée j'ai dérapé beaucoup de fois: le problème est toujours les fonds d'herbes.J'ai copié une Bugel de 27kgs ( trè facile à faire) et sa ténue est beaucoup meilleure.

20 jan. 2005
0

Etude YBW sur les ancres et le mouillage
Je souhaite répondre aux critiques:

Cette étude a été ouverte aux plaisanciers, coureurs, bateaux moteur et dériveurs. Avec cet éventail de disciplines, il n'est pas impossible qu'un dériveur ou un bateau de régate ne possède pas d'ancre.

Le forum de recherche où j'ai présenté cette étude, permet seulement UN vote par adresse IP, il est possible pour un votant "dial up" d'entrer des votes multiples ou pour quelqu'un de voter deux fois, par exemple à son domicile et au bureau. Pour être juste, en étudiant les résultats et basé sur ma propre expérience et l'observation des ancres sur les daviers de la marina. Je pense que les résultats sont probablement très proches de la réalité.

Je reconnais que la taille d'échantillonnage est relativement petite, mais aussi suffisante pour obtenir un cliché instantané des ancres les plus courantes au Royaume Uni. J'ai posté cette étude parce qu'une des questions récurrentes de ce forum est "Quelle ancre dois-je acheter", la réponse est toujours l'ancre que la personne qui répond, possède.

Une autre raison, je souhaitais voir si quelqu'un avait une ancre Sarca, un désign qui m'intéresse par sa simplicité.

J'espère que ceci répond à certaines de vos réserves?..

Julian

12 jan. 2005
0

juste un sondage
non ça ne prouve absolument rien, mais les rèsultats sont loin d'étre inninteressants.

En premier et de loin, les classiques ancres charrues.. suivies par la très classique Bruce.. et en troisième position...

Oh! nonnnnn pas elle....

0

robert
as tu des renseignements sur une ancre en forme de charrue et avec un arceau rond dessus la bugel anchor je crois je suis en train de me documenter dessus car il parait qu'elle est tres bonne,ca serai allemand

20 jan. 2005
0

Bonjour Julian ...
Lorsque j'ai vu votre enquête j'y ai répondu et c'est pour cela que j'ai rapporté ici les résultats qui sont très intéressants.

Il ne faut pas croire que les remarques que vous avez lues ici sont des critiques: ce sont plutôt des traits d'humour pour taquiner l'un ou l'autre participant au forum.

Félicitation donc pour votre travail !

Amicalement , Robert.

12 jan. 2005
0

bin yaka
en faire un aussi de sondage, les brittiches ont eu 200 posts, on peut faire mieux, non!

12 jan. 2005
0

Halte aux faux sondages
Ne tombez pas dans ce grossier piège. Ceci est un faux sondage :-). La preuve ?

1% des anglais n'ont pas d'ancre
17% n'ont pas de second mouillage
IMPOSSIBLE CAR LES ANGLAIS NE SONT PAS DES MARINS D'OPERETTE.

Même Robert ;-) s'est laissé fourvoyé devant la présentation "camembert" qui met en exergue encore une fois ici un humour typiquement british.

Ceci est un hoax.
Par compte les images sont très réussies. C'est un Président ?
Et vous, vous croyez qu'il touche aussi sur les boites ? :-)

17 jan. 2005
0

Mouillage fleuve
Je l'ai pratiqué sur le Kourou en Guyane, où il y a jusqu'à trois mètres de marnage.

Cela donne un courant descendant pouvant atteindre 6 nœuds, et un ou deux nœuds montant.

J'utilisais le mouillage principal en amont, et un mouillage auxiliaire en aval, les deux pris à l'étrave.

Pas de problème :-)

17 jan. 2005
-1

mouillage à la bahamienne
Effectivement, dans un courant alternatif, le mouillage double (amont et arrière, tous deux repris à l'étrave) est sans doute une bonne solution, il évite (haha) le risque de chasser à la renverse, là où une seule ancre devrait pivoter à 180° et re-crocher de l'autre côté.

Il est probablement préférable au mouillage "tête et cul", parce qu'il évite (hihi) de se retrouver "en marche arrière" la moitié du temps (efforts sur le safran, plus grande résistance de la coque au courant...)

17 jan. 2005
0

les deux mouillages en tension ?
Ah mais alors, ne risque-t-on pas, à la renverse, de "se prendre les pieds dans ses lacets", ou plutôt la quille dans les mouillages ?

J'avais imaginé qu'il fallait au contraire suffisamment de mou dans les mouillages pour que la quille puisse passer au dessus du mouillage aval au moment du retournement du bateau, avant que cette ligne ne se tende.

17 jan. 2005
0

C'est parfaitement clair !
.

18 jan. 2005
0

Bon, ...
Elle ne mérite pas "une attention particulière" la contrib d'Even ?

Merci Mike !

Pfffff, encore deux ans ......

17 jan. 2005
0

Content d'apprendre le nom
de cette technique... :-)

Un détail : pour éviter que le bateau (en tout cas le mien !) ne tire des bords lorsque le courant est fort, il ne faut pas mettre les deux mouillages dans l'axe du fleuve, mais décalés de quelques degrés. Ainsi, la ligne du mouillage aval est très légèrement en tension, et le bateau ne bouge plus !

17 jan. 2005
0

Non non !
Le mouillage amont à vingt mètres du bord du fleuve. (80 mètres dans dix mètres d'eau)

Le mouillage aval à dix mètres du bord du fleuve, même longueur.

Assez de "jeu" pour que les lignes descendent à la verticale à l'étal.

Lorsque le courant revient, la ligne amont se tend, le bateau commence à tirer son premier bord, du coup la ligne aval se tend très légèrement, et plus rien ne bouge... magique !

Je ne sais pas si j'explique bien, faudrait que je fasse un petit crobard... ;-)

17 jan. 2005
0

Aux Bahamas
où l'on pratique effectivement le mouillage Bahamien :-), on reste bien dans l'axe de la marée (6 à 8 noeuds de courant à Bimini par vives eaux). On mouille avant arrière sur l'étrave avec 5 à 6 fois la hauteur à marée haute et 1 à 1,5 longueur de bateau en plus pour eviter le plat de nouille dans la quille pour les quillards. Les autres chanceux virent pratiquement sur place.
La meilleure façon de prendre le mouillage étant de mouiller avant contre courant, de laisser filer 12 à 14 fois la hauteur, de mouiller arrière et de revenir soit à la main pour les zeus qui veulent s'exerciser, soit au guindeau électrique, moteur débrayé pour les malins, soit au moteur pour les risketou. On tend ensuite l'arrière pour qu'il croche. C'est cool de le faire juste avant l'étale car une à deux heures après, avec le premier "retournement" on sait si on a merdu ou non.
Et comme les gens sont très sympas, il viennent même vous aider avec les annexes pour les longueurs, dire où sont leurs ancres, comment leur bateau évite,..., quel marque de rhum ou de whisky tu peux avoir pour l'apéro :-D.
On y discute rarement de marque d'ancre et il y a rarement des problèmes : quand ça décroche, c'est parce qu'on s'y était mal pris ou qu'au pire, on avait mal choisit son ancre. C'est rarement à cause du designer, même si c'est grace à lui si on a tenu ;-) . Un autre monde quoi, poli, respectueux, s'assumant pleinement, se plaignant rarement, et encore plus délirant que les meilleurs fils de HEO (ceux qui ne parlent pas d'ancre, de gps, d'électronique, de...) :-D

18 jan. 2005
0

Good news ;-)
Je viens de recevoir de Pierre_2 deux autres bancs d'essai d'ancres récents (Bateaux de 1999 et V.M. de 2001) qui sont bien détaillés.

Je fais une synthèse dans les jours qui viennent et je l'ajoute à l'article. Les valeurs rapportées sont intéressantes.

Robert.

22 jan. 2005
0

Good News ....
Voilà, les résumés des deux bancs d'essai supplémentaires de Voile Mag et de Bateaux ont été ajoutés à l'article, plus quelques remarques de détail ...

A vous de juger, avec ce panel de 7 bancs d'essai, vous pouvez avoir une vraie idée de "ce qui est" et de "ce qui n'est pas".

Robert, pour l'équipage de HEO

23 jan. 2005
0

Modération
J'ai pris la responsabilité de supprimer un fil n'ayant en aucun cas attrait au sujet.

Ce dossier "des tests ancres" a été constitué dans le seul but d'apporter des informations précieuses
aux nacigateurs, plaisanciers, consommateurs... etc...

Tout comme toutes les informations présentent, mises en lignes sur le site.

Celles-ci représentent des m3 d'heures de temps, de sueurs, de travail.

Hisse et oh n'existe que et uniquement grâce à ces passionnés bénévoles amoureux de la mer et de bateaux et qui grâce à eux permet de transmettre "savoir" "connaissance" "info" "coup de main"

Je suis profondément attristé de voir qu'il est si facile de détruire en quelques mots toute cette bonne volonté.

Il est rare que je m'exprime, mais je tenais à rappeler ou à informer pour certain, qu'en tant que président de Hisse et oh je ne peut laisser passer de tel propos.

HISSE ET OH soutient donc ce dossier et ses auteurs, tel que Robert, puisqu'il a été cité.
De même que HISSE ET OH soutient tous les dossiers qui sont publiés et qui le seront.

