dépose moteur OVNI 31

Bonjour,
Je possède un ovni 31, que j'ai l'intention de remotoriser, pour remplacer le bon vieux YSE12 d'origine. Après avoir pris le temps de l'observation, de mesuré, de faire le choix du futur moteur, il faut passer à l'action: commencer à démonter. Apparemment cela ne va pas être sans difficultés.. Il va falloir démonter la structure trappe et porte, coté intérieur du bateau. Cela veut dire découper des traverses et montants aluminium qui composent cette structure qui maintient les éléments bois.
Est ce que quelqu'un à déjà réalisé cette intervention, et pourrait me dire de quelles manières s'y est il pris ??

L'équipage
16 jan. 2011
16 jan. 2011
0

il faut sortir le moteur par là où il est entré
et il est probable qu'il est entré par un passage encore accessible sans découper la structure,
sinon, le chantier est vraiment pas un bon

cordialement

16 jan. 2011
0

par là ou il est entré?
Il est dommage que je n'ai pas de photos pour visualiser la situation.
C'est le chantier ALUBAT construction de 1976, je pense sincèrement(vu la place, le passage) que le moteur a été installé avant l'intervention de l'équipe de serrurier-menuisier qui a aménagé l'intérieur du bateau.
Je vais dans la semaine contacter le chantier.
Tchô

16 jan. 201116 juin 2020
0

Dépose moteur
Bonjour,
C'est bien la première chose à faire (voir Alubat) une 2ème solution : déposer le cylindre avec son piston si c'est possible, je ne connais pas ce type de bateau.

16 jan. 2011
0

effectivement, appeler Alubat en premier
ensuite voir tous les éléments de menuiserie qui se démontent.
Sur mon 36 il (faut et il) suffit de deshabiller le tiers des panneaux de la cabine arrière pour dégager le moteur.
En enlevant qq vis de plus il pourrait être sorti par la descente. Fais qq photos.

16 jan. 201116 juin 2020
0

A toutes fins utiles
les dimensions de l'YSM 12

16 jan. 2011
0

l'ancien moteur est lourd et encombrant:
bonsoir,

tu peux le démonter sur place: inverseur, culasse et surtout volant moteur. Ensuite tu sors les pièces une à une.....
Une fois fait il sera assez tôt pour préparer l'entrée du nouveau moteur.

Jean

17 jan. 2011
0

Commencer à démoter sur place,
me parait être une méthode intéressante. En largeur, c'est quasiment sur qu'il ne passe pas, ni en longueur d'ailleurs.. Même après avoir déposé l'alternateur, le démarreur et tout ce qui peut dépasser, culasse peut être..
Je fais passer une photo dés que j'en ai une sous la main.
Dans tous les cas je me lance cette semaine, en commençant par contacter Alubat.
Merci pour vos réponses et conseils, je vous tiens au jus.

Flavien

19 jan. 2011
0

vu la qualité très moyenne de conception du chantier
sur ce qui est montré sur la photo, on peut bien imaginer qu'ils ne savent pas souder ou braser le bois sur l'alu;-)

donc les panneaux de bois doivent bien être vissés quelque part et donc ils sont amovibles(ou alors le chantier est encore + nul que nul)

et une fois les panneaux déposés, le moteur doit bien passer, même si c'est en position verticale ou patatoïdale

cordialement

18 jan. 201116 juin 2020
0

une petite image de
la bête au fond de sa tanière, Pour les intéressés..
Derrière les montants en bois en façade se cache une structure aluminium soudé.
j'ai contacté le chantier ALUBAT par mail avec quelques photos. Pas de solution de leur part pour le moment, mais je compte sur quelques anciens du chantier, le temps qu'ils voient les photos. N'oublions pas que presque tous les OVNIs sont aménagés hors standard à la demande des propriétaires. Bref, jeudi et vendredi, je remonte les manches et je le sors de la... normalement

19 jan. 2011
0

les "ovni "
j'ai eu un ovni 35 de 1982 ,j'ai toujours eté surpris de la cote injustifiée de ces voiliers
qui sont plein d'erreurs de conception ,par exemple:
la pelle de safran relevable manoeuvrée par un verin hydrolique dont la tige est sortie quand la pelle est dans sa position de travail et qui se couvre de concretions qui finissent par sectionner le joint du verin qui se met à fuire .
un systeme avec un cable de rappel serait beaucoup plus simple et plus efficace .
le tube d'etambot qui ne permet pas de sortir l'arbre sans enlever la bague hydrolube ,qui de plus n'est pas protégé de la corrosion à l'interieur et qui finit par percer .
que le vraigrage soit indemmontable pour avoir acces à la coque ,que le puit de derive ne s'ouvre pas par le dessus à flot (sauf les gros)
et j'en passe .les dessins de carene de joubert
etaient assez efficaces ,les nouveaux sont plus volumineux mais n'avancent plus .
quand on conpare le travail de chaudronnerie d'un romanée et celle d'un ovni 35 ,ça n'a rien a voir
et pourtant la cote est pratiquement de moitié .
mais ce sont surtout des voiliers franco/français je n'en ai jamais vus sous d'autre pavillons .
alain

27 jan. 201116 juin 2020
0

à redire sur les ovni
il y en aura toujours...
En tous cas actuellement Yves Bourdon responsable sav Alubat s'efforce de répondre aux problèmes techniques rencontrés par les propriétaires d' ovni malgré le vieil âge de certains bateaux.
Bref mon moteur est sorti après avoir démonté un peu de bois autour et après l'avoir déshabillé..il a fallu le pivoter un peu dans les 3D.
J'ai tout de même coupé après coup la cornière alu horizontale haute, qui limite l'accès pour le nettoyage et réaménagement de la cale; et qui aurai gêné pour mettre en place le nouveau moteur un 3YM20 de chez yanmar, qui est plus étroit mais bien plus haut..
à suivre

27 jan. 201116 juin 2020
0

la suite qui vient avant
oups! :-D

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Souvenir d'été

  • 4.5 (54)

novembre 2021