dérive de first 18

salut,

j'ai un first 18 à quille relevable qui doit avoir environ 25 ans. l'année dernière, en pleine mer, j'ai eu un pb avec le point d'attache de la tige filletée servant au "relevage": en fait, avec la corrosion, le trou dans la dérive s'est ouvert, donc la dérive est descendue, sans plus pouvoir la remonter; j'ai réparé avec un kit de répartation vendu par le constructeur: ok, no problem. cette année je voudrais faire du préventif avec l'axe de la dérive, en me disant que je ne voudrais pas la perdre pour de bon en pleine mer et j'ai besoin de quelques conseils:
- à première vue, il y a 2 plaques fixées par 2 boulons chacune qui retiennent l'axe: est cela ou y a-t-il une autre pièce à l'intérieur qui retient l'axe ?
- comment dévisser les boulons complètement rouillés (clé à laine de 7): ça rippe...
- faut-il essayer de démonter ces plaques le bateau sur la remorque? ou le mettre sur 4 bidons en calant la dérive ? ou en la démontant complètement (mais c'est lourd et peu maniable)en démontant l'étrier de la tige de relevage ?

help

L'équipage
25 avr. 2007
25 avr. 2007
0

C'est un classique
bien connu chez Bénéteau. Ils ont même prévu des plans de réparation spécifiques! J'ai eu un First 18 avec ces fameux plans et les explications qui vont avec. Je ne les ai malheureusement plus depuis que j'ai vendu le bateau.
En revanche, tu devrais pouvoir trouver ça chez un revendeur Bénéteau.
De mémoire, il s'agit de plaques d'inox soudées à la quille et reprenant la tige filetée.
En dehors de ça, c'est un bon bateau, hein? Son seul point faible, ben......tu es tombé dessus.
Cordialement

27 avr. 2007
0

dérive first 18
Bonjour,

J'ai eu un first 18 de 1983, qui a eu le même pb de corrosion/casse de la fonte au niveau de la liaison tige filetée. La faible épaisseur de la dérive au perçage et la distance du trou au bord de la dérive, c'était les points faibles du système.

Cela avait été réparé (1990) par deux lattes inox, une de chaque côté de la dérive, boulonnées. Le perçage avait été fait plus bas, là où l'épaisseur permet une meilleure résistance à la corrosion.
Donc pour l'axe lui-même, à un endroit où la dérive est plus épaisse, et plus loin du bord, aucune intervention n'avait été nécessaire. Usure oui mais perte de la dérive, je ne pense pas.
Mais c'est un avis concernant mon bateau et en 1990 ! pas un conseil à prendre au pied de la lettre !

Pour démonter tout ça, mettre le bateau sur bers et utiliser un petit chariot élévateur pour dégager (soulever pour libérer l'axe) et recevoir la dérive serait nécessaire.

Guillaume

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

un éléphant ça trombe

Après la pluie...

  • 4.5 (197)

un éléphant ça trombe

mars 2021