devenir vendeur de bateau ? Pourquoi pas ?

Y a-t-il parmi vous des vendeurs professionnels de bateau ?
En fait j'envisage de faire ce métier mais je voudrais savoir si il est difficile de rentrer dans ce "milieu" ? Si il y a souvent des offres d'emplois ? Si on gagne bien sa vie ?
etc.

Si vous ne vendez pas de bateau, peut-être que vous pourrez m'apporter des conseils judicieux !! :-D

L'équipage
29 nov. 2006
29 nov. 2006
0

Vendeur
Les vendeurs de bateau qui gagne le mieux leur vie sont avant tout des vendeurs. Ils pourraient tout aussi bien vendre n'importe quoi d'autre.
Autrement dit il est indispensable d'être un bon commercial, et pas forcément un expert en bateau.

29 nov. 2006
0

vendeur plus que technicien

Ok c'est ce que je pensais : l'aspect commercial avant tout !

Mais ne connaissant pas trop bien le milieu de la plaisance, je me posais les questions suivantes :

  • Comment les vendeurs font pour capter la clientèle ?
    J'ai souvent l'impression que les gens viennent d'eux même sur les points de vente ou dans les salons. Parfois même je me dis que le rythme des journées doit être très irrégulier et que parfois il n'y a rien à faire et d'autres fois non ?
    Est-ce que je me trompe ?

  • Est-ce que c'est un métier où l'on gagne bien sa vie ?

  • Est-ce que ce métier peut-être assimilé à celui d'un vendeur de voiture ?

29 nov. 2006
0

Voiture de luxe ou de plaisir!
Un vendeur de 4x4 quoi!

29 nov. 2006
0

Egalement une petite
enquete marketing peut etre utile. Il y a aujourd'hui plus de bateaux d'occasion a vendre que d'acheteurs potentiels. Autrement dit, l'offre est superieure a la demande, comme tout autre marche cela amene a une chute des prix et donc du marche. Il est toujours plus facile d'etre commercial sur un marche porteur. Le neuf souffre un peu moins pour les chantiers qui offrent des prix competitifs.

30 nov. 2006
0

neuf et moteur
ça semble être le truc du moment.
pour l'aspect vendeur, c'est certain que tu n'vas pas faire ça à l'arrachée avec le coup du stylo (quoique mortain et gamelin ont essayé de me le faire au grand pavois un jour... je les avais pourtant prévenu..bandeuk).
C'est pas non plus côté bagnole mais plutôt immobilier que je comparerais. Les sommes en jeu certainement et le côté plus perrein de l'achat.
Mais n'étant pas vendeur de métier :-D ...

En tous cas, pour ce qui est du marché... t'as pas a t'inquiéter, c'est toujours mauvais pour acheter et pour vendre, que tu sois acheteur ou vendeur , pro ou non... :-) .
Et puis méfie-toi, pas beaucoup d'éthique en france de ce côté là, alors à moins que tu en fasses déjà partie, ça risque de coincer le jour où tu vas te faire chiper ta vente par ton collègue ou ton patron.
Mais bon, c'est mieux que la cédique pas vrai :-)

30 nov. 2006
0

va voir cariboat.com
J ai laché pour une raison d Ethique :
- concurrents crevent la faim et sans loi ni foi
- vendeurs pas tjrs clairs sur les pbs
- acheteurs qui te doublent parfois sans etat d ame
- etat qui te fait ch...
- associés qui te b...

Faut dire que j etais dans un milieu clean avant (ingé dans l aerien), dont là, c etait le bain.
Bref, je confirme, le pb c est l Ethique.
En +, on navigue tres peu (juste qq essais).

Mais bon, j ai pas de regret car il y a des bons cotés. Mefies toi que beaucoup vivent d autres choses (locations, immo, rentes ...).

  • d info sur cariboat.com
30 nov. 2006
0

Vendeur...
Un vendeur est un vendeur, point !

Qu'importe le produit et quel que soit le client.

Dans l'esprit du vendeur, à partir du moment ou le "potentiel client" vient pour un renseignement, il ne peut repartir sans avoir signé.
C'est une idée fixe de vendeur. C'est tout !

Comme dit TILIKUM, un vendeur est capable de vendre des bottes à un boa.

30 nov. 2006
0

Le bon vendeur
doit etre capable de vendre du sable a un bedouin dans le desert.

30 nov. 2006
0

pour avoir une idée
aller au salon et discuter avec les vendeurs des gros chantiers, c'est édifiant sur leur niveau techniques et leurs méthodes commerciales.

30 nov. 2006
0

J'allais proposer
la meme chose à Laser ; j'ai meme 2 entrées à lui envoyer mais "mystere et Bouledegomme " risque d'etre une adresse difficile à trouver pour nos postiers :-(

30 nov. 2006
0

vendeur de bateaux un vaste programme.........
Salarié dans un chantier,courtier,revendeur ou BoB. moteurs , voiles , Yatchs de grande taille ?
Defiscaliseur ?
Autant de métiers différents , de clients égalements avec toujours des concurrents différents allant du constructeur au négociant ou courtier et au propriétaire qui souhaite vendre lui même pour ne pas payer la commission .

