Des regrets-des regrets-des regrets

Quand je lisais des récits de navigations, je commençais par aller aux pages où l'auteur faisait l'inventaire de ce qu'il n'avait pas prévu dans son équipement, ou qui s'avérait inadapté à l'usage...
Si certains d'entre vous ont des expériences de problèmes qui sont apparus alors qu'ils n'avaient pas même été envisagés, ce pourrait faire une liste instructive.

;-)

Par exemple, je n'avais jamais retenu combien une annexe pneumatique, au long cours et pour peu qu'on possède des bossoirs, peut cumuler les aspects négatifs :
- coût très élevé à l'achat
- carène catastrophique pour les non-rigides nécessitant une sur-motorisation et n'avançant pas à la voile ou à rame ou godille
- en 6 mois je n'ai jamais dégonflé la mienne (où est donc l'intérêt ?)
- fragilité aux frottements et aux uv

Moralité : je vais revendre la mienne à quelqu'un qui n'a pas lu ce post ;-)
ou qui en fait un autre usage et je vais acquérir pour 100 euros auprès du club de voile local une coque d'optimist à bricoler.

Inversement, si un copain n'avait pas lourdement insisté pour me faire démonter entièrement ma timonerie avant le départ (alors que je n'en avais vraiment pas envie !) sous prétexte qu'il avait eu une rupture de chaîne de transmission avec le même matériel, je n'aurais pas su tout redémonter et réparer en moins de 4 heures lorsque cela m'est arrivé au milieu de l'Atlantique .

Allez, soyez sympa et creusez vos cervelles avinées pour trouver dans vos souvenirs les imprévus qui éviteront aux pèquenots comme moi des galères ou même de simples désagréments !!!

:alavotre:

ps: je retire "avinées" à remplacer par "avinées avec modération"

L'équipage
10 jan. 2007
10 jan. 2007
0

Bof
;-)Je me souviens , que tu avais préparé un super safran de secours !!!pas mal pour occuper l équipage pendant la traversée ! :-D :-D

10 jan. 2007
0

De plus !!
;-)clin d oeil a un autre fil !! ton fils aurait put écrire un livre !! j ai barré le bateau du paternel ( 5 ans je crois, le fiston ) a travers l atlantique , avec une barre de fortune !! :-D :-D :-D

10 jan. 2007
0

ben zut...
un jour, j'avais oublié la boite à pharmacie ramenée à terre pour la refaire...

Confraternellemnt :doc:
et bonne suite de voyage !

11 jan. 2007
0

Pas grosse recette hein ?
Les mecs d'ici sont plutôt mieux que les autres et n'ont pas d'imprévus :-D .
Pense à acheter de nouveaux rapallas et prépare-toi une voile de secours en "sac de patate" (fibres non tissées): c'est facile à coudre sur mesure et ça tient au moins 3000 milles.

11 jan. 2007
0

Ben oui quoi...
... mais comment prévoir l'imprévu ?

C'est une fois que l'absence d'une pièce de rechange est constatée que l'on prévoit de la prendre pour la suite.

Et une fois la suite terminée que l'on constate qu'elle n'a pas servi.

Et cela jusqu'au prochain imprévu... ;-)

J'avais prévu une caisse de champagne lors de ma dernière croisière pour remercier les gens sympathiques que j'allai rencontrés.
En fait il y a beaucoup trop de gens sympas, j'ai pas pu tous les remercier de leur gentillesse !

:alavotre:

11 jan. 2007
0

les pièces de rechange...
Quand on est parti,on avait ce qu'on appelle des CPS (ça peut servir).Et en fait on n'a rarement la pièce qui casse et on se trimbale des tonnes de trucs qui ne servent à rien à part encombrer les coffres.Par contre pour l'annexe,je suis moi aussi partisan de l'annexe rigide(increvable et en tout cas facilement réparable).On avait aussi un optimist,bien pour les enfants mais pas terrible comme annexe.Encore que,une fois essayée
la semirigide bien motorisée des voisins,l'opti
perdait de son attrait.

11 jan. 2007
0

pour l'annexe
t'emmerde pas avec l'opti : on y est tous passé et c'est pas la bonne soluce.
Semi-rigide sans contestation possible est la meilleure solution si tu as des bossoirs.
Il y a plein de coque à récupérer un peu partout, et avec un poil de courage, ton ancienne annexe, de l'hypalon en rabe et la colle qui va bien, te voilà avec un tijob d'une semaine qui te fera réellement passer pour un péquenot :-D

11 jan. 2007
0

Pas vraiment "utile"
mais dure à trouver dans certains endroits:
1 pavillon national
Ca s'use à une vitesse ce truc et c'est obligatoire.

