Dériveur lesté GibSea 242 : Impossible de sortir le bout de relevage

Bonjour,

Voilà ce qui m'arrive : J'ai un gros souci avec le remplacement du bout de relevage de la dérive !

Avec le soleil la gaine s'est complètement abîmée : elle a fini par se couper complètement. L'âme reste - pour l'instant - encore solide.

Les ennuis ont commencé quand j'ai tenté de sortir l'ancien bout afin de guider le bout neuf de remplacement. Il s'est produit un bourrage : la partie abîmée s'accroche quelque part et la gaine doit je suppose se rétracter et "gonfler" (son diamètre passe alors de 10 à 12 ou 13 mm peut-être davantage). A partir de ce moment impossible de sortir l'ancien bout, ni par le dessus ni par le dessous. Plus on tire, plus on bloque !

( il semblerait que l'âme se soit dénudée maintenant sur 10 ou 20 cm de long )

Pour l'instant le bateau est sur l'eau et c'est en plongeant que l'on a
décroché et tenté de sortir l'ancien bout.

Sans succès et en désespoir de cause il a été décidé de refixer provisoirement la dérive en position "moyenne" (45°) sur le bout "bloqué" (en faisant sous l'eau un noeud directement sur la dérive). De cette façon le problème ne serait pas réglé mais au moins, le bateau pourrait naviguer.

Le lendemain j'ai constaté que par son poids la dérive à tiré sur le bout et a fini par le décrocher : la dérive se retrouve maintenant en position verticale.

Le bout est donc "libéré" mais le problème reste entier : impossible de le sortir.

Alors voici mes questions :

  • Ce qui m'arrive ne doit pas être rare, ça devrait même être un classique! Est-ce que quelqu'un a déjà rencontré ce problème (si possible sur gibsea 242) ?

  • J'aimerais aussi connaître le schéma du dispositif de relevage : poulies, angles des renvois, diamètres des ouvertures pour le passage du bout etc...

  • Est-ce qu'il existe sur le puit une ou des trappes d'accès ou bien est-ce qu'au besoin on peut (ou on doit) en faire ?

  • Je n'aime pas trop naviguer avec la dérive sortie complètement : elle travaille alors en porte à faux et je pense qu'il y a un risque de rupture ?

Merci à ceux qui s'intéresseront à mon problème et qui peut-être m'aideront à trouver une solution !

L'équipage
18 sept. 2020
18 sept. 2020
2

Tout peut certes arriver mais une dérive mobile est a priori calculée pour être utilisée complètement déployée, et personne n'oblige à pousser à fond sa machine. Une dérive peut se rompre sur un rocher, mais c'est alors un fusible salutaire.
La logique dans votre cas est de sortir le bateau, le poser sur ber et de faire tranquillement la révision de votre mécanisme de dérive. Pour une dérive pivotante si le poids est modeste le relevé peut se faire par un bout simple et renvoi mais, pour une charge plus forte très souvent il y a un moufflage plus ou moins compliqué selon la démultiplication voulue


18 sept. 2020
0

Bonjour
Normalement la dérive en position basse est appuyée par les filets de au près et au pot t on peut s'en passer, elle a sûrement souvent bagues en Téflon qui limitent le jeu.
Pour le schéma de montage pourquoi ne ps se rapprocher du constructeur et de l'architecte. Ils ont certainement garder les archives du bateau.
Bien entendu comme cela à été dit vut mieux mettre le bateau au sec pour intervenir sur la dérive.
Moi sur un de mes bateau j'ai complètement retirer le câble rompu et en aie installé un nouveau en passant dnt la gaine un messager.
Cordialement


18 sept. 2020
0

Merci Caromari et outremer pour vos réponses rapides.

Si je suis un peu inquiet pour la position basse de la dérive, c'est parce qu'aux derniers carénages j'ai déjà remarqué des dégradations au niveau des bagues. En plus en position verticale les butées latérales de la dérive doivent sortir du puit de dérive. J'imagine que le couple et les efforts doivent alors être beaucoup plus importants.

Le prochain carénage aura lieu dans quelques mois : si je n'ai pas résolu d'ici là je préfèrerais arriver en sachant précisément comment m'en sortir car une fois sur le terreplein, la location de l'emplacement et du ber augmentent rapidement la facture finale !

En ce qui concerne le constructeur ce n'est pas facile : à ma connaissance Gibert Marine a été racheté plusieurs fois, je ne sais pas sous quel nom les archives ( si elles existent encore ) peuvent être retrouvées.


18 sept. 2020
0

J'ai eu un problème similaire avec un Dufour 1800 et le chantier m'a orienté vers l'architecte !


18 sept. 2020
0

( Je crois que Dufour est un repreneur de Gibert Marine mais pour le moment je n'arrive pas à les joindre..)


18 sept. 2020
0

Voici exactement ce que je redoute ( c'est une dérive de Gibsea 242)


18 sept. 2020
0

J au un DL et suis de l avis d outremer un DL est calculé pour naviguer dérivé basse sans pb
Es tu sur que dans la photo que tu nous montre la dérivé n est pas servie de fusible comme le dit aussi outremer
A ta place je naviguera tranquillement dérivé basse sans oublier que je ne peux plus la relever donc attention


18 sept. 2020
0

Oui tatihou ! c'est ce que je fais: je navigue tout doux !


outremer:La photo pose les questions classiques: erreur d'utilisation, vieillissement normal ou accéléré, défaut de réalisation, défaut de conception ? La série Gibsea 242 est elle connue pour ce problème? (Pour Gibert Marine, par exemple) il a fallu 10ans de procédure à mon loueur d'un Gibsea 106 pour rendre le bateau conforme aux plans, le chantier ayant battu les records d'économies structurelles stupides et dangereuses. Les collages bois composites ont des limites de rupture et l'eau amplifie les dégâts dès qu'il y a une fissure. Tout cela serait une raison majeure de déposer la dérive pour vérification.·le 18 sept. 19:52
18 sept. 2020
0

Je reviens sur ton système de dérive, c'est un câble ou un textile qui sert à la relever ?
D'après ce que tu décris c'est un textile mais pourquoi ne pas le remplacer par un câble ?
D'autre part, si ce n'est pas une vis sans fin comme sur les firsts la dérive se relève toute seule !


Aurelian:Une fois que l'ancien bout sera sorti j'envisagerai son remplacement, mais cela ne me préoccupe pas trop : l'ancien bout a tenu pendant des années, le nouveau devrait tenir aussi longtemps.·le 19 sept. 09:57
18 sept. 202018 sept. 2020
0

Bonjour aurelian,

J'ai eu ce modèle pendant 1 an en plus de mon bateau (c'était pour le louer uniquement) et j'ai eu le meme probleme à priori.
Mais c'était il y a 4/5 ans et je ne mes souviens plus trop.Je crois que le bout reprenant le bord de fuite de la dérive avait laché .Impossible de le récupérer dans le puits.Ensuite j'avais fait passer un fil à peche plombé puis messager puis un vrai bout de remplacement.Avec le bateau en eau,ça avait été l'occasion de quelques plongées et une bonne galère !
Je ne peux t'en dire plus.
Le haut du bord d'attaque de ta dérive est vraiment très abimé.Tu devrais démonter ta dérive et réparer ou faire réparer.
J'avais enlevé cette dérive perso pour nettoyer et meuler je crois.En enlevant les 2 équerres qui retiennent l'axe sur les cotés cela se fait bien.Cette dérive est plutot légère.


19 sept. 2020
0

A Caromari et outremer :
La photo que j'ai postée ne m'appartient pas : je l'ai trouvée sur internet ; mais elle illustre bien ma crainte. ( Lorsque la


Aurelian:(Lorsque la dérive est complètement sortie tous les efforts sont supportés par l'axe alors que lorsqu'elle est sortie partiellement elle vient s'appuyer sur les parois du puit , les efforts sont au moins 10 fois moins importants)·le 19 sept. 09:24
19 sept. 2020
0

A Jerom-826

Ton info est importante ! Si je résume, tu as pu passer le nouveau bout en descendant une aiguille (fil à pèche plombé) par l'entrée située au pied du mat. ** Il n'y aurait donc pas de poulie de renvoi ** Peux-tu me confirmer ?

Mais avant de passer le nouveau bout je dois d'abord sortir l'ancien ! ! ! Et je te rappelle qu'il se bloque vers le haut et vers le bas à cause de la gaine qui se rétracte. Il faudrait que je puisse le couper exactement au niveau de la partie "dénudée". Cette partie de 10 ou 15 cm se trouve quelque part entre le pied du mat et le puit de dérive (tube de 1.5m environ prolongé par le puit de 1m environ) Ces parties sont complètement inaccessibles à moins de passer par une ouverture dans le puit.

Donc à la galère que tu as connue (passer le nouveau bout) je dois ajouter dans mon cas une autre galère : sortir l'ancien bout !


19 sept. 2020
0

OK je vois mieux maintenant ton problème
Moi c'était un câble qui passait dans un tube !
Une fois sortie le bateau de l'eau ne peut tu pas arracher le bout au winch ?
Peut-être même par le bas bateau en l'air ?


Aurelian:Un câble dans un tube ? J'ai l'impression que ton bateau n'est pas du même modèle que le mien·le 19 sept. 10:02
Aurelian:arracher au winch l'ancien bout ? Il est encore extrêmement solide ! On a déjà tiré fortement avec le winch. Et plus on tire, plus on bloque ( si on tire vers le haut on bloque le bourrage du bas ; de même si on tire vers le bas on bloque le bourrage du haut ! ! ) ... Pas évident ! ·le 19 sept. 10:07
19 sept. 2020
0

OK la question esr de savoir si le bout passe par une poulie de guidage ou de renvoie, peut-être que le bourrage se situe là ?


19 sept. 2020
0

Aurelian,
Je suis désolé mais je ne vais pas pouvoir t'aider car je ne me souviens pas très bien.J'avais aussi un renvoi sur le devant du puits de quille.
J'avais récupéré le bout cassé au bout d'un moment (il avait cédé au niveau de la reprise de la dérive).
Sinon,j'avais mis des cales au niveau de l'axe lors du remontage de la dérive car il y avait un sacré jeu latéral.
Je comprends sinon ce que tu veux dire pour la derive.Il faut marquer le bout de dérive et avoir des repères pour que celle ci ne descende pas exagérément.Une dérive trop descendue sur ce modèle sollicite trop l'axe et on abime tout.De plus c'est moins efficace car de l'eau passe au dessus de la quille (bonjour le plan anti dérive !).


Aurelian:Bonjour et Merci encore à ceux qui ont répondu à ce post et qui ont tenté de m'aider. Bien que le problème reste entier je vais clore cette discussion ... mais je vais aussitôt en ouvrir une autre avec (presque) le même titre : "Dériveur lesté GibSea 242 : Impossible de sortir le bout de relevage, suite" (ce post devient trop long et trop difficile à suivre.)·le 28 sept. 14:14
01 oct. 2020
0

Jerom, le 18 sept tu as écrit :

"Impossible de le récupérer dans le puits. Ensuite j'avais fait passer un fil à pêche plombé puis messager "

Ca me perturbe parce que cela ne correspond pas à ce que je croyais avoir compris.

Voici ce que me suggère ton explication :


01 oct. 2020
0

ca ne correspond pas à ce que je croyais avoir compris et surtout je ne comprends plus à quels endroits pourraient se produire les blocages.

Voici ce que je croyais :


01 oct. 2020
0

Voici un fil datant de quelques années, concernant la dérive du Gib sea 242. Tu y trouveras peut être des réponses.
www.hisse-et-oh.com[...]-242-di

Bien plus inquiétant qu'un bout de relevage à la gaine abimée et coincée, je constate que l'axe de cette dérive est conçu de façon aussi anti mécanique que celle du gib sea 302. La tête de dérive est soudée à l'axe, ce qui lui fait encaisser des efforts colossaux lorsque la dérive est en position basse en navigation.

J'ai eu plusieurs DL, avec leur lot d'emmerdes. Une seule solution déjà exposée. Sortir le bateau de l'eau, et faire descendre tranquillement la dérive pour tout vérifier, et le cas échéant réparer ce qui doit l'être.
Sur mes quatre dériveurs, j'ai eu à le faire...


Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer