depose d'un moteur

Bonjour a tous, je compte déposer mon moteur 2qm15 (env.140kg)révision "la totale", j'ai un palan à chaine, les outils ça devrait le faire.
Mon interrogation porte sur l'extraction en elle même, comment la réaliser, si j'utilise la bôme quelles précautions pour garantir son intégrité? je suis preneur de toutes les infos, merci d'avance.

L'équipage
17 mai 2008
17 mai 2008
0

La balancine..
..bien tendu, et si possible le palan au plus près du mat.
Et, pourquoi pas "étayer" avec un X en bois?

Athos / Raoul / F31

17 mai 2008
0

la dépose
peut se faire aussi après l'avoir partiellement démonté: réducteur, volant, collecteur d'échappement, culasse...
ce qui permet de réduire les efforts nécessaires, pour des raison de sécurité.

Daniel

17 mai 2008
0

Euh...
Et après la révision on le remet à bord en pièces détachées ? :tesur:

(pas sur la tête Daniel... ) :heu:

17 mai 2008
0

un truc comme ça

ne se révise pas, mais se recycle...

je n'ai pas vu depuis des années un type déposer ce genre d'engin pour le réviser, la plupart du temps c'est pour le mettre à la décharge !

:heu:

17 mai 2008
0

Je confirme le conseil de Reskebil
On peut déja diminuer sensiblement le poids et l'encombrement du moteur en démontant tout ce qui peut l'être , le résultat est étonnant . ensuite , en général on fait glisser le moteur hors de son compartiment avec des planches suiffées , (personellement je boulonnes des patins en bois sur les supports de silent-bloc)
Le plus difficile c'est de faire passer le bloc par l'ouverture choisie , qui est souvent très étroite . J'ai déja participé au débarquement d'un 6 cylindres Gardner selon ce principe . Dans le cas de ton moteur , ça doit être sensiblement plus facile . Mais méfiance , pas de précipitation , car on a vite fait de se blesser.
Un auxiliaire très utile , c'est un petit cric hydraulique comme on en trouve chez les accessoiristes automobiles .
Cordialement - Joël

17 mai 2008
0

Respecte le sens des efforts sur la bôme :
La bôme n’est pas conçue pour pouvoir supporter des efforts radiaux.

En revanche, elle supporte très bien les efforts qui lui sont parallèles.

Je pense que le montage « sûr » pourrait être le suivant :

1°) Le positionnement en hauteur de la bôme est obtenu par le couple balancine/hale-bas.
2°) Le report de l’effort de levage est repris sur la drisse de GV
3°) Le positionnement de la drisse de GV au droit du point de tire du moteur est obtenu au moyen de la bosse de tension de la bordure qui vient écarter la drisse du mât pour la positionner.
Si on souhaite que ce soit la drisse qui hisse le moteur, il est nécessaire de prévoir un pouliage en bout de bosse afin de laisser le libre coulissement de la drisse.
Dans le cas contraire (utilisation d’un palan) le montage drisse/bosse peut être statique.

Avec ce montage :
L’effort de levage est réparti principalement sous la forme d’un effort dans l’axe de la drisse (elle le supporte sans problème) reporté en tête de mât avec une incidence radiale faible acceptable sans danger.

Une partie de cet effort est reporté en bout de bôme par la bosse de tension de la bordure.
L’effort appliqué sur la bôme est parallèle à sa génératrice et orientée vers le mât.
Cet effort, de même nature que celui supporté en navigation est sans danger pour la bôme.

Avec ce type de montage, la chèvre créée peut pivoter et permettre de déporter le moteur hors du bateau en jouant sur la bosse de tension de bordure qui écartera la drisse vers le bout de la bôme.

17 mai 2008
0

si je te comprends
Bien le point de tire de la drisse et du palan doivent être identique, la bôme n'ayant qu'un rôle d'écarteur et donc surtout pas de bôme horizontale. En relevant la bôme ça me donne d'ailleurs un meilleur angle d'extraction une fois qu'il est avancé dans le carré. Ce qui doit me permettra de pivoter et de descendre au sol l'engin pesant :-), il y au moins 3m de hauteur a descendre pour le mettre au sol. Ok pour les planches qui permettront de le sortir de son étroit bocal, le cric hydraulique j'en ai un.
Quant à envisager son remplacement... ma bourse est bien plate donc je suis contraint de refaire ce moteur en espérant ne pas avoir trop de dégats non réparables (oxydation..).