Serge

13 jan. 2007
0

Oui mais
pour ceux qui partent longtemps c'est peut-être bon de savoir qu'il y a pas mal de sites Web qui en vendent et qui livrent partout.

11 jan. 2007
0

Pour être tranquille ......
C'est une vraie quinquaillerie qu'il faut avoir à bord !

J'ai un stock pas possible de vis, boulons, connexions electriques, cables, accastillage, plaques de bois, d'alu, et de métal pour pouvoir fabriquer des pièces ..... dès qu'un truc pète j'ai aussitôt de quoi réparer.

Ca fait 3 ans que je revise le bateau (pas à temps complet quand même), je crois bien qu'il n'y a plus grand chose que je n'ai pas déjà démonté. Tout y est passé depuis le gréement jusqu'au moteur en passant par la plomberie et l'électricité. J'ai changé pratiquement toute l'électronique y compris le pilote et j'en ai profité pour réviser le système de barre (il me reste le haut de colonne à démonter pour vérifier ladite chaine). J'ai changé toutes les pièces en fonte d'alu, refait les circuits électriques, repensé les systèmes d'energie, refait mon plan de pont, changé toutes les poulies et pas mal d'accastillage, changé et amélioré le gréement dormant et pratiquement tout le courant ......

Avant de décoller complètement, il restera:
- l'inverseur à retaper
- l'enrouleur de génois à changer surtout par précaution et l'installation d'un emmagasineur pour la trinquette
- les boulons de quille à changer
- des petits travaux divers d'aménagement
- et des voiles neuves, en gardant les anciennes en rechange

Tout ce boulot, ça commence à payer: plus de casse surprise.

Cet été d'ailleurs, rien à réparer sur un mois de balade, j'ai presque failli m'ennuyer ! D'ailleurs je me demande souvent: quand tout sera OK et amménagé comme je veux, qu'est ce que je vais bien pouvoir faire ......

Et des fois en dormant, je rêve qu'on est au milieu de l'Atlantique, et ma coskip qui passe la tête par la descente et me dit: "on a oublié le tire bouchon !" .......

11 jan. 2007
0

Freja, petite remarque sur les voiles...
lorsqu'on garde les "anciennes en rechange", ce vieux jeu de voiles prend souvent le nom de "voiles de convoyage" ...j'sais pas pour vous mais moi, JAMAIS je n'ai réutilisé les anciennes !!!
Alors, question : n'est-ce pas une fausse bonne idée que de les garder ? beaucoup d'encombrement pendant quelques années, avant de se décider à les donner au "p'tit-jeune-sans un-sou-qui-lui-les-trouvera-top-pour-le-petit-bateau-qu'il-retape-tout-seul" !!!

mais ce n'est qu'une expérience perso, peut-être pas partagée par d'autres ?

11 jan. 2007
0

les voiles ...
n'ayant pas d'enrouleur j'ai un jeu de voiles d'avant, pas besoin de rechange ...

en revanche en croisiere j'ai toujours une GV de rechange au fin fond d'un coffre.

Avec ma barque, autant sans moteur je serais toujours "naviguant", mais sans GV .... ce serait vraiment la galère ....

11 jan. 2007
0

C'est un peu ça .....
J'ai déjà donné l'ancien génois de rechange à un copain qui avait déchiré le sien. Je me suis dit cool, je dois bien gagner 20 ou 30 kilos.

Puis après (2 semaines après exactement) je me suis retrouvé à Palerme un 15 aout avec le génois déchiré (va trouver un voilier ouvert aux alentours du 15 aout à Palerme ! Ils ne rouvrent pas avant septembre !) difficilement réparable à la main.

Je l'ai regretté, mon génois de rechange. Et Palerme c'est joli, mais ça pue au bout de quelques jours !

Donc le prochain, il rejoindra le coffre sous la couchette, comme ça le poids sera près du mat et je serais tranquille .......

Mais c'est sur, pour se permettre le luxe de trimballer des voiles dont on sait qu'elles ont une chance faible de servir, faut avoir de la place et c'est un peu du luxe.

