Dériveur lestée bi-safrans

Bonjour à tous.

Mon choix se porte sur un dériveur lestée bi-safrans pour 2 raisons, TE pour les canaux, et se poser.( océanis 331, ou sun odyssey 35 )suis limité par largeur 3m50.

Je m'adresse à tous ceux qui en ont pour m'éclairer un peu

  • manoeuvre de port, marche arrière, sans la dérive savonette ou les 90cm de quille compense

  • comportement sous voiles

  • si talonnage, la dérive remonte seule ou risque

  • échouage pose correcte ou risque pour safrans si bateau en pente vers l'arrière.

  • antifouling annuel sur dérive obligatoire ou en la laissant remontée au port pas de salissure.

  • usure du système, renouvellement au bout de combien d'années

  • la dérive tape t elle dans son puit quant le bateau roule

  • manivelle sur table y a t il des remontées d'humidité ou d'odeur.

Etes vous content de votre achat ou j'oublie des désavantages par rapport au quillard.

Merci pour vos réponses et excuses pour en poser tant.

L'équipage
13 déc. 2008
13 déc. 2008
0

O 331 depuis peu
J'ai fais le tour de la situation cette année
-Manoeuvres de port assez rock'n roll, il faut de l'erre et manoueuvrer dérive basse, et aussi s'arreter...., les safrans sont hors du flux de l'helice, et en marche arrière il ne faut obliquer la barre qu'avec de l'erre.
-Sous voile ça gite mais ca passe
-Si on effleure la dérive remonte sans dommages, mais si la redescente est brutale ça peut casser soit le mécanisme soit éclater la butée à billes
-Echouage pas encore essayé
-Je lubrifie périodiqueemnt le système en ceinturant le bateau avec un bout dérive relevée, je peux alors dévisser le "cric" puisque on dit "jack" en anglais et lubrifier noix et vis (sur 40 cm) sur le lien en bas il y a le mécanisme d'un first pareil à celui de l'O 331
-Manivelle sur table, aucune remontée
-Je n'ai pas noté de bruit de dérive, mais il faut la remonter au port car dans ce cas la noix de bronze dans laquelle la vis se déplace est alors "hors de l'eau" enfin sur les modèles récents
-Un fil sur un autre forum conseillait de renforcer la ferrure d'étrave de l'O 331 car elle n'est fixée que sur le pont.
Content à part les manouevres mais ça s'arrange....
Dans les zones à marnage, c'est rassurant on est sûr de passer mais c'est en réalité un sous système (la dérive) qui s'ajoute aux autres..

www.first210.org[...]11.html

13 déc. 2008
0

que interêt
je me pose la question car mon souhait c'est les canaux donc si pour être manoeuvrable quant il y a du vent il faut descendre la dérive je me vois mal dans une écluse, autant un petit tirant d'eau.
Tant qu'à le poser, je trouvais sympa pour l'hivernage pas besoin de location de ber, mais bon...
Pour le moment, j'ai un quillard que j'amène ou je veux en M A donc vous me faites hésiter, quelles ont été vos motivations pour le DL.
Et pour graisser le tout, attracteur, tu ceintures avec un bout et tu démontes tout comment passes tu le bout c'est un bout lesté je suppose.
Pour le bruit je pensais lorsqu'elle est dans son puit, la si j'ai compris elle est bloquée donc au pres elle peut taper malgrés qu'elle soit appuyée.
merci pour votre contribution

13 déc. 2008
0

ok compris
sauf quant tu me dis pour l'hivernage a sec le 331, les jeanneau : ce sont les ailes de papillon que tu appelles les jeanneau ou tu me parles du sun odyssey.
C'est un 331 que tu as et de quelle année svp, personnelement j'en ai vu un en annonce pas en réel de 2002 et 2005 mais bon ça ne veut rien dire surtout s'ils ont talonné.
Merci pour tes conseils.

02 avr. 2009
0

Graissage système de Dérive
Quelle graisse utilises-tu ?

13 déc. 2008
0

Graissage
Je vais rapetisser des photos pour que ca passe: et elles seront dans mon album.
Un bout de 12 serré à mort autour du bateau (de l'Equinoxe coule) ou alors une manille au milieu
tu fais glisser de l'étrave à la position 1/3 du bout de dérive
Tu sangles
Tu dévisses le mécanisme(je ne démonte pas tout) La tige remonte
Là tu vois la butée à bille(tu graisses)
Tu dévisse à fond et là tu tartines la vis à la graisse (verte) tu visses/dévisses 4 à 5 fois de façon à noyer la noix de bronze de graisse.
Tu revisses à fond tu désangles.
Et hop c'est bon pour quelques mois, Par contre sur le 331 il y a une anode changeable uniquement si le bateau est sur sangles (ou alors sur ber totalement levé)
Pour l'hivernage a sec sur le 331, les jeanneau il y a des "ailes de papillon" sur la dérive de sorte que la stabilité est augmentée avec les safrans en sécurité ça doit le faire .
www.beneteau-owners-association.org.uk[...]el.html
NB : pour la dérive mon unité étant récente, je ne pense pas que les cales soient fatiguées donc jamais entendu de bruit génant .

13 déc. 2008
0

Surtout ne pas oublier de vérifier
régulierement la noix de bronze.
Sa s'use plus vite qu'on croit et quand le filet casse dérive haute, ça fait très mal.

STéphane

13 déc. 2008
0

dérive
J'ai un petit dériveur lesté Trismus 33 en alu.
Il est vrai que pour les manœuvres au moteur dérive haute, si le vent monte, la dérive devient importante.
Si le bateau roule, tu es au portant et sous cette allure la dérive doit être remontée.
Pour le reste seul les océanis(siens) 331 peuvent te répondre.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Juin 2012, Minorque Est, Luc et son œil de posson

Souvenir d'été

  • 4.5 (54)

Juin 2012, Minorque Est, Luc et son œil de posson

novembre 2021