Dériveur lesté hauteur sortie bout relevage

Bonjour à tous,
Je passe la certification bientôt du canote...vérification de toutes les hauteurs d'envahissement entre autres...
Je me demande de quelle hauteur dépasse votre tube dans lequel passe le bout de relevage de la dérive par rapport à la flottaison,quand cette sortie est dans le carré ?
Ceux qui ont des vérins ne sont pas concernés bien sûr, ni ceux dont le bout revient sur le pont aussi...
J'ai téléchargé la norme Afnor de calcul qui servira de base à l'Icnn qui fera la vérification, mais c'est très complexe...
Pour l'instant j'ai une marge d'une petite cinquantaine de cm que je peux augmenter,et je ne voudrais pas être pénalisé si c'est trop faible ...
Merci de vos infos !

L'équipage
23 juil. 2021
23 juil. 2021
2

La simple logique vous conduit à penser qu'un tuyau ouvert à la mer et non obturable débouchant à l'intérieur du bateau doit aboutir à un point toujours au dessus de la flottaison bateau chargé au maximum et incliné au maximum.
Et pourquoi faire ouvrir ce tuyau à l'intérieur quand la logique d'utilisation
pousse à le faire ouvrir sur le pont ?
La logique sécuritaire bien comprise n'est pas de répondre à une norme réglementaire,
le petit doigt sur la couture du pantalon en bon petit soldat mais de faire en sorte d'assurer sa propre sécurité maximum et celle de l'équipage.


MIKI 92:et toc !·le 23 juil. 19:02
23 juil. 2021
1

Le plus haut c'est le mieux.
Sur le pont c'est parfait.


23 juil. 202123 juil. 2021
-2

La logique des normes est celle des calculs.
Ce qui m'intéresse c'est de passer la dite norme,après je fais en fonction du degré de sécurité désirée.
Le peu que j'ai compris c'est que je suis malgré tout en règle on dirait si j'ai bien compris le calcul de l'abaque dans la norme afnor.
Ils demandent un certain niveau d'étanchéité à la sortie du tube je crois,pas le maximum.
J'envisageais de mettre une bague de serrage autour du bout,en sortie du tube,à verrouiller à chaque utilisation de la dérive,comme sont certaines connectiques des entrées de boitier de raccordement qui sont très costaudes et étanches dès que l'on visse.
J'ai la flottaison tracée dans le carré et je vois bien que- en théorie je précise -il y a une énorme marge.
Je ne suis pas trop pour le relevage sur le pont,si on peut avoir une autre solution fiable,c'est pour cela que je demande des exemples différents.
Tous les deriveurs lestés n'ont pas la meme solution


23 juil. 2021
1

Avez vous déjà sérieusement?
Pourquoi être contre la sortie sur le pont alors que la gestion de la dérive est toujours liée à la gestion de la voilure qui ne peut se faire qu'au niveau pont, ne serait ce que pour bien voir ce qui se passe. Et dans un relèvement en urgence de la dérive pour risque de talonnage imminent par exemple on est n'en est plus à se disperser entre l'intérieur et le pont. Une ouverture à la mer aboutissant à l'intérieur du bateau doit pouvoir être complètement obturable. Rien que le changement de sonde ou une notable fuite du presse étoupe donnent rapidement des sueurs quand on met trop de temps à obturer.
Et ce n'est pas pour rien que la réglementation exige à bord les moyens d'obturation dont les pinoches et d'évacuation rapide de l'eau embarquée.
A noter pour voir le bon côté des choses en cas de retournement, parfois avant de couler
un effet de carène liquide par envahissement de l'eau peut permettre, en ayant beaucoup de chance, de ramener le bateau à l'endroit.


23 juil. 2021
1

Début : avez vous sérieusement navigué?