Aux nombreux détracteurs : faites un bilan entre ce que vous avez apporté et ce que vous avez pris... et on en reparlera....

Tom

P.S. je rappel à ceux pour lequel il ne souhaite pas suivre certains sujets (quelqu'en soit la raison).... la solution est de ne pas les ouvrir... (les sujets...)

28 jan. 2005
0

CQR et Delta
en Manche sur sols mous et vase j'étais content de ma CQR.
Arrivé en Méditerranée j'ai dérapé sans cesse: elle ne tenait pas SUR (et ne rentrait pas DANS) le sable dur...
Remplacée par une Delta dont je suis content depuis 10 ans, mais il y a peut-être mieux, je n'achèterais pas cependant une ancre compliquée pleine d'appendices bizarres

04 fév. 2005
0

encore un ...
test ajouté à la liste: un cas courant et ennuyeux: une couche de sable souple recouvre une couche de sable dur. Les tenues relevées ne sont pas terribles, car les ancres sont enfouies, mais leur partie large est dans la partie souple du sol, seule leur point est dans la partie dure du sol.

... et quelques commentaires en entrée suite à toutes ces lectures.

D'autres tests sont en cours de lecture ... c'est long, et faut tout de même aussi faite autre chose de temps en temps ;-)

04 fév. 2005
0

moi
je jette un gros cailloux et ses bon !!!! me prend pas le tete avec tout sa !! ptdrrrrrrrrrrrr

04 fév. 2005
0

Sûr geo !
sur les canaux on n'a pas ce soucis ;-)

mais bon, en contrepartie, tu es obligé de ranger le mat aux passage des ponts ... enfin, au moins de baisser la tête s'il n'y a pas de mat !

04 fév. 2005
0

ben geo ...
j'avais bien compris, et je rigolais aussi ;-)

J'ai lu ta fiche et j'ai vu que tu préférais les canaux, j'ai déjà fait ça aussi, et j'ai bien aimé l'absence de stress que cela procure !

04 fév. 2005
0

non non robert
je disait sa pour rigoller!!!!!! :bravo:

04 fév. 2005
0

le stress en moins mais ossi
pouvoir parler avec des vieux eclusiers, visiter certains villages puis tout le reste quoi trankill et pepere!!! ;-) :-)

06 avr. 200516 juin 2020
0

La plus originale ...
Pour le fun, voilà la photo de l'ancre la plus originale qu'un ami m'a envoyée !

Epoustouflant :mdr:

08 avr. 2005
0

Mais c'est...

La grand-mère d'une ancre bien co(r)nnue !!
:-p

08 avr. 2005
0

je l'aime bien
elle a une bonne tete de chien fidèle...

le gros pb des tests, c'est le critere de comparaison:

a prix egal? car c'est quand même le nerf de la navigation.
alors la plus mauvaise est la cqr en inox poli ( si si ça existe!) suivie de trés prés par CELLE dont on ne peut prononcer LE NOM...
et le meilleur rapport "qualité- prix" est celui de 99% des pècheurs cotiers du monde:
le grappin! quatre fers a béton tordus fixés au ciment dans un tube de chauffage central!
(sur fond rocheux, je précise)
avantage, quand ça croche et ne veut plus remonter, on s'en f... on coupe!

a poids egal? car c'est quand meme vos bras qui doivent aussi donner leur avis,

ou a tenue egale? alors c'est evidemment le corps mort de 500Kg qui arrive en tête

petite statistique provocatrice:
75% des bateaux ont une cqr! et on constate que les trois quarts des bateaux qui ripent avaient une cqr (:&gt)
conclusion: se mefier de la cqr ...

08 avr. 2005
0

statistique provacatrice....

98% des gens decedent dans leur lit donc on peut en conclure que c'est un endroit particulierement dangereux :-D

josé

01 sept. 2006
0

Michel, tu te trompes !
Avec toutes les précautions d'usage et conscient de l'extrême pertinence de la plupart de tes interventions, je saute sur l'occasion pour enfin te prendre en défaut (hé, hé, hé...) :
- 75 % des bateaux équipés d'une CQR
- 75 % des bateaux qui dérapent ont une CQR
CONCLUSION : la CQR est aussi efficace que toutes les autres !!!!
Et vive la CQR.... ;-) ;-) ;-):bravo:

08 avr. 2005
0

C'est Picassao
qui l'a conçue ?

MichelR

08 avr. 200516 juin 2020
0

ya aussi ça !!
vu sur ebay
cgi.ebay.fr[...]API.dll

Il a du prendre au mot l'expression:
Labourer la mer

09 juil. 2005
0

ancrez ancrez je suis la .
ah les ancres ..... tout un programme . laquelle est la meilleur? mais bien evidement que c est la votre. moi j utilise un soc de charrue que m a donne Jacquot le beau pere de mon frere qui est agriculteur . comme ça j ai une ancre qui ne me coute rien et lui au lieu de sa six socs il se retrouve avec une cinq socs. la tenue est irreprochable .se servir de son mouillage c est un art ..oui mossieur!. qui croit savoir et qui ne sait pas. car enfin n est ce pas la maniere de s en servir qui fait la difference ? je vous souhaite a tous un bon mouillage et un bon quotidien.
plouf.

02 août 2005
0

Une exotique d'Australie et un banc d'essai ...
pas chère, sorte de synthèse de plusieurs modèles récents:

rocna.com[...]ain.php

315 euros pour le 15kg:

rocna.com[...]ain.php

Et une vidéo de démo publicitaire d'enfer (mais on n'est pas obligé de la croire sur parole ;-) )

rocna.com[...]ain.php

Et dans le Voile Mag d'Août un banc d'essai à résumer asap ...

02 août 2005
0

Arrrrghhh !!!
Encore un copieur %#*$ !!!

03 août 2005
0

A en vouloir faire trop, cela peut tourner le produit en derision....
En regardant leur vidéo, ont pourrait en conclure que lorsque l'ancre a croché, elle a une telle tenue qu'il est impossible de la relevée... et même en plongeant avec une bouteille, il n'est pas sure qu'on la décroche... :-)

04 août 2005
0

Encore une vidéo pipeau !
Robert, ce n'est pas à toi que ça s'adresse, bien sur, merci d'avoir mis ce document.

Mais quand on regarde, qu'est ce qu'on voit:

  • tout d'abord, la taille de la rocna par rapport aux autres: le gars avec son beau chapeau s'y prend à deux bras pour la mettre en place, et on voit nettement que pour l'occasion, ils ont fait pété le modèle titanic !

  • la rocna ne commence à pénétrer que lorsqu'elle a rencontré une irregularité du terrain, qui a donné un angle de pénétration plus favorable à la pointe (elle croise un précédent sillon). Sinon, il y a fort à parier qu'elle aurait continuer de creuser son sillon comme les autres. Les autres ancres ont été trainées sur du terrain plus plat

En fait, ce document est très intéressant comme contre exemple, et est une bonne base de reflexion pour qui voudrait jouer aux tests comparatifs d'ancre: la subjectivité est reine dans ce domaine, car il y a tellement de paramètre qui sont à prendre en compte ..... !

Enfin, c'est la pénétration de l'ancre qui est testée dans cette vidéo: c'est bien personnellement le dernier facteur qui m'intéresse, car naviguant dans des eaux chaudes, nous plongeons toujours pour aller s'assurer qu'elle est bien en place (elle a même son petit flotteur rouge qui permet de la repérer plus vite dans les herbes, beaucoup plus efficace que de la peindre en jaune qui ne se voit pas quand elle est enfouie).
Par contre, la capacité de résister à une forte inversion de vent, ça ça m'intéresse ! En med, les orages sont fréquents, y compris la nuit, et là ça devient rock'n roll pour l'ancre !
Mais ça évidement, personne ne le teste jamais ..... :-(

02 août 2005
0

tiens....
çà va redémarrer sur le ton de "z'avez pas vu ma s....e"

02 août 2005
0

merci Robert,
impressionnant cette vidéo,

03 août 2005
0

L'Ancre Australienne de Nouvelle Zélande!..
Je pense que Robert a fait une petite confusion, l’ancre Australienne est la SARCA :

www.anchorright.com.au[...]/

Et il y a deux ancres « nouvelles » mais en Nouvelle Zélande :

manson-marine.co.nz[...]son.htm

L’ancre SARCA a été testée par la revue « Moteur boat magazine » (tests à paraître sur Voiles Magazine ) résultats complètement nuls…

03 août 2005
0

NZ, c'est bien sûr !
pas Australienne, mais Néo Zélandaise c'est bien sûr ! Faut dire que vu d'ici, compte tenu de la distance, le cap et l'éloignement sont presque les mêmes ;-)

Toujours aussi nul en géographie, avec un neurone déficient :reflechi:

03 août 2005
0

Voile Mag ...
août 2005, un court résumé a été ajouté à l'article sur les ancres.

Bien que contestable comme d'habitude, cet essai a des aspects intéressants car il montre que pour une ligne de mouillage courte (3 hauteurs d'eau) presque aucune ancre ne marche convenablement (à de rares exceptions près). En cas d'efforts extrèmes ou bizarres , certaines en alu ont été détériorées. Enfin, quelques ancres sont totalement inopérantes.

