Depuis le temps qu'on en parlait...

Bonjour

J'ai lu dans le hors série voiles et voiliers de Juin que le CRR n'est plus obligatoire pour les VHF non ASN;Depuis le temps qu'on en parlait...
Question bete est il possible d'acheter encore une VHF non ASN??

Bon vent
;-)

kéric

L'équipage
26 mai 2010
26 mai 2010
0

C'est le scoop de l'année!
A ma connaissance, les dispositions légales n'ont pas été modifiées, ASN ou pas. Le CRR est un document obligatoire pour l'utilisation d'un émetteur, et ce dans le cadre de la réglementation internationale.
Il est possible que soit envisagée une évolution du contenu et/ou des modalités d'obtention, suite à des déclarations intempestives du ministre lors du dernier Grand Pavois, mais rien jusqu'à présent.

26 mai 2010
0

anfr
rien n'est encore signer car sur le site de l'anfr il n' y a auncune infos sur ce sujet.
il vaut mieux les appeler pour être sûr
tel : 0329422074

26 mai 2010
0

CRR
D'après le HS de VV de ce mois-ci, ce serait officiel à partir de juin 2010. Plus de CRR demandé pour les VHF non ASN (à priori donc portables ou VHF d'occase) dans la limite des eaux territoriales soit 12 miles.
Il est également recommandé de demander son n° de licence pour lequel le CRR n'est pas requis.

26 mai 2010
0

je viens
de les appeler et la réponse est sans appel : toute détention d'un appareil émetteur (portable ou non) est soumis à la détention du crr ainsi que de la licence.
Les documents et informations officielles sont sur

26 mai 2010
0

L'exemption du CRR
ne paraîtra qu'en juin.
Et encore, il ne s'agit que des VHF portables (et non ASN) utilisées dans les eaux territoriales (12 milles).

26 mai 2010
0

Valable pour VHF portable
et dans la zone des 12 M , le texte doit sortir en juin, pour que voile set voiliers fasse un numéro spécial on peut considerer cette info comme fiable
pour VHF fixe et en crosiere hauturiere rien de changé CRR et licence ....
Alain

10 juin 2010
0

Ben c'est là que ça tient pas la route...
... Dans la zone des 12 milles, il y a forcément du trafic, des recherches, des coordinations et il faut éviter que les truffes bavassent inutilement. En revanche, au-delà, vu la portée, on pourrait assouplir et même fortement conseiller.

26 mai 2010
0

Si quelqu'un pouvait
confirmer les trois précédents posts ..... :-D :-D

26 mai 2010
0

question de débutant
je compte acheter une vhf portable de faible puissance... pour cela il me faut alors un CRR?? ben zut alors... je croyais que la VHF portable c'était pour la sécurité donc obligatoire (ou fortement recommandé)... faudra alors utiliser son gsm?

26 mai 2010
0

Différences d'importance
L'étanchéité d'abord pour la VHF (en principe) et la confidentialité de l'appel, néfaste, en cas de pépin, avec le GSM.
En utilisant le GSM, tu es en dehors des systèmes de contrôle des autorités maritimes. Tu retardes l'effet recherché.

26 mai 2010
0

GSM/VHF
Avec ton téléphone portable, si tu est à portée, donc près de la côte, tu peux effectivement appeler en cas de besoin. Mais qui? Les pompiers risquent de ne pas trop savoir quoi faire. Il faut donc avoir à bord le numéro du CROSS. Alors là, tu as intérêt à savoir où tu es car ils n'ont alors aucun moyen de radiolocalisation. Ensuite, aucun contact possible avec les "sauveteurs" quels qu'ils soient.
L'organisation des secours est faite sur la base de liaisons VHF : tout d'abord, un appel VHF alertera aussi des bateaux proches par exemple, qui pourront te porter assistance, voire te secourir. En cas de besoin , le CROSS pourra te localiser par gonio et il lancera une alerte qui sera captée par tous les bateaux sur zone.
Ensuite, contact avec les sauveteurs pour organiser la phase finale : canot SNSM ou hélicoptère.
Finalement, l'utilisation du téléphone portable est mieux que rien, mais c'est totalement insuffisant en matière de sécurité maritime. Pour s'en convaincre, il suffit de lire les comptes-rendus d'interventions de la SNSM où les choses ont été grandement compliquées par l'utilisation du GSM.
Passe le CRR n'est tout de même pas compliqué et c'est l'occasion d'apprendre les procédures standardisées connues de tous.