23 juil. 2021
0

Anecdotique mais peut-être à considérer:
La sortie de bout de mon DL se trouve 10cm sous la table du carré. Si en navigation jamais une goutte d'eau n'en est jamais sortie, au mouillage dérive relevée le bout du bout pendant goutte par capillarité et trempe le fond de cale. Si je pose ce bout de bout sur la table le phénomène est enrayé.
Sinon par mer houleuse, l'air ainsi comprimé dans le puits et s'échappant de ce trou produit un boucan de respiration de cachalot!


James :Ok ok...C'est sur quel bateau stp ?·le 23 juil. 21:08
23 juil. 2021
0

J'ai un DL de 30 pieds, mon père en avait un de 40 pieds.

Remonter la dérive avant de se coucher, c'est plus sympa sans sortir quand tu es en slip !

Mais la question du passage du bout a toujours été génératrice d'interrogation.

Si je pouvais, je le mettrais sur le rouf.
Sinon, le plus haut possible, le plus étanche possible (avec une bague en elastomère), et obturable avec sa propre pinoche (ou autre) attaché a coté.


MIKI 92:Sur mon DI ce bout remonte sur le pont par un gros tube rigide étanche à ses jonctions au puits de dérive et au pont qui forme une main courante util. Remonter la dérive avant d'aller dormir est anecdotique par rapport à l'avantage de la certitude que l'ensemble est totalement étanche.·le 23 juil. 19:10
outremer:Pourquoi relever la dérive avant d'aller se coucher car la dérive assure un très bon amortissement du roulis. Ou alors c'est parce qu'elle cogne auquel cas il suffit de la freiner,ou alors c'est parce qu'on craint d'échouer, mais la dérive rentre automatiquement quand on pose, et alors autant poser pour de bon !·le 23 juil. 19:26
Louarn:Peut etre la marée ?·le 26 juil. 12:06
23 juil. 2021
0

sur le gib-sea 76 la sortie est au nive


23 juil. 2021
0

BUG! je recommence.
Sur le gib-sea 76, la sortie est sous le mât (niveau du pont) La commande se fait avec un palan aidé par un winch sur le roof. Pratique en navigation.
Pourquoi se priver si cela est possible ?
JJ


23 juil. 2021
0

Ayant eut les deux je préfère sur le pont, dans le bateau l'un des inconvénients sont les odeurs dans le bateau lorsque l'on est posé sur une vasière..mais sur de petits bateaux poser un tube inox au milieu d'un carré n'est pas toujours aisé, le puit de dérive dans la coque permet de gagner du tirant d'eau en le cachant comme support de table de carré comme sur le gib sea 28. J'ai actuellement un gib sea 106 et le palan sur le pont va trés bien.


23 juil. 202123 juil. 2021
0

Bien bien on enrichit le débat...
Je précise que je n'ai pas un puits de dérive dans le bateau, c'est un deriveur lesté avec une quille et un puits à l'intérieur de celle-ci.
Voir photo jointe,prise avant de border les côtés.
Le tube de relevage n'est pas encore soudé sur cette photo
Penser que la dérive fait fusible si on avance peut-être une illusion dans certains cas,un ami a bien tordu la sienne en la laissant trop trainer dans des fonds peu clairs...
À l'arrêt au mouillage si on talonne on peut la voiler,donc méfiance aussi de ce côté.
Après c'est un voilier de voyage,je ne vais pas régler la dérive toutes les 5 minutes...
Elle est petite,120 kilos, relevable même sans winch vu le bras de levier de levage.
J'ai pensé aussi mettre une poulie avec un axe soudé en sortie de tube pour faire revenir au winch le bout si jamais je monte mon tube plus haut.
Je navigue depuis plus de 50 ans si jamais ça peut rassurer Outremer...