A lire en détail.

03 août 2005
0

t'a puka
essayer çà en vrai force 8 et à ne pas oublier d'oringuer pour la récupérer sans trop de mal au cas où çà se passerait comme y montrent.

Comme dit Robert, c'est "UN" essai. Je dirais plutôt une démo....un air de concave aussi. M'est avis que c'est aussi une histoire d'angle non ???

à suivre

03 août 2005
0

Il me revient
Celui qui en a irrité plus d'un sur ce forum et d'autres m'a confié il y a environ 18 mois : si la bügel était concave, ce serait une super-ancre.....Il n'y a pas qu'à moi qu'il a dû faire cette confidence.....

03 août 2005
0

j'ai essayé ma S.... OCEANE de 16 kg
pour la première fois, cette semaine

fond de sable 4 m, 20 m de chaine de 12 environ et une brise de sud de force 2 sans courant, devant port camargue et au nord de la digue des Daltons ( les connaisseurs apprécieront la difficulté) donc protégé du vent

elle a très bien tenu et il a été difficile de la décrocher du fond au guindeau 1000 w GOIOT car elle s'était très bien enfoncée( mais je soupçonne le guindeau d'avoir besoin d'une révision électrique et de ne pas tirer au mieux de sa forme)

sauf qu'a la descente au guindeau électrique, elle n'a jamais voulu quitter le davier à bascule qui équipe le bateau ( vu la forme de la verge) ce qui a bloqué la chaine et après déblocage, plusieurs coups de pieds sur l'ancre ont été nécessaires pour la décider ce qui me parait bien dangereux et qui n'arrivait jamais avec ma britany de 24 kg

en fait elle s'équilibre sur les réas et ne peut pas descendre par son poids ce qui demande cette aide vigoureuse à un endroit où j'aimerai mieux ne pas avoir à mettre les pieds ou les mains dans ces circonstances

elle va rejoindre les vieilles ancres plates au fond du garage qui me serviront pour ferrailler les fondations de mon nouveau garage et je vais passer à mieux pour le bateau

désolé, mais "dura lex sed lex"

amicalement

03 août 2005
0

Quand est-ce que...
...vous allez laisser tomber cette histoire d'ancre qui en fait couler beaucoup trop.

03 août 2005
0

en fait cet ergot ne va jamais sur le réa
car l'ancre se met dans une position telle que le guindeau ne peut pas la faire "monter" + sur le réa, vu l'angle de tire, et elle se "bloque" en bascule sur le fond de la courbe de verge ce qui n'est pas un vrai blocage, le mot bascule n'étant pas de pure forme

j'avais déjà constaté qu'il était obligatoire de saisir l'ancre sur un point fixe au moyen d'une estrope saisie dans le tout (trop) petit trou de la palette, ce qui n'est pas non + un avantage, car cette ancre ne se bloque pas véritablement dans le davier comme le font les ancres plates ou les cqr ou autres modèles bien connus, et c'est pour moi un gros défaut aussi

ensuite il me faut couper l'arceau anti rebond du davier ce qui va me gener un peu, car la verge est très "haute" et ne passe pas dans cet arceau pourtant bien utile

non, tout simplement, il manque du poids du coté palette et la verge lestée fait basculer l'ancre sur la verge et elle ne descend pas toute seule, étant stable dans sa position perchée sur les rèas

et la chaine pendouille entre le guindeau et l'ancre ce qui provoque un bourrage lors de la descente électrique

il faut alors pousser l'ancre très vigoureusement pour la faire basculer ce qui me parait un trop gros défaut pour continuer à l'utiliser, n'ayant pas envie de risquer un pied ou une main dans l'opération, car quand elle bascule enfin, ça va très très vite

amicalement

je descend au bateau vendredi, je prendrai des tofs que je mettrai fin aout à mon retour pour ceux que ça interresse

pour ceux qui trouvent que c'est trop parler du sujet, je fais simplement remarquer que mon propos est purement technique et non polémique et qu'il est toujours possible de ne pas lire un fil indisposant

03 août 2005
0

Eric,
ce test, sur differents modèles et differents types de fonds, il existe !

Et tu viens juste d'y apporter une contribution ! :-)

C'est la vocation de ce fil de regrouper tous les tests d'ancres existants, afin de se faire une idée plus large, et l'on peut donner un coup de chapeau à Robert pour son initiative :bravo:

03 août 2005
0

Bien d'accord Freja
Tant que l'on s'en tient aux faits, ce genre de test ainsi que les discussions qui s'y rattachent est toujours instructif.

Pour les médicaments, on fait d'abord des tests en labo sur des souris ou autres animaux (excuses aux bêtes). Ensuite on passe sur expérimentation in situe en double aveugle et répétition.

Le problème principal avec les ancres (et les survies) c'est que l'on ne dépasse pas le stade souris. (mer belle ou à sec - comme sur la video - et traction continue unidirectionnelle)

03 août 2005
0

verge tordue ? ...hors sujet :o)
pour ceux que ça intéresserait, cherchez lapeyronie sur google...
:doc:

03 août 2005
0

pour etre très clair
la tenue est vraiment sans pb vu la difficulté pour arracher l'ancre du fond, dans ces conditions pas sévères du tout, bien sur

le seul défaut que je trouve est cet équilibrage lourd sur la verge qui est excellent pour l'enfouissement mais désastreux pour le mouillage et le maintien de l'ancre sur le davier

ce me semble un défaut géométrique de conception qui est bien facile à modifier

amicalement

03 août 2005
0

A tous ceux qui pratiquent le mouillage forain.

Au début de ma vie professionnelle, j’ai travaillé avec les paysans. J’étais chargé de mettre en évidence des références techniques et économiques pour l’amélioration de l’élevage bovin d’un département de l’hexagone.

J’ai donc organisé de multiples essais sur l’alimentation, donc sur la source, et sur la production d’herbe, mais et autres cultures, avec répétition et force randomisation en couples, blocs, split plot, carré latin avec les belles formules de la science statistique que nous calculions à l’époque à la mimine, avec extraction de racines carrées via les logs etc…

Au bout du compte, nous avions la réponse du bon sens paysan : Oh ! vos ch’tites parcelles de 20m2 çà veut rin dire ! V’nés y don chez mé, vous y verré ben aut chose. Et pis d’abord, c’est pas la même terre, et pis on n’a pas eu l’même temps qu’vous aut….etc…etc…

Alors, parallèlement, nous menions des enquêtes in situ, avec un formulaire approprié, ce qui multipliait les observations et permettait une analyse sur le tas. Les corrélations, régressions, et autres ki2 nous permettaient de valider ou non les conclusions qui nous semblaient les plus évidentes.

Que penseriez vous de l’idée de faire la même chose avec les mouillages. HeO pourrait lancer une grande étude ? Il faudrait d’abord élaborer un protocole précis d’observation, disponible sur un fil par exemple. Naturellement, la variance serait importante, mais l’expérience m’a montré que c’était parfaitement utilisable.

En fin de saison, nous devrions disposer d’un joli paquet de formulaires !

A vous ….

03 août 2005
0

Il manque
juste un élément dans la liste : la chance... :tesur:

_/)

0

ça risque de devenir très vite ingérable.
par contre, si on rapportait uniquement ces détails pour les cas de dérappage ou de bris de mouillage...

03 août 2005
0

Dérapages ...
D'accord avec Kiwi, ce sont les cas de dérapages qui sont les plus instructifs.

Mais tout le monde osera-t-il décrire honnêtement ses dérapages qui peuvent ressembler aussi à des erreurs ? Et qui risquent de lui attirer les railleries, voire pire ?

03 août 2005
0

Tu soulève un point important Robert
C'est une sacré question chez les Gaulois que ne connait pas le nouveau monde.

Ce sont les conneries qui font progresser. La chance comme ajouté plus haut, c'est très subjectif. Si tout se passe bien, impossible de savoir si c'est de la chance ou une autre cause.

Rien n'empêche d'utiliser un code et de ne révéler ni pseudo, ni nom bien sur. Seul l'administrateur qui prends le bébé est au courant et prend l'engagement de n'en rien révéler jamais.

Pour gérer le système sans gros problèmes, il suffit d'avoir un formulaire bien au point et un traitement par programme.

Il ne reste qu'à gérer les observations complémentaires.

Perso j'aurais plutôt peur du manque de substance !

03 août 2005
0

Salut Eric ...
Je crois que tu n'as peut-être pas suivi depuis 4 à 5 ans toutes violences verbales que peuvent engendrer les commentaires sur l'ancrage ;-)

Mais si cela pouvait se faire dans le calme, ce serait bien :bravo:

03 août 2005
0

Voila
On part le 11/9 de la Roche Bernard pour un an avec plusieurs mouillages devant nous et une spade 100 sur le davier. Je vous tiendrais au courant des différentes constatations de nos mouillages. je n'aurais aucune honte à dire que je me suis trompé, qu'on a chassé à cause de ceci ou cela que la Spade est une grosse mer... si c'est le cas ect.. ect... Les erreurs sont a partagés pour ne pas les reproduire et au moins ca sera un test sur le terrain.
A+
Pierr

atacapoum.webplanet.be[...]

