Difficulté à réaiser des soudures avec du polyéthylène

Bonjour à tous,

J'essaye de réparer depuis quelques temps un objet en polyéthylène. Cette matière est utilisé pour la fabrication de nombreuses embarcation types kayaks ou autres.

Après plusieurs recherches de colles, mastics, pistolet à colle et autre, j'en suis venu aux techniques de soudures.

J'ai effectué quelques tests avec un briquet.
Le PE fond bien et coule dans la fissure mais le problème c'est qu'en séchant il se fissure et devient très cassant.
Du coup, impossible d'assurer l'étanchéité.

Qu'ai je oublié ? Que me manque t'il pour faire une soudure de qualité?
J'ai commandé un pistolet à air chaud avec embouts, pensant que la flamme du briquet dégradait le matériau d'appoint, mais je ne suis vraiment pas certain du résultat.

Merci pour vos conseils et partages d'expérience.

Cordialement,
Baleyba

L'équipage
06 août 2009
06 août 2009
0

Pour souder,
il faut que la matière soit en fusion : on fait fondre en même temps les bords de la fissure et la baguette d'appoint.

Perso je règle mon Leister à 600°C.

_/)

06 août 2009
0

Soudure PE suite...
Bonjour,

Merci pour votre réponse rapide.

Petite parenthèse: pour être sûr d'utiliser le même plastique, j'ai extrait un morceau inutile appartenant à l'objet.

N'ayant pas encore de pistolet à air chaud, j'ai fait la manip avec un briquet.
J'ai tenté de faire fondre les bords de la fissure en même temps en positionnant la baguette d'apport au contact de la fissure. Mais c'est certain que celà ne doit pas être aussi bien qu'avec un leister.
Dans tous les cas les 600°C doivent être largement atteint et même dépassés puisque le PE brule et coule comme de la cire de bougie.

Malheureusement, comme je vous disais, le problème c'est que lorsqu'il sèche, il se crée de nombreuses fissures instantanément. La soudure ne reste pas en un seul bloc. Je ne comprends pas pourquoi cela se produit.

Est ce que parce que la flamme chauffe trop le PE d'apport ?

Merci encore pour votre aide.

Bal.

06 août 2009
0

En pratique,
il faut que tout soit à la même température de fusion, pour le polyéthylène c'est plutôt un état pâteux que liquide.

Si c'est trop chaud ça brûle en effet et la matière perd ses qualités.

Les pros, pour chauffer un peu plus ce qui fait gagner du temps chauffent non pas à l'air mais à l'azote : pas d'oxygène et donc pas de combustion... mais c'est hors de portée de l'amateur.

A la flamme directe, ce ne sera toujours que du collage... ;-)

_/)

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Recouvrance, Portsmouth, commémoration Trafalgar, 2005, durant le feu d'artifices

Souvenir d'été

  • 4.5 (173)

Recouvrance, Portsmouth, commémoration Trafalgar, 2005, durant le feu d'artifices

novembre 2021