Moralité il y a la passion et la raison , il est sans doute plus facile de partir travailler le matin quand on aime ce que l'on fait. Mais il faut aimer l'argent et le travail pour réussir cette passion est aussi motivante que le goût pour les bateaux ......

Amicalement

30 nov. 2006
0

pour etre un bon vendeur de bateau c'est très facile
il suffit d'être un bon vendeur tout court

mais encore mieux, il faudrait être le beau frère du capitaine de port car maintenant le plus dur n'est pas de vendre le bateau, mais de trouver la place qui va permettre cette vente

amicalement

pour le correcteur d'orthographe que je vois depuis un petit moment quand j'écris ma prose, c'est Heo? ou Mozilla

30 nov. 2006
0

mozilla
je ne me souviens plus comment ça se retire mais c'est pas simple tant que tu l'as pas fait au moins une fois ;-) désolé.

30 nov. 2006
0

de la passion à la passion !
Fred mon beau fils et moi même nous avons franchit le pas.
Début de l'été mais suite à de longues cogitations nous avons décidés de créer un magasin d'accastillage, et afin de complèter les temps morts de la vente, nous avons en même temps lancé l'idée de l'aide pour les hivernages et la réparation des petites unités.
nous avons lancé l'activités début octobre et .....ca commence à donner.
Nous avons entre autres déjà un 6 mètres dont il faut réparer la proue et le liston et deux lasers en attente de devis.
Donc si c'est ta passion vas y mais ...ne lâche pas la proie pour l'ombre garde une activité qui te nourrit en attendant que cela démare car il faut le temps.
J'en avais parlé à Tom mais j'ai préférer garder mon statut de matelot plutot que de m'annoncer comme ship sur le forum.
Ceux du forum qi nous connaissent on su nous trouver et ca ca fait tojours plaisir ;-)
A lundi prochain à Paris.
NB nous sommes en rase campagne à 30km du premier fleuve ou Lac connu par chez nous et celà n'empèche :-D

30 nov. 2006
0

Quelle piètre image
de la fonction commerciale...

donc, si j'ai bien lu les vendeurs sont des escrocs qui vendraient tout à n'importe qui...

N'oubliez pas que quelle que soit votre fonction au sein d'une entreprise vous vendez toujours quelque chose à quelqu'un, ne serait ce que vous à votre hierarchie (serait ce une escroquerie)

ben les mecs, moi je passe ma vie à vendre, des projets de communication, de manifestations ou autres à des clients et si j'ai la chance que pas mal d'entre eux soient fidèles à ma structure c'est aussi parce que je n'essaie pas de leur vendre de la marge mais ce qui me semble leur convenir

pour un vendeur de bateaux, pareil et lui en plus, sa marge il ne la fait tant que cela sur le bateau mais surtout ce qu'il va vous fournir dans les mois, années etc qui suivent l'acquisition

Après 20 ans d'expérience, je pense pouvoir dire que la version je vend n'importe quoi est peut être unen excellente démarche à court terme mais à moyen terme, ca commence à coincer.

Quelles sont les réputations des shipshandlers dans vos coins, est ce que la bonne réputation de ceux qui ont la chance d'en avoir une ne vient pas non pas du commercial mais de la compétence de l'atelier et de son chef d'atelier (pareil dans le sens inverse)

donc le meilleur vendeur de l'entreprise ne serait il pas dans ce cas un non commercial?

Si tu as envie de bosser dans le nautisme et, si le bateau est ta passion, sache que c'est le meilleur moyen pour t'en dégouter...
n'oublies pas que les périodes ou tu travailles le plus sont celles où tes clients sont en vacances etc

mainteant si cela te tente quand même hé bien tente ta chance et je te souhaite sincèrement d'y prendre beaucoup de plaisir car tu sauras dans ce cas le retransmettre

amicalement

30 nov. 2006
0

je suis vendeur professionnel un peu retraité
mais j'ai fait ça toute ma vie

quand on dit vendre n'importe quoi, ça ne veut pas dire n'importe quelle merde, mais simplement que la technique de vente est une technique comme les autres et de même qu'un mécanicien normal doit savoir faire avec n'importe quel type de moteur d'ensemble mécanique en appliquant ses connaissances techniques, un vendeur professionnel doit savoir appliquer la technique de vente à n'importe quel produit normal

il est dit nulle par que les vendeurs sont des escrocs, même s'il y en a parmi eux, mais il faut aussi bien admettre que c'est un métier comme les autres, très difficile, qui s'apprend et qui ne s'improvise pas, qui ne doit pas être choisi parce qu'on ne sait pas faire autre chose, sachant aussi que comme le métier de comédien, en plus de la technique, il faut avoir une bonne dose de talent qui lui ne s'apprend pas

amicalement

30 nov. 2006
0

D'accord avec Spot
La pérénité, la pérénité... implique fidélisation.
Pensez-vous qu'un Boa à qui vous avez vendu des bottes, qd il s'appercevra que cela ne lui sert à rien, reviendra vous voir, même s'il lui passe par la tête de vous acheter des moufles...

