Détérioration anode bout d'arbre

J'ai remis le bateau à l'eau le 15 mars (Océanis 343 DL) et il a été volontairement échoué le 29 mars. Il n'a pas navigué
Voila le constat "Anode de bout d'arbre " rognée à plus de 50% au bout de 15 jours voir PJ
Je précise: pendant ces 2 semaines le bateau n'à pas était raccordé au ponton, et les coupes batteries étaient ouverts, et en plus j'ai posé un isolateur galvanique depuis un an en série sur le circuit de terre.
On pourrait penser à une fuite sur le circuit interne ou dans le port;
Renseignements pris aucun voisin ne constate ce phénomène sur son bateau ???? Il reste donc la fuite prope au bateau
Ne sachant à quel Saint me vouer, avez vous une idée.
Avez vous un retour à me donner sur le Kit Contrôle Plaisance de Gavatest.
Dans l'attente
CDT

L'équipage
27 avr. 2016
27 avr. 201627 avr. 2016
0

les 2 poles de la batterie étaient coupés? paneaux solaires à la masse? tes voisins ont des anodes? Voisin en metal?

27 avr. 2016
0

2 parcs de batteries:
Une moteur 108AH avec une coupe circuit pour le +
Deux batteries pour l'asservissement (110AH en //) avec un coupe circuit pour le +
Un coupe circuit commun pour le moins
Le tout ouvert
Pas de panneau solaire

27 avr. 2016
0

qualité de l'anode ????
doit être en zinc pur a 99%
alain

27 avr. 2016
0

comment était l'anode de quille apres 15j?

27 avr. 2016
0

corrosion rapide = fuite électrique importante probable
 
une fuite électrique importante peut ne pas être très difficile à localiser
si tu as les batteries isolées par des coupe-batteries, vérifie qu'ils coupent vraiment
et teste dans la configuration normale de ces 2 semaines (bateau à sa place, pas branché, coupe-circuits ouverts) pour une fuite à l'ampèremètre
 
ça peut déjà donner une indication

27 avr. 2016
0

Peut être également un mauvais contact de l'anode sur l'arbre qui a entrainé sont dépôt sur l'hélice et l'arbre

27 avr. 2016
0

Acun dépôt de ce côté et j'ai pris la peine de m'assurer du contact avant la pose

27 avr. 2016
0

Anode de saumon rongée à 50%; qualité anode bout d'arbre inconnue vendue chez un ship 5€ HT.
J'ai commandé sur sujétion d'un Héonaute des anodes à la fonderie Heulin
A suivre

27 avr. 2016
0

J'avais un problème identique... mon anode bout d'arbre partait très vite (pas autant que toi mais en trois mois elle était bouffée).

J'ai cherché et j'ai pas trouvé, j'ai fini par mettre une anode amovible avec des morceaux d'anodes retrouvées sur les aires de carénage (ça commençait à me coûter cher...). Bon puis le truc c'est arrêté plus ou moins de lui même, peut être du à un voisin ? Je ne sais pas trop....

27 avr. 2016
0

n'as tu pas une pompe de cale ou un autre appareil branché en direct sur une batterie ?

27 avr. 2016
0

Non pas de pompe de cale, c'est une centrale nucléaire ce bateau

27 avr. 2016
0

quand on monte une anode
que ce soit en bout d'arbre ou sur l'arbre ,il faut quand elle est bien serrée ,frapper dessus avec un marteau et curieusement on peut serrer à nouveau ,on recommence jusqu'à ce que le serrage soit impossible
ce qui veut dire qu'elle plaque bien .
sur une coque métallique on peint le coté exposé à la coque pour l'isoler
le contact se fait par les vis de fixation ..
alain

27 avr. 2016
0

Bonjour Christian,
comme je n'avais pas lu ton post, ma réponse en MP à ta question n'est pas bonne.
Désolé de ne pouvoir d'éclairer.
Cdt

27 avr. 2016
0

Tu n'as pas de gestionnaire de batteries ?

27 avr. 2016
0

Non, pour info, c'est quoi un gestionnaire de batterie

27 avr. 2016
0

Un gestionnaire de batteries possède un shun en série dans le moins , l'électronique associée mesure le courant qui passe dans ce shunt et ce dans les deux sens,en chege et en décharge,ce qui permet de connaître l état de ta ou tes batteries.
Voir:www.google.fr[...]/url
Cdt

27 avr. 201627 avr. 2016
0

Ou un cyrix ? ou autre répartiteur de charge.

