Dérive et chavirage

Bonjour,
J'avais jusqu'ici toujours considéré qu'en cas de coup de vent la dérive était une garantie contre le chavirage, limitant la gîte. Diverses lectures ces derniers temps m'incitent à revoir les choses.
Dans le cas d'un micro-habitable disposant d'une dérive lestée (point qui je pense à de l'importance), a-t-on intérêt ou pas à relever la dérive en cas de coup de vent ?
Merci de vos avis et conseils.

L'équipage
18 août 2009
18 août 2009
0

très bonne question
bonjour Achab,

votre question m'intrigue. je possède un micro challenger et je pensais aussi qu'il était plus prudent de laisser la dérive baisser...

je me joints donc à cette question pour savoir dans quels cas il vaut mieux la relever, ou la laisser baisser ?

merci !

18 août 2009
0

a mon avis
à partir du moment que la dérive est partie essentielle du lest, il n'est pas judicieux de remonter la dérive en navigation car ça va remonter significativement le centre de gravité avec les conséquences que l'on imagine en cas de gros coup de gîte voir retournement, alors que sur un gros dériveur avec une dérive(s) voile de tôle, bois ou composite, la masse de la dérive est négligeable par rapport à celle du lest...
Cependant , la dérive, lorsqu'elle est en bois ou en composite avec noyau mousse (dont en matière de densité inférieure à 1), n'est lestée que pour que l'on puisse l'abaîsser, ce n'est donc pas un lest dans ce cas là...

18 août 2009
0

heuuu....
je te conseile vivement la lecture du forum "micro"
des gens sympas passionnes et competents

www.go-neptune.org[...]dex.php

Le Challenger est "un gentil bateau" (que j'ai bien apprecie) c'est pas le cas de tous les micros.
Me souviens que les utilisateurs intensifs conseillent de fermer la descente a partir de F3, c'est un signe !
A+, Lolo (passe a nettement plus lourd, mais je rechignerais pas a une bourre en micro maintenant !)

19 août 2009
0

en suivant
salutatous

une dérive au sens "classique" du mot a comme seul rôle de permettre la remontée au vent par sa fonction anti-dérive

la dérive ne participe en aucune manière à l'équilibre du bateau sinon y aurait du soucis à se faire quand tu montes et descends ta dérive

que ce soit un dériveur lesté ou un dériveur intégral, c'est la même chose

cordialités maritimes
larent le hareng

19 août 2009
0

Par contre pour un cata...
et cas de coup de vent avec mer formée de travers, il vaut mieux relever aussi la dérive sous le vent de façon à ne pas subir de "croche pied"

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

un soleil gros comme ça

Après la pluie...

  • 4.5 (161)

un soleil gros comme ça

mars 2021