26 mai 2010
0

Quid du 112 ?
Utilisable, GSM éteint mais batterie chargée ?

26 mai 2010
0

16 16
Pour le numéro du CROSS, le 16 16 a été mis en place depuis quelques temps, même si la VHF reste effectivement le moyen à privilégier...

26 mai 2010
0

Il vaut mieux être secouru en étant en infraction avec sa VHF...
... que perdre la vie en étant en règle !

Ceci dit, je trouve que, même très décrié par certains, le CRR est une bonne chose et devrait être passé par tous les possesseurs de VHF (ASN ou non).

Mais ce n'est que modestement mon avis.

26 mai 2010
0

Entierement de ton avis
Même si 50% du cours ne sert a rien, les 50% restants sont extrêmement utiles.
ET puis ca évitera les rigolos qui encombreront le trafic sur les canaux réservés avec des messages personnels du genre "Eh Charlie, t'es ou ?" comme on entend trop souvent sur le 16.
@+ et bonne nav
Alain

26 mai 2010
0

oui je sais bien
que je l'achèterai qd même cette vhf... mais de là à aller passer le crr et touti quanti.. rien de moins sûr. D'ailleurs ce n'est pas un "permis" quelconque qui va t'apprendre qu'il ne faut pas squatter le 16 et d'autres canaux avec "charlie t'es où?"... faut qd même pas être naïf sur ce point. Si tu es responsable, tu ne feras pas n'importe quoi avec ta radio, et si tu t'en fous, permis ou pas.. un permis n'est pas un gage de bon comportement pour les autres.

Mais par contre j'ai appris que je vais être en infraction.. ce que je ne savais pas

26 mai 2010
0

je suis pour un examen voile/moteur
uniquement basé sur la securité , vhf , envoie de fusé de détresse , extincteur sur un feu , premier
secours etc...

26 mai 2010
0

les deux mon capitaine
si tu n as pas ecouté , viré ..

26 mai 2010
0

Pour un examen ?
ou pour un apprentissage ?

26 mai 2010
0

Si tu as décidé de ne pas passer le CRR...
... prends au moins le temps de lire le manuel de préparation à cet examen. Comme l'a dit très justement écumeur on y apprend toujours quelque chose et, en particulier, les procédures de détresse, d'urgence et de sécurité.

www.anfr.fr[...]crr.pdf

L'origine du projet de suppression du CRR provient d'une demande de l'UNAN relayée par le CSNP dont le Président est Gérard d'Aboville:

"Gérard d’Aboville : Plaisanciers expérimentés, professionnels, sauveteurs, vous-mêmes, tous s’accordent à dire que la VHF constitue le meilleur outil de sécurité pour la navigation de plaisance.
Les raisons sont évidentes, mais méritent d’être rappelées :
- le message d’alerte est reçu par l’ensemble des navires présents sur la zone qui peuvent, le cas échéant, porter une assistance immédiate, évitant ainsi une intervention lourde ;
- la VHF permet une localisation gonio qui évite des recherches par hélicoptère, très onéreuses,
- la veille sur le canal 16 est l’un des éléments qui tendent à responsabiliser le chef de bord. Elle fait de chacun un observateur et un acteur de la sécurité et elle encourage une attitude solidaire ;
- malgré l’abandon au plan international du canal 16, le littoral français reste couvert par un réseau de veille attentif ;
- la miniaturisation, les progrès techniques et le coût, devenu modeste, de cet équipement, l’ont rendu accessible à tous les plaisanciers.
C’est pourquoi nous menons campagne depuis des années pour encourager les plaisanciers à s’équiper de ce matériel.
Nous nous réjouissons donc de nous voir confier cette mission et nos propositions auront pour objectif de faire tomber les obstacles qui freinent la vulgarisation de la VHF :
- un examen désuet, le CRR (Certificat restreint de radiotéléphonie), que les conventions internationales n’imposent pas aux navires de plaisance ;
- une taxe qui, bien que non-perçue, reste suspendue au-dessus des utilisateurs comme une épée de Damoclès.
ll faudra obtenir l’autorisation pour tous les plaisanciers, même non détenteurs du CRR, d’avoir une VHF à bord de leur bateau, de veiller le canal 16 et d’utiliser l’émission en cas d’appel de sécurité (alerte, assistance, crainte d’abordage…)."