outremer:Me rassurer, mot à la mode, souvent trompeur, n'a jamais fait parti de mon système de penser. Affronter les réalités lucidement est la seule façon de survivre en milieu hostile! Quand ont fait par exemple, une check liste juste avant décollage ce n'est pas pour être rassuré mais pour être certain qu'on n'a rien oublié de vital qui vous emmène à la mort éventuelle quelques secondes plus tard. Et quand on amène un tube de câble de dérive au niveau du pont c'est pour ne pas rajouter un point supplémentaire d'entrée d'eau à une coque. Une dérive mobile en rotation n'est par définition pas faite pour faire fusible mais pour s'effacer devant un obstacle aucun blocage ne devant empêcher cette rentrée (ce qui n'est pas une raison pour laisser la dérive basse quand on fait du rase cailloux), à la différence de la dérive fusible et légère qui, tenue dans un puît solide est justement faite pour rompre pour ne pas démolir la coque. Et pour les quillards à quille relevable ou les quillards de compétition il y a enfin la crash box SOS mais il faut s'attendre de très gros dégâts ( spectaculaires vus sur un bateau de la Volvo Race). Et chacun doit assumer ses choix (perso j'ai un DI acier avec une dérive mobile pivotante de 2,40m (trop lestée à 120kg) maneuvrée depuis le pont avec retour sur le cockpitvia un mouflage de puit suivi d'un palan à plat le cordage tiré par un winch).·le 24 juil. 00:45
24 juil. 202124 juil. 2021
0

Décidément, toujours aussi difficile pour certains de faire des réponses simples...
Heureusement que j'avais précisé que n'etaient pas concernés ceux qui avaient le bout qui revient sur le pont !!!
C'est une question simple,je n'ai besoin ni de leçon de navigation ni d'avis sur la position...
Simplement avoir des infos sur ce qui existe pour pouvoir me faire mon avis personnel...
Et surtout ne pas rentrer dans le débat...
Et je ne vais pas chercher à prouver mon expérience,étaler mon cv ça n'est pas mon truc...
Merci !!


outremer:Le dialogue à sens unique est confortable pour celui qui le lance. Alors pourquoi allez sur un Forum si vous avez vos propres certitudes , surtout pour respecter une soi disant norme.·le 24 juil. 18:09
James :Je ne cherche pas le dialogue en l'occurence sur ce cas précis ...et je précise bien que je n'ai aucune certitude... et que c'est bien après avoir vu les différentes solutions que je choisirai...Le bateau passe la norme et après je fais ce que je veux, souvent au-delà la plupart du temps.Je vais sur le forum pas systématiquement pour discuter,sinon je pose la question "que pensez-vous de tel ou tel système".On peut aller sur le forum simplement pour aller à la pêche aux infos sur des systèmes existants, ça me semble tres simple à comprendre .Trop simple ?·le 24 juil. 22:34
outremer:Vous avez tout compris. Depuis le temps que vous naviguez vous avez du prendre conscience du nombre de simplets sur notre pauvre Terre. et qu'on ne doit surtout pas leur parler vu que par définition il ne peuvent pas comprendre .·le 25 juil. 00:02
James :Alors ne parle plus ,tout simplement, ça nous fera des vacances...(Au fait la "soit disant " norme c'est le texte Afnor 12217-2,qui régit les hauteurs d'envahissement d'eau,appliqué par l'Icnn pour les différentes catégories de navigation et l'obtention des papiers pour toute construction amateur,pour ceux intéressés)Le pauvre schtroumpf simplet te remercie grand maitre du Grand Bout de Dérive,et l'humble vermisseau que je suis atteindra peut-être un jour tes majestueuses chevilles ?·le 25 juil. 08:18
outremer:L'agressivité ne mène à rien. Il est drôle qu'un intervenant sur un bon Forum, très ouvert avec un modérateur, dise à un autre intervenant, qui, par définition de ce Forum, essaye, comme d'autres, depuis très longtemps de fournir des réponses sensées à l'usage de tous, une réponse ou une réflexion étant TOUJOURS l'usage de tous ceux qui les lisent, de se taire en le prenant pour un débile. Et curieusement vous citez vos même la norme censée répondre aux questions que vous posez vous même sans en accepter toutes les réponses, qui ne suivent pas votre logique personnelle. La majorité n'a pas forcement toujours raison, mais dans l'ensemble le tube consacré au contrôle de la dérive mobile remonte sur le pont. Dans mon cas, qui ne vous intéresse pas, en plus ce tube fait AUSSI LOGIQUEMENT fonction d'épontille indestructible.Si vous tenez absolument à ouvrir un tube à la mer dans votre intérieur il vous faudra obligatoirement mettre en place système de contrôle dont l'axe soit étanche ·le 25 juil. 17:55
outremer:Suite: sans oublier que tout le mécanisme de relevage de la dérive mobile soit impérativement d'un entretien relativement facile pour pouvoir faire face même à l'imprévu.·le 25 juil. 17:57
25 juil. 202125 juil. 2021
1

