diagnostique bateau en CP

bonjour à tous,
je suis intéressé par un bateau en CP asssez ancien (1974). je vais faire ma première visite la semaine prochaine(le bateau est à l'eau). Avez vous quelques truc et astuces pour évaluer l'état de la coque et de la structure sachant que le bateau n'a pas été entretenu depuis 4 à 5 ans.
question subsidiaire, avez vous une idée du prix d'une expertise par un professionel pour un bateau de 13,5 m et une bonne adresse sur la région de nice.
je vous remercie pour vos conseil.

L'équipage
12 déc. 2006
12 déc. 2006
0

le couteau
est le meilleur outil pour juger de l'état d'un bois.
Si ça rentre, c'est que c'est pourri.

D'autre part, si des zébrures parallèles apparaissent dans la peinture, même si celle-ci est propre, c'est que le bois est humide.

regarder bien sûr tous les angles, extérieurs ou intérieurs des panneaux de CP du pont. C'est par là que l'eau rentre.

Etre très attentif aux dallots et de façon générale à toute la liaison pont-coque où les champs du CP sont parfois apparents.

Bref, si tu n'a pas l'habitude, tu risque de passer à coté de zones pourries et la facture peut être ensuite très lourde.

Pour deuxième bateaux CP, je me suis adjoint les services d'un charpentier de marine, et pas d'un expert.

12 déc. 2006
0

je n'aime pas trop le couteau dans le cp
tu fais visiter 10 fois et tu es bon pour refaire les peintures...

sutout à cette saison.

il est aussi simple de frapper à la porte: toc toc , c'est bon; toc tac plsshhh mauvais.

surtout que tu ne va pas larder cette pauvre coque de coup de couteaux tous les 10cm, donc tu risque de passer à coté d'une zone abimée.

autre endroit : regarder sous le pont , au niveau de la bauquière : si un endroit est pourri, c'est celui là.

idem aux bouchains , rablure et angles du tableau.

de toute façon , sur une coque en cp , on peut tout refaire sauf si la sructure est vraiment endomagée.

12 déc. 2006
0

la hache c'est mieux
:-) :-) :-) :-)
le test au couteau ne prouve qu'une seule chose : l'acier est plus dur que le bois .
De toute façon, si il y a des dégats, ce sera là où il a pu stagner, s'infiltrer ou se condenser de l'eau douce . Voir aussi tous les coins mal ventilés .
Sur un bateau de cet age il y a toutes raisons de prévoir des travaux au minimum sur le pont et ses abords .

12 déc. 2006
0

il y a une
grande difference selon le chantier qui a construit le bateau . Renseigne toi bien .

12 déc. 2006
0

D'accord
avec Guillemot en tous points.
Surtout ne prendre aucune décision d'achat sans avoir pu examiner le bateau hors de l'eau.
A défaut d'un partenaire pour la 1ère visite, il peut être utile d'emmener un appareil photo.

Daniel

12 déc. 2006
0

Le couteau
et la lampe torche, bien utile pour les recoins.
c'est le kit du charpentier qui visite un bateau.

12 déc. 2006
0

Voir la rablure?
Bateau sur l'eau?

13 déc. 2006
0

couteau ?
comme te le disent certains, le couteau c'est plutôt agressif et aléatoire. Il y a un truc plus soft, c'est passer une roulette de tapissier (en plastique ou porcelaine) et quand tu la roules, si ça sonne mat, c'est qu'il y a un doute (là tu peux eventuellement tester avec le couteau. Attention aux changements de son prés des zones de cloisons, équipets, ne pas confondre avec des zones à risque !
bernard

14 déc. 2006
0

Pas facile
Pas facile d'y voir clair sans "agresser" un peu, ce que peu de vendeurs laissent faire, et surtout si les peintures ont été faites récemment et abondament ou si la coque a été stratifiée. J'ai vu un cas de bateau où le vendeur disait "un coup de peinture et hop tu repars" et en fait les bordés étaient très fatigués sous une couche de mat, et les serres étaient bien abîmées, mais le gars ne se donne pas de date et a du courage. Souvent, les infiltrations ont eu lieu au niveau des chants et même si le bois de fait pas de bruit suspect, les liaisons sont fragiles surtout si tu navigueras dans le clapot.

En général, ce genre de coque ne se vend pas trop cher, mais je pense qu'il fait accepter que le diagnostic reservera des surprises, quelque fois des bonnes (mes bordés sont de 1960 et sont bons), et souvent des moins bonnes (sous la bâche, il y a eu de la condensation et j'ai la première feuille du CP de mon pont qui est délaminée)

Pour ma part, à refaire, je poserais surtout des questions sur les conditions d'utilisation (du pire au meilleur : béquillé sur l'estran, à l'eau à l'année, hiverné sous bâche ou hors d'eau et à l'abri à chaque sortie) et d'entretien du bateau (dernière restauration connue et nature des travaux, matériaux et colles employés). Si tu as la chance d'avoir un vrai testeur d'humidité, regarde au fonds des coffres, dans la quille, à l'intérieur près de la serre-bouchain. Je ne connais pas les valeurs acceptables, pour ma part j'ai 10-11% ce qui est excellent, là-dessus c'est aussi une bonne surprise pour moi. Au delà de 15%, refléchis bien avant de te jeter à l'imprégnation ou à la stratification sinon tu risques de fabriquer un piège à eau (un ami a vu les chandelles de sa remorque traverser le bordé de fonds un an après sa rénov, retour à l'atelier...)

Si la coque est à bouchains et n'a pas été renforcée avec des joints congés epoxy, il est assez facile d'enlever les bordés et de les changer à cette occasion. Les cloisons, le brion, la quille et le tableau arrière permettent de garder une forme décente.

Si après avoir enlevé les bordés les serres ne sont pas bonnes, en refaire des neuves en lamellé/collé, en se servant des anciennes comme appui/gabarit (AVANT de démonter une mauvaise on fabrique une nouvelle presque "in-situ", et n'en changer qu'une à la fois.

A partir de mon blog tu trouveras de liens de quelques reconstructions et constructions amateur.

Enfin plusieurs personnes m'ont dit que dans ce cas, ce que tu hésites à changer, change le!

Si c'est en bois moulé (fines feuilles de CP mises en forme, donc plus de bouchains), je ne connais pas assez pour en parler.

C'est quoi comme voilier ?
Patrick

14 déc. 2006
0

Ce ne sont pas les deux dernières
années qui comptent !
Ce sont les trente deux dernières
:-) :-) :-)
Acheter un bateau en CTP de cette taille et de cet age, c'est un pari .
On ne peut être définitivement fixé sur l'état qu'une fois le bateau au sec sous un hangar, tous les aménagements démontés et la peinture décapée là où c'est critique .

14 déc. 2006
0

13,5M quand même
J'avais raté la longueur du bateau. Ce que je dis plus haut s'adresse au courageux qui s'attèlent au coques de taille transportables, moins à ce cas de 13,5m en CP, de même que quelques unes de mes questions de diagnostique. Par contre je demanderai quel a été le programme de nav des 2 dernières années...

Dans cette taille et à cet âge, je ne me passerais pas de l'expertise (tu en auras besoin pour assurer) et je la ferai doubler d'une visite par les éventuels chantiers compétents en CP en vue du future appel d'offre pour restauration/rafraichissement.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Le Renard, cotre corsaire de St Malo, en 2005

Souvenir d'été

  • 4.5 (1)

Le Renard, cotre corsaire de St Malo, en 2005

novembre 2021