descendre le rhône en solitaire pour une première fois ?

Hello les marins.

En mai prochain je vais certainement participer a une navigation en flotille, du coté de la baie d'hyères.
Cela fait 2 années de suite que je participe a ce rassemblement, mais je venais par la route avec mon bateau (challenger scout) sur la remorque.

Cette année je voulais prendre 2 semaines de congé, et profiter de la première semaine pour descendre par le rhone, et ensuite rejoindre la baie d'hyères par la mer (j'habite lyon).

J'ai mon permis fluviale, mais j'ai jamais naviguer sur le rhone avec mon bateau.
Est il envisageable de descendre le rhone tout seul sur un challenger scout (7m20 1t200) sachant que je l'ais jamais fait ?

Vos avis et retour d'expérience me serait bien utile.

Si quelqu'un descend le rhone et la saone et veut m'embarquer pour passer une ou 2 écluses que je voit à quoi m'attendre ?

@ bientot sur l'eau

L'équipage
14 oct. 2010
14 oct. 2010
0

si tu connais
bien ton bateau et que ton moteur est fiable, après avoir bardé ta coque du maximum de défenses, et avoir bien saisi ton mat, c'est jouable. au printemps, il peut y avoir du courant, et il faut impérativement que les amarres soient toujours prêtespour les écluses.
Il y a sur le Rhone une navigation commerciale qui est prioritaire pour les écluses.

14 oct. 2010
0

Le fait
de poser la question me fait penser que tu n'es pas sur de toi Il faut donc abandonner
Les conseils venant d'ailleurs pour te motiver ne te seront d'aucune utilité une fois dans les problemes J'ai fait le trajet aller retour port Saint Louis l'ardoise Il faut une journée avec un catana 42 L'ecluse de Port st Louis est tres dangereuse a cause des remous crées par le melange des eaux
Par ailleurs le trajet avec une bonne equipe de copains est toujours plus agreable et l'ambiance etait au rendez vous On en reparle encore

14 oct. 2010
0

Descente du rhone
Bonjour,
Depuis 2003 nous descendons tous les ans faire notre tour en med, pas de problème pour la descente en solitaire, si tu as quatre mains, et que tu peux te dédoubler en cas de problème.
Non, tant que tout va bien c'est facile, mais avec un coup de mistral ou un peu de courant, le bateau peut vouloir se mettre en travers et si tu n'as pas quelqu'un à l'arrière et quelqu'un à l'avant, au revoir le mat...Sinon, il y a longtemps que mon équipière préférée m'aurait laissé faire les trajets tout seul...
Trouve un équipier et tu verras que c'est une très belle ballade.
Amitiés
Michel

14 oct. 2010
0

Je confirme
A deux, c'est mieux, à trois parfait!

Nous avons remonté/descendu le rhône (Port saint Louis/ Caluire/ port saint louis, il y a trois ans

récit ici : www.lepetitmondedetroll.fr[...]ex.html )

ET ce n'est pas forcément de tout repos.
En février énormément de courant contre nous + brouillard..

En Aout, Mistral pas toujours facile gérer..

Moi aussi je te déconseille de la faire seul, même si je suppose que plein d'autres l'ont fait !

Thierry, sur Troll

14 oct. 2010
0

à 2, c'est mieux !
J'ai fait une fois le Rhône, en montant, et sur une vedette de 15m "navire fortement motorisé".
Bennn... c'est pas du tout repos !!

Les passages dans les écluses sont parfois très chauds et les manœuvres fréquentes et parfois stressantes (proximité de GROS bateaux).
D'accord, c'est plus cool en descendant qu'en montant (moins de remous dans les écluses), mais quand même...

Il te faut un GROS point d'amarrage à peut près au centre du bateau car il faut s'amarrer sur un seul point dans les écluses (bollards flottants).
Ne pas tenter de s'amarrer avant/arrière.
Port du gilet OBLIGATOIRE dans les écluses.

Dans tous les cas, prévois un moteur au top de sa forme et... suffisamment de carburant car il n'est pas évident de ravitailler en gaz-oil sur le parcours.

Enfin, il est quasi impossible de lâcher la barre pendant toute la navigation (on oublie le pilote) et il faut assurer une veille visuelle ATTENTIVE et PERMANENTE (beaucoup de bois flottant à éviter lors de mon parcours, trafic important...).
De ce simple fait la ballade peut se transformer en véritable bagne si on est seul et personne pour prendre la barre le temps d'aller se faire un casse croûte ou pisser...

Sinon, la ballade peut être très agréable et les paysages traversés sont parfois magnifiques.

Trouve un(e) équipier(e) et profitez-en bien.

