desamorçage gasoil due aux vagues

Bonjour,
je viens d'acheter un voilier avec un in-board diesel et un reservoir gasoil 100 litres sur l'arriere, voila pour la situation........
Hier je sors bon vent, bon trafic portuaire, beaucoup de remous reservoir a moité plein, et.... de temps en temps coupure de moteur par manque d'alimentation gasoil due au remous.
Je n'ai pas l'experience de ce genre de situation sur un in board , le problème est il frequent, est ce du à la position tout arriere du reservoir,a part maintenir le reservoir plein à 100% y a t il une astuce ou autre pour palier à cet inconvénient qui en fait ne permet pas d'utikiser la capacité totale du réservoir.
Merci de me communiquer vos commentaires à ce propos.

L'équipage
10 sept. 2007
10 sept. 2007
0

La crépine
descend t-elle bien jusqu'au fond du réservoir?

10 sept. 2007
0

le réservoir:
Comme le dit AICA, il faudrait quelques détails sur sa construction:
dimensions?
cloisons internes?
position de la crépine?
en faire le dessin avec les côtes permettrait de mieux comprendre...

11 sept. 200716 juin 2020
0

le reservoir
Longueur 91 cm largeur 60 cm hauteur 20 cm en inox, a priori pas de cloison interne; et la crépine est au milieu, par contre ce dernier est placé le plus en arriere possible dans la jupe.

10 sept. 200716 juin 2020
0

Quelle taille le voilier?
Pour désamorcé à 50%du réservoir il faut que ça remue méchamment.

10 sept. 2007
0

C'est marrant !
On dirait le port de la Pointe Rouge à Marseille !

10 sept. 2007
0

le plus simple?
réservoir intermédiaire en charge, à remplissage quotidien ou à la demande!
Soit désamoçage soit émulsion du gasoil ? : meme résultat, surtout quand on décampe d'un mouillage plus secoué qu'on espérait!!!
Bon vent!!!

11 sept. 2007
0

Tonton
elle est belle ta photo de vague, elle ressemble étrangement à celle que j'ai envoyée pour le concours photo.
Pas de P cela me fait plaisir de voir que quelqu'un aime mes images.
Amicalement.

11 sept. 2007
0

Makido
Mais elle est trop belle cette photo, il est vrai qu'il y a des moments intense en mer mais je ne fais pas trop de clicher. Merci pour cette belle image.
Amicalement.

11 sept. 2007
0

c'est pas normal
pb d'une prise d'air, verifie le circuit depuis la crepine jusqu'au decanteuret au filtre. une question es-tu oblige de reamorcer ou redmarre t-il??

11 sept. 2007
0

hauteur reservoir

20 cm c'est pas bien haut , reservoir moitié plein avec une gite de 15° il n'y a plus de go sur le coté interieur.

josé

11 sept. 2007
0

côtes du réservoir...
comme José je pense aussi que le problème peut se trouver là: pas assez haut, pas de cloisons.
La profondeur du tube d'aspiration aussi à vérifier. il faudra peut-être envisager de le remplacer par un en plastique, si tu as de la place pour le loger ailleurs.

11 sept. 2007
0

S'il est près de la jupe
il est très certainement trop bas par rapport à la pompe à GO.

11 sept. 2007
0

Dites,
il ne serait pas temps de savoir de quel bateau il s'agit ? Il y a peut être d'autres héotiens qui ont eu le même problème sur un bateau identique ...

11 sept. 2007
0

si vraiment
s'il n'y a pas de cloison interne, largeur 60cm et hauteur 20cm c'est une belle connerie! c'est quoi le chantier?

11 sept. 2007
0

on dirait un CONATI
amicalement

11 sept. 2007
0

la hauteur
la position haute est sans importance: un reservoir de quille ne pose aucun problème d'aspiration pour une pompe a gasoil

ce qui se passe c'est les oscillations du gasoil en vagues éventuellement resonnantes avec le bateau, et hop plus que de l'air au soutirage..

essaye de cloisonner avec des feuillards croisés posé au fond, introduits pat la trappe de visite (en supposant qu'il y en a une!)ç'est pas cher et ça marche:
un X en deux feuiilards fendus au milieu pour se replier a l'entrée, on les déplie a l'intérieur. hauteur des feuillards la moitié de la hauteur, longueur telle qu'ils restent coincés en diagonale. si tu as du pot , si la trappe est d'un coté, le soutirage de l'autre.. mais il faut se salir les mains..

