Deux Alternateurs dédiés - la garantie d’une charge efficace.

Bonjour,

Je suis toujours interrogatif sur les moyens de charge mis à disposition pour la batterie moteur.
Le prelevement de courant sur celle ci est de courte durée et peu important.
Elle est plutôt surchargée eu égard à son utilisation sporadique.
Il n’en est pas de même pour le parc dit de service.

Sur mon voilier j’ai opté pour un schéma différent , à savoir deux alternateurs dédiés:

  • celui d’origine Volvo ( 60 A) est dédié à la charge de la batterie moteur.
    Son régulateur est celui d’origine ( symbolique).

  • l’alternateur supplémentaire (110 A ) est dédié au Parc des 3 batteries de service (540 A).
    Son régulateur a été remplacé par un MASTERVOLT ( Alpha pro 3).
    Cette régulation qui assure comme tout bon chargeur de quai les trois étapes (Bulk , Absorption, Floating) ,est branchée directement et uniquement sur ce parc de service.

Le chargeur de quai (60 A ) n’est connecté qu’au parc de service , et pas à la batterie moteur.

Il n’y a aucun répartiteur de batterie qui vienne interférer avec la charge du parc de service.

Pour suivre au quotidien l’ensemble Production / consommation , j’ai installé un contrôleur de batterie uniquement sur le parc de service ( marque Thyra)

Résultats:

Je n’ai changé qu’une seule fois les batteries de service en 19 ans.
Le moteur démarre au 1/4 de tour.
La batterie moteur a été remplacée 3 fois.

Cette solution a 2 alternateurs fonctionne de manière très efficace , et suffît amplement pour assurer une très bonne autonomie.
La courroie du deuxième alternateur n’a jamais été changée depuis .

Si j’avais à installer des panneaux solaires, cela se ferait directement du mppt sur le parc de service.

En un mot , Keep It Simple ....

Wide Glide

L'équipage
21 juil. 2020
21 juil. 2020
0

donc tout va bien ...
alain :-)


Wide glide :Oui Alain , et je touche du bois car en matière de Marine , rien n’ai jamais acquis ...!Je n’ai pas de mérite car je m’inspire beaucoup des professionnels avertis comme toi dont l’expérience a démontré que les installations simples sont tout aussi efficaces et durables .Merci pour tes nombreux conseils toujours pertinents au fil des ans .Wide Glide·le 21 juil. 2020 09:36
Patxaran:vil flatteur...mais c'est pas faux ;-)·le 21 juil. 2020 10:10
fritz the cat:arrête je ne rentre plus dans mes bottes ,tu me diras qu'ici je n'en mets jamais ,je suis toujours pieds nus ,mais ma chainette en or à la cheville me serre un peu .alain·le 21 juil. 2020 10:15
fritz the cat:perso ,j'ai un alternateur iskra de 90A avec un mastervolt .un relais piloté ,pour 230ah +70 pour le moteur et 200w de panneaux et je suis autonome mes accus ont 5ans en plomb calcium .et tout va bien .j'ai fait 4 transat avec des batteries plomb antimoine ou il fallait surveiller les niveaux ,faire du moteur pour recharger pour la nuit avec des lampes à filament ,sauf la dernière ou j'avais un alternateur d'arbre et un panneau pour alimenter le bord au mouillage ,mais en économisant .mais maintenant ça a serieusement évolué alain·le 21 juil. 2020 18:58
21 juil. 202021 juil. 2020
0

Salut,
Pour le "fun", quelle est la puissance du moteur ?
Parce que 60+110 =170A de charge , ca fait "grosso modo" 7/8 ch de moins par rapport à la puissance moteur (en gros, 1ch par tranche de 20A ).
Dans ton cas, a moins que tu es un propulseur et/ou guindeau sur la batterie moteur, un alternateur de 60A pour recharger uniquement la batterie moteur qui est censée etre chargée déjà à 100%, c;est peut être dommage ? Un petit 30A suffirait largement...
Mamita


Wide glide :Mamita,Le moteur étant un 50cv , je n’ai en effet pas tenu compte de la perte de puissance générée par ce deuxième alternateur.Propulseur d’étrave et guideau sont Connectés sur le parc de service.L’alternateur de 60 A était d’origine , je le laisse vivre sa vie.Wide Glide·le 21 juil. 2020 14:51
21 juil. 2020
0

Bonjour,
Je ne comprends pas cette estimation de 1 cv par tranche de 20A.

