derek kelsall

j'envisage la construction d'un tiki 26 de James Wharram.
je suis à la recherche de toutes les infos.
je réside sur bordeaux.

je viens de trouver le site de derek kelsall.
je pense qu'il existe un plan équivalent chez cet architecte.

il y a-il un internaute de ce forum qui aurait participé à un workshop de kelsall ?

Question : kelsall ou wharram quel est le mieux ?

mon projet de navigation :
un aller retour entre gironde et açores en solitaire et ballade entre les 9 iles des açores en couple.

L'équipage
27 août 2003
28 août 2003
0

Pour ce que j'en ai lu...
Il me semble que pour la construction amateur les dessins de Wharram sont plus coherent (j'ai été a deux doigts de construire aussi un tiki 26)
Je m'entend: Wharram: méthode simple pour bateau simple, rustique
Kelsall: dérivé de "high tech" (un peut siplifié) pour des bateaux somme toute sans avantage marquant sur le résultat...AMHA. Passer du temps a construire un table de stratification pour obtenir un finition gel coat ne me parait pas ,a moi, comme un aventage décisif...
Au fait, moi mon choix ça a été de construire finalement un petit tri en ctp.
Gironde Açores ... sur un tiki 26...? C'est vrai ça a été fait en tout cas des trucs du genre, c'est fesable... mais bon... moi j'le ferait pas...

28 août 2003
0

un peu kiki le tiki...
J'ai été aussi très interressé par les plans Wharram il y a une 15aine d'année.

Effectivement, le Tiki 26, sans renier ses qualités nautiques, est plus taillé pour de la randonnée côtière que de la nav hauturière. Ca s'est fait, certes, mais, AMHA, faudrait voir un ch'ti peu plus grand... surtout en couple : pas de cabine double ;-)... et, en +, faut ramper.

Il y a le Pahi 31, beaucoup plus en rapport avec ton programme, et toujours réalisable avec un budget minimaliste.
Par contre, c'est vrai, la méthode de construction est moins simpliste (ce n'est plus du "stitch and glue").

28 août 2003
0

voir aussi,
le tiki 30 ça me parrait encore (relativement) raisonnable (on doit quand même être bas sur l'eau)et c'est encore du cousus collé (quoi que enfin ça doit être posible)...
Si non le Pahi 31 c'est l'plus beau! Très élancé j'aime toujours bien.

28 août 2003
0

consulte

consulte Michel Herault il va construire son second Wharran.
Bonne chance.

michel.herault@freesbee.fr

29 août 2003
0

Wharram - Kelsall
Sur la comparaison Wharram - Kelsall.
La comparaison de la construction tient principalement entre le bois et le sandwich. Il y aura toujours des fanas du CTP qui auront mille raisons de choisir ce matériau et après tout s'ils en tirent satisfaction tant mieux. D'autres choisiront le sandwich que Derek Kelsall met à portée d'un amateur pas mieux équipé que le premier. Tout dépend ensuite de ce choix, déplacement, performances. Je ne crois pas qu'on arrive au même résultat en CTP et en sandwich, la question se pose particulièrement pour un catamaran.
Sur le modèle de cata.
Derek Kelsall propose le X-Kat 26, équipé d'un large trampoline et habitabilité dans les coques pour avoir un bateau transportable par la route grace à des bras télescopiques.
De toutes manières on ne convaincra pas les inconditionnels de Wharram !
Enfin je suis d'accord sur les questions que pose ce programme de navigation.
Henri