N'étant pas encore supprimé, le CRR est donc toujours obligatoire. Sa suppression pour les VHF portables (et uniquement portables) dans les eaux territoriales françaises reste toujours annoncée pour le début de cet été...

26 mai 2010
0

Louis 33 tu ne veilles pas assez le 16
en période estivale c'est un peu n'importe quoi, le CROSS et les sémaphores en remettent une couche très souvent aux rigolos, sur l'utilisation du 16 pour des messages personnels entre navires avec des VHF fixes de 25W a pleine puissance.
@+
Alain

26 mai 2010
0

Louis 33 tu ne veilles pas assez le 16
en période estivale c'est un peu n'importe quoi, le CROSS et les sémaphores en remettent une couche très souvent aux rigolos, sur l'utilisation du 16 pour des messages personnels entre navires avec des VHF fixes de 25W a pleine puissance.
@+
Alain

26 mai 2010
0

En Manche
Il y a très peu d'utilisation abusive du 16.
De toute manière, dans certaines zones de fort trafic le 16 est déjà fort occupé entre sémaphores, contrôle de trafic, approches des grands ports, etc... qui, naturellement basculent sur leurs fréquences de travail dès le contact établi.

26 mai 2010
0

oui, bien sûr, les procédures...
il faut les connaitre. c'est qd même plus intelligent d'en avoir une, de connaitre (et encore.. si c'est qq d'autre qui ne connait rien qui doit s'en servir parce toi t'es tombé à l'eau ou t'es malade)... mais comme tu le rappelles dans les propos de d'Aboville.. Outil de sécurité, responsabilisation des chefs de bords...
Il y aura toujours des abus sur les appels, mais globalement cela devrait sécuriser les côtes.
Je parle bien des utilisateurs "côtier", pas des hauturiers qui eux ont un comportement très différent car plus responsable à mon sens.

26 mai 2010
0

Utiliser une VHF.
Si le CRR restera obligatoire pour utiliser une VHF fixe ou une portable à plus de 12 milles des côtes, qu'en est-il dans le cas d'une location de bateau ?
La VHF est installée en fixe à bord, bardé de mauvaise foi comme je peux en être capable ( ;-p) et ne possédant pas le CRR, je prétends ne pas l'utiliser.
Aller, admettons qu'elle est allumée en veille au moment où débarque l'autorité ad hoc.

Quelle peut être l'attitude des autorités ?

26 mai 2010
0

verbaliser
verbaliser si personne a bord n'a le CRR, la VHF doit être éteinte.

26 mai 2010
0

la VRAI info
d'ailleurs on saura quand le texte sortira s'il confirme la rumeur d'une homologation des VHF Portable ASN...

ce qui serait la seule VRAI info ;)

26 mai 2010
0

VHF
Un récepteur est parfaitement légal : par ex.un récepteur HF sans avoir de BLU.
Il suffit de débrancher le micro pour être en règle...

26 mai 2010
0

La licence. Et la réglementation.
Je reprends, en partie, le papier de VVF.

A noter d'abord, qu'il suffit qu'un seul membre de l'équipage ait le CRR pour qu'elle puisse être utilisée par quiconque à bord.

La licence.
En principe, la licence délivrée par l'ANFR est liée à l'acquisition d'une VHF.
Du coup on bénéficie d'une identification codée et d'un numéro MMSI tel qu'il permet en même temps le distinguo entre une VHF ASN et une normale.
Cette démarche est volontaire et, maintenant, gratuite.

Seul 1/3 serait déclaré. Peut-être que les autres ne le font pas parce qu'ils n'ont pas le CRR et craignent donc d'être plus facilement mis en contradiction avec la loi car il n'est pas nécessaire d'avoir le CRR pour l'obtenir.