Si l'alternateur produit 170A sous 14V ça fait 2380W, soit 3,2 CV.

Il y a tant que ça de pertes mécaniques dans la courroie ? Et/ou dans le rendement de l'alternateur lui-même ?


Mamita:Re Fabien, Un alternateur est appareil avec un mauvais rendement: 50% mini... 736 ; 14,5 = 50,75 A avec rendement à 50% = 25A Donc en gros, un alternateur "bouffe" 1ch tous les 25A restitues par l'alternateur seul ! Il faut ajouter les chutes en ligne différentes suivant les branchements de chaque bateau . Peut etre qu'en calculant 1ch tous les 20A, suis je trop gourmand, mais c'est un calcul empirique et rapide...Mamita·le 21 juil. 2020 12:00
Patxaran:le rendement de 40 à 50% c'est pour un groupe électrogène en comparant la puissance électrique par rapport à la puissance calorifique de l'essence.un alternateur c'est plus près de 80 à 90%. D'ailleurs pas facile à trouver chez les fournisseurs d'alternateur.50% cela voudrait dire qu'il diffuse autant en chaleur qu'il ne donne de courant, soit 1,2kw pour 100A. Un vrai radiateur.....·le 21 juil. 2020 14:36
Fabien83:Oui en effet 50% de rendement ça me paraît difficile. Mettons 90% de rendement de l'alternateur lui-même et encore 90% pour la transmission par courroie. Ça donne 4ch pris sur le moteur pour produire les 3,2ch correspondant aux 170A produits sous 14V. On est donc à environ 43A par cheval vapeur prélevé sur le moteur (sous 14V).·le 21 juil. 2020 15:15
matelot@19001:Mamita a raison, le rendement d'un alternateur"normal" est de 50%. Les Balmar AT (les rouges) ont un rendement de 75%, mais ça se paye !·le 21 juil. 2020 18:37
Elect:Je confirme, la puissance nominal d'un alternateur standard est donnée à froid et diminue avec la chaleur pour s'établir aux alentours de ~50 % de son nominal.·le 21 juil. 2020 18:52
Mamita:A Fabien et Patxaran,je (re)confirme : 50% de rendement pour un alternateur basique de moteur auto (bateau y compris), et 90% pour le glissement de la courroie: 0.5 x 0,9 = 45% de rendement ..., Quant a la chaleur dégagée, tous ceux qui ont des régulateurs Sterling ou autres joyeusetés du genre sur leur alternateur a haut débit pendant des heures, savent de quoi je parle ! Mamita·le 21 juil. 2020 20:19
Fabien83:Ok, merci, je n'aurais jamais imaginé un rendement si faible. Est-ce l'électronique au niveau du redressement du courant qui dissipe autant de chaleur ? ·le 21 juil. 2020 20:33
matelot@19001:De toute façon l'alternateur ne fournit jamais que ce que la batterie peut absorber, donc mis à part le cas des LiFePO4 c'est vite limité, ce qui limite l'échauffement de l'alternateur.·le 21 juil. 2020 20:38
Patxaran:voir cette thèse page 42 : www.utc.fr[...]eno.pdf le rendement s'établit entre 55% et 85% suivant le régime de rotation. 85% c'est entre 2000 et 4000 t/minute. En norme pondérée, car la vitesse du véhicule donc le régime n'est pas toujours optimal, cycle VDA c'est entre 65 et 75%.D'où l'intérêt de bien calculer les poulies pour fonctionner dans la zone de rendement maxi. ·le 21 juil. 2020 23:20
Fabien83:Patxaran, merci pour le document ! Oui en effet c'est apparemment à pleine puissance et/ou pleine vitesse de rotation que le rendement est le plus faible. A faible puissance et faible vitesse de rotation on a bien dans les 80%.·le 21 juil. 2020 23:32
Patxaran:de rien! ce n'est pas au chouia près, mais cela donne des ordres de grandeur.·le 21 juil. 2020 23:33
Elect:Est-ce vraiment judicieux de comparer un alternateur à griffes ultramodern dont le rendement est calculé sur un temps relativement court à pleine puissance.... avec ce que l'on a sur la plus part des moteurs de bateaux en première monte...! Hitachi/Valéo, Lucas des alternateurs fait pour maintenir une batterie chargée, confiné dans une enceinte chauffé à plus de 50°C à qui on demande de charger plein pot un banc de batteries pendant des heures...! je peux vous dire que l'ordre de grandeur en prend un coup....8-(·le 22 juil. 2020 09:35
Patxaran:"Ultramoderne" : voir la première ligne du rapport : "La puissance électrique dans un véhicule à propulsion thermique est fournie par l’alternateur à griffes. Cette machine est présente dans le secteur automobile depuis les années 1970"La courbe est celle d'un alternateur de voiture actuel. Les moteurs marine sont des moteurs de voiture marinisés, les équipements aussi. Ensuite on ne parle pas que des alternateurs de première monte, mais des alternateurs en général qui peuvent être de meilleure qualité ou plus adaptés. Donc l'ordre de grandeur me semble bon et en tout cas en moyenne bien meilleur que 50% .·le 22 juil. 2020 09:55
Elect:"Ensuite on ne parle pas que des alternateurs de première monte, mais des alternateurs en général qui peuvent être de meilleure qualité ou plus adaptés"
  • Tu as tout dit, ce sont des alternateurs adaptés qui ont en effect un rendement proche de 70-75% (à chaud). Les alternateurs de 1970 ont bien évolués ne serait-ce que par l'utilisation de fil rectangulaire (License Denso) y a pas si longtemps pour l'enroulement qui fait passer la densité de 45 à 70%....si on parle d'alternateurs en général, alors il faut préciser que ces alternateurs ne représentent qu'une infime partie du parc bateaux actuel.
·le 22 juil. 2020 10:45
21 juil. 202021 juil. 2020
0

