Derive lesté du Sun Fizz à remette en fonction

Bonjour,

Je souhaite remettre en fonction la dérive qui a été condamnée il y a 7/8 ans ou plus sur mon Sun Fizz.

A cette occasion la sortie du cable releveur avait été supprimée et le système (passe coque avec presse étoupe ??) qui assurait l'étanchéité de la sortie du cable au niveau du puit de dérive a disparu,l'orifice de sortie colmaté.
Comment réinstaller un cable pour relever cette dérive avec étanchéité correcte.

Merci pour vos conseils.

PS questions subsidiares:

peut on correctement naviguer sans dérive quand on on veut faire du prés? j'ai l'impresssion que non, mais j'ai parfois lu le contraire.

est il possible sans dommage de laisser la dérive en position basse en la bloquant si oui comment?

Bernard

L'équipage
13 juin 2017
13 juin 201716 juin 2020
1

Bonjour BER81,
pas de presse étoupe, le câble sort par un tuyau stratifié à l' avant du puit de dérive, un manchon en grosse durite type échappement moteur (diametre 48/50 ?) emboitée sur le tuyau et sur le vérin assure l' étanchéité.

Naviguer sans la dérive: au près c' est possible, remonte bien au vent en eau plate, beaucoup moins bien en eau agitée. Le cap est déjà médiocre avec la dérive, donc nettement dégradé sans !

Dérive laissée basse: en bougeant avec le roulis au mouillage, elle va user l'axe de pivotement. Elle est maintenue par 2 guides en étalon (ou similaire), j' en ai enlevé un car ils bloquaient la descente de la dérive. Donc je la relève systématiquement pour éviter le bruit et l' usure de l' axe, et surtout la pousse de coquillages sur la partie sortie du vérin, lesquels vont abimer le joint torique et entrainer une perte du liquide hydraulique.

13 juin 2017
0

Merci Patrick,

Pour la réponse claire et précise ; donc si je veux remettre la dérive le plus simple c'est de réinstaller un vérin et une pompe hydraulique qui est le système le plus simple pour garantir l'étanchéité...

Quelqu'un a t il une alternative au vérin?

13 juin 2017
0

Bonjour Berb, t'es tu posé la question pourquoi la dérive a été condamnée ?
J'ai un gib sea 38 deriveur lesté ( même systeme que le sun Fizz). en vingt ans, j'ai "essayé" de naviguerdérive basse , deux ou trois fois , et à chaque fois ,j'ai vite remontée la dérive. Les chocs et les accoups ,dans la coque , étaient très inquiètants. Toute la coque tremblait en encaissant les accoups . La dérive est une simple tôle ayant une certaine souplesse dans l'effort , elle agit un peu comme une raquette et renvoie l'effort avec un rappel très brutal .
je l'ai bloquée en position haute , je ne veux pas prendre le risque qu'elle puisse restée en position basse ...si le cable casse.
On perd quelques degrés en cap et en gîte .....

Tu peux toujours provisoirement utiliser cette dérive sans investir dans un verin et faire le test en naviguant ... Au dessus de f 2 ... Pour te faire une idée :alavotre:

13 juin 201713 juin 2017
2

Bonjour,
si la dérive cogne en navigation, la solution n'est pas de ne plus s'en servir, mais de se demander pourquoi elle cogne et d'y remédier. Généralement du jeu dans les paliers de l'axe et surtout l'absence des cales latérales. Ou les deux, problèmes faciles à solutionner
Un dériveur lesté est fait pour naviguer dérive basse si l'on veut faire un cap à peu près correct, on peut aussi selon les allures la remonter un peu pour reculer le centre de dérive et équilibrer le bateau, ou la rentrer complètement sous spi au vent arrière pour éviter les lacets et gagner de la vitesse. Je la remonte aussi quand je suis au moteur, là, c'est vrai qu'elle ne sert qu'à contrarier le pilote...

