des cloques partout sous l'anti-fouling

salut,
j'enlève actuellement la couche d'anti-fouling au grattoir sur mon Alpa 9 agé de 35 ans, coque en polyester. Je suis soucieux car une multitude de cloques apparaissent (env. 30 au m2). elles ne sont pas percées mais lorsque j'en perce une des gouttes brunes à odeur d'amoniaque en sortent. je crois que c'est ça l'osmose...
Faut-il toutes les percer ? considérant que c'est un vieux bateau et que je ne pense pas faire d'énormes frais, j'imagine laisser les cloques tranquilles, reboucher celles percées, lui refaire quelques bonnes couches de VCtar puis anti-fouling et le remettre à l'eau pour profiter de ses dernières années de vie.
quels sont les risques sachant qu'il navigue en eau douce uniquement ?
merci pour vos précieux conseils

L'équipage
24 avr. 2008
24 avr. 2008
0

L' osmose se développe plus vite en eau douce
Le phénomène chimique de l'osmose continuera, cloques percées ou non, avec ou sans protection complémentaire si le bateau est dans l'eau, et encore plus dans l'eau douce (problème de densité).
Cela rongera les couches internes du polyester jusqu'à percer complétement la coque.
Mais seule Madame Soleil pourra te dire dans combien de temps.
Certains disent même qu'aucun bateau n'a coulé à cause (uniquement) de l'osmose.

24 avr. 2008
0

encore pire
si tu passes du vc17 ou vc tar c'est donné du lard aux cochons et en plus ça va accelerer le la proliferation. perso je percerais les clocs avec une lime electrique (mais la je me repete) jusqu'à la zone saine bien rincer à l'eau douce laisser secher eventuellement un peu de seche cheveux ou thermique au mini de puissance la fibre n'aime pas les grosses chaleurs si tu es en exterieur et qu'il y a du vent c'est tres bon pour secher tu laisse le max de temps que tu peux en faisant autre chose (les vernis, ect) et mastique epoxy ponceuse orbitale et traitement leger il vaut mieux que ce soit de ce coté que les bulles se fassent que par l'interieur

24 avr. 200816 juin 2020
0

parfois
:tesur: on trouve de drole de choses ! :-(

tiens , là c est pote qui ponce son alpha 9,50 ! sous la couche d antifouling et la couche de brai époxi , plein de petites attaques d osmose !
il a dut tout ponçer le gelcoat !

Ha , pour fred (tilikum), c est philippe et son premier gamin né en guadeloupe : dimitry

25 avr. 2008
0

donc
je m'identifie assez à la photo... merci.
Donc il faut que je perce les cloques, qu'elles sèchent et que les bouches. Le bateau est hors de l'eau depuis novembre dernier, sur le quai. les cloques une fois percées doivent sécher encore longtemps ?
je dois remettre le bateau à l'eau avant le 15 mai... c'est faisable ?

25 avr. 2008
0

Je suis pessimiste pour le 15 mai
car en général on dite qu'il faut faire sécher le bateau penadant au moins 6 mois et qu'une année est reccomandée !!!

25 avr. 2008
0

solution pro ou pas ?
En effet, un pro va décaper le gelcoat jusqu'à la fibre, rincer à l'eau douce, laisser secher plusieurs mois puis refaire une couche d'epoxy.
Vu le modèle et l'age du bateau si c'était pour moi je ferais comme dit Daniel 13 : percer les cloque et les élargir, rincer à l'eau claire, laisser sécher quelques jours, puis enduit epoxy et ponçage.

25 avr. 2008
0

Ca n'arrange pas ton problème,
Mais ce n'est pas le vinaigre que ça sent plutôt que l'ammoniaque ?

25 avr. 2008
0

VC tar surtout pas!
J'ai connu le problème sur mon ancien bateau: j'ai passé des heures à décaper l'antifouling puis à traiter chaque cloque et enfin à passer 7 couches de VCtar (qui est plus cher que l'or, ou presque). Un an après cela cloquait partout; Certes les cloques étaient petites et ne sentaient pas le vinaigre, mais l'année suivante elles avaient grossi...
J'ai passé encore plus d'heures à décaper tout ça (c'est résistant!): il ne faut surtout pas emprisonner l'humidité dans la résine car le phénomène s'amplifie.
Une "bonne" option consiste à ouvrir les cloques, les sécher au mieux, les reboucher à l'époxy, un petit coup de ponceuse et, si on y tient, une couche primaire genre PO (pas vraiment étanche).
Bien sûr l'idéal serait de décaper tout le gelcoat (au rabot électrique par exemple ou par sablage) jusqu'au tissu sain, puis de laisser sécher, au moins 6 mois, un an pourquoi pas, puis de tout enduire à l'époxy, poncer, enduire, etc, jusqu'à épuisement(?)puis peindre, enfin passer un antifouling.
Mais comme il est dit plus haut: jusqu'ici aucun bateau n'a coulé à cause de l'osmose. Et mon ancien bateau navigue toujours avec quelques rares petites cloques: il a 27 ans.