Deux alternateurs également (2×80AH) mais avec répartiteur de charge et possibilité d'en "shunter" un pour le démarrage moteur (ça tire moins sur le démarreur, moteur de 72 cv et 4 litres de cylindrée)
Parc de 2×95 Ah pour démarrage
4×95 Ah servitude
1×95 Ah propulseur/guindeau (devant donc)
Ca à l'air suffisant


Cédric 1983:Non tu n’as pas besoin d’en couper un, il n’est pas excité donc n’oppose aucune résistance...·le 21 juil. 2020 14:48
21 juil. 2020
1

vous coupez les arrêtes de poisson en 4 ,à part l'alternateur du moteur qui débite beaucoup après le coup de démarreur pendant quelques minutes ,l'autre ne fait que recharger et les batteries ne sont jamais vides complètement autrement elles ne dureraient pas aussi longtemps .
alain


21 juil. 2020
0

Sur les derniers Volvo 30cv l’alternateur d’origine est un 115Ah.

« Si j’avais à installer des panneaux solaires, cela se ferait directement du mppt sur le parc de service »

Dommage de se priver de ce moyen simple Et silencieux de produire de l’énergie.


Rigil:Encore faut-il avoir de la place ailleurs que dans les ombres portées...pas si simple justement ·le 21 juil. 2020 13:31
Wide glide :Solent , Tu as raison au sujet des panneaux pour lesquels il n’y a que des avantages de production soft. Je recule juste sur la contrainte d’implantation , n’étant pas favorable à un portique et peu enclin à les installer sur le Bimini ...!·le 21 juil. 2020 14:50
juliusse:Tu as aussi la technique des minis, un mât de planche à voile et le panneau dessus. Ou si tu es bricoleur, tu peux te faire un portique léger, sans porte à faux et pas trop haut.·le 21 juil. 2020 14:55
juliusse:Et honnêtement, si tu as un bimini, niveau fardage t'es déjà bien avancé, un portique léger ne sera pas pire·le 21 juil. 2020 14:57
Solent:J’ai un Panneau solaire De 135 w et un MPPT Victron qui alimente directement mes batteries de service. L’alternateur ne sert qu’à la batterie moteur sur laquelle j’ai le guindeau qui ne fonctionne qu’avec le moteur.Avec ça je suis autonome au mouillage sans jamais faire tourner le moteur. Mais je n’ai que 2 X 100Ah en service.Mais ça demande de gérer les ombres en déplaçant le panneau.Mon Très petit Bimini ne permet pas de poser des panneaux, du coup le panneau est sur la capote ce qui est loin d’être l’idéal.·le 21 juil. 2020 15:17
21 juil. 2020
0

wide glide vous avez tous compris !
et on est une minorité infinitésimale a avoir compris cela !!tant pis pour les autres

,et si vous avez des panneau solaire vous pourriez meme vous débarrasser du chargeur ,

j'avais expliqué tous cela ici

www.hisse-et-oh.com[...]-oublie