11 sept. 2007
0

cela m'est arrivé en mai dernier
réservoir au 3/4 plein sur un Ovni 36. J'ai pas encore ouvert car il reste encore la moitié de GO.

11 sept. 2007
0

assez d accord
20 cm de haut c'est pas beaucoup et à moitié avec un coup de gite le GO se trouve d'un coté mais plus sur la crépine qui est au milieux

11 sept. 2007
0

en accord avec les remarques de michel sur les vagues.
Si la sortie est en siphon, je la remplacerais par une sortie basse, en charge. Et s'il existe une différence de hauteur suffisante entre le bas du réservoir et l'entrée du moteur je procéderais ainsi :
Mise en place d'un volume tampon de 200 à 300ml (6 minutes de consommation) forme plus haute que large (bouteille)
-alimentation en charge au milieu
-départ en bas, de l'autre coté
-et en partie haute un tuyau pour créer un retour des bulles vers l'équilibrage d'air au point le plus haut. 8mm intérieur minimum pour que les bulles crèvent.

Le tuyau de 8 doit être le plus vertical possible et sa longueur doit au moins arriver à la hauteur du dessus du réservoir.

Si on doit réduire le diamètre pour s'adapter à la prise d'air, la réduction se situera au niveau du té de reprise avec le tube d'air. Largement en haut.

12 sept. 2007
0

selon la place
il est peut etre possible d'incliner le reservoir vers le coté soutirage, c'est simple et améliorera beaucoup le pb (si le haut est parfaitement étanche et bien soudé..

12 sept. 2007
0

Selon config..
...Positionner le bidon sur la tranche???(60 de haut)

12 sept. 2007
0

La solution de Gilusbleu
me semble bonne, sauf que je ne suis pas trop d'accord avec le tuyau d'air. L'alimentation étant en dépression, ça risque d'introduire plus d'air que d'en évacuer... Il suffit que l'arrivée de GO soit au point haut de la "bouteille", l'air s'évacuera par gravité vers le reservoir...

12 sept. 200716 juin 2020
0

un petit croquis...
Cette solution ne peut fonctionner que si le réservoir est en charge.

Si le tuyau est en siphon (plongeant depuis le dessus), je n'ai pas de solution.

12 sept. 200716 juin 2020
0

Le voilier c'et un FAST 26 chantier PERRET 1984 plan Franqueville
Merci de toutes vos infos, a priori je n'ai pas vu de trappe d'accès, l'aspiration se fait par le dessus , peut etre en effet un peu haute et vue la hauteur du réservoir et sa position tout arriere.....je vais creuser le sujet à sec cet hiver

13 sept. 2007
0

pourquoi
n'interroges-tu pas Franqueville directement ils sont (père et fils) à st mandriez
FRANQUEVILLE EXPERT ARCHITECTE St MANDRIER 04 94 63 69 93 & 06 80 12 68 72

12 sept. 2007
0

J'ai eu le même problème
Sur un Bulle de Soleil avec 2 réservoirs assez plats après avoir mis quand même 50 litres.(ca réduit de beaucoup l'autonomie.
La prise GO est sur le dessus d'un réservoir, les 2 sont reliés par le fond.
Pourquoi ne pas utiliser un système comme en aviation avec un tuyau souple qui plonge dans le réservoir au bout duquel( le tuyau pas le réservoir) on fixe un poids pour qu'il suive le gite ?

13 sept. 2007
0

Retour vers le reservoir.
Bonjour,
Y a t-il un retour vers le réservoir?
Sur mon canot, le retour se faisait sur le filtre et j'avais tout le temps des problèmes. Un mécano âgé de la Corogne (Que je remercie encore pour sa réparation.) m'a monté un retour vers le réservoir et depuis je n'ai plus jamais eu d'ennui avec l'arrivée du gaz oil.

13 sept. 2007
0

Bin,ouais...
...Le tuyau qui plonge.Façile à faire.
Peut etre faire gaffe à la longueur pour pas pomper le fond de cuve?

13 sept. 2007
0

Sur les automobiles...
qui ont souvent des réservoirs plats et donc des problèmes de désamorçage de l'aspiration, le problème est contourné au moyen du tuyau de retour :

L'aspiration est faite au fond d'un puits ouvert en partie haute dans le haut du volume du réservoir et en communication avec le contenu du réservoir au travers d'un orifice de petite taille.
L'approvisionnement en carburant du puits est ralenti éventuellement par une chicane.

