depression sur la course

viens de lire dans le sud ouest qu'une dep. allait passer sur la flotte de la course jacques fabre mardi- mercredi.
creux 10 - 12 m 60 nds - les journalistes exagerent un peu trop!!!
les multis + class 40 ne sont rassurés mais la demande de report du départ a été refusé apres vote .

L'équipage
30 oct. 2011
30 oct. 2011
0

Bonjour,

Je viens d'entendre justement le contraire sur BFM... Départ reporté à mercredi au plus tôt... Allez donc savoir ???

A+
DD

30 oct. 2011
0

bonjour
LE HAVRE (AFP) - 30.10.2011 08:15

Une décision sur un éventuel report du départ de la Transat Jacques Vabre, prévu dimanche à 13h02, sera annoncée le même jour à 9h30, a indiqué samedi soir la direction de course, expliquant que les prévisions météo pour les prochains jours étaient "sévères"

30 oct. 2011
0

sur le twitter de la jacques vabre, c'est officiel, le départ est reporté pas avant mercredi...

30 oct. 2011
0

Le prologue devrait avoir lieu, losange entre la Hève et Metzinger, petit vent de sud, j'y vais !

31 oct. 2011
0

Je suis surpris par ce genre de décision!

Lors de la transat de 76, la flotte a pris 3 grosses dépressions, sans que la course soit reportée ou interrompue. Et il n'était pas question de vote!!! Chacun était responsable de sa décision.

Que faut-il en conclure?
Est-ce que les bateaux actuels sont incapables d'affronter une grosse dépression? ou que ce sont les coureurs qui n'ont pas autant de c... que ceux de la génération précédente?

En tout cas, il n'y aura plus d'exploit comme celui d'Eric Tabarly, qui avait gagné en solitaire cette fabuleuse transat sur le Pen-Duick 6 un bateau fait pour un équipage de 12 personnes ou plus.

Voilà pour le coup de gueule du jour...

31 oct. 2011
0

il y a un probleme de sponsoring .

Vu le mauvais temps annoncé le vrai marin resterait au port puis prendrait le depart .Mais voilà celui là serait viré et aurait bien du mal à retrouvé un financier .

Donc pour eviter que les navigateurs ne soient obligé de prendre la mer quelques soit les conditions on peut penser que les organisateurs ont jugé plus sage de retarder le depart

31 oct. 2011
0

d'autant plus que, en cas d'accident grave, ce seraient qui les organisateurs qui seraient poursuivis, puisque la notion de responsabilité individuelle a disparu, remplacée par la responsabilité collective : c'est la faute aux autres, organisateurs, société, etc.

31 oct. 2011
0

tous des mauviettes....
-titouan-

31 oct. 2011
0

j'ai eu deux réactions successives
La première, comme Vital, de penser que courir avec des bateaux pas capables d'affronter les tempêtes était choquant, vu le programme de ces bateaux.
La seconde est que j'ai appris qu'on ne part pas en mer pour casser du bateau et abîmer des hommes. Se faire prendre par un coup de chien en mer est une chose, et ces coureurs savent se placer pour négocier au mieux les perturbations. Partir alors qu'un coup de chien est annoncé, c'est autre chose, un bon marin se doit d'attendre des conditions maniables, en "bon père de famille".
Tabarly et ceux de son époque n'avait pas les données météo d'aujourd'hui. Leurs exploits restent honorables voire admirables, mais leurs "échecs" doivent nous faire réfléchir.
Les vieux de l'époque étaient recommandaient l'humilité face à la mer. La décision de report du départ de la Jacques Vabre est un acte d'humilité.

Alex

31 oct. 201131 oct. 2011
0

A chaque grosses dépressions lors du vendée globe ou la transat jacques Vabre, regardez le nombre d'avaries structurelles ou encore de dématages et donc d'abandons. Bt avec son rouf explosé en 2009 sur la transat jacques vabre, rail de mat arraché pour véolia et prince de bretagne, la quille de Dcns.. Certaines avaries ne devraient pas arriver certes. Des mats qui descendent il y'en a toujours eu et il y'en aura toujours. Si ca casse jamais c'est que c'est trop solide et donc on peut en gagner en légereté.

A quoi cela servait d'envoyer les bateaux pour que la moitié des multis 50 finissent sur le toit ou que la moitié des mats en imoca et en classe 40 tombent?

N'oubliez pas que Jean Maurel a vu Paul Vatine disparaitre lors du chavirage de Groupe André au large des Acores en 1999 lors de TJV. Cet accident à du fortemment le marquer.

Je pense que Jean Maurel a ecouté un bon nombre de coureurs et sa bonne conscience.
Le skipper de partouche est passé à la radio aujourd'hui et à dit que s'ils avaient donné le départ il se serait abrité en irlande ou en bretagne en attendant que ca passe. Comme beaucoup auraient fait!

02 nov. 2011
0

Une ETOILE pour toi Alex, tout bien réfléchi, ton analyse me convient !
Marie-Noëlle

02 nov. 2011
0

Ces "marins" veulent bien se pavaner sous les alizés, mais le mauvais temps durant lequel il faut savoir réduire la toile ou se mettre à l'abri ,ce n'est pas pour eux. L'humilité n'est pas leur première qualité ou alors il faut qu'elle soit collégiale.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

le beau temps...

Après la pluie...

  • 4.5 (157)

le beau temps...

mars 2021