Wide glide :Merci pour ton message. J’ai lu le tien et nous nous rejoignons en tout point. Je ne sais pas à quelle date remonte ton expérience pour ce montage , mais en ce qui me concerne , cela fait 19 ans j’en bénéficie. C’est du vécu solide , sans approximation spéculative.Je suis effectivement étonné comme toi que ce type de montage n’ai pas fait plus école chez les plaisanciers , d’autant plus que l’installation d’un alternateur supplémentaire n’est pas compliquée . Je l’ai réalisé moi même , sans avoir à y revenir depuis .Les panneaux solaires est un bon plan , je suis juste Perplexe par l’implantation et la contrainte d’encombrement.Wide Glide·le 21 juil. 2020 14:42
Rigil:Tout à fait du même avis, l'implentation de panneaux solaires relèverait sur mon bateau du concept d'usine à gaz : coûteux, lourd, disgracieux et exposé aux chocs...(Et les portiques : beurk !)·le 21 juil. 2020 15:55
21 juil. 2020
0

Pour ma part un alternateur, un sterling A to B 130A et mes batteries se portent comme un charme...

Le sterling régule l’alternateur avec une charge en 3 phases, et sert également de répartiteur. C’est pour moi suffisant

Le mppt Victron idem, pour le solaire.


21 juil. 2020
1

Un deuxième alternateur pour celui qui vit à bord et voyage est un plus indéniable j’en ai fait l’expérience pendant quelques années. Après il faut voir ce qu’on installe en deuxième monte, si c’est pour installer un deuxième alternateur du genre « Cold Rating » (valeur initial donné à froid) comme installés sur nos bagnolles du genre Hitachi ou Valéo, mieux vaut ne rien faire et se contenter d’un alternateur plus gros (~100Amps) accompagné d’un relais de charge automatique pour assurer la charge de toutes les batteries.
Si on investit mieux invertir dans quelque chose qui tienne la route… donc régulateur externe, alternateur puissant « Hot Rating » (Valeur initial donné à chaud) ce genre d’alternateur n’a plus rien à voir avec un alternateur utilisé pour recharger une batterie de démarrage et sont généralement entraînés par une serpentine…(c’est plus le même prix), il faut aussi un banc de batteries assez important, si on recharge au moteur il faut que ça aille vite et ne pas vouloir allez à 100% de recharge, c’est peine perdue, 80% grand maximum, finissions au solaire/ éolien etc…


21 juil. 2020
0

un alternateur dédié pour une batterie qui ne débite que quelques Ah à chaque utilisation ???


21 juil. 2020
0

même montage que wide glide et entière satisfaction, quant à la perte de puissance moteur même avis que le chat à moins de charger 2000Ah de batteries c'est peanuts pour un 50cv chargeant 2 à 300ah de batteries en bon état, jamais compris ces fils sur les problèmes rencontrés avec plusieurs parcs batterie derrière un répartiteur et un seul alternateur, d'autant plus onéreux et moins efficace que 2 alternateurs dédiés.