Le retour de carburant, lui, s'effectue directement dans le fond du puits à proximité de l'aspiration.

En cas de déjaugeage temporaire, c'est le volume maintenu dans le puits qui sert de tampon.

L'efficacité du tampon et la fiabilité du fonctionnement sont obtenus par la définition du diamètre du trou d'alimentation, la longueur de la chicane adaptée à la consommation du moteur.

Ce dispositif a en particulier comme inconvénient de réalimenter le moteur en gazole chaud ce qui impose, en particulier sur les moteurs à rampe commune et injection haute pression, un refroidisseur du circuit de retour (en pratique une sur longueur de tuyau exposée à l'air libre).

En général, ce puits sert aussi de support au flotteur de jauge.

13 sept. 2007
0

en effet
on a pas mal a apprendre des bagnoles, quand on voit les bricolages des bateaux "pros"

le puits me plait bien, si j'ai compris, c'est en gros un cylindre avec des petits trous en bas, des gros en haut, qui fait tampon, ça doit étre assez facile a installer, peut etre dans l'orifice standard de jauge (diam 50) ou de la trappe regard..
pourquoi diable les réservoirs bateau n'ont jamais ça!

mais le tuyau de retour n'a qu'un role secondaire: il peut arriver ailleurs et le tampon agira toujours, non??

13 sept. 2007
0

réservoir automobile
le procédé de fabrication en automobile permet de résoudre aussi ce problème:
le réservoir est réalisé en plastique par moulage. Le fond du réservoir comprend des formes en creux qui mènent au puits de jauge: quelquefois en colimaçon, ou une étoile dont le centre est le bol de puisage.

L'ensemble pompe électrique, puits de jauge, tube d'aspiration avec tamis crépine, tube de retour sont rassemblés dans un ensemble compact avec un autre bol à sa base. L'ensemble est introduit par le dessus du réservoir et le bol de l'ensemble de puisage arrive pil-poil dans le bol décrit au dessus et alimenté par des canaux du fond du réservoir.
Tout ça a pour but de faire en sorte que la crépine et la pompe électrique soient alimentés en permanence avec du gasole liquide. Avec 2 litres de gasole au fond d'une réservoir de 70l très peu d'air est finalement introduit dans le circuit. Le reste est retourné au réservoir par le tube de retour comme l'a expliqué PYM. On est donc là loin de le conception du réservoir en tôle du bateau qui occupe. Mais il y a en effet des idées à prendre.

Quelques petite modifs pourraient régler le problème comme par ex: réaliser un bol de puisage au font du réservoir. Celui-ci dépasserait un peu sous le réservoir et il faudrait que le tube d'aspiration plonge dans ce bol. on pourrait le munir à sa base, d'une vis de purge pour prélever l'eau et les dépos chaque fois que ce sera nécessaire.
Autre solution: remplacer le réservoir pat un tout fait en résine...

:-|

13 sept. 200716 juin 2020
0

modif réservoir
- récupérer le bol décanteur d'un préfiltre à gasole avec son joint cylindre à section carrée
- perforer le fond du réservoir de trous de 10 mm en face du tube d'aspiration afin que le tube allongé puisse passer à travers l'un des trous.
- installer une cage écrou dans le fond du réservoir pour recevoir la tige du bol du préfiltre.
- installer le bol du filtre et tracer le tour du bol
- re déposer le bol
- percer d'autres trous dans le diamètre intérieur tracé en tenant compte de la position du joint, ceux-ci permettront au gasole de s'écouler dans le bol
.....
Ce n'est qu'une idée de modif, mais ça devrait fonctionner!

14 sept. 200716 juin 2020
0

un autre délire...
le séparateur de vapeur avec flotteur et pointeau

  • technique employée sur les carburateurs pour obtenir un niveau constant de cuve, et sur les séparateurs de vapeur des moteurs à injection essence!

:-p

Daniel

15 sept. 200716 juin 2020
0

cuve à niveau
bien moindre capacité qu'une cuve journalière!

autre montage possible de ce séparateur de vapeur:
près du moteur et avant la pompe basse pression:
il pourrait être alimenté grâce à une petite pompe électrique( chaque constructeur en vend pour des circuits gasole pour les circuits hauteur d'aspiration importante).
Ce système équipe les moteurs marins à injection essence ( HB ou IB).

;-)

Daniel

15 sept. 200716 juin 2020
0

un schéma
c'est plus simple...