Les affaires maritimes estiment que le fichier créé à partir des données fournies, permet une meilleure mise en oeuvre des secours : on y parle de données personnelles (lesquelles ?), d'informations relatives au type de bateau (je suppose longueur, couleur, voile ou moteur, etc...), tout cela étant obtenu immédiatement dans le cas de déclenchement d'une alerte bien plus facile à obtenir qu'en interrogeant les victimes qui sont peut-être en mode "panique", ou interruption de communication (étanchéité, casse du matériel ...).
Les affaires maritimes précisent également que ça leur permet d'appeler immédiatement le port d'attache du navire pour s'assurer qu'il est bien en mer.
Les vérifications d'usage avant de déclencher des moyens parfois très lourds sont facilités.

Cette licence ANFR est associée au bateau, pas au propriétaire de l'appareil.
L'indicatif unique concerne également les équipements embarqués du navire (annexe, BIB, ...).
Du coup, dans le cas d'une VHF portable déclarée, il n'est plus possible de l'utiliser sur un autre bateau.
Cette licence garantirait aussi la conformité technique et performante du matériel. A voir.

26 mai 2010
0

Je persiste
La loi du 20 mai 2005 dit dans son préambule :
"Le ministre chargé des communications électroniques détermine par arrêté les catégories d'installations radioélectriques d'émission pour la manoeuvre desquelles la possession d'un certificat d'opérateur est obligatoire et les conditions d'obtention de ce certificat."
Une VHF sans micro est un récepteur et donc légale...

26 mai 2010
0

mon dieu
que j'aimerai pouvoir corriger mes fautes, comme je réponds toujours rapidement entre deux coups de fil je ne me relis qu'après... A quand un bouton d'édition ! :)

26 mai 2010
0

J'ai passé le CRR
au mois d'avril en utilisant le document mis à disposition sur le site de l'ANFR et aussi grâce aux questionnaires gratuit dont j'ai eu les liens sur hisse er ho ( merci à ceux qui les ont mis ) , pas extrêmement compliqué à passer mais il faut le potasser quand même .

Pour la petite histoire ,dans mon coin , les gars de la marine en uniforme sont pour l'instant assez tolérant sur la présence d'une VHF portable à bord quand on a pas le CRR , mais on n'est pas à l'abri d'un gars zélé .

Le risque d'autoriser la VHF sans passer le certificat c'est que ça deviennent comme la CB au moment du permis à point : un grand Bord.. !!

26 mai 2010
0

Pas sûr,
que ceux qui investissent dans une VHF ASN et font la démarche d'acquérir une licence s'en serve comme d'un gadget à l'heure de l'apéro.
Surtout qu'on peut utilisé un autre canal que le 16 tout en restant en veille.

Par expérience, les premiers à se jeter sur ce genre d'appareil à bord (comme sur tout autre équipement électronique) sont les enfants et ceux, étrangers au bateau, qui ne sortent pas souvent en mer.

En admettant que les enfants n'en soient pas encore à gérer l'heure de l'apéro, ceux qui sortent en côtier pour une petite journée en famille ou entre amis, à voile ou à moteur, sont très certainement ceux qui jouent les capitaines au long-court (très) communiquant d'un jour.

On laisse toujours la VHF sur le 16 en veille, et mis à part les 2 mois d'été où il y a un peu plus d'incidents de ce type, c'est quand même pas la CB.
Et la plupart des appels concernent les essais radio.
Je parle pour la Bretagne Sud.

26 mai 2010
0

Pour Négofol
Cette info est nouvelle pour moi.

La recherche par les Cross des pollueurs s'est tjs faite par triangulation et ça fonctionne très bien.

A ma connaissance, le signal ASN n'est activé que quand on appuie sur le bouton "distress".

RV

26 mai 2010
0

oui...
oui et non, un tatillon te dira que l'appareil enregistrer auprès de l'ANFR est enregistrer en tant qu'émetteur récepteur et que ca n'est pas a lui de faire l'expertise de son bon fonctionnement.

Sans compter les VHF sur lesquelles le micro ne se débranche pas.

26 mai 2010
0

ASN
Par contre, avec l'ASN, il devient possible de verbaliser ceux qui utilisent le 16 pour s'inviter à l'apéro. Il faudrait peut-être le faire et le faire savoir, ça serait aussi efficace que le CRR...