17 mai 2008
0

Plus qu'identique :
Accroche le palan directement sur la drisse.

17 mai 2008
0

vu le prix du levage d'un moteur en zone technique,
c'est petite économie qui peut devenir un cout très élevé

mais chacun fait comme il voit

amicalement

17 mai 2008
0

Vu la facilité de la chose n'importe où,
ça ne vaut peut être pas la peine de s'enquiquiner...

17 mai 200816 juin 2020
0

le bateau
est bien coincé sur le chantier, il y a au moins un/deux rang de bateau poses sur des étais et cales avant d'accéder au mien, aucun engin ne peut venir, tout à la mano...

17 mai 2008
0

Dépose du moteur

Bonjour,

J'ai déposé le mien d'un poids à peu prés identique en mettant le tangon en travers de la descente, (on peu mettre autre chose si on a peur pour son tangon) ensuite, j'ai mis le palan de GV et doucement, j'ai sorti le moteur de son emplacement proprement sans la pression du grutier. Quand il a été à l"aplomb de la descente, un coup de grue et l'affaire a été réglée Idem pour le remontage mais le moteur étant différent et plus haut, j"ai été obligé de repercer l'étambot, mais c'est une autre histoire.

17 mai 2008
0

juste une petite question curieuse.....
ce moteur, il est en panne ou il tourne toujours bien????????

parce que s'il tourne bien, il est urgent de ne pas le réviser et démontant ce qui est inutile

amicalement

17 mai 2008
0

on vient d'acheter ce bateau
J'ai pas ou peu de factures de révision/entretien, ou des trucs anciens, il est d'origine c-a-d 1979..., peinture exterieure moyenne(la photo c'est pas le mien, mais le même), partie exterieure de l'anode bien rouillée. Le précédent proprio a détruit un safran parce que le moteur démarrait mal. Je veux déposer parce que je ne pense pas naviguer cette année mais plutôt d'être prêt nickel en 2009, j'ai donc le temps de démonter. Je me débrouille plutôt bien coté mécanique (auto/moto), mais aucune connaissance en moteur marin et je lis avec beaucoup d'attention toutes tes interventions mécaniques, Jp est grand, Jp est grand ;-). Blague à part dès qu'il sera déposé, je compte sur toi pour m'éclairer si besoin est.

Je poursuivait mes recherches et je suis tombé sur ça
comment j'ai pu oublié de consulter "Banik". Merci pour toutes vos informations et contributions.
Gérard

17 mai 2008
0

Pour sortir
mon ancien Ford de 550 kg, je me suis fabriqué une chèvre avec 4 tubes de 3 mètres en 25 mm réunis en haut par une platine en tôle épaisse, sur laquelle j'avais fixé mon palan à chaîne.

Le moteur posé sur deux bastaings dans le cockpit, le grutier est venu le cueillir tranquillement...

_/)

17 mai 2008
0

Pour déposer un moteur lourd,
la plupart du temps on utilise un montage de tubes ou d'IPN et d'un palan pour le sortir de son emplacement et faire glisser en dessous du crochet de la grue.

Un levage à la grue ne coute pas cher à côté de ce qui pourrait arriver par excès de prise de risques!

La sécurité prime dans les manoeuvres de ce type!

17 mai 2008
0

Mmh...
Il n'y a pas que le bon sens : dans une vie antérieure il m'est arrivé de déplacer des charges de plusieurs tonnes avec des moyens plus que artisanaux... il faut quand même quelques notions de mécanique et de résistance des matériaux.

Autrement dit, une simple mauvaise évaluation d'un angle peut mener à la catastrophe avec une charge aussi petite que 50 kg... ;-)

_/)

17 mai 2008
0

La problématique n'est pas la même...
...pour un moteur d'une centaine de kilo et pour un moteur de 500 ou 600 kg.

Autant il serait totalement irréaliste de tenter d'effectuer de manière artisanale le déplacement d'un moteur lourd, autant les forces en présences (inertie etc...) d'un moteur jusqu'à 150 kg restent raisonnables et compatibles avec une manipulation de particulier pour autant qu'il se munisse d'un minimum de bon sens.

Amha, oeuf corse.

