Désamorçage pompe à eau

Bonjour à Tous ,

Suite à la mise hors d'eau de mon bateau pour carénage, j'ai été obligé de réamorcer ma pompe à eau de refroidissement après la mise à l'eau pour utiliser mon moteur.Depuis je suis obligé de réamorcer ma pompe à eau aprés une forte gîte ce qui n'était pas le cas auparavant .D'où cela peut il provenir ?

L'équipage
20 mai 2011
20 mai 2011
0

une prise d'air ??
le rouet de pompe fatigué ??

en principe, il n'y a pas à réamorcer, l'aspiration se fait automatiquement, non ?

20 mai 2011
0

en effet, changer la turbine vient tt de suite à l'idée
au cp de gite, la ppe aspire de l'air, et comme le moteur tourne, la compression empêche la ppe de se réamorcer, il faut couper le moteur
donc changer la turbine et vérifier la ppe (usure = moins de pression)
la pression des ppes est faible, même neuves, alors dès qu'il en manque un peu, ça ne va plus
à voir aussi si en partie haute (refoulement vers l'échappement, il n'y a pas un "pont" piège à air, en gal c'est au dessus de la flotaison cette partie, et l'air a du mal à être vidé
bonne purge :-p
JL.C

20 mai 2011
0

Pompons:En situation de dépression (pompe au dessus du niveau de l'eau) il faut créer une dépression par aspiration pour compenser le poids de la colonne d'eau avec comme limite théorique 10,33m pour de l'eau douce car l'élément poussant est la pression atmosphérique (1kg/cm2),et donc pas de fuite de la pompe, pas d'élément freinant la circulation pour qu'il y ait amorçage spontané. Un clapet de crépine permet de mainenir la colonne d'au déjà établie. Réciproquement, sous le niveau d'eau l'amorçage est d'autant facilité.
Dans un montage bien fait on a plutôt un montage siphon avec un filtre intermédiaire accessible en situation haute. Donc vérifier tout le circuit: prise d'eau OK,tuyaux libres, filtre raccords vanne étanches, pompe à eau étanche avec rouet OK, planéité des surfaces latérales et en particulier du couvercle, étanchéité du montage, et comme la circulation se termine par injection dans la pipe d'échappement vérifier aussi la circulation avale.
Remarquons qu'un moteur ne doit pas ètre utilisé à forte gite n'étant pas conçu pour cette utilisation.

21 mai 201121 mai 2011
0

bonjour,
si le moteur est au dessus de la flottaison ce qui est rare il faut mettre un clapet anti retour sur la vanne de coque . avec un rotor neoprene il n'y a pas de colonne d'eau au dessus car il n'est pas etanche . si c'est un moteur à echangeur verifier que le faisceau n'est pas obstrué et que le coude d'echappement n'est pas bouché .
si c'est un refroidissement direct un bon detartrage s'impose et toujours verifier la bonne circulation de l'eau dans le moteur .
quand on change le rotor et qu'il manque des pales il faut recuperer tous les morceaux
dans le circuit car ils risquent de boucher des passages d'eau .
c'est tout pour ajourd'hui
shadok 1er

21 mai 2011
0

Ca m'est déjà arrivé le coupable était la plaque de la pompe.

22 mai 2011
0

quand on change le rotor il faut verifier qu'il dépasse legerement le corps de pompe et que la plaque n'est pas completement creusée sinon on la retourne .certaines pompes jabsco on des pieces d'usure ce qui est plutot rare sur les jonshon ou on est obligé soit de faire rectifier au tour soit tout changer
alain :non:

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Dun Loaghaire aout 2017 , heureux d'être arrivés!

Après la pluie...

  • 4.5 (134)

Dun Loaghaire aout 2017 , heureux d'être arrivés!

mars 2021