26 mai 2010
0

je parlait
de la vhf portable sans le CRR . Quand on a passé le CRR on est au courant du montant de l'amende qu'on encoure à faire le zozo avec l'appareil .

Pour l'apéro , chez nous en Manche , les vieux marins doivent avoir une pendule interne , ils rentrent tous à la même heure , pas besion d'appel à la VHF :-D

26 mai 2010
0

CRR et réalités...
En ce qui me concerne, j'ai le mien depuis 1972, (le vieux modèle qui ressemble à un ancien permis de conduire...) et mon épouse a le sien depuis 1987, le modèle qui ressemble à une carte de crédit mais avec une photo... ;-)

[b]Réalités[/b] : la majorité des cas du mauvais usage des canaux VHF, autant en France que dans les DOM's et aussi à l'étranger que j'ai pu constater sont le fait de [b]professionnels[/b] et non pas de plaisanciers lamda... !

Quels professionnels ? Dans l'ordre : les pêcheurs, les "pros" plaisance et même les autorités... :

Anecdote vécue dans mon coin : une vedette de la gendarmerie maritime et une vedette de la douane qui après contact sur le 16 voulaient dégager sur le canal 22... ce qui n'a bien sûr pas fonctionné : en mode international le canal 22 est un canal duplex qui aurait fonctionné en mode US... qui n'a pas cours chez nous.

L'autorité étant sensée montrer l'exemple... avaient-ils le CRR ? :heu:

_/)

26 mai 2010
0

Canal 22 ?
Cela me semble logique pour les flics !
Non ?

26 mai 2010
0

C'est en effet
ce qui a fait rire tout le monde ! :-D

_/)

10 juin 2010
0

Je remonte
Démenti de V & V:
www.voilesetvoiliers.com[...]nd-plus

10 juin 2010
0

stupide
la vhf est un élément de sécurité indispensable
veille et météo, demander un diplôme pour l'utiliser c'est vraiment crétin.

Et pourquoi pas un examen pour faire le 15 le 18 ou le 17, et un autre pour utiliser les bornes d'autoroutes pendant que l'on y est :-( ;-) :-p

L'usage abusif ou les blagues au 18 c'est une autre histoire il ne faut pas tout confondre.

Je ne le passerai pas et puis c'est tout.

10 juin 2010
0

comparaison idiote
Rien de commun entre apprendre à conduire une voiture, activité dangereuse et savoir répéter trois phrase toutes faites sur un truc avec un seul bouton.
Quand on est de la génération minitel la vhf c'est finger in the nose.

L'utilisation de ce truc est à la porté de n'importe quel crétin la preuve...

même les enfants y arrivent sans savoir ni lire ni écrire.

Et pour sauver la vie des gens si on se trompe un peu dans la forme c'est pas bien grave.Dans ces cas là il vaut mieux un message mal fait que pas de message du tout.

@Ecumeur du dois te faire vieux...

10 juin 2010
0

ben c'est contre productif
Je suis guetteur sémaphorique de métier, et juste avant j'étais transmetteur dans les sous marins.
ET je n'ai pas le droit d'utiliser une vhf à bord de mon voilier car je n'ai pas le crr.

Mon beau pere et ma copine ont le crr.

Résultat : ils préfèrent de loin que ce soit moi qui m'en serve, vu que c'est mon boulot, vu que c'est mon (entre autre) qui vous diffuse les bulletins météo, répond à vos essais radio et appelle les cargos.

Je trouve le permis completement idiot. Mais on est en france, il faut absolument nous déresponsabiliser et nous traiter comme des gosses.

10 juin 2010
0

...
[i]Et si le skipper tombe à l'eau, lui qui était le seul à avoir le CRR, on fait quoi on reste comme des cons en regardant l'instrument? [/i]

Déjà, on appuie sur le STANDBY du pilote ( si pilote enclanché ), et on revient vers le MOB...

On lance une bouée, on affale tout et on met le(s) moteurs... :heu: :heu:

Concernant le CRR, j'ai cru comprendre, qu'il suffit d'un titulaire de celui ci a bord, pour que les autres ( non titulaires ) puissent l'utiliser...