Fabrice

14 oct. 2010
1

je l'ai fait en mai 2010 (9 jours pour 134 écluses)
en solo et j'ai connu le mistral après Lyon jusqu'à Port Saint Louis. Mon voilier fait 10.30m pour 6.5 tonnes. Je descendais depuis Mulhouse (9 jours de descente). Pas de stress particulier si ce n'est le cochon de remorqueur que j'ai croisé après Lyon du côté de Feysin. Là j'ai cru perdre mon mât (13.5m) et me suis cru à la fête foraine tant j'étais secoué par les vagues d'étrave de ce salopard qui m'a croisé plein pot.
Radio obligatoire pour s'annoncer aux écluses.
Longue expérience du passage des écluses puisque j'avais ramené mon voilier de Paris via le canal de l'ourcq, la Seine, la Marne,le canal de la marne au rhin, le rhin.
Bref, une petite expérience de 350 écluses passées en solo. Que dire: les premières sont abordées avec beaucoup d'humilité et de précaution. Toujours avoir une gaffe télescopique pour accrocher un bout aux bollards,surtout dans les écluses prises en montant, pour les avallants, cela va tout seul car sur la Saône et le Rhône toutes les écluses sont équipées de bollards flottants. Avoir une mécanique en parfait état de marche, car la moindre panne peut se révéler catastrophique.....si une ancre n'est pas prête à être envoyée...
En cas de mistral, les arrivées dans les ports peuvent être accrobatiques si personne n'est là pour donner un coup de main!L'arrivée dans les écluse par contre n'est pas problématique même avec le mistral, car tu peux t'accrocher à babord ou tribord à condition d'avoir les bouts prêts du bon côté! Le seul problème que j'ai rencontré se situait aux cateway prévu pour la plaisance, car il m'a été impossible de m'y accroché car le mistral soufflait trop, donc je faisais des ronds dans l'eau en attendant mon passage.
J'ai un fichier Excel des temps de nav entre Mulhouse et Port Saint Louis avec temps de marche, temps d'attente aux écluses, temps de passage des écluses et les fréquences radio. Si cela peut t'être utile n'hésites pas à me contacter.
Ha oui encore une précision: des défenses partout autour du bâteau. J'ai pour ma part du réparer ma coque à Port Saint Louis, car je n'en avais pas assez.....

08 fév. 2015
0

Bonjour, je viens de lire ton recit sur le forum, jai prevu de faire la descent de macon a pavlavas lez flots a partir du 21juin a deux sur mon sea ray 230 sundeancer
Tu parles d un tableau exel quectu a réalisé, il m interresseraitde le consulter. Si c'est possible tu peux me l envoyer sur mon mail laurentpoupelin@orange.fr
je te remerci par avance, et vogue bien

14 oct. 2010
0

je l'ai fait en mai 2010 (9 jours pour 134 écluses)
en solo et j'ai connu le mistral après Lyon jusqu'à Port Saint Louis. Mon voilier fait 10.30m pour 6.5 tonnes. Je descendais depuis Mulhouse (9 jours de descente). Pas de stress particulier si ce n'est le cochon de remorqueur que j'ai croisé après Lyon du côté de Feysin. Là j'ai cru perdre mon mât (13.5m) et me suis cru à la fête foraine tant j'étais secoué par les vagues d'étrave de ce salopard qui m'a croisé plein pot.
Radio obligatoire pour s'annoncer aux écluses.
Longue expérience du passage des écluses puisque j'avais ramené mon voilier de Paris via le canal de l'ourcq, la Seine, la Marne,le canal de la marne au rhin, le rhin.
Bref, une petite expérience de 350 écluses passées en solo. Que dire: les premières sont abordées avec beaucoup d'humilité et de précaution. Toujours avoir une gaffe télescopique pour accrocher un bout aux bollards,surtout dans les écluses prises en montant, pour les avallants, cela va tout seul car sur la Saône et le Rhône toutes les écluses sont équipées de bollards flottants. Avoir une mécanique en parfait état de marche, car la moindre panne peut se révéler catastrophique.....si une ancre n'est pas prête à être envoyée...
En cas de mistral, les arrivées dans les ports peuvent être accrobatiques si personne n'est là pour donner un coup de main!L'arrivée dans les écluse par contre n'est pas problématique même avec le mistral, car tu peux t'accrocher à babord ou tribord à condition d'avoir les bouts prêts du bon côté! Le seul problème que j'ai rencontré se situait aux cateway prévu pour la plaisance, car il m'a été impossible de m'y accroché car le mistral soufflait trop, donc je faisais des ronds dans l'eau en attendant mon passage.
J'ai un fichier Excel des temps de nav entre Mulhouse et Port Saint Louis avec temps de marche, temps d'attente aux écluses, temps de passage des écluses et les fréquences radio. Si cela peut t'être utile n'hésites pas à me contacter.
Ha oui encore une précision: des défenses partout autour du bâteau. J'ai pour ma part du réparer ma coque à Port Saint Louis, car je n'en avais pas assez.....