03 août 2005
0

Dans l'esprit
il ne s'agit pas pour moi d'ouvrir un n ème fil sur ce sujet qui n'aboutirait comme le souligne Robert qu'à du bla bla supplémentaire ou bis repetita.

J'ai d'ailleurs peut-être eu une mauvaise idée en parlant de fil. Mon idée est de créer un formulaire et de l'étudier pour qu'il soit précis afin d'enregistrer les faits, tous les faits, rien que les faits et les observations du skipper. Il peut d'ailleurs s'il a tous les éléments requis parler d'un bateau voisin qu'il aura pu observer.

Dans un premier temps, ses infos ne sont pas destinées à être commentées, mais à venir enrichir une base de données qui sera traitée quand elle sera jugée suffisante pour aboutir au type de réponse suivante :

Dans tel type de mouillage, avec tel type de vent, telle force, etc... à développer, tel ancre a tenu x fois, dérappé y fois. On met nécessairement les erreurs éventuelles du skipper dans la variance résiduelle, autrement c'est effectivement ingérable. A titre indicatif dans l'essai bovin des Mauges (49 - années 196x) on avait mis en comparaison 3 races aux aptitudes très différentes et l'on s'est aperçu que le facteur éleveur était plus important que le paramètre "races". Ceci vous expliquera peut être les divergences sans fin que nous et d'autres enregistrons sur le thème des ancres. Il n'en demeure pas moins qu'une différence significative a pu être mise en évidence quant aux races et qu'à l'époque alors que les autorités voulaient prouver qu'il fallait passer aux races à viande, le revenu le plus élevé pour l'éleveur était le lait, tous autres facteurs confondus. (Pour ceux qui ont connu : "suivez le boeuf".

Le formulaire est donc disponible quelque part sur le site (colonne de gauche) et une fois rempli, n'est en aucun cas mis sur la place publique, mais uniquement dans la BDD. Rien n'empêche l'animateur de prendre contact en privé avec l'auteur pour faire préciser certains points.

Le plus important, est qu'il nous faudra de la matière à traiter.

03 août 2005
0

une idée complémentaire,
J’ai trouvé très intéressante la vidéo de Rocna

Elle a le mérite de présenter des test sur un même ‘fond’, visible de tous, sans équipement de plongée.

Elle permet de présenter les ancres dans différentes positions de départ, d’être reproductible en cas de doute, et nécessite des moyens de mise en œuvre relativement modestes, un véhicule tracteur, un dynamomètre, un décamètre , une caméra vidéo, des observateurs critiques.

Si l’on admet que ce type de test ‘ au sec’ est représentatif, il serait passionnant lors des prochains rassemblements ‘ H&O’, qu’une demi journée soit organisée préalablement , que chacun amène son ancre, et de faire des essais sur une plage de sable, de vase, puis de gravier .
Le chauffeur du véhicule appliquant à chaque fois le même protocole, sans bien sûr connaître le type d’ancre qu’il entraîne.

Tous les participants pourraient constater le comportement de leur propre ancre et des autres, et se forger une opinion.

Ensuite après le repas , projection des films pris l’après midi, débriefing puis bagarre générale . :non:

03 août 2005
0

hou!! falcor se lache!! sympa!
le probléme le plus important!! c est le fond : mou en surface ! dur plus profond ,algues ou pas?? pour ma part ma cqr est réputé pour déraper sur les algues!!! ben oui !!mais de nombreux endroits de mouillages avec algues en méd soit interdits ou équipés de corps morts!! ( mais payants) bon moi suis d accord de venir avec ma cqr !!mais attention a poids égals sur le méme ring!! (qualité du sable et humidité)!!pour le reste !!on devrait rigoler un bon coup!!! salut a toi!!mdr!

03 août 2005
0

bien sur!
en plus si le foie gras est de ph....( attention au grandes oreilles)une garnitures d algues de Méd , n est peut étre pas le summum!! sur lit de glace de l antartique!! soit!!!mdr!

03 août 2005
0

ile de fustel,
on peut peut être réaliser ce genre de test lors de la prochaine rencontre H&O à Sète que propose Pascal11,
au menu :
test d'ancre , suivi d'une dégustation de foie gras. :alavotre:

pour te garantir des essais sur les algues, au sec, c'est pas gagné!
peu d'ancres semblent tenir sur les algues, cet essai n'est peu être pas indispensable.

13 août 2005
0

Essai sur le sec?
Bonjour, En 1995, 96 ou 97, le catalogue de West Marine donnait les résultats d'un essai comparatif d'ancres sur la plage avec photo à l'appui.
Les meilleurs résultats étaient obtenus par la BRUCE!!!...
Je pense donc qu'il vaut mieux abandonner ce terrain de jeu...

14 août 2005
0

justement ,Robert dans un autre fil
Je me demander en réponse a Goto!!si ce n est pas Mirabella qui a chasser sur ses ancres l année derniére sur la cote?je me souvient que c était un méga yatch!bon vent!

14 août 2005
0

Aversion
Bonjour, J'avoue une dent contre la Bruce pour avoir été souvent "embrucecanné". Découverte de cette ancre en Yougo au début des années 80, les Italiens en raffolaient. C'était la 1° jolie ancre sur le marché, à en décorer les daviers!
Autre argument : lesplates-formes pétrolières l'utilisaient, alors!...
Aucun imbécile va sur l'eau, avec Bruce ou pas, mais nombreux sont ceux qui dans la vie courante font passer l'esthétique avant toute autre considération.
J'ai vu tant de "caguades" avec cette ancre que je hurle : n'importe laquelle mais pas celle-là!

14 août 2005
0

Bruce or not Bruce ?
Le cas de la Bruce est assez intéressant. Plein de contradictions en tout cas. Les revues récentes la donnent mal placée en général, et leur mesures sont sûrement véridiques à défaut d'être universelles. Pourtant on en voit un nombre impressionnant sur les daviers, et j'ai du mal à penser qu'il y a tant d'imbéciles ;-) .... j'ai aussi un ami qui navigue 50% de l'année depuis longtemps, qui en a deux, et qui n'a pas eu de problème avec !

Last, but not least, le yacht le plus grand, le plus beau, le plus cher, ayant donné lieu à des percées technologiques rares .... Mirabelle , a une ancre qui ressemble furieusement à une Bruce faite sur mesure ! Jugez plutôt: 50kg de baguette de soudure, 35 kg de copeaux sorties à la main pour lui donner son allure miroir ! Le poids de l'ancre elle même n'est pas indiqué !

www.mirabellayachts.com[...]dex.php

Ceci dit, je ne vais pas acheter une Bruce pour autant ;-)

13 août 2005
0

HydroBubble : Nouveau concept d'ancre ?
Une série d'ancre dont le concept est de posséder un flotteur, qui permet à l'ancre de se positionner sur le fond toujours dans la bonne position.. et donc croche plus rapidement..

www.anchorconcepts.com.au[...]me.html

Concept marketing ou réelle innovation .. votre avis ?

Si l'utilisation d'un flotteur apporte un réel avantage, ne peut on pas transposer cette solution sur d'autres ancres ?

13 août 2005
0

Un autre lien
Un autre lien avec image/video de l'ancre

www.anchorconcepts.com[...]ome.asp

13 août 2005
0

on arrive tjr a
decrocher une ancre du fond?? ou on la perd parfois?? statistique?? :-(

13 août 2005
0

Amusant !
j'avais récemment vu ce site de l'ancre à flotteur. L'idée est amusante et logique en théorie. Et pourquoi pas l'adapter sur une autre ancre ... Si l'idée est bonne, les autres s'y mettrons plus ou moins rapidement.

Mais bon,faudra attendre que le temps fasse son oeuvre pour juger réellement de l'intérêt de la chose.

Ce qui est notable, c'est qu'il y a depuis quelques années un fourmillement d'idées novatrices et originales dans le domaine des ancres pour la plaisance. Un vrai concours Lépine ! Ce serait bien le diable qu'aucune d'entre elle ne s'avère percutante !

13 août 2005
0

décrocher ?
Jamais entendu parler d'une ancre qui tenais tellement bien qu'on ne peut pas la relever ... sauf si elle est prise dans les rochers, sous une chaine mère de port, une voiture immergée, un résidu de blockhauss de la dernière guerre ... ce qui n'est pas rare . c'est pour ça que certains mettent un orin.

En tout cas, statistiquement y en a pas assez pour qu'on puisse raisonnblement espérer économiser l'achat en allant plonger dans les mouillages forains pour en récupérer une perdue ;-)

13 août 2005
0

Eric ...
ben c'est simple ... tu me l'envoie et c'est allgood ;-)

Je ne comprends pas ce que tu veux dire par "j'ai écrit à l'équipage" ? Il n'y a pas de boite mail collective pour l'équipage, mais il y des boites au nom (pseudo) de chaque membre individuel de l'équipage . Donc tu le mets dans une boite portant mon pseudo(arobase)hisse-et-oh.com

13 août 2005
0

Bug ?
Doit y avoir un bug. Une ligne de plus sur la liste interminable des boulots pour Tom à la rentrée :-(

16 août 2005
0

Nouveau test !
Bateaux (août 2005, 568) vient de publier un test que j'ai ajouté à l'article.