13 sept. 2007
0

Non, il n'est pas secondaire.
En gros : le débit de la communication du puits avec le réservoir est grosso merdo celui de la conso maxi + un p'tit poil.

La quantité de GO nécessaire pour alimenter l'excès en retour en plus de la conso moteur est assuré par le volant volume du puits (on prélève dans le puits et on rend au puits).

Le volume tampon du puits ne concernera donc que la quantité nécessaire pour la conso du moteur, sans tenir compte du flux de retour.

L'autonomie de cette réserve sera donc de :
volume du puits / (débit de la communication du puits avec le réservoir + conso moteur)+ volume du retour avant déjaugeage. En pratique et en auto, c'est suffisant pour absorber les accélération latérales (1g maxi sur une voiture de série équipée de pneux normaux soit l'équivalent d'une gîte de 45° durant 5 à 10 s).

L'implantation de ces puits de jauge est sans problème particulier puisqu'ils ont le plus souvent des faces d'appui planes.

La grosse, énorme..., différence entre voiture et bateau est, semble-t-il l'impact du coût de la "réclamation" sur la définition du "produit".

1 Client sur 100 qui constate une anomalie en voiture représente, pour un Constructeur qui a une production de l'ordre de 2000000 de voitures 20000 Clients mécontent. C'est assez pour une campagne de média, pour engager des coûts énormes etc...

1 Client sur 100 en bateau c'est négligeable.
On fait donc en bateau de l'artisanal, du fait main (avec tout ce que cela comporte de dispersion) en résumé du très cher et peu fiable parce que peu ou pas étudié.
Il suffit de regarder les économies (pour le producteur comme pour le Client) que fait, par exemple, Bavaria en adoptant une politique industrielle à la fabrication des bateaux.

A ta disposition, Michel pour évoquer l'implantation en marine des solutions voiture.

13 sept. 2007
0

bol de puisage
le bol au fond avec purge, c'est déjà utilisé sur les bateaux bien conçus, et conseillé par exemple dans le gutelle.

mais le tube decrit par pym , non..

chez vetus ils vendent un ensemple "tete de reservoir" avec tous les raccords et jauge, mais ça ne fait pas anti-air si le reservoir ballote

13 sept. 2007
0

En effet :
Rien n'empêche d'utiliser en bateau des réservoirs de voiture.
Ils seront certainement moins chers et il y en a de toutes les formes et contenances.

13 sept. 2007
0

Hum...
J'ai exactement ce montage sur mon réservoir journalier en charge, mais tout en ferraille... mais c'est destiné à piéger l'eau ! ;-)

Je pompe donc le carburant au dessus. :-)

[color=blue]_/)[/color]

15 sept. 2007
0

Euh...
L'image est quelque peu brumeuse... :tesur:

[color=blue]_/)[/color]

15 sept. 2007
0

évolution du système
plus facile à réaliser:

un réservoir auxiliaire de 2 litres.
Il est alimenté par une petite pompe électrique à carburant. Ce réservoir peut être placé n'importe où, mais de préférence près du moteur. L'évent de ce réservoir et connecté au retour de gasole de la pompe à injection...
lorsque la pompe électrique n'envoie que de l'air: le moteur est alimenté par la réserve de 2 litres!

Daniel

15 sept. 2007
0

Ou mieux :
Un réservoir auxiliaire, à poste sur le bateau de 100 litres, sur lequel on raccorde le retour du moteur et que l'on rempli périodiquement à partir d'une citerne extérieure au moyen d'une pompe. ;-)

15 sept. 200716 juin 2020
0

schéma
plus net

15 sept. 2007
0

si on savait quel est le moteur et s'il y a une purge basse
ce serait + facile de répondre sans dire des conneries

un yanmar YS en charge n'est pas comme un Common rail

a+

15 sept. 200716 juin 2020
0

encore moins cher :
placer un accumulateur entre la pompe d'alimentation du moteur et le filtre principal:

d'une capacité de 5 litres environ il est muni d'une purge à sa partie supérieure. à la première mise en service: purger à l'aide de la vis de purge à la partie supérieure. Pendant le fonctionnement,
Lorsqu'un peu d'air arrive, il s'accumule à la partie supérieure et pourra être évacué par la purge.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Le dieu des nuages souffle ses petits !

Après la pluie...

  • 4.5 (150)

Le dieu des nuages souffle ses petits !

mars 2021