25 avr. 2008
0

moi a ta place
je ferai ce que j appel des pansement ces t a dire boucher des trou de cloques au gelcoat charger puis caréner et parti pour une saison et tu le fait bien sécher et le traiter dans les règle de l art

27 avr. 2008
0

osmose...
si la mise à l'eau est le 15 mai, laisse tomber pour cette année ! bouche les cloques qui ont été percées avec du gel coat parrafiné , tu t' occupera du traitement l'année prochaine.

ensuite si tu n'a pas beaucoup d'argent mais de la bonne volonté l'idéal c'est effectivement de dégager la bulle en élargissant de quelques centimetres autour et de stratifier 2 ou 3 patch de fibre.
le principe est de remettre sur la coque ce qu'on a enlevé avec la machine ( en partant du principe que 1 mat de verre 450 fait 1 mm d'épaisseur).Normalement 5 mm de profondeur pour une bulle est un maximum.
Un peu de ponçage et pour la finition rajouter un peu de silice dans le gel coat (utilisé précédemment) et tu obtiens ton mastic étanche pour les oeuvres vives. Le tout ne coute pas beaucoup plus cher qu'une boite de mastic époxy !

Mettre de l'époxy sur un bateau osmosé ou mal traité est une erreur !

27 avr. 2008
0

pas d'époxy...
Oui c'est sûr: les professionnels qui réparent les bateaux osmosés sont tous des imbéciles et des escrocs...
Celà dit traîter un bateau osmosé à l'époxy en faisant n'importe quoi (genre rafistolage moucheté et sans séchage prolongé) c'est donner de la confiture aux cochons...On fait un traîtement époxy si le bateau peut encore faire 20ans de nav ou plus ...sinon pas la peine ;-)

27 avr. 2008
0

fondamentalement
Cabestan a raison. Mais on peut quand même avoir envie de soigner les boutons, en gros pour faire plus propre ,tout en sachant qu'on ne traite évidemment pas la "maladie".

28 avr. 2008
0

merci pour les tuyaux.
Nous avons donc passé notre dimanche à gratter et poncer toute la coque jusqu'au gelcoat. Toutes les cloques sont mises à nues. Les plus grosses font 2-3cm de diamètre. C'est intéressant, car une fois percées les cloques sont sèches. Seule une petite dizaine ont eu des gouttes qui en sont sorties. Les 6 mois sur le quai ont-ils suffit à sécher la coque ?
nous pensons les mastiquer en fin de semaine. Et comme la coque a l'air tout de même assez sèche, y mettre le VCtar... est-ce une hérésie ?
autre choses: la plupart des cloques sont dures et imperçables,faut-il appliquer qqch sur ces cloques mises à nues avant le primaire ?

28 avr. 2008
0

IL FAUT
les percées et rincer ce n'est parce que l'aspect est sec qu'il n'y a plus d'acide rincer à l'eau douce abondamment, quelques jours après quand ce sera bien sec au moins en apparence j'éviterais le VCtar pour une peinture bi composants le vctar est donné comme étant très étanche (au moins pendant une période) et le risque est que l'osmose si elle reprend de l'efficacité ira comme tout bon ramier qui se respect vers le plus facile et dans le cas vers l'intérieur

28 avr. 2008
0

La perméabilité du polyester risque de ramener l'osmose
Les cloques sont la partie visible de l'iceberg osmose.
Si elles sont arrivées, c'est à cause du taux hygrométrique qui a pu s'introduire dans les couches du polyester vieilli et amener ainsi la réaction chimique des esters avec pression osmotique.
Et donc,si la coque reste "poreuse", d'autres cloques arriveront un jour ou l'autre.
Mais sur la rapidité du phénomène, revoir mon premier message.

29 avr. 200816 juin 2020
0

la voici
la photo (enfin j'espère)

28 avr. 2008
0

photo
une petite photo pour illustrer tout ça:

26 mai 2010
0

Contact ALPA 950
Salut,

Es-tu toujours en contact sur le blog ?

Si oui j'aimerai entrer en contact pour echanger quelques infos sur l'ALPA 950.

Bien a toi

Manu

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

L'enfer ou le paradis….

Après la pluie...

  • 4.5 (164)

L'enfer ou le paradis….

mars 2021