Inquiétant, car la logique du test semble difficile à admmettre !

25 sept. 2005
0

euh si je peux ajouter !!!!
ou bien on se veut faire une étude qui tient la route, ou bien on y va à l'économie et ce sera comme dans les revues nautiques : discutable à l'infini et inutilisable, donc déjà trop même si c'est peu.

25 sept. 2005
0

Question ...
quand plusieurs ancres du même modèle mais de poids différents sont testés, presque à coup sûr la tenue n'est pas proportionnelle au poids. Comme tu le dis toi-même, faire une règle de trois "normative" pour tout ramener au poids ne marche pas.

Cela permet par contre (en choisissant judicieusement le facteur normatif) d'en conclure ce qu'on veut pour rédiger une plaquette publicitaire: selon l'objectif , et pour classer en "numéro 1" un modèle donné, on normera par rapport au poids, au prix, à la surface, au nombre vendu, à la moyenne tous terrains confondus, etc ... :-D

25 sept. 2005
0

Cet exemple ...
www.tressieres.net[...]gib.htm donné par Vitamine, est typiquement le genre de truc sans intérêt si on considère la phrase conclusive:

" ... Olivier garde son calme mais au prix d’un important effort sur lui-même et déclare l’ancre responsable ..."

Le problème du testeur semble être de soigner son égo et son panache devant ses amis sur le bateau, plutôt que de comprendre ce qui se passe objectivement ;-) D'autant que plus loin il semble mettre tout à la benne sans autre test ou réflexion sur les évènements.

Bof ....

26 sept. 2005
0

Désolé ...
Olivier, de t'avoir agressé, ce n'était pas mon intention ... :oups:

C'était juste pour montrer la difficulté de tirer un enseignement d'ordre général de ce que peut ressentir et rapporter un usager qui a un eu un raté avec son mouillage.

C'est vrai aussi bien pour des rapports de mouillage ratés qu ' avec ceux réussi qui provoquent quelquefois des textes dithyranbiques ;-)

01 sept. 2006
0

Quelqu'un a-t-il mis la main sur l'article de Practical Sailor d'Avril 2006 ?
Il porte sur des tests en vase molle...

Merci d'avance

Loïc

01 sept. 2006
0

Translation powered by Google, isn't it ?
:reflechi:

01 sept. 2006
0

Sir, it is déjà very well
d'essayer in french ! We appreciate not modérément, nous qui speak english très modérément !
(Translation powered by british humor with french moquerie !)

01 sept. 2006
0

And one star
for the Frenglish !

01 sept. 200616 juin 2020
0

une étoile pour ton french language !!!
Mais entre la rocna , la wasi ,la bugel???J attend ! bien assis l explication!! !! ;-)mdr :-D :-D :-D

01 sept. 2006
0

Tentative d humour anglais
de vrais chaussons ces bottes !!! ;-)mdr :-D :-D :-D

02 sept. 2006
0

Well Craig ...
attention à ne pas rallumer les anciennes guerres :non:

The fact is that french sailors are not as cool as british ones :reflechi:

02 sept. 2006
0

A mon avis ce type veut déclencher une nouvelle guerre civile...
Outre manche en écrivant que les Ecossais sont des Anglais !!! ;-) ;-)

Ou est-ce un agent provocateur payé par une puissance cachée??

02 sept. 2006
0

Well, well, well
In french les mots qui se rapportent à la virilité sont... féminin : une cou.lle, une b.te, une ancre, et la verge qui va avec.
Inversement, les mots qui se rapportent à la féminité sont masculins : un c.n, un cl....is, un v.g.n..., un diamant.

Va comprendre !

02 sept. 2006
0

Flute !!!
L (entente) cordiale !!oui , au masculin !!vient encore dans prendre un coup !!! Seriez vous en (attente),d une nouvelle guerre de 100 ans!! moi , je m en fous , il y avait des regnault de chaque coté !!! pour une fois que l on a des cousins trés au nord de la méd !!!! ;-) :-D! C est pour de rire rocna !! d ailleurs les bottes sont irlandaises ! ;-) comment , j aurais pas dut dire cela ??mais non le papa de la rocna est de nouvelle zélande !!pas de probléme !! c est pas un rosbif !!!Oups ,excuse me s...r ;-)

23 sept. 2005
0

Ben Eric ...
on n'attend plus que toi ;-) Reste à condenser et simplifier en moins de 10 questions facultatives et indépendantes le questionnaire dont tu as envoyé un premier jet ... :reflechi:

24 sept. 2005
0

C'est intéressant....
Je n'ai pas vu le questionnaire mais suggère qu'il soit structuré selon des axes comparables à ceux que j'ai trouvé les + riches, à savoir "Practical Sailor", Quelques idées :
- fournir en préambule : Poids du bateau, poids de l'ancre, composition de la ligne (invariants quels que soient les expériences)
- Ensuite pour chaque expérience : nature des fonds (sable, vase, herbiers, graviers), force du vent, état de la mer, profondeur et longueur de ligne de mouillage, avant toute évaluation
- Ensuite seulement, toujours pour chaque expérience : nombre d'essais et autres constats

Bien sûr, on pourrait avoir des expériences génériques pondérées par le nombre d'occurences avec le scope moyen pour des conditions données.

Comme cela, on devrait éviter les jugements de valeurs et autres coups de gueule et on pourrait se constituer une base de données sereine

Ce serait en tous cas très intéressant à suivre !

Amicalement

Loïc

25 sept. 2005
0

Ca dépend !
En d'autres termes, je pense qu'on pourrait considérer 2 cas de figure :

1/ A froid, bien calé devant son PC, pour faire plaisir à nos GOs de Hisséoh et là il faut que cela tienne sur 1 page / 1 écran avec des questions simples et rapides :
- Bateau
- Mouillage
- Niveau de satisfaction
Cela présenterait sûrement l'avantage de connaître nos habitudes à défaut de démarche scientifique sur l'eficacité des ancres.

2/ A chaud, en revenant d'une expérience de muillage ou de deux choses l'une :
- Soit ça a tenu et l'ancre est la meilleure du monde
- Soit l'inverse et l'ancre est bonne à jeter.

Eh bien dans les 2 cas je suis prêt à parier que le matelot sera prêt à donner tous les détails pour peu que l'on lui présente un questionnaire sympa, même si plus fouillé que le premier.

Exemple à l'appui tiré du site : www.tressieres.net[...]gib.htm
En arrivant, notre programme est déjà prêt : un plouf collectif dans les eaux chaudes et claires, suivi d’un apéro et d’un bon déjeuner. Mais voilà c’était sans compter sans les incessants « merd-mouillages » comme dit Olivier ! On sait qu’à Espalmador, (comme ailleurs de toute façon), il faut rechercher les plaques claires de sable, et éviter les algues pour être sûr de la tenue de l’ancre... mais évidemment nous ne sommes pas seuls et il faut composer avec la flottille déjà en place. Au 1er essai, l’ancre décroche très rapidement, on relève le tout (merci le guindeau électrique !) ; 2ème et 3ème essai, aussi peu concluants. Entre temps un bateau a quitté son mouillage et on peut prendre sa place, le mouillage est filé pour la 4ème fois, ça décroche : on relève. On fait un 5ème, puis un 6ème essai, échecs complets, l’ancre ne s’enfoncera jamais. Olivier garde son calme mais au prix d’un important effort sur lui-même et déclare l’ancre responsable (NDLR modèle récent et abordable de forme triangulaire très en vogue actuellement). Nous n’avons jamais eu de problème avec notre ancienne FOB pour mouiller ici et dans des conditions pourtant parfois très ventées. On vide le coffre du cockpit pour extraire notre vieille amie à qui nous avons fait des infidélités. Le mouillage relevé, je maintiens le bateau sur place avec le moteur le temps qu’Olivier change l’ancre. Ca y est, c’est prêt, on file le tout, on attends qu’Audélie se mette bout au vent, et on enclenche la marche arrière pour vérifier la tenue (en croisant les doigts). CA TIENT.

Bien sûr, présenté comme cela, il faut se tartiner x lignes de texte et c'est proprement inexploitable du fait des lacunes, n'empèche que avec :
- Poids du bateau
- poids de l'ancre
- type d'ancre
- Longueur de ligne
- Nature du fond
- Force du vent
- Nombre d'essais
On aurait quelque chose de consstant !

Donc, pour moi c'est comme en résistance des matériaux les essais limites : au moins là on a du concret et il faut oser demander l'info complète !