11 jan. 2007
0

alors dont acte, Freja
je garderai mon vieux jeu un peu plus longtemps... ;-)

11 jan. 200716 juin 2020
0

mes anciennes voiles....
je les donne au fur et à mesure à une charmante voisine de ponton qui en fait des oeuvres d'art...

11 jan. 2007
0

Ya une autre soluce,
pour etre tranquille, perso je n'achete pratiquement plus rien chez les ships de mon coin, vu l'efficacité de la Online shop d'Hallberg Rassy: avec le N° du boat, y sont capables de DHLiser worldwide, n'importe quelle piece du bateau, avec eventuellement tutoriel et crebards, et à prix d'ami(ex:j'y paye mes pieces volvo 30% moins cher que chez le dealer de la grande Motte)

Valà, ya pitétre une boite de ce type à créer en France!

11 jan. 2007
0

Bien sur Yves,
On en avait parlé pour un tableau de commande volelesveaux, non? ;-)

12 jan. 2007
0

J'ajouterai

Un adaptateur pour remplir les bouteilles de gaz.

12 jan. 2007
0

Renvoyez ! On dérive !
Est-ce que Serge aurait donc raison ? N'y aurait-il que des marins infaillibles
( ou amnésiques ) !?

:reflechi:

:-D

Moi j'aurais bien aimé des récits de galères à causes d'imprévus ou de trucs inédits dans la littérature...

Bon merci quand même pour les tuyaux,
je suis bien ébranlé pour ce qui est de mon optimistic projet vu que j'envisageais des aller-retours à la plage sous voile et en silence dans une caisse bien stable et costaude...

Pour les voiles, c'est tranché provisoirement par les colocataires de ma studette : 1 seul jeu , on recouds à l'envi quand on voit les poissons volant à travers et on change quand on les voit passer à travers ...

:-D

Pour la pêche, c'est vrai que la consommation de matériel est conséquente et au prix du ship, c'est à la limite du rentable...aussi vous livré-je une recette de l'ami Vincent de la Capucine:

plomb fondu dans une casserole, percé et décoré de toile à spi jaune et rouge, et agrémenté d'un joli hameçon, çà marche tout aussi bien qu'un poulpe à 15 ou 20 € !

Pour ce qui est du stock de pièces, l'habitude est :
1°) je constate la panne
2°) je cherche une pièce de rechange à bord : y a pas !
3°) je bricole
4°) arrivée à la marina, je me précipite dans un sanctuaire doré où j'achète un sachet-blister avec un joli code barre et un truc à l'intérieur (un peu comme les cônes pour garçons et pour filles où il y a plein de papier et des débris en sucre et en plastique avec..., qu'on trouve dans les boulangeries et les supermarchés et les marchands de journaux...
5°) je remplace le bricolage par la pièce
6°) je m'aperçois un peu plus tard que la pièce ne va pas en fait et je remets mon bricolage et je range la pièce neuve dans la caisse de pièces de rechange à côté de la même... (tiens ben si j'en avais une finalement ! )

:-D

12 jan. 2007
0

ca dépend ou on est
mais on peut avoir des regrets...question bouffe :-D
pas pris assez de pinard, de ceci de cela :-D :-D :-D

12 jan. 2007
0

fer à repasser
a priori, il te manquait un fer à repasser.
Non ?

13 jan. 2007
0

l'indispensable ? : l'impensable !
En fait je suis d'accord tout le monde : on aura beau tout prévoir, ce qui cassera c'est ce qui ne pouvait pas casser.
J'ai pris pour principe de n'emporter que de la matière première :
D'abord, de quoi réparer même provisoirement : morceaux de CP, visserie à gogo, Sikaflex, plaques d'alu ... et bien sûr les outils qui vont avec. (Avec mon ancien Sauvignon on a continué à naviguer plusieurs semaines avec une simple de CP sikaflexé et vissé sur la coque à l'endroit fendu par le vivier qu'un gros chalutier traînait derrière lui dans le port).
Ensuite, et surtout, de quoi remercier ce qui combleront mon incompétence, à savoir, bon vin français, livres (très recherchés) et les sacro-saints saucissons et Ricard ...
Et c'est la meilleure façon que j'ai trouvée pour arriver à destination et faire de belles rencontres dans les criques et dans les ports.