29 août 2003
0

ce n'est pas du "wharramisme",
Mais si je me souvient bien la methode a derek implique quand même la mise sous vide... ça change quand même pour l'équipement...
Aussi, un "sanduitch" c'est bien dans la theorie, légé mais dans la pratique soit c'est fragile au poinconement soit c'est suréchantilloné sur la peau extérieur (enfin c'est pas mon expérience, c'est G. Danson l'architecte des outremer qui dit ça)et donc on retrouve des poids comparable a un sanduitch fibre de verre/ctp qui reste quand même plus accessible a l'amateur je pense.
Et puis tant qu'a faire, si je me lançais dans la mise sous vide, j'irai jusqu'au bout et je ferai ça en forme.Je n'ai rien contre Kelsall, mais je trouve sa methode,a premiere vue, un peut batarde.. faire des panneau légé a plat comme des panneau de contreplaqué...(qui existe dans le commerce par ailleur...)
Enfin l'article de LN qui présentait ça comme magique ne m'a vraiment pas convaincu..."un cata en un we... ouai, ouia, en étant 22 a travailer ensemble, avec 6 mois de préparation et 5 ans de travail derrière....
Si je veux comparé, quand tout est pret, la découpe de tout les panneaux de bordé de mon tri c'est allé 2/3heures (voir le fil "petits bateaux on the web") et poser les panneaux dans les gabarits, c'est un quart d'heure!

29 août 2003
0

ASSISTANCE A PERSONNE EN DANGER ! ! !
Un aller et retours Girondes Açores sur un Tiki 26 , c'est comme jouer à la roulette russe avec 3 balles dans le barillet !

Même en plein été .............................!

29 août 2003
0

faudrait p'tête pas exagérer quand même...
Les possibilités et les risques d'un voyage sont bien plus lié a l'expériance du bonhmme et a la préparation du voyage qu'a la taille de l'engin utilisé... et les Wharrams, y compris les 26 pieds, ont quand même une réputation de qualité marine reconue.
Bien préparé y en qui font des traversée sur des engins avec les quels la toute grande majorité d'entre nous n'envisagerait même pas d'aller jusqu'a l'île juste a côté
Pas bien préparé, y a des cata(strophe) quel que soit l'engin flottant utilisé.
Pour moi se focaliser sur 1ère cat :10 metres est absurde. Je ne dit pas que la taille n'a pas d'importence, elle n'a qu'une importance très très relative (elle a surtout de l'importence pour vendre des bateaux de plus de 10 mètres)
Voilà MHA Il reste que moi j'le ferait pas.

01 sept. 2003
0

faudrait p'tête pas exagérer quand même... suite
Sur la question du sandwich, ces propos laissent carrément à désirer.
Le CTP epox au poids du sandwich faudrait le démontrer parce que ça va intéresser beaucoup de monde.
Et puis raconte un peu l'histoire du poinçonnement ...
Merci pour les détails techniques.

01 sept. 2003
0

Plutôt d'accord avec Laurent.
Plusieurs 26 ' Wharram ont traversé l'Atlantique, et mêmme des Tiki 21 l'ont fait. La question n'est pas de savoir si un cata wharram dans ces tailles peut le faire : la réponse est oui. L'important c'est la façon dont on prépare le bateau, et aussi l'expérience et la condition physique de l'équipage. Il est sûr que depuis que je suis devenu quinqua respectable, je n'ai plus envie de faire ce que j'ai fait à 30 ans !
Quant au matériau, toujours les mêmes débats et positions catégoriques ! Donc toujours la même réponse : ya pas de bons et de mauvais matériaux, ça dépend de leur mise en oeuvre et des choix qu'on fait, selon l'importance que l'on accorde à tel point faible ou tel point fort...
Le ctp époxy, c'est costaud, vite fait (enfin presque...) et ne demande pas d'outillage onéreux. Bien construit, on en a pour 30 ans minimum sans problème.
Avec un sandwich bien fait, on gagne du poids si les peaux sont fines, on perd du temps, ça coûte un peu plus cher, et il faut un grand marbre et une pompe à vide. Durée de vie des coques ? je ne sais pas.
Ceci dit, ce serait très rigolo de booster un wharram avec des coques hyper légères, un mât carbone, et des poutres itou !!