30 nov. 2006
0

je pourrais être d'accord avec spot sauf que
le sujet de la question est vendeur de bateaux et non vendeur dans le bateau sous entendu dans la fourniture, l'équipement et l'accastillage ,des métiers oh combien différents car le consommable laisse tout le temps au client d'apprécier les contacts à leurs juste valeur . Un vendeur de bateau souvent et surtout sur un salon ne vois un client qu'une fois ou deux et il doit satisfaire aux exigences gourmandes de son employeur et de son client qui en veulent chacun toujours plus , difficile dans ce cas de faire valoir ses qualités humaines en si peu de temps . mais ce n'est qu'un humble avis .

30 nov. 2006
0

Sauf les brokers
je n'ai pas rencontré beaucoup de concessionaires qui ne soient pas adossés à un ship

j'allais oublier effectivement certains concessionaires mais qui il faut bien l'avouer ne sont pas légion.

ils ont compris comme tout le monde et bien avant moi que pour fidéliser une vente ils avaient tout intérêt à assumer les services annexes (après vente, accessoires etc)

30 nov. 2006
0

Il y a aussi
le marché de la plaisance de luxe. Cynisme des temps moderne, c'est un marché avec une croissance à deux chiffres. Un ami me disait "plus c'est cher, plus ça se vend ...!"

Le back ground pour ce métier: ecole de commerce internationale voire MBA, plusieurs langues parfaitement maitrisées, une très bonne culture générale internationale, une grande capacité à convaincre ..... et des nerfs d'acier, car on n'aime pas voir filer une affaire à plusieurs millions d'euros ! Avec de l'expérience, une bonne méthodologie de prospection (aspect marketing) et un bon carnet d'adresse, les salaires sont à un niveau qui ferait palir d'envie un patron de grosse PME voire d'industrie. Grande implication personnelle également nécessaire, qui laisse peu de temps aux loisirs.

30 nov. 2006
0

vendeur de bateau ou de voiture, je ne vois
pas la difference, si tu connait ta marchandise et que tu a du bagou :-) surtout dans un salon ou c'est le client qui viens, mais si il fallais allez le chercher là je pense qu'il ne serait pas si simple ;-)
ce n'est que mon avis bien sur :-p

30 nov. 2006
0

la première qualité
c'est de savoir rebondir...

pour 1 vente, combien d'échecs ?

30 nov. 2006
0

Mais si, viser haut !
Car une des premières qualités recherchée chez un vendeur, c'est d'être ambitieux ! ;-)

01 déc. 2006
0

j'en prend note

je ne m'imagine pas qu'en faisant ce métier on se prélace mais Gégé qu'entends-tu par "offre peu de loisirs" ?
Avec ce métier on peut-quant même avoir une vie après le boulot ?

Sinon comment s'organise une journée traditionnelle ?
On n'attend pas que les clients viennent ? Comment peut-on s'y prendre pour aller les "chercher" ?
En immobilier on met des annonces dans les boites aux lettres. J'ai du mal à m'imaginer que dans le nautisme c'est la même chose.
Peut-être qu'il y a davantage de pub dans les magasines ou du bouche à oreille sur la qualité de tel ou tel revendeur ?

Est-ce que je me trompe ?

Souvent de l'extérieur les gens ont l'impression que les vendeurs de bateaux sont des glandouillards ! Evidemment, je me doute que c'est faux !!! mais malgré tout j'ai du mal à m'imaginer ce qui se passe dans un journée dite basique. Je ne connais ce milieu que depuis peu de temps alors je n'ai pas beaucoup de points de repères.

01 déc. 2006
0

Est-ce un marché bien porteur ?
Parce qu'on constate plusieurs choses

  1. la navigation et les bateaux n'intéressent plus les jeunes. Certes ce ne pouvaient pas être tout de suite des clients mais ils ne risquent pas de l'être potentiellement. Et, de toute façon, ce n'est pas avec des "stages en entreprise" et autres jobs précaires qu'ils risqueraient d'acheter quelque chose.

  2. l'érosion atteint aussi l'âge moyen. De surcroît la classe dite "moyenne" a vu son pouvoir d'achat dégringoler sérieusement. Et comme à de rares exceptions près, ce n'est pas les bateaux qui les branchent...

Chez Accastillage Diffusion dans mon patelin il n'y a plus que quelques quincas pour y faire des emplettes. L'absence de relève est confirmée par le responsable. Je n'investirais même pas dans une boutique d'accastillage. Tout au moins en France.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

LAGON aux eaux turquoises et au sable rose de GRAMVOUSA en CRETE

Souvenir d'été

  • 4.5 (131)

LAGON aux eaux turquoises et au sable rose de GRAMVOUSA en CRETE

novembre 2021