11 jan. 2007
0

ta online shop de HR
C'est celle qui est en Suède ?
Si c'est le cas, très compétent effectivement, et même pour des non HR.
J'y ai acheté pas mal de PD Volvo, y compris des trucs non montés sur des HR. La TVA est de 25%, y a les frais d'envoi et c'est quasi toujours moins cher qu'en France (sauf toute petites pièces et consommables)

11 jan. 2007
0

dans les trucs que j'étais content d'avoir ou que j'aurais du prendre ...
des filtres à gasoil !! filtres fins et pre-filtres à gogo : le gasoil que tu prends dès que tu sors d'Europe est douteux tu te retrouves rapidement avec de la boue bactérienne plein les filtres..
prendre aussi du liquide anti bactérien.
- des courroies d'alternateur
- un système pour remplir tes nables avec des bidons
-différents formats d'embouts de tuyaux d'eau
-une multi prise universelle pour les branchements électriques : toutes les marinas ne sont pas équipées de prises format européen
- d'un système de descente de bateau sur le ponton quand tu es cul au ponton et qu'il n'y a pas de catway
- un matos de pêche en conséquence : gros et nombreux hameçons et de quoi refaire plusieurs fois des traines
- de quoi occuper tes gamins en nav
- des bocaux pour faire des conserves (j'ai eu tout le mal du monde à en trouver)

d'autres choses encore lmais pour l'instant ça m'échappe ...

12 jan. 2007
0

toujours trop et jamais assez
C'est ce que je me suis dit en vidant intégralement mon cata d'absolument tout ce qu'il contient.
J'ai déjà débarqué le volume de 2 espace (renault espace, tout sièges repliés, siège du passager occupé, volume occupé jusqu'au plafond), et il en reste encore 1/4 ou 1/3
J'ai rarement manqué de quelque chose et quand ça manquait, je l'ai ajouté. D'où le volume ;-)

Bon, en toute rigueur faudrait que je débrife ça avant de ranger au grenier :-)

12 jan. 2007
0

excelent
il ne te reste plus qu'a embarquer la liste de ce que tu as oublié et tu seras paré à toutes éventualités.

la seule fois ou quelque chose m'a réelement manqué , c'était de l'argent:la puce de ma carte n'avait pas résisté à l'humidité (le charme des bateaux en bois), mon chèquier était trempé et dépourvu de chèques et je n'avais plus de liquide.

et bien sur , un samedi soir après la fermeture des banques qui ne rouvraient que le mardi matin.

ajoutez à ça un look clodo défraichi-mal rasé .avez vous remarqué que les vètements que vous rangez propres et repassés dans un sac étanche en ressortent frippés et douteux aux yeux de l'autorité?

en l'occurence , l'autorité était le grouillot chargé de collecter le montant du droit de port (celui qui vous tend son carnet à souche avant que vous ayez fini d'amarer le bateau)qui a frisé la crise cardiaque lorsque je lui ai dit ne pas avoir de fric.

autant essayer de négocier avec un terroriste autiste.

ça c'est arrangé le mardi , après avoir récupéré un virement direct de ma banque (oh le regard suspicieux de l'employé insensible au genre loup de mer mariné)et en ayant laissé les papiers du bateau à la capitainerie.
j'avais refusé de leur laisser ma montre.

comme quoi , il n'y a pas besoin de croisières exotiques pour vivre le grand frisson.