Bien sur, s'il passe par dessus bord, j'ose espérer qu'il aura expliqué a l'équipage ( d'abord, la manoeuvre de récupération )et également comment utiliser la VHF ( en cas de besoin )...

Mais même si non titulaire du "brevet", si un jour ça m'arrive, je n'hésiterais pas a l'utiliser...
( je sais comment ça fonctionne, et comment m'en servir )

:-)

10 juin 2010
0

Ne pas me faire dire ce que je n'ai pas dit!
Il reste évidemment le cas où le seul qui sait se servir de la VHF tombe à l'eau, mais cela ne veut pas dire que personne ne doit toucher à cet appareil mystérieux.
Lorsque j'embarque un de mes petits fils pour une sortie, la première démonstration, avant le nœud de chaise est l'utilisation de la VHF et les procédures d'appel, y compris l'utilisation de la pédale "émission, réception".

Je maintiens que lorsque l'on a une VHF, le passage du CRR permet de connaître les procédures, utilisation des canaux, changement de canal sur l'appareil etc. C'est le minimum basique nécessaire et ce n'est pas déresponsabiliser les utilisateurs que de les obliger à cet apprentissage minimum, même si certaines parties mériteraient d'être élaguées.

C'est le seul moyen pour avoir des liaisons efficaces en cas de besoin, de pouvoir aussi relayer un appel etc...

Le fait que le seul titulaire du CRR soit indisponible n'interdit pas à quelqu'un d'autre du bord de s'efforcer d'établir une liaison.

En qualité de navigateur, nous avons également une responsabilité vis à vis des autres et l'objectif de la VHF n'est pas uniquement de pouvoir envoyer un appel de détresse pour nous même, mais également de participer à l'ensemble du système de sécurité en mer, ce qui implique de s'y imbriquer dans le respect des procédures normalisées.

10 juin 2010
0

LaJoliette
voilà une parfaite démo de l'inutilité du CRR, chaque utilisateur un peu sérieux fait comme toi et ceux qui ne sont pas sérieux, avec ou sans CRR, emmerdent le monde sur le 16.

10 juin 2010
0

Plutôt qu'un examen
que la plupart des utilisateurs zappent, pourquoi ne pas imposer aux fabricants de fournir une doc pédagogique et utilisable dans le bateau par tout équipier ? Ca serait au moins aussi efficace qu'un CRR que peu de monde passe...

10 juin 2010
0

GSM/VHF
Le jour où les GSM des gros égoïstes qui ne pensent qu'à se sauver eux-même seront capables de diffuser en continu tous les messages de détresse provenant d'un plan d'eau donné, alors, j'éteindrai ma VHF
Joindre les secours "officiels" pour sa pomme, c'est bien ... informer d'autres plaisanciers ou pro qu'on est en difficulté à proximité ... c'est beaucoup plus efficace pour attendre les secours, non ?
Quant aux recherches lancées sur VHF, quand il y a beaucoup de monde sur l'eau, c'est un dispositif "imbattable" ... un enfant tombé à la mer entre la pointe truc et la balise machin ... si tu passes à proximité, tu te déroutes et tu es sur zone, bien avant la SNSM ou l'Hélico ... à méditer ...
bonne journée
Breizhou

10 juin 2010
0

résumé
donc il faudrait avoir le CRR pour prendre l'apéro ! tout le monde serait donc motivé pour le passer...(j'ai retrouvé le mien.. perdu de vue quelques années dans le fond d'un tiroir).

10 juin 2010
0

Pas si stupide...
Le passage du CRR oblige à apprendre les règles et procédures, utilisation des canaux, etc..., ce n'est pas une connaissance innée!

L'utilisation que l'on en fait ensuite est une autre chose.

Par contre la comparaison avec "un examen pour faire le 15 ou le 18" est, elle, complètement stupide, sorry de devoir le dire.

Le permis de conduire oblige à connaître les règles relatives à la circulation, mais cela n'empêche pas certains de les enfreindre. Ce n'est pas pour autant que le permis de conduire est stupide, même s'il devrait sans doute être adapté.

10 juin 2010
0

Sanctioner les abus
Oui, faire chier avec des conneries non !