13 juin 2017
0

Merci Hoolof poor ce rappel :reflechi:.
La théorie est belle Maisencore faut-il l'adapter aux conditions .
Pense-tu un instant que je n ai pas essayé de résoudre ce problème en 20 ans !
Par ailleurs, il existe plusieurs systèmes plus ou moins performants. Je suis intervenu car j'ai le systéme qui pose le problème à Berb, je suis dans le concret et pas dans les généralités. J'apporte un élément de réflexion , à Berb d'en prendrec possession .

13 juin 201713 juin 2017
0

Ben, c'est quand même surtout tes propres problèmes, que tu exposes...
:litjournal:
Ok, bon, c'est vrai qu'en quarante ans, je n'ai eu à remplacer que trois dérives, une sabre cassée suite à un échouage et deux pivotantes bouffées par la corrosion. La sabre, on vire la vieille et on met la neuve, fin du coup. Les pivotantes, peu importe le système de relevage, c'est toutes les mêmes. Une tôle, un axe, des paliers au passage de l'axe dans le saumon et des patins ou des pastilles en nylon ou erta pour caler la dérive latéralement.
Si tous les éléments de l'ensemble sont présents et en bon état, la dérive ne doit pas faire de bruit en navigation. Donc, si la tienne cogne, c'est que depuis vingt ans que tu essaies de résoudre le problème, quelque chose t'a échappé.
Après, moi, ce que j'en dis...

15 jan. 2019
0

Bonjour Ber81,
Je repose ta question " Quelqu'un a t il une alternative au vérin? "
resté sans réponse.
Je cherche à remplacer le système hydraulique par un autre système qui resterai manuel. quelqu'un l'a t il déjà réalisé !?
Cordialement.
Jean-louis

15 jan. 2019
0

je n ai pas directement de solution a apporter, mais il serait intéressant de connaitre la puissance du vérin pour savoir par quoi le remplacer.
sinon avec un plan avec des cotes et le poids de la dérive ça se calcule.
mais ,je crains qu il y ait peu de solution qui soit logeable et efficace dans l emplacement dédié sur le sun fizz DL pour le relevage de la dérive.
Sachant que l ensemble se situant sous la ligne de flottaison il faut un système étanche et fiable .donc exit câble et autre palan !

17 jan. 2019
0

Bonjour BER81!

Si ça oeut aider tu trouveras sur mon albums photos, qqes plans que j'ai ajouté lors de la révision de mon puits de dérive. DL de 1983. J'ai effectué les travaux en 2 étapes . Glissières, reprises en 2014 au Danemark avant mise à l'eau et vérin retiré pour révision (joint hydraulique) en fin de saison à la sortie en baie de Somme. Travaux pas compliqués mais ardus.
Le secret semble résider à garder la partie exposée de la dérive propre pour éviter qu'elle coince, endommage ou même torde les glissières à la rentrée.
Je suis content de bénéficier d'un tirant d'eau variable, malgré les soucis d'un système de plus à entretenir. Meilleur tracé au près et meilleur accès mouillages/ petits ports.
J'ai navigué 2 saisons avec une dérive coincée haute, et ça été très correct.
Par mail pour plus :)

Pierre
Sibylline

17 jan. 2019
0

Aussi,

La dérive d'un Sunfizz n'est pas l'affaire d'une simple tôle. C'est plutôt costaud, lourd. Je doute qu'elle torde sous effort. Avec mes glissières bien en place, je peu tout de même entendre un "toc" au portant quand ça roule un peu. Certsin qu'un mouillage rouleux, vaut mieux la relever ;-)

Pierre

18 jan. 2019
0

Pour répondre à la question de naviguer au près dérive haute ou basse, disons que la différence sera faible sur un sun fizz; et globalement le bateau n’est pas très performant qu’elle que soit la position de la dérive à cette allure, dans la mesure où il s’agit d’un quillard amputé... un quillard que l’on a passé en DL pour des raisons à priori marketing. Le manque de performance va venir du manque de raideur et donc de toile que le bateau pourra porter, en plus du plan anti dérive de la carène pas optimal du tout.