17 mai 2008
0

a port cam, le grutier n'est pas sectaire......
il cueille le moteur n'importe où dans la zone technique, y compris à fond de cale ou sur le plancher du carré et le dépose également n'importe où pour un forfait facturé de 15 mn très largement suffisant, donc sans stress inutile

pour mettre le moteur de Piquelou dans le cockpit ( 110 kg), en restant au ponton donc sans la grue, pour petites interventions, j'utilise un palan sur une barre de traverse posée en haut d'une échelle pliante mise en escabeau en guise de chèvre

absolument aucun problème

bien sur je ferai pas ça avec les Perkins....

amicalement

17 mai 2008
0

échafaudage
monte un bout d'échafaudage

tu épargneras ta bome et surtout quelque de plus stable et moins volage que la bome et sa drisse,

enfin c'est ce que je ferrais,

je ne connais pas les moyens de levage dans ton secteur mais il ne faut sous estimer les capacités des grutiers, très souvent de très bon pro

17 mai 2008
0

échafaudage
désolé pour mon expression,

dire un bout d'échafaudage, c'est un morceau , c'est à dire deux pieds et triangulation dans tous les deux sens, tu le loues pour l'occasion, chez kiloutou ou leroy pinpin,

et tu auras quelque chose de bien stable, sur lequel tu pourras accrocher un palan à chaine par exemple

à défaut d'autre moyen et pour ne pas risquer pour ta bome...

17 mai 200816 juin 2020
0

Voilà comment est
ou sont posés les bateaux, il y a un/deux rangs de bateaux devant mon étrave.

17 mai 2008
0

c'est a dire?
un "bout"= morceau ou cordage?, les solutions de levage sont présentes sur le chantier mais l'accès à mon navire est aujourdhui impossible sans déplacer plusieurs bateaux (au moins 3), j'ai déjà demandé de me rapprocher du point d'eau et d'électricité sans succès. Pour l'instant je suis patient :-D

17 mai 2008
0

Et les protections?
personne n'en parle?

18 mai 2008
0

protections
J'ai pensé protéger au fond et sur les cotés mais à quoi penses tu?

18 mai 2008
0

Bof...
Vidanges (tous les fuides) avant la dépose.
Pas de main à proximité du "bidule" en mouvement (coincement etc...).
REFLECHIR AVANT D'AGIR

18 mai 2008
0

je pensais à rien en particulier.
N'ayant pas l'expérience de ce genre de travail j'ai lancé cette question pour solliciter des réponses.Il y a bien un truc à risque qu'il ne faut pas faire.

Frottement de parties, renversement de produits.

Faut-il des plaques des couvertures des cartons des bouts de bois, une bâche? que sais-je encore?

18 mai 2008
0

Et l'héliportage ?
Non, je déconne bien sûr....

Mais à la lecture de tous ces conseils, j'ai le sentiment que quelques un on perdu de vu qu'il s'agit d'un moteur de seulement 140 Kg....et sur la photo du profil, on voit une bôme Isomat que ce poids ne doit sûrement pas faire fléchir, ce n'est pas un spaguetti !

Alors bien sûr il ne faut pas faire n'importe quoi....
Il faut réfléchir et bien prévoir son coup !

Mais il n'y a vraiment rien d'insurmontable dans cette affaire....

Enfin, c'est ma perception des choses...

Après chacun prend ses responsabilité en fonction de ses capacité à "gérer" le truc....

Bon courage ça doit le faire....

18 mai 2008
0

essaie d'empiler les cotes incompressibles...
hauteur du moteur + longueur de l'élingue d'accrochage au dessus du moteur + longueur du palan avec son crochet supérieur, son crochet inférieur et un bout de chaine + longueur de l'élingue d'accrochage du palan sur la bôme

risque de surprise, car il faudra bien faire passer tout ça entre la bôme et le capot de descente......

amicalement

19 mai 2008
0

merci pour vos contributions
Effectivement la bôme est d'un bon diamètre, mais je ne prendrai pas de risques quand même, donc bien relever la bôme avec balancine et drisse, pour renvoyer l'effort sur le vitmulet et donc au plus pres du mat, bout d'accrochage pour le palan, planches de soutien en dessous pour faire "glisser", petits carrés de cp pour protéger les fausses manoeuvres surtout au passage de la descente, couvertures, draps pour la salissure grasse, bastaings pour poser dans le cockpit, de la patience et une bonne dose de zénitude ;-) car mon amirauté aura vite fait de me recadrer (non mais c'est ki ki commande...).
J'ai retenu aussi l'idée du tangon ou du moins du tube+palan pour faire la première extraction. Bon bah encore merci de ses infos.
Gérard

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Bientôt fini ?

Après la pluie...

  • 4.5 (103)

Bientôt fini ?

mars 2021