10 juin 2010
0

Je précise mon propos...
La comparaison avec le permis de conduire visait uniquement à montrer que la possession d'un certificat d'aptitude ne valait que par l'utilisation que l'on en faisait avec l'éventualité du non respect des règles. Mais je vois que cette comparaison n'a pas atteint les couches neuronales profondes de notre ami.

La comparaison avec la génération du Minitel renvoie à des temps antédiluviens et je ne vois guère le rapport entre la haute technicité de l'utilisation dudit minitel et la maîtrise des procédures VHF.

Effectivement les enfants "y arrivent" et font parfois n'importe quoi à l'escale avec la VHF du bateau familial.

Si on appelle en cas d'urgence, mieux vaut un message émis dans les règles qui facilitera la compréhension du CROSS et la tâche des secours, ne serait-ce éventuellement que la coordination de l'opération avec un pilote d'hélicoptère dans un cas extrême.

Mais on se heurte une fois de plus à l'aveuglement des adversaires irréductibles de tout apprentissage organisé de l'utilisation de la VHF. A noter que les procédures sont partout identiques, à la langue près, ce qui facilite grandement la tâche lorsque l'on navigue dans des eaux étrangères. J'en parle en connaissance de cause pour avoir du pratiquer également les cosat guards gibis et la RNLI en opération.

Mes vieux neurones un peu usés ont toutefois emmagasiné quelque expérience fort utile de temps en temps.

10 juin 2010
0

fort et clair
une conversation en clair sans jargon de métier et parfaitement possible, une fois en contacte pour une urgence si tu ne sais pas faire, des gens comme johann sauront te guider...

"Appuis sur le gros bouton rouge pour me donner ta position".

Plutôt que de regarder ton père, qui vient de se prendre un coup de baume, se vider de son sang^^c'est juste un exemple pour rigoler...

Et si le skipper tombe à l'eau, lui qui était le seul à avoir le CRR, on fait quoi on reste comme des cons en regardant l'instrument?

"Je te dis que tu n'as pas le droit, ne touche pas à cela passe ton diplôme d'abord on le sauvera après".

C'est cela qui te plait Ecumeur ?

10 juin 2010
0

Bravo aux interventions d'Ecumeur tout au long de ce fil
Et une étoile à chacune d'elles.
Ce n'est d'ailleurs pas le premier fil à ce sujet et je constate que l'on y lis toujours le même nombre d'absurdités teintées d'extrême mauvaise foi des réfractaires plutôt infantiles au CRR.
Bref...
En ce qui concerne les procédures et en plus de la petite formation initiale de chaque personne qui embarque, pour ma part j'ai à bord un petit fascicule d'une dizaine de pages dont chacun connait l'emplacement et où sont répertoriées chacune des procédures MAYDAY, PAN PAN et SECURITE, en ASN et en procédure classique selon le cas où il faut les employer. Tout y est, c'est utilisable par un enfant de cinq ans à condition qu'il sache lire. Il suffit de lire chaque fiche calmement (Si possible) à la radio. Beaucoup de temps gagné, la bonne procédure respectée à tout les coups et une bonne aide contre la panique.
Il s'agit en quelque sorte de fiches réflexes finalement.
Si quelqu'un est intéressé, je peux vous faire parvenir les modèles word en MP, (on pourrait aussi les diffuser ici mais j'ai un peu la flemme de faire un article). Il suffira ensuite de les adapter à vos propres spécificités, (Nom du bateau, indicatif)
N'hésitez pas.

10 juin 2010
0

johann
je te trouve bien sévère car j'ai parcouru le fascicule de formation et à ma grande surprise il n'y a pas de chapitre sur le langage MORSE, c'est une preuve indéniable de modernité!
je suis d'accord avec ton avis, l'outil s'est banalisé, son usage doit se banaliser et non pas rester sectaire.

10 juin 2010
0

Canal 18 ?
C'est nouveau, ça. Comme quoi le CRR …

10 juin 2010
0

J'ai passé le CRR
il y a un mois et je ne regrette pas . Maintenant il me reste a acheté la VHF et faire une petite plaquette plastifiée avec les " indispensables " du livret de formation de l'ANFR pour que tout le monde à bord puissent effectuer ou relayer un appel .

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Ecosse, convoyage en 2007

Souvenir d'été

  • 4.5 (108)

Ecosse, convoyage en 2007

novembre 2021