14 oct. 2010
0

Bollard flottant
Sur la Saone????
y a erreur,
quand tout se passe bien, y a pas de probleme, mais quand on part en travers, seul on ne réaligne pas le bateau.
Michel

14 oct. 2010
0

travers
je parle de se mettre en travers lors de l'amarrage au bollard, donc il n'est plus question de vitesse, on est a ce moment au milieu du bateau pour passer l'amarre autour du bollard qui n'est je le maintiens toujours pas flottant au mois d'aout 2010, depuis peut etre...Donc il faut passer l'amarre d'un bollard a l'autre au fur et a mesure de la descente, et s'il y a du vent, ou du courant, il y a risque.
Enfin ce n'est que mon avis.
Navicalement.
Michel

14 oct. 2010
0

Comment
Tu sais la vitesse du fleuve et du bateau?
simple curiosité! merci

14 oct. 2010
0

merci
:-D
C'est ce que je pensais

14 oct. 2010
0

pour mémoire
ton loch te donne directement la vitesse par rapport à l'eau donc au fleuve

amicalement

14 oct. 2010
0

en fait le débit
du fleuve ne m'aide pas à faire une estimée sur l'heure d'arrivée, mais une vitesse me le permet mais chacun fait comme il peut ou comme il veut.
De toutes les manières plus le débit est important, plus la vitesse augmente.
Bien cordialement
Claude

14 oct. 2010
0

non, non pas erreur, je parle des écluses de
Seurre, Ecuelles, Ormes, Dracé et Couzon. Ces écluses ont des bollards flottants. Elles sont situées après la jonction avec le canal du rhône au rhin, donc en avallant. Je ne connais pas la saône en amont de cette jonction donc pas de commentaires de ma part.
Quand au fait de partir de travers, j'avoue ne pas bien saisir, car normalement, au moteur, on va plus vite que le courant, donc toujours gouvernable. Pour ma part, je decendais à 12 km/h (vitesse relevée sur le GPS:5 km/ h pour le fleuve et 7 pour le bâteau)
Claude

14 oct. 2010
0

oui hyper simple
se mettre contre le courant et rester en position fixe par rapport à un repére et tu regarde ton spedo qui te donne la vitesse du fleuve. Et quand tu te remets en route, tu regardes ton gps qui te donne ta vitesse par rapport au sol. Le delta te donne ta vitesse par rapport au fleuve
CQFD

14 oct. 2010
0

en fait il est parfaitement inutile de connaitre "la" vitesse du fleuve
elle change tout le temps et partout

ce qui est utile, c'est le débit du fleuve qui donne toutes les autres indications

il s'obtient sur le site VNF

www.inforhone.fr[...]ex.aspx

amicalement

15 oct. 2010
0

RHONE
J ai descendu le rhone 2 fois ,valence port st louis ,aller retour,tjrs à 2.
Ce n est pas facile,mm à 2,c est un minimum ,en plus avec un HB,il faut pouvoir bloquer l accélérateur,manœuvrer et amarrer le bateau,ne jamais lâcher la barre.
2 jours aller 3 POUR remonter ,pour de lyon il faut rajouter +2 ou 3.
Panne HB en Camargue après Arles,il faut mouiller et réparer,2PERSONNES c est assez bien,3 ,parfait.
Donc,outillages,bougies,essence avec 5X20L huile 2 T et prévoir les ravitaillements essence et nourriture.
barre bat,pneus et planches en bois les reliant.
La remorque c est moins cher et plus sur et tu n abimes pas le challenger.
Cordialement A P

15 oct. 2010
0

merci!
Merci à tous pour vos témoignages et avis.
Je vais sagement oublié l'idée de descendre en solo, surtout pour une première.

J'ai encore un peut de temps d'ici le moi de mai, donc soit je trouve au moins un équipier, soit je prend la route.

Merci à tous et bonne nav' sur mer ou sur fleuve ;-)

16 oct. 2010
0

Descente et remontée du rhône
Je l'ai fait 3 années de suite avec mon voilier, à 2, à6, solo, pas la première fois, le courant sur le rhône est très variable,il ,y a 13 écluses je crois, la moins évidente à mon goût est celle de port st louis (rhône-mer), toute les info pratiques et réglementaires, se trouvent dans les guides pour la navigation fluviale.le bateau devra être armé comme si il devais sortir en mer, attention, tu ne pourra compter que sur ton moteur, le mat devra être sérieusement arrimé.pour l'accostage dans les écluses la coque pourra être défendue par dés par-battages additionnés d'une solide planche de bois.les écluses ont des bollards flottants, pour s'y amarrer, utilise une solide amarre frappée à auteur du pied de mat revenant sur un winch de genois. le jeu consiste a "coiffer " le bollard avec celle çi, ensuite souquer ferme pour plaquer le bateau contre le mur de l'écluse.garde ton moteur en marche pendant l'éclusage.une gaffe peut être utile pour contrôler les mouvements du bateau.Pour la durée, c'est variable, (courant ,durée diure,vitesse du bateau,) disons minimum 3 jours de 6h à 21h à 10 km heure.Soyez rigoureux, et vous pourrez y prendre pas mal de plaisir... tout au moins la première fois aprés je trouve celà assez laborieux pour qui aime les grands éspaces....

08 fév. 2015
0

arrête toi a Avignon , il parait qu'on y danse ..
et t'en profiteras pour faire le pont
alain

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Cargèse, l'heure bleue, août 2003

Souvenir d'été

  • 4.5 (145)

Cargèse, l'heure bleue, août 2003

novembre 2021