Sur un dériveur (DL et certains DI) conçu en tant que tel, Kelt 39, hood 38, sancerre pour rester sur des bateaux de la même taille, clairement le comportement au près n’a rien à voir.

Si tu veux de la performance, le plus simple est de changer de bateau pour acheter un quillard ... mais investir une fortune pour remettre en service cette dérive est il justifié? Si tu penses que oui, évite les bricolages qui ne seraient pas étanches ou fragiles car cela peut avoir des conséquences dramatiques.

05 fév. 2019
0

bonjour a tous

j ai un sun fizz 40 et le verin est mort

pourriez vous me conseiller un verin de rechange avec les caracteristiques qu il faut ?

et peut on le remettre en etat si oui par qui ? je suis a port cmargue merci d avance

06 fév. 2019
0

www.hisse-et-oh.com[...]izz.jpg

verin course 200-400

déposer le verrin et s'adresser à un spécialiste de lhydraulique (camion, tracteur, engin de levage )

06 fév. 2019
0

merci pour votre reponse awa

06 fév. 201916 juin 2020
0

Nous avons un DL (Espace 1000= dont la dérive est restée bloquée suite au passage un peut trop rapide d'un cargo dans la golfe du Morbihan au ponton de l'île au moine. On est parti quand même pas trop rassurés. Finalement je n'ai pas vu de différence au près serré, il doit pourtant y en avoir une mais ça ne se voit pas sur le compas ni sur la carte, alors je vais repartir comme ça l'été prochain. La seule différence remarquée l'a été dans la barre que j'ai trouvée plus douce sans la dérive.
La trace rouge à angle droit est notre trace. S'il y a dérive ça n'est pas évident !

06 fév. 2019
1

Bonjour, si la dérive est bloquée basse à la suite de la houache sévère consécutive au passage d'un bateau, c'est que le cable est sorti du réa et est coincé entre le réa et le lest. (ceci suppose que le système de commaande de la dérive est du même type que celui du Sun-fizz)

Cette "avarie" m'est arrivé sur le canal du midi en percutant un bloc de renfort de la rive qui avait roulé dans l'axe du canal.

ceci peut également arriver lors d'un échouage ou échouement dérive incomplètement remontée, donnant du mou dans le cable qui peutalors sortir de la gorge du réa de guidage.

La réparation m'a demandé l'ouverture de la plaque du puits de dérive et le remplacement du cable.(attention aux côtes)

par mer un peu cahotique et bon vent la barre est plus douce dérive haute quelque soit l'allure. (il n'y a pas d'effet croche pied)

06 fév. 2019
0

A lire ce qui précède je me demande si ça vaut le coup de remettre cette dérive en fonction ! Merci du conseil pour remettre le câble, je vais peut-être y jeter un oeil prudent mais franchement je ne sais pas si ça en vaut le coup ! Tel que je me connais ! Suffit que je regarde un bocal pour qu'il se mette à fuir alors le couvercle du puits ! Ou la là !

06 juil. 2019
0

Bonjour à tous,
Personnellement ravis de la dérive de notre Sun Fizz. Près en mer formée, manœuvres au port, et jouer davantage les rase plage pour la recherche du mouillage de rêve. L’inspection ou l’intervention sur le dispositif n’est pas compliqué ni technique - démontage de la plaque étanche ( a remonter étanche à la silicone) et de la table de carré.
Je ne vois pas de mécanisme plus adapté que celui du vérin qui assure en plus simplement l’etancheite.
La réfection de mon vérin qui fuyait m’a coûté 450€ il y a 2/3 ans chez un spécialiste (souvent spécialiste des engins de travaux publics/levage). C’est à peu près le coût d’un neuf, mais je n’avais pas le temps d’attendre.
C’est ça.

06 juil. 2019
0

questions aux pros de la derive de sun fizz:

y a t il une butée qui bloque la derive en position basse ou est ce le verin qui fait le job ? quid d une rupture du cable ?

