Déposer / Sortir moteur HB sur chaise sans mise à sec du voilier

Bonsoir.
Je suis face à un problème sûrement connue et déjà rencontrée par beaucoup d'entre vous (même homme), et peut-être résolue depuis...
En effet, je suis face à une difficulté essentiellement physique :
je suis une femme (une femme supplémentaire disponible dans mon entourage mais pas d'homme) et je cherche à déposer mon moteur HB positionné sur chaise (4tps 9.9cv donc trés lourd).
Ca encore, je peux m'en sortir. La grosse difficulté est que j'ai besoin de le sortir MAIS mon voilier SANGRIA n'est pas à sec, il est amarré au ponton par l'avant.
- Alors comment faire sans risquer de faire tomber le HB à l'eau ?
- Auriez-vous une méthode révolutionnaire (utilisation de l'annexe, palan artisanal) ?
- Un système ingénieux, voire magique ?
- Une Astuce de feu de dieu ?
Je suis preneuse de toute info qui pourrait solutionner mon problème.
D'avance, un grand MERCI à tous,
ERBAJ

L'équipage
02 avr. 2015
02 avr. 201502 avr. 2015
0

Avec la drisse de grand-voile peut-être et en ajoutant aussi le palan d'écoute au bout de la drisse pour diminuer l'effort à produire.
Et en tournant le bateau arrière au ponton pour faciliter le débarquement.

02 avr. 2015
0

J'avais un 9.9 sur un first 25. Je le mettais cul a ras du ponton, assurais le moteur par la balancine et arrivais a le sortir, en 2 temps en le faisant d'abord porter sur le ponton avant de le monter dessus complétement. Je suis XY mais depuis 67 ans ...

02 avr. 201502 avr. 2015
0

De remede miracle je n'en vois pas ... mais 2 idées :
- Mettre le bateau cul au ponton et extraire le hb depuis celui ci...
- Rallonger et rigidifier la bome pour pouvoir gréer un palan au dessus du hb, avec un harnais special hb, cela devrait se faire sans trop d'effort
Dans les 2 cas j'assurerais le hb dans son harnais (ou un bon matelotage) par la drisse de gv, comme cela pas de risque de le voir partir a l"eau et en effet il faudra etre deux pour la tache

Repondu presque en meme temps que philou2 qui doit taper plus vite que moi

02 avr. 2015
0

bonsoir
je l’ai fait a chaque hivernage avec mon ancien bateau ( 6cv 4tps 36 Kg ),pour le débarquer,sur l épaule et je le passé a un copain sur le ponton,pour l’embarquer,sur l épaule mais seul par le catway ,de grosse frayeurs a chaque fois,il faut faire appel a des voisins costaux et assuré le moteur avec un bout.
WR

02 avr. 2015
1

Bonsoir Maud, on ne te vois plus guère sur les pontons de l'Estuaire. Il est où ton Sangria ? S'il n'est pas trop loin, je veux bien te le débarquer ton moteur.
Sinon, et si tu peux pour un court moment mettre ton bateau par le côté au ponton, tu as la solution d'utiliser ta bôme en mat de charge, les marins d'autrefois appelaient ça un 'cartahu'.

03 avr. 2015
0

Bonjour
j'avais utilisé le tangon pour faire palan, posé sur le balcon.
En fixant le tangon sur le balcon et son autre extrémité à un autre point

Il est essentiel d'assurer le HB avec une drisse.
Une fois libre il aura sans doute tendance à tourner et à se mettre sur un de ses cotés contre la coque et à s'incliner pour être à l'équilibre autour du point de tire. Attention de ne pas abimer la coque notamment avec l'hélice.
Pour mémoire ne jamais mettre la tête du HB plus bas que son pied sinon de l'eau de mer monte dans la tête et les moteurs HB n'aiment pas.

Bon courage

03 avr. 2015
0

Non, il n'y a pas de solution magique.

J'ai ce problème sur Erendil aussi, et cela fait 25 ans que je suis emmerdé quand je dois le faire.

A terre, c'est facile.

A l'eau, si tu n'as pas trop de tiran d'eau comme moi, c'est encore possible. Je viens beacher en marche arrière sur une plage, j'ai donc largement pied avec mes 80 cm de tiran d'eau, je prend le moteur dans les bras et vais le poser sur la plage.

Au port, j'ai la chance d'avoir la bome assez longue. J'utilise le palan d'écoute que je déplace (il est monté sur un anneau en dyneema) à la verticale du moteur, et j'assure la bome avec la drisse de GV.

Dans ton cas, j'essaierai de ralonger la bome pour pouvoir en faire un mat de charge. Un HB, c'est bien 40 kg, tu ne peux pas y arriver juste à la main.