12 jan. 2007
0

Tiens toi aussi t'as appris avec
Bernard et Jean-Pierre ? :-D

Un truc pas prévu qui m'est arrivé mais qui ne te sera pas d'une grande utilité :
- tout jeune débutant sur mon premier bateau à moi même personnellement que c'était à moi et encore plein de littérature à lak et d'idées reçues bien inadaptées, j'achète un pilote de cockpit pour faire la toute première traversée de l'atlantique sur mon bato à moi que c'est à moi... Je choisis un AH4000GP car "" trop fort n'a jamais manqué"" dedla. Le pilote largement surtaillé et ultra rapide pour ma bassine en alu est installé 3 semaines 1 mois avant le "grand départ". Essais rapides et concluant : le pilote garde le cap... il garde le cap.
On part de Mogan, direction directe sainte-lucie, un bon 6 devant s'atténuer le lendemain.
En fait de s'atténuer ça repart 7/8 puis un bon 9 établi. Pas marrant du tout, mais ... il garde le cap.
Un bidule innattendu survient : banc de sable venu de mauritanie. Ca fait 2 jours qu'on a plus de météo car rfi c'est internationnal c'est bien connu :-D . On est sous tourmentin et j'ai affalé la GV parce que ça tremblait vraiment trop... ça se calme et là hop je veux renvoyer le génois, mais c'est bloqué grace au banc de sable... bon tout ça pour dire qu'on se déroute sur le cap vert. Super idée, super endroit, super habitants.
On répare avec un arrosoir haute pression (toujours avoir ça à bord) car le blister est loin d'être arrivé à Do Sal. Là super bord de spi, la vie est belle et après une semaine de ballade on décide de repartir de l'otcoté.
DEux jours après le départ, on se prend un petite onde tropicale dans le genre 7 ou 8. A oui, j'ai oublié de vous dire : c'est mai-juin maintenant (les canaries nous ont gonflé d'un seul coup et on a décidé que c'était jouable). Bref, c'est 3 mètres mini en permanence et croisé avec des bidules de 4m venant de nord toutes le minutes... bon, il garde le cap.... et puis d'un seul coup il ne garde plus le cap du tout et se ballade dans le cockpit. "Trop fort n'a jamais manqué", tu parles d'un connerie oui : le support a tout simplement déglingué ma belle barre en lamellé collé. On passe sur la barre de secours : viser un piti carré avec le bout de la barre en alu dans 3 à 4 mètres de creux c'était folklo aussi ça. Bon je répare : je replace le tetonard sous la barre au lieu du dessus, 5h de boulot. Ma douce skipette barre peinarde sans débander :-). On s'amuse à nouveau avec le ticarré, la grande babbarre et les tivavagues et ça tiens....il garde le cap.... pendant environ 4 heures et ça recommence. Heureusement de l'autre côté ça se calmotte et on est descendu à 3 mètres réguliers. Bref pendant les 12 derniers jours, ma skipette adorée a barré 10 à 12 heures par jour pendant que je réparais : epoxy, sur le côté, de l'autre côté, avé les serre-joints.... On est arrivé à sainte-lucie sur un super bord de grand largue, un vrai plaisir... et au moment d'enrouler........ si si complètement bloqué l'enrouleur... alors on a enrouler à la main en tournant la voile autour du profil comme une vraie merde. Heureusement, y avait de la place.... mais ça s'était prévu, c'est pour ça qu'on avait choisit un atterrissage à rodney Bay, parce que la baie permettait de jeter l'ancre dans n'importe quelles conditions. Enfin un truc de prévu qu'à marché comme prévu ;-)

14 jan. 2007
0

accro
Le truc qui m'a vraiment manqué sur une grande traversée, c'est une boite étanche pour stocker le papier à rouler les cigarettes. 15 jours à rouler ses clops dans du carnet à spirale à cause d'une grosse branlée,ça fait tousser.
Mais c'est promis j'arrête bientôt, ;)
Alex

14 jan. 2007
0

C'était une des motivations quand j'ai arrêté de fumer
Après un long (1 mois environ)travail de recherche sur le pourquoi je fumais, le pourquoi je voulais arrêter, un des arguments en faveur de l'arrêt était l'autonomie la plus complète.
Pourqoi se targuer de liberté et de faculté de choisir si on se traine un boulet pareil aux pattes. Ca me semblait totalement incohérent de continuer.
Peu après le départ - j'avais déjà arrêté depuis plus d'un an - j'ai rencontré des fumeurs qui quittaient le mouillage spécialement pour aller se procurer leur fooin quotidien. J'ai d'abord cru à une exception, un genre de carte postale... puis d'autres qui faisaient des kilomètres en car plutôt que de faire les courses aux petits marchands du coin...
C'est sur que le povmec qui n'a pas pris soin de mettre ses paquets sous-vide, rangés dans un endroit secret connu de lui seul, peut s'en modre lek.
Par contre j'ai toujours un paquet de ?? ouvert (ça doit commencer à être dégueu depuis plus d'un an maintenant) que je trimballe partout en voyage pour offrir et remercier ;-).

14 jan. 2007
0

Hors sujet !
N'empêche : c'est mon argument le plus fort...
La santé c'est pas très important comme valeur, quand on l'a...
Par contre, la liberté çà fait rêver !

;-)

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Baie de la madeleine - été 2013

Souvenir d'été

  • 4.5 (112)

Baie de la madeleine - été 2013

novembre 2021