La bienveillance surgit toujours là où on ne l'attend pas sur ce forum.
James pose une question assez précise, en cadrant bien le sujet et excluant les configs sur lesquelles il ne pose pas de queston (mais là où certains ont des réponses!) , certains lui répondent à coté et il se le fait reprocher en plus...
C'est fascinant! (et dommage de la part de contributeurs de valeur sur ce forum)

A ce point du post, personne n'a répondu à la question (moi non plus, mon bout remonte sur le pont, donc hors sujet)


25 juil. 2021
0

Bon, James, au delà de la polémique (oui, mes drosses de dérive sortent sur le pont) la différence de configuration (j'ai un dériveur intégral plan Ph. Harlé dont le puit est plutôt large); j'ai été surpris de voir à quelle hauteur l'eau remonte dans le tube lors de départs au surf (ou même simplement à "bonne vitesse" et je pense qu'il faut tenir compte de ce facteur et pas uniquement une marge par rapport à la flottaison statique. Bon après si l'histoire est juste l'homologation....(là encore je suis hors de ton schéma, j'ai mis à l'eau en 1996; juste un rapide passage de l'inspecteur des affaires maritimes une veille de week-end... pourtant localement réputé tatillon).
Bon courage/chance pour ton homologation.


outremer:A propos de comportement dynamique exemple voisin: le proprio du bateau de location avait rajouté, sans vraie réflexion poussée une très belle et longue jupe, très agréable à vivre. Résultat: la vague arrière remontait beaucoup plus haut en suivant ce nouveau profil et réussissait à déborder l'étanchéité très médiocre du tube de jaumière, en remplissant progressivement le compartiment où se trouvait entre autre le chargeur d'accu. Comme on dit dans le langage des simplets: " Petite cause grands effets".·le 25 juil. 18:09
25 juil. 202125 juil. 2021
0

Merci les gars pour ces réflexions positives à prendre en compte !
Il n'y a pas d'agressivite chez moi ,juste de l'humour et de la moquerie, que je pratique aussi sur moi-même pour ceux qui me connaisent.
Merci aussi à Yannbis qui cerne bien ma petite réflexion.
Je ne prends personne pour un débile mais devant certains on a l'impression d'être quelqu'un d'inconscient,qui n'a jamais navigué ,etc,etc...je suis lassé de ce genre de reflexion qui ne mène à rien et je réagis en fonction.
Merci aussi au matelot qui m'a répondu en message privé pour me donner le modèle de son bateau ou le bout sort sous la table du carré.
Je connais en long et en large les avantages du tube débouchant sur le pont,no soucis,merci pour ceux qui ont compris et me donnent des idées en plus.
Bien sûr il y aura un genre de presse etoupe au niveau de la sortie du bout,plus une pinoche blocable dont le centre est percé à son diamètre,plus une deuxième de secours sans trou au milieu.
Je ne peux sortir sur le pont cause capot mais faire une petite chèvre ou remonter le tuyau je peux, pour arriver très haut s'il le faut.


26 juil. 2021
0

Je possède un ARCADIA DL comme celui-ci : www.xboat.fr[...]dl.html . Je pourrais te dire la hauteur de ma table si ca te convient dans la semaine


27 juil. 2021
0

Super,merci Seter !


Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Inishmore island

Après la pluie...

  • 4.5 (80)

Inishmore island

mars 2021