01 sept. 2003
0

merci
merci pour vos réponses.
quelques réflexions en vrac :

pour curupi je n'arrive pas à contacter michel.herault@freesbee.fr

la taille du bateau est directement lié au local de construction + budget.

ce que je crains le plus c'est l'inconfort due à l'humidité et au froid toujours présent en mer.
je compte vivre dans une seule coque.
l'autre étant prévue pour le stockage de 2 cyclos démontés. le prix des locations de voiture sur les iles représentent un gros budget (j'ai visité 6 des 9 iles les açores en 98).

mon expérience est issue de navigations sur le golfe de gascogne en équipage sur un monocoque (de 10 mêtres) avec parfois du vent assez fort au printemps et à l'automne (45 nds et de la houle de 3 mètres à vue de nez). je n'ai pas fait le cap horn, mais ce que je crains le plus c'est la côte et des horaires planifiés qu'il faut tenir. j'ai navigué avec mon L 17 sur des plans d'eau plus ou moins abrité et fait du kayak de mer (nautiraid).

si les wharrams en général et les tiki en particulier n'étaient pas capable de ce genre de navigation cela se saurait je pense car les critiques sont plus fréquentes que les louanges et le journalistes et les législateurs vivent des chiens écrasés.

je pense que le tiki 26 est le bon rapport qualité / prix, le dessin est beau et il est raisonnablement toilé.

les distances entre les iles sont courtes, en couple cela ne pose pas de problèmes pour 1 ou 2 jours maxi.
le bateau sera systématiquement tiré au sec aux escales et nous vivrons chez l'habitant.

est-ce que sur la gironde un internaute aurait construit un tiki ?

01 sept. 2003
0

'llo miro
quand je parlait de panneau légé du commerce, c'est par ex les poylight :sanduitch ctp balsa et raport au poinconnement , si tu fait un sanduitch bien calculé en raideur, tu fait des peaux extrèmement fine très bien , ultra lègé, mais la moindre bricole un peut dure qui entre en contacte avec ton bateau, le v'la tout abimé en plus, faut pas laisser trainé comme ca :délaminage infltration d'eau ... Alternative tu épaissi (fameusement) la peau exterieur,tu déséquilibre la structure et tu alourdi bêtement un truc dont tu t'est cassé a mettre en oeuvre pour faire ultra light...donc a mon sens si tu fait que d'la course trés trés bien, mais programe croisiére heu... pas pour moi merçi, ou alors jambon beurre. Même quand on aime avoir un bateau performant si c'est une utilisation "loisir" je pense pas que ce soit très rationel... mais rationel et voilier on voit bien qu'ça marche pas très souvent ensemble...

01 sept. 2003
0

Allo, Biroulet ?
Moi je te reçois très bien :=)
Chimel et michel Hérault, c'est du pareil au même, et l'adresse mail est la bonne ! Je ne sais pas pourquoi tu n'arrives pas à me joindre.

01 sept. 200316 juin 2020
0

Wharram
pour un Girondin, il y avait une adresse intéressante: Christian Gancel, qui avait une grande expérience de la construction, précisément de catas Wharram ( 55, rue des vignes à Pauillac)
- (le fond de sa page, en particulier, est l'une de mes photos, ( prise pendant une régate où je barrais le "Hina", j'avais confié mon appareil à l'un des passagers de la vedette de sécurité). Je suis tout à fait d'accord avec ce qu'il dit sur cette page. Maintenant, je ne sais pas s'il est toujours à cette adresse: je n'arrive pas à le joindre à distance. Il aurait fait une tentative de chantier de plastique à Saint Laurent de Médoc (?) qui a été fermé en Janvier 2002.

Plusieurs "Tane" ont traversé l'Atlantique, dont celui de Jean-Claude Marcus que j'ai rencontré au début de sa traversée - gréé d'une voile de jonque - , cette traversée l'ayant à jamais dégoûté de naviguer à la voile ( tout le monde n'est pas fait pour ).

Pour ce qui est de traverser avec de tout petits bateaux (il y a eu un temps une mode du record de petite taille -détenu finalement par une longueur hors-tout de 1,64m- mais il y en a eu tant que cela ne fait plus recette), ce n'est pas une mince affaire, souvent plus dans des conditions de survie que de navigation. Il suffit de voir les antécédents de ceux qui ont réussi ce genre de voyage: des convoyeurs ou des gens ayant une longue pratique sur des bateaux conventionnels, ou une très grande expérience du kayak ou des bateaux légers, des marins ou officiers de marine, des anciens parachutistes , d'anciens "Marines" ou commandos...