Lors d un chavirage éventuel est que la dérive peut "rentré" et ne risque t elle pas de "défoncé le couvercle" ?

je pense que rien ne l empêche de rentrer mais que le couvercle a l air costaud ....

Pour éventuellement un refit de l ensemble puit/derive...questions:

comment on démonte l axe pivot?
elle sort par le bas ou par le haut ?
une idée du poids de la bête ? 500kg ?
"vulgaire" plaque de tôle ou de forme plus "evolué"?
est ce que il existe un plan avec des cotes ou est ce qu un sunfizzien en aurait réalisé un ?

06 juil. 2019
0

il y a une butée en bas de lest

le capot du puis de dérive est une tole acier de 8 ou 10mm fixée par 36 boulons

l'axe est accessible par les cotés du lest. Sonder avec un marteau pour trouver sa position (enduit) puis dégager des 2 cotés caler la dérive avant de chasser l'axe.

la dérive est de 3 à 400kgs en tole d'acier de 30 ou 35 mm d'épaisseur

dans le fil ci dessus il y a des infos sur le dispositif de la dérive avec plan de forme

Certains sunfizz ont déja fait le démontage, voir le remplacement et peuvent renseigner. Il y A aussi le chantier Jeanneau qui renseigne avec la doc du propriétaire

06 juil. 2019
0

Salut BER81 !

Je t’encourage à éventuellement remettre ta dérive en fonction . Après tout, c’est un DL :) mais il y a p-e plus urgent sur ta ‘liste’.
Par contre tu peux patienter qqes saisons , le temps de rassembler les pièces manquantes si c’est le cas. Suite à mon intervention de Janvier ( voir plus haut ) , ma dérive s’est mise à redescendre doucement vers la mi-Juin. Fluide hydraulique blanc comme du lait donc fuite par le vérin. J’avais prévu le coup à la dernière intervention en perçant le bas de la quille vis à vis un trou de 1.5 cm déjà existant dans le coin inférieur arrière de la dérive. Du coup j’ai enfilé une tige filetée et ai bloqué la dérive en position haute.
Sibylline est au sec en chantier à Galletas (Poros). Le couvercle du puits retiré le vérin et la pompe aussi retirés et envoyés en atelier pour révision. Les autres éléments dans le puits de dérive en très bon état . Visitable.
Encore une fois, un travail un peu ardu, mais somme toute simple.
Photos sur demande E.
Aussi, les commentaires positifs de Hoolof, Awa, Fetch, Patrick29, tous pertinents et justes. Faut juste aimer les DL ;-)

Pierre

07 juil. 201916 juin 2020
0

Bonjour Dream Fizz,
Aucun risque lors d un chavirage éventuel, l' architecte a du y penser: la partie échancrée à l'arrière de la dérive va buter sur la fonte du lest et ne pourra pas toucher le couvercle et encore moins le défoncer. Voir la photo.
Voir au passage les anodes sur dérive et lest, beaucoup moins d' oxydation depuis leur pose.

Butées en fin de descente: Ailettes en métal sur la dérive venant s'appuyer sur le lest, le vérin ne supporterait pas une descente brutale.

Descente lente par petite fuite hydraulique sur le joint torique du vérin (abimé par des coquillages après dérive laissée en position basse 2 ou 3 mois): diminuer la fuite en mettant de l' huile moteur plus épaisse 15w40 à la place de l' ATF.

Pour démonter, la dérive sort par le bas. Je crois me souvenir d' un poids de 270 kg, mais n' en suis pas sur. C'est une "vulgaire" plaque de tôle.

07 juil. 201916 juin 2020
0

@patrick29
Hello, effectivement si j avais réfléchi un peu, vu la forme du puits,il apparait difficile de défoncer le couvercle !
concernant la butée de descente..elle est démontable ? elle ne gène pas pour le démontage de la dérive par le bas ?
anode sur la dérive est d origine ? je n en ai pas vu sur la mienne . j ai une espèce de 1/2 trou (voir photo) logement de l anode ?
a la vue de ta photo et de la position de l anode la dérive ne remonte jamais a 100% dans son puits ?