Amicalement

Loïc

25 sept. 2005
0

A propos des revues nautiques :
Ci-joint une compilation sur excel des tests sur sable que j'ai pu trouver d'abord sur le dossier de Robert, et aussi sur des revues (je ne peux mettre les sources faute de place mais les tiens à disposition):

Ancre Poids Tenue Equ 10 kg
Fortress4,5 700 1556
Spade 8 500 625
Spade 15 900 600
CQR 16 900 563
Fortress6,8 370 544
Fortress4,5 235 522
Brake 20 1000 500
Bulwagga8,5 408 480
Kobra 16 750 469
Spade 15 700 467
Delta 10 460 460
CQR 12 500 417
Delta 10 400 400
CQR 12 350 292
Bruce 7 200 286
Delta 15 400 267
Danforth10 250 250
Britany 12 300 250
Delta 10 248 248
Britany 16 370 231
Bruce 10 200 200
Bruce 14 250 179
CQR 18 290 161
Bruce 10 150 150

J'ai ramené tout à un équivalent d'ancre de 10 kg, méthode certes contestable car :
- Elle avantage les ancres alu
- Elle ne tient pas compte des effets de seuil
- Elle ne s'occupe que de la tenue maxi et donc pas de la rapidité de prise

Cependant on peut en tirer quelque chose :
- Sur une surface facile comme le sable, on voit clairement se dessiner trois groupes : 1/ Spade, Fortress, Brake, Bulwagga entre 500 et 600 kg de tenue pour 10 kg 2/ Delta et CQR assez variables entre 250 et 450 (j'élimine les 2 extrèmes de CQR)
3/ Britany et Bruce entre 150 et 250

Cela me parait en particulier très parlant en ce qui concerne la Bruce : faible tenue (compensé par prise garantie - air connu).

Cela dit, tout à fait d'accord sur le fait que faute de détails suffisants, il est difficile de pouvoir effectuer des recoupements.

Amicalement

Loïc

25 sept. 2005
0

Désolé, ma liste est mal passée...
Mais cela me permet de relever la contribution de Robert :
- A voir les tests, la Kobra - car c'est d'elle qu'il sagit - fait régulièrement mieux que la FOB
- Mais pas dans ce cas et pourtant on a affaire à un tourdumondiste à priori sachant mouiller
- Et ce n'est pas la première fois que je vois ce type de témoignage

Ce qui me parait important, ce n'est pas d'évaluer le mec mais l'ancre et son comportement, lequel dépend entre autres de la façon dont elle est utilisée.

A cet effet, je propose seulement une méthode d'acquisitions d'infos permettant à la communauté de se faire une idée objective.

Amicalement

Loïc

25 sept. 2005
0

100% d'accord Robert
AMHA, la difficulté d'une étude à partir des cas réels, c'est qu'il faut une masse de cas assez importante pour que toutes les différences de faits qui sont amalgamées dans l'erreur globale (on dirait mieux en la nommant la variance générale) permettent de faire ressortir des tendances.Mais l'on n'évitera jamais les zones de recouvrement, l'analyse statistique devant seulement nous aider à discriminer si les écarts sont significatifs ou non.

26 sept. 2005
0

égo
Bonjour,

Mon "égo" étant mis en cause, je signale juste, que mon site est un site destiné à ma famille et aux amis afin que nous restions en contact pendant une année sabbatique. Oui, j'ai eu des problèmes avec une ancre, Oui, j'ai ralé ce jour là ! Non, je n'avais rien à prouver devant qui que ce soit, mon équipage étant ma femme et mes 2 petites filles !

Et surtout, en aucun cas, mon objectif n'était de participer à quelque type de test d'ancre que ce soit.

Donc ne cherchez pas de "l'expoitable" ou de la polémique dans ce qui est un récit de voyage et qui n'a aucune autre ambition que de rester pour nous le souvenir d'une extraordinaire année.

Olivier

26 sept. 2005
0

Deux remarques:
il serait peut-être souhaitable de lancer un nouveau fil pour pousuivre celui-ci, 130 contributions ca fait beaucoup !

Un site internet n'est pas un lieu privé. Ou alors on fait autre chose. Un site internet est un espace public visible de tous et leurs auteurs le savent pertinamment. D'ailleurs les recherches sur Google nous font constamment visité des sites de particuliers, où l'on sent cette envie de faire partager son vécu au plus grand nombre.
Celui Olivier en fait parti quoiqu'il dise.

01 sept. 2006
0

L'article de Practical Sailor d'Avril 2006
... ne tracassez pas, il est terrible. (En fait il n'est pas fait par Practical Sailor mais Powerboat Reports, et imprimé dans tous les deux).

Ils examinent chaque ancre seulement une fois et toujours dans le même endroit (exactement le même), aluminium contre l'acier sans la considération, la Spade qu'ils se sont rangée modérez et la valeur faible, quoiqu'avant ils l'aient dite est excellente (par exemple "Gear of the Year 2001")!

Notre réponse détaillée est ici (Anglais) mais on doit lire l'article avant, pour le plein divertissement :-p ...

01 sept. 2006
0

non...
mais mon Francais... alors, ce n'est pas mon Anglais, est on doit recourir au dictionnaire. Queest-ce que j'ai fait incorrect?

01 sept. 2006
0

Ca, je crois que ca s'appelle "Franglais" par les experts
quelque chose impossible pour le tranduction de Google, non?

Anyway you should all speak English. Rule Britannia. Or is it Americana these days?

:-|

[ Déni pour les vrai Francais(e): c'est l'humeur Britannique... moquerie? jamais! ]

01 sept. 2006
0

Et ben, IDF, tu seras pas velu pour rien !
:-)

02 sept. 2006
0

bien sur, c'est dans la tradition maritime d'elle qui règne les vagues (Britannia)
après tout, c'est l'Anglais qui ont inventé toutes les meilleures ancres (pendant leur temps): premiere, CQR (Ecosse), puis Bruce (Angleterre 197x), Delta (Angleterre, Simpson-Lawrence), et bien sur maintenant le Rocna (alors Nouvelle Zélande a encore le drapeau Union Flag) :whaou:

On oublie délibérément une certaine ancre Française :jelaferme:

02 sept. 2006
0

LA rocna, LA?! mais non -
qu'est-ce que c'est? J'ai noté seulement maintenant... j'aime penser que c'est LE rocna, SVP... parce que IL est dur et tres viril, oui?

:non:

Peut-être c'est ma ignorance, mais comment travail-ce - si on invente un mot, on peut choisi le genre?

:litjournal:

Une leçon?

02 sept. 2006
0

Un effort
Plus que trois (ah bin non, plus que 2 ;-))et on passe les 150 items sur ce fil !

Et-ce que c'est UN record (c'est masculin, là, symboliquement, ça veut dire quoi) ? :langue2:

Et paf ! j'ajoute ma contribution :heu:
même si c'est H.S., ça compte, non ? :litjournal:

:pouce:

02 sept. 2006
0

ah bien
So - quand un Français appelle un Anglais une fille, c'est vraiment un compliment? Maintenant je comprends. So! Pourquoi est-ce que quelqu'un ne nous a pas dit il y a quelques cent ans? - quelle erreur!

Ce fil n'est pas suivant sa matière... je m'excuse.

01 sept. 2006
0

JE VIENS DE TOMBER SUR CE FIL ANCIEN
et je me rappelle avoir écrit + une relance à Voiles magazine au sujet du test "ancres " de 2005 en leur demandant comment on pouvait comparer et classer des ancres de 16 à 10 kg. Bien sur le poids n'est pas seul à prendre en compte mais le volume aussi et une ancre de 16 kg est plus volumineuse qu'une 10 kg (je parle en acier, comparons ce qui est comparable).
Et bien je n'ai jamais eu la moindre réponse, et cela amene à douter de l'honneteté de ces tests, et amene à penser qu'il y a "peut etre" des interets financiers sous jacents?

04 sept. 2006
0

Pour Rocna
Ce serait rudement sympa si vous pouviez me forwarder l'article original !

Merci d'avance

Loïc

05 sept. 2006
0

mais non
ce serait violer certain copyright, et car je suis sûr que vous comprenez, un fabricant d'ancre comme nous déteste ceux qui ignorent ces lois... mais on peut l'acheter online de Practical Sailor ou Powerboat Reports, US$10 je pense.

05 sept. 2006
0

Bizarre..
Certains ot été virés du site , accusés de faire de la publicité ..Deux poids , deux mesures ?

11 nov. 2006
0

Nouveau test.
Un test d'ancres récent (octobre 2006) a été fait dans Sailing Magazine.

Il a été intégré dans l'article général (vers la fin de l'article).

11 nov. 2006
0

à la lumière
(si je puis dire)de plusieurs de ces tests, j'ai changé ma brittany de 16 kg, qui m'a causé quelques bonnes sueurs froides l'an passé, pour une Kobra 2 de 20 kg . Bilan, après quelques copieux coups de vent en Corse cet été :
- une fois dans le sable, elle s'enfouit complètement, les voisins de mouillage confirment "qu'elle ne va pas s'envoler" et ça a été le cas ;
- autour de nous, ça a pas mal dérapé, (plusieurs fois pour 3 mêmes bateaux directement à côté de nous, l'un deux a fini par empenneler ET affourcher !)
- il restait 30 m de chaîne et autant de tresse square line bien élastique, on aurait pu encaisser +
-j'ai vu à deux reprises l'ancre flotter sur environ 1 mètre d'algues, puis se glisser dessous quand ça tracte et ne plus bouger (retour au cas 1 ...) .
- un bémol (mais c'est de ma faute!) j'ai glissé au ralenti après avoir cru planter dans du sable : il y en avait (10 cm) mais c'était des blocs rocheux ronds dessous ... Bon,on relève, on remouille komifaut et c'est bon .
- un petit coup de marche avant pour la redresser, et elle sort sans effort .
Bref, au vu du tarif, je ne regrette pas vraiment la Brittany ! seule modif à envisager pour les prochains mouillages : une jonction tournante pour l'ancre, la chaîne a trop tendance à se vriller et l'ancre rentre difficilement à poste . Vous avez quoi, vous, comme jonction ? Merci ...