Jacques

03 avr. 201503 avr. 2015
0

utiliser la bôme d'un (+grand) voisin de ponton?? :reflechi:

03 avr. 2015
1

La première solution et la plus simple serait de se faire aider car le moteur doit faire dans les 40 kg et même pour un homme ça va être dur , ou se trouve le bateau ?
Si le bateau ne peut être changé de sens , il me semble prudent de glisser sous le moteur une annexe par précaution , le moteur pourrait y être déposé et déchargé via une cale , s'il y en à une .
Prendre la drisse de GV , la fixer au moteur ainsi que 3 bouts , 1 par coté du moteur , une extrémité à celui-ci et l'autre frappée sur la drisse et emballer le tout dans du film étirable ( pour palette de préférence ) car comme le poids se trouve dans la partie haute du moteur , le risque est que celui-ci bascule hélice par dessus le moteur une fois sorti de la chaise .
Le moteur aura aussi tendance à vouloir partir sur l'un des coté du bateau donc prévoir en conséquence .
Dans le cas ou le bateau est cul au quai , une fois le moteur sorti de la chaise , hisser à la main l'embase sur le ponton , l'assurer pour ne pas que le moteur ne reparte vers le bateau , en suite en laissant filer la drisse et reprenant le bout fixé à l'hélice laisser poser le moteur si possible du bon coté .
Dans le cas ou le bateau n'est pas cul à quai y a t-il un catway ?

03 avr. 2015
0

J'ai aussi un problème similaire avec le Johnson 9.9 à sortir de mon First 24.
J'ai fabriqué une potence que je fixe a la place du safran et avec un mouflage, je sors facilement et tranquillement le moteur. Pour un Sangria, peut-être fixer une telle potence sur le balcon.

04 avr. 201504 avr. 2015
0

avec la bôme ( éventuellement rallongée par un tangon ficelé serré contre sur 1 bon mètre 50 voire 2 m ,il ne faut pas de jeu )
.La balancine et la drisse de GV ( les 2 si possible) frappées au bout du dispositif , tout ça mâté à 45° environ ,et le palan de GV , frappé à l'envers au bout du tangon lui aussi , servira à relever le moteur (ficelé solidement lui aussi avec une boucle sur le dessus) .
Régler le tout pour avoir le palan à la verticale du moteur -si le palan de GV semble trop faible , s'en faire prêter un par un bateau plus gros - la bôme doit pouvoir ainsi pivoter sur le côté pour descendre le moteur sur le ponton - prévoir de quoi le transporter , un diable c'est pas mal par exple .Il faut bien sûr amarrer le bateau contre le ponton avec pointes et gardes . Voilà ,c'est une idée .... le moteur est ainsi toujours relié au bateau .
Si pas de capelage de hauban en tête , assurer avec la drisse de génois sur le bord opposé à la manoeuvre de débarquement , au cas où !

04 avr. 201504 avr. 2015
1

J'avais rencontré le même problème sur un sangria avec un HB 9.9.
La solution trouvée a été de faire une chèvre avec 2 tubes acier carrés 2x2cm placés en V et articulés par fixations sur 2 pattes et sur 2 bastaings en bois placés en sandwich à la place de la trappe du coffre arrière, bien serrés par des boulons.
Sur cette chèvre articulée on frappe la drisse de GV et un palan sur le moteur; ça va tout seul, cul à quai.
Ca demande un peu de préparation mais c'est solide et ça bouge pas.

06 avr. 2015
0

Bonsoir.
Je tenais à remercier tous ceux qui ont bien voulu participer et alimenter mon fil "Déposer / Sortir moteur HB sur chaise sans mise à sec du voilier".
Au final, je vais opter pour la solution utilisant le système d'une chèvre OU la solution de la potence fixée sur le balcon.
Chacun des systèmes ayant ses avantages et inconvénients...
Dans tous les cas, la solution choisie sera "handmade", et la mieux adaptée à la configuration de mon Sangria.
Encore MERCI à tous,
ERBAJ

PS : grand début, j'ai déjà acheté le harnais de levage (pas eu confiance dans la solidité de mes coutures éventuelles en cas de fabrication artisanale)

09 avr. 201516 juin 2020
0

Moi j'utilise la "technique du boeuf", quand il faut trainer le hb d'un coin à l'autre on tire au sort et le perdant commence à se passer du bout autour de l'encolure et l'autre rigole et le regarde en chier tout le long du parcours...
C'est aussi valable en annexe, le collègue se frappe un bout à la taille, met un masque et des palmes, "devient" le moteur et l'autre est bien calé dans l'annexe :)

09 avr. 2015
0

J'avais le même problème sur mon EdM avec aussi un 4T 9,9 ch YAM et arbre long; Poids total 45 kg. La solution était de mettre le bateau cul au ponton au + près et d'attraper le moteur à partir du ponton. J'ai aussi utilisé une échelle calée au fond du cockpit et soutenue par la drisse de GV pour être placée au dessus du moteur. Ensuite un palan fixé sur l'échelle fait le travail sans effort. Il faut faire attention à caler l'échelle avec des bouts pour éviter une rotation latérale.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Bricolages d'hiver

  • 4.5 (125)

février 2020