déplacement barre d'écoute

Je fais appel à tous les marins pour ce précieux tuyau: comment déplacer efficacement et en toute sécurité la barre d'écoute depuis le roof jusqu'au milieu du cockpit? Est-ce possible sur tous les bateaux, tous les matériaux, éventuelles précautions, renforts, non-faisabilité suivant les plans...Merci de me répondre si vous avez l'expérience ou des renseignements. TB vent!

L'équipage
13 avr. 2003
13 avr. 2003
0

à une période où on sait aller sur la lune,
on sait bien déplacer une barre d'écoute

pour ce faire il suffit que le nouvel emplacement soit aussi résistant que l'ancien à la traction et que le dessous soit accessible pour serrer les boulons

mais en général, il est plutot considéré que la barre d'écoute sur le roof est un progrès par rapport à la barre dans le cockpit

mais bon, peut etre que la majorité a tort et que tu as raison....
amicalement

13 avr. 2003
0

????
depuis tres longtemps on cherche à degager le cockpit de cet attribut, dans lequel on laisse regulierement des bouts de pieds et de tibia pour ne pas dire plus. Le renvoi sur le rouf a ete un progres interessant si tu as un pb pour naviguer en solo pense au renvois.
daniel13/73

14 avr. 2003
0

Y'a progrés et progrés !

Un progrès pour le confort, mais certainement pas pour le contrôle de la GV et donc la marche du bateau, paramètre qui intéresse peut-être plus JL Verdier.

Vos réponses laisseraient presque croire que vous n'avez jamais utilisé ce type d'installation !

Pour JL, c'est faisable sur pratiquement tous les bateaux, et la position dans le cockpit est variable (sur un bridge deck, au milieu ou au fond, devant le barreur). En gros, les bateaux à barre franche l'ont plutôt sur un espèce de bridge-deck, et les bateaux avec barre à roue l'ont plutôt devant la barre. Après, tout dépend du bateau (présence de coffres dans le cockpit, etc ...). Et encore en gros, les bateaux orientés croisère "pépère" l'ont plutôt sur le roof, tandis qu'un bateau de régate l'aura toujours dans le cockpit. Enfin certains constructeurs proposent pour un même bateau une configuration "pépère" avec barre d'écoute sur le roof et une configuration régate avec barre devant le poste de barre (ex: gamme Sun Odyssey/Sun Fast, avec une barre d'écoute si petite qu'elle est inutile pour le Sun Odyssey !). Mais ceci n'est qu'un élément d'un tout, et il serait plutôt inutile de bouger ta barre d'écoute si tu as une GV à enrouleur, par exemple.

Avec de bonnes plaques de renfort, il n'y a aucun problème, juste reflechir si cela vaut le coup ou non (encore et toujours l'équation bateau/programme/budget)

Moi, je rêve d'avoir cette barre au dessus de la tête sur un arceaux, lui même au dessus du poste de barre, et pouvant combiner ainsi meilleurs règlages et cockpit dégagé (plus arceaux de bimini). Mais cela ne doit pas être si efficace, car je ne pas être le premier à y penser (cf: chantier Hunter et Dujardin) mais on ne rencontre quasi jamais ce type d'installation.

Bonne nav

14 avr. 2003
0

dans le fond du
J'avais repousse la mienne a l'arriere du cockpit sur toute sa largeur. Bon rendement, peu d'encombrement mais empannage sportif avec une barre franche.
L'ideal etant d'ailleurs d'avoir en plus un rail courbe selon un rayon, depuis le pied de mat, egal a la longueur de la bome.
Seulement il faut que la bome soit assez longue, c'est la qu'est l'os !

Sinon il faut aller voir sur les bateaux de regate modernes, il parait que le rail d'ecoute est tres demode... Je ne savais pas... Faut voir

14 avr. 2003
0

je suis souvent pas malin et
je croyais un peu que le point s'amure constituait le point de "tire"de la voile et qu'il était meilleur pour le couple de renversement que ce point ne soit pas perché en haut d'un arceau

mais bon

tant pis

bye

en plus hors la régate, je vois pas bien où est l'inconvénient du rail hors cockpit

bof encore
d'autant plus que les bateaux de régate ont le rail dans le cockpit et que si ce bateau ne l'a pas, c'est pas un bateau de régate et que déplacer le rail d'ecoute de GV ne le transformemra pas d'un seul coup magique en ALINGHI

ceci dit chacun occupe son temps et son argent comme il l'entend

14 avr. 2003
0

Origine du problème ... découverte de la solution
La bonne question est effectivement de savoir pourquoi JLV veut déplacer, sa barre d'écoute.Il est fort probable que ce soit parce qu'elle hors de portée du barreur. Si tel est le cas, la seule solution est effectivement de reculer le rail, ( ou que ce soit) mais également le point d'écoute sur la bome... Une solution que j'ai éprouvé à plusieurs reprises, me semble trés intéressante à approfondir: Remplacer le rail sur roff par deuxx palans en patte d'oie avec le tombant renvoyé au cockpit. Cela confère un contrôle parfait de la bome à distance, et te dispense au passage du hale bas et du frein de bôme, et c'est trés simple à manoeuvrer. L'empannage par vent fort devient un jeu d'enfant. J'adore ce système que j'ai pratiqué sur plusieurs bateaux amis et que je n'ai pas sur le mien, ... grosso modo c'est l'oeuf de Christophe COLOMB. Qu'en pensez vous?