27 avr. 2016
1

Hello,

Des plongeurs de combat sont venu la nuit pour te voler ta belle anode toute neuve et en on mis une toute usée à la place.
On n'est plus tranquille, mon bon Monsieur.

Amicalement.
FX

27 avr. 2016
0

J'ai un truc comme ça si ça ressemble à la Pj

27 avr. 2016
0

Merci Joel pour ces explications.
Je viens de lire l'article sur Plaisance Pratique et bien non je n'ai de gestionnaire, mais un simple bouton à bascule avec une diode m'indiquant la tension 12 ou 13V sur le parc.
Bon c'est bien compliqué tout ça,

0

Même problème, mes anodes d'hélice et d'arbre était rongées à 20% les années précédentes. En 2015, anode d'hélice ; il ne reste que des miettes, celle de l'arbre est rongée à 70% Pas de fuite, coupes circuits toujours sur off quand je quitte la bateau, même emplacement, mêmes voisins.........mystère.

27 avr. 2016
0

Salut j'ai le même problème mais identifié. J'ai mon voisin coque acier qui pourrit sur place...

0

refaire le test avec une nouvelle anode mais en débranchant les batteries directement au niveau des cosses

27 avr. 2016
0

pour info quelqu'un peut-il expliquer comment une coque métallique peut provoquer des problèmes chez ses voisins et bouffer leurs anodes ou pire ?
:reflechi: explications fumeuses élaborées à chaud, non merci ^^
(considérant pas de contact entre des éléments conducteurs des 2 bateaux)

27 avr. 2016
0

là j'ai une réponse fumeuse mais élaborée à froid ça marche?
parce que je me suis posé la même question, mais j'ai soulevé une idée qui me semble répondre. Donc pour la réflexion et pas pour une certitude:
On considère qu'il n'y a aucun contact entre les deux bateaux genre fil électrique entre les deux qui fermerait la "batterie" constituée par les deux coques et l'électrolyte (l'eau de mer).
Mais en fait on raisonne comme dans une pile, alors que dans l'eau on doit pouvoir très bien ne pas considérer que l'électrolyte est homogène: s'il y a dans la masse d'eau en contact des différences notables de température, d'oxygénation (surface/fond) et de concentration en sel...Etc. et bien on peut peut-être considérer qu'une partie de l'eau fait électrolyte et qu'une autre zone de l'eau fait simple conducteur qui ferme la batterie.
au final ce serait comme si la masse d'eau est suffisamment hétérogène pour la considérer comme deux masses d'eau distinctes.

c'est tiré par les cheveux, mais le principe marche et est reconnu sur une attaque à la flottaison par différence d'oxygénation de l'eau. donc...
:reflechi:

27 avr. 2016
0

Une vielle batterie n aurais pas été jeter sous ton bateau

27 avr. 2016
0

j'aime bien l'idée de la batterie sous l'eau genre malédiction vaudou!
sérieusement je trouve l'idée pas mauvaise, même s'il faudrait trouver comment ça peut fonctionner...
sinon tant qu'on est dans les idées tordues, est-ce que des amortisseurs d’amarres ou même des amarres d'un textile novateur (non je balance pas moi monsieur!) ne sont pas le produit rêvé pour créer de l’électricité statique qui n'aurait d'autre choix que de s'accumuler sur la coque et de fuir par les appendices?

27 avr. 201627 avr. 2016
0

A babouch, on part de loin, le mieux c'est que tu regardes le principe de l'electrolyse, 2 metaux dans une solution conductrice. L'anode protège l'helice car il y a contact. si un bout de feraille est sous le bateau, l'anode fond en quelques semaines. idem si coque metallique a coté sans anode.
une anode sans metal dans l'eau autour ne disparaît pas, elle se fait juste s'oxyder par l'oxygène de l'eau. c'est une toute autre réaction, et beaucoup plus lente.
En gros, une anode protège des autres bateaux.( et du metal via la terre 220 du ponton, mais c'est une autre histoire)

27 avr. 2016
0

heu...comme on disait, deux métaux dans une solution conductrice oui c'est une pile... mais elle ne s'usera que si les pôles se touchent par un autre contact que celui de l'électrolyte!
:reflechi:
sinon avec tout le bazar que l'on trouve sous l'eau les anodes devraient être changées tous les jours!
:mdr:

27 avr. 2016
0

tu n'as pas actuellement de problème de recharge de batterie avec l'alternateur ?