A mon avis, il faut commencer par une progression prudente en navigation côtière. Bien sûr, on peut avoir de la chance, mais il faut se souvenir que c'est sa vie qu'on met en jeu.

J'ai pas mal navigué sur "Hina" et sur "Tane", avec les 2 types de gréement ( sloop et "ketch ploynésien" ): je faisais des essais et des convoyages pour L.F.Gancel, le père de Christian.
Ce sont des bateaux très agréables à utiliser, peu coûteux, assez rapides au portant, très maniables, qui n'aiment pas être chargés (sinon ils naviguent très "enfoncés" et mouillent alors beaucoup). De toute façon, ces premiers Wharram tanguent; L.F. Gancel avait trouvé une astuce simple qui limitait sérieusement le tangage.

Il ne faut pas cacher que, sur un petit bateau, on se sent petit par mer agitée (et plus encore dans le gros temps). J'insère des photos assez descriptives en illustration à ces propos. L'expérience du Kayak est précieuse si elle est assez poussée. Marcel Bardiaux a dû en grande partie sa réussite au fait qu'il avait une expérience considérable de la navigation en Kayak.

J'ai un truc perso pour éviter qu'un vélo embarqué ne se transforme en bloc de rouille: il faut pulvériser soigneusement du "W.D.40" sur toutes les parties métalliques - rayons compris - et, de temps à autre, laver avec autant de soin tout ce qui a été recouvert d' huile ( le sel finit par s'incuster dans cette protection ), avec du liquide à vaisselle; puis faire aussitôt une nouvelle pulvérisation. J'ai réussi de cette manière à maintenir mon vélo en bon état sur un bateau de pêche, où il prenait parfois une crête de vague ou des éclaboussures du jet qui servait à nettoyer le poisson.

01 sept. 200316 juin 2020
0

Wharram
Bien sûr, le site de Wharram et les forums greffés dessus apprennent beaucoup sur la construction et la navigation de ces bateaux. L'avantage est qu'il s'agit non d'"essais" de revues nautiques, mais d'expériences d'usagers.
Bien que James Wharrham ait parfois de curieuses notions en architecture navale, il ne faut pas à mon avis modifier les plans sans lui en référer (sauf pour des détails mineurs) parce que ce sont des bateaux qui marchent, se comportent bien, et que leur dessin a été progressivement adapté en fonction d'une longue expérience.

Les Wharram sont surtout des bateaux économiques ( à la construction et à l'entretien ), alors que les autres cherchent surtout la performance quel qu'en soit le coût.

19 juin 2004
0

Bonjour Biroulet
Peux tu me dire ou tu en es de tes choix?
As tu commencé?
Je suis aussi intèressè par un plan Wharram.
As tu choisis entre 26 et 30?
As tu une idéé du budget final.

En espèrant te lire

Ours des montagne qui devient marin.

13 mar. 2016
0

je dispose d'un dossier de plusieurs plans complet pour la construction d'un catamaran Derek KELSALL de 41 pieds
tonga mk2
500 E le dossier complet 0690746456
scuba@orange.fr

18 déc. 2020
0

Bonjour Je recherche les plans d'un Kelsall 40 je pense le modèle sun cat.
Nous venons de faire l'acquisition de ce cata construit en afrique du sud en 1988.
Nous avons besoins des plans de base pour pouvoir le faire franciser.

Seriez vous en mesure de nous proposer une reduction de vos plans :
Plan général du pont , une coupe et une vue latéral.
Bien cordialement
Christophe Hamon

13 mar. 2016
0

Je pourrais te conseiller un super livre ' Trimarans et autres multicoques ,histoires et developpement' ed fernand Arthaud une super bible . Assez ancien mais fort complet .

13 mar. 2016
0

Depuis 2003 il a peut-être eu la réponse. :-)

13 mar. 2016
0

pas fait gaffe :mdr:

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Dun Loaghaire aout 2017 , heureux d'être arrivés!

Après la pluie...

  • 4.5 (190)

Dun Loaghaire aout 2017 , heureux d'être arrivés!

mars 2021