Wide glide :Good Quizas , ton message fait plaisir à lire !Nous voilà déjà au moins 4 a bénéficier de ce montage et en être satisfaits . Gageons que nous allons générer un effet d’entraînement.....·le 21 juil. 2020 21:08
ilolun:Wilde glide ne compter pas sur moi pour m'associer a vous et a Quizas , afin de générer un effet d'entrainement , car imaginez un instant que tous les bateaux deviennent autonome en eau et en électricité comme les notre,et là je ne vous dit pas l'encombrement a long terme dans nos mouillages isolés et tranquille qui jalonnent cette planete bleu !·le 21 juil. 2020 23:30
21 juil. 2020
3

Vraiment, j'ai beau chercher dans tous les sens je ne perçois pas l'intérêt de ce montage, désolé wide Glide je dois passer à côté de quelque chose.

Si on cherche à isoler les 2 parcs de batteries moteur/servitude, il faudrait expliquer en quoi la solution avec un isolateur (moderne) est mauvaise. Si jamais c'était le point faible du montage électriques alors il ya bien d'autres façon plus simples et moins couteuses pour isoler ces 2 circuits que de doubler les alternateurs.
Perso j'ai ce montage, avec un isolateur à diodes, et je peux vous assurer qu'il n'y a aucun courant de fuite (en tout cas, s'il y en a c'est moins d'1 micro ampère, car j'ai vérifié) qui circule entre les parcs.

La batterie moteur est rechargée en moins de 5 mn après un démarrage, donc si on a un alternateur performant à quoi bon en avoir un qui ne sert à rien dans 99% du temps?


22 juil. 2020
0

Johann78,

En Electricité Marine , comme en tout autre domaine , il n’y a pas une vérité ,mais des solutions multiples.

Je conçois parfaitement que tu ai pu trouver ton bonheur dans le montage que tu décris, chaque installation électrique étant différente .

S’agissant de mon voilier , je me suis retrouvé en présence d’un alternateur sous dimensionné , à la régulation symbolique, alimentant un parc service conséquent ainsi que une batterie moteur, via un répartiteur basique. ce montage du chantier n’était pas acceptable.
Les besoins en recharge du parc de service n’étaient pas satisfait.

Ceci m’a conduit à installer un robuste et puissant deuxième alternateur ainsi qu’une véritable régulation électronique.

L’alternateur d’origine étant la , il a naturellement été dédié au moteur.
L’objectif recherché était de rester le plus simple possible pour le parc de service .

Un parc de service alimenté sans l’interférence d’un répartiteur , avec sa propre référence de tension connectée en direct sur la régulation, un câblage simple et séparé.
Ce parc disposant de son propre dispositif de contrôle de charge/Décharge dédié.

Je conçois que des bateaux aujourd’hui équipés à l’origine d’un véritable alternateur attelé à une régulation digne de ce nom , puisse fonctionner avec un répartiteur moderne , mais il faut constater que ceci n’est pas le cas dans la grande majorité des installations Marine en sorti de chantier.

En final , un seul remplacement du parc de service (3x 180 A) en 19 ans , l’objectif est atteint.

En conclusion , l’important est que chaque propriétaire y retrouve son intérêt , en connaissance de cause.

Wide Glide


22 juil. 2020
0

Merci Wide glide pour la réponse très claire, je suis en phase avec vous.

@ionun par contre pourriez vous apporter des éclairages : "et on est une minorité infinitésimale a avoir compris cela !!tant pis pour les autres, et si vous avez des panneau solaire vous pourriez meme vous débarrasser du chargeur"

=> j'ai aussi des panneaux solaires, mais en hiver (je navigue à la rochelle), je ne vois pas comment me passer du chargeur de quai (hors de question pour moi de laisser tourner le moteur 2h par jour à vide avec toutes les nuisances et l'usure qui va avec juste pour cela)


Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

En Ecosse, soit il pleut, soit il va pleuvoir...

Après la pluie...

  • 4.5 (84)

En Ecosse, soit il pleut, soit il va pleuvoir...

mars 2021