27 avr. 201627 avr. 2016
0

Noptster, si les 2 metaux se touchent, ce n'est plus une pile. La pile n'est pas entre l'helice et l'anode, mais entre le bloc anode/helice et un autre metal à travers de l'eau salée. C'est la distance à l'autre metal qui fait que la resistance de la pile est plus ou moins importante. Dans 99% des cas, une usure prématurée de l'anode sur un bateau non relié au quai vient d'un bateau voisin. si les 2 bateaux( dont un sans anode) sont reliés par la prise de terre du quai, oui en effet, l'anode ne dure que quelques jours, car la pile est fermée en direct.

27 avr. 2016
0

je tente d'expliquer le mécanisme de la corrosion galvanique :
il faut 2 métaux avec des potentiels électrochimiques différents

une solution conductrice

c'est la mise en place, et c'est précisément sur ce principe que sont construites de nombreuses piles.

pour que le processus se mette en route, et que les métaux s'oxydent (ionisation), il faut fermer le circuit en créant un contact électrique indépendant de la solution conductrice (appelée électrolyte)
sur un bateau, par exemple la vis de fixation de l'anode (une anode ne protège que ce avec quoi elle est en contact électrique)

ou le contact par le cône entre l'hélice et l'arbre

de la même façon, une pile reste inactive tant que ses 2 pôles sont isolés. lorsque tu branches un équipement (ou un fil en court-circuit), tu crées ce fameux contact qui permet aux électrons de voyager d'un métal à l'autre, ce qui entraîne le mouvement inverse des ions positivement chargés, pour garder des matériaux électriquement neutres.

d'où ma question sur les possibilités de corrosion entre 2 bateaux qui ne se touchent pas
j'aime bien l'explication à froid et fumeuse de nopster :d

27 avr. 201627 avr. 2016
0

Sympa ton principe de pile Babouche avec l'anode et la cathode en contact direct. C'est pas comme ça que ça marche.
L'anode protège des autres metaux aux alentours. Si l'anode ne touchait pas bien l'hélice, là il y aurait electrolyse et pile, et l'anode se déposerait en ions sur ton hélice. dans le cas de la mer, c'est l'eau de mer qui fais à la fois l'electrolyte et le circuit de retour via d'autres chemins (le quai, le fond...) Les ions et les electrons se croisent, y a de l'espace...

27 avr. 2016
0

je veux pas me lancer dans un long débat stérile par manque d'apport d'éléments concrets et vérifiables.
je ne suis ni chimiste ni physicien, mais je me suis un peu documenté sur le sujet
tu es la première personne que j'entends expliquer les choses de cette façon, et ça me parait, pour le coup, franchement fumeux !
d'autres avis éclaireront peut-être cet énième échange sur les arcanes de l'électrolyse ^^

27 avr. 201628 avr. 2016
0

Je maîtrise assez bien la Chime pour info, mes explications sont volontairement simples pour la compréhension générale, mais également exactes. Je fais bien la difference entre l'electrolyse et l'oxydation. En fait les anodes c'est pour les ports. En navigation il y a très peu d'electrolyse, car peu de metal autour (sauf éventuellement entre 2 metaux différents et isolés du meme bateau, on revient alors au postulat initial, exemple quille fonte sans anode et helice bronze non reliées. Si l'helice et la quille ont une anode tout va bien, ca ne se bouffe pas en nav car equipotentialité quille/helice. Cette equipotentialité n'existe plus au port, car il y a d'autres metaux autours )

Peut être une piste pour le poste initial qui me vient, si l'anode quille et l'anode helice ne sont pas de la meme matière, ça peut poser un gros problème, car le potentiel electrique se retrouve different et l'anode la moins noble va morfler. Je dis ça car je vois de plus en plus d'anodes d'autres metaux que zinc chez les ships.

28 avr. 2016
0

la plus noble ..??
alain

28 avr. 2016
0

Intéressant.
Alors quid des anodes de la marque Super Marine vendues dans pas mal d'endroits ?

28 avr. 2016
0

J'ai ce kit Galvatest : www.vidalmarine.com[...]61.html
Mon anode d'hélice de Saildrive se bouffe assez rapidement, aux 2/3 en 4 mois. Un ou deux mois (je ne me souviens plus exactement) avant de changer l'anode j'étais à 998 mV, 1034 mV juste après avoir changé l'anode, 990 mV un mois et demi après avoir changé. Pas encore assez d'expérience pour être totalement affirmatif mais j'espère que je vais pouvoir suivre l'usure de l'anode avec ces mesures très simples à faire. Il faut être au-dessus de 950 mV.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Après la pluie...

  • 4.5 (4)

mars 2021