14 avr. 2003
0

justement !

Ah pour ça j'ai une autre idée !

J'ai longtemps loué des bateaux, et j'ai toujours pesté contre les constructeurs qui te proposent des bateaux avec retour de tout au cockpit SAUF le réglage du charriot d'écoute. Résultat, si tu réduit du petit doigt avec l'enrouleur, tu dois aller faire le singe pour aller règler le charriot, surtout si tu as une capote de descente. Ma femme n'aime pas du tout que je fasse le singe !

Aujourd'hui, depuis très peu, nous avons NOTRE bateau. Et bien la première modification que je vais apporter (ce mois ci), c'est d'installer deux poulies en arrière de cette barre découte et deux bloqueurs de plus au piano. Finit les cabrioles, tout se règle du cockpit (et avec les winchs, en plus !). J'ai longtemps été très fier de mon idée, jusqu'au salon nautique de cette année, ou j'ai vu que Beneteau proposait tous ses bateaux désormais avec cette configuration (tant pis pour le brevet !)

J'essaye de trouver la même solution pour les charriots de génois, mais j'ai pas encore d'idée percutante ! Si vous en avez, je suis preneur !

Je trouve ces deux règlages très importants, et c'est toujours la galère quand ça brafougne. D'ailleurs, pour l'écoute de génois, je trouve un peu bête de proposer un génois sur enrouleur (facilité) sans réglage du charriot depuis le cockpit !

Pour Ausone, il me semble voir ce dont tu parles, c'est un vieux système (si c'est bien ce que je pense) qui était utilisé autrefois pour le contrôle de la bôme, mais qui ne dispense en aucune façon (et même au contraire) d'un hale-bas et surtout d'un frein de bôme.

Enfin, pour JP, essaye ce système (barre dans cockpit), et quand tu verras que tu controles la GV d'un 45 pied comme un 470, tu ne le lacheras plus, ton palan de GV !

20 avr. 2003
0

Barre d'écoute: goûts et couleurs ou coups et douleurs ?
Merci à tous de m'avoir confié votre sentiment! Pour ce qui est de mes motivations (pourquoi diable je veux déplacer la barre d'écoute du roof vers le cockpit ?), c'est évidemment pour pouvoir y accéder sans quitter ma barre franche où à roue! Je suis d'ailleurs étonné que certains... plaisanciers ne comprennent pas à quoi ça pourrait bien servir... Après tout, ils ont sans doute toujours su passer entre les risées... La solution de Nicolas semble la plus efficace et raisonnable bien qu'elle n'aille pas dans le sens de la simplification. Le palan d'Ausone existe déjà sur certains bateaux à l'accastillage basique (ex : Océanis 321) et je tiens à préciser qu'un hâle-bas n'a pas le même rôle qu'une écoute qui, elle-même n'a pas le même rôle que son charriot... Restent les renvois, mais ils me laissent insatisfait et je les trouve inélégants... On peut toujours en discuter.

20 avr. 2003
0

barre d'écoute : goûts et couleurs ou coups et douleurs?
Merci à tous de m'avoir confié votre sentiment! Pour ce qui est de mes motivations (pourquoi diable je veux déplacer la barre d'écoute du roof vers le cockpit ?), c'est évidemment pour pouvoir y accéder sans quitter ma barre franche où à roue! Je suis d'ailleurs étonné que certains... plaisanciers ne comprennent pas à quoi ça pourrait bien servir... Après tout, ils ont sans doute toujours su passer entre les risées... La solution de Nicolas semble la plus efficace et raisonnable bien qu'elle n'aille pas dans le sens de la simplification. Le palan d'Ausone existe déjà sur certains bateaux à l'accastillage basique (ex : Océanis 321) et je tiens à préciser qu'un hâle-bas n'a pas le même rôle qu'une écoute qui, elle-même n'a pas le même rôle que son charriot... Restent les renvois, mais ils me laissent insatisfait et je les trouve inélégants... On peut toujours en discuter.

23 avr. 2003
0

j'ai deplace ma barre d'ecoute mais...
en la mettant devant le cockpit ( elle etait dedans avant). Cette barre de 1.4 mtr est maintenant sur 2 plots avec seulement 2 boulons sur chaque plots de diametre 8 traversant le pont (renforce) avec contreplaque en inox.

Sur un 12 mtr avec 14 mtr de mat, je trouve que 4 boulons de 8, c'est theoriquement acceptable mais mes tripes me disent que suivant le principe du "trop fort n'a jamais manque", ce n'est pas assez????

qu'en pensez vous?
Stephan

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Bandol en vue, août 2008 sur Colo

Souvenir d'été

  • 4.5 (116)

Bandol en vue, août 2008 sur Colo

novembre 2021