11 nov. 2006
0

jonction tournante
j'en avais une, et suite au rappel fait par le constructeur (risque de rupture) j'ai laissé tomber et mis une manille lyre Wichère de 12mm (pour une chaine de 10mm), à axe imperdable.

Un bon plan, c'est la chappe en "U" percé, qui permet un "cardan 2 axes" entre la verge et la chaine.

11 nov. 2006
0

Confirmation (enfin je crois :-) )
De ce que j'avais dit sur la Spade : 3 fois la hauteur c'est insuffisant ; à 5 çà tient :-)
Bon d'accord , ce n'est pas fait pour les mouillages trop encombrés , mais comme je n'aime pas trop la foule ....
André

12 nov. 2006
0

SAIL
Si on est intéressé, l'article de SAIL (et les résultats) est sur notre site Web. Sous "demonstrations & testing" et "independent reviews". (En Anglais seulement).

Yachting Monthly a juste édité leur version de l'essai. Nous pensons que leur article est meilleur.

-
Craig Smith
Rocna Anchors

16 nov. 2006
0

Sail Mag
à propos du test de Sail Mag, rapporté dans la liste de bancs d'essai: le lien donné contenant l'article est (comme déjà dit) hébergé par un vendeur d'ancre.

Le contenu de ce lien comporte deux choses: une première page écrite par le vendeur qui donne son point de vue sur les résultats, puis une copie de l'article de Sail Mag proprement dit.

Cependant tout le monde ne lisant pas l'anglais avec une grande précision, j'ai rajouté un commentaire dans l'article sur les ancres pour attirer l'attention sur ce fait.

[b] Attention: En lisant le contenu de ce lien, il faut bien distinguer la première page qui est un texte émanant du fabriquant d'une des ancres testées, et les pages suivantes qui sont une reproduction de l'article de Sail Mag.

En lisant le tout, c' est une évidence qu'il y a deux documents différents dans le lien. Mais c'est mieux de le préciser encore une fois [/b]

13 nov. 2006
0

La revue Bateaux
vient de sortir un nouveau banc d'essai. D'après ce qu'ils disent la Cobra semble la meilleure, au point qu'ils ont du envoyer un plongeur avec un parachute pour récupérer l'engin (ce qui est inquiétant tout de même car tout le monde ne plonge pas :-)

13 nov. 2006
0

La brake
Hervé, pourais tu s'il te plait me dire ce qu'il pense de la Brake dans le comparatif.

15 nov. 2006
0

quel mois ...
de Bateau ? je vais l'acheter pour en faire un résumé ... sauf si tu peux m'envoyer un scan.

15 nov. 2006
0

Sorry
J'ai contacté mon ami, le N° serait en fait de 2005. J'aurai le mensuel ce W.E.

15 nov. 2006
0

Comparatif....
Je regarde ce W.E. dans la revue que je n'ai plus pour l'instant.

15 nov. 2006
0

Comparatif....
Je l'ai prêté à un ami que je dois rencontrer ce W.E. Je t'en dirai plus lundi prochain.

15 nov. 2006
0

pas trouvé
de comparatif d'ancres dans les N° de Bateaux entre janvier 2006 et decembre (que j'ai reçu hier ).

15 nov. 2006
0

Revue Bateaux ...
Si c'est le test de septembre 2005, il est déjà résumé dans l'article de H&O.

13 nov. 2006
0

L'idéal c'est l'ancre........
qui ne lache jamais quelque soit les conditions météo mais la question est: mais les taquets eux ils tiennent combien (en tonne) et la fixation du guindeau sur la coque ? car il faut toujours avoir a l'esprit ou est le maillon faible.

13 nov. 2006
0

le point faible du guindeau
pour le guindeau, c'est secondaire, on ne laisse jamais le guindeau faire le travail d'un taquet.

Donc la fixation du guindeau doit tenir la force qu'il est capable de développer, qui est toujours beaucoup plus faible que la rupture de la ligne de mouillage.

Le taquet par contre doit être meilleur que la rupture de la ligne de mouillage.

13 nov. 2006
0

dans ce cas
il est impératif de remonter sur l'ancre au moteur pour diminuer les efforts sur la ligne de mouillage; le guindeau n'est pas conçu pour déhaler le bateau.

13 nov. 2006
0

Sauf que quand on releve un mouillage
normalement on remonte dessus gentiment au moteur, par respect soit

  • des bras de l'equipier
  • du guindeau

ed d'ailleurs quand les conditions sont epouventables comme tu dis, si tu ne procede pas de la sorte tu n'auras jamais la force d'enlever une chaine d'un taquet et de la positionner sur le barbotin.....

Et si tu y arrives c'est que ton guindeau ne risque rien.........

Signé

Musclor

800 Kg au developpé couché

13 nov. 2006
0

pas de souci
car pas de guindeau (ou presque !) le guindeau manuel n'a pas été livré avec le bon barbotin, alors, c'est tout à la main ...Donc le bateau avance au moteur sur son ancre,àpic un tour mort sur le barbotin en question et hop ! L'inertie du bateau relève délicatement l'ancre, yapukahissersul'pont . Même seul, ça marche, et sans pilote : encore faut-il ne pas être dans un mouillage encombré ET venté ...
Bon, les taquets sont soudés sur le pont, et j'utilise un palan textile reprenant les deux taquets avant pour amortir, en triangle :-)

15 nov. 2006
0

les plus contents
quand j'utilise le moteur pour mouiller ou relever, c'est les voisins de mouillage : ça les garantit un peu plus d'une brave rayure de 12 mètres ...
Les manoeuvres à la voile, ça peut être bien, surtout quand ça finit bien ($$$) :-)

16 nov. 2006
0

oui , jp mais
....il y a moteur et moteur....
gentillement.

16 nov. 2006
0

Il faut faire
avec ce que l'on a.

Un moteur c'est pratique,
maintenant le jour ou il n'y en pas tu fais en fonction ....... c'est l'avantage de la voile.

En clair panne de moteur n'est pas egal à SNSM.

13 nov. 2006
0

je suis d'accord .......
avec toi un sauf que quand on enleve les chaines du taquet pour remonter l'ancre et que les conditions sont épouvantables c'et ton guideau qui se prend tout les forces dans les dents

13 nov. 2006
0

Ponton ...
:alavotre:

15 nov. 2006
0

couije?
un moteur servirait quand meme à quelque chose sur un voilier?

revoir certains autres fils :-D :-D :-D :-D :-D :-D :-D

amicalement

15 nov. 2006
0

semble sérieux
le test de sailing magazine:

il essaye avec des angles differents de tire, ce qui correspond mieux a nos soucis que certains tests "a l'horizontale"

trés intéressants en effet les ecarts entre l'angle de tire 1/3 et 1/5

et aussi entre des fonds différents.

et j'ai apprécié les résultats sur la "xyz": totalement nulle, n'accroche jamais! mais a la fin le redacteur tres "brittish" prends des gants quand même avec tous (:&gt)

il manque peut-etre la tolérance aux tractions de biais , classique quand le bateau oscille au vent fort ("fish tailing" dans les articles english)

15 nov. 2006
0

Yachting Monthly
j'ai un peu de mal à le trouver en kiosque , si quelqu'un a le dernier numéro (novembre ou décembre 2006) ?

Il contient le même test, mais avec d'autres interprétations.

15 nov. 2006
0

Voui, mais

ça dépend aussi si on lit la revue ou sur certains sites des morceaux choisis à l’instar d’un copain à nous...

Tout le même ces bricoleurs ! :litjournal:

pfffzzzz

16 nov. 2006
16 nov. 2006
0

Une oublié --- concernant le mouillage
La main de fer ...

c'est genial, ça permet de ne mouiller qu'avec de la chaine, de ne pas avoir a la demailler du barbotin tout en faisant porter la tension sur les taquets via un bout (ce qui apporte de plus de la souplesse)

A recomander vivement

16 nov. 2006
0

la main de fer
de la marque Wichère, a un problème: elle se tord latéralement si on tire trop dessus. Nous sommes quelques-uns à l'avoir constaté. Donc je ne m'en sers plus que par temps assez calme. Quand ça souffle, non, vaut mieux pas.

16 nov. 2006
0

pour comprendre ....
les posts de Robert et Michel. J'ai sous les yeux le catalogue AD

La "main de fer" et la manille de mouillage "KONG" tirent de la meme facon non?
le pb serait-il que le truc Wichard "s'ouvre" quand ça tire trop fort alors que la manille reste "fermée" ???

16 nov. 2006
0

rectif
l'effort de traction sur un crochet est double, mais les efforts flechissants et tranchants peuvent étre bien supérieur , selon la forme.
bref c'est compliqué!

16 nov. 2006
0

j'ai arrêté de me casser la tête
quand j'ai appris la fragilité de la main de fer sur ce forum... Aujourd'hui, quand j'ai mouillé assez de chaîne, je glisse un bout de 6 mètres dans un maillon, une extrémité du bout (boucle)est glissée sur le taquet gauche, et l'autre reprise sur le taquet droit : je relâche un peu de chaîne, et c'est le bout qui travaille, pas le guindeau . Coût : 6 m de bout, et ça ne m'empêche pas de faire un tour mort + mou avec un peu plus de chaîne autour de l'un des taquets au cas où le bout pète ... Ceinture et bretelles ;-)

16 nov. 2006
0

fourchette ...
nous partageons donc deux fourchettes : celle pour manger et celle pour mouiller moi aussi :-D

16 nov. 2006
0

anti mécanique
elle prends à 90° de la chaine, et donc se tord assez logiquement. Je suis étonné qu'il n'existe pas un truc de ce genre qui tire dans l'axe.. il y a la "manille à chaine" mais c'est plus long a prendre

16 nov. 2006
0

j'ai trouvé chez Dafrodis
une main de fer tres costaude, qui permet de tirer dans l'axe avec un anneau de traction qui permet meme de frapper un deuxieme bout, je ne l'ai pas encore utilisée en mouillage,
je crois qu'elle sort du catalogue italien Osculati .
il n'y a pas de verrou de blocage, mais la forme autour du maillon envelloppe bien,
comme deux doigts de part et d'autres du maillon.
Maurice.

16 nov. 2006
0

exact
la manille parait plus sure: même déformée elle tient. De plus , a priori, l'effort sur une manille est moitié de celui d'un crochet . Mais rien ne vaut l'expérience en situation.. 3T sur du 10!

17 nov. 2006
0

Bonne idée pingouin !!
;-) Une étoile , mais tu vas pas faire des ronds au concours lépine !!

16 nov. 2006
0

mains de fer en seconde main
Je propose 3 mains de fer wichère en seconde main, très peu servi, à un prix défiant toute concurence. Seul pb, elles sont assez tordues. Aucune n'a duré plus de 2 mois, une n'a duré que 2 jours, et pourtant c'est le modèle 12 pour une chaine de 10.

Depuis je suis passé à l'autre truc, sorte de fourchette à deux doigts, les doigts passant autour d'un maillon et étant ensuite refermés par nue manille. Une bosse est frappée sur cette fourchette (en fait, c'est ma patte d'oie qui est frappée laà dessus). J'utilise ça depuis 2 ans, par tout temps.

Ma seule crainte est que la manille se coince définitivement. Jusqu'ici un méchant démanilleur en tôle plate nous a toujours tiré d'affaire.

Yves.

16 nov. 2006
0

surtout sous la jupe de Palynodie
la main de fer :-p

16 nov. 2006
0

vu today
un allemand avec une ancre non listée, mais qui ressemble a une "rocna" ou "supreme" simplifiée:

une pelle plate en as de coeur
une verge plate genre spade ou autres ancres recentes
et un arceau comme la rocna..
le tout super épais (27KG!)
faisable par le mecano du coin!

elle est en vente en allemagne, surtout dans les cooperatives de pecheurs, a 400E , mais le skipper dit l'avoir vue en turquie à 80E!

il dit en etre totalement content et dormir sur ses deux oreilles au mouillage

quelqun connait?

16 nov. 2006
0

une Wasi ou Buegel
probablement. Très répandue dans le midi. Tombée dans le domaine public, il y en a des dizaines de copies.

26 jan. 2007
0

une nouvelle.. des canaux de Patagonie
Découvert ici récemment, une nouvelle ancre mise au point dans les canaux de Patagonie et les mouillages de la Terre de Feu:
- fonds, type "moraine" de trés mauvaise tenue
- Grosses algues de type "laminaire"
- Vents violents et tournants type "williwaws"

Enfin toutes les conditions pour être heureux au mouillage! :-)

Elle doit être fabriquée en Argentine ou au Brésil??

Dés que j'ai d'autres informations je vous en informe..

25 jan. 2007
0

Vidéo sur la croche des ancres
Là :
www.sailingnews.tv[...]ex.html

Assez instructif notamment sur les ancres plates légères.

Bonsoir à tous.

0

la buegel a eté essayé
dans un comparatif de voile magazine et c'est la seul qui crochait avec seulement trois fois la longueur du fond(en fait c'etait la wasi sa soeur en inox)

28 août 2007
0

Essai main de fer Dafrodis
Depuis le lancement du bateau je mouille en tout chaine (80 metres de 10) et CQR de 20kg. Je n'ai jamais dormi tranquille! le bateau ayant une facheuse tendance à remonter sur son ancre - un coup a babord, un coup a tribord- puis a arracher la CQR de sa souille. Comme indiqué dans les essais, cette ancre ne raccroche jamais.

Suite au post de ti-punch cet hiver, j'ai fait episser une main de fer Dafrodis 10/12 sur un bout de 10m presentant un coefficient d'elasticite de 1/3 ( bout d' amarrage tresse)

Utilisé cet été jusque 35 noeuds en rafale le bateau n'a plus jamais dérapé quelque soit le fond. Bien sur il continue à jouer les essui- glaces sur l'ancre mais n'ayant plus de point d'appui (de tire?) le bateau revient naturellement en arriere.

Il convient cependant de prendre garde à la hauteur d'eau pour regler le textile. La main de fer n'a pas de verrouillage. Aussi en absence de vent (absence de traction ) il est arrivé que la main de fer se décroche toute seule.

Pour conclusion, j'etais persuadé que la solution viendrait du changement de l'ancre. Je suis resté interloqué du resultat avec un mixte chaine/ textile. Avoir confiance dans son mouillage est un vrai plus pour s'éloigner (un peu) de son bateau.

28 août 2007
0

amortir !
Le gain de l'amortissement par un textile à grande élasticité a été bien démontré et vérifié depuis une petite dizaine d'années, publié initialement par Alain Fraysse dans une série d'articles de Loisirs Nautiques.

On peut remplacer la main de fer par une manille spéciale indécrochable qui prend la chaine en entier sans passer dans le maillon (Wichard en vente chez AD et ailleurs).

29 août 2007
0

content de ton experience
positive, pour la main de fer.
mais je confirme que sans vent,moi aussi j'ai retouvé mon bout pendant ,decroché de la chaine ;mais comme il n'y avait pas de vent............!
par contre la facilité de decrochage a la remontée est incomparable,pas de risque de se coincer les doigts.

29 août 200716 juin 2020
0

main de fer ?
non, je ne parlais pas de la main de fer Wichard, qui est de la guimauve, la mienne et pas mal d'autres sont sorties tordues d'un coup de vent au mouillage.

Je parlais d'une manille de forme un peu spéciale qui prend la chaine (chez AD, réf A09625, p315 du catalogue 2007)

25 jan. 2014
0

Très bon article, expliquant notamment pourquoi mon ancre concave a dérapé dans de la vase et eu tant de mal à raccrocher quand des ancres CQR ne rencontraient pas de difficultés.

29 août 2007
0

Bin cette année comme d'hab,
on n'a pratiqué que du mouillage forain

Par contre, alors que précédemment, je n'ai jamais eu de cauchemars avec tout chaîne (de 10) et cqr de 35 Ibs(en tenant bien entendu compte des limites de l'engin),
J'ai été beaucoup plus mal à l'aise avec la kobra (14kg) relégué en mouillage d'appoint...

Par contre, depuis cette année, avec la Delta (20 kg), que du bonheur, pas un ratage, pas la moindre chasse...
Il faut bien sur préciser que je ne mouille jamais si le fond ne me plaît pas préférant aller voir plus loin...

Par contre, la barque est maintenant équipée d'un lofran 1200 watts et là, la volupté est sans limites, car on n'hésite plus à changer de mouillage lorsqu'un maroufle moutonnier vient vous gâcher la vue...

Quant je pense, que j'ai été assez stupide, pour m'emmerder pendant quelques dizaines d'années à remonter le mouillage à la main (guindeau manuel)
Absurdité, lorsque tu nous tiens sous ta coupe...

pfffzzzz

18 juin 2008
0

c'était mieux avant?
en tout cas c'est pour aujourd'hui et c'est tout neuf www.hermione.com[...]ts.html
:whaou:

06 oct. 2009
0

Résumé
Quelqu'un peut faire un résumé du résumé?

;)

27 juin 2010
0

desole
Je ne lirai meme pas cet article sur les ancres.
En effet la meilleure ancre est celle que la majorite n'a pas afin de faire marcher le commerce...
Restons avec nos anciennes ancres britany et CQR et cobra a mettre aux ordures.
Je n'ai jamais autant dérapé et en plus parfois elle se replie... ou reste sur le dos et oui l'axe de rotation qui soit disant ne sert a rien...
le top :ancre alu avec cablot leste, pas d'elasticite sur le cablot, de la m....

Avec la cobra 12 kg ry 25m de chaine sur un 8m je totalise 1 mile de derapage.

27 juin 2010
0

Ah ?
Voilà une démarche intéressante : faire la critique d'un truc qu'on refuse de lire .... Changer d'avis en lisant ? Quelle risque horrible ! :langue2:

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

LAGON aux eaux turquoises et au sable rose de GRAMVOUSA en CRETE

Souvenir d'été

  • 4.5 (85)

LAGON aux eaux turquoises et au sable rose de GRAMVOUSA en CRETE

novembre 2021