Diplome??,

Bonsoir a tous !
Je vous expose ma petite histoire.
Je souhaites skipper un navire de 10 personnes, qui sera vraisemblablement sous pavillon UK,
pour ce faire je voudrais savoir:
-1: ce qu'il faudrait que je passe comme diplome, ou ?, la durée de la formation...
-2: Le navire n'étant qu'en commande, il n'est donc pas immatriculé a part l'UK il y a t'il un pavillon qui sous NUC ne demande qu'un "minimum" de formation ?
-3: Est ce que le bateau doit obligatoirement être sous NUC pour transporter 10 passager maximum ?

merci d'avance de vos lanternes.

L'équipage
18 sept. 2012
19 sept. 2012
0

s'il est sous pavillon UK, alors vois la législation de ce pays, non ????

19 sept. 201219 sept. 2012
0

justement je me disais que quelqu'un pourrais m'éclairer ....

19 sept. 2012
0

tu fais une petite recherche, ici ou là, par exemple chez les anglais.
Si ce sont des passagers, ils paient, donc diplôme, soit français, soit international, plus formation STCW95.
Le bateau doit être NUC en France ou équivalent ailleurs.
Assurance, toussa...
Pour le "minimum" de formation, désolé, je n'embarquerai pas sur ton bateau, et le minimum de formation, dans ce que tu veux faire, c'est Capitaine 200 Voiles en France ou Yacht Master en Angleterre.
Cherche avec ses mots-là, tu verras que la formation est loin d'être "minimale".
Il y a pas mal de posts à ce sujet.

19 sept. 2012
0

si tu veux un diplome, il te faut passer le concours d'inscription a l' enmm.
ensuite ce sera 5 ans d'etudes en alternance avec un embarquement en tant qu'eleve officier. a l'obtention du diplome tu recevras tes galons de lieutenant et aura le droit d'exercer la fonction de capitaine, grade qui te sera propose apres 5 annees supplementaires en tant qu'officier.
si tu veux un brevet, il te faudra passer le capitaine200 (yacht ou helmsman master)(4 ou 5mois),et reussir a obtenir une derrogation pour pouvoir exercer si tu n'as encore pas cotise a l'enim un minimum de 12 mois de mer obligatoires pour valider ton brevet.
les diplomes et brevets sont internationaux et doivent etre revalides tous les 5 ans soit en justifiant d'un commandement, soit en repassant le concours.
si tu as un bon niveau et le temps, enmm.
si tu es presse, passe le cin et trouve un embarquement de 12 mois comme matelot, ensuite inscris toi au cne200.

19 sept. 2012
0

Je crois que Smax veut faire dans le mini. Donc C200 voile ou Yachtmaster, validé, c'est le plus dur. La formation est une formalité mais les embarquements.... Quant au bateau, oui, le transport de passagers payants impose au minimum le NUC, c'est à dire une autorisation puis des visites périodiques bien naturelles.

19 sept. 2012
0

Si on parle de pavillon UK, pour activité commerciale il faut (au moins)

  1. Skipper qualifié "Yachtmaster offshore" avec "commercial endorsement" (certificat médical gens de mer, cours de survie personnel, cours additionnel RYA online). Avant de se présenter à l'examen YM il faut avoir un certificat premier secours et un certificat VHF CRR.
    Avec cela on peut skipper commercialement jusqu'à 150 milles d'un abri.
    Si on part d'un niveau débutant comme cela paraît être le cas, regarder du côté des formations "Yachtmaster Fastrack" dans les écoles RYA: ce sont 15-20 semaines de mer/leçons en continu, c'est une option qui a un coût non négligeable soit financier qu'en termes de temps nécessaire.
    Si on veut être skipper sans limites de la côte il faut passer au niveau supérieur le YachtMaster Ocean, beaucoup plus facile que le YM Offshore (l'examen pour Ocean c'est deux heures de discussion generale sur la navigation au large plus de la navigation au sextant).

  2. Le bateau doit être "codé", c'est à dire il lui faut respecter le "Blu code" et/ou le SCV COde MGN80 Small Commercial Vessel. Le "code" est un ensemble de règles techniques qui doivent être respectées dans la construction et l'equipement du bateau (on peut comparer aux règles pour le NUC).
    C'est du très sérieux (et très contraignant), selon l'horizon de navigation on "code" pour une certaine catégorie. Le code pour la navigation sans limites, catégorie 0, est d'une difficulté extrème, cloison étanches, radeaux pour le double des passagers, etc mais surtout les contraintes de courbe de stabilité du navire.
    Je suis en train de "coder" mon bateau (équipé d'origine sans limites pour la reglementation française, catégorie A selon la RCD européenne) pour catégorie 2 (jusqu'à 60 milles d'un abri) et je dois faire pas mal de modifications.

Tout cela pour utilisation commerciale d'un bateau sous pavillon UK.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Souvenir d'été

  • 4.5 (96)

novembre 2021