Je pense attaquer le démontage de la mienne après ma saison de nav.......elle est opérationnelle mais a vraiment une sale tête en partie basse ( forte corrosion).
suivant son etat,soi je la refait mais je pense plus vraisemblablement en réalisé une nouvelle et suis donc preneur de toute infos et photos de la dérive est ce que quelqu un connait son épaisseur initiale ? et/ou a quelques cotes ?

le premier proprio du bateau avait fait posé une espèce de levre en caoutchouc très épais et translucide (ep8mm) sur le "saumon" et 2 demie plaque de tôle épaisse pour la maintenir ...est ce que cela était pour eviter a la dérive de vibrer,pour racler les cochonneries a la remontée,ou autres mais 35 ans plus tard c est moins top ! mais a priori c est pas d origine !

07 juil. 2019
0

la butée sur la dérive n'est pas démontable mais une fois l'axe enlevé, la dérive peut être déplacée pour permettre à la butée de passée dans l'encoche faite dans le lest à cet effet (montage ou démontage)

l'anode sur le bout de la dérive est d'origine, personnellement je l'avais replacée pour qu'elle puise entrer lors du relevage de la dérive dans le lest par l'encoche décrite ci-dessus.(il n'y avait plus moyen de la refixer en bout pour cause de dégradation de cette partie de la dérive)

le problème de l'échouage est la rentrée de vase ou gravillons dans le puits de dérive , ce qui peut amener un blocage ; Il y a à cet effet une vanne de coque dans l'axe du bateau en arrière du puis d dérive, il y a même je crois, le bout de durite et leeea barre d'acier qui permette la vanne ouverte de frapper l'arrière d la dérive pour la faire descendre si elle était coincée.

sans échouage, ce risque n'existe pas.

le bateau dont tu parles (le tien) a peut-être vécu avec des echouages sur béquilles ou le long de quai, vaseux ou gravillonneux, le bricolage des était plutot néfaste puisque gardant les fines ou moins fines dans le puits de dérive lèvres

08 juil. 2019
0

question:
y a t il en partie haute de la dérive un orifice ou autre permettant un elinguage pour le démontage ?

08 juil. 2019
0

il y a la fixation du cable de manoeuvre accessible quand la plaque de fermeture du puits est démontée.

08 juil. 2019
0

@ Dream Fizz
Pir2lune a répondu pour l' anode. Je ne peut en mettre que d'un coté de la dérive, sinon elle gènerait la rentrée dans le puit. Mais elle s' use beaucoup moins vite que les 2 mises de part et d' autre du lest.

J'avais déposé la dérive après l' achat du bateau il y a 20 ans. Sablée, shoopée et époxy. Et rechargé les ailettes de butées de descente, elles étaient abimées. Non démontables, métal soudé sur la dérive.

08 juil. 2019
0

avec un Espace 1000, un peu de la même famille que vous, la dérive est restée bloquée en position haute suite à quelque chose dans le vérin. J'ai continué à faire du près sans problème, peut-être un peu moins bon qu'avant, mais je ne l'ai pas remarqué et les autres non plus. Ca n'a pas l'air très important ! Je ne crois pasz que ça vaille le coup de se casser le c..

08 juil. 2019
0

le sun fizz est un bateau de croisière pour faire agréablement du portant...

Quand on fait une allure ( du travers au près )avec un peu de mer, lorsque la dérive est basse les coups de rappels ne sont pas agréables et personnellement je remontais un peu (ou beaucoup) la dérive pour le confort de la navigation et de la barre.

le bateau marche très bien avec peu de gite, alors je préfère le confort et la vitesse quite à faire moins de cap, c'est ma façon de voir les choses...

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Bol d'Or 2016

Après la pluie...

  • 4.5 (132)